Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Le-Voya] Le nouveau Grand Prix

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Zéro



Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 0 | DEF : 0

MessageSujet: Re: [Le-Voya] Le nouveau Grand Prix   Mar 9 Oct - 22:23

Zéro garda le silence, laissant chaque personne s'exprimer librement. Gladius, l'épée de Volok et Nui échangèrent leurs paroles devant le personnage au masque. Et pendant tout l'échange, notre être compris clairement quelles étaient les implications de la guerre. L'épée du Vorox Volok, une épée aux propriétés étonnantes, remit en cause Ikinat, qui finalement ne valait guère mieux que Tuma, par ses actions qu'elle justifiait par la libération pourtant du seigneur Skrall. En effet, les deux archennemis n'employaient-ils pas finalement les mêmes méthodes, à des échelles différentes ? Pour Nui, le Protectorat de l'Ombre n'avait pu vaincre l'union des peuples Matoran. Les Fantômes des Sables, bien moins avancés technologiquement et bien moins efficaces ne pourraient rien contre eux, et de plus seraient pris en tenaille avec leur guerre contre les Skralls. La solution pour le Makuta de la Confrérie était toute simple, supprimer Ikinat signifiait cesser le conflit avec les Fantômes, noyer le feu dans l'oeuf.
Une solution plus modérée, simplement la laisser vivre après qu'un Makuta ait ''infiltré'' son esprit pour ôter toute la haine de son cerveau organique. Néanmoins la haine des Matoran ne pourrait être ignorée, et tôt ou tard Ikinat répondrait de ses récents crimes, par la peine capitale. Puis enfin, Nui réclama l'avis de Zéro, l'affublant de faiseur de miracles, demandant s'il avait un meilleur plan.

Le personnage masqué était d'une brillante intelligence en effet. La guerre s'annonçait bien plus terrible que contre le Protectorat, cela pour une raison toute simple ; elle signifierait une remise en question, pour tous les camps impliqués. Zéro poursuivit son raisonnement alors que Gladius prenait la parole. Et la voix du Skrall confirmait le flot de ses pensées ; une résolution résignée dans laquelle le général et bras droit de Ikinat s'était enfermé, embrassant soudainement les idéaux de sa maîtresse et les présentant comme logique, opposant l'aisance dans laquelle vivaient les peuples Matoran à la difficulté des malheureux habitants de la planète des Sables...Finalement l'échange se termina par les menaces de Gladius. La guerre avait éclatée...Mais ce n'était que le prémisse. Le Skrall parlait fièrement, en digne représentant de son espèce...Mais il n'avait pas conscience de ce dont il parlait. Quelle pouvait être l'issue de cette conversation ? Il n'y avait qu'une issue possible. Zéro ne montra rien. L'un de ses hommes pointa vers Gladius un blaster, et un laser rouge passa sur la visière du général.


- Vous êtes le bras droit de Ikinat. Vous abattre dès maintenant signifierait...

Zéro bougea légèrement. Aucun mot ne fut échangé, mais la pulsion de l'être sembla aussitôt se calmer, laissant son chef Noir prendre la parole.


- Valeur...Orgueil...Quelque chose qui définit bien tout Skrall, n'est-ce pas Gladius. Vouloir nous comprendre, sans même vous comprendre...Que se serait-il passé, en effet, si votre planète n'avait pas été dévastée lors de la guerre du Noyau ? Que serait-il advenu de votre espèce ? Peut être que les Vorox seraient resté civilisés. Peut être même auriez vous atteint un niveau technologique proche de celui de cet univers...Et alors, auriez vous été différents ? Oseriez vous prétendre que vous ne vous seriez pas combattu pour le pouvoir sur la surface de la planète alors encore entière, comme vous accusez les factions Matoranes de le faire ? Pouvez vous le jurer ? Non, bien sûr que non. Comme dans toute guerre...Les arguments ne sont qu'un prétexte. Vous ne recherchez que le combat. Ce n'est pas une guerre d'idéaux, mais une guerre d'intérêts déguisée. Plus terrible que face au Protectorat...Car cette guerre signifiera une remise en question...Des deux côtés de la balance. Sachez dès à présent que l'Ordre Noir vous tient à l'oeil. Vous serez une figure majeure de ce conflit après tout...Le catalyseur de Ikinat. La connaissance que vous désirez afficher de ce monde n'est que vanité à peine cachée, vos menaces inconsidérées...Vous êtes fou, tout autant que chacun de ceux impliqués dans ce conflit. ...N'avez-vous pas réclamé des informations sur un Kraata il y a peu, car n'en sachant rien ?

Avec une synchronisation terrifiante, l'un des hommes de Zéro était passé derrière Gladius, et le Skrall put sentir dans son armure un courant électrique fort ; de quoi le sonner, et pour cause, c'était la foudre à son état le plus pur qui l'avait frappé. L'homme, fouillant rapidement le Skrall, en tira alors une chaussette de maille à l'intérieur de laquelle on pouvait voir par les trous une masse gluante et informe s'agiter. Nui reconnaitrait là un Kraata. Zéro fit un pas vers le Skrall.

- Savez vous où nous sommes, général Fantôme ? Dans les profondeurs océaniques de l'Univers que vous avez juré de détruire. Les eaux sont réputées pour être mutagènes pour les espèces respirant à la surface. Serez vous affecté par ses agents ? Vous seul y trouverez la réponse. Alors, peut être pourrez vous commencer à comprendre ce que certains ont traversé.

Là-dessus, Zéro s'empara du Skrall par la gorge, et sans effort, le poussa contre le mur du transporteur. Gladius se serait alors senti comme chutant dans un gouffre sans fin, il était devenu pour un instant pareil à un fantôme, intangible. Il passa à travers la paroi, puis Zéro le relâcha, au milieu des eaux noires, à un fond d'où il serait extrêmement difficile de s'échapper. La faune était réputée féroce dans les abysses...Les Takea rôdaient, et des choses pires encore. Mais juste à l'instant où le gant du personnage allait le quitter, le Skrall put recevoir un message télépathique d'une puissance telle qu'elle brisa un instant sa protection mentale. ''Ne La laissez pas vous contrôler, Contrôlez La'' disait ce contact unique, qui s'effaça juste après comme un message sur le sable emporté par une vague...Le Skrall n'aurait pas supporté la pression des profondeurs...Zéro l'avait téléporté quelques dizaines de mètres à peine sous la surface...Il l'avait épargné.



L'homme masqué se retourna vers Nui. L'on eût dit par ce procédé que Zéro était clairement du côté de l'Univers Matoran. C'était là le but, en quelque sorte, bien que Gladius aurait pu comprendre autre chose, une pièce supplémentaire dans le puzzle.


- La guerre est lancée, Nui. Mais tuer Ikinat, voilà une chose qui n'est pas possible. Vous l'avez vu à l'instant, les idéaux se répandent parmi les Fantômes rapidement. La tuer reviendrait à en faire une martyr, un symbole de ralliement contre l'Univers Matoran. Ne faites aucune erreur...Sous estimez Bara Magna, et vous serez vaincus. Vous n'avez pas défait le Protectorat, pas par votre force. Vous l'avez vaincu par l'audace de plusieurs esprits combinés, quoi que puissent en dire vos propagandes militaires. Ce n'est pas l'armée qui a défait toutes les armées de l'Ombre, mais bien quatre héros qui ont accepté le plus terrible des sacrifices. La Bataille du Codrex aurait sinon signifié la fin de toutes les forces de votre univers, et croyez le, cela n'était pas loin d'arriver. Ne vous montrez par orgueilleux. Les Fantômes ont une arme plus terrible que la technologie du Protectorat ; la force du désespoir. Une bête acculée est toujours bien plus dangereuse.

Ne commettez pas l'erreur non plus de penser que les Fantômes seront vos seuls ennemis. Vous en affronterez d'autres, bien plus terribles. Tout ceci n'est que le commencement...La guerre arrive, avec son lot de gloire et d'atrocités.

Quel plan pour vous assurer la victoire ? Aucun n'est certain. L'assassinat, la manipulation, le massacre, rien ne vous garantira de gagner. Bien des choses sont sur le point de se produire. Je ne suis pas que faiseur de miracles, mais prophète. ..

Alors qu'il parlait, l'un de ses hommes arriva avec le même dispositif de capture à reliefs couleurs et sons, indiquant que l'enregistrement commençait. Zéro se tourna vers l'objectif, aussi théâtral qu'à son habitude.

- Peuples de Bara Magna et de l'Univers Matoran, votre attention ! Aujourd'hui, l’Infamie continue à prendre tous ses masques ! Les conflits grondent, et l'heure n'est plus à la négociation ! Mais qui, d'entre vous, Agori qui avez tant souffert de votre condition, ou de vous Matorans, qui avez supporté toutes ces guerres, mérite de vivre ? Qui mérite de mourir, pour céder sa place à l'autre ? Un tel raisonnement est mené actuellement par vos dirigeants, quels qu'ils soient ! Tout ceci au nom d'une pseudo justice, une justice loin d'être égalitaire, une justice partiale et tronquée ! Aujourd'hui, nous avons sauvé des dizaines de potentielles victimes de votre système injuste et prédéterminé, nous avons sauvegardé des vies que vous aviez condamné, Puissants ! Et ceci, vous ne pourrez plus l'empêcher ! Observez alors que votre système s'effondre ! Votre Châtiment sera rétribution de tous vos actes passés ! Car Je suis l’Équilibre ! Je suis le Blanc et le Noir simultanés, je suis l'Ombre et la Lumière ! Je suis le chiffre de l’Équité parfaite, le Néant et la Matière, l'Harmonie et la Justice ! Je suis Zéro ! Chaque fois qu'une injustice sera commise, l'Ordre Noir sera là ! Je m'adresse à vous, Guerriers ! Chaque fois que vous lèverez votre arme contre des innocents, l'Ordre Noir vous cherchera, chaque fois que vous répandrez le sang de ceux qui n'ont pas choisi le chemin de la guerre, l'Ordre Noir vous trouvera, chaque fois que vous bombarderez un village pacifique, l'Ordre Noir réagira ! Craignez nous ! Redoutez nous ! Car je suis Zéro ! Le Faiseur de Miracles ! Le Prophète des Temps Futurs ! Nul ne sera à l'abri de la Justice !

Et l'acolyte interrompit la communication. Les Agoris et Matoran dans le transporteur hurlaient de joie, ce message impliquant tant de choses pour les futurs combats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colbalt (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
550/550  (550/550)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 2975 | DEF : 1400

MessageSujet: Re: [Le-Voya] Le nouveau Grand Prix   Mer 10 Oct - 19:14

[HRP]@Zéro: il n'y a pas qu'Azurah et Colbalt, mais également Ardan, Karinos, Vurak, etc. ^^'
Le RP suivant peut contenir des infomartions obsolètes, pour cause, je suis de moins en moins présent (j'aime les rendez-vous à l'improvise >_<) et manque de lecture de RP. Merci de votre compréhension[/HRP]


Colbalt, silencieux, debout devant l'"œuvre" de Zéro. Il voyait des hommes noirs sauver des Matorans du cataclysme du Valmai. Et Zéro était fier de lui. Pour Colbalt, il ne vit plus rien, que du vide; un gris devant lui. Il ne pensait plus, et rêvait à autre chose. Cet opération sauvetage pour lui n'est qu'un preuve de l'inutilité de la Main, encore une fois de plus. Il leva le bras d'un geste superbe et soupira:

-Compris. J'ai tout compris. Zéro, vous avez voulu que le monde vous acclame, que tout le monde vous vénère. Vous vous imposez, vous êtes fier, vou vous dites sauver le monde, parce que vous ne croyez en aucun cas l'utilité de l'Ordre et de la Main...

Tss... vous vous voulez que je vous dise ? Vous avez raison. Vous avez sauver le peuple, en échange de la destruction d'un grand patrimoine, Le-Voya. C'est bien, c'est bien, au moins vous êtes fier de ce que vous faites. Et puis, de tout façon la Main n'est définitivement plus active. Je ne servirais qu'à peu de choses. Vous avez gagné, mais êtes-vous prêt à trahir vos proches pour changer le monde à votre goût ? Vous allez vous sacrfier pour que tout le monde pleure à votre tombe. Mais c'est du noir, comme votre Ordre. Et vous dites être le Blanc et le Noir ? Stupide nom. Mais stupide moi-même aussi, j'aurais pu gérer mieux la Main. Moi qui pensait rendre les gens heureux. Parce que j'aime voir la joie. Des gens meurent heureux, et je les respecte. Peut-être pas vous, vous ne voulez que la justice.

Je vous laisse le monde à votre guise, moi, je dois faire ce que je peux.

Colbalt repartit, tête baissée, accompagné de ses subordonnés. Nul ne sait où ils vont.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.bionifigs.com/u1063
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: Re: [Le-Voya] Le nouveau Grand Prix   Jeu 11 Oct - 19:57

Zéro avait parler, il avait aussi agit, Gladius fut pour ainsi dire "évacuer" du transporteur.
Colbalt lâcha quelque mots d'une grande amertume puis s'en alla, l'étrange épée du Vorox mais sans son Vorox c'était mise en sommeil non sans lui avoir communiquer la requête de la ramener a Destral.

Au final il ne restait plus que Nui face a Zéro, le Makuta sentait que l'entretient touchait a sa fin, mais allait t-il se conclurent pour autant dé maintenant.

- Vous parlez beaucoup Zéro, et d'une fort bel manière.
Vous agissez aussi, de bien des manières.

Vous parlez au peuple, vous leur promettez espoir, paix et justice.
Aujourd'hui vous les avez sauvez de la folie, comment ne pourrait-il pas vous acclamer.

Cependant, et veuillez m'en excusez, mais a force de marcher dans l'ombre la moindre main tendu me parait n'être qu'un poignard savamment déguiser.
Vous n'êtes pas le premier a promettre un avenir emplit de splendeur, j'aimerai croire en ce que vous dites, et il y a en vous cette chose qui fait que l'on vous croit, car nos désir de Paix son similaires.
Certes tout ceux présent sur ce transport ont été sauver par votre fait, cela je ne saurais le nié.

Mais, encore une fois ma méfiance l'emporte je le craint, j'ai le pressentiment que votre seul but ne se borne pas a la justice, quoique que vous pussiez en dire.
Certains de vos acte semble fort trouble, en particulier lors des événement qui ont aboutit a notre rencontre avec Tericarax.

A vrai dire se posé en héros du peuple, et même le prouver par les actes, ne pourrait très bien être qu'une ruse destiné a endormir notre méfiance.
Ce serait fort tordu mais je vous sais intelligent, et je sais que vos plan ne se résume pas a ce que votre acolyte a filmer.

En conclusion, êtes vous un sauveur sincère ou un démon manipulateur ayant juré notre perte ? Seul le temps saura le déterminer, le Temps ainsi que vos actes.

Vous avez cependant raison sur un point, la mort d'Ikinat ne saurais stopper la guerre, ces idéaux dégénérer se répande plus vite que le venin d'un Lerahk.
Et il est vrai, la guerre contre le protectorat l'a prouver, que même en infériorité technologique en se battant la force du désespoir et guider par des "élus" près a ce sacrifier une victoire est possible.
Vous avez raison aussi sur le fait que cette guerre nous fera nous remettre en question, car cette fois ci c'est nous le protectorat.

Mais, ci ses idéaux sont un poison, alors c'est a moi, a nous qu'échoit le droit d'élaborer l'Antidote.

Je n'ai qu'une seul chose a ajouter Zéro, qu'importe comment cette guerre a commencer mais sachez cela, elle ne s’achèvera pas par le massacre de tout les combattant ennemi.
Non, cette guerre s'achèvera lorsque que l'on aura extirper la folie qui se répand dans leur rang comme le venin d'une plaie.

A ce moment précis le voix de Nui prit un ton beaucoup métallique, plus glacial, comme si un autre parlait a travers lui.
- Et ceux qui l'ont instiller, ceux qui ont semer cette haine récolteront une tempête qui les soufflera tels une brindille.

Une fois cela dit Nui se détourna de Zéro et s'empara d’Armageddon.
- Je prend congé de vous a présent, ils y a certaines personnes a qui je dois confirmer ma survie.

Et Nui se téléporta a Destral.


Dernière édition par Nui le Sam 7 Sep - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naaru

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 500 | DEF : 1000

MessageSujet: Re: [Le-Voya] Le nouveau Grand Prix   Jeu 29 Nov - 13:35

Le le-matoran s'était endormi avant la competition, lors de son révail, il y avait plus de personnes, d'autre le-matoran lui dirent que réçament des batailles urent sur l'île, mais il lui sire qu'une forterresse sur Visohrak fut dédruit par Gladius, alors il prit son planeur et alla sur Visohrak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Le-Voya] Le nouveau Grand Prix   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Le-Voya] Le nouveau Grand Prix
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Reste de l'Univers Matoran :: Voya Nui :: Le-Voya-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos