Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Dim 29 Avr - 15:41

Gladius essuya la visière de son casque pour enlever la neige qui gênait sa vision. Il regarda derrière lui, vérifiant que toute l'escouade le suivait, puis continua son ascension de la montagne du crâne. Les Fantômes progressaient depuis la veille à l'intérieur-même des terres ennemies. Afin de pouvoir rester le plus rapide possible, les guerriers avaient fait le choix de laisser leurs armes à l'intérieur des véhicules qui les avaient amené ici. Un choix qui avait été lourdement influencé par la probabilité de trouver des Baterras sur le chemin qui pourrait les mener aux deux leader disparus.

Et le skrall avait même décidé de forcer le destin. Zero avait parlé de ces êtres changeants à propos de la destination d'Ikinat. Le commandant était donc parti directement à leur recherche, dans les territoires impériaux. De nombreuses attaques avaient déjà été répertoriées à l'époque où il existait sous le nom de Trakus, et les Baterras se trouvaient encore sûrement dans la région. Le guerrier prenait cependant grand soin d'éviter la forteresse de Tuma. Se faire repérer par les sentinelles skralls aurait purement et simplement causé l'annulation de la mission - et peut-être même la mort de toute l'escouade, totalement désarmée. La moindre confrontation armée serait fatale.

Mais pour l'instant, les Fantômes s'étaient bien débrouillés, s'infiltrant à travers les avant-postes impériaux sans se faire repérer. Il faut dire que leur camouflage aidait beaucoup à cela. Entièrement recouverts d'une cape blanche sur laquelle étaient accrochés des centaines de tiges en textiles gris-blancs, les guerriers étaient quasiment invisibles aux yeux des éventuels éclaireurs. Les rebelles avaient eux-mêmes beaucoup de mal à ne pas se perdre les uns des autres, alors qu'ils se suivaient tous de très près.

Cependant, alors que les rebelles traversaient un pont naturel, Gladius leva le poing, signal visuel qui ordonnait à l'escouade de s'arrêter. Le skrall avait en effet repéré leur cible, accrochée à une paroi de glace et qui grimpait très rapidement. Le commandant désigna la créature de son index et de son majeur, puis leva trois doigts en l'air. La traduction était simple: trois des guerriers l'accompagneraient pour suivre le baterra, alors que les deux autres retourneraient au skopio afin de prévenir les autres groupes d'action de l'avancement des recherches.


[HRP] Ne pouvait pas lancer de dé lors de la création de sujet, je le ferai lors de mon prochain post. [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Mar 1 Mai - 0:17

Le baterra avait malheureusement été trop rapide pour les rebelles, qui perdirent sa trace au cours de la nuit. Suivre une de ces créatures était une chose... le faire rapidement sans se faire repérer en était une autre. Les guerriers devaient, en effet, laisser une distance de sécurité, afin de ne pas se faire repérer grâce à leur camouflage spécial. Et c'était en rampant entre deux rochers que le battera put sortir du champ de vision des fantômes.

Leur commandant, Gladius, essayait maintenant de suivre ses traces dans la neige. Mais la poudreuse, fine et légère, était emportée au moindre coup de vent, rendant le pistage lent et difficile. Et, cerise sur le gâteau, le ciel s'était fortement assombri durant la journée, ce qui n'augurait rien de bon. De fortes précipitations, ainsi qu'un vent puissant étaient à prévoir. Et le skrall espérait ne pas avoir à crapahuter dans les montagnes alors qu'une tempête s'abattrait sur eux. A l'époque où il était encore appelé Trakus, plusieurs de ses subordonnés étaient morts de froid, ou avaient tout bêtement glissé sur la glace pour tomber du haut d'une falaise. L'ancien général savait que la météo pourrait très rapidement dégénérer dans les pics noirs, auquel cas l'escouade serait obligée de se réfugier dans une caverne, et seraient bloqués pendant plusieurs heures...

Un mouvement tira le fantôme de ses pensées. Alors que l'un de ses guerriers essayait tant bien que mal de reconnaître les traces d'un baterra, le commandant en aperçut un qui marchait tranquillement sur un étroit chemin de pierre, qui longeait une falaise. Celui-ci ne permettrait pas à deux des soldats de marcher dessus côte à côte, et certaines portions du passage s'étaient même effondrées à cause de l'érosion. Et en dessous, un à-pic d'une cinquantaine de bios promettait un avenir funeste à tous ceux qui auraient le malheur de trébucher sur ce chemin.

Gladius fit quelques signes de la main, puis les guerriers le suivirent, un par un, sur le passage mortel. Le skrall, dans sa lourde armure, avait du mal à trouver des prises afin de ne pas chuter, et frappait la paroi pour créer des brèches et pouvoir s'y accrocher. Les autres membres de l'escouade l'imitèrent lorsqu'ils devaient passer au-dessus du vide, et le groupe, ralenti par l'étroitesse du chemin, mit plusieurs minutes à le traverser. Mais il déboucha finalement sur un large plateau, totalement régulier à part un ancien avant-poste abandonné qui avait été construit ici des dizaines d'années auparavant.

Les fantômes ne tardèrent pas à repérer plusieurs groupes de baterras, qui semblaient communiquer entre eux. Mais, couverts par le sifflement du vent qui commençait à se lever, ils ne parvinrent pas à entendre quoi que ce soit de leur dialecte. Le commandant rebelle ordonna à ses troupes de rejoindre le bâtiment désaffecté - une véritable ruine - afin de pouvoir se mettre à l'abri du froid, tout en observant les créatures en toute sécurité. Mais, tout n'allait pas se passer comme prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Mar 1 Mai - 0:17

Le membre 'Gladius' a effectué l'action suivante : Actions

'Rencontre sauvage' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shrecki

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4225 DEF : 6100

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Mar 1 Mai - 10:20

(Je rappelle juste, Gladius, que les Baterra sont invisibles)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Ven 4 Mai - 20:48

[HRP] Après éclaircissement avec Schrecki, je peux enfin continuer mon RP ^^ [/HRP]

Gladius envoya un message écrit aux rebelles avant de se remettre à observer les baterras, qui continuaient de "discuter" entre eux. Les infiltrés rebelles commençaient à se lasser de cette situation, et deux d'entre eux avaient même entrepris tous seuls de retourner au skopio afin d'échanger les rôles avec ceux qui étaient censés le protéger. Le commandant les laissa faire, conscient que d'obliger des hommes à tenir une position contre leur gré serait contre productif. Dans de telles situation, où le moindre détail pouvait faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre, le moral était très important. Une victoire ou une défaite pouvait parfois dépendre de ce seul facteur.

Le skrall lança un rapide coup d'oeil à sa jambière droite, qui avait été endommagée lors du voyage. En effet, il avait fallu qu'un skopio sauvage se dresse devant eux en plein désert ! Les fantômes n'avaient pas eu la possibilité de se défendre, et avaient préféré s'enfuir, afin de ne pas perdre de temps. La recherche d'Ikinat passait avant tout. Mais pour l'instant, le commandant ne voyait pas ce qu'il pouvait faire, à part attendre que les baterras agissent de façon à lui donner, inconsciemment, un indice sur la position de leur leader. Mais pour l'instant, aucun d'eux n'avait encore donné de signe particulier.

Puis soudainement, pour aucune raison apparente, ils se dispersèrent d'un saut. Un seul, et ils disparurent tous du plateau, plongeant dans le vide. Gladius jura, puis n'hésita pas à crier pour donner les ordres suivants.


-On se divise en deux groupes ! Un vient avec moi, et les deux autres restent ici pour garder l'avant-poste ! Il nous servira de base de repli !

Le skrall sortit en vitesse du bâtiment en ruine, courut jusqu'à la bordure du plateau, et put observer les baterras qui s'étaient agrippés à la paroi glacée, plusieurs dizaines de bios plus bas. Ils le remarquèrent également, et émirent une sorte de sifflement, avant sauter à nouveau pour descendre encore plus dans les profondeurs de la crevasse.

*Vous ne m'échapperez pas comme ça...*

Le commandant lança un dernier regard vers ses hommes, et ordonna à celui qui l'avait suivi de rester au sommet de la hauteur, d'où il pourrait le guider via son communicateur. Puis il sauta tout simplement dans le vide, laissant la graviter le rapprocher de ses cibles. Ne portant aucune arme, il n'y avait en effet aucun risque que ces créatures se décident à l'attaquer. Tant qu'il se contentait de les suivre, les baterras ne feraient sûrement que jouer avec lui... mais déjà fallait-il survivre à la chute.

Arrivant presque à hauteur des change-forme, le fantôme frappa de toutes ses forces dans le mur de glace qui lui faisait face, créant une véritable tranchée verticale. Il continua cependant à descendre, étant trop lourd pour que la paroi ne le retienne. Il avait mal calculé son coup, et ne put s'arrêter que grâce à un piton rocheux qui dépassait de plusieurs bios de la surface plane, auquel il put s'accrocher. Ce dernier craqua, commença à se fissurer, mais tint bon. Le récepteur audio dans son casque grésilla, puis la voix de son allié résonna grâce aux haut-parleurs intégrés. Réglés de façon à ne produire qu'un minimum de bruit, le commandant eut du mal à discerner les paroles du soldat rebelle


-Mais vous êtes complètement taré !
-Non, j'ai déjà fait ça plusieurs fois...
-Ici même ? Vous êtes déjà venu aux montagnes noires ?
-Hein ? Euh... non, non ! C'était à Iconox !

Gladius soupira. Il était passé à deux doigts de donner des soupçons à son subordonné. Si jamais Ikinat apprenait ses origines impériales, qui sait ce qu'il adviendrait du skrall. Mais pour l'instant, ce dernier avait d'autres préoccupations plus importantes. Les baterras l'avaient rejoint sur le piton rocheux, et commencèrent le frapper à répétition. Leur force brutale leur permit de le faire s'effondrer en seulement quelques secondes, et le commandant dut sauter sur le moignon de l'excroissance qui lui avait sauvé la vie...

Les créatures ne laissèrent cependant pas en paix, et l'un d'eux, amusé de voir un natif de cette planète "jouer" avec eux, le poussa tout simplement dans le vide d'un coup de pied. Le second des rebelles tomba, mais s'accrocha à la jambe du baterra avant de tomber dans le vide. Pendant un instant, il perdit toute conscience du haut et du bas, tourbillonnant dans sa chute. Puis vint le choc. Un épais tapis de neige amortit sa chute, lui évitant de se casser quoi que ce soit. La créature, elle, semblait pour l'instant sonnée.


-Soldat, c'est bon, rien de cassé, je vais essayer de remonter...

Puis un craquement retentit tout autour du skrall. Ce dernier retint sa respiration. La bruit s'apaisa, puis le silence revint. Gladius soupira, soulagé. Juste avant que tout ne s'effondre autour de lui, et que sa conscience ne tombe dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Dim 6 Mai - 18:24

Gladius toussota, et de l'eau pénétra à l'intérieur de sa bouche, qu'il avala de travers. La quinte de toux suivante, plus violente, fut douloureuse. Le skrall eut l'impression qu'on lui arrachait la trachée à mains nues, mais il ne plaignit pas. Il en avait déjà vu beaucoup d'autres... mais par contre il ne comprenait pas d'où pouvait venir ce liquide. Si ses souvenirs étaient bons, il était censé se trouver en plein coeur des montagnes noires. Il était parti à la poursuite des baterras, était tombé, puis... plus rien. Le noir. Le commandant était allongé, les jambes coincées sous un tas de neige. Ses bras étaient, eux, complètement libres. Le fantôme entreprit de se dégager, mais une douleur fulgurante lui éclata au niveau de son dos et de son bassin. Pendant un instant, le rebelle crut que sa colonne avait été endommagée, et qu'il ne pourrait plus se relever de sa vie. Mais au bout de quelques minutes, il parvint à se redresser un peu, et le soulagement qui le parcourut lui fit un peu oublier la morsure glacée qui lui prenait tout le corps.

Gladius mit quasiment une heure à se relever entièrement, et comprit alors que l'eau sur son visage avait en fait été de la neige qui s'était infiltré dans son casque avant de fondre. Ce dernier était d'ailleurs désormais totalement inutilisable, fissuré de toute part. Le système de communication était HS, et la visière s'était tout simplement brisée. Mais c'était sûrement grâce à lui que le skrall avait eu la vie sauve. Il regarda autour de lui, avec une angoisse croissante. Le commandant était tombé dans une sorte de grotte souterraine. Au-dessus de lui, il pouvait voir la lucarne qu'il avait accidentellement créé au travers du plafond de glace. Cette dernière dispensait une lumière faible et blafarde, qui éclairait un baterra. La créature essayait tant bien que mal de se dégager d'un énorme bloc de roche qui lui enserrait les jambes et le bras gauche. Le rebelle marcha - ou plutôt boita - dans sa direction, mais le change-forme tenta de le frapper de son seul membre libre dès qu'il fut à portée. Gladius fit alors tout simplement le tour du rocher, qu'il souleva puis jeta au loin.

Le baterra sembla se calmer aussitôt. Il semblait presque... reconnaissant. Et au lieu d'attaquer le Skrall, qui avait laissé toutes ses armes à son véhicule et perdu tous ses équipements dans la chute, il lui fit un petit signe de la griffe gauche, puis commença à se déplacer dans la grotte souterraine. Le fantôme le suivit des yeux, puis essaya de marcher derrière lui, mais comprit bientôt que tout cela était inutile. En effet, le change-forme se contentait de longer la paroi, circulaire, de la cavité dans laquelle ils se trouvaient. Cette dernière devait faire peut-être un kio de diamètre, et Gladius discernait à peine ses contours. Et malheureusement, aucun passage, aucune ouverture qui aurait permis aux deux êtres de trouver un chemin vers la surface. Le skrall soupira, puis enleva son casque, inutilisable, avant de le laisser tomber dans la neige à ses pieds. Pour l'instant, lui et le Baterra étaient bloqués. Et sans aucun moyen de communication...

Un bruit métallique attira l'attention du rebelle. Celui-ci provenait du plafond de la grotte. Levant les yeux, Gladius put alors voir des dizaines de change-formes qui s'amassaient autour de l'ouverture. Ceux-ci semblaient en pleine discution, produisant un vrai vacarme de sifflements, de grognements et d'autres sons indistincts. Put vint soudainement le silence, et tous fixèrent le skrall d'un même regard. Ils semblaient l'évaluer, le jauger. Puis le Baterra qui était censé être bloqué avec lui saut puis s'accrocha à la paroi de la caverne, entreprenant de la gravir. En une petite minute seulement, il s'était échappé de la prison de glace. Le fantôme aurait pu croire que les créatures allaient ensuite toutes partir, le laissant à son triste sort. Mais le change-forme qui avait été bloqué sous un rocher se mit à communiquer avec ses semblables, le montrant du doigt - ou plutôt de ses griffes - à plusieurs reprises. Puis le vacarme reprit, plus violemment cette fois-ci. Les Baterras se mirent cependant d'accord au bout de quelques minutes, et le seul son que le skrall pouvait entendre était désormais le bruit du vent qui sifflait entre les falaises.

Puis une bonne trentaine des créatures sautèrent, l'une après l'autre, dans le gouffre, chacune s'accrochant à l'un de ses confrères. Rapidement, une véritable chaîne vivante fut formée. Avec, tout en bas, celui que Gladius avait libéré du rocher. Ce dernier l'attrapa par le bras, et les change-formes remontèrent le second d'Ikinat à la surface en seulement quelques secondes. Le skrall avait à peine eut le temps de récupérer son casque endommagé qu'il avait été souleva du sol et qu'il pouvait enfin respirer à l'air libre. Puis les Baterras se dispersèrent tous dans la nature, laissant le rebelle seul. Seul, mais sain et sauf.


*Quand je vais raconter ça aux autres...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Mer 9 Mai - 22:45

Le soleil était en train de se coucher, mais les ténèbres avaient déjà totalement établi leur emprise dans les Montagnes Noires. D'épais nuages empêchaient la lumière de passer, et la neige tombait en rafale, empêchant quiconque de voir distinctement à plus de cinq bios devant lui. Une tempête s'était ajoutée à tout cela, et des éclairs commençaient à zébrer le ciel. Une vision magnifique pour les touristes, avec la foudre qui traversait les nuages jusqu'à frapper un des pics rocheux dans une gerbe d'énergie pure; mais un signe de mort certaine pour tous ceux qui oseraient s'aventurer dans les hauteurs montagneuses. Gladius connaissait très bien ce phénomène météorologique, et comprenait très bien l'ampleur du danger. Cependant, il savait aussi qu'il ne pourrait pas laisser Ikinat seule pendant encore très longtemps. Le froid, les prédateurs nocturnes, les patrouilles skralls, et pire que tout cela... les Baterras. Le commandant espérait juste que sa supérieure savait qu'elle devait absolument se débarrasser de ses armes si elle voulait survivre à ne serait-ce qu'un seul assaut de ces monstres métalliques. Alors, ils pourraient complètement changer d'attitude à son égard - et même devenir ses alliés.

Les change-formes savaient apparemment faire preuve de magnanimité. Et le fait qu'ils aient sauvé Gladius après que celui-ci ait décoincé l'un de leurs confrères... ils avaient tout simplement remercié le skrall. Contre toute attente. Une marque d'intelligence, qui prouvait que ces "choses" - le rebelle avait désormais du mal à employer ce mot pour les désigner - pouvait parfaitement trouver le chef des Fantômes avant lui. Oui, "choses" ne convenait plus du tout à l'idée que le commandant se faisait désormais des Baterras. Il s'agissait plutôt d'entités pensantes, peut-être même biomécaniques, comme les habitants de l'Ultime Machine. Et une idée commençait même à germer dans son esprit. Une idée grandiose, du jamais vu. Il n'était peut-être pas le premier à y avoir pensé... mais il serait bel et bien le seul à passer à l'action. S'il réussissait, cela signerait tout simplement l'arrêt de mort de quiconque se mettrait en travers de sa route. Tuma, Stronius, Branar, peut-être même Zéro, si ce dernier lui donnait la preuve qu'il intenterait à la sécurité des peuples de Bara-Magna. Mais avant d'en arrivait là, il faudrait d'abord penser à retrouver Ikinat. Il s'agissait encore bel et bien de l'objectif principal des Fantômes, et ce ,jusqu'à nouvel ordre.

Gladius soupira, puis lança une communication en direction de Vulcanus. C'était là que ses derniers agents disponibles se trouvaient. Ils étaient son seul espoir de retrouver la leader des rebelles AVANT qu'elle ne meure de froid dans les montagnes. A moins qu'elle soit à l'abri de la tempête, évidemment. Le skrall, lui, se trouvait en sécurité dans une grotte, avec les trois autres guerriers qui l'avaient accompagné. Les deux autres, à bord du Skopio, avaient dû évacuer les montagnes noires pour ne pas endommager le véhicule, les températures glaciales pouvant altérer les systèmes hydrauliques et électroniques. Et, autour d'un générateur thermique à usage unique, les soldats réfléchissaient tous en silence afin de trouver une solution. Ce fut le commandant qui parla en premier. D'une voix claire, assurée, ferme, qui mêlait une sonorité rocailleuse - typique des skralls - à un ton chaleureux, qui était naturel au guerrier, mais extrêmement rare chez les Impériaux.


-Les officiers des communications de Vulcanus ont lancé une triangulation avancée du système grâce aux dernières technologies que nous avons... emprunté aux habitants de l'univers matoran. D'ici quelques minutes, nous saurons où se trouve Ikinat exactement. Cependant, un tel processus nécessite de littéralement quadriller la zone avec des ondes longues. Les skralls sauront donc que nous la cherchons dans cette région, et enverront sûrement des groupes d'assauts - voire peut-être des légions entières ! - pour nous retrouver, nous et les deux chefs de faction.

Je vous demande donc de vous tenir prêt à agir à n'importe quel moment. A partir de maintenant, nous allons devoir faire attention au moindre détail, à la moindre ombre, au moindre bruit. Car derrière chaque rocher pourra se cacher un éclaireur prêt à alerter l'armée Impériale au grand complet. Dans ce cas là, je ne donne pas cher de notre peau. Notre mission consiste donc à secourir Ikinat, à la maintenir en vie jusqu'à notre forteresse, et de la soigner si besoin est. Nous avons tous reçu des trousses de secours ainsi que des packs de survie. Lorsque nous serons hors de portée de nos ennemis, j'utiliserai le mien en cas de blessure sur sa personne. Donc n'hésitez pas à l'utiliser pour vous en cas d'urgence.

Gladius sentit une vibration lui parcourir le bras. Jetant un regard à son communicateur, il put remarquer que le message qu'il attendait était arrivé. Ikinat avait enfin été localisée. A seulement quelques kios au sud-sud-est de leur position. Mais également à très forte profondeur. Le skrall cracha par terre, puis expliqua la nouvelle à ses soldats. L'un d'eux jura avant de frapper la paroi de la grotte, faisant tomber quelques petites stalactites du plafond. Le commandant soupira, puis désigna le générateur thermique.

-Éteignez-le maintenant. On s'en servira pour faire fondre une partie de la glace lorsque nous aurons déblayé la neige. J'espère que l'un de vous à une pelle...

Mais déjà, à la forteresse skrall, des contingents entiers de l'Empire étaient mobilisés. Embrigadés, formés et entraînés depuis leur naissance dans le seul but de tuer, ils allaient désormais devoir trouver quatre fantômes parfaitement camouflés et experts dans l'art de la discrétion de l'assassinat. Ou alors, ils pourraient décider de les rejoindre, et de les aider à retrouver les deux chefs disparus...
Revenir en haut Aller en bas
Zéro



Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 0 | DEF : 0

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Mer 9 Mai - 23:57

Gladius ignore toutefois que l'Univers Matoran, malgré ses fabuleuses avancées technologiques, n'est pas aussi "simple d'utilisation" qu'il y paraît. Car toute technologie doit, pour être usée à son plein potentiel être placée entre des mains experte. Bien que le Skrall soit futé, il n'a pas l'expérience nécessaire pour manipuler pareil engin. Ce qu'il prend pour un dispositif de localisation par triangulation est en fait tout simplement un système de synthétisation d'un milieu. De quoi faire une splendide vue en trois dimensions de tous les Pics Noirs et de l'activité sismique potentielle de la région. Mais rien pour localiser Ikinat.

L'officier Fantôme l'ignore; et ce bip, ce point apparaissant sur l'écran est en fait un bref signal indiquant non pas sa chef. Mais un possible épicentre pour un séisme. Dans sa hâte, il ne remarque pas non plus les petits chiffres, qui vont et viennent. Un Matoran attentif l'aurait remarqué. Mais les agoris ne connaissent rien de l'Univers Matoran, excepté par quelques échanges, via l'occupation de certains territoires dont Voya Nui - pourtant déjà majoritairement désertés, après la venue du Protectorat puis l'entrée en jeu du Virus.

L'appareil continue d'émettre encore un peu, poursuivant son étude géologique. Hélas, la petite batterie finit par s'affaiblir; la roche n'est pas aussi aisément perméable que le Protodermis, pour des ondes étrangères. La carte mère, surchargée par cette dépense inhabituelle d'énergie, finit par arrêter totalement le système.

Mais le Skrall n'a aucune idée de toutes les erreurs qu'il vient de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stronius

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
500/500  (500/500)
Jauge de Vie:
900/1000  (900/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3750 | DEF : 4000

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Ven 11 Mai - 21:40

« Gladius, je ne vous dérange pas, j'espère ? »

Une voix grave et particulière, que le Fantôme reconnut sans même penser. La voix reprit...

« Saviez-vous que traîner dans un territoire Skrall est interdit ? Surtout ici... Je vous déconseille de rester une minute de plus ici, partez. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Ven 11 Mai - 22:21

Gladius et ses hommes se retournèrent tous comme un seul homme, se plaçant immédiatement en position de combat. Le camouflage des guerriers n'avait apparemment pas suffi. Cependant, tout était loin, très loin d'être décidé. Une communication écrite arriva, signalant que les officiers des communications de Vulcanus avaient retrouvé le système d'Ikinat avant de le tracer. Et malheureusement, il s'était avéré qu'il s'agissait d'un piège tendu par les skralls. Ils informèrent également le skrall qu'il avait effectué une mauvaise commande, et que les données envoyées au centre des COMs n'étaient en fait qu'un scan en trois dimension des régions avoisinantes, ce qui pourrait lui être utile. L'image en relief - en fait simulé grâce à un système de perspective - indiquait au commandant l'emplacement de centaines de cachettes potentielles, ainsi que le chemin tracé par les vallées en plein coeur des montagnes. C'était... parfait. Une véritable carte des Pics Noirs, bien qu'incomplète. Ces données stratégiques intéresseraient sûrement Ikinat lorsqu'il la retrouverait. Mais en attendant, il faisait face à un problème. Un problème de plus de deux bios de haut, massif comme un rocher et aussi teigneux qu'un jeune skopio. Mais qui cependant était doté d'une intelligence, même si celle-ci était... limitée.

Gladius soupira, puis rangea son communicateur, plus lentement qu'à son habitude. Puis il leva fit signe à ses guerriers de se retirer, qui obéirent sans broncher. Ils avaient compris le signal. Le skrall s'éloigna de Stronius en marchant tranquillement, n'hésitant pas à lui tourner le dos. Il comptait sur son ennemi pour le laisser partir ou pour le défier en duel. Mais en aucun cas son sens de l'honneur ne lui permettrait de frapper un adversaire par derrière, comme un fourbe. A moins qu'il ne décide que le déshonneur encouru serait rapidement contre balancé par la gloire obtenue pour avoir éliminé le commandant des rebelles. Cependant, le Fantôme eut raison, et son adversaire le laissa tranquille. Puis le sol commença à se fissurer autour des deux guerriers. Un grondement sourd retentit, et des volutes de brouillard glacé se dispersèrent, comme soufflés. La seconde d'après, un skopio sortit littéralement du sol, explosant toute la glace autour de ses immenses pattes.

Ce skopio n'était pas une machine ordinaire. Débarrassé de toutes ses armes, il n'était désormais plus qu'un véhicule de transport marcheur, cependant assez puissant pour détruire tout ce qui aurait le malheur de se trouver entre ses mandibules ou ses pinces. Stronius jura, puis courut se mettre à couvert. La voix de Gladius retentit dans toute la vallée, ferme et forte.


-Nous, envoyés des Fantômes de Sables, investiront les Pics Noirs tant que notre mission ne sera pas terminée. Nous n'essaierons pas de vous attaquer ni de vous nuire, et nous vous prions de nous laisser faire nos recherches en paix. Si vous nous attaquez, nous aurons pas besoin de nous défendre ! Car vous savez tout comme moi quelle menace plane au-dessus de ces montagnes maudites !

Les Baterras sont là ! Si vous portez ne serait-ce qu'un canif, jetez-le, ou fuyez !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Lun 14 Mai - 21:58

Gladius souffla, et de la buée se forma immédiatement autour de lui, lui rappelant inutilement que les températures, déjà glaciales, étaient tombées en flèches durant les dernières heures. La tempête, qui hurlait depuis presque une semaine, ne s'était toujours pas calmée. Les Baterras étaient apparus à plusieurs reprises, jetant un oeil sur leur groupe, avant de partir à la recherche de porteurs d'armes. Ceux-ci s'étaient révélés nombreux... après avoir été mis au courant de l'arrivée de Fantômes sur leurs terres, des légions entières de skralls étaient partis à la recherche des rebelles et de leur chef. Stronius avait fait parti de l'avant-garde, et Branar n'était lui-même certainement pas loin. Mais le bruit, et la grande taille des groupes d'assaut impériaux, avaient également attirés les change-forme. Le commandant n'avait rien pu faire pour les sauver. Une vallée entière était désormais jonchée de cadavres des soldats de Tuma.

Ils avaient seulement aperçu Gladius au fond de l'encaissement entre deux montagnes, et s'étaient tous rués, l'épée en l'air, prêts à faire un carnage. Ils n'avaient même pas remarqué leurs confrères s'effondrer sous d'invisibles lames... au début. La totalité des forces commandées par Stronius aux pics noirs avait été anéantie de la main des Baterras. Les seuls survivants étaient les quelques rares officiers qui avaient jeté leurs armes avant de se retrouver couper en morceaux par les monstres qu'ils craignaient depuis tant d'années. Et le commandant rebelle, de sa hauteur, avait été partagé entre l'horreur, le dégoût, la pitié mais aussi la satisfaction de voir tant d'ennemis vaincus en seulement quelques minutes. Mais ne restant pas assis à ne rien faire avec ses hommes, il était parti à la rencontre des change-forme, attirant leur attention en se contentant de ne pas ramper. Ils l'avaient immédiatement repéré, même avec la tempête de neige et l'obscurité. Certains s'étaient rapprochés de lui pour vérifier qu'il n'ait pas d'arme, puis étaient partis. Deux ou trois étaient restés près de lui, juste pour s'amuser avec lui. Ils se comportaient parfois comme des animaux de compagnie - des animaux de compagnie qui pouvaient vous manipuler avant de vous trancher en deux si jamais vous aviez le malheur de toucher le moindre petit couteau.

Gladius essayait tout de même de communiquer avec eux. Ses espoirs avaient été pour l'instant vains, mais qui sait ce qu'il pourrait retirer de ces expériences...
Revenir en haut Aller en bas
Solok
Toa Useless
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
400/400  (400/400)
Jauge de Vie:
980/1000  (980/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3400/3400 | DEF : 1535/2500

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Mar 15 Mai - 23:28

Volok était arrivé depuis un moment, cherchant un moment Armageddon, mais c'est l'épée maudite qui trouva le Vorox en premier.

-Bien, je transfère ton Planeur dans une dimension éphémère, je resterais reculé, pour pas que les Baterra ne me prenne pour une arme, je t'envoie près de Gladius, enfin dans les quelques Bios alentours.
-Moi avoir compris.

Volok n'avait plus rien sur lui, ses armes, son véhicule, et le véhicule de la faction, tous gardé soigneusement par Armageddon.
Le Vorox Bleu se retrouvait non loin de son supérieur. Se cognant de temps en temps aux cadavres laissé par les ravages des Baterra, mais le Vorox ne sachant pas que c'était les prédateurs invisibles du coin, il avait déduis que c'était l’œuvre de quelqu'un d'autre. Volok arriva près de Gladius, et vit Stronius, sans le calculer, il dit à Gladius :


-Moi être là, vous avoir besoin aide?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/u1023
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Jeu 17 Mai - 12:43

Le petit groupe composé de Tanika, Raidark, Bakar, Cordax et Vorona, ainsi que quelques soldats de l'Ordre évoluèrent dans la chaine des montagnes noires, dans la neige et le froid. La météo n'était pas au beau fixe, la tempête de neige rendait les choses plus compliqués encore car limitant en plus la vue de loin. Ce n'était pas l'endroit le plus accueillant mais les soldats de l'Ordre se sont préparés pour. Ils possédaient des armures et des camouflages blancs qui leur tenais chauds. Pourtant seule Tanika avait gardé son armure pourtant si légère. Raidark et Bakar se demandaient encore si elle n'avait pas froid. Mais elle n'a jamais froid.
Même si le groupe est composé de montagnards endurci, ce n'est pas évident d'évoluer et de marcher des heurs et des heurs dans la neige mais en plus, l'endroit est un territoire skrall ce qui rend l'endroit super dangereux. Le groupe devait éviter au maximum de rencontrer une patrouille skrall. Les skrall détestent qu'on pénètre dans leur territoire. Chez eux, la libre circulation n'existe pas mais heureusement, ils se servent de Vorona comme soutien aérien et qui leurs indique la position des skralls et créatures alentours dans un rayon d'environs un kio en se servant de ses pouvoirs psychique permettant de détecter les esprits des êtres aux alentours. Tanika se souvenait encore qu'à l'époque, c'était elle même qui jouait le rôle de soutien aérien dans le groupe, puisqu'elle est capable de voler.
Alors qu'ils marchaient encore et toujours dans la neige poudreuse, les raquettes aux pieds, Tanika qui ouvrait la marche se tourna vers ses soldats pour voir si tout le monde était là, puis deux minutes plus tard, elle fit la même action mais elle remarqua qu'un de ses soldats était couché dans la neige dans un bain de sang. Le groupe en fut très surpris et choqués et Tanika accourra pour voir si il était encore vivant mais non, il était mort. Un canif se trouvait un peu plus loin. Le soldat avait certainement oublié de le déposer à la base et quand il s'en est rendu compte, il l'avait peut être jeté mais il était trop tard, les baterra ont eu raison de lui. La stellaire demanda à Vorona la position d'ennemis aux alentours mais la vortixx, en lévitation, ne détecta aucune présense skrall aux alentours. Mais le plus étrange, c'est que jusqu'à maintenant, elle n'avait détecté aucun baterra depuis le début de l'ascension. Seul solution plausible pour tout le monde: les baterra seraient des robots et super bien camouflés en plus. Tellement bien camouflé qu'il est virtuellement impossible de les voir.

Après une heure de montée, l'équipe arriva sur un endroit plat et ce fut une vision d'horreur qui frappa tout le monde. Plein de corps de skrall jonchait le sol, leurs armes encore dans leur mains. Ils devaient être des dizaines de skrall mais décimés à une vitesse déconcertante certainement par les baterra. Ce pourquoi ramasser l'une des épées qui trainaient au sol était suicidaire. Parfois, Tanika demandait à Vorona par communicateur si elle pouvait détecter l'esprit de Ikinat ou de Tuma, il n'en était rien depuis le début de la marche, rien du tout. Cela était fort inquiétant Mais à ce moment, un bruit se fit entendre, un bruissement de branche des sapins alentours qui attira l'attention de toute l'équipe. Le pilote du skopio que l'équipe avait amené se mit lui aussi en alerte et bien que le skopio était non-armé, cela suffirait au moins à détruire un loup de fer ou un scorpion géant.


Dernière édition par Tanika le Jeu 17 Mai - 12:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Jeu 17 Mai - 12:43

Le membre 'Tanika' a effectué l'action suivante : Actions

'Rencontre sauvage' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Jeu 17 Mai - 13:17

Mais ce ne fut aucunement un loup de fer ou un simple ver des montagnes. Le bruit s'arrêta un instant. Une forme se déplaca, imperceptible, invisible et indétectable par les pouvoirs psychique (puisque étant un robot). La créature se montra devant le groupe et son camouflage s'estompa. C'était un baterra qui était devant eux et qui avait décidé de se montrer. Son aspect mécanique, sa forme, son armure si résistante blanche accompagnés de trous émettant une lueur bleue en étonna plus d'un. Peut de guerriers pouvaient se vanter d'avoir un baterra devant eux et d'être encore en vie. Le baterra devait certainement regarder si le groupe ne possédait pas d'armes. Tanika, pour sa part, en était sûre qu'elle n'avait rien mais elle ne savait pas pour les autres. Un de ses soldats était mort et elle regrette de ne pas avoir fait plus attention à cela. Il aurait certainement survécu. Mais ce fut de courte durée, le baterra sauta en l'air et immédiatement disparut, activant de nouveau son camouflage optique. A ce moment, le groupe savait qu'il ne fallait pas rester ici. Cordax demanda à tout le monde de monter sur le skopio. Ils obéirent et le makuta sortit la seule pierre du chaos qu'il avait et usa de son pouvoir pour effectuer une téléportation de tout le groupe et du véhicule pour aller quelques Kio plus loin histoire d'échapper à la vue du baterra et avoir la paix...pendant un moment.

...

Alors que Gladius évoluait toujours dans les montagnes avec ses propres soldats fantômes, un corbeau se posa sur un rocher devant lui. Il l'avait remarqué et se demandait encore ce qu'un corbeau fait dans un endroit pareil, les montagnes n'étant pas son lieu de vie habituelle. L'oiseau s'envola et alla derrière gladius, sur la main de Vorona avant de disparaitre dans sa main dans une gerbe d'ombre. Le groupe de Tanika était apparu derrière Gladius et ses hommes suit à leur téléportation. le groupe savait que Gladius était là grâce à Vorona qui avait détecté son esprit depuis un bon moment.


-bonjours Gladius, dit Tanika, on est là pour vous aider à rechercher Ikinat et Tuma, nous avons fait beaucoup de chemin jusqu'ici et ca nous ferait plaisir de vous donner un coup de main.

[hrp]fuite: -100 PV, je crois aussi que Gladius a lui même eu droit à son skopio et a fuit.[hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Jeu 17 Mai - 13:42

Gladius sauta de côté et fit une roulade pour se mettre à couvert derrière un rocher lorsqu'il aperçut Vorona. Il s'apprêtait à donner l'ordre à ses guerriers de se disperser lorsque Tanika - la souveraine de l'Ordre, et par conséquent alliée des Fantômes - apparut devant ses yeux. Le groupe était assez important, composé peut-être d'une dizaine de guerriers, voire plus. Des renforts ne seraient pas de trop dans cette mission... le skrall salua respectueusement la leader qui lui faisait face, puis prit immédiatement la parole; prenant un ton chaleureux et amical afin de contrebalancer le froid glacial, il s'adressa directement à Tanika, mais ses paroles étaient également destinées à tous les guerriers présents.

-Votre aide est la bienvenue, Madame. Nous cherchons déjà depuis plusieurs jours, mais aucun signe d'Ikinat, ni de Tuma. Nous avons déjà entièrement balayé toutes les zones au sud et à l'est des montagnes noires. Le transpondeur de notre chef est indétectable, mais nous avons cependant réussi à faire un scan rapide de la zone.

Le skrall sortit un communicateur de son imposant pack dorsal, entièrement recouvert de neige. Il en profita pour l'alléger un peu en distribuant plusieurs générateurs thermiques à usage unique aux soldats de l'Ordre. S'ils se perdaient, ils pourraient ainsi survivre le temps qu'on les retrouve, eux aussi. Gladius montra l'appareil à Tanika, et un plan détaillé des pics noirs apparut à l'écran. Les différents types de reliefs étaient représentés, ainsi que les vallées profondes qui séparaient les plateaux et les montagnes. Les zones déjà fouillées apparaissaient en vert, alors que les autres étaient en rouge.

-Comme vous pouvez vous en rendre compte, il y a encore une grande superficie des montagnes qui n'a pas été quadrillée. Moi et mes hommes allons désormais chercher au nord de la forteresse Skrall. Je vous propose soit de nous accompagner, soit d'aller chercher à l'Est. Mais c'est à vous de décider, Madame.

Le commandant des rebelles se retourna ensuite vers Volok. Il lui donna un petit transpondeur afin de pouvoir le localiser en cas dispersion due à un rencontre inopinée avec les forces d'assauts impériales.

-Tu vas prendre le commandement des guerriers ici présents. Fouille en priorité les vallées, où les ondes risquent de mal passer à cause de la tempête. J'irai vérifier quelque chose avant de te rejoindre.

Gladius revint enfin à la souveraine de l'Ordre, qui n'avait pas encore répondu à la question. En effet, beaucoup de facteurs étaient à prendre en compte. La météo, la présence d'ennemis ou de Baterras, la zone à quadriller... la décision ne serait pas simple à prendre.

-Et, dernière chose... que savez-vous, exactement, à propos des Baterras ? Et portez-vous des armes sur vous, ainsi que vos guerriers ?
Revenir en haut Aller en bas
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Jeu 17 Mai - 14:39

Tanika réfléchit un instant. Elle regardait le localisateur qu'avait présenté Gladius. Toute la topographie du terrain y était présenté. Apparemment, les fantômes sont de vrais pro dans leur coin de l'univers. même si cela étonnait un peu que Gladius sache se servir aussi rapidement d'une telle technologie satellite. Le choix était difficile, il est vrai. Puisqu'il s'agit d'une mission de recherche, le mieux est de se séparer pour mieux quadriller la zone et pouvoir chercher plus vite mais en même temps, rester ensemble permettrait de survivre plus longtemps face à toute les menaces que représentent ces montagnes. La météo, les aléas des montagnes comme les chutes de neige et avalanches, les crevasses, les bêtes sauvages, les patrouilles skrall ou encore les baterra. Tanika tient beaucoup à ses hommes et ne voudrait pas en perdre un de plus mais elle pense que Gladius pense la même chose pour ses propres guerriers. Elle arriva tout de même à faire un choix.

-nous irons à l'Ouest, cette zone n'a pas encore été fouillée et vous pourrez aller au nord. On se contacte si jamais l'un de nos deux groupes trouve ne serait ce qu'un indice.

elle se tourna face à ses guerriers.

-...mais nous resterons ensemble pendant la mission, se retrouver seul est la pire chose qui pourrait nous arriver dans ces montagnes. On reste groupé jusqu'au bout. Et Vorona, garde l'esprit ouvert pour si jamais tu détecte la présence de Ikinat.

elle fit de nouveau face à Gladius.

-...et concernant les Baterra, nous pensons que ce sont des robots car impossible de les repérer par télépathie. Aucun de nous ici n'est armé, le seul qui possédait une arme parmi nous a été tué par ces créatures. J'espère pour votre survie que vous n'en possédez pas non plus.
-une longue marche dans la montagne nous attends encore, j'espère que vous aimez marcher, dit Cordax aux autres membre de l'Ordre.

Tanika donna son générateur thermique à un autre membre de l'Ordre qui en a plus besoin qu'elle. Gladius se demandait encore pourquoi elle faisait ca et plus généralement pourquoi n'avait t'elle pas froid malgré son armure légère voir même estivale.
Le groupe de fantômes se séparèrent du groupe de l'Ordre qui partirent vers une route différente pour continuer les recherches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Jeu 17 Mai - 15:50

Gladius fit signe à ses hommes de partir avec Volok. Ils seraient désormais sous ses ordres, pendant quel leur commandant se séparerait du groupe pour effectuer les recherches de son côté. Au bout de quelques minutes, il avait déjà rejoint le plus haut niveau des montagnes enneigées, la Cime de Glace. D'immenses ponts de glace et de roche avaient été construits par les skralls afin de pouvoir rapidement se déplacer de montagne en montagne. C'était Trakus lui-même qui avait dirigé les travaux, qui permettaient aux troupes de traverser les Pics Noirs sans risquer de se retrouver nez à nez avec les Baterras. Ces ponts avaient été créés en trois parties. Le passage et les gardes fou avaient été taillés dans la glace puis agencés à l'aide de Skopios. Evidemment, les attaches et les câbles tendeurs étaient en métal; et enfin, la dernière partie, qui était en contact avec les montagnes proprement dites, étaient en roche grossièrement découpée. Le tout formait une série de passages quasiment transparents. Lorsque Gladius traversa le premier d'entre eux, il pouvait parfaitement voir à travers la glace sur laquelle il marchait; et la tempête s'étant brutalement calmée en seulement quelques heures, il percevait même le sol, à des centaines de bios sous ses pieds. Il aurait été pris de vertige si il n'avait pas été habitué à marcher à de telles hauteurs.

Le skrall mit seulement quelques minutes à rejoindre un point très éloigné des montagnes noires. Il s'agissait d'un Pic montagneux très élevé, peut-être l'un des plus hauts des régions aux alentours de la forteresse impériale; de là, il pouvait observer la quasi-totalité des Montagnes Noires, même si la plupart des vallées lui étaient cachées par la légère chute de neige qui empêchait tout de même d'avoir une vision normale. L'atmosphère était cependant très pure à ces hauteurs, et le soleil commençant à percer les nuages, il aurait juste à attendre quelques dizaines de minutes avant que la totalité du territoire impérial ne soit livré à son regard. Dès lors, il pourrait repérer les quelques groupes de Baterras qui n'étaient pas camouflés. Sortant une imposante paire de jumelles de son pack dorsal, il s’attela à la tâche de les retrouver...
Revenir en haut Aller en bas
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Jeu 17 Mai - 18:40

Pendant ce temps là, l'équipe de Tanika partit vers les montagnes de l'Ouest qui compte quelques unes des plus hautes montagnes de la chaine des pics noirs. Ils montèrent vers le sommet des monts enneigés. Cordax avait dit qu'il avait une idée pour quadriller la zone efficacement bien que cela demandera du temps à être effectué. Le gros du temps consistera à marcher. Marcher très longtemps car pour atteindre les sommets, il faut plusieurs heures de marche en se servant de raquettes, le piolets et d'équipement d'escalade. Un véritable trek dans la montagne. Le groupe se servait du plan donné par Gladius pour connaitre la route idéal pour attendre le col le plus proche puis monter jusqu'au sommet le plus proche. Parfois, l'équipe s’octroyait des pauses pour reprendre des forces et manger un peu avec les vivres qu'ils avaient à disposition mais pas plus de dix minutes pour ne pas se faire remarquer par les patrouilles skrall. Plus l'équipe montait, moins il y avait de sapins et plus l'air était pur bien que l'oxygène commence à se raréfier. Le but de la mission: poser sur quelques sommets montagneux espacé les uns des autres des amplificateurs d'ondes psychiques que Vorona ainsi que les makuta qui viendront ici pourront utiliser pour quadriller la zone, connaitre la position des skrall dans les montagnes et pourquoi pas repérer l'esprit de Ikinat ou de Tuma. Car trouver deux guerriers dans une chaine de montagnes ne s'improvise pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Jeu 17 Mai - 21:05

Le groupe de l'Ordre de Mata nui, après plusieurs heures de marche et d'escalade arrivèrent jusqu'au sommet de l'un des nombreux monts enneigés. Un piton rocheux d'où l'a vue était imprenable. Cordax y déposa l'un des dispositif d'amplification mais ceci n'est que le commencement puisque les autres sont encore à placer. Celui ci n'étant pas assez performant seul. Il faudra donc redescendre dans la vallée puis escalader une autre montagne pour déposer le second puis faire la même chose pour le troisième et ainsi de suite. Cela prendra du temps mais au final, une fois tout les dispositifs installés, cela permettra à Vorona et aux makuta de la confrérie d'avoir un scan complet de tout les êtres pensant dans la région dont Ikinat, à l'instar de Cerebro. A moins que la chef des fantômes se trouve trop profondément dans le sol ou qu'elle ne se trouve pas du tout dans la région. Cordax expliqua ceci aux autres en activant le système, puis il sortit des jumelles pour observer les allentours et trouver le meilleur chemin pour accéder à la prochaine étape du trek. Ils sont si éloigné du groupe des fantôme si bien que même avec les jumelles, Gladius semble n'être qu'un petit point en haut de l'une des montagnes voisines. Et dire qu'il essaye d'observer les groupes de Baterra avec ses propres jumelles. Ceux si utilisent un occulteur et sont donc invisible. à moins qu'il s'agisse de jumelle à rayon X ou infrarouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solok
Toa Useless
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
400/400  (400/400)
Jauge de Vie:
980/1000  (980/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3400/3400 | DEF : 1535/2500

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Jeu 17 Mai - 23:20

Volok venait de récupéré sous son commandement un groupe de fantômes, le Vorox Bleu fit signe a son groupe de fouillé toute les vallées alentours, Volok fit de même et s'engouffra dans les vallées après mainte préparatifs de sécurité.
Les fin-fonds des vallées étaient légèrement sombre, mais Volok s'attendait à bien plus sombre, Volok en fouilla plusieurs, en y positionnant certain fantômes de façon permanente.


Plus loin

Armageddon était toujours posté en retrait, mais certains Baterra étaient venu le déranger... A leur risque et péril, le premier, Armageddon aspira se qui se trouvait à l'intérieur de lui, un spectacle que tout le monde détesterait voir. Armageddon pouvait voir les Baterra, grâce a ses nombreux pouvoirs. Il avait décapité de tout les membres les autres.

-Et ils craignent ça?

Là où est Volok

Volok continuait les recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/u1023
Phantrakk

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
550/550  (550/550)
Jauge de Vie:
0/1000  (0/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4425 DEF : 3850

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Jeu 17 Mai - 23:49

Le trio était, après plusieurs heures de voyage, arrivé aux Montagnes des Pics Noirs. Le spectre de Nynrah avait dû se poser sur terre et diminuer sa taille de moitié afin de pouvoir suivre l'étroit chemin de montagne. Les deux "revenants" étaient toujours sur son dos et étaient restés silencieux durant toute la durée du trajet qui s'était déroulé sans encombres.

Le Makuta remarqua alors la présence d'une petite créature tentant tant bien que mal d'escalader l'une de ses griffes. Il s'agissait d'une sorte de petit scarabée de couleur violet. Phantrakk, d'un geste de sa "griffe", se débarassa de l'insecte qui se retrouva projeté contre un rocher.

Le "dragon" métallique continua d'avancer sur le chemin montagneux enneigé jusqu'à ce qu'il aperçoive au loin une silhouette, la neige qui tombait l'empêchant de voir plus clairement.


Dernière édition par Phantrakk le Jeu 17 Mai - 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Jeu 17 Mai - 23:49

Le membre 'Phantrakk' a effectué l'action suivante : Actions

'Rencontre sauvage' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Ven 18 Mai - 0:42

Gladius repéra rapidement plusieurs groupes de guerriers, tous parfaitement équipés pour la survie dans les montagnes noires. La plupart étaient des escouades de choc Skralls, préparées et entraînées depuis plusieurs dizaines d'années pour pouvoir combattre tout ennemi - et notamment des forces de guérillas que les Fantômes - où que ce soit sur Bara-Magna. Ces escouades formaient le fer de lance des armées Impériales. Restreintes en nombre, elles comportaient cependant en leur sein les meilleurs éléments que Tuma avait pu trouver. C'était ces groupes d'assaut qui occasionnaient le plus de perte chez les rebelles. Malgré leur nombre ridiculement faible par rapport à l'immensité des légions Skralls, ils savaient frapper en plein coeur de l'ennemi, pour l'affaiblir bien plus que ne saurait le faire n'importe quelle armée. Ces escouades étaient souvent envoyées derrière les lignes ennemies, pour assassiner un chef ennemi, ou saboter les équipements adverses. Ou même parfois pour mener des missions suicides, qui désorganisaient complètement l'armée opposante avant l'affrontement proprement dit. Un véritable avantage, qui avait déjà fait ses preuves. Cependant, ces groupes d'assaut avaient un point faible. Ils utilisaient toujours la même méthode, les mêmes techniques, le même protocole d'action. Et donc, pour quelqu'un qui avait fait partie de ces groupes, il était facile de prévoir leurs actions.

C'est pour cela que Gladius put deviner à l'avance les déplacements de troupes de chocs qu'il observait depuis plusieurs heures. Les membres de l'Ordre et les guerriers Fantômes étaient déjà très loin de lui, et avaient déjà entamé les recherches préliminaires. D'ici quelques heures, ils trouveraient un emplacement à l'abri pour passer la nuit, puis reprendraient les fouilles le lendemain matin. Le Skrall avait même cru apercevoir un autre guerrier, étranger à ce monde. Il lui rappelait presque l'un des "makutas" qu'il avait déjà affronté. Il était peut-être plus petit qu'avant, mais il avait parfaitement pu se transformer, comme il l'avait fait aux montagnes quartziques blanches. Même s'il s'était changé en immense dragon à l'époque... les armures de la confrérie semblaient très adaptables, et peut-être devrait-il faire des recherches sur leur fonctionnement. Mais en attendant, il avait d'autres choses à faire. Il n'avait encore repéré aucun groupe de Baterra qui eut agi bizarrement depuis plusieurs heures. Le commandant commençait même à se demander si leur action aurait quelque influence que ce soit sur le destin - heureux ou tragique - de la leader des rebelles. Ah, Ikinat...

Gladius avait toujours été un peu jaloux d'elle. Jaloux de celle qui avait réuni tous les groupuscules de résistance sous une seule bannière, et qui avait fait en sorte que les Fantômes deviennent véritablement une menace pour l'Empire. Celle qui avait en sorte que l'espoir renaisse dans le coeur de tous les peuples de Bara-Magna, en faisant essuyer à Tuma les pires revers de toute l'histoire Skrall. Et pendant ce temps, Trakus avait stupidement cru qu'il agissait réellement pour le bien de tous. Participant à plusieurs batailles pendant lesquelles il avait massacré des centaines d'innocents. Il ne faisait qu'obéir aux ordres... mais le souvenir de ces villageois agonisant par dizaines revenait parfois le hanter dans ses cauchemars. La culpabilité ne l'avait toujours pas abandonnée. Mais un jour, il se rachèterait. Un jour, il serait réellement digne de combattre sous les ordres d'Ikinat. Et peut-être, alors, il pourrait définitivement tourner la page et oublier son sombre passé. Mais la route serait longue et sinueuse, voire peut-être mortelle. Le skrall acceptait de devoir souffrir pour rétablir la paix. N'avait-il pas lui-même infligé d'insoutenables tourments à des agoris qui n'avaient demandé que de pouvoir vivre tranquillement ?

Le commandant fantôme regarda à nouveau dans ses jumelles, mais entendit un bruit à quelques bios derrière lui. Une dizaine, tout au plus. Le skrall reconnut cependant le cliquetis métallique et familier de celui qui venait lui rendre visite. Une machine de mort pour les tueurs, et un protecteur pour les faibles. Enfin, les Baterras avaient décidé de se montrer à nouveau. Gladius se releva, doucement, et rangea ses jumelles à sa ceinture avant de se retourner. Un change-forme lui faisait face, accroupi et attendant apparemment quelque chose de lui. Le fantôme fit un pas hésitant dans sa direction, et la créature émit un son étrange - un rire ? - avant de sauter en l'air, d'effectuer un triple salto arrière puis d'atterrir sans dommage sur une petite corniche de glace. Il redevint aussitôt invisible, puis marcha dans la neige - une poudreuse épaisse et craquante, dans laquelle ses empreintes de pas resteraient visibles pendant plusieurs heures au moins. S'il avait voulu, le Baterra aurait pu se contenter de trouver un chemin où aucun amas de neige ne trahirait sa direction. Il avait délibérément marqué son passage afin que le Skrall puisse le suivre sans trop de difficulté. Un piège, un jeu ? Ou peut-être de l'aide ? Gladius ne pouvait pas prendre le risque de passer à côté d'un indice qui pourrait le mener à Ikinat. Le rebelle suivit donc la créature, qui semblait se diriger vers la zone centrale des Montagnes Noires.
Revenir en haut Aller en bas
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   Ven 18 Mai - 1:02

L'équipe de l'Ordre se reposait un peu sur le pic montagneux après leur longue marche harassante. Et pourtant, ils savent bien qu'ils auront à marcher encore longtemps. Depuis le sommet, la vue sur les montagnes noirs était magnifique mais ils ne sont pourtant pas ici pour admirer le paysage. Cordax regardait encore avec ses jumelles. Il voyait les groupes de chocs skrall se déplacer. Ces soldats des forces spéciales formés par Tuma comme étant les meilleurs skrall d'élite que Tuma puisse avoir. Et pourtant, les affronter ne poserait pas de problème pour les membres de l'Ordre eux aussi formé et entrainé comme membre des force spéciales. Le makuta espère que les baterra n'en feront qu'une bouchée avant qu'ils ne trouvent leur position. Il regarda dans une vallée et un détail ne manqua pas de le frapper.

-depuis quand il y a des dragons dans ces montagnes?

Vorona lui prit les jumelle des mains et regarda à son tour.


-c'est Phantrakk, andouille, ca m'étonne pas qu'il soit venu. Pas la peine de lui dire qu'on est là, il le saura. Je me demande ce qu'il va faire.
-je pense que Shrecki viendra aussi ici, on bouge, on a pas de temps à perdre.

le groupe se remit en marche et commenca à descendre la montagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne] Montagnes enneigées   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Montagne du Crâne] Montagnes enneigées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [flashback] Campagne contre les brigands des montagnes
» Le pic de la montagne. le froid, le vent, et... Le froid seul pour vous tenir compagnie...
» LOT N°5 : un séjour à la découverte des montagnes du Texas
» Description des montagnes
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Montagne des Pics Noirs :: Montagne du Crâne-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos