Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Event] La fin d'une longue recherche...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Zéro



Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 0 | DEF : 0

MessageSujet: [Event] La fin d'une longue recherche...   Jeu 28 Juin - 20:15

Suivant la route montrée par Ikinat, tout le groupe avançait, laborieusement. Le manque de provision ne se faisait pas encore sentir, car toutes les troupes avaient pu se nourrir avant l’arrivée de la glatorian, fort heureusement. Mais la pénurie de vivres était une menace bien réelle sur le long terme. Il fallait que les guerriers mettent fin à cette affaire avant de trouver un chemin vers la surface, et vite. Le couloir naturel était éclairé seulement de la lumière diffuse du plasma qu’émettait Tanika, qui au fur et à mesure du voyage, avait perdu en intensité, faute d’énergie pour la Tamarienne. Dans l’obscurité, les yeux des Makuta brillaient, de malice, d’intelligence, braises rouges dans les ténèbres profondes de l’intérieur du monde. Le sol s’était fait plus dur, plus rêche et moins sabloneux. Pourtant, la roche était un peu plus molle, et le revêtement analysé plus tôt par Shrecki était à présent parti, semblait-il.

Sur le sol même, Ikinat remontait la piste laissée par son propre sang, et sans une once d’hésitation, continuait à avancer, Tanika à son côté pour lui offrir une source de lumière, les autres suivant de près, avec plus ou moins de motivation et d’angoisse. D’angoisse pour ceux organiques, qui pourraient très bien ne jamais revoir la lumière du jour…Le groupe, depuis plus d’une heure maintenant faisait des détours, des virages en lacets qui n’en finissaient pas, leurs pas résonnant comme des épées frappées sur des boucliers, des coups de marteau à leurs oreilles, qui semblaient perturber le silence presque religieux de la caverne. La chaleur, comme l’avait prédit la meneuse des Fantômes, avait augmentée, augmentée encore et toujours, et elle était présent telle que l’on se serait cru dans un four.

Enfin, Ikinat obliqua à gauche, prenant un couloir qui avançait en ligne droite. Là, l’obscurité rampait jusqu’à environ deux kio, avant de n’être chassée par une sorte de porte de lumière. Un œil entrainé aurait pu y discerner des reflets rouges. Mais surtout, dans l’encadrement maculé de la porte se tenait une grande forme noire, massive, un rien bourrue peut être. En avançant, les voyageurs purent sentir que peu à peu, la chaleur continuait à augmenter. Ce n’était pas la simple chaleur du désert, ils le virent bientôt.
En passant la porte, ils débouchèrent dans un grand dôme. Le temps que leurs yeux puissent s’habituer à la lumière, et tous purent distinguer l’ensemble. Une plate-forme en vérité, cernée de tous côtés par un grand flot de magma incandescent, dont la lumière rougeoyante était sans doute le rayonnement aperçu plus tôt. Dans les murs mêmes étaient incrustés des diamants naturels et purs, certains gros comme la main, d’autres de taille plus modérée, qui donnaient à l’ensemble l’aspect d’un ciel étoilé.
Tuma était arrivé depuis peu, et s’était tenu un instant devant la porte, projetant l’ombre aperçue par le groupe. Mais il ne regardait pas les diamants. Il regardait au delà de la plate-forme. Et pour cause ; au-delà du flot se tenait un grand trône, taillé à même la roche, semblant y être incrusté pourtant. Les diamants ornaient le majestueux siège.

- Vous voilà tous enfin…Pour l’acte final de cette pièce, souffla une voix métallique. Bienvenue…Dans les profondeurs de Vulcanus. Non. Bienvenue...En enfer.

Sur le trône d’ébène et de pierres précieuses se tenait un grand être à l’armure épaisse. Une longue cape dans son dos, qui retombait sur son siège tout naturellement, donnait à l’ensemble un je ne sais quoi de sinistre. Peut être l’aspect déchiré de l’habit. L’être darda d’un regard froid et de braise toutes les personnes. Ses yeux étaient dénués de paupières et de pupilles, mares de sang brûlants par leurs propres ténèbres. Ces yeux détonaient avec un visage d’une pâleur extrême, un blanc plus pur que celui même de la neige, un visage déforme et étrange, mais surtout dépourvu d’expression. Au côté de l’être, un grand objet couvert de bandages – blancs eux-aussi – était posé, une épée semblait-il. Et sur l’une des épaulette formant l’armure du personnage, un signe disparu depuis déjà longtemps, un blason perdu, oublié sauf des plus érudits. Un cercle, découpé en six parts égales, et au milieu trois yeux reptiliens.

- Peut être voudriez vous des armes ? souffla le personnage d’une voix toujours aussi morte et éteinte.

Là-dessus, il se leva, et claqua des doigts. Immédiatement, du plafond chutèrent plusieurs épées simples, qui tombèrent aux pieds du groupe, alors que la porte derrière eux se refermait d’elle-même, comme par magie. La recherche des chefs était terminée. Mais il semblait pour autant que les peines du groupe n'étaient pas terminées. Tous ne connaîtraient sans doute pas Son nom. Mais ceux qui le savaient sauraient au moins à quoi s'en tenir...Le lieutenant de l'Alliance darda une dernière fois ses ennemis d'un regard froid et glacé comme le Vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Jeu 28 Juin - 21:27

Nui avait suivi Ikinat comme tout les autres, il avait retrouver Tuma, comme tout les autres et comme tout les autres il se trouvait a présent dans une cavité remplit de magma.
Un paysage chaotique qui n'avait d'égal que le valmai qu'il avait autrefois escalader.

Mais tout ceci n'était rien comparer au personnage se tenant sur son trône, ses paroles sonnèrent comme le glas de l'évidence pour Nui.

* Tout ceci n'aurait été qu'un vaste piège pour nous attirer ici? Zero serait de mèche avec cet individu? Tout cette mise en scène trahit un plan murement réfléchit.*

Nui, dont le sens de l'observation ne lui faisait point défaut, remarqua le symbole sur l'une de ses épaulette, celui-ci ne lui était pas totalement étranger.
Il ressemblait a celui que portait l'un guerrier transdimensionnelle.

- C'est la marque de l'alliance.
A nouveau le skakdi et son impassible sourire fit son apparition au moment le plus importun
- La marque de l'alliance?
- Avec cet indice crucial son identité devrait vous être révéler.

Nui prit un moment de réflexion, leur interlocuteur ne pouvait être qu'un Makuta au vu de sa stature, un Makuta ayant servi l'alliance.
Les longues heures passés a éplucher les archives de la confrérie lui avait permis de mettre la main sur quantité d'information dont certaines était peut pertinente mais parmi tout les document il y en avait un qui avait retenu son attention.
C'était une tentative de référencer tout les makuta ayant jamais été créer, tache facile pour ceux appartenant a la confrérie plus complexe pour ceux qui faisait cavalier seul ou qui avait rejoint d'autres camps.
Pourtant les rumeurs, les faits d'armes et les rapport de bataille permettait de combler les blanc.
Et l'histoire d'un makuta particulier vient entre ses mains: Cela remontait aux plus fort de la guerre contre le protectorat a l'époque où Shas'ui régnait sur l'alliance, a cette époque que peut se peuvent targuer d'avoir vécu était connu et redouter son lieutenant.
Un makuta aux étranges pouvoirs et a l’intellect supérieur, d'aucun disait qu'il commandait a la mort elle même.
Ce nom sortit de la gorge de Nui.

- Tericarax
- Correct
- Mais...n'était il pas mort?
- Lors de la première bataille du Codrex...Hum...humhum....héhéhéhéhé....Le maitre de la mort...mourir? Vous avez progresser dans l'art de la contrepèterie mais cela tombe encore a plat.
La mort...la dernière grande inconnu de ce monde n'est ce pas? La grand question...peut être aurez vous la réponse en ce jour.

Le skakdi se tut et le Makuta laissa son sens tactique reprendre dessus.
Vaincre celui que l'ont surnomme "Le maitre de la mort" serait tout sauf aisé....voire même impossible.
Mais est ce vraiment le but de tout ceci ?
Le makuta se saisit de l'une des lames tomber sur le sol.

- Qu'attendez vous de nous? Est-ce une épreuve que nous devons relever? Ou bien voulez vu juste nous voire nous débattre pendant que vous nous tuez tous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Jeu 28 Juin - 23:58

Gladius repoussa l'épée qui était tombée à ses pieds, se munissant à nouveau de son simple marteau. Tous ses thornax avaient désormais été utilisés, et il ne lui restait maintenant plus que sa force, son ingéniosité, et son expérience acquise avec les années de combats qu'il avait vécues. Mais, plus que tout, la seule chose qui pourrait le sauver était la force unie des chacun des membres du groupe. Si l'un d'eux décider d'agir seul, il risquait fort de mourir très rapidement. Le skrall rebelle jeta un regard sur son homologue impérial, qui était arrivé dans cette salle avant eux. Il avait l'air affaibli, fatigué, mais dans ses yeux brillaient une lueur que le guerrier connaissait bien. Une lueur qui reflétait l'envie qui prenait forme en son esprit. Une envie qui occuperait petit à petit la totalité de l'esprit de l'Empereur tyran. Le commandant connaissait ce sentiment, car il était commun à tous les skralls dignes de ce nom. Une sensation qui déferlait désormais sur lui tel un torrent de lave envahissant les pentes d'un volcan. La chaleur qui régnait ne le gênait plus. Gladius ne sentait plus la fatigue de ses muscles, ni l'épuisement de son cerveau et de ses cellules nerveuses. Le commandant tremblait d'excitation, et il dut se retenir de foncer vers son adversaire - ce qui lui aurait sûrement coûté la vie - pour s'approcher d'Ikinat, se plaçant deux pas devant elle, légèrement décalé. Si l'individu placé dans le trône de roche visait la glatorian, il pourrait ainsi peut-être la défendre, si cela était dans ses capacités. Le guerrier jeta un regard dans sa direction, grave mais sûr de lui. Il aurait peut-être l'occasion de prouver qu'il n'était pas traître à la cause des Fantômes.

L'être qui les avait accueilli et enfermé dans le dôme volcanique n'avait pas encore bougé, restant tranquillement à l'abri, derrière la coulée de lave. La lueur du magma lui donnait un teint étrange, sans vie, malsain et maladif. On aurait dit qu'il était atteint d'une infection qui lui avait rongé toutes les chairs du visage, ne laissant que de l'os, d'un blanc pur mais sinistre. Un guerrier qui avait traversé de nombreuses épreuves. Son armure était de bonne facture, il irradiait un sentiment de supériorité que le skrall avait déjà vu de nombreuses fois ces derniers temps. Leur hôte était sûrement persuadé qu'il était supérieur à eux, presque tous... cette sorte de vanité indiquait clairement qu'il s'agissait sûrement encore d'un autre Créateur Noir. Le commandant allait devoir à nouveau combattre l'une de ces créatures surpuissantes. De plus, les flots de lave rendaient encore plus dangereux un assaut contre cet être maléfique. Qui savait quels pouvoirs il détenait, quels fléaux il pourrait faire déferler sur les membres de l'expédition. Ceux-ci étaient, pour plus de la moitié, affaiblis par le long périple qu'ils avaient suivi dans les souterrains de Bara-Magna.

Seuls les makutas, Gladius et Tuma ne ressentaient pas - ou plus - leur épuisement physique et mental, à moins que d'autres des guerriers disposaient de ces capacités génétiques qui leur permettait de passer outre les effets d'une longue marche forcée. Une question se posait alors... qu'allait-y se passer pendant les prochaines minutes, les prochaines heures, voire les prochains jours ? Ne serait-ce qu'un seul des membres du groupe survivraient-ils à ce qui allait se passer ? Le skrall ne savait pas du tout ce qui allait maintenant se passer. Il n'était plus certain que d'une chose: quoi qu'il arriverait, il se battrait jusqu'au bout pour Ikinat. Quel qu'en serait le prix.


-Ikinat, je vais prendre position devant vous, et j'essaiera de dévier les attaques de cette... chose, si elle tente de vous atteindre. Ces efforts seront sûrement futiles, mais je ferai de mon mieux pour vous maintenir en vie, même si je ne doute pas que vos propres capacités seraient suffisantes pour cela. Si vous avez quoi que ce soit à m'ordonner, je le ferai, même si vous m'ordonnez de mener une attaque suicide pour couvrir votre retraite.

En cela... je serai digne du sacrifice de Khonesh.
Revenir en haut Aller en bas
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Ven 29 Juin - 1:19

*Encore un combat, encore un autre combat, un autre combat pour sauver ta vie. Combien de personne devras-tu tuer pour ta vie? Combien de personne devras tu tuer au nom de la liberté? De ta petite révolution, Ikinat?
Tu t'es ainsi si accoutumé à la mort? Comment peut tu restais aussi froide dans un moment pareil? Petite chose cruelle, tu crois que tu peux t'enfuir? Fuir ton destin? Non, ton destin est de tuer, tuer ou te faire tuer.

- Pourquoi es-tu encore là? Que me veut tu à la fin?

- Juste reprendre ta conscience, envahir ton corps, non, mon corps !*

Ikinat ne comprenait pas en toutes ça mesure le fabuleux adversaire qu'elle avait devant elle, un être ayant une puissance effroyable, d'une froide grâce, d'un intellect supérieur. La mort, c'était la première image qu'elle avait eu en voyant cette être, la mort venant la chercher. Elle se saisit de deux des épées tombé, n'ayant pas ses armes elle devraient s'en contenter. Gladius se mit devant elle, pour essayer de la protéger peut être? Ou pour mieux la poignardé dans le dos? Non, il n'était pas dans son intérêt, surtout en un pareil moment. Il lui faudrait ce battre, avec deux misérable épées, sans poignards, sans lames cachés... Sans explosion de tout les coter. Dommage, cela aurait rendu la tâche plus facile en un sens. Quoique le plafond s'effondrant sur eux aurait compliqué la suite des évènements. Les êtres pouvant le mieux combattre cette être effroyable provenait de l'Ultime machine.

C'est donc sur eux qu'ils allaient s'appuyer... Mais elle ne comptait pas rester les bras croisées, déjà elle observer le terrain, essayant de trouver la moindre faille, le moindre petit morceau susceptible de glisser et qui pourrait lui servir. Ce combat ne serait pas chose aisé, mais l'un des points qu'il ne fallait pas raté été l'engagement, qui allait frappé le premier. Tous le monde été sur la défensive, l'attaque ne proviendrait pas de où on l'attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colbalt (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
550/550  (550/550)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 2975 | DEF : 1400

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Ven 29 Juin - 11:02

Cet endroit magmatique, caché par des coulées de lave, n'était point un lieu correcte pour combattre, surtout avec cette chaleur ardente qui provoque la souffrance. Colbalt observa ce lieu attentivement. Sommes-nous si loin de la surface ? Et Naaru ? Rajeus Nefen ? Nathamou ? Et la recrue, le Zyglak ? Était-ce les seuls espoirs ? Sommes-nous condamnés ici ? À combattre cet être, qui ne semble pas accueillant d'ailleurs ? Cet être...le symbole sur son épaulette...Colbalt était trop jeune à cet époque mis à part...

*Colbalt !!!
-?
-Colbalt !!! La bombe !!
-Mais-mais..je ne peux pas...je s-suis att-ta-attaché à celle-ci, je je suis...con-condamné ! Je v-vais mourir !
-Artakha te donneras la puissance !! Tu survivras à l'explosion !! Colbalt !! Tu ne mourras pas ! Bats-toi !*

Colbalt ne voulait plus jamais revivre cet instant, et si l'être assis majestueusement lui faisait agoniser de la même façon que lorsqu'il a servi de bombe humaine pour le Protectorat ? Perdre ses deux bras ? Colbalt ferma alors les yeux. Il réfléchissait à une chose: cet être nous veux du mal...par la purification par le feu ? Était-ce ça ? Cette purification par le feu ? Non. Le TOa allait trop loin. Et si, cette personne était étroitement lié à Zéro ? Pourquoi Zéro, après nous avoir "légèrement" aidé, changerait-il de camp ?

Lorsqu'il ouvrit les yeux, les flammes bleus de la détermination brûlait une nouvelle fois sur son œil gauche. Même si le jeune souverain n'était pas spécialement entraîné pour la mêlée, il prit alors deux lames simples, situé entre lui. Il croisa ses bras, puis les fit tournoyer dans les airs.


-Si l'arme ne possède pas d'âme, ce n'est alors pas l'arme qui donne la puissance au manieur, mais le manieur qui donne de la puissance à l'arme, dit-il, même si j'ai des regrets, je me battrais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.bionifigs.com/u1063
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Ven 29 Juin - 12:43

C'était la fin d'un long périple, enfin le dénouement final. C'était semble t'il la dernière épreuve avant de pouvoir remonter librement à la surface. Enfin tout était révélé. L'équipe allaient affronter l'un des êtres les plus puissants de l'univers matoran. Seul un sentiment de peur, de ténèbres sombres et occultes et surtout de mort se dégageait de cet être assis sur le trône de pierre.
L'endroit était constitué d'une grande caverne magmatique. Les guerriers étaient sur une plate-forme au dessus d'un lac de lave en fusion. Le moindre faux pas et l'un des guerriers se fera grillé vif dans la gueule du volcan. La chaleur étouffante permettait à Tanika de reprendre un peu de ses forces mais cela ne suffisait pas du tout. Le plafond de la grotte est constitué de cristaux qui ne sont pas des étoiles, même si ils y ressemblent. Cette ambiance, Vorona la connaissait très bien. Encore une chose qui lui rappelait son créateur. Un endroit aussi infernal que le centre même d'un volcan ne pouvait que rappeler le seigneur des enfers lui même. mais heureusement, ce n'était pas lui qui était sur le trône mais un autre seigneur tout aussi puissant. Ceux qui avaient vécu pendant la période du protectorat sauront qui il est et qui il a été, le signe sur son épaule le prouve puisqu'il s'agit du signe de l'alliance criminelle. Mais certains ne le connaissaient pas comme Rohrak dimensionnel par exemple qui était tout de même étonné que cet être puisse faire partie des chasseurs de l'Ombre. Et ceux qui savaient qui sait savait de quoi il est capable et qu'il y a des chances qu'ils ne pourront pas survivre à ce combat car cet être aussi pâle que la mort venait de leur proposer de se battre en leur donnant généreusement des petites lames pour nouvelles recrues.


-Tericarax.

Vorona avait parlé en premier, Cordax se retourna vers elle.

-cela ne m'étonne pas de lui, il est revenu, nos suppositions étaient justes.
-il n'était pas sensé être mort? coupa Tanika.
Vorona eu un sourire en coin.
-le seigneur de la mort? mourir? je sais que parfois, tu peux être naïve pas pas à ce point, tout de même. C'est le plus grand mage noir nécromant que je connaisse, il maitrise la nécromancie comme personne alors échapper d'un vaisseau en feu n'est qu'une formalité pour lui.

Elle avait étudié assez d'archives sur l'univers matoran pour savoir certaines choses sur Tericarax. Les témoins de l'utilisation de ses pouvoirs occultes ont tôt fait de narrer ces histoires. Un être qui a servit le puissant Shas'ui en tant que son meilleur sorcier et lieutenant et rien que de fait de savoir qu'il maitrise la nécromancie le rend d'autant plus menaçant, étant capable d'absorber l'énergie vitale et de se servir de l'âme des défunts, le combat s'annonce extrêmement difficile.

-ne vous approchez pas de son épée, continua Vorona, je vais enfin pouvoir tester ma force face à lui. mais autant que ce soit équitable.

Elle se retourna et lanca une balle d'ombre vers un mur rocheux à l'arrière. Des pierres s'effondrèrent sur la plate-forme. Des pierres qu'elle pourra utiliser via télékinésie. Peut être est ce sa vision de "équitable" ? Cordax s'empara d'une lame au sol.


-alors autant qu'on se donne à fond, dit t'il, au moins pour espérer sauver notre peau.

Tanika comprenait très bien les mots des deux ténébreux de son équipe, elle même avait parfaitement conscience de la puissance de Tericarax même si elle ignorait même la vrai nature de ses pouvoirs. Elle aussi allait pouvoir tester sa force face à lui tout en sachant que ce serait presque suicidaire de l'affronter du moins directement au corps à corps.

-vous proposez donc un combat? dit la stellaire de sa voix haute, eh bien soit, nous allons nous battre jusqu'au bout rien que pour pouvoir sortir d'ici vivant. Vous allez avoir l'honneur de combattre l'équipe Alpha au grand complet et toujours aussi forte même si Alcadeias et Stellerak ne sont plus de ce monde. Ikinat et Tuma, je sais que vous vous détestez mais je pense que le message de Zero doit passer maintenant, vous devez combattre ensemble pour votre vie et votre liberté, je dis ca d'ailleurs à l'ensemble de l'équipe. Seuls, nous sommes rien, mais ensemble, nous sommes invincible. Toute les factions des deux univers sont réunit à ce jour pour vous affronter, Tericarax, et malgré vos nombreux pouvoirs, nous nous avouerons pas vaincu.

Tout le monde s'étaient préparés à combattre, Rohrak n'avaient pas prit l'une des lames au sol puisqu'il avait ses propres armes sur le dos. Il en sortit deux pics osseux qu'il dégainait comme des katanas. Stenrak n'avait pas besoin d'arme, ses poings d'acier lui suffit. Mais en même temps, Tanika ainsi que Cordax se demandaient intérieurement pourquoi Tericarax est ici et pourquoi cherche t'il à combattre tout ces guerriers à lui tout seul. C'était très brave de sa part, il faut l'avouer et aussi très prétentieux. Il voudra certainement dire au monde entier qu'il aura mit à terre tout les plus grands représentants des différentes factions en un coup. Mais aussi, que cache t'il dans son cerveau. Est ce vraiment lui qui a créé les portails dimensionnels, créé les tremblement de terre, modifié la réalité dans le risque de la détruire, fait venir le bras de Distrakk, fait venir des guerriers d'entre les morts (car avec ses pouvoirs, lui seul ici en serait capable) et payé Zero pour accomplir son plan diabolique dont le but est inconnu. Et dire que Naga étaient un être qui faisaient des plans tordus et machiavélique. Tericarax est dix fois plus tordu et machiavélique.

-...et une fois n'est pas coutume, s'exclama Tanika, guerriers des factions réunis, en avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solok
Toa Useless
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
400/400  (400/400)
Jauge de Vie:
980/1000  (980/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3400/3400 | DEF : 1535/2500

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Ven 29 Juin - 18:28

Volok était étonné, voir qu'une partie des personnes présentes connaissaient déjà cette être. Armageddon le connaissait, en ayant sondé des pensées. Tericarax le "Maître de la Mort"? Armageddon n'en avait que faire, mais il décida de laisser Volok faire pour se combat, voir se qu'il peut faire tout seul... Enfin Armageddon n'avait pas envie de combattre, se qui l'intriguait plus, c'était plus se qui se passerait après se combat, si tout le monde mourraient ici, ça serait plus simple, Armageddon se téléporterait vers un autre porteur, mais si il restait des survivants, ou voir même si tout le monde préservaient la vie, que se passerait-il après? Armageddon espérait qu'il trouverait quelque chose d'intéressant sur ce deuxième monde qu'il avait peu vu. Mais c'est peu probable, vu les ressources de cette planète.
Volok lui était intrigué par l'être assis sur le trône. Il ne l'avait jamais vu. Pour finir, Armageddon s'exclama :


-Bon, alors, on se décide a le combattre ou pas?! On va pas vég**er ici pendant plusieurs années?!
-Toi devrais taire, parce que toi va attirer foudre groupe sur toi...
-Ferme la. Je suis pressé, j'aime pas rester planter au même point pendant trop longtemps, je l'ai déjà fait pendant assez longtemps...
-Bien...

Volok et Armageddon se mirent a attendre l'ordre d'attaque du reste du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/u1023
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Ven 29 Juin - 20:28

Ce fut enfin la fin d'un rapprochement vers une finale digne de ce nom. Alors que le groupe semblais se rapprochais de la lumière, tout le monde pensait, qu'il retournerais à la surface de Bara-Magna. Mais tous se trompait. Ils fut tous sortis de la grotte, pour les ramener au final dans une gigantesque caverne où la lave en fusion coulait à point. Mais ce qui étonna le plus certain guerrier du groupe, fut la personne qui parlait et qu'il était assis sur un genre de trône en pierre.
L'être qui est assis est toute aussi remarquer que par son blason où il est symboliser par six ligne distincte orné de trois yeux reptilien par dessus tout. Cette personne de l'Alliance Criminelle, n'est autre qu'un des grands piliers de cette dernière, mais aussi celui en qui tout le méfait le plus et avait pour nom.

Tericarax, aussi connu étant le Makuta Sorcier, le lieutenant de Shas'ui, mais aussi d'un autre nom bien plus sombre encore que les autres: Le Maître de la Mort.

Raidark, le lieutenant de Tanika, mais aussi connu d'un autre nom étant nommé, le "Survivant de l'Alliance", fut l'une des personnes surpris de revoir cette source du mal à lui tout seul. Contrairement à certain qui pensée autrement, le Skakdi fut à peu près pioché les même genres d'informations que le Makuta Nui, mais en lisant dans les archives d'Odina, du temps où le clan des Chasseurs de l'Ombre et de la Ligue était encore la.
Le guerriers, comme la plus part de tous, avancer vers les épées simples, que le Makuta du Royaumes des Morts les avait "généreusement" donner. Cependant, la crainte envers le Makuta semblais grandir intérieurement du Skakdi, ce qui pourrais lui être fatal dans cette affrontement contre la Mort en personne. D'un courage, près à deux main, il parla normalement comme ci c'était quelqu'un d'autre qui se trouvais sur le trône de pierre à la place de Tericarax.


-Expliquer nous avant de nous combattre. Pourquoi ? Pourquoi faire cela, alors que vous avez de la sympathie pour certain. Pourquoi agir ainsi ?

Certain ignore de qui, Raidark veut parler, mais d'autre le savent. Es-ce dus au fait que Lebog, fut un des ceux, qui on permit à Alliance de naître étant un grand allié d'Haoma, l'Ancienne souveraine de la Ligue des six seigneurs de guerre Barraki, ou du fait que pendant un moment, Tericarax et Phantrakk se sont alliés pour faire une cause commune sous le dos de leurs supérieurs, qu'est de libéré Miserix de sa prison.
Néanmoins, le Skakdi ramassa quand même une des lames, que le Makuta est fait venir d'un portail dimensionnelle. Il sait que maintenant qu'un combat est inévitable, même ci il regrette de plus en plus le fait d'avoir laisser ses armes, ainsi que l'épée de Lord Darkness au camp de l'Ordre de Mata Nui à Iconox, le village de la tribu de glace de la planète désertique.
Maintenant pour tous, le combat est définitivement inévitable, mais maintenant, l'ultime question se pose désormais dans chacun des guerriers opposant au Makuta Sorcier.

"Aurons nous la force, la volonté et le pouvoir de tenir la Mort en échec ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantrakk

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
550/550  (550/550)
Jauge de Vie:
0/1000  (0/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4425 DEF : 3850

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Dim 1 Juil - 14:25

Tericarax.

Membre éminent de l'Alliance Criminelle et ancien lieutenant de Shas'ui avec qui il avait réussi à faire de l'Alliance la plus puissante faction de l'Univers Matoran avant que l'arrivée du Protectorat ne bouleverse tout. C'était d'ailleurs en lançant un assaut contre le Codrex que Tericarax "perdit" la vie, enfin c'était ce que tous avaient cru... jusqu'a maintenant.

Phantrakk connaissait assez bien l'être qui était actuellement assis sur son trône. Il avait passé un certain temps à le pourchassé dans le but de le tuer avant de s'allier avec lui dans le but de libérer Miserix. Néanmoins, cette coopération fut de courte durée car Phantrakk finit par abandonner l'idée de renverser Teridax. Malgré cela, Phantrakk ne semblait pas surpris de revoir le Makuta de l'Alliance. A vrai dire, la présence de ce dernier semblait l'ennuyer plus qu'autre chose.

Le Spectre de Nynrah attrapa l'épée qui se trouvait devant lui et observa l'arme quelques instants avant d'en briser la lame et de jeter les morceaux restants par terre. Si Tericarax s'attendait à ce qu'il utilise une épée forgée par un amateur, il pouvait aller se faire voir.

Néanmoins, une chose était claire aux yeux de Phantrakk, l'ancien bras droit de Shas'ui n'avait aucune intention de les laisser partir gentilment.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro



Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 0 | DEF : 0

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Dim 1 Juil - 17:22

Les guerriers rassemblaient leur courage pour faire face au défi de Tericarax. Des embruns sombres flottaient autour du personnage malgré la chaleur ambiante, tombant en un rideau brumeux du trône noir. Il avait été redouté à une époque. Et il semblait que les récits faisaient « honneur » à sa réputation. Shas’ui avait eu raison. L’on oubliait les noms des héros…Mais jamais n’oublierait-on le nom de la Ligue, des Barraki Kalmah et Carapar, du Ténébreux. L’infamie en ce monde de guerres et d’atrocités avait une place de choix, et ses seigneurs restaient pendus pour toujours à la mémoire des Matoran, tous placés plus hauts les uns que les autres dans leurs sombres exploits, qui leur forgeaient un nom, tel un trophée, gravé à jamais dans les esprits. Le lieutenant de l’Alliance semblait être de ce calibre. L’on aurait parfois tutoyé un autre adversaire. Mais toutes les personnes qui l’observaient, ici avec curiosité, là avec terreur, là avec lassitude le vouvoyaient.

- Peut-être est-ce les deux à la fois, serviteur de la Confrérie…Peut-être que je vous mets au test…De vous débattre pendant que je vous jette à bas…Peut-être est-ce la simple proposition d’un combat…Mais qu’aucun de vous ne se leurre. « Sympathie »…Un mot que je connais. Je pourrais même vous expliquer ses racines, ses provenances, et l’usage qu’en fait chaque peuple…Mais il ne m’affecte pas. Certains de vous le savent, ou le savaient peut-être…Je ne suis pas le genre à me laisser emporter par des choses comme des sentiments ou des émotions…La pitié…La peur…La compassion…Le désir…La haine. Toutes ces choses ont déserté mon esprit depuis déjà des millénaires. Mais je répondrai à votre question également, Skakdi. Pourquoi, dites-vous ? La raison en est pourtant évidente…L’Équilibre. L’Équilibre des Âmes. Je vous suis apparu en un premier temps en tant que lieutenant de l’Alliance, Phantrakk, laissant la destruction dans mon sillage…Ce n’est que l’une des mes facettes. Je suis venu ici, pour deux choses…M’assurer que l’objectif de ma première venue est toujours en train de s’accomplir (à ces mots, il jeta un regard à Shrecki). Et en second, que l’Équilibre soit rétabli. Votre résolution est admirable, servitante de Helryx. J’accepte votre courage…
Ne baissez pas votre garde, pas une seconde, guerriers. Ne vous laissez pas distraire, ne serait-ce que par votre propre souffle. Soyez attentifs au moindre détail. Autrement…


Il leva sa main droite, d’un mouvement gracieux, cette main squelettique et avide. La lame que Phantrakk venait de briser se trouva soudain en train de fondre sous ses yeux. Le métal, rongé par quelque mal, tournait peu à peu, changeant de couleur, se vaporisant en même temps. L’épée simple se reforma alors dans la main du personnage, cette grande main griffue. Mais la lame était à présent d’un acier noir. Et la garde formait des motifs complexes. Incompréhensibles, mais sinistres, comme prophétiques d’un malheur. Les yeux du « Makuta » semblaient aveugles, car ils ne bougeaient pas. Seules des inscriptions paraissaient parfois à la surface de ce qui devait avant être une rétine. Mais l’on sentait où ils se posaient…Car un contact glacé frappait ceux que l’ancien lieutenant regardait, comme un choc glacial, un plongeon dans le plus froid des océans. Cette sensation, inconnue des Makuta comme Nui, avait de quoi s’avérer déconcertante. La lame tournoya entre les doigts de Tericarax...


-…Qui sait ce qui pourrait arriver… ?

Il acheva sa phrase froidement, se tenant soudain au milieu du groupe. L’aura glaciale entourant le personnage avait trahi sa présence. Mais aucune énergie n’émanait de son corps. Le Makuta n’était plus vivant depuis longtemps, l’explication était là. Son arme frappa un premier coup, d’une rapidité effrayante, perçant trois des guerriers d’un mouvement, qui s’effondrèrent, frappés mortellement.

- Ne vous laissez pas abuser par ses yeux ! Hurla Shrecki.
Aussitôt, l’image se brisa comme un miroir, la réalité disparaissant au profit d'une autre. Tericarax était toujours devant son trône, la lame entre ses mains. Il n’avait, semblait-il, pas fait un seul mouvement. En regardant autour d’eux, chacun aurait pu constater que tout le monde était indemne. Du moins, physiquement.


- Excellent travail, Shrecki…Vous pouvez détecter une illusion de ce calibre…Peut-être car vous êtes le seul à n’avoir pas soutenu mon regard… ? …Mais vous avez raison. Les manipulations mentales n’ont lieu d’être que lorsque le combat comporte tant de guerriers…Briser les esprits est une chose qui serait aisée…Mais pourquoi ne pas tout simplement vous briser vous, en premier ?

Sur ces mots, comme précédemment, Tericarax s’était mu à une rapidité effarante, dépassant de très loin la vitesse à laquelle un œil – organique ou non – pouvait détecter les mouvements. Sa lame trancha l’air, une seconde fois. Réellement, cette fois-ci. Shrecki, dans un mouvement purement chanceux, était parvenu à éviter partiellement le coup. Mais son bras droit avait été sévèrement entaillé, et son antidermis commençait déjà à s’écouler. Le « Seigneur de la Mort » sembla émettre un son, de sa voix éteinte. Et là-dessus, le bras blessé de Shrecki s’enflamma, dévoré par de flammes blanches dont les langues viraient parfois au noir, éclipsant la lumière volcanique de la plate-forme. Le commandant de la Confrérie s'effondra au sol, alors que le feu se propageait à tout son corps, hurlant de douleur.

- Brûlez, sous votre propre âme.

Le Makuta se retourna alors vers les autres guerriers. Une seconde à peine s’était écoulée. Son regard dénué de toute expression, de tout égo était semblait-il en train de les observer…De sonder leurs âmes, qui savait ?

- N’imaginez pas que Shrecki soit ma seule cible…Vous ne vous reposerez pas non plus.

Sa voix fourcha, virant dans des tonalités et sons inconnus des oreilles présentes, même de Vorona. Soudain, les lames encore présentes au sol se transformèrent, le métal rendu flexible à l’extrême, formant d’immenses tentacules coupants, qui se jetèrent vers les guerriers. Lebog repoussa, aidé de The Ice Master et des autres le premier assaut. Le second fut plus complexe, car les tentacules, animés de quelque volonté, se divisaient entre eux, formant une véritable tornade de métal, incontrôlable même des pouvoirs du magnétisme. L’esprit de Tericarax s’introduisit soudain dans tous les esprits, jusque dans les têtes des guerriers de l’Ordre, pourtant sensés êtres protégés des attaques mentales. Une vision horrible alors, celle de leur propre mort, une vision d’un futur plus ou moins lointain, les sensations allant avec. La Terreur pure s’éveillait…Mais la Mort ne faisait encore qu’ouvrir sa main et effleurer du doigt ses victimes. Ils n’étaient pas encore au plus fort de son étreinte. Et les tentacules d'acier repassaient à l'attaque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colbalt (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
550/550  (550/550)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 2975 | DEF : 1400

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Dim 1 Juil - 18:28

Quel contraste ! Une entité puissante et froide dans un endroit si ardent ! Quelle était cette aura si effrayante qu'il émanait ? Cela est réellement le pouvoir du Maître de la Mort ?
Tant pis, nous avons été emmené, certes, dans un combat mortel, mais Colbalt ne se laisseras pas faire. Cet être venait tout juste d'être analysé par le souverain: il contrôle le mental, un atout tout à fait utile: manipuler les esprits, feindre des illusions... Puis, un deuxième pourvoir, celui de manier des attaques à distance, des tentacules d'acier prêts à découper en quelques rondelles les guerriers courageux. Mais Tericarax a "bien plus d'un tour dans son sac" tel était la pensée du Toa. Alors que les attaques mentales attaquaient tout les guerriers, afin de divertir et de laisser une opportunité au lames mouvantes, le jeune Souverain tenta d'utiliser ses capacités de magnétismes: il renvoya des ondes magnétiques des tentacules métalliques sur lui-même, et se fit lui-même sonner dans sa tête pour dégager cette souffrance mentale. Libéré ! Enfin libre des mouvements mis à part crier des maux de têtes affreux, serrés par les mains.


*Maître Artakha, donnez-moi la Force ! La Force qui me permettra de battre qui que ce soit l'ennemi !*

Il inspira un grand souffle de courage et projeta ses deux lames aidés par les ondes magnétiques sur les bras métalliques, afin de dégager le champ. Et c'était dans la ligne de mire, la main de Colbalt pris sa plus grande rapidité pour attraper et lancer de la plus grande force une grenade à fragmentation et explosion fatale. Il hurla de toute ses forces:

-GRENADE !!!

Dans sa dernière énergie il chargea son fusil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.bionifigs.com/u1063
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Dim 1 Juil - 19:11

Tericarax avait parler, il évoqua l'équilibre des âmes, le fait qu'il faille le rétablir.
Nui compris que ces propos méritait un décryptage plus poussé que l'urgence du combat ne permettait pas.
Soudain Nui sentit un vide glacé s'emparer de lui, similaire a celui qu'il avait ressentit sur zakaz mais en plus puissant.
C'est alors que Téricarax se retrouva au milieu du groupe plus vite que le makuta ne pouvait penser.

* Que...?*
C'est alors que shrecki hurla de faire attention a ses yeux, le retour du makuta de la mort sur son trône confirma une illusion causer par un contact prolonger avec ses yeux.
* Je ne dois pas le fixer trop longtemps....ou alors je dois me débarrasser de ma vue.*

Nouveau mouvement de Téricarax, véritable cette fois-ci, une simple entaille dans le bras de shrecki et celui-ci prit feu.
* Rapide...*
Nui n'eut guère le temps de se soucier du commandant a terre car les lames qui ne furent pas prise par les combattant se changèrent en tentacules d'acier tranchant.
Nui bloqua le premier coup mais la force de l'impact le repoussa, lorsque qu'un second tentacule vint vers il lui assena un coup de taille qui le trancha dans le sens de la longueur.
Hélas cela ne fit que multipliez les menaces, c'est alors que son esprit fut a nouveau envahit par la Terreur et que la "Voix" se manifesta.

* Si tu pouvais voir ton âme comme je la voie, elle tremble, c'est magnifique.*
Les tentacules devinrent une mortel tornade de shrapnels, Nui ne pouvait penser et les paré en même temps.
* Sortez de ma tête !*
* Mais..Je suis ta tête.*
* Arrrrrrrrr*

Le makuta sentit la meurtrissure du métal, sa lame quitta sa main droite...

Un bruit strident fendit la tornade, Destro sans dépareiller de son sourire avait sortit de son dos deux anneaux dont les bords affuté et tournoyant briller d'une aura bleu-jaune étrange.
Avec des mouvement calme et fluide il découpa avec précision tout tentacule a sa porté.
Lorsqu'il vit que cela ne faisait que les multiplier il plaça les anneaux dans la paume de ses mains puis attendit qu'un tentacule lui fonce dessus pour les placer devant sa trajectoire.
Le serpent de métal s'engouffra dans le vide au centre des anneaux pour ne jamais réapparaitre.

... pour être récupérer par sa main gauche après une rotation hyper-véloce sur lui même, ce réflexe dépassais ce dont le makuta était capable il en était certains.
Plus encore quand il fit tourner son épée devant lui pour former un écran protecteur, pour lui la scène se déroulais au ralentit, il voyait le métal hurlant se fracasse contre celui de sa lame mais jamais contre l'armure.
Nui sentit une désagréable sensation comme si une main était plaquer contre son cou et obligeais sa tête a ce tourner dans une direction ou une autre.
Plus étrange encore il ressentait comme un vide dans le bras gauche puis la réalité de sa situation lui fut jeter en plein visage, son bras gauche ne lui obéissait plus.
Celui-ci jeta alors la lame a son bras droit qui eut bien du mal a la rattraper, puis il saisit un tentacule qui fonçait vers lui.
Le serpent de métal se débattait en vain face a l'étreinte d'acier.

- Embrasse le vide, le glorieux néant.

Le tentacule cessa d'exister, sa structure moléculaire fut délier, ses atomes rendu a leur forme brute furent éparpiller.
Tels était l'impitoyable pouvoir de destruction moléculaire.

Deux tentacule tentèrent de le prendre en tenaille, il en bloqua un avec sa lame et lança une gerbe de plasma sur l'autre qui se changeât en un filament incandescent qui imita a la perfection le bruit d'un takea coincer dans la turbine d'un jetrax.
Lorsque que le second tentacule revint a la charge Nui matérialisa une sphère de gravité dans sa main, l'enferma dedans et le comprima en une bille de métal inerte.
Voyant que plus aucun tentacule ne venait vers lui Nui marqua une pause.

- Ce n'est pas la lame qui fait le guerrier mais le guerrier qui fait la lame.

Nui fit glisser ses doigts le long de la lame qui s'enveloppa d'un manteau de ténèbres.
Son élément ainsi canaliser Nui se prépara au prochain coup, qui serait bien plus terrible.

- L'échauffement est fini...mais la terreur vient juste de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solok
Toa Useless
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
400/400  (400/400)
Jauge de Vie:
980/1000  (980/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3400/3400 | DEF : 1535/2500

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Lun 2 Juil - 1:29

Les illusions de Tericarax avait fortement affecté Volok, surtout la deuxième, la vision de sa mort, qui avait affecter le Vorox, qui avait très peur que cela se reproduise, il avait du mal a bougé, et les lames vivantes avait une étreinte de plus en plus puissante sur le Vorox bleu. Armageddon réagit, les illusions n'avaient pas fonctionner sur lui. L'épée maudite se transforme et brûla dans des flammes noires la prison vivante du Vorox, la brûlure avait permit de séparé les lames, Armageddon gela ensuite les restes et les "supprima de la réalité".

-Tu est... Chi***... J'ai une idée, on va éviter a ton esprit d'être détruit, mais je promets rien pour ton corps.
-B....B....B...Ien...Bien....
-"Hum... C'est pas rien qu'on affronte..."

Armageddon échangeait son âme avec celle de Volok, âme de Volok étant donc dans l'épée, et celle d'Armageddon dans le corps de Volok, la crinière devint noir, et ses yeux devinrent rouges et violets. Les pouvoirs d'Armageddon avait aussi été transféré. Armageddon fit sortir du corps de Volok une épée de taille équivalente a sa taille en forme d'épée, la lame était rouge foncé. Armageddon dit :

-Bien, que la partie commence... L'épée maudite posa son corps d'épée au loin et le protégea d'une barrière dimensionnel, quiconque touchait cette barrière changeait de dimension, ou quiconque tentant de faire quoi que ce soit avec cette barrière, sauf Armageddon.

Volok était enfermé dans l'épée. Le Vorox pouvait voir une sorte de "base de donnée", des souvenirs d'Armageddon, ou encore ses porteurs. Le Vorox y vit les porteurs anciens de l'épée maudite, presque tous des Makuta, Infinity, Necromencer, et un autre, un toa au nom effacé. Le Vorox, enfin, son âme, était surpris. Volok vit aussi des événements qu'Armageddon avait vécu. Volok avait récupéré...

Armageddon affrontait toujours, avec le groupe, enfin plutôt résistait avec se même groupe, aux lames métallique vivante plus ou moins crée par Tericarax.

-Hum... Je sais pas vous, mais faudrait trouvé un moyen de détruire toute ses lames de métal en une seul fois.

Armageddon ne disait pas ça sans avoir essayer, il brûlait les lames, mais ils ne savait pas si ça fonctionnait...

-Hé! Armageddon! Fait sortir moi de épée corps de toi! Moi avoir récupéré!
-Bien...

Armageddon réopéra l'échange d'âme, et Volok ressaisis l'épée maudite, cependant, l'un des yeux d'Armageddon était toujours présent, il protégeait Volok des dégâts mentaux des illusions, enfin, même si cette protection était très élevé, rien ne dit que cela le protégerais entièrement. Cette oeil permettait aussi au Vorox d'obtenir une résistance au dégâts physique tels que les perte de bras ou autres. (non a la douleur) Mais le Vorox était tout de même peu protégé.

-Je te prête un de mes yeux juste pour se combat, tu me le rend après... Si il y a un après pour toi... Mais la résistance ne t'aiderais pas énormément contre Tericarax... Vu se qu'il a fait a Shrecki, et au faite, ne regarde pas Tericarax dans les yeux, comme Shrecki la suggéré...
-Bien... Moi avoir compris. Finit Volok en continuant d'affronter les lames de métal produite du "Maître de la Mort".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/u1023
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Lun 2 Juil - 13:11

Le combat final avait commencé. Le Maitre de la mort, Tericarax venait déjà de préparer le terrain à son avantage. Il est réellement le pire des ennemis que l'équipe n'aie jamais pu affronter. Le plus sombre, le plus sournois, le plus intelligent et le plus puissant. Commandant aux âmes elles même il serait capable de tuer une victime instantanément en aspirant son âme si on s'approchait trop de lui et à moindre mesure de manipuler l'âme de ses ennemis comme il le fait à l'instant. Mais pour l'heure, ils sont encore vivant et ne comptent pas se laisser tuer. Alors que des illusions frappaient tout les guerriers de l'équipe Alpha ainsi que les autres membres des autres factions, ils essayaient de résister. Vorona avait un peu moins de mal que les autres. Son esprit étant plutôt bien protégé. Elle est même capable de se défendre des intrusions de son créateur pourtant tout aussi puissant si ce n'est plus. Et tout ca grâce à la volonté. Car c'est la volonté qui permettra à elle et aux autres de résister au moins un moment de plus. Affronter la mort c'est souffrir, penser qu'on va mourir mais se battre pour sa survie. Vouloir vivre, vivre plus longtemps. L'équipe Alpha ne sont pas les seuls à l'avoir fait. Ceux dans des lits d'hôpital qui souffrent horriblement de maladie incurable par exemple et qui résistent même si ils sont sur le point de subir le dernier courroux de la faucheuse.
La vortixx, dans son esprit, lancait des lames d'ombre qui brisaient les illusions comme des miroirs, les bouts de verres tombant au sol. Elle sait qu'elle mourira un jour mais pas avant d'avoir accomplit ce qu'elle veux faire en ce monde. Et ce ne sera pas aujourd'hui que sonnera sa mort. Et dans le réel, c'était les tentacules qu'elle découpait avec ses lames d'ombre. Combien de temps allait t'elle pouvoir résister? personne ne le sait.
Tanika créait un bouclier de plasma et se protégeait du mieux qu'elle pouvait des tentacules aiguisées créés par Tericarax. Illusion ou non, ces lames sembles bien réels. Elle s'envola pour éviter que les lames ne l'atteignent et lanca nombre de boules de plasma sur ses assaillants qui ne semblent ne rien pouvoir faire contre elle car étant trop en hauteur. Soudain, une nouvelle illusion survint créé par Tericarax. Elle y voyait une énorme explosion dans l'espace. L'équivalent de milliers de bombes atomiques. Une explosion qui illuminerait une galaxie pendant deux secondes. La mort d'une étoile. Mais elle ne compte pas se laisser faire. Et même si la stellaire ne compte pas exploser aujourd'hui, elle compte bien libérer son énergie pour réduire à néant les assauts de son ennemi. Elle chargea une grande boule de plasma dans ses deux mains qu'elle souleva au dessus de sa tête et la lanca droit vers le sol. Cela créa une mare de plasma qui fit fondre instantanément les petites épées vivantes. Elle se concentra à nouveau et une aura de plasma l'entourait. Quiconque la toucherait serait certainement brûlé. Pour elle, il était temps de tout donner pour le simple fait de survivre. Les assauts suivant seront d'autant plus violents et dévastateurs, autant s'y préparer. Tericarax n'a montré qu'un petit pourcentage de ses réels capacités et elle est prête à y faire face.


-à toute l'équipe, donnez tout ce que vous avez dans ce combat, c'est le moment de vous lâcher, s'exclama Tanika, il est temps de montrer à la mort que nous ne souhaitons pas mourir aujourd'hui. (elle se retourna vers Bakar), Bakar, la colère justifiée, ressent là, dégage ton énergie et attaque. Il est temps d'unir nos plus grandes forces dans ce combat pour espérer sortir d'ici vivant.

Rohrak avait sortit ses pics osseux et les maniaient comme des katanas. Ils découpaient les tentacules qui l'attaquaient. Il parait les coups, contre-attaquait. C'était comme découper les tentacules robotiques d'un robot à Naga d'autant plus que ces petites lames sont moins résistantes que ses pics osseux. Mais une lame réussit à entailler son armure, puis une autre. Heureusement, les griffures n'étaient pas importantes pour l'instant et il réussit à continuer à se battre. Il devait souffrir mais résistait. Quand on combat contre la mort, il faut aussi résister à la souffrance, se dire que la douleur n'est rien, faire comme si elle n'existait pas. Il voyait sa mort. Grillé par une tempête d'énergie mais... selon les dires des autres membres de l'équipe, ca lui était déjà arrivé. Il était mort comme ca. Et si il finirait grillé dans le codrex, alors, ce n'est pas ici qu'il mourrait. Il ne voulait pas mourir car la vie est belle. La vie est plus magnifique encore que la mort même si parfois, elle semble pourrie quand on a pas de chance ou qu'on déprime mais aussi, la vie est belle quand quelqu'un l'embellit. Et même quand il voyait par l'illusion de Tericarax la mort de Tanika, il fera tout ce qui est en son pouvoir pour éviter cela ou du moins atomiser celui qui l'aura tué.
Tericarax est très rapide. Cela se voyait quand il a donné ce puissant coup à Shrecki mais Rohrak aussi est rapide et même plus que rapide. Il prit appui sur ses jambes pour piquer un petit sprint. Au moment où Tericarax l'attaquerait, il contre-attaquerait à la vitesse de l'éclair. Il irait aussi vite que lui, créant des copies illusoires de lui grâce à sa vitesse pour se mettre sur un pied d'égalité avec le makuta. Le meilleur moyen de ne pas recevoir de dégâts est encore d'éviter les coups en allant aussi vite que l'on peux.
Quand à Cordax, il avait dans ses mains l'une de ces fameuses épée donné par Tericarax mais celle si aussi devint un tentacule tranchant. Il la jeta au sol et l'épée fonca à sur lui pour essayer de l'embrocher. D'un pas rapide, il l'évita et lanca dessus une balle d'ombre pour la détruire. Mais les autres arrivèrent. Il se téléporta à un autre endroit pour les éviter. Ils réapparu sur un rocher lui permettant d'avoir une bonne vue sur l'arène de combat. Il fouilla dans son sac... et trouva un kanohi Rode. Un masque tellement utile qui peut se révéler comme une arme super efficace contre un makuta de la trempe de Tericarax. Il avait demandé à Tanika d'en acheter un pour elle mais elle ne l'a pas fait. Ca lui aura été tellement utile. Il mit alors le masque qui agit alors comme un œil de vérité, permettant de voir à travers les illusions et autres tromperies. Ce qui est pourtant l'arme principale d'un makuta aussi sournois. Le makuta, personnellement craignait moins la mort que les autres. Il ne mourra sur le champ de bataille que si quelqu'un l'achève au combat. Le poison, les virus ou la vieillesse n'ayant pas d'effet sur lui. Et Il pense que Tericarax ne sera pas cet être. Il commenca à charger son énergie et s'entoura peu à peu d'un aura rouge. Il décuple peu à peu ses forces pour ses coups physique en vue de la prochaine attaque...ou défense qu'il aura a faire.

*montre nous ce dont tu est capable, ne te cache pas derrière de petits sortilèges, on veux te prouver que comme l'on ne veux pas mourir, nous ne mourrons pas* pensait t'il.

La volonté de vivre et la volonté de vaincre peuvent faire des choses incroyables.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Lun 2 Juil - 13:43

Gladius s'était laissé abusé par les terribles pouvoirs de Tericarax. D'abord par la première illusion, qu'il avait crue être réelle. Puis par la deuxième, qui avait frappé son esprit de manière implacable, balayant ses défenses mentales comme de simple fétus de pailles. Le commandant s'était alors vu déchiqueté par ces lames, décapité par le makuta qui les avait attaqué, puis jeté dans la coulée de lave. C'est alors qu'il était sorti de ce simulacre de réalité, s'accrochant à la vie comme il le pouvait, essayant désespérément de rester ancré dans la réalité. Vacillant, il était presque tombé lorsque des tentacules de métal s'en étaient pris à lui, tentant de l'atteindre au niveau des jambes puis des bras. Le skrall avait esquivé la première attaque, sautant puis roulant de côté. La deuxième se heurta à son bouclier, qu'il avait levé juste à temps. Le choc lui engourdit le bras gauche, mais les soins de Vorona et les capacités de son espèce lui permirent de continuer l'assaut comme si de rien était. Physiquement, le guerrier était en pleine forme, prêt à continuer le combat longtemps encore. Mentalement par contre, il fallait que le commandant reprenne le contrôle de son esprit, afin de pouvoir mieux résister aux prochains assauts psychiques de son ennemi. Remettre en place les barrières de son esprit lui était difficile, surtout lorsqu'il lui fallait combattre des serpents de métal. Ceux-ci zigzaguaient entre eux, se mêlant et se divisant comme s'ils étaient liquides. Gladius devait rapidement mettre un terme à cet assaut, où il serait vite désavantagé. Les tentacules mortels se jetèrent tous sur lui, en même temps, visant son torse et sa tête. Le skrall se contenta alors de se jeter au sol, laissant passer au-dessus de lui les étranges armes de Tericarax. Lorsque celles-ci se replièrent sur elles-mêmes pour passer à l'assaut, le guerrier avait déjà repris position, et les écrasa au sol d'un coup de marteau, les brisant en des dizaines de fragments. Une flaque métallique se forma alors que les tentacules commençaient déjà à se reformer. Le commandant empoigna à main nue cette pâte visqueuse mais néanmoins solide, et la jeta dans le flot de lave, où elle disparut. Le guerrier se retourna et s'écarta du torrent de roche en fusion, rejoignant plusieurs natifs de l'univers matoran et s'attaquant à d'autres tentacules. Le skrall faillit trébucher lorsque la Terreur revint sur lui. Mettant une main au sol, il attendit que les visions passent, arrivant tant bien que mal à ignorer leurs messages macabres. Lorsqu'il en reprit entièrement le contrôle, Gladius étendit l'entière totalité de son esprit en direction du combat, mettant à profit tout ce qu'il avait appris dans l'armée impériale, sous les ordres directs de Tuma. Refermant entièrement ses émotions et sa conscience au fond de son être, il mettait également de côté toute pensée qui n'appartenait pas au combat. Ainsi, il devenait une redoutable machine à tuer; cependant, cet état offrait le contrôle total de son corps à son instinct, empêchant toute pensée logique de s'exprimer. Cela permettrait au guerrier de ne pas se laisser distraire, poussant l'acuité de ses sens au maximum mais réduisant à néant tout raisonnement complexe.

Cela lui servit lorsqu'une nouvelle vision de terreur tomba sur lui, montrant sa mort de nombreuses fois, dans différentes conditions et à plusieurs endroits et dates différents. L'esprit du guerrier ne fut tout simplement pas atteint par ce torrent de pensées macabres, et il se rua sur une nuée de tentacules qui semblait tenter de rejoindre Ikinat, pour l'attaquer à revers. Le commandant rangea son marteau pour dégainer son épée lourde à deux mains, accrochant son bouclier à son avant-bras droit. Un coup net, un seul, et les serpents métalliques se retrouvèrent découpés en deux, continuant de bouger par terre. Les vers solides se retournèrent alors pour fondre sur lui. Gladius découpait chacun d'eux à chaque fois qu'ils essayaient de lui sauter à la gorge ou sur les bras, mais ils multiplièrent rapidement les entailles sur son armure. Le guerrier trébucha sur le "cadavre" d'une des épées, et de protégea juste à temps d'une multitude d'attaques grâce à son bouclier. La distraction avait cependant suffi, et le skrall était sorti de son état singulier. Il prit alors conscience de la fatigue et de la douleur qui parcouraient chacun de ses muscles. La simple action de se relever se révélé laborieuse, et celle de survivre, plus encore. Le Fantôme découpa à nouveau plusieurs des tentacules métalliques, projetant la plupart d'entre eux dans le magma bouillant à coups de pied ou de bouclier. Lorsque tous les vers coupants qui s'attaquaient à lui furent vaincus, Gladius embrassa la cavité rocheuse du regard, prenant conscience de la capacité du groupe à se débrouiller. Schrecki semblait en mauvaise posture, mais les autres guerriers arrivaient tant bien que mal à repousser les assaillants.

Après tout, la situation n'était peut-être pas si désespérée. Peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Lun 2 Juil - 16:32

Ikinat n'avait pas bougeait. Depuis que cette fameuse entité avait commencé ces attaques aussi bien mentale que physique sur les personnage présents, elle n'avait pas bouger. Ses yeux été resté fermé, son corps debout en piqué, comme si son être avait quitté son corps.
Était-ce la vision de la mort, ou bien la terreur d'affronter un tel adversaire? Non. Aucune de ces choses n'avait atteint son esprit, aucune plus que lui. Cet être nouveau ayant envahit ses pensées, cet être rappelant indéfiniment sa présence, cette graine prêt à germé dans son esprit qui signifierai le retour de la folie.

Ikinat restait impalpable au soulèvement des épées resté au sol, qui se mirent à attaquer tous les êtres présent mais Gladius protégeait du mieux qu'il put sa supérieur, si bien qu'elle n'eut subit aucune attaque physique, enfin pendant un moment. Soudain, après plusieurs minutes de combat acharnés, une des créatures de métal s'échappa du chant d'action du skrall rebelle, l'un des serpents de métal fonça alors sur le corps inanimé d'Ikinat, s'enroulant autour d'elle, prêt à la découper, la serrer jusqu'à ce qu'elle s’étouffe, jusqu'à ce que chacun de ses membres ne se détache du corps de la glatorian. L'étreinte commençait à se resserrer, le corps d'Ikinat ne bougeant toujours pas.

Son esprit était-il dans un conflit si grand qu'elle ne pouvait bougeait, ou même ressentir la douleur envahissant ses muscles? Ou bien la vision de sa propre mort, inéluctable et sa propre mort, inéluctable et sans détour possible l'avait-elle terrifié? Soudain la créature relâcha son étreinte et s’effondra au sol, son corps déchiqueté sous les coups d'une lame, celle d'Ikinat. Elle relava la tête et ouvrit ses yeux, dont toutes lumières de vies avaient disparut. Ses yeux brillaient macabrement, sans que la vie ne se voit à travers. sa tête détourna le regard de l'action présente, se tournant vers les flots de lave entourant la plateforme où se déroulait le combat. Plusieurs mètres avait été creusé par le magma laissant une légère chute de quelques secondes a celui qui tomberai dans les bras de cette rivière ardente. C'est quelques secondes, c'était plus qu'assez pour son entreprise.

Ikinat commença alors à marcher, puis à courir en direction des flots ardents et rougeoyant, poursuivit par plusieurs tentacules de métal. Le temps que quiconque ce retourne et elle avait déjà sauté dans un trou de quelques mètres. Elle arriva de l'autre côter du flots, accrocher par l'une des deux épées aux murs de roche délimitant le dôme qui protégeait cette arène brulante. Sa jambe, replié à son maximum et prenant appuie sur la roche, était à une dizaine de centimètre du flots de lave. Soudain, profitant de cette appuie, Ikinat se redressa, à la verticale, laissant l'épée trainé dans la roche, et elle commença à courir. Une course à la verticale, entailla profondément la roche à l'endroit où passait cette épée, jusqu'à décrocher les cristaux du dôme. Une action insensé? Peut être que sa raison c'était définitivement envolé? En tout cas, une pluie de ces pierres arrosa bientôt le plateau, tous le monde non protégeait derrière un endroit sûr prenait cette pluie de cristal et de roche coupante. Enfin la glatorian s’arrêta de courir, son corps la moitié tête à la verticale à moitié tête en bas, et prenant tous la force qu'elle avait accumulé dans cette course sauta de nouveau sur le plateau. La chute lui fit gagnait de la vitesse, qui lui fit gagnait assez de force pour pouvoir transpercé avec son épée plusieurs des êtres de métal qui s'effondrèrent à terre, leurs corps coupé en deux.

Les derniers de ces êtres de métal tombèrent bientôt sous les coups de cette équipe forcé, et Ikinat se mit alors a parlé, d'une voix où n'avait place aucune émotion, une voix à moitié folle:

- Et si nous continuons?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Lun 2 Juil - 19:35

Le combat entre les guerriers des différentes factions contre Tericarax commence déjà à faire rage. A peine quelque mouvement, le Maître de la Mort a déjà fait sa première victime, qui n'est autre que le commandant de Phantrakk, Shrecki. Ce n'est qu'à la suite que le Makuta Sorcier usa de ses pouvoirs d'illusions contre les guerriers alors qu'à la suite il jeta un sort sur ce qu'il reste des épées leurs donnant la vie et s'attaquant au guerriers comme des serpents.
Raidark fut tétaniser par la vision que Tericarax lui avait lancer, la vision montrait le Skakdi qui était entrain de mourir avec une certaine dignité dans un endroit qui semble pas être celle où il est actuellement avec les autres, toute aussi du fait qu'il le montre sous un autres aspect physique. Du moins en apparence, Puis Raidark compris qu'il aura survécu à ce combat.

Oui, la survivance. Voila ce qu'il lui à permit de survivre durant tout ces années jusqu'à cette vision future. C'est par la suite que le Skakdi inspira un grand coup. Et d'un coup, Raidark se retrouva de nouveau à l'endroit où le groupe des guerriers des différentes faction font face à Tericarax. Cependant, le Skakdi sentit une douleur qui n'avait pas sentit durant la vision future. En effet un des épées serpents l'avait pris en étreinte mais que suite à de nombreuse attaques menait par Tanika, Ikinat et d'autre guerriers, celui ci l'est lâché juste à temps pour éviter une attaque. Et la blessure n'est pas discrète en effet, à plusieurs endroits, du sang Protodermique coulait de l'armure du lieutenant de l'Ordre. Mais c'est surtout son bras gauche qui fut le plus sévèrement touché par la frappe du serpent.
Néanmoins cela n’empêchera pas le Skakdi de continuer à se battre, surtout depuis cette vision.


-On pèse pas lourd face à ces "armes" ! A moins que t'es d'accord pour qu'on donne du piment à ces "marionnettes" ?

Cria alors Raidark envers le Skakdi qu'il accompagnait le groupe de la Confrérie. Sa voix était plus confiante, depuis qu'il avait vus le tour de passe passe du Maître de la Mort. Oui, le Skakdi et lieutenant de l'Ordre, et aussi surnommé le "Survivant de l'Alliance" mourra un jour oui. Mais point en face de Tericarax, et il compte bien montrer que son surnom n'est point à prendre à la légère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantrakk

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
550/550  (550/550)
Jauge de Vie:
0/1000  (0/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4425 DEF : 3850

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Mer 4 Juil - 18:22

-"Ainsi donc c'est cela ce qu'on ressent quand on meurt.... ?"-

Ces mots avaient prononcés à voix basse, tel un murmure inaudible. Phantrakk était immobile, la tête baissée, regardant le sol sur lequel il se tenait. C'était comme si le Makuta était une coquille vide. Les tentacules d'acier se rapprochèrent de lui, dans l'intention de mettre fin à sa vie mais le chef de la Confrérie ne bougeait toujours pas. Etait-ce à cause de ce qu'il venait de voir ? Avait-il vu qu'il allait mourir ici, dans les téfonds de Vulcanus ? Avait-il abandonné tout espoir de changer son destin ?

Tels des serpents, les tentacules se jettèrent sur leur proie, sur Phantrakk mais celui-ci disparut avant que son armure ne soit réduite en morceux, disparition accompagnée par un son que l'on pourrait décrire comme un "Bang !". Puis en l'espace de quelques secondes, tous les tentacules d'acier restants furent découpés en petits morceaux comme s'ils avaient tranchés par une lame invisble, ce qui était plus ou moins le cas.

Le chef de la Confrérie réapparut alors non loin de là où il se trouvait, tenant une dague de proto-acier dans chaque main. Sans croiser le regard du maître de la mort, il s'adressa à lui.


-"Je me suis toujours demandé ce qu'on ressentait lorsqu'on mourrait et je te "remercie" de m'avoir donné la réponse à cette interrogation. Néanmoins, même si je ne crains pas la mort, je ne compte pas mourir avant l'heure."-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro



Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 0 | DEF : 0

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Jeu 5 Juil - 0:21

Chaque guerrier avait démontré des pouvoirs étonnant, pour contrecarrer les épées. Chacun avait montré une façon de combattre l’illusion, ici par la volonté pure, là par la douleur, voire même par l’échange d’esprit. C’était une équipe complète qui était là, et tous les membres étaient dignes de se trouver encore parmi les vivants. Lebog et The Ice Master n’étaient pas en reste, le premier ayant envoyé voler les lames dans la lave, le second ayant, à l’instar de Colbalt, fait usage de magnétisme pour les rendre incapables de faire quelque action. Mais…Mais ils étaient encore tous trop peu expérimentés. C’est la conclusion à laquelle le Makuta arriva. Il ne s’était pas décidé à les tuer immédiatement, il testait auparavant leurs capacités, les mettait à l’épreuve, et fort heureusement d’ailleurs. Car ils offraient des cibles de choix, tout occupés qu’ils avaient été pendant plusieurs minutes, à repousser les assauts des lames devenues vivantes. Il aurait pu les découper, les trancher de sa propre arme, pendant qu’ils tentaient de survivre aux tentacules d’acier. Mais il ne le fit pas.
Et personne ne le remarqua.

Les cris de Shrecki s’étaient mués en silence, alors que les flammes continuaient à dévorer son corps. Des pierres et des diamants chutaient du plafond, découpés par Ikinat, alors que la chef des Fantômes et Phantrakk provoquaient implicitement Tericarax. Ce dernier ne répondit pas à ces provocations. La fierté avait déserté son esprit depuis bien longtemps, et elle ne reviendrait pas aujourd’hui pour le simple plaisir de ces deux vivants. Il leva néanmoins sa main libre. L’œil d’un maître des ombres tel que Phantrakk pu discerner aisément que les ténèbres entourant leur adversaire se levaient de son bras, et à un rythme rapide. Trop rapide. Ce fut soudain un raie de lumière, qui jaillit de la main du sorcier, une lumière qui n’éclairait pas, froide, livide, morte et éteinte. Mais pourtant, le rayon, en percutant l’une des gemmes qui chutait du plafond, fut amplifiée et dupliquée tout à la fois, projetée en de multiples angles soudain. Les différents rayons percutèrent – hasard ou préméditation de l’esprit brillant de Tericarax ? – d’autres diamants, qui concentrèrent encore l’énergie, formant ainsi en moins d’une seconde un nombre de laser tout bonnement immense ; plus d’une centaine, orientés dans toutes les directions, tranchant les murs, se reflétant encore sur les parois de pierre précieuse, chutant çà et là dans la lave pour certains, ou frappant les positions des guerriers. La luminosité avait changé, pour le moment de cette action. Et la voix de Tericarax avait à nouveau soufflé dans le vent froid qu’il émanait par sa toute puissance.

Le laser cessa, ayant tracé dans la pierre volcanique de la plate-forme d’immenses traînées noircies et encore fumantes. Pour autant, le niveau de lumière ne revint pas à la normale ; la pièce restait plongée dans des ténèbres indicibles, à travers lesquelles même les Makuta de la Confrérie semblaient ne pas pouvoir voir. Exactement comme s’ils étaient tombés dans un trou noir, où la lumière avait été aspirée. Les flammes qui brûlaient Shrecki cessèrent, soufflées par un vent cinglant. Les deux yeux de Tericarax s’allumèrent dans cette noirceur d’effroi comme deux brasiers maudits, où dansaient les flammes mortelles de son esprit, et de sa puissance.


- Je vous l’accorde, vous êtes puissants…Mais ceci ne sera pas un niveau suffisant. L’échauffement est terminé. Êtes-vous prêts pour le vrai combat…Mortels ?

Soudain, les ombres qui bougeaient toute vision semblèrent…Se mouvoir. Oui, les ténèbres elles-mêmes s’animaient à présent, et bougeaient, palpitaient sous l’effet de quelque pouvoir maudit. La lumière du magma bouillonnant parvint à percer – ou l’avait on laissé volontairement ? Les ténèbres semblaient former une mare noire autour des guerriers, un vaste océan de désespoir. C’est alors que Rohrak chargea dans la direction de Tericarax, là où son être émanait le plus de pouvoir. Difficile de dire où il était, avec le mur de ténèbres qui se dressait entre lui et ses ennemis. Soudain, un trou s’ouvrit dans les ombres. Et la Mort fondit sur le Toa. Rapide, plus rapide que la lumière, car il la précédait, ombre projetée au-delà même des éclairages, inextinguible lueur de désespoir. Son aura froide percuta Rohrak en premier, puis ce fut le choc. La lame de Tericarax. C’était un épéiste hors pair, cela se voyait par ses coups, étudiés et planifiés avant même d’être portés, prompts comme la foudre l’est à s’abattre des cieux. Rohrak pu, à l’aide de ses deux pics osseux, espérer repousser les assauts terribles du Sorcier. Mais il n’en avait pas encore fini avec ses peines.

Lebog et The Ice Master, comprenant le danger dans lequel se trouvait Rohrak, chargèrent vers Tericarax, pour le submerger. Mais une vague – tangible – d’ombres se dressa soudain, et se mua en multiples mains, qui se jetèrent en une nuée obscure sur le duo de ressuscités.
C’était indéniable, le « nouveau » Rohrak était en danger de mort. Car son adversaire le surpassait et en vitesse, et en force. Il était si rapide en réalité, que chacun de ses coups semblait vibrer, car il tapait à de multiples reprises, mais si vite que l’œil ne pouvait le discerner. Une épée normale n’aurait pu détruire les pics osseux de Rohrak. Mais accompagnée de vibrations de cette intensité, les os finiraient par se rompre, tôt ou tard. Tericarax allongea une feinte, et soudain, le Toa vit flou. Un mouvement d’une rapidité extrême pour lui, indiscernable. Et un poing dur et puissant le heurta à la mâchoire, l’envoyant au sol, plusieurs mètres plus loin. Le Seigneur de la Mort fit tournoyer sa lame.


- Le premier à tomber… ?


Et soudain, il était juste au-dessus de Rohrak, le métal de son arme lançant une lueur moqueuse, prêt à frapper. Mais dans son regard, il n’y avait pas de victoire ou de joie.

Lebog repoussa une nouvelle vague de mains, qui voulaient le saisir, avides, d’une tornade d’air. The Ice Master, en Makuta, tenta d’user de ses pouvoirs de ténèbres pour repousser ces ombres si peu orthodoxes. Il sentit un creux se former au sein de son antidermis, alors que ses pouvoirs se dirigeaient vers le nuage noir. Et…Rien. Pour seule réponse, l’essaim l’agressa à nouveau. Il fit une roulade, évitant l’assaut principal. Mais bientôt, la vague se mua en plusieurs mains, qui tentèrent de le saisir. Une téléportation, et The Ice Master se retrouvait près de Rohrak. Il intercepta le coup de Tericarax, sauvant de justesse le Toa. La force du monstre était absolument phénoménale ! D’un seul mouvement, il exerçait une pression immense. Le sol sous les pieds de The Ice Master céda même sous ce choc, qui n’eut d’autre choix que de battre en retraite quelques bios en arrière. Il concerta du regard Rohrak, et ils repassèrent à l’assaut.

Une seconde épée apparut dans les mains de Tericarax, qui intercepta alors l’assaut combiné des deux guerriers. Tuma passa alors à l’assaut, frappant de toute sa force avec l’une des épées qu’il avait récupérée au sol, avant qu’elles ne mutent en tentacules. Sa lame était plus grande que les autres, plus lourde, mais plus dangereuse aussi. Il avait attaqué délibérément de dos, pour son adversaire ne le voie pas venir. Son coup fut intercepté par une aile. Une aile ? Leur adversaire n’avait pas…Mais si ! Il avait deux ailes, deux grandes ailes noires couvertes d’un métal épais pourtant. Rohrak, comme il se l’était promis, effectua alors plusieurs doubles de lui-même, par sa vitesse accrue, s’élançant à « plusieurs » sur son ennemi, alors que The Ice Master et Tuma repassaient à l’assaut.
Mais même cela ne semblait pas être suffisant. Leur adversaire était plein de ressources, déviant les coups avec aisance, tournoyant, passant par-dessus l’un, interceptant sa lame pour dévier celle d’un autre, ses ailes l’aidaient dans sa tâche, en grandes protectrices et armes à la fois, car leurs bords étaient effilés, capables de trancher un membre.
Plus loin, les ombres continuaient d’attaquer en tout côté, harcelant les guerriers, qui ne pouvaient pas assister le trio face au terrible Makuta, prenant des formes variées d’épines, d’armes, de tentacules, bras, griffes, serres, mâchoires et même liquides, tentant à tout prix de capturer l’ennemi. Lebog en avait assez. Il frappait, mais sa lame passait à travers les ténèbres comme dans de l’eau. Il avait essayé de les percer de ses pouvoirs d’air, mais les ombres reprenaient à chaque fois consistance. Et si même les pouvoirs de ténèbres d’un Makuta ne suffisaient pas, alors rien ne pouvait être fait. Il s’autorisa un regard en direction de Tericarax. Ce dernier combattait d’un même mouvement trois guerriers, et sans apparente difficulté. C’était complètement fou. Une autre illusion… ? Non, ce n’était pas ça. C’était bien la réalité. Mais alors quoi ? S’il continuait à garder un avantage en trois contre un, que pouvait-on faire ? Il avait séparé volontairement les guerriers, ou bien était-ce simplement pour son amusement personnel ?
Ces quelques instants furent suffisants.


- Vous baissez votre garde, Lebog.


Interceptant une nouvelle fois un coup de Tuma, l’être empoigna soudain The Ice Master par le poignet, et révélant une fois de plus sa force incroyable, le projeta vers le Toa à une vitesse proprement hallucinante. Lebog, trop occupé à lutter contre le nuage, se prit le Makuta de plein fouet et tomba au sol, où son compagnon le recouvrit de son poids.
Filant entre Rohrak et Tuma, le Héraut du Décès se retrouva soudain face à Tanika. Il volait face à elle…Mais sans faire usage des ailes, comme si l’air était devenu solide sous ses pieds. Il étendit sa main, perpendiculaire au sol. Brusquement, la gravité fit un bond en avant, grimpant en intensité de sept exposants d’un coup. La chef de l’Ordre n’aurait aucun pouvoir pour résister à cela. The Ice Master tenta de contre carrer la gravité avec ses propres pouvoirs, et leva ses deux mains. Mais sa puissance était bien trop insuffisante, il se retrouva plaqué au sol par sa propre armure. Et à nouveau, les Ténèbres personnifiées fondirent sur le groupe, en un flot incessant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Jeu 5 Juil - 3:01

Gladius avait du mal à respirer, entouré d'ombres qui étaient elles aussi venues à la vie avant de passer à l'assaut. Des dizaines de mains agrippaient son armure, tandis que d'autres se refermaient en un poing sombre qui le rouait de coup. Le skrall tentait de se libérer, mais les membres - si fins et pourtant si puissants - le tenaient fermement, lui retirant tout espoir de déplacement rapide et le maintenant au sol, alors il recevait des dizaines de coups puissants dans le dos. Par chance, le pack dorsal renforcé et le renforcement métallique réduisaient la force des impacts, mais chacun d'eux causait tout de même une puissante onde de choc qui fissurait même le sol autour du commandant. Ce dernier commençait à suffoquer, jusqu'au moment où il réussit à mettre la main sur son marteau. Ce dernier était tombé trop loin pour qu'il puisse le reprendre plus tôt, et, à tâtons, il lui avait fallu plus d'une dizaine de secondes pour le retrouver. Un grand moulinet de son avant bras lui libéra le membre antérieur droit, et le coup suivant dispersa - pour un temps - les ombres qui s'en prenaient à lui. Mais à peine eut-il le temps de se relever que ses ennemis reprenaient forme pour le harceler à nouveau. Gladius soupira, et grimaça lorsqu'il remarqua qu'il avait totalement perdu Ikinat de vue, empêchant toute tentative de sa part de la protéger. Elle devrait dès lors se débrouiller seule, même si ses capacités et son expérience lui permettraient sûrement de sortir vivante de ce guépied. Le skrall referma la prise sur son marteau, et passa à l'offensive, devançant les ténèbres qui avaient complètement repris la forme de mains mais qui n'étaient pas encore prêtes à l'attaquer.

Le Fantôme se contenta de foncer droit dans le rassemblement sombre, réduisant en volutes ténébreux les étranges membres. Mais à peine eut-il le temps de se retourner que de nouveaux corps surnaturels se créaient, condensant la fumée noire pour de nouveau faire apparaître une dizaine d'ennemis. Le commandant jura, et d'un coup de bouclier les dispersa à nouveau. Mais c'était loin d'être suffisant, car les mains d'ombre revenaient à chaque fois. Il fallait trouver une solution, et vite, ou la fatigue aurait raison du rebelle aussi bien que si l'épée de Tericarax l'avait pourfendu. Gladius chercha dans ses dernières maigres ressources, et trouva quelque chose qui pourrait l'aider: une spécialité fabriquée par les artisans de Bara-Magna, et très prisée des Fantômes pour sa simplicité et son efficacité. Le commandant se redressa, et lança en direction de ses adversaires une sphère en terre cuite, parsemée de lamelles métalliques. Cette dernière se brisa, libérant quelques étincelles avant d'exploser. Il n'y eut cependant aucune onde de choc. La détonation elle-même fut couverte par le chaos du combat. L'engin utilisé par le skrall n'était pas destiné à causé des dommages, non ! Il s'agissait d'une "diversion" très spéciale, qui pouvait être considérée comme une sorte de bombe à lumière. Cette dernière ne diffusait qu'un seul flash - interdisant son utilisation pour éclaire durablement un secteur - très puissant, suffisant pour éblouir l'ennemi pour permettre à son lanceur de s'enfuir, si bien sûr il avait pris soin de se couvrir les yeux avant de jeter ce petit joujou. Le guerrier baissa sa main, et jeta un regard là où des mains d'ombre s'étaient tenues quelques secondes auparavant. Elles avaient toutes été apparemment complètement annihilées, et elles ne se reformaient pas pour l'instant, ce qui laissait le temps à Gladius de souffler quelques secondes - avant de repartir à l'attaque, évidemment.

Mais alors qu'il croyait enfin pouvoir venir en aide à Tanika, qui subissait les effets d'une attaque qui la clouait au sol, le skrall sentit une vibration dans l'air derrière lui. Il se retourna, et grand bien lui en fit, car cela lui permit d'esquiver un coup de griffe d'ombre. Sautant de côté et effectuant une roulade pour se relever, le commandant put alors pleinement prendre conscience de ce à quoi il venait d'échapper. Une énorme créature, entièrement formée de ténèbres noires et mattes. Une sombre créature, qui faisait au moins cinq bios de haut, arrivant à la moité de la distance qui séparait le sol du plafond du dôme. Les articulations de ses pattes postérieures étaient inversées, comme celles des loups de fer. Ses bras musclés étaient terminées par des griffes acérées, recouverts de minuscules crénelures qui déchiquèteraient quiconque ne serait pas assez rapide pour éviter les coups du monstre. Sa tête était, quant à elle, semblable à celle d'un rahkshi, mais dotée d'une mâchoire puissante, et recouverte de deux énormes cornes. Une queue massive partie du bas de son dos, hérissée de pointes et terminée par un fin et long dard. Un animal qui devrait donc être lourd, lent et pataud dans ses mouvements... s'il avait été réellement "vivant". Mais formé de ténèbres pures, ils ne pesait presque rien, et il était aussi rapide que le permettait la longueur de ses pattes. Gladius faillit se faire décapiter à plusieurs reprises, évitant de peu plusieurs coups de griffes. Lorsqu'il essaya d'en parer un, il fut tout simplement projeté contre la paroi du dôme, à moitié assommé. Son pack dorsal était désormais complètement brisé, et son armure était fissurée en plusieurs endroits. Le temps qu'il se relève, son colossal ennemi s'était déjà suffisamment approché pour lui porter le coup de grâce. Le skrall s'était contenté de plonger sur le côté, roulant dans la poussière mais restant au moins en vie. Le Fantôme était certes en grande difficulté, mais jamais il ne s'avouerait vaincu. Il se battrait jusqu'au bout, prouvant sa valeur au moins une dernière fois avant de trépasser.

Le guerrier s'arrêta alors de bouger, restant immobile une demi-seconde, juste le temps pour la créature de penser pouvoir facilement le toucher. Cette dernière recula d'un pas, prit son élan puis fonça sur lui, utilisant toute sa force dans un seul coup de patte, droit, rapide et puissant. Gladius sauta de nouveau de côté, esquivant en partie le coup. Une des griffes du monstre le toucha au flanc, défonçant le blindage de son armure créant une bosse qui le gênait pour se mouvoir. Cependant, l'énergie utilisée par la masse d'ombres était telle qu'elle avait tout simplement créé un trou là où elle avait frappée. Et son bras était bloqué dans cette même cavité. Étrange... alors qu'il était formé de ténèbres, le monstre restait en partie immobilisé, essayant en vain de se dégager. Le skrall, profitant de cette ouverture, se rua vers la créature, courant aussi vite qu'il le pouvait. Il allait dégager son ennemi, mais d'une façon qui ne lui plairait sûrement pas. Arrivant au niveau de son adversaire, le commandant sauta en l'air, utilisant lui aussi toute sa force en un coup, un seul. La tête du marteau heurta le coude bloqué de l'Ombre, et un horrible craquement retentit dans toute la cavité. La puissance du coup avait tout simplement séparé le bras en deux parties distinctes - une bloquée dans la roche, et l'autre rattachée au monstre. Ce dernier recula et tomba, emporté par l'élan créé par la vaine poussée qu'il avait effectuée pour tenter de se dégager. Le moignon, loin de saigner ou de laisser déverser divers fluides vitaux, restait tout simplement noir, comme s'il n'avait jamais été blessé.

Le Fantôme sourit devant le résultat de son action, satisfait d'avoir blessé la bête. Il se dressa face à elle, alors qu'elle se relevait péniblement sans son bras droit. Finalement, le défi serait peut-être plus facile qu'il n'en avait l'air au départ. Le guerrier commença tranquillement à marcher en direction de son ennemi, laissant la tête de son marteau toucher le sol et créer une myriade d'étincelles sur son passage. Et il avança comme cela, sans se retourner. Sans s'inquiéter de ce qui pouvait arriver derrière lui. Fatale erreur, qu'il ne comprit que lorsque quelque chose le souleva pour le balancer contre le plafond, comme s'il n'avait été qu'un vulgaire chiffon. Le choc lui fêla plusieurs côtes, et brisa la visière de son casque, qui roula lorsqu'il retomba au sol. Le souffle coupé, il tenta en vain de se relever. Le mieux qu'il put fut de tourner légèrement la tête pour voir ce qui l'avait projeté en l'air. Le bras de la bête s'était transformé en une énorme main d'ombre griffue. La bête avait donc fait exprès de faire croire qu'elle était affaiblie, pour le prendre à revers lorsqu'il avait cru prendre l'avantage. Et désormais affaibli, immobilisé, sonné et blessé, le rebelle voyait mal comment survivre. Il fallait trouver une solution, très rapidement où il rejoindrait ses frères d'armes tombés au combat. Et Khonesh... Gladius se ressaisit, et regarda autour de lui du mieux qu'il pouvait. Les ténèbres réduisaient considérablement son champ de vision, et il dut se résoudre à étudier le plafond, et à réfléchir. Et, ironiquement, ce fut l'action de Tericarax qui lui sauva la vie. Provisoirement, du moins. Ce dernier avait en effet utilisé les diamants, d'une façon incroyablement précise, pour déclencher le tir de centaines de lasers dans toute la cavité volcanique. Le skrall, couché par terre, n'avait heureusement pas été touché. Mais cela lui donna une idée, alors que le monstre s'approchait de lui, n'arborant aucune émotion et affichant un visage bestial et neutre, telle une véritable machine de mort. Un outil parfait. Ou presque.

Le commandant fouilla les emplacements d'armes au niveau de ses hanches, et récupéra une autre de ces fameuses bombes à lumière, qui semblaient être les seules armes vraiment efficaces face aux ténèbres mouvantes invoquées par celui qui les avait amenés ici. Le guerrier eut juste le temps de ramasser un diamant relativement circulaire avant que la créature noire, désormais entièrement reformée, ne l'attrape par la jambe et le soulève. Gladius retint son souffle. Au moment où elle essaierait de le frapper, il activerait la bombe et utiliserait le diamant comme lentille convergente en direction de la tête de la bête, afin de littéralement la désintégrer. Cependant, la tournure des choses ne lui permit pas d'effectuer une telle action. Au lieu de l'écraser au sol ou de le lancer en direction du flot de lave, le monstre se contenta de le faire pendouiller au-dessus de sa tête, bouche grande ouverte... puis de le laisser tomber dans sa gueule. L'instant d'après, le skrall avait été complètement avalé par les ténèbres. Le commandant ne comprit pas tout de suite ce qu'il se passait. Il flottait dans le noir complet, alors que tout autour de lui, des dizaines - non, des centaines ! - de mains s'agrippaient à lui. Des filaments s'insinuaient partout autour et à l'intérieur de son armure, l'immobilisant complètement. Le guerrier ne pouvait plus respirer ni bouger, et il sentait que les milliers minuscules fils d'ombre commençaient à se resserrer lentement. Le Fantôme tenta de hurler, puis serra les deux poings. Et la lumière fut. En refermant complètement sa main droite, il avait brisé la bombe de lumière, qui avait donc libéré un énorme flash lumineux. Le rebelle tomba par terre, et aspira une grosse goulée d'air, reprenant lentement son souffle. Se retournant sur le dos, Gladius put mieux comprendre ce qu'il avait accidentellement causé. Le monstre été quasiment entièrement désintégré de l'intérieur. Seuls le bas de ses jambes et ses mains étaient encore là, traînant par terre mais commençant déjà à se diluer dans l'air ambiant.

Le skrall essaya de se relever, mais échoua à de multiples reprises, jusqu'à ce qu'il retrouve à nouveau son marteau et s'en serve pour se tenir debout. Il avait réussi. Par chance, certes, mais il avait survécu à cette nouvelle épreuve. Épuisé et blessé, il lui faudrait certes plusieurs heures pour que son niveau revienne à la normale, mais les ombres dispersées lors de la détonation de la bombe mettraient beaucoup de temps avant de pouvoir se rassembler à nouveau. Il disposait donc d'un peu de temps, qu'il utilisa pour se reposer. Il comptait aider ses coéquipiers, mais au-delà d'une dizaine de bios les ténèbres envahissaient totalement l'atmosphère ambiante, ce qui lui empêcherait d'être qu'une quelconque utilité pour ses alliés. Pire, il pourrait les blesser, ou inversement. Le mieux était donc d'attendre un retournement de situation. Et de survivre, en attendant.
Revenir en haut Aller en bas
Colbalt (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
550/550  (550/550)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 2975 | DEF : 1400

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Jeu 5 Juil - 11:41

L'Ambiance mortelle nous aura tous ! Plongée dans les plus profonds ténèbres, à nous battre contre un être qui démontra une nouvelle fois ces pouvoirs terrifiants: briser l'attaque de la Souveraine des Fantômes, puis invoquer des choses solides qui devaient être insolubles: des ombres ! Comment des ombres pouvaient-elles prendre forme ? La volonté de Tericarax était si puissante ! Et ce duel avec ces trois guerriers venu de nulle part, Lebog, The Ice Master et Rohrak dimensionnel. Colbalt n'avait jamais connu une maîtrise parfaite des capacités du Maître de la Mort.

Colbalt était si impressionné, et en même temps si nerveux. Va t-il pouvoir résister à de telles capacités ? Est-ce possible ? Oui, par la volonté, la détermination, l'effort, la persévérance du Toa suffira, car une bonne confiance en soi permettra de tenir le coup. Parce que chaque guerrier avait échoué devant lui, parce qu'ils avaient peur ! Oui, la peur de la Mort. Et tout cela doit disparaître.

Courage

Ceci doit expliquer cela . Le Courage est l'une des plus puissantes armes qui mène à la victoire dans tout les sens du terme. Et ce Courage doit être gardé jusqu'à la fin la plus lointaine. Le jeune souverain devait combattre, non, il doit combattre. Malheureusement, à peine que le Toa démontra ce fier courage tout-puissant, une force implacable le força d'une puissance immense le plaqua violemment à terre. Une grande violence car le Toa pouvait crier d'une douleur intense par le choc. Qu'est-ce ? Des Ombres qui se jetaient sur lui pour le dévorer entièrement ? Aucun mouvement était possible, pas un seul petit doigt était libre le poids était beaucoup trop fort. Il sentait des Ombres le massacrer sur le dos, des déchirures et blessures par milliers. La souffrance était si ... faible ?

La Force du Courage.


-Mais...vous...co-commencez sérieusement à m'énerver !!! hurla t-il, Je ne vais pas me laisser faire par une bande d'Ombre immatérielles complètement déglingués !!! Haaaaaaa !!!

Ainsi, l'œil brûlant bleuté s'allumait intensément, cela voulait dire que la puissance de Colbalt s'éleva d'une vitesse tout à fait phénoménale, il soudain, il créa une répulsion magnétique si forte, si violent que certain guerriers autour était libéré par ce plaquage au sol collectif.

De nouvelles explosions intenses se firent, là, il s’agissait du Redempter V-1 de Colbalt, ce fusil suprême mitraillant tout les êtres surpuissants d'Ombre sur sa ligne de mire. Des balles-laser faufilaient à une vitesse de 500 bio/h, détruisant toute substance ténébreuse suspect d'attaquer les combattants qui avaient accepté le combat contre Tericarax.

Plus les balles-laser explosaient en rafale, plus le Toa se calmait de sa rage. Il semblait complètement neutre et sobre, le rendant plus vulnérable. Il ne cessa de se tourner et de se retourner pour fusiller les plus proches ennemis, éclatant à chaque impacts. Chaque Ombre tué était inutile cependant, car celui qui contrôlait ses puissants adversaires était Tericarax, hélas, la ligne de mire qui était censé viser sur le Maître était encombré par les monstres ténébreuses. Une chose devait être faite.

Colbalt prit une grande inspiration, et poussa sa force et son énergie dans une propulsion magnétique assez soudain afin de faire voler le Toa dans les airs. Le Toa vola dans les airs, et contempla dans un espace de quelques fractions de secondes, l'atmosphère noire qui l'entourait. Aucune issue, que des dangers proches et pourtant les membres de chaque faction faisaient leurs mieux pour prendre leurs courages et survivre le plus longtemps possible, il voulait, tous réuni, battre celui dont un grand peuple craignait. Il était au-dessus de tous sauf bien sûr l'Ennemi. Dans sa plus grande rapidité, malgré alourdi par des blessures profondes et des armures en proto-acier, il chargea son fusil en mode lance-roquette, et osa un grand acte dangereux. Il voulait le vaincre, c'est pourquoi il avait tira sur la gachette pour lancer un missile explosive pleine d'énergie laser. Bien sûr, le Toa pensait que la Makuta pouvait éviter l'impact, mais ça pouvait le distraire.

C'est alors que la gravité commençait à faire tomber le Toa. C'est alors qu'il muta son lance-roquettes en lances-grenades, et vida la charge de grenade sur l'imposant être. Lorsque Colbalt chuta, il lança une impulsion magnétique qui dégagea les Ombres alentours. Il leva la tête pour voir le résultat.


Dernière édition par Colbalt le Jeu 5 Juil - 18:58, édité 1 fois (Raison : Rajout de RP.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.bionifigs.com/u1063
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Jeu 5 Juil - 17:14

Nui savait que la prochaine action de Tericarax ne se ferait pas attendre et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il ne fut pas déçu.
Bien malgré lui il ressortit indemne de la pluie de laser non sans quelque esquive avant de ce rendre compte que cette assaut n'était qu'une diversion, et que les vrais problèmes allait commencer.

Les choses ne pouvait pas pire qu'a zakaz se disait Nui, pourtant elle s'en rapprochait cependant il n'était pas sous l'eau, détaille qui avait son importance pour le makuta.
Nui concentra son pouvoir au bout de sa lame et lança une sphère d'ombre sur la marée des ténèbres, comme il s'en doutait son projectile faisait pas figure et fut repousser.
Le makuta adopta alors une position d'épéiste, bras droit dans le dos, jambe bien droite et lame tenu pointe vers le sol, pour faire face au déferlement.
L'épée dansa parmi les ombres les tranchant en de multiple reprise mais comme les tentacules de métal précédemment cela était vains, pire encore ces ombres pouvait adopter une grande variété de forme pour le contrer.
Ainsi alors qu'un bras fondit vers lui et qu'il eut tôt fait de l'épingler sur le sol avant de la découper dans le sens de la longueur, celui-ci se changea en un mâchoire qu'il dut repousser avec un volée d'ombre.

Devant la puissance de l'assaut il fût contraint de se réfugier derrière un écran défensif similaire au précédent, sa lame tournant si vite qu'elle formait a ses yeux un disque pale, impression renforcer par l'ombre qu'il avait canaliser qui en fit un véritable mur plus large que lui.
Hélas a défaut de traverser le bouclier les anima d'ombres frappèrent avec un tels force dessus que Nui recula malgré lu laissant de large trace dans le sol.

* Pas bon...Pas bon du tout.*
Sa défense fut submerger par une multitude de bras qui le propulsèrent dans les airs avant de fusionner en un seul qui le plaqua contre l'une des paroi de la grotte.
Son armure tiens bon mais la pression commençait a se faire sentir, heureusement Destro arriva promptement et d'un vif mouvement de ses disques trancha le bras.
Nui se dégagea alors et atterrit rudement sur le sol, Destro se posa près de lui toujours souriant.

- Vous savez....Phantrakk avait raison...
- A quel sujet ?
Le Makuta lança alors son épée dans les airs.
- Cette lame...
Et lui asséna un coup de pied retourner qui la brisa en mille morceaux.
-...Ne vaut rien.
Nui s'arcbouta et enfonçât son poing dans le sol, l'énergie obscur influa en lui, canalisé dans le dernier réceptacle a sa disposition, son corps.
Le sol se fissura, le poing de Nui en ressortit auréolé d'ombre, les doigt se tendirent alors et tels une épée fendirent les ombres.

- Quand les croc et les griffes ne suffisent plus, quand l'acier le plus dur finit par se rompre, ne reste alors...que le fil de notre volonté, qui fendra les cieux eux-mêmes.
Dos a dos Nui et Destro se mirent a repousser la nuée tout en discutant de la situation.
- Une authentique marée des ténèbres.
- L'essence du chaos instable en perpétuel métamorphose.
- On est des petits joueurs a cotés.
- Je ne vois que Phantrakk et Shrecki pour pouvoirs y tenir tête.
- L'un n'est pas très en forme l'autre....disons occuper.
- Quel est la situation?
- Moyennes, ces ténèbres nous séparer encore plus les uns les autres, je dirais qu'a leur actuels il y a deux grandes tendances.
- Des "tendances"?
- Ceux qui comme nous gamberge et ceux qui ce sont risquer au corps-a-corps.
- Combien en première ligne?
- Trois.
- Trois...quel sont ses capacités martiales?
- Deux lames et une paires d'ailes qui autant trancher que paré, considérer qu'il a six membres dont quatre lames et deux boucliers.
- Il viens d'y avoirs du mouvement non?
- Ce n'est pas sur nous que c'est tomber on dirait.
- C'est encore un test, ce n'est qu'une version améliorer de son précédent assaut.
- A vrai dire nous avons été plutôt chanceux de nous ne prendre que ces assaut indirect.
- Il faut trouver un moyen de briser ces ombres et de ce regrouper sinon nous n'avons aucune chance.

Trois ruban d'ombre jaillir du flot, deux d'entre eux entaillèrent son torse et son épaule mais le dernier réussit a creuser une profonde crevasse dans le masque de Nui, emportant un fragment au passage.
L’ardeur de Nui redoubla, quatre poing d'ombre furent pulvérisé par la volonté de Nui mais un 5e réussit a le saisir par la gorge, le repoussant en arrière.
Destro le trancha avec ses disques puis les plaça dans la paume de ses mains a nouveau.

- Une nouvelle absorption?
- L'ombre est une puissance immatériel je ne peut l'aspirer..Cependant.
Au lieu d'aspirer l'ombre il tira avec ces disques des rayon d'énergie jaune qui calcinèrent l'ombre, celle-ci se darda en des globules immondes pour les contrer mais la cadence de tir du skakdi ne leur laissait pas de répit.
Mais l'ombre se changea en une colonne brumeuse qui monta jusqu'au sommet de la caverne avant de s'abattre en un torrent de lames sur Nui....du moins jusqu'à ce que le skakdi souriant ne se place sur leur trajectoire.
Les lames le traversèrent et se changèrent en tentacule qui se plantèrent dans le sol, le skakdi ressemblait a présent a un arbre grotesque.
Pourtant il continuait de sourire tandis que Nui ne pouvait plus reculer car il y avait la lave derrière lui.

- Si ce n'est pas malheureux....ils n'ont toucher aucun point vitaux.
- Mais qui êtes vous ?
- On vous là déjà dit, un prestataire..

Destro ouvrit alors la bouche et Nui vit alors coincer entre ses dents une gemme brillante, l'une de celle qui était tomber du plafond de la grotte.
Le skakdi d'un air complice la cracha et Nui l'attrapa au vol.

- Ou avez trouvez ça?
- Par terre quel question.
- .............Vous ne pensez quand même pas?
- C'était une technique intéressante et si vous l'essayez vous aussi.

Nui su où le skakdi voulait en venir, utiliser une énergie similaire au rayon de Tericarax et l'amplifier avec la gemme cependant il fallait une forme d'énergie radiative ce qui excluait le plasma bien trop chaud et surtout trop disperser dans la forme qu'utilisait Nui.
La seul solution était donc un pouvoirs de vision seul a même d'accomplir l'effet voulu, cependant son masque avait une spécificité gênante, il bloquait les pouvoirs de vision or une bréchet dans son masque lui permettait d'utiliser son œil gauche.

C'était facile déduire pourtant Nui avait l'impression que le skakdi ne l'avait pas deviner, mais le temps n'était pas aux interrogations.
Le Makuta lança la gemme dans les airs, la fente de son masque s'illumina et un rayon en sortit qui frappa la gemme, celle-ci s’illumina et l'énergie ainsi amplifier rayonna incinérant les ombres qui entravait le skakdi.
Ce dernier se releva alors d'une manière surnaturel, il rattrapa la gemme et la plaça entre ses disques.

- Vous savez ce qu'il vous reste a faire.
- Et vous ?
- je vais testez mon nouveau jouet.

Utilisant le cristal pour amplifier ces propres rayon le Skakdi se tailla un chemin dans la masse de ténèbres.
Nui quand a lui tira sur les gemmes accrocher au plafond pour détruire l'ombre agglutiner sur les parois de la grotte, mais cela n'était pas suffisant.

* Je me souvient, j'ai des ailes.*
Se rappelant soudaine l’existence de ses extensions Nui les déploya et s'envola dans les airs.
Esquiva habilement les assaut des ombres il tira avec sa vision laser sur les gemmes incrusté dans les parois et le plafonds.
Une multitude d'explosion de lumière zebra alors la cavité forçant la marée a refluer au centre de la salle.
Soudain une force implacable cloua littéralement Nui sur place, imputant cela a une modification puissante de la gravité et ne ce fit aucune illusion sur celui qui l'avait lancer: Tericarax.
Mais en était il la cible ou n'était il qu'un dommage collatéral, Nui le sut lorsque, pour se rattraper de sa chute, il se magnétisa a la paroi.
Comme aucun autre coup ne venait a pars ce poids insoutenable il en déduisit qu'il était juste entrer dans son champ d'action par malchance.

Pourtant il ne pu se résoudre a abandonner, le nuage d'ombre bien qu'affaiblit était encore vivace.
Alors la Makuta se mit courir sur la paroi, s'en remettant au magnétisme pour contrer la gravité, ne coupant son pouvoir que le court instant où il dut tirer sur les gemmes qu'il faisait tomber du plafond.
L'ombre fut cruellement meurtrie par ses coups.

Cependant cette alternance incessante entre ses pouvoirs grillait son énergie de façon exponentiel, ce qui devait arriver arriva donc.
La paroi céda sous la force de gravité et Nui tomba....il tomba directement dans le magma.

Serait-ce alors la fin pour le makuta? Non car au dernier moment il réussit a activer son pouvoirs de résistance a la chaleur.
Désormais il nageait dans la lave comme si c'était de l'eau, ironiquement c'était sans doute le meilleurs endroit pour s’abriter des attaque de Tericarax...pour l'instant.
Nui savait que si les guerrier ne pouvaient coordonnés leur attaques ils ne pourraient pas gagner, cependant a l"heure actuelle c'était Tericarax qui dictait le rythme.
Tout ce que le Makuta pouvait faire en ce moment c'était de guetter une fausse note et de réfléchir a une nouvelle approche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Jeu 5 Juil - 17:45

Tericarax venait de passer aux choses sérieuses. Cette fois ci, ca ne rigole pas. Au contraire, il venait encore plus de mettre ses talents à profit pour envahir le terrain d'ombre et encore plus imposer son pouvoir à travers tout le champ de bataille. Rien qu'à le voir, on avait la chair de poule. Cette fois, c'est un flot incessant de ténèbres qui se propagea sur tout le groupe allié aux lames serpents restantes et à tout les assauts combinés des différents pouvoirs de Tericarax.
La gravité faisait son effet. Grâce à l'immense puissance du seigneur de la mort et à ses pouvoirs kraata, il venait d'augmenter la gravité énormément telle qu'elle fut plus puissante encore que la gravité qu'il y a sur une planète géante gazeuse et bien devant Tanika pour lui montrer qu'il pouvait s'amuser avec elle et contrer ses pouvoirs. Elle ne pouvait pas résister et tomba droit vers le sol. Avec l'accélération gravitationnelle, elle mourrait en s'écrasant sur le sol malgré qu'elle était seulement à une dizaine de mètres du sol mais à ce moment, un brin d'optimisme vint la sauver. Oui car par un pouvoir étrange et particulier propre aux tamaraniens, il lui suffisait de ressentir assez de joie pour ne serait ce que ralentir sa chute qui pourtant reste inévitable. Elle s'écrasa au sol, la terre se souleva sous le choc mais elle se releva bien que difficilement. Elle avait survécu. Qu'est ce qui l'a pu rendre aussi joyeuse au fond d'elle? personne ne le sait. Mais cette fois si, s'en était trop. Il fallait que le groupe se montre aussi puissant que cet abomination venant tout droit du pays des âmes damnées. C'était la même pensée que Stenrak. Le glatorian qui jusque là n'avait pas attaqué se disait que ce combat était insensé. Ils sont treize, treize guerriers aussi puissants les un que les autres à se battre pour leur survie et Tericarax est tout seul et il domine totalement tout le terrain et tout le groupe réunit. s'en était trop, cela ne devait pas durer. En s'unissant tous ensemble, ils devraient réussir à faire quelque chose pour reprendre l'avantage.
La gravité ne semblait pas affecté le glatorian qui est beaucoup mieux sur le sol que dans les airs. Même si il fallait plus de force pour rester debout, il restait tout de même sur ses deux jambes. Mais c'est là que les vrais problèmes viennent pour lui. Le terrain était dans une obscurité crépusculaire qui rendait difficile la vue lointaine mais pire encore, les ombres ont prit vie pour former des mains d'ombre, des créatures, des armes et autres pièges mortels fait uniquement d'ombre. Le glatorian était attaqué de toute part, il subissait griffures, coups et autres explosions. Même si il essayait d'esquiver, rien à faire, il fut noyé par le flot incessant d'ombre. Il essayait en vain de donner des coups de poings aux ombres pour se défendre mais rien à faire, les poings de métal traversaient les ombres comme si c'était des fantômes. La colère montait de plus en plus en lui à mesure que l'étreinte de l'ombre commençait à l'étrangler. Il finit par abattre ses deux poings sur le sol ce qui créa une onde de choc, un petit séisme qui repoussèrent une demi seconde les ombres, le temps qu'il face une roulade sur le côté et s'échapper en courant le plus vite possible pour échapper aux ombres qui pourtant continuaient à le poursuivre. Il poussait des cris et grognement à mesure qu'il subissait des coups et que les siens n'arrivaient pas au but. Il finit pas tomber par terre de douleur aux pieds de Vorona.
La vortixx essayait aussi de se défendre face aux ombres qui l'attaquait. Une créature d'ombre sauta sur elle comme un lion enragé, elle envoya une balle d'ombre dessus qui la frappa en plein vol et la créature finit par s'évaporer. Mais des mains d'ombre apparaissaient dans le sol et s'emparèrent de ses jambes, d'autres mains d'ombre se mirent à la griffer. Elle serrait les dents de douleur. Elle souffrait déjà de quelques petites blessures et sa cape était déchirée par endroit. Ses pouvoirs semblaient être peu efficace face aux pouvoirs de Tericarax. Elle arrivait à se défendre grâce à ses pouvoirs s'ombre mais sans plus. C'est alors qu'elle eu une idée. En lisant quelques livres de magie noire, elle avait bien appris quelques incantations mais jamais elle n'en avait essayé sur le terrain. Elle se concentra, marmonna une formule et une onde de choc se propagea. Les ombres se dissipèrent dans un rayon donné autour d'elle et de Stenrak. Elle avait lancé un anti sortilège qui annule les sorts ennemis. Et à ce moment, c'était encore d'autres serpents de métal qui vinrent l'attaquer. Après avoir recherché dans sa mémoire, elle chuchota une autre formule en faisant quelques gestes vifs et les serpents métallique vivants cessèrent d'attaquer et changèrent de cible. Elle espérait que ce soit Tericarax, leur nouvelle cible. La petite vortixx n'est qu'une néophyte en magie. Ce n'est pas grand chose de lancer un sort qu'on aurait lu dans une arcane magique mais c'est mieux que rien en combat. Elle recula de quelques pas, près des rochers qu'elle avait fait tomber auparavant. Une fois libre des attaques ennemis, elle attendait que les autres attaquent pour attirer l'attention de Tericarax pour lancer une attaque massive. Faire léviter les rochers par télékinésie, les lancer et poursuivre l'attaque avec des aiguilles d'ombre et une rafale psychique. Mais elle attendrait le bon moment avant de frapper. Lorsqu'elle trouverait que le seigneur de la mort baisserait sa garde. Les trois différentes sortes d'attaques devraient permettre de briser ses défence et faire au moins un minimum de dégâts.

Rohrak avait remercié The ice master de lui avoir sauvé la vie. Il pensait encore à la tristesse qu'aurait Tanika si elle voyait le toa mourir. Il ne pensait pas que Tericarax était aussi rapide. Pourtant, quand les deux se sont affrontés, il sont allés à une telle vitesse que le temps semblait arrêté autour d'eux. Mais le seigneur de la mort serait donc beaucoup plus rapide que le plus rapide des toa? apparemment oui. Quand il l'avait roué de coup de poings, Rohrak n'avait pas d'autres solutions que de se replier sur lui même en espérant que son adversaire se fasse trancher la main par l'un de ses pics. Ses deux dernières lames étaient brisés, il les jeta dans la lave et en ressortit deux nouvelles fraichement aiguisées. Le seigneur de la mort semblait occupé avec Tuma qui l'attaquait mais le toa ne pouvait pas encore souffler car les créatures d'ombre se jetèrent sur lui. Il essayait des les découper mais c'était inutile car tout comme avec Stenrak, ce ne sont que des ombres qui ne subissent pas les coups physique. Il ne pouvait qu'esquiver les coups encore et encore mais heureusement que les ombres sont bien moins rapide que l'être qui les a invoqué.

Cordax quand à lui se mit à réfléchir. Depuis là où il était, il regardait les actions de Tericarax. Un rayon lumineux se dirigea vers lui. Il ne fit juste qu'un pas à côté pour l'esquiver. Le rayon, si puissant, fit un énorme trou dans la roche à côté de lui. Se servir des cristaux pour multiplier et amplifier un rayon laser, quelle idée de génie mais c'était prévisible de la part de Tericarax, lui qui est un être si calculateur. Le makuta réfléchissait à savoir qui était en réalité Tericarax et comment le vaincre. Il doit être un esprit qui est déjà mort puisqu'il ne peut pas mourir. C'est un esprit vide dénué de tout sentiment, cela inclus aussi la douleur car il ne peut pas souffrir autant physiquement que mentalement. l'on ne sais pas si il a une âme ou non. La rafale psy que lancera Vorona permettra d'être fixé là dessus. Si cela ne lui fait rien, c'est qu'il n'a logiquement aucune âme qui habite son corps. Pourtant il est doué de conscience et d'un subconscient comme les serpents de métal. Alors si il n'a pas d'âme, est t-il animé par une quelconque magie? si oui, il suffirait de briser le sort pour le voir disparaitre. Il as le contrôle parfait sur les ombres et même la matière noire puisque ses ombres sont tangible et prennent diverse formes pour s'attaquer aux ennemis. Il possède les pouvoirs kraata comme celui de la gravité. Alors il doit être un makuta ou il en était un. Le seul moyen qu'il trouve pour en finir avec Tericarax serait de le bannir. Soit en l'enfermant dans une autre dimension d'où il ne pourra s'en échapper, ou en créant un trou noir et en l'aspirant dedans. Une fois traversé l'horizon des évennements, il en sera fini de lui. Mais avant de faire ca, il faut l'affaiblir, le vider de son énergie. Le paralyser, le geler ou autre choses qu'il pourrait l'affaiblir, lui et ses pouvoirs.
Le makuta se retourna et d'un vif mouvement il sortit ce que personne ne pensait voir qu'il sortirait: ses canons cordak. Nui et Shrecki ne sont pas les seuls à garder et amener ses objets d'une dimension miniature. Il ne se sépare jamais de ces deux canons qui peuvent aussi faire minigun et lance-missile. Mais les ombres se mirent à l'attaquer. Des bêtes sauvage et des mains d'ombre foncèrent droit sur lui. Il chargea ses canons et tira en rafale histoire de détruire une à une les créatures. Il tira sur toute les choses faites d'ombre à la fois en hurlant. Chaque ombre s'évapora une fois touché car le makuta avait chargé dans ses canons des balles qui crée des explosions de lumière à l'impacte. Il n'eu juste le temps de poser une petite balle par terre qu'une main d'ombre prit sa jambe et le lanca au loin contre un mur. Un fauve fait d'ombre lui sauta dessus mais une balle dans la tête suffit à le tuer ou plutôt à le faire disparaitre. Il se releva bien que son dos lui faisait mal. Une autre créature d'ombre s'approcha de lui, c'était un titan qui résistait plutôt bien aux balles. Le titan l'attrapa et le souleva. à ce moment, des missiles fait d'ombre foncèrent sur Cordax. Il arriva à planter une balle dans la tête de la bête pour la faire disparaitre mais les missiles le frappèrent. L'impacte fut tel que la roche céda et il fut projeté dans la lave. Tanika pensait que c'en était fini de son coéquipier makuta mais il n'en est rien. Il surgit du flot de magma et atterrit à côté d'elle. Vive le kraata de résistance au feu, il n'aurait pas survécu sans ca. Après un signe de la tête, Tanika se mit à absorber la lumière autour d'elle. Il ne faisait pas très claire à cause de l'influence du maitre de la mort mais il n'y a pas d'endroit ou nous trouvons pas le moindre petit photon. Avec toute cette lumière en elle, elle se mit à briller d'une belle couleur verte pomme, empêchant les ombres de l'attaquer. Elle chargea un rayon de plasma avec l'énergie qu'elle a accumulé et après un signe de Cordax, ils partirent chacun d'un côté de Tericarax, elle à gauche et lui à droite et libérèrent tout ce qu'ils avaient dans leur ventre. Elle tira son rayon de plasma et lui tirait encore et encore en rafale des balles et des missiles chargés du pouvoir d'ombre, à tête chercheuses parce que sinon, c'est pas drôle pour espérer faire quelques dégâts sur l'être sombre qui était maintenant sur le sol, la gravité agissant aussi sur lui car personne ne pouvant se soustraire à une gravité aussi intense. Et si les missiles ne l’atteindront pas à cause de la gravité, les balles et le rayon de plasma, oui. Comment réagirait t'il? il se protégerait avec ses ailes? ses membranes serait brulés par le plasma. Il se téléporterait? bonne idée mais qui n'est pas la meilleur solution pour contre-attaquer directement les deux guerriers. Et pendant ce temps, la vortixx commençait à faire léviter les rochers, attendant le bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solok
Toa Useless
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
400/400  (400/400)
Jauge de Vie:
980/1000  (980/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3400/3400 | DEF : 1535/2500

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Jeu 5 Juil - 19:42

Le résultat que Colbalt vu? Personne pour l'instant ne pouvait le voir, mais lorsqu'il a lancer toutes les grenades, Armageddon les a multipliés en centaines de milliard de grenade pleine de divers éléments noir. Cependant, Armageddon utilisa d'autres de ses pouvoirs pour que les explosions des grenades clonés n'affectent, si elles devaient affecté quelque chose, que Tericarax.
Armageddon se transforma, puis, il regarda Destro, puis Raidark, puis il façonna un Skakdi, tout noir, avec des dents et des yeux rouges, et dit :


-Bien, Skakdi, soutiens le Skakdi plus loin... Raidark je crois, aide le a utiliser ses pouvoirs élémentaires.
-Bien... Dit le Skakdi avec sa voix sonnant assez "gloque" et en allant rejoindre Raidark.

Le Skakdi d'Armageddon eut l'idée de crées un canon a rochers assez spéciaux, Raidark aida le Skakdi noirci, et les deux Skakdi utilisèrent leurs pouvoirs ensemble.
Armageddon regarda ensuite Colbalt, a qui il dit :


-Chef de la main d'Artakha, venez... Non, viens, vouvoyez, j'aime pas.

Colbalt, surement vexé, suivi Volok et Armageddon, Armageddon demanda au leader de la main de se préparé a utilisé ses pouvoir du magnétisme et son Redempter. Armageddon créa des lames de métal et les posa au sol, et crée une tornade, les lames de métal entourait la tornade et tournoyaient autour de cette dernière. Colbalt suivi le conseil d'Armageddon et propulsa les lames, ainsi donc que la tornade, vers Tericarax, et le dirigeant de la Main d'Artakha tira aussi des roquettes en masse dans la tempête, qui tournoyaient aussi dans la tornade, qui exploserait donc au touche.

Raidark et le Skakdi avait fini le canon, et il se mirent a tirer de nombreuse roches entouré de Foudres Noir, de Glaces Noir et de Flammes Noir. Ces tirs s'engouffrèrent dans la tornade pour la rendre plus puissante, mais ce n'était pas suffisant pour vaincre Tericarax, loin de là.


-Hum... J'ai bien peur que ceci ne soit pas suffisant.

C'est alors qu'Armageddon esquissa un sourire, très peu visible. Il se mit a sortir son miroir de clonage, et dit :

-Je sais se que je vais faire...

Armageddon se mit a cloner un grand nombre de fois la tornade, et tout se qui l'a composait, beaucoup de fois, même si cela n'était certainement pas suffisant pour vaincre Tericarax, ceci aurait pu vaincre un grand nombre de personne.

Volok lui, se contentait de protéger les créateurs de la tornade des ombres avec un arsenal crée par Armageddon, composé d'un Canon pouvant changer d'élément jusqu'à en utiliser deux en même temps, deux Katana noir, et des Ailes "Jet Pack" lui permettant de voler. C'était une tache dur pour Volok, les ombres étaient puissante, il demanda du renforts, Armageddon le clona deux fois (Le Clonage étant l'une de ses compétences premières), Volok et ses clones pouvait retenir les ombres, pour laisser a Armageddon un moyen, miraculeux, d'attaqué Tericarax.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/u1023
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   Jeu 5 Juil - 20:57

Le combat prit désormais une autre tournure, Tericarax est décider de passer au choses sérieuses désormais. Le Maître de la Mort décida d'employé l'obscurité totale ainsi que des créatures des ténèbres pour pimenter le combat à son avantage, mais pas pour le groupe de guerriers. Chacun résistait du mieux qu'ils peuvent tendis Tericarax venait parfois faire des tours aux guerriers. De son coté, Raidark essaya tant bien que mal à tuer les créatures obscures avec la lame qu'il a entre les mains. Enfin la main entièrement valide.
Apparemment Phantrakk a vus juste sur son points de vue, ces lames que le Makuta Sorciers leurs est "donné" vaut bien quelque chose pour un apprenti ou un Matoran, mais pas pour des guerriers vétérans. C'est qu'à la suite qu'Armageddon trouva une idée de concevoir un clone de Skakdi qui semble être une fusion entre Destro et Raidark.


*Oh oh ! Il a vite compris la faiblesse de taille pour les Skakdi en dehors de l'autre.*

Pensa t-il toute en fessant allusion à la capacité élémentaire des guerriers de Zakaz. C'est à la suite que le Lieutenant de Tanika se mit la main à la patte sur ce que le Skakdi noire veut faire. Et en as pour résultat d'un canon de roches très puissante. Les deux êtres tira alors quelques rochers mêlée à d'autre force élémentaires combiné vers une tornade que l'épée à conscience du Vorox est fait avec Colbalt, le souverain de la Main d'Artakha. Et pour donné le groupe le même pied d'égalité que le Makuta sorcier, Armageddon usa de ses pouvoirs de clonage pour crée des doubles de la tornade élémentaire ainsi que Volok.

-Maintenant que j'ai fait sur ce que tu voulait faire, à ton tour de faire pour mon cas.

Répondit Raidark à l'autre Skakdi d'un air de satisfaction. Par la suite, le Lieutenant de l'Ordre brun posa l'épée simple qu'il avait au sol près des deux Skakdi. Comprenant où Raidark veut en venir, le Skakdi noir aida en usant de ses capacités élémentaires avec Raidark pour modifié la lame simpliste.
Maintenant, c'est lus une simple épée qui se tenait à la main gauche de Raidark, mais une plus longue lame à manche que Raidark manie habituellement.
C'est à la suite qu'une créature, semblable à un Muaka se lança à l'attaque des deux Skakdi, puis d'un mouvement, Raidark trancha la créature qui s'évapore par la suite. La où la simple ne pouvait pas faire, celle fait par Raidark et le Skakdi noir d'Armageddon peut le faire.

Le Survivant émit un sourire de satisfaction à la vue du résultat donné, signifiant que le groupe de guerrier ont encore de la chance pour pouvoir vaincre le Maître de la Mort. Même ne serait ce qu'à le bannir dans une dimension où il ne pourra pas s'en sortir- et ceux malgré un Kanohi Olmak suffirait afin de s'en sortir victorieux. Mais reste à savoir où tous pourra faire couper le fil de l'épée de Damoclès qui plane pas encore sur Tericarax.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event] La fin d'une longue recherche...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] La fin d'une longue recherche...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Event] La fin d'une longue recherche...
» Event n°1 - A la recherche des fruits du démon
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Reste de Bara Magna :: Canyon de Fer :: Flot de lave de Vulcanus-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos