Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Arène] Règlements de comptes

Aller en bas 
AuteurMessage
Branar

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
400/400  (400/400)
Jauge de Vie:
600/1000  (600/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3000 | DEF : 0

MessageSujet: [Arène] Règlements de comptes   Mer 4 Avr - 17:15

Ce n'était pas en Skopio, cette fois-ci, que venait un des puissants Skralls des inombrables rangs de Tuma, mais en Thornatus. Le véhicule s'arrêta, laissant quelques petits nuages de poussières autour de lui, disparaissant au fil des secondes qui défilaient devant le nouvel arrivant, qui marchait, pas à pas, son épée à la main. L'arène était presque vide. Quelques groupes d'Agoris discutaient. Ils ne mirent pas longtemps à se dissocier, pour finalement laisser l'arène vide, et le Skrall au milieu. Branar était affaibli, mais était toujours puissant, et apte à combattre. Les fantômes n'allaient plus tenir longtemps, Branar le savait, et ils le savaient aussi. Quelques minutes après avoir observé les lieux, Branar reçu la visite de la petite troupe de Skralls qu'il attendait, ayant mis un peu plus de temps que lui lors du voyage. Ces derniers inspectèrent à leur tour, afin d'éliminer tout objet ou être vivant n'appartenant pas aux Skralls. [...] Une heure était passée, au moins. Des drapeaux Skralls indiquaient bien que le territoire était pris, officiellement. Dorénavant, des gardes Skralls, dotés chacun d'une grosse armure ainsi que d'armes puissantes et d'une technique incomparable à celle de petits vagabonds qui essaieraient de prendre le contrôle du territoire, patrouilleraient ici jusqu'à nouvel ordre. Les Skralls se séparèrent. Branar et une partie de la troupe partirent vers l'ouest, tandis que une autre troupe restait ici. Ce qui s'est passé à Tajun, et qui se passe toujours en ce moment, ne se reproduira plus. Tuma était maintenant sur le coup pour régler le problème, tandis que ses subordonnés, en train de conquérir des territoires...

Tremblez, Fantômes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master-Game's Hand

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Arène] Règlements de comptes   Jeu 5 Avr - 12:17

Empire Skrall : Félicitations ! Vous possédez désormais l'Arène !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Arène] Règlements de comptes   Sam 27 Déc - 3:26

L'Ombre ouvrit les yeux, lentement.

- Tu as été plus rapide que prévu, Wrifaën; tant mieux, cela accélérera nos plans.

L'intéressé commença à sourire, sortant un petit appareil sphérique apparent à une grenade, mais totalement blanc, brillant comme du nacre; on aurait dit une énorme perle, sortant d'un monstrueux mollusque filtreur. A la différence que les perles n'émettaient pas des impulsions électromagnétiques à intervalles réguliers, semblant se décharger d'une puissante énergie contenue dans un espace trop restreint.

- Tu amènes de nouveaux joujoux ? Ne crois pas que cela te sera utile face à moi. Nous n'appartenons pas au même univers.

Wrifaën ne répondit pas, laissant juste un sourire insolent persister sur son visage; puis, alors que l'Ombre s'apprêtait à passer à l'attaque, chargeant ses énergies élémentaires en vue d'un assaut fulgurant, le makuta ferma sa puissante poigne sur l'objet rond et brillant; ce dernier se brisa en d'innombrables fragments nacrés, qui s'éparpillèrent dans les airs avant d'être soufflés.

Une immense onde de choc se dégagea, lumineuse et bruyante; cette dernière, semblable à un véritable vent solaire miniature, engloba très rapidement l'arène toute entière. Immédiatement, l'Ombre ressentit un sentiment étrange, désagréable, qu'il ne connaissait que trop bien.


*Encore un brouillage... mais bien plus poussé que la dernière fois.*

En effet, lorsque le makuta tenta de se téléporter, une fois de plus rien ne se passa; mais malheureusement pour lui, il en fut également de même lorsqu'il voulut maîtriser les ténèbres, le plasma ou le cri de puissance. Plus rien... les énergies du Créateur Noir ne lui obéissaient plus, par un étrange mécanisme. L'Ombre scruta son propre être, cherchant à élucider cet étrange mystère; cependant, l'action effectuée par son adversaire était d'une flagrante simplicité: l'objet, en détonant, avait tout simplement libéré une étrange onde de choc cinétique. Aucune énergie, aucune réelle puissance n'avaient affecté le corps du makuta - de ce fait, l'intense lumière ainsi que le tonnerre qui avaient déferlé dans l'arène n'étaient que des effets secondaires, les déchets d'une réaction extrêmement bien calculée.

Mais la vibration de l'air et du sol, touchées à une fréquence précise, s'était alors propagée à l'antidermis du makuta, désorganisant ce dernier et l'empêchant d'utiliser ses pouvoirs élémentaires. Une technologie qui dépassait de très loin tout ce dont les factions étaient capables; une technologie qui se rapprochait de celle des Grands Êtres.


- Je ne sais pas par quelle hérésie tu t'es procuré une telle arme; mais j'imagine que tu as également été touché. Serais-tu stupide, Wrifaën ? Comment vas-tu fuir, désormais ?

- Je ne compte pas fuir.

L'Ombre explosa de rire. Ha ! Comment ce nabot, ce cloporte, pouvait-il s'imaginer combattre seul à seul face à lui ? Il n'était rien, un insecte cherchant à s'élever vers les cieux, mais destiné à être dévoré par les grands prédateurs de ce monde.

Puis le makuta déchanta très vite, lorsque Wrifaën sortit son immense masse d'armes à pointes, et fonça sur lui à une vitesse fulgurante; bien plus rapide que tout ce qu'avait jamais affronté l'Ombre, le "cloporte" se glissa juste devant ce dernier, qui ne put ni esquiver ni parer l'attaque qui suivit.

Lorsque l'énorme boule métalliques dentue frappa horizontalement l'armure en protoacier du créateur de Trayx, la coque vola en éclats, défoncée de toutes parts par ce coup simple mais dévastateur. La force de l'impact souleva l'Ombre du sol, qui plana sur presque vingt mètres avant de s'encastrer dans le mur qui séparait le sol de l'arène et les gradins. Nullement assommé par cette attaque, le créateur noir fut cependant plongé dans une rage noire, mêlée à un mépris sans non.


*Ce vermisseau ose porter la main sur moi ! Comment peut-il se déplacer aussi vite... c'est impossible !*

Déjà, Wrifaën, qui riait à son tour, fonçait sur lui. L'arme en l'air, prêt à porter le coup fatal, il bougeait si vite que même l'Ombre avait du mal à le suivre.

*Seul le porteur du Vahi peut espérer atteindre une telle vélocité... aucun makuta, aussi puissant soit-il, ne pourrait être aussi rapide...*

Wrifaën frappa à nouveau, emporté par son élan dévastateur; la pierre et le métal volèrent en éclat, alors que l'Ombre se baissait au dernier moment, évitant d'un cheveu la destruction totale de son armure vitale. Un rire de dément résonna dans l'arène entière: Wrifaën jubilait, exultant de voir son plus ancien ennemi en si mauvaise posture.

- Mon ancien ami... mon ancien camarade... puis un traître, à sa propre famille, à son univers tout entier. Déserteur, lorsque les Chasseurs de l'Ombre traquaient nos frères !

L'Ombre laissa apparaître un sourire narquois et moqueur, dédaigneux et provoquant à la fois.

- Tu me chasses depuis toutes ces années; je t'ai toujours vaincu, te faisant mordre la poussière...

L'Ombre roula sur le côté, esquivant un coup vertical; la masse d'armes de Wrifaën fit exploser le sol sous son poids, tandis que de multiples éclats volaient en tous sens.

- ... et tout cela pour une vieille vengeance ? M'est avis que ton existence manque cruellement d'intérêt, mon vieil ami. Permets-moi de lui donner une raison plus noble. Plus utile.

Wrifaën frappa de nouveau l'Ombre avec une vivacité stupéfiante; ce dernier ne pus complètement esquiver le coup, et se retrouva avec l'épaule en miettes; de toutes part, des fissures laissaient sortir l'antidermis du makuta. S'il ne faisait rien, ses minutes étaient comptées.

*Je n'ai plus le choix; je ne comptais pas l'utiliser, mais il est beaucoup plus puissant que je ne le pensais. Je résoudrai ce mystère plus tard. Avant cela...*

L'Ombre sauta en arrière, tandis que son armure échappait un craquement sinistre; puis, cherchant quelque chose dans son dos, il lança plusieurs poignards de jet sur son adversaire, qui les esquiva un par un, aussi insaisissable qu'un courant d'air.

- Que caches-tu dans ton dos, traître ?

L'interpellé ne répondit pas, tandis que sa main reparaissait, recouverte d'un étrange gantelet militaire, dont deux griffes bleues acérées dépassaient largement des phalanges du makuta; de l'autre main, l'Ombre se munit alors d'un simple lanceur kanoka, dans lequel un unique kanohi attendait d'être propulsé à grande vitesse sur l'ennemi.

- Si tu crois que de vulgaires armes vont te sauver, déserteur, tu te trompes.

Wrifaën se propulsa de nouveau droit sur sa cible, levant bien haut, et des deux mains, sa lourde masse d'arme. S'apprêtant à l'écraser sur son adversaire, il ne protégeait nullement la plus grande partie de son corps, pensant ne pas risquer quoi que ce soit, maintenant que les pouvoirs de son ennemi étaient neutralisés.

Grossière erreur.

L'Ombre n'esquiva pas le coup; au contraire, il s'approcha au contact de Wrifaën, donnant un simple coup de poing dans le ventre de ce dernier. Habituellement, le massif makuta n'aurait même pas du sentir l'impact; cependant, il n'avait pas pris en compte plusieurs détails. Le Gantelet Griffon, porté par l'Ombre, était sûrement le plus gros des grains de sable qui vinrent alors enrayer la stratégie brutale du créateur noir.

L'impact minime du gantelet sur l'armure lourde de Wrifaën ne causa aucun dommage; mais, lorsque les deux serres de l'armure se déployèrent, le makuta se retrouva enchâssé dans un anneau de protodermis cristallisé, qui se resserra immédiatement; la pression, énorme, eut facilement raison de la protection en protoacier du créateur noir, qui se retrouva littéralement cisaillé en deux. La masse d'armes de ce dernier continua cependant sa course, et défonça l'armure de l'Ombre, dont la tête se retrouva enfoncé dans la poitrine.

Ce dernier cependant, put tout de même tirer le kanoka présent dans son lanceur, touchant de plein fouet l'antidermis ainsi révélé de Wrifaën; le disque brilla au contact de l'étrange fluide vert, tandis que son pouvoir de reconstitution aléatoire causait un immense chaos à l'intérieur de l'essence du makuta.

Ainsi neutralisé, ce dernier était complètement immobilisé pour plusieurs heures, et son antidermis inerte pour autant de temps. Mais l'Ombre était également très mal en point; son armure enfoncée de toutes parts, il ne tenait debout qu'avec beaucoup de difficultés.


- Bien, bien. Un combat plaisant; mais il est désormais temps de passer aux choses sérieuses.

- Lihax... vous voilà enfin.

Un makuta, recouvert d'une armure presque entièrement blanche, sauta depuis les gradins pour atterrir juste devant l'Ombre; regardant ce dernier d'un air faussement apitoyé, il s'intéressa cependant bien plus à Wrifaën, dont l'antidermis avait désormais pris la forme d'une flaque verdâtre, un fluide qui oscillait entre le liquide et le gaz.

- Ses capacités physiques... dépassent de loin celles des autres makutas de cet univers. La fusion devrait nous permettre de nous approprier cet attribut; cela nous sera très utile.

- En effet.

La voix qui venait de résonner, ressemblait fortement à celle de Lihax; cependant, elle était légèrement plus grave, plus sombre. Un autre makuta apparut alors, recouvert lui aussi d'une armure entièrement blanche, avec des détails plus sombres cependant. Un autre Lihax. Un autre Ice Master. Un dernier créateur noir apparut, lui aussi protégé par une cuirasse couleur de neige; la seule différence avec ses deux "clones" était la présence de plusieurs kanohis qui pendaient à ses hanches.

- Vous êtes tous là...

La voix de l'Ombre était affaiblie, presque terne.

- Pressons, je vous prie; je ne tiens pas à moisir ici, et Wrifaën risque de reprendre conscience à tout moment.

- Pourquoi ne pas utiliser l'artefact, en ce cas ?

- Je préfère le garder pour plus tard... au cas où.

- Soit; alors, que la fusion commence.

Les trois Lihax, presque identiques à celui qui avait été tué par les chasseurs de l'Ombre écartèrent alors les bras, tandis qu'un puissant flash aveuglait l'Ombre; et, tandis que sa personnalité commençait à se mêler à l'océan mental que formerait bientôt la Fusion des cinq makutas, quelques mots purent tout de même s'imprimer durablement dans son esprit, afin qu'il ne les oublie pas une fois que son âme serait liée aux autres créateurs noirs.

*Trayx... je dois revoir Trayx. Au moins une dernière fois.*

***

L'arène était déserte, et le silence s'était abattu sur le stade qui accueillait autrefois de bruyantes confrontations sportives et politiques. Avant que le Protectorat n'arrive et ne vienne tout changer, avant que les skralls exercent leur tyannie sur la surface de la planète des sables.

Le vent s'était lui aussi tu, tandis que les rares nuages qui clairsemaient le ciel avaient disparu; la nature elle-même était intimidée par celui se tenait droit, complètement immobile, en dehors du bâtiment. Réellement immense, il imposait le respect ne serait-ce que par sa stature: bien plus grand que Brutaka, il était également plus large d'épaules, possédant des membres épais et un corps de mastodonte. Sa force physique était difficilement imaginable, et pourtant il n'était pas difficile de deviner une étonnante grâce, une agilité certaine sous ces airs de brute épaisse. Mais bien plus que sa puissance martiale, la dangerosité de ce nouvel être se trouvait autre part.

L'Union de cinq makutas - quelque chose qui ne s'était encore jamais vu - s'avança alors dans les étendues fertiles, droit vers son but.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Arène] Règlements de comptes   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Arène] Règlements de comptes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sourires narquois et règlements de comptes
» Projet de modification des règlements internes au Parlement
» Reddition des comptes: cle de la lutte anti-corruption
» résu automatique dans une arène
» la SPA et la Cour des Comptes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Reste de Bara Magna :: Etendues Fertiles :: Arène-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos