Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Le-Metru] Mémorial du Hagah de la Triade: Toa Rohrak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: [Le-Metru] Mémorial du Hagah de la Triade: Toa Rohrak   Sam 7 Jan - 21:36

Nui réapparut en plein cœur de Le-Metru là où se tenait fièrement une statue de Rohrak, comme avec Zevan au pied de celle-ci un épitaphe avait été graver, similaire mais différent légèrement de celui du makuta de l'empire.

Ci-git la mémoire de Toa Rohrak
Toa, héro et enfin Hagah de la triade.
Puisse t-il rester dans le cœur de chacun,
et que ceux qui furent ses compagnons,
poursuivent son œuvre et sa mémoire.
Par delà l'éternité.

Nui contempla la stèle, sortit a nouveau son étrange instrument qui pointa vers la stèle.
Il en sortit un autre et s'en servi pour graver un autre symbole sur la stele.

Juste après son communicateur capta un message émis sur une fréquence crypté, c'était Redorak.

*Monsieur, pendant votre absence nous fouillez l'avant poste en vu de quelque aménagement et...nous avons découvert quelque chose.*
*Quoi donc?*
*Des symboles...LES symboles...la Nuit, le grand feu et Celui-Qui-Dévore.*
*Je vois...Ne touchez a rien, j'arrive tout de suite.*

Nui se téléporta en extrême vitesse a son repaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shrecki

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4225 DEF : 6100

MessageSujet: Re: [Le-Metru] Mémorial du Hagah de la Triade: Toa Rohrak   Mer 25 Jan - 0:22

Devant le mémorial, deux personnages marchent l'un à côté de l'autre. Finalement, ils s'arrêtent juste au pied de la grande statue, de plus de cinq bio de haut. L'un est vraisemblablement un Turaga.

- Cette pierre nous rappelle chaque jour combien une guerre peut être dévastatrice et meurtrière. Vous ne connaissiez sans doute pas Rohrak, non. Un Toa honorable, qui est mort en héros. Pensez vous en être un, guerrier? Êtes vous un héros, de ceux qui stopperont la guerre?

Le Makuta reste silencieux quelques secondes, en gardant les yeux rivés sur la statue, sa capuche ramenée sur son Kanohi

- Je ne puis me définir moi-même comme un héros. Je ferai ce qui sera nécessaire en temps et en heures si la situation l'exige. J'ai amené en notre univers une solution à certains problèmes. Il en persistera toujours, bien sûr.
Pour ceci toutefois, nous avons besoin de vous. De vous, et de vos compagnons à Ta-Metru.

- Vous vous doutez qu'ils n'accepteront jamais de...

- La Confrérie a changé. Nos objectifs aussi. La reconstruction touche bientôt à sa fin, et avec elle, l'univers est agencé d'une toute nouvelle manière. Ne nous voyez plus comme des traîtres, mais pas non plus comme des héros.
Nous vous protègerons...Mais nous demandons une réciprocité, un retour.

Le Turaga se tourne vers Shrecki

- Vous désirez donc que nous vous fassions parvenir une partie de nos bénéfices? Et pourquoi à vous plutôt qu'à un autre?

- Pourquoi aux autres plutôt qu'à nous? Ne sous-estimez pas les pouvoirs d'un Makuta. Nous sommes plus à même de vous défendre que n'importe quel Toa.

- Vous dites tous la même chose. Je n'ai aucune garantie de votre bonne foi.

- Nous pouvons passer toute la journée à argumenter et finir ce débat lorsque les soleils seront bas dans le ciel. Et les ennemis qui se pressent aux confins du monde avanceront un peu plus. J'ai beaucoup de tâches à accomplir avant de ne pouvoir assurer votre sécurité. Mais pour ceci, j'ai besoin d'une réponse rapide et claire, car je ne puis souffrir d'aucun délais.

Le vieillard observe le général

- Quels temps étranges nous vivons. Mais si telle est la volonté de Mata Nui, je ne m'y opposerai pas. Soit, je vous accorde une alliance entre Le-Metru et la Confrérie Makuta. Mais pour Ta-Metru, je ne peux rien faire. Il va falloir vous débrouiller par vous-même...Je passerai la nouvelle aux travailleurs du Moto-hub. Pour le contrat, je présume que...

- Vous l'enverrez à cette adresse, qui nous la fera parvenir, enchaine Shrecki en tendant une petite pierre où est gravé une localisation. Ce sera votre contact avec nous, en cas de problème notamment. Je vous remercie de votre temps. Je crois que nous arriverons à quelque chose de fructueux à l'avenir. Peut être même à une paix qui sera plus durable que toutes les autres, qui sait?

[Prise de Le-Metru et accord avec l'arsenal Moto-hub]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Le-Metru] Mémorial du Hagah de la Triade: Toa Rohrak   Mer 25 Jan - 8:29

Shrecki était là, en plein débat, dans une longue et importante discussion avec un vieux turaga. Celui ci allait lui remettre le contrat d'alliance du Moto-hub. Le moto-hub? après la guerre, ce hangar a vaisseau avais été fermé pour cause de rénovation, ce n'est que la veille qu'il avait été rouvert.

Mais alors qu'ils s'apprêtaient à finir de discuter, ils virent quelqu'un arriver. Elle marchait calmement. C'était Tanika. Le-metru est un quartier qu'elle connaissait bien, elle y a passé une bonne partie de sa vie ici et l'énorme statue de Rohrak devant lequel se trouve shrecki est le seul souvenir de lui que les matoran se souviendront. Tanika aime passer par là et observer la statue en pensant au passé mais depuis qu'elle s'en est approché, l'ambiance devint un peu froide et morose due à la présence du makuta.
En le voyant, elle fut toute de suite surpris de le voir ici. Ils ne se sont plus rencontré depuis tant de temps. La dernière fois qu'elle l'avait vu, c'était à la réunion de Mahri nui. Et ils se rencontrent enfin. Elle le considère comme le meurtrier indirecte de Rohrak car c'est lui qui a apporté l'Ignika, c'est lui qui l'a montré à tout le monde avant que le masque ne fasse son œuvre et que c'en soit fini pour le pauvre toa. Les deux interlocuteurs se tournèrent vers la nouvelle arrivante.


-ah, Shrecki, bien le bonjour, que vient tu faire ici? je ne t'ai jamais vu dans ce quartier. Je ne savais pas que vous aimiez Rohrak au point de venir ici pour voir sa statue mais ca m'étonne que ce soit ca. Je pense que c'est pour autre chose. Pourquoi êtes vous donc venu dans "mon" quartier? dit t'elle en interrompant les deux êtres.

Pas de musique de fond, rien, juste le bruit du vent qui souffle, le makuta et la toa se regardant dans le blanc des yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shrecki

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4225 DEF : 6100

MessageSujet: Re: [Le-Metru] Mémorial du Hagah de la Triade: Toa Rohrak   Mer 25 Jan - 15:37

Le blanc des yeux n'est pas le terme que Shrecki emploierait. Sa vision est rouge, une aube brûlante sur un esprit sombre. Le Turaga avait une mine sombre. Clairement, il n'aimait pas être présent dans de telles situations. Le Makuta resta un long moment figé, comme en attente. Par les ombres! Que la situation devenait amusante! Une coïncidence, ou le coup d'un destin joueur? Les dés en étaient jetés, il n'y avait aucune solution. Cette Toa, cette Toa.
Dans ses yeux brillaient une lumière qui en disait long. De la haine, mêlée à une fierté à peine dissimulée. Les yeux de Shrecki reflétaient les ténèbres, habitées d'une flamme intérieure terriblement puissante, dominante, un pouvoir terrible et meurtrier émanant du personnage, un souffle étouffant, un vide écrasant. Il fit un pas vers la Toa.
Cette Toa, cette Toa. Elle le défiait, pointait vers lui un sabre. La moindre violence, et le choix du Turaga se porterait vers elle, qui apparaitrait en victime. Une épée de Damoclès pesait sur les épaules du Makuta. Mais il n'en montrait rien. Néanmoins, le tutoiement manqua de lui faire perdre tout contrôle de lui-même. De quel droit se permettait-elle de lui parler ainsi, comme on s'adresse à un proche? Il n'était proche de personne, et cette marque de familiarité lui souffla un instant une envie de meurtre. Mais il se contrôla. Aucun mouvement n'avait été esquissé.


- Bonjour, Tanika. Votre quartier? Il se retint de rire, dressé comme un rock. Son quartier? Elle qui n'avait jamais vu les guerres meurtrières qui avait décimés des centaines de Matoran et de guerriers, elle prônait Le-Metru comme son quartier? Elle qui n'était pas même de cet univers, venu des confins d'une autre planète, elle s'affirmait comme habitante de ce monde à présent? Elle même qui s'était opposé au sacrifice de Rohrak au nom d'une cause commune, préférant des sentiments contre-natures à la sauvegarde de tout cet univers?. Peut être voulez-vous dire que vous avez ici les souvenirs de votre "ami". Toutefois, que ceci fasse de Le-Metru votre quartier est un grand pas, vous ne croyez pas? Oui, nous aimons à voir les status de ceux qui se sont sacrifiés au nom de la liberté et de l'existence. Ils nous rappellent que parfois, les choix s'imposent et doivent être appliqués...Quelles qu'en soient les conséquences. Je crois que vous avez déjà mené ceci pour d'autres endroits, n'est-ce pas? Mais ramener à Metru Nui une créature comme celle que vous avez rapporté n'est pas la meilleure solution pour garantir la sécurité de la cité.

La bombe était lâchée, prête à exploser à présent. Que ferait Tanika? La menace était claire à présent pour elle. Au moindre faux pas de sa part, il révèlerait immédiatement au Turaga le...Souvenir qu'elle avait apporté dans les Archives. Un argument qui ferait pencher la balance de son côté, sans le moindre doute. Espérer tromper un Makuta quant à sa localisation, voilà une affaire faisable. Mais cacher un Rahi dont la puissance était si colossale relevait d'une mission impossible face à l'esprit calculateur de Shrecki. Il disposait non seulement d'informateurs partout dans l'univers, mais en plus et surtout de puissances mentales très développées et aiguisées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Le-Metru] Mémorial du Hagah de la Triade: Toa Rohrak   Mer 25 Jan - 21:11

le blanc des yeux? même pour Tanika, on ne pouvait pas parler de blanc des yeux, ceux ci sont vert pomme fluo, tout comme le plasma qu'elle émet. Ce sont des yeux lumineux. Une lumière à la fois forte et apaisante, tout comme celle des étoiles dans le firmament qui sont espacé l'une de l'autre de nombreuses année lumière. Quoi qu'il en soit, elle venait de frapper fort en arrivant ici. Et elle était arrivé au bon moment. Une coincidence? peut être pas, un coup du destin, certainement. Et cela pour qu'elle protège un territoire, un quartier qu'elle a considéré comme sa nouvelle maison à son arrivée sur cette planète.
Ainsi donc, la voilà devant shrecki. L'un des plus puissants makuta à tout les points de vue, niveau stratégie et argumentation y compris. Se servir des derniers actes ou paroles qu'elle a fait ou dite récemment contre elle est une preuve de l'ingéniosité du makuta. Mais néanmoins, la créature qu'elle a ramené ici, elle la trouve inoffensive, bien enfermée au frais... à moins qu'un être vil et machiavélique décide de la libérer. Après tout, Vorona n'a pas eu la meilleure idée de sa vie car des êtres machiavéliques existent plus que vous ne le pensez. Tanika n'a fait que l'écouter, ayant de moins bonnes connaissance de ce monde que sa conseillère.
Tanika avait l'impression que Shrecki est persistant et ne bougerais pas d'un poil. Rien ne le ferait bouger de là, comme une grosse pierre qu'un petit matoran essayerait de pousser. Cela était clair pour Tanika, il voulait le territoire au nom de l'empire.

-Turaga, je ne peux pas croire ce que vous alliez faire *elle ferma les yeux* vous vous aprêtiez à laisser la confrérie Makuta dominer le Moto-hub et surtout, le territoire de Rohrak. Oui, j'ai bien dis "mon" quartier, je sais, je ne viens pas de ce monde, vous le savez, vous qui semblez omniscient, mais pas seulement, car c'est effectivement le quartier de Rohrak, là ou il a fait toute sa vie et là ou j'ai fais toute une partie de la mienne en sa compagnie. Une partie de mon histoire est donc gravée dans ces murs. C'est là que j'ai vécu de nombreuse années en sa compagnie, ou j'ai élu domicile. De plus, Rohrak avait plus d'estime en moi qu'en n'importe qui, il disait que j'étais son étoile, sa joie de vivre, de ce fait, à sa mort, il m'a tout légué. Je suis son héritière. quand je dis tout, c'est tout, y compris son appartement qui se trouve à a peine trois rues de là. Si vous ne me croyez pas, regardez, je pense que vous connaissez cette lame...
elle sortit de son sac à dos un pic totalement vert d'un mètre de long, composé d'un alliage osseux et métallique et aussi tranchant qu'un rasoir.
...Oui, c'est un des pics de Rohrak. Ne regardez pas la statue pour vérifier, ce n'est pas la peine.
De plus, ce territoire a appartenu à la triade du grand esprit. Rohrak avait toujours bien servit Mata nui. Les ennemis et les criminels ont toujours bien été repoussés de Le-metru, ce n'est pas aujourd'hui que cela changera. Et pour preuve, je possède même le journal de bord de Rohrak où sont inscrit toute les missions que mon équipe a fait. Beaucoup d'entre elle concernait ce quartier ou Metru nui.
Donc maintenant, vous comprenez que je n'aimerais pas que les makuta viennent prendre une terre qui a une forte symbolique pour moi. Vous pouvez dire que j'ai ma maison à Daxia maintenant mais même si la statue de mon cher ami peut être déplacé, les souvenirs resteront toujours ancrés en ces lieux. Vous pouvez me chasser de là à moins que vous vouliez être hanté par l'esprit du toa de la vitesse. Vous pouvez aussi me tuer mais ce n'est pas grave car je le rejoindrais dans le monde des morts. Mais je sais que vous ne le feriez pas à moins de créer une guerre entre nos deux factions, ce que je pense, vous ne voudriez pas.

à ces mots, elle se tut. Le but principal de ces parole: expliquer pourquoi ce quartier lui était important. Et ce serait faillir à exaucer un des désirs de Rohrak que de laisser ce territoire entre les mains de ce makuta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shrecki

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4225 DEF : 6100

MessageSujet: Re: [Le-Metru] Mémorial du Hagah de la Triade: Toa Rohrak   Mer 25 Jan - 22:16

Le Makuta ne semblait nullement affecté. Il était la falaise de proto-acier sur laquelle les vagues de sentiments venaient se briser sans même l'affecter. Il ne craignait pas l'érosion, il ne craignait rien. Tanika en avait déjà trop dit, et ses paroles trahissaient tous ses actes plus qu'elle ne l'imaginait.

- Vous pensez donc que tous les Makuta sont enclins à la violence de la sorte? Si je l'étais, vous n'auriez pas eu le temps de finir même vos phrases, j'espère que vous vous en rendrez compte. Vous affirmez que votre présence ici est différente de la mienne, et pourtant vous vous contredisez. Un équilibre, c'est ce que vous pensez? Mais vous nous voyez, nous autres Makuta, toujours comme une menace. Qui donc peut m'affirmer que pour enrayer l'un des nôtres, vous n'iriez pas jusqu'à libérer cette bête...Le dragon Kanohi, et rejetteriez ensuite la faute sur nous, dirigeante de l'Ordre de Mata Nui? Je ne suis pas hanté par les fantômes du passé qui entraveraient mes décisions, aucun boulet ne retient mes gestes, Tanika. Si pour le maintien de l'univers, je dois briser votre corps en deux parties et le jeter aux Takea, soyez en sûre, je le ferai. Quant à cet...Appartement...Vous pouvez l'avoir. Après tout, qui vous empêche de venir ici? Mais les usines seront sous la protection de la Confrérie, ainsi que tous les territoires environnants, pour assurer que personne, fussent-ils d'ailleurs, n'entravent le travail des Matoran et leur sécurité.
Cette statue restera inviolée. Pourrez vous en dire autant du pic à glace que vous transportez avec vous? Nous en reparlerons d'ici quelques mois. Rejoindre la mort? Vous estimez que ceci n'est pas grave, car vous n'y connaissez rien! Des paroles inconsidérées d'une personne en manque d'expérience! Nous mourrons tous un jour, disent certains Matorans. Leur regard change lorsque la faucheuse s'apprête à les cueillir, vous pouvez me croire! La paix, brisée par votre mort! Vous vous servez donc de cet argument pour vous protéger. En d'autres termes, vous prétendez que je vous abattrai pour ce territoire...? Voici à nouveau des paroles inconsidérées.
Si peu de considération pour vos propres paroles. Mais en effet, seuls les actes comptent. Et voici le mien.

Et d'un même mouvement il tendit la main vers le Turaga. Ce dernier eut un mouvement d'hésitation. Son regard allait de Shrecki à Tanika. Après quelques secondes, il sortit une petite tablette, apposée en bas de deux signatures, qu'il tendit au Makuta. Ce dernier la saisit de sa main griffue, et elle disparue dans son manteau.

- Ce territoire sera sous peu sous protection Makuta. Nous honorerons nos engagements envers vous et vos travailleurs, Turaga Mota. Je vous remercie grandement de votre coopération. À présent, excusez moi. J'ai encore beaucoup à faire, et je n'ai perdu que trop de temps. Excusez moi Tanika...Mais j'aurais besoin que vous partiez. Le temps que nous mettions au point quelques...Modalités. Retournez à vos troupes par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Le-Metru] Mémorial du Hagah de la Triade: Toa Rohrak   Mer 25 Jan - 23:15

Tanika serra les poings, la sueur qu'elle avait sur ses mains commencait à s'évaporer mais elle resta calme non sans serrer les dents. Puis, tout à coup, plus rien, juste la tristesse dans ses yeux.

-Je ne peux pas croire ce que vous venez de faire sous mes yeux, Turaga, je ne peux pas le croire, Je pourrais agir, moi aussi, contre vous mais vous savez quel en sera la suite. Et ca, je refuse. Je suis pacifiste tout comme les gens de mon monde. Vous êtes extrêmement puissant, tellement puissant que je devrais effectivement libérer ce dragon pour vous voir mourir. Je refuse ca aussi. Il représente une immense menace et je m'en voudrais à vie d'avoir causé mort et destruction. Quand un être rigole parce que celui devant lui pleure ou est en colère, l'autre n'a qu'une seule envie, c'est donner un coup de poing mais quand celui ci ne peut pas, il retient ses coups et fuis aussi loin que possible pour délivrer sa rage sur quelque chose d'autre. Vous n'êtes pas un être sanguinaire et violent, mais vous l'êtes mentalement. En d'autre termes, vous détruisez mentalement et émotionnellement les autres personnes pour les rendre assez faible et ensuite les achever pour de bon et les donner en pâture à la Faucheuse. Je pourrais vous traiter de monstre sans coeur, vous avez volé le mien et malheureusement, j'ai beaucoup d'émotions, c'est une particularité des gens de mon espèce.
Donc je vais partir et vous laisser ce territoire qui vous est tant cher pour juste quelques sous en plus et l'avantage militaire et j'espère ne pas avoir à vous rencontrer avant un looooong moment. Si un jour, on vous faisait la même chose qu'à moi, vous viendriez certainement réclamer votre pardon envers moi. Et désolé si j'ai peu de considération dans mes paroles ou que je suis peu convaincante mais je ne suis encore une dirigeante qui a encore beaucoup à apprendre de ce job. Et pourtant, moi qui pensais avoir un don inné à commander. Mais bon, c'est en forgeant qu'on deviens forgeron, comme on dit. Sur ce, je vous laisse, prenez bien soin de ce territoire comme j'en ai pris soin lorsque la triade existait encore.

Elle se retourna et se mit à courir...puis à faire un bond...et c'est tout. En vérité, elle voulait s'envoler mais elle n'y arrivait pas. à l'instant, elle vient de s'en souvenir. Ses pouvoirs étant guidé par les émotions, elle doit ressentir la joie pour se mettre à voler. Après cette entrevue avec Shrecki, seul la tristesse persistait. Elle envoya une communication et peu de temps après, une moto vint la chercher avec Vorona dessus. Elle monta à l'arrière et le véhicule démarra à toute allure. La toa partit non sans cracher par terre en signe de dégout.

pendant le voyage, Vorona lui demanda.
-alors, comment ca s'est passé.
-très mal, le pire jour de ma vie.
-pourquoi tu n'est pas venue me chercher en volant?
-je ne pouvais plus voler.
-ah...je comprend, donc c'était vraiment affreux.
-envoie cette communication à tout le monde, dit la toa, ca devient une course contre la montre et la confrérie. Celui avec le plus de territoire a gagné. Et surtout, dites à tout le monde d'éviter le contact avec Shrecki, j'ai compris comment il détruit ses ennemi, en s'attaquant à leur cerveau. donc, c'est pour ca que j'aimerai te demander une faveur, il va falloir un entrainement, nullement physique, mais mental, et pour tout le monde, Un jour, il verra qui sera le premier à pleurer dans ses chaussettes.

la moto se dirigea vers Ta-metru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master-Game's Hand

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Le-Metru] Mémorial du Hagah de la Triade: Toa Rohrak   Jeu 26 Jan - 0:19

Confrérie Makuta: Vous capturez le territoire de Le-Metru!
De plus, vous passez un accord avec les commerçants du Moto-hub, qui acceptent de vous verser 50% de leurs bénéfices!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Le-Metru] Mémorial du Hagah de la Triade: Toa Rohrak   Mer 28 Mar - 19:04

Un vaisseau de transport volait vers Metru nui. Tanika, qui était à l'intérieur, avait prit son communicateur et regardait les réseaux de communication de l'Ordre dont les réseaux sociaux. Vorona avait donc raison. Elle pouvait y lire bon nombre de messages des membres à propos de Rohrak comme "comment ca se fait qu'il soit pas mort", "ils nous ont eu, c'est pas lui qui a été fusionné aux autres hagah, la preuve, il est encore vivant", d'autres messages comme "imbécile, il s'en est sortit du Codrex in-extremis, c'est tout", "Rohrak et Tanika forever", "nan, il é mor mé il a ressusité" ou encore " soldat X a été kické, raison: vérifie ton orthographe"
Le vaisseau venait d'entrer dans une brume sombre. Les pilotes devaient naviguer aux instruments. Puis un instant plus tard, Metru nui était devant eux. Les gratte-ciels étaient noirs et sombre, et au dessus, les nuages noir crachaient des éclairs rouge. C'était une ambiance très sombre que l'on aurait jamais pu penser de Metru nui. Autrefois, la ville de lumière.
-bienvenu à Metru nui, dit l'un des pilotes, je vous dépose à Onu-metru, l'un des territoire qu'on a la chance de encore contrôler. Après, je repars vers Daxia et je vous laisse.
-je n'aime pas retourner dans la ville Noire, fit Tanika, Metru nui a trop changé pour moi.
Rohrak en voyant le décor de ville sombre à travers les vitres de l'engin fut assez étonné et surtout effrayé.
-c'est quoi ce merdier, pourquoi Metru nui a autant changé?
-c'est normal, répondit Tanika. La ville a été envahie par la confrérie des makuta. On contrôle encore quelques quartiers mais c'est tout.
-comment vous avez pu laisser faire ca, rétorqua sèchement le toa de l'air.
-je savais que tu n'allait pas apprécier, j'ai fais mon possible pour reprendre le contrôle de la ville mais Shrecki a été plus malin que moi.
-Shrecki? inconnu au bataillon.
-normal que tu ne le connaisse pas, c'est un makuta qui a mit toute sa dévotion à l'ombre et à la mort. Je le hais, d'ailleurs, un conseil, évite de l'approcher, rien que pour ta santé morale et physique.

...

Un peu plus tard, les deux toa marchèrent dans les rues de Le-metru. Le quartier avait énormément changé depuis que Tanika n'y était pas revenue. Avant, il y avait beaucoup de véhicules qui circulaient et des passants sur les trottoirs mais maintenant, les rues sont vide. Même de jour, les grands axe comme les petites rues sont sombre, froide, humide, et une brume blanche empêche de voir à plus de 100 mètres. Tout les petits magasins, comme les échoppes, ou certains centre commerciaux sont fermé. Les propriétaires ont mit la clef sous la porte et se sont enfuit de la ville. On entend dans les ruelles obscures, des cris sourds et autres bruit qui donnent la chair de poule. Difficile à croire que cet endroit a été le quartier préféré de Rohrak et de l'équipe Alpha. Rohrak dimensionnel lui même se disait : *c'est dingue ce qu'ils ont fait de mon quartier*
Ils arrivèrent devant l'immense statue de Rohrak, se dressant vers les cieux et son mémorial. Mais bien sûr, aujourd'hui, quelques petites fissures sont apparus sur la statue, elle est recouverte de poussière et les rahi volants ont fait leur déjections dessus. Rohrak devait lever la tête pour voir sa propre tronche fait en pierre. Un sourire était apparu sur son visage, c'était pour le moins étonnant pour lui.

-donc, dans cette dimension, je suis réellement un héros. dit t'il satisfait.
-tout à fait, et tu est mort en héros.
-et comment?
-tu était l'un des trois gardiens de l'Ignika qui nous a débarrassé de l'ennemi le plus dangereux que notre monde a connu, le Protectorat de l'Ombre, et tu as réveillé le grand esprit mata nui en déposant le masque au centre du Codrex. C'était ta destinée et tu l'a accomplis. j'étais si heureuse pour toi mais en même temps si triste après ta mort.
-je me suis toujours demandé ce qu'était ma destinée, répliqua Rohrak, mais dans ma dimension, ce sont les toa nuva qui ont fait ca. Pour moi, ce sont les vrais héros.
-toa nuva? ne serais ce pas Tahu et les autres?
-oui, c'est eux.
-ce sont que des légendes, ici. Personne n'a prouvé leur existence. Autant dire qu'ils n'existent pas.
-c'est dingue ce qu'une simple rencontre avec un être peut changer tout une vie. Je suis heureux de t'avoir rencontré.
-allez, viens, on va se payer une formation. Tu va me montrer ce que tu sais faire en combat.
Tanika posa son sac, elle l'ouvrit et en sortit deux capes brunes sombre à capuche. Elle demanda au toa d'en porter une. Dans la nouvelle Metru Nui, ils ne sont plus en sécurité. Ils partirent ensuite vers le relai de commerce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Le-Metru] Mémorial du Hagah de la Triade: Toa Rohrak   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Le-Metru] Mémorial du Hagah de la Triade: Toa Rohrak
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mémorial pour les chevaux tués à Austerlitz
» Memorial Marco Pantani (1.1) =====> Burgel (Lampre)
» [Ta-Metru] Ruelles de Ta-Metru
» [Metru-nui] Les tours de savoir
» [Ga-Metru] Place centrale de Ga-Metru

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Metru Nui :: Le-Metru-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos