Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Roxtus] Règlement de compte.

Aller en bas 
AuteurMessage
Kertak

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 1800| DEF : 2350

MessageSujet: [Roxtus] Règlement de compte.   Mar 17 Jan - 11:57

Chapitre 1: Un vol.

Kertak marchait dans le palais de Roxtus, d'une démarche lente et bizarre, comme il le faisait si bien. Contrairement aux autres Skrall rangeant leurs armes une fois arrivés à Roxtus, Kertak la gardait toujours en main. Quand on le lui avait demandé pourquoi, il avait répliqué "Que les ennemis ne sont pas forcément dehors". Personne ne comprit véritablement et on s'habitua à ce qui ressemblait à une méfiance exagérée.
En vérité, cette méfiance était justifiée. Les élites autres que Kertak méprisait ce dernier. Pourquoi ? Jalousie peut-être, ou tout simplement parce qu'il n'était pas comme eux.
Les élites, à l'origine Yo'zo (Kertak appelle toujours les élites comme ça), sont des guerriers qui ont prouvés leurs forces à l'Empereur et l'Empire, et qui se sont donc fait donnés un nom, une identité. Mais bien avant son nom actuel, Kertak avait eut bien d'autre nom: Thak l'Assassin et Quatro l'Exequias en faisaient partis.
Les élites étaient au nombre de dix-sept, mais Kertak ne les connaissait pas tous. Il en connaissait dix, dont une partie l'ignorait et le méprisait et une autre lui faisant savoir directement.
Aujourd'hui, Kertak était décidé à régler son compte avec ses confrères.
Kugio était avec lui. C'était aussi un élite, et, comme Kertak, avait fréquenté les Exequias. C'était le seul "ami" qu'avait Kertak. Et encore. Kugio l'accompagnait donc vers un recoin de Roxtus, là où personne ne pourrait assister au combat qui allait commencer.
Très vite, les deux élites atteint la grande salle. Il n'y avait personne. Les deux Skrall restèrent sur leurs gardes un petit moment, puis Kugio relâcha sa surveillance. Pas Kertak. Il marchait partout, examinant chaque recoin. Kugio, le regardant faire, l'imita assez tôt.

- Où sont-ils ?
Il n'eut pas de réponse.
C'est alors que cinq lames jaillirent du noir, et s’arrêtèrent à quelques centimètres de la gorge de Kertak. Kugio le vit et tenta de lui venir en aide, mais fut rapidement lui aussi immobilisé.
Une fois les deux élites incapable d'en faire plus, leurs assaillants jaillirent de l'ombre. Des Skrall, évidemment. La plupart étaient des soldats normaux, des "pions" comme on les appelaient.
Mais un des Skrall était un élite. Kertak le reconnût: c'était sans doute l'élite qu'il haïssait le plus, un Skrall du nom d'Okhor. Okhor s'avança vers Kertak, en souriant.

- Tu es enfin à ma merci, Kertak. J'attendais ce moment depuis longtemps.
Il fit un signe de la main et les pions levèrent leurs armes avant de s'enfoncer à nouveau dans l'ombre. Ils firent pareil pour Kugio. Ne restait plus qu'Okhor, Kertak et Kugio.
- Tu veut me tuer ? demanda, très calme, Kertak.
- Oui, mais pas comme ça, répondit Okhor. Je ne voudrais pas que l'on me considère comme un lâche laissant ses pions faire le sale boulot. Non, je vais te combattre en duel à l'arène. Un duel à mort.
- Pourquoi cet "attaque", alors ?
- Il se trouve qu'un combat dans l'arène n'a lieu que quand quelque chose est misé. Je voulais donc que tu viennes pour prendre la mise.
D'un geste vif, Okhor se jeta presque sur Cortus. Kertak voulut résister et mettre la main sur Brain, quand de nouveaux, les lames des pions se posèrent sur lui, l'empêchant de faire un geste de plus.
Très lentement, pour rendre l'humiliation plus grande et provoquer Kertak, Okhor saisit Cortus. Il la contempla un moment, étonné par sa beauté et son tranchant.

- Ah, et je prends aussi ceci.
Il s'empara de Brain avec sourire. Puis, les pions se retirèrent à nouveau. Les portes de la salle s'ouvrirent. Impuissant, sans arme, Kertak fut obligé de laisser Cortus et Brain aux mains d'Okhor. Il repartit donc, cachant sa rage, avec Kugio, la vue de Cortus dans les mains d'Okhor le faisant bouillonner.
"C'est cela, ricane tant que tu le peut, Okhor. Parce que je vais te tuer. Je te jure que je vais te tuer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Roxtus] Règlement de compte.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Montagne des Pics Noirs :: Roxtus-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos