Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Karda-Nui] Le retour...

Aller en bas 
AuteurMessage
Kertak

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 1800| DEF : 2350

MessageSujet: [Karda-Nui] Le retour...   Sam 15 Oct - 17:46

Le Toa courrait.
C'était un mercenaire comme tant d'autres. Ceux qui n'étaient qui se croyaient non-impliqués dans la guerre. Ceux qui vendaient leurs services au plus offrant sans état d'âme.
Le Toa se dit d'ailleurs que se vendre sans réfléchir n'était peut-être pas une bonne idée.
Car son employeur le poursuivait. L'histoire classique: cet imbécile de mercenaire avait tenté de garder la relique et le pognon. C'était une très, très mauvaises idée.
Le mercenaire était sur une falaise de Karda-Nui, et ne faisait que courir, courir, courir et courir pour survivre. Comme pour se rassurer, il tâta de sa main le fourreau où l’Épée de Morzen, la relique, étaient cachée. Il tâta également sa sacoche où dix mille Makokis reposaient.
Le Toa commençait presque à se calmer quand il vit qu'il courait vers le bord de la falaise. Il regarda, tremblant, la chute vertigineuse qui l'attendait si il avançait encore. Il vit aussi les gigantesques rochers, et préféra ne pas imaginer ce qu'ils lui feraient...si il avançait. Et il n'en avait pas l'intention.
Malheureusement, son employeur était déjà sur lui. Le Toa ne pouvait rien faire à part trembler.
Son employeur était grand, même pour un Makuta. Il était particulièrement laid, horrible, défiguré, et le mercenaire ne pouvait le regarder longtemps sans détourner les yeux. Il n'était pas seul: son assistante, plus petite et séduisante que son maître était à ses côtés. Mais dans ses yeux, il n'y avait que la froideur et de l'indifférence.
La voix rauque et sinistre de l'employeur tira le Toa de ses rêveries.

-L’Épée. Tout de suite !
-Jamais ! C'est moi qui ai les cartes en mains ! J'ai l’Épée de Morzen ! Je connais son pouvoir, et je sais que je pourrais vous tuer si vous faites le moindre geste ! Mais je pourrais éventuellement vous la donner...si vous me donnez un peu plus de Makokis, bien évidemment.
-Écoute, je te laisse le choix: où tu me donnes l’Épée, ou je te broies la tête jusqu'à qu'elle explose et je récupère les Makokis.
-Tu ne peut rien me faire, ou je jetterais l’Épée et elle se brisera en mille morceaux !
-Fais-le, si tu l'oses.

L'hésitation germa dans l'esprit de mercenaire. Il espérait pouvoir déconcerter son employeur avec sa menace. Il tenta de se rassurer en pensant qu'il bluffer en le pensant incapable de lâcher l'épée, mais au fond de lui-même, il savait qu'il ne plaisantait pas.
De plus, la relique avait une certaine valeur, au moins huit milles Makokis.
Le Toa décida de ne rien abandonner et commença à courir, espérant semer ses adversaires.
C'était une idée stupide qui scella son destin.
Car, avant même d'avoir fait un pas, la main décharnée aux doigts aiguisés comme des aiguilles de l'employeur lui saisissait la tête. Les griffes s’enfoncèrent dans le crâne du mercenaire qui hurla.
Mais ce n'était pas de cette façon qu'il allait mourir.
L'employeur resserra son étreinte. La douleur commença à se faire sentir dans le crâne du mercenaire. L'employeur força encore.
Avec un bruit de craquement écœurant, la tête du mercenaire se brisa comme un vase. Le visage défiguré de l'employeur, ainsi que ses mains, se retrouvèrent aspergés de sang et de cervelle.
Ni l'employeur, ni son assistante n'eurent un geste de dégoût. Au contraire, l'employeur plongea sans hésiter dans les restes sanglants du Toa pour récupérer l’Épée de Morzen et les dix mille Makokis. Puis, pour ne pas laisser de trace, il porta le corps du Toa et le lança dans le vide. Ainsi, quand on découvrirait son corps démembré et brisé en mille morceaux, on croirait à un accident.
L'employeur et son assistante, alias Xarkai et Konan, se détournèrent du cadavre et poursuivirent leur route, un sourire aux lèvres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kertak

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 1800| DEF : 2350

MessageSujet: Re: [Karda-Nui] Le retour...   Jeu 20 Oct - 23:32

Xarkai avait du mal à y croire.
L'épée de Morzen, l'une des plus puissantes reliques de Spherus, était en sa possession. C'était incroyable. Irréaliste.
Le makuta regarda Konan. Elle avait été son alliée la plus fidèle. Il y avait aussi eut le Némésis, qui l'avait sauvé de la mort et de Nieron, mais Xarkai se méfiait de lui. Bref, Konan était sa seule et unique amie. Son maître.
Le makuta se souvint de la nuit froide et glaciale où il avait intégré la Zambaren, la Lune Rouge, l'organisation criminelle qui sévissait un peu dans les environs.
Il fuyait alors, blessé, poursuivi par Nieron, son ennemi de toujours, son rival, et un de ses sbires, Zarlas, un féroce guerrier. Xarkai alias Tarkion regarda son bras droit: un bras mécanique. Le Zambaren lui avait offert, car dans la nuit de son alliance avec le Némésis, Zarlas lui avait aussi arraché un bras.
Nieron s'était penché sur Xarkai et ce dernier se souvenait encore de son haleine putride et de sa présence froide et glaciale. Le makuta, furieux que Xarkai ait tué Sirken, son sorcier, le menaça de lui arracher la coeur et de le dévorer encore chaud. Dans l'ombre étaient alors apparus les Fantômes du Sang,serviteurs du Zambaren habillés de rouge, les assassins, avec leurs longues tuniques dont le symbole était une flamme ou une goutte de sang.
Les Fantômes avaient lutté contre Nieron et Zarlas. Xarkai avait vu leur chef, Konan, se battre avec une force et une rapidité incroyable. Zarlas tenta de s'enfuir, mais une énorme épée lui transperça le coeur et il mourût avant même de comprendre.
Nieron s'en était sorti en utilisant ses pouvoirs maudits et maléfiques. Il brûla la joue du compagnon de Konan, Kerren, et blessa celle-ci au bras, lui infligeant également une brûlure. Il s'enfuya après avoir une petite discutions dans lequel il saluait "le Némésis".
Xarkai eut beaucoup de chance à ce moment. Les Fantômes le virent ensanglanté, du sang sortant de sa bouche, sa tête trouée, et énormément de sang là où il avait eut un bras. Les Fantômes n'étaient pas venus pour le secourir, non, mais pour tuer le traître, Nieron. Ainsi, Kerren ordonna l'exécution de Xarkai, mais Konan eut pitié du makuta et le protégea grâce à un étrange pouvoir. Konan convainquit Kerren de laisser Xarkai en vie.
Après quoi, Konan donna à Xarkai le nouveau nom de Tarkion, et elle le présenta au chef de la Lune Rouge. On avait oublié son nom et son identité, et on savait qu'il n'était pas le véritable chef, celui-ci se cachant dans l'ombre, mais cet être avait une puissance hors du commun et était le bras droit de la Lune Rouge. Il était appelé le Némésis. C'est lui qui donna un bras à Tarkion et soigna ses blessures. De cela, le makuta lui en était reconnaissant. Mais il était surtout reconnaissant envers Konan, qui l'avait défendue auprès de Kerren.
Le Némésis connaissait une des deux phases du plan de son compagnon, mais ignorait la seconde. La première phase était elle-même découpée en plusieurs phases, parmi laquelle la récupération de plusieurs reliques anciennes. Il avait chargé Xarkai et Konan d'en récupérer un maximum. L'épée de Morzen était la troisième, Xarkai ayant également pris l'armure d'Atero et l'anneau de la fontaine de Ga Koro.
Konan remarqua que son compagnon l'a regardait et se retourna vers lui. Elle était jeune, belle, mais mortelle comme tout. C'était la fille adoptive du Némésis, ses parents ayant étaient massacrés par les Skralls lors du règne de Tuma. Elle éclata d'un rire cristallin.

-Pourquoi me regardes-tu de façon si niaise, Xarkai ? Serais-tu épris de moi ?
-Non, Konan. Juste que je me demande pourquoi tu m'as défendue devant Kerren et une vingtaine de Fantômes. C'était risqué.
-Les Fantômes me respectent.
-Kerren semble être ton égal. Il aurait pu te tuer.
-Kerren est mon frère. Et même si il a quelques réactions exagérées, cela serait très excessifs de me tuer.
-Il me prend responsable de ses blessures.
-Au fond, il sait que ce n'est pas ta faute. Non, il en veut surtout à Nieron, je le sais. Tu sais, Nieron a tué Artas, un ami proche de Kerren. Sa trahison a fait très plaisir à mon frère: désormais, il a le feu libre pour le tuer, avant non.
-Bon, admettons. Mais le Némésis n'aurait peut-être pas apprécier que tu m'épargnes.
-Il n'a fait preuve de violence sur ses hommes qu'une seule fois: contre Nieron. C'est le Némésis qui a donné à Nieron l'hideuse apparence qu'il a.

Cette remarque fit grimacer Xarkai. Comme lui aussi avait été défiguré, cela lui donnait comme un air de famille avec Nieron, et il n'appréciait pas du tout ça...
-N'empêche, j'aimerais savoir pourquoi tu as pris ma défense contre ton propre frère...
-Je...je ne sais pas. J'ai cru que tu pourrais nous être utile, comme tu semblais connaître Nieron.
-Hum. Je vois.[/b]
Ils restèrent un petit moment, comme ça, sans bouger, réfléchissant chacun à ses propres problèmes. Si Konan pensait à son frère, Xarkai lui pensait au Traître, au Rebelle, à Makuta Nieron. Il repensa une énième fois à la nuit où il avait fait connaissance avec le Zambaren. Et il pensa à la mystérieuse identité du véritable chef de la Lune Rouge. Qui pouvait-il être ? Personne ne l'avait vu, à part le Némésis, et il ne s'était encore jamais dévoilé. D'après le Némésis, ils ne communiquaient ensemble que grâce à des agents intermédiaires.
-Nous avons un problème, Xarkai.
-Quoi ?
-Le Némésis ne t'a pas tout dit sur les reliques. En vérité, cet mission en duo que nous faisons ne sera bientôt plus une mission en duo.
-Que veut-tu dire ?
-Jagnus a été tué par un étrange être, sur l'île. Nous ignorons de qui il s'agit, mais des fous auraient parlé d'un monstre, du montre de Skiro.
-Et le Némésis veut que j'aille arrêter ce monstre de Skiro, je suppose ?
-Oui. Il veut tester tes compétences en solo.
-Et quand est-ce que je dois aller à sa recherche ?

Konan poussa un long soupir de regrets.
-Tout de suite.
-Quoi ?
-Le Némésis m'a dit de te confier la mission dès qu'on aurait retrouvé l'épée de Morzen.
-Mais...eh toi ?
-Oh je t'en pris, je suis une assez grande fille pour continuer la mission seule. Je retrouverai les autres reliques et toi, tu arrêteras ce fou. Dès que tu as fini ta mission, rentre au QG. J'y serais.
-Bon ben...à bientôt ?
-A bientôt...

Konan et Xarkai se fixèrent longtemps, comme triste de se quitter. Puis ils se souhaitèrent bonne chance respectivement et enfin Konan prit une autre route alors que Xarkai lui commençait les recherches...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
inconnu

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 1700 DEF :1200

MessageSujet: Re: [Karda-Nui] Le retour...   Dim 30 Oct - 7:50

Iragnus chercher depuis longtemps un moyen de sortir de cette ile ,puit il vit au loin un makuta

-Mhhh ,si je le force a me teleporter je pourais quitter karda nui,mais il risque de ne pas se laisser faire ,bon ben, j'y vais .

Iragnus s'approcha du drapeau noir du protectorat pour se la mettre comme une cape ,il est certes évident que si iragnus se pressante avec son corp hideux ,le makuta pourait fuir de peur ,avec la cape iragnus etais sur que cela n'arrive poing .
Iragnus s'approcha du makuta telle une ombre ,se dernier ne cachait pas sa presance pour que le makuta le remarque ,le makuta sentit comme prevue la presance du monstre .

-halte toi ! J'ai a te causer .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Karda-Nui] Le retour...   Dim 30 Oct - 14:34

Iragnus, à cause des très fréquentes tempêtes d'énergie, votre présence dans Karda Nui n'est pas possible, sous peine de mort immédiate.
De même, Tarkion. Quittez Karda Nui dans les cinq heures suivant ce message, ou vos personnages seront tués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: Re: [Karda-Nui] Le retour...   Dim 30 Oct - 20:00

Soudain une haute silhouette se matérialisa devant eux, c'était Nui.
Depuis Metru-nui il avait sentit la présence de deux être qui n'aurait jamais du se trouver là, il était donc intervenu.
Il saisit iragnus, Tarkion et son acolyte puis ils les téléporta tous loin de du chaos qui allait bientot se déchainer, loin jusqu'à Metru-Nui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Karda-Nui] Le retour...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Karda-Nui] Le retour...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Karda-Nui] Le retour...
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Reste de l'Univers Matoran :: Karda Nui-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos