Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Laboratoire] Complexe des Grands Êtres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Laboratoire] Complexe des Grands Êtres   Mar 27 Déc - 13:44

Gladius arriva au laboratoire des Grands Êtres à bord de son Kaxium, accompagné comme toujours du glatorian de vulcanus. Les deux fantômes avaient pris soin de s'approcher du complexe des Grands Êtres dans la direction opposée à Tajun, ville contrôlée par les skralls. Ainsi, ils ne pourraient pas être vus par des soldats de l'Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Laboratoire] Complexe des Grands Êtres   Mar 27 Déc - 13:47

Gladius descendit de son véhicule, et éclata de rire en voyant la mine décomposée de son compagnon. Celui-ci avait vraiment envie de mourir, et c'était normal, au vu des évènements qui étaient arrivés pendant le voyage. Une rencontre assez spéciale avait obligé les deux guerriers à faire un petit détour; mais tout ne s'était pas passé comme prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Laboratoire] Complexe des Grands Êtres   Mar 27 Déc - 13:47

Le membre 'Gladius' a effectué l'action suivante : Actions

'Rencontre sauvage' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Laboratoire] Complexe des Grands Êtres   Mar 27 Déc - 20:59

En effet, une horde de chauve-souris des sables avaient surgi juste à côté de leur kaxium, alors que celui-ci passait à travers le désert. La seule échappatoire avait été la fuite: le nombre de créatures avait vraiment été trop écrasant, et l'affrontement n'aurait mené à rien. Au mieux, les munitions thornax du véhicule auraient été dilapidées inutilement, et ses carénages endommagés.

Mais curieusement, il semblait que le glatorian de vulcanus avait une certaine... phobie, envers ces étranges créatures ailées. Dès qu'il les avait vues, il était tout de suite devenu plus pâle, et s'était dépêché de faire accélérer le kaxium. Plusieurs heures plus tard, les deux guerriers étaient arrivés au laboratoire des Grands Êtres, et avaient entrepris de commencer les recherches. Au départ, cela avait particulièrement ennuyé le skrall, qui n'était pas vraiment intéressé par ceux que l'on appelait parfois les Créateurs. Ils étaient venus, avaient fait apparaître la vie, puis étaient repartis. Alors que le chaos régnait sur Bara-Magna, ils ne semblaient pas s'intéresser le moins du monde à ce qui s'y passait...

Bientôt, un détail surprenant attira l'attention de Gladius. Alors que les étages supérieurs étaient occupés par des centres médicaux, qui s'occupaient de soigner les nombreux blessés de la planète des sables qui survivaient assez longtemps pour venir jusqu'à eux, toutes les pièces difficiles d'accès avaient été abandonnées, ou non fouillées. C'était donc là-bas qu'il faudrait commencer les recherches... mais cela serait long. Même à deux, il faudrait plusieurs jours pour visiter les nombreuses salles, qui contenaient peut-être des artéfacts surprenants, voire même dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Laboratoire] Complexe des Grands Êtres   Mer 28 Déc - 3:36

Gladius et le glatorian de vulcanus s'étaient séparés afin de pouvoir mener les recherches plus rapidement. Déjà, le skrall avait retrouvé divers artéfacts qu'il avait rangés dans son pack dorsal, mais la plupart semblait n'être que des babioles inutiles. Le laboratoire avait malheureusement déjà été fouillé par des pillards et autres explorateurs avides de richesses... tout comme les fantômes. Les choses les plus intéressantes avaient déjà été emportées. Seuls les objets apparemment anodins ou trop imposants pour être récupérés avait été laissés là. Heureusement pour Gladius, sa force était supérieure à la plupart des mercenaires qui étaient déjà venus piller le laboratoire. Grâce à cela, il avait pu porter une sorte de canon lourd, qu'il placerait sûrement directement sur le kaxium afin d'améliorer sa cadence de tir. Mais restait encore à savoir quels projectiles il pouvait tirer.

Le skrall arriva enfin à l'étage le plus profond du laboratoire. Et en voyant des ossements qui jonchaient le sol, il sortit immédiatement son bouclier et ses lanceurs de thornax jumelés. Il avait d'ailleurs fixé une canine de skopio à l'arrière, ce qui lui permettrait de repousser les créatures qui ne seraient pas assez agiles pour éviter ses coups, mais assez téméraires pour l'attaquer. Gladius se retourna, juste à temps pour parer le coup d'un baterra.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Laboratoire] Complexe des Grands Êtres   Jeu 29 Déc - 16:38

Des changeants. Un peu plus d'une petite dizaine, onze seulement, mais déjà leur présence était bien assez dangereuse comme cela. Lorsque Gladius s'était engagé dans l'armée impériale, il y avait bien des années de cela, la plupart de ses compagnons d'armes qui avaient perdu la vie étaient morts tués par ces créatures étranges et mortelles. Peu de gens connaissaient leur but, et rares étaient ceux qui survivaient à l'attaque d'une meute de ces tueurs au sang-froid. Les témoignages divers avaient rapporté que les baterras arrivaient, tuaient, puis repartaient. Sans aucune sommation, sans aucun but, à part celui de semer la mort. Pourtant, ces créatures étaient bien organisées, assez au moins pour attaquer en meutes et pour connaître quelques tactiques militaires.

Gladius avait l'avantage de la taille et de la force. Mais l'ennemi était largement en surnombre, et l'avait obligé à se retrancher dans un couloir encombré par des débris qui semblaient provenir d'un plafond en partie effondré. Le skrall s'était placé derrière un tas de décombres qui obligeait les baterras à s'approcher de lui un par un, et non tous en même temps. De plus, son double lanceur de thornax lui permettait d'avoir l'avantage de la portée sur ses ennemis. Il avait déjà abattu ainsi trois des changeants. Les autres semblaient se cacher, attendant le moment propice pour charger. Mais le fantôme n'était pas une brute épaisse sans cervelle, comme un bon nombre d'autres skralls. S'il était monté en grade dans l'armée impériale, c'était grâce à sa perspicacité et à sa stratégie militaire. Bien sûr, il savait se battre, mais beaucoup de guerriers étaient bien plus forts que lui. Gladius accrocha deux thornax avec une chaîne, les fit tournoyer dans l'espace exigu, puis les lança en direction de la cachette des changeants. Le premier heurta une poutre, mais le deuxième passa aisément. Et la chaîne permit aux deux projectiles d'atteindre leur cible. N'attendant pas la réaction des baterras, le guerrier tira avec son double lanceur dans la zone d'impact des thornax. L'explosion fit trembler les murs, et une des créatures sortit de son trou pour se ruer sur leur proie.

Le skrall retourna son lanceur, révélant un poignard taillé dans une canine de skopio. Celle-ci s'enfonça profondément dans le thorax du baterra, qui tomba au sol, inerte. Gladius lui coupa la tête d'un coup d'épée pour être sûr qu'il ne se relève pas, puis regarda attentivement ce qui avait été la cachette des changeants. Les décombres avaient été déblayés par l'explosion, et il compta cinq cadavres, certains littéralement "éparpillés" dans le couloir. Quatre tués auparavant, cinq dans le couloir, plus celui qui s'était approché... cela faisait dix. Il en manquait donc un. Le skrall attendit quelques minutes, ne lâchant pas le couloir afin de ne pas rater une cible potentielle, mais rien ne se passa. Aucun bruit, aucun mouvement, et le système de visée du casque ne repérait aucun ennemi. Après tout, peut-être le dernier baterra s'était-il enfui, conscient que son adversaire était trop bien retranché pour qu'aucune attaque de front ne soit possible. Gladius rangea son lanceur, sortit son épée, puis repartit à la recherche d'un quelconque artéfact qui pourrait être utile aux fantômes. Cela faisait maintenant trois jours qu'il était ici, et à part quelques machines étranges, il n'avait pas trouvé grand chose. Quelques munitions et des armes rouillées (évidemment non fonctionnelles depuis le temps où elles avaient été laissées là), ainsi que des gadgets. Le skrall était convaincu que tout ce qui aurait pu avoir une quelconque importance avait déjà été volé depuis longtemps. Puis il remarqua, au fond d'un couloir, un symbole étrange sur le mur. Quelqu'un avait creusé le négatif d'un labyrinthe; le même que celui qui se trouvait sur le bouclier de tous les soldats impériaux. Gladius leva le sien, et le plaça sur l'étrange dessin. Celui-ci s'illumina, éclairant tout le couloir. Puis les tracés semblèrent s'agrandir, envahissant totalement l'allée encombrée. Partout, des bandes lumineuses aveuglaient le guerrier, qui s'était habitué à l'obscurité qui régnait dans les profonds sous-sols du laboratoire. Il lui fallut quelques instants pour s'habituer. Lorsqu'il rouvrit les yeux, le mur devant lui avait tout simplement disparu. A la place se trouvait un passage menant vers un escalier qui s'enfonçait encore plus profondément.

Le skrall y réfléchit à deux fois avant de se décider, mais il avait une mission, et il devait l'accomplir. Gladius s'engouffra donc dans la petite ouverture, puis commença à descendre les marches, une par une et essayant de faire le moins de bruit possible. Les bandes éclairaient les murs et le sol d'une lumière jaune, semblant encourager le guerrier à avancer encore. Celui-ci arriva rapidement tout en bas, où l'escalier s'arrêtait. Une autre allée illuminée, que le fantôme traversa lentement, puis le skrall arriva enfin dans une grande salle. On aurait dit une sorte de salle de réunion. L'architecture était très semblable à celle de la forteresse des Grands Êtres dans la vallée du labyrinthe. La pièce était totalement vide, à part une seule table en plein milieu. Et au-dessus, lévitant à un bon bio au-dessus du meuble en pierre, tournait doucement sur lui-même un cube parsemé des mêmes bandes lumineuses qui éclairaient l'escalier. Gladius s'approcha, puis tomba par terre. Il avait violemment été poussé par derrière, et son lanceur avait glissé au sol. Le skrall se releva rapidement, tenant fermement son bouclier dans la main gauche et son épée dans l'autre. En face de lui se trouvait le dernier baterra. Il était apparemment furieux, et sifflait à l'encontre du guerrier, prêt à lui sauter dessus. C'était donc désormais un combat à un contre un, lame contre griffe; skrall contre baterra.

***

Gladius soupira en faisant démarrer le kaxium qu'Ikinat lui avait accordé pour la mission de recherche. Il vérifia les niveaux de carburant et de munitions, puis commença à accélérer pour partir du laboratoire des Grands Êtres. Le skrall regarda le side-car du véhicule, qui resterait désormais vide. Pourtant, il avait tout fait pour que cela n'arrive pas. Mais il n'était malheureusement pas assez fort, tout simplement. Il avait risqué sa vie, et failli y passer. Et malgré tout, le glatorian qui l'avait accompagné ces dernières semaines n'avait pas survécu. Pourtant, rien n'indiquait qu'un destin tragique l'attendait. Il était, comme Gladius, parti à la recherche d'artéfacts qui auraient pu être utiles aux fantômes des sables. Il n'avait rencontré aucun problème lors des trois jours de recherche, contrairement à son coéquipier, qui avait dû affronter des baterras bien décidés à défendre les secrets du complexe. Le skrall les avait tous tués, un par un, profitant de l'énorme avantage que lui conféraient les étroits couloirs encombrés et son double lanceur de thornax. Le dernier lui avait donné plus de fil à retordre, l'attaquant à terrain découvert et l'empêchant de se servir de son arme à distance. Mais le fantôme avait rapidement pris le dessus; le changeant avait déjà été blessé à plusieurs reprises suite aux multiples explosions causées par l'intrus, et, affaibli, n'avait pas pu mener un combat digne de ce nom. Aussitôt après cela, Gladius avait récupéré l'étrange objet qui lévitait tranquillement au-dessus du sol - un cube parfait, recouvert de bandes lumineuses - puis l'avait amené au kaxium.

Là, l'attendait le glatorian de vulcanus, qui avait déjà terminé ses recherches depuis quelques heures. Le skrall n'avait pas eu le temps de le prévenir, et le scorpion géant qui s'était agrippé à l'une des stalactites artificielles du plafond avait pu bondir sur lui, l'empalant de son énorme dard. Gladius s'était aussitôt rué sur l'imposante créature, dont l'appendice mortel était resté coincé dans le corps du mercenaire. D'un coup d'épée bien placé, il lui avait coupé la tête, puis lui avait arraché le dard. Mais le mal était fait. Du venin avait jailli sur le visage du skrall, qui avait failli s'empoisonner. Et le glatorian était déjà mort, malheureusement. Gladius retira son casque tout en conduisant quelques instants, et prit la direction de la vallée du labyrinthe, prenant la fuite alors que d'autre scorpions sortaient de leur cachette afin trouver de la nourriture. La mission était accomplie, mais celui qui avait été envoyé pour le surveiller était mort... comment Ikinat allait-elle le prendre, elle qui n'avait déjà pas beaucoup confiance en lui ? Le skrall espérait juste pouvoir rapidement retirer sa prime, afin de réparer ses équipements et de s'entraîner encore quelques jours dans un centre spécialisé.
Revenir en haut Aller en bas
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Laboratoire] Complexe des Grands Êtres   Lun 30 Jan - 20:54

Le voyageur continua son petit bonhomme de chemin, marchant toutes la nuit à travers le désert, évitant soigneusement les troupes skrall, fréquente dans ce lieue stratégique pour la survie de l'empire, les ressources en eau ici sont les plus importantes de Bara magna, de quoi en faire le point le plus prisé de toutes cette planète en y pensant. Le voyageur passa dans un chemin étroit, sombre, malfamé qui déboucha devant l'entré de cette grotte, le laboratoire.
Une des rares ruines encore debout des grands êtres, destructeurs de leurs propres monde. Les technologies récolté ici avait incité des agoris médecin à crée une infirmerie, où la plupart des blessés pouvaient trouver assistance, moyennant une certaine sommes bien entendu. Il n'y avait quasiment aucun bruit aux alentours, seul les pas du voyageur semblaient brisé ce silence. Le voyageur continua sa marche, atteignant bientôt un interstice, la fin du tunnel? Il semblerai. L'être observa rapidement les environs et vit des traces de pas qui s'aventurais dans les bas fonds de l'étrange édifice. Bientôt des voix vinrent sifflés aux oreilles du voyageur qui avait immédiatement arrêté sa marche pour entendre les voix distinctement, elle put déduire que c'étaient des personnes paniqué, et elle reconnut bientôt la voix de l'agori avec qui elle avait conclu l'échange, maintenant sa mission était de détruire toutes copies. Le voyageur marcha à nouveau, un caillou vînt rebondir sur une plaque d'Exidian, dévoilant sa position, elle venait de perdre l'avantage de la surprise. Les êtres s'affolaient comme des mouches, et chacun se précipitèrent vers l'ennemie, animé d'une certaine peur, ils étaient apparemment 4. Les couloirs les empêchaient d'attaqua à plusieurs la glatorian, qui commença à les mater un par un. Le premier se reçu un coups de genoux dans le ventre, coupât sa respiration, il fut ensuite éjecté par l'autre pied de la glatorian, il s'effondra sur l'un des êtres hostiles. Un coups du revers de sa hache et Ikinat venait de plaquer au sol un autre adversaire, le dernier lâcha ses armes et s'enfuie en courant, laissant l'Agori seul, en apparence. Elle marcha de nouveau, d'un pas tranquille, régulier et entra finalement dans la pièce où était l'agori que Ikinat pensait être à la tête de cette organisation.

- Je ne suis pas ravie de vous revoir. Lança-t-il avec un peu de dédain dans sa voix.
- Pareillement. Mais j'ai une mission à accomplir. Où sont les copies?
- Des copies? Il n'y en à point ! lança l'agori sur un ton des plus convainquant.
- On n'échange pas ce genre de données sans... Copie de sauvegarde. Si vous ne me révélez pas l'endroit où vous gardez cette ou ces copies, je serais obligé d'employer la manière forte, et nous ne voulons pas arriver à de pareil extrémité, n'est ce pas?
La glatorian entendit un bruit de pas derrière elle, puis elle sentit une douleur dans le dos et elle s'effondra, attaqué sans doute pas le lâche qu'elle avait laissé fuir.


Dernière édition par Ikinat le Lun 30 Jan - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Laboratoire] Complexe des Grands Êtres   Lun 30 Jan - 20:54

Le membre 'Ikinat' a effectué l'action suivante : Actions

'Rencontre sauvage' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Laboratoire] Complexe des Grands Êtres   Jeu 9 Fév - 0:06

Le bruit de l'eau qui goutait, c'était tous ce qui accueillit la glatorian dans cette cellule inconfortable. Elle ne pouvait ni ouvrir les yeux, ni parler et seule son ouïe lui avait permis de comprendre ce qui se passait autour d'elle. Elle avait repris connaissance dans une caravane et les murmurent lui apprirent bientôt qu'elle était dirigé vers une grotte faisant partie du complexe. Elle avait alors feint inconscience, ce qui lui permis d'en apprendre un peu plus sur les gangsters qu'elle avait attaqué un peu plus tôt encore. Il s'agissait d'un groupe qu'on nommait les "Pactisant de R@gn@rock". Elle avait aussi appris qu"il existait une seule copie du journal du grand être, sans compter l'exemplaire originale qu'ils avaient récupéré après l'attaque. Maintenant elle était en train de sciller la corde qui retenait ses mains sur un caillou tranchant qui trainé sur le sol, et, en une dizaine de minute, elle finit par ce libéré de ses liens. Elle enleva rapidement son bandeau et découvrit la pièce sombre et humide, disposé comme un cube sans fenêtre, ouvert au reste du complexe par une porte en bois fermé. Elle enfonça son pied talonné dans la porte qui tomba à terre. Elle s'avança dans le couloir qui s'ouvrit à elle et qui menait au reste de la structure. C'était un couloir étroit, les murs parsemé d’enduit beige sable et éclairé seulement par une chandelle à la fin de celui ci. Ikinat le traversa d'un pas rapide et se retrouva rapidement derrière un garde qui tenait sa hache, sans que celui ci la repère la glatorian se glissa derrière lui, enroula son bras autour de son cou et l'étrangla. Le garde avait bien donné des coups de genoux et de coudes, mais la chef des fantômes avait ignoré le débattement de sa victime. Elle récupéra sa hache et monta l'escalier qui la séparé du reste du bâtiment. Elle pénétra dans un nouveau couloir, de couleur bleu cette fois, il n'y avait aucune lumière, aucun éclairage et la glatorian dut attendre quelques minutes que ses yeux s’habituent à la lumière. Elle marcha enfin en essayant de trouvé son chemin et elle arriva finalement après plusieurs autres minutes devant une porte entrouverte. La lumière passait à travers cette ouverture et provenait d'une bougie posé sur une table à l'intérieur de la pièce, y émanait également des voix qui discutait:
" - Vous avez le cube? demanda une première voix, inconnue.
- Vous avez la carte? Répondit la voix de l'agori qui l'avait piégé. Il sortit alors le cube et le lança sur la table.
- Ne plaisantez pas avec ça. Vous savez l'importance de cette pièce. Et quand au carnet?
- Nous l'avons récupéré et emprisonner celle qui est venu faire l'échange. Elle à poser problème au début mais on à finit par la mater. Nous sommes prêt pour la suite.
- Ce ne sera pas la peine, donnez moi juste l'originale du carnet ainsi que le cube, je m'occupe du reste. "
La glatorian entra dans la pièce quand l'agori sortit le carnet, elle fonça alors sur l'agori, le désarmant d'un coups de hache et ramassant le carnet.C'est là qu'elle découvrit qui était l'interlocuteur de l'agori, un skrall, non ce n'est pas tout à fait exacte, une skrall. Celle ci était habillé d'un manteau noire à capuchon et d'une dague accroché à une ceinture de cuir au niveau de la taille. La soeur skrall leva simplement le bras, et la glatorian fut projeté contre le mur, mais tenant toujours le carnet. Ikinat venait seulement de se relevé quand la soeurskrall avait récupéré le cube et l'avait examiner.
" - Comment osez vous essayer de me tromper avec un banal lingot d'Exdian ! dit elle en regardant l'agori à terre". Celui ci, déconcerté ne put répondre. La soeur skrall sortit sa dague et l’abattit sur l'agori encore suppliant. Elle se retourna enfin vers la glatorian, lui disant de ne plus ce mêler des affaires des soeurs, elle lui dit qu'elle pouvait partir avec ce carnet, juste avant de s’enfuir par une porte dérobé.

Ikinat quitta le lieu une heure plus tard, le carnet à la main, le sang de ce groupe de l'autre sur sa hache, elle marcha tranquillement vers la vallée du labyrinthe, où l'attendait le reste de son oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tuma

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
550/550  (550/550)
Jauge de Vie:
900/1000  (900/1000)
Capacités du Personnage: ATK: 4750 | DEF: 5300

MessageSujet: Re: [Laboratoire] Complexe des Grands Êtres   Mer 18 Avr - 23:07

Qu'importe ce qui s'était passé dans ce lieu auparavant, Tuma et ses hommes venaient de débarquer, pour annexer officiellement le Laboratoire. Désormais, il appartiendrait aux Skralls. Tuma venait de partir, laissant quelques hommes dans le laboratoire. Il se dirigeait, lui et une petite troupe, vers le Canyon de Sandray...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Laboratoire] Complexe des Grands Êtres   Mer 2 Mai - 15:02

Empire Skrall : Félicitations ! Vous venez d'annexer le Laboratoire Sous-terrain des Grands Êtres ! Vous gagnez 10 000 Makoki pour l'annexion complète de l'Ile du Genoux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Laboratoire] Complexe des Grands Êtres   Sam 2 Mar - 16:19

Gladius arriva au laboratoire des Grands Êtres, accompagné d'un petit groupe de rebelles.
Revenir en haut Aller en bas
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Laboratoire] Complexe des Grands Êtres   Sam 2 Mar - 16:19

Le membre 'Gladius' a effectué l'action suivante : Actions

'Rencontre sauvage' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Laboratoire] Complexe des Grands Êtres   Sam 2 Mar - 16:20

Aussitôt, il ordonna à ses troupes de se déployer dans les dédales souterrains du complexe, afin d'éliminer rapidement et efficacement les Impériaux qui occupaient la zone.
Revenir en haut Aller en bas
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: Re: [Laboratoire] Complexe des Grands Êtres   Mar 4 Oct - 19:20

C'était un plan en trois étapes. La troisième, apporter la Paix.

C'est dans cet optique que la première chose que firent les noires légions du Maitre furent de rassembler, de gré ou de force, les habitants de Tajun pour ensuite les conduire là où il se trouvait à présent, au Laboratoire.

Qu'elle merveille avait-il trouvé caché dans les entrailles de cette cité, quel diamant, enfouie sous toute cette crasse, qui attendait qu'on l'exhume. Un complexe de recherche qu'avait jadis occupés les Grands Êtres eux-mêmes. Que de temps avait-il passé là-bas, à tenter d'en percer les secrets, de les comprendre. Ce fut comme-ci il était de retour dans son univers natal.

Ces secrets il avait finit par en venir à bout, en ces lieux les créateurs avaient expérimentés sur les pouvoirs élémentaires, peut-être même avait-ils posés ici les ébauches de ce qui deviendrait les premiers Toa. Fascinant et ô combien utile.

Ces quelques temps en tant qu'administrateur de cette ville lui avait en effet confirmé ce qu'il savait déjà. Glatorian et Agori étaient des espèces brouillonnes, leur gestion de l'énergie était un cas d'école dans le genre catastrophique. La méthode d'acquisition reposait sur nombres d'organes aussi redondant qu'encombrant. Leur capacités à la stocker était honorable, mais gâchée par la consommation excessive de cette dernière par des tissus organiques étaient à la fois exigeants et fragiles. Leur seul avantage était une ossature métallique, leur conférant une certaine solidité à ce niveau tout en rendant ainsi possible la pose de nombreux implants sensé compenser leurs inhérentes faiblesses.

Ce concept d'implant, combiné avec la découverte du Laboratoire et ses instincts de Makuta, lui avait donné l'idée de poursuivre ce que les Grands Êtres avait commencer il y a bien longtemps, sauver les habitants de ce monde de leur propre imperfection. Il n'y a qu'ainsi qu'ils pourraient connaître la Paix. N'était-ce pas d'ailleurs pour cela qu'eux tous existaient, pour poursuivre l’œuvre de leur créateurs ?

Il avait appelé son grand projet « l'Optimisation ». Hélas, à part quelques test préliminaires, il n'avait rien pu faire d'autre. La faute à un manque cruel de matériel, soit les Grands Êtres avaient tout emporté avec eux soit d'autres avant lui s'étaient livrés à un pillage en règle. L'un comme l'autre Il avait dut attendre que les renfort arrivent avec le matériel adéquate. Quand ce fut chose faite il avait enfin pu commencer.

Myja et Tepo furent les premiers, comme de juste pour avoir été les premiers à le rejoindre. Le second à l'instant où la première avait conclue ce pacte avec lui.

Comme il l'avait dit et promis réparer le corps de Tepo fut chose aisée, ses blessures furent soignées et son bras remplacé. S'occuper de résorber le traumatisme que son esprit avait subît aurait du être plus compliquer, si il n'en n'était pas le premier responsable.

Ce glatorian et sa petite troupe d'éclaireur ne s'était pas fait attaquer par des Vorox sur le chemin du retour, ce fut là l’œuvre du Protectorat et cela ce produisit à l'instant où la patrouille s'était approcher trop près de son territoire. Un itinéraire bien peu prudent au demeurant. Il était là lui aussi, par pur hasard, étant en reconnaissance en vue d'élaborer la meilleur façon de prendre Tajun.
Ce Tepo était le meilleur combattant du groupe, le seul à avoir survécu à l'assaut initial. Il ne fut épargné que parce que le Makuta voulait des informations, une patrouille entièrement Glatorian de la part des Skrall l'intriguant. Ce qu'il trouva dans l'esprit du guerrier posa les bases de son plan de conquête : Myja, son amie qui l'appréciait tellement et qui n'attendait qu'un prétexte pour sauter à la gorge des Skrall, un prétexte et le pouvoir nécessaire. Le commandant Goral, dont le mépris pour les Glatorian n'avait d'égale que sa cruauté envers eux.

Tout ce qu'il eut à faire fut d'accentuer le traumatisme de l'attaque au point d'en briser son esprit puis de remplacer cette dite attaque par une autre totalement fictive et n'impliquant en aucun cas le Protectorat. Ne restait plus qu'à le renvoyer à Tajun et d'attendre quelques jours. Au moment où il pénétra dans la cité elle était pour ainsi dire sienne.

Pour la seconde fois l'esprit du Glatorian fut altéré, il ne fut cependant pas question de le ramener à l'état qui était le sien avant l'attaque. Il serait en effet ennuyeux qu'il se rappel que son état était dû au Protectorat et non à des Vorox. Le Makuta se contenta donc de lui rendre sa raison.

Une fois cela fait il y eut les retrouvailles habituelles, la joie. Puis vint la confusion quand il annonça le début de l'optimisation. Puis les cris quand les soldats la maîtrisèrent, la sanglèrent à la table et que les machines commencèrent leur travail.

Les cris durèrent longtemps, il aurait pu les éviter mais il s'en était abstenu. Il s'agissait là d'une transformation de l'esprit autant que du corps et rien ne rendait un esprit plus réceptif à la transformation que la douleur.

Il y avait deux procédures, une pour les Glatorian et une autre pour les Agori. Cette distinction ne trouvait pas son origine uniquement dans les différences morphologiques, les uns étaient destinés à se battre en première ligne, les autres à servirent d'ouvriers et d'unités de soutien. Les implant qu'ils allaient recevoir serait donc adaptés en conséquences. L'autre grande différence était que les Glatorian recevraient des pouvoirs élémentaires, rien qui les mettraient au niveau d'un toa mais de quoi leur donner un avantage face aux Skrall. La nature du pouvoir que recevrait chacun d'eux serait déterminée selon la tribu à laquelle ils appartenaient.

C'était là la procédure standardisé, mais pour Myja elle serait quelques peu différente. Cette rébellion qu'il était en train de créer, ici, entre les murs de Tajun, pouvait être vu comme une sorte de renaissance des Fantômes des Sables, auquel cas à la tête de celle-ci il faudrait donc une nouvelle Ikinat. Un rôle qu’endosserait Myja.

Il ne connaissait pas sa tribu d'origine, elle était arrivée à Tajun avec les Skrall et avant cela elle faisait partie des Chasseurs d'Os, une faction qui regroupait jadis tout les exclus de ce monde. Ce n'était guère important pour elle cela dit, car le pouvoir qu'elle recevrait serait un fragment du sien, une fois encore comme promis.

Ce corps fraîchement reconstruit fut revêtu d'une toute nouvelle armure qui lui deviendrait indissociable, exactement comme les êtres de son monde. Un armure faite d'un matériau bien particulier aux propriétés réfléchissantes. Ainsi, quand elle s’avancerait sous le soleil du désert, elle serait semblable à un phare éclatant, éblouissant, que nul ne pourrait ignorer. La défunte Ikinat dans son armure couleur de neige paraîtrait bien pâle en comparaison.

Alors qu'il en apposait la dernière pièce sur son visage, un masque semblable au sien, sans trait, relief ou détail, qui remplacerait ses sens par de nouveaux plus performant, il fut contacté.

Son travail à Tajun était fini, du moins pour l'instant. Il ne pouvais qu'agréer, l'optimisation toute particulière de Myja nécessitait sa supervision, mais pour les autres le processus pouvait être largement automatiser. Les forces en présence était plus que suffisante pour contenir une contre-attaque Skrall et tout ce qu'il aurait pu accomplir à partir de maintenant un Seide pouvait aussi le faire, avec plus d'efficacité encore. L'unicité de sa propre existence le réservait à des taches plus spécifiques.

Sa prochaine mission le ramènerait dans son univers d'origine, où il n'avait plus remis un pied depuis la bataille du labyrinthe. Plus précisément elle le ramenait auprès de la Confrérie, cette même Confrérie qui n'avait cesser de se déliter après la mort de Shrecki. C'était justement là le problème.

Comme il l'avait conceptualisé il y a quelques temps de cela la Confrérie n'était rien d'autre qu'un outil entre les mains de celui qui était à sa tête. Shrecki n'était plus mais son outil laisser à l'abandon pouvait toujours être dangereux, tant et si bien qu'il ne rouillait pas avant.

En l’occurrence l'outil en question était une sorte d'artefact qui aurait été cacher quelque part sur Destral, un artefact à même de poser un problème à un Seide. Que les puissants ne s'en soit pas encore emparés démontrait soit l'état de leur délabrement soit que Shrecki les avaient maintenu dans l'ignorance. La seconde hypothèse lui paru infiniment plus probable. Cela constituait donc le dernier secret de Shrecki, sa dernière ruse à n'en point douter. Cependant tout les secrets finissaient par être exhumés un jour ou l'autre, il parlait d'expérience. Aussi valait-il mieux que ce soit par le Protectorat et non quelque chanceux qui aurait profité de l'effondrement complet de la Confrérie.

Cependant localiser et récupérer l'artéfact n'était qu'une partie de sa mission, une partie infime en comparaison du reste de celle-ci : Rien de moins que de prendre la tête de la Confrérie et de la restaurer à sa gloire passée.

Il avait du mal à se rappeler quand on lui avait assigné une tache plus ardu, prendre une ville sur cette planète arriérer n'était rien en comparaison de faire face aux restes de son espèce, amas nébuleux d'orgueil, de fourberie et de pouvoir sans égale dans les deux mondes.

Quand Shrecki avait tué Phrantrakk la transition avait été quasi-instantanée et presque sans heurt, rien que d'y être parvenu était une preuve suffisante de son pouvoir et son désir de voir la Conférie prendre un rôle plus actif au sein de l'univers fut acclamer par tout les ambitieux. Mais là il n'y avait plus de chef, ce qui signifiait qu'il allait devoir convaincre toutes les sous-factions en présence d'abandonner leur ambitions et de se rallier à lui. Cela impliquerait un grand nombres d'épreuves de forces, de meurtres et de manipulations. Sans compter que la nouvelle de sa défection au profit du Protectorat avait dû largement se répandre. Le plus simple aurait encore été de lever une armée, de marcher sur Destral et d'y tuer tout ce qui s'y trouve.

Cependant, ce n'était pas là le souhait du Maitre, la Confrérie devait renaître avec lui à sa tête, pas être niveler. Cela servait sans doute un plus grand dessein dont il n'avait pas été instruit. Lui vint alors une idée, le Confrérie avait besoin d'un chef, mais il n'était pas obligé que cela soit forcément un nouveau.

Sur ses pensées le Makuta se téléporta.


*****

Elle ne sentait plus rien, pourtant elle arrivait encore à souffrir. Elle ne voyait plus rien, pourtant elle percevait tout ce qu'il y avait autour d'elle comme jamais auparavant. Elle était perdue, pourtant elle savait où elle se trouvait. Elle était seule, pourtant Tepo était à ses côtés. Elle ne savait pas quoi faire, pourtant elle avait des ordres. Il n'y avait pas de Skrall, pourtant les Skrall devaient mourir.

Tout allait mal, pourtant c'était bien.

Tepo était là et ils allaient tuer des Skrall, c'était bien.

Tout était bien.

Pour Nui...et le Maitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Laboratoire] Complexe des Grands Êtres   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Laboratoire] Complexe des Grands Êtres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Organigramme du conseil des grands maîtres.
» [Daxia] Les Grands Êtres sont partout...
» Fort-Liberte: Complexe portuaire, industriel et commercial
» Grands garçons musclés et bronzés
» Obama met Haiti dans la "Blacklist" des plus grands cartels de la drogue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Reste de Bara Magna :: Ile du Genoux :: Laboratoire Sous-terrain des Grands Êtres-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos