Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Mer 21 Nov - 16:55

Le Gouffre, telle fut le nom de cette endroit reculé de l'Univers Matoran, ici sont alors conduit, tout criminels qui on commit de grand crime atroce de ce monde. Les plus anciens des criminels, ou garde robotique Maxilos pourront vraiment dire qu'il y en a eu des guerriers ayant commit des crimes jugé intolérable; telle que Toa Tuyet, la Toa de l'eau ayant commit le meurtre de plusieurs Matoran pour ses besoins personnelles et dans l'ambition de crée un Empire Toa, ou des six grands seigneur de guerre Barraki ayant pour seul crime de vouloir prendre la place du Grand Esprit.
Cela maintenant tant de temps qu'aucun nouveau détenu est arrivé ici... Jusqu'à aujourd'hui.
Un véhicule, qui semble être un planeur arriva en ces lieux, où l'un des gardiens, et aussi agent de l'Ordre, Botar était la à attendre que le planeur est atterri. Le pilote fut aussi un membre de l'Ordre, qui s'avérait être le commandant Raidark. Il ramena alors son "trésor" de guerre avec lui, Une Glatorian totalement figé comme une statue, suite au effets d'un disque Rhotuka.
Le géant, ainsi que le Skakdi emmena donc la cheffe des Fantômes, Ikinat dans une cellule vide où il y a personne qui habitait. Après que la porte de métal soit fermé devant Ikinat à l'intérieur de la cellule, le Skakdi répondit d'un ton calme.


-Les effets n'en auront plus pour longtemps, et à ce moment là, vous pouvez à nouveau avoir le contrôle de votre corps. Mais quoique vous fassiez, cela ne sert à rien, le métaux de la prison est totalement conçu pour qu'aucun criminel ne s'échappe...

La Glatorian sentit en effet qu'elle regagne peut à peut le contrôle de son organisme. Puis, après qu'il soit assis sur un siège, le Skakdi continue.

-...Maintenant, nous pouvons enfin discuté sans êtres sous la colère de la guerre.
Sachez que ce n'est point contre vous que je fait cela, mais la justice peut en décidé autrement, comme vous avez fait cela avec Volok. Mais je pense qu'il y a un moyen de remédié à tout cela, si vous répondrez au questions que je vous poserait, et répondez franchement, ce que vus avez dans le cœur en sommes.

Il se passa alors un longue minute de silence avant que Raidark commença son questionnaire.

-Alors; expliquer donc quel est l'origine de votre haine des Grand êtres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Mer 21 Nov - 17:37

La glatorian jubilait intérieurement. Elle s'amusait, cela l'amusait de voir toutes les précautions prises, de voir la peur qu'elle inspirait dans les éminentes sphères de l'ordre. Voici donc ce fameux gouffre ? Voici donc le lieu où ils laissaient à l’abandon des êtres pour leur crime ?
- Effectivement vous êtes des hypocrites. Vous les enfermez jusqu’à leurs morts dans cette endroit, si cela vous donne la conscience tranquille…
Quand elle regagna le contrôle de son corps son premier réflexe fut de mettre sa main au niveau de son œil, comme pour essuyer quelques choses d'invisibles pour le Skakdi. Elle posa ensuite sa main au niveau de sa cuisse, plus précisément sur une des nombreuses greffes jalonnant son corps, puis elle se mit à respirer l’air de cette prison si particulière. Le Skakdi voulait passer à un interrogatoire elle se mit donc dans un coin de la cellule et reposa sa main sur le coin de son œil.
- Si vous voulez connaitre cette information il vous faudra des années pour tout assimilé. Votre monde existe depuis bien moins de temps que le mien, et même les êtres les plus vieux jalonnant votre univers sont plus jeunes en années que moi. Le nombre de chemins possible est immense, et vous serrez mort avant d’avoir pu comprendre un millièmes de ce que je pourrais vous dire. Vous cherchez l’origine de ma haine pour les grands êtres ? La haine prend différente forme et intervient dans le cœur des gens de manières détournés, mais elle s’enracine, même dans les cœurs les plus purs, elle s’enracine et les consume, peu à peu…
Elle commença peu à peu à rire, comme une folle elle riait, son rire résonna dans une grande partie de l’endroit, réveillant quelques prisonniers endormie dans leur cellule. Elle réussit au bout d’une minute à reprendre son calme, gardant tout de même la larme à l’œil.
- Les habitants de votre monde peuvent communiquer avec ceux du miens, mais pouvait vous pour autant comprendre toutes les subtilités de ce langage qui est le nôtre? De ces langages anciens ayant peu à peu perdu du sens avec le temps ?
Même si le skakdi avait acquis de Mata nui la capacité de communiquer avec les peuples de bara magna depuis son arriver sur la planète, Ikinat dit trois mots dans un langage qu’il ne réussit pas à déchiffrer, Ikinat reprit alors la parole en glatorian.
- La haine est un langage que vous ne maitrisez pas Skakdi, vous ne pourrez donc comprendre mes paroles. Si vous voulez connaitre les raisons de ma haine il va vous falloir un interprète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Mer 21 Nov - 23:08

[hrp]je vais jouer en tant que PNJ Vorona dans ce RP au gouffre, conformément à ce qu'on a convenu comme RP avec Ikinat[hrp]

-laissez moi le plaisir de jouer le rôle de cet interprète.

Raidark et Ikinat se tournèrent et regardèrent en direction d'où provenait cette voix. Avec un timbre assez mystérieux mais à la fois féminin que Raidark saura facilement reconnaitre. Dans les couloirs des prisons du gouffre, sombre et froids, les gardes maxilos s'écartèrent pour laisser passer un être que Ikinat devait deviner, rechercher dans sa mémoire pour se rappeler où elle l'avait vu. De stature moyenne, l'être -visiblement une femelle- enveloppé dans sa cape bleu marine dont la capuche cachait le haut de son visage, s'avancait tranquillement mais sûrement vers Raidark et lui adressa la parole.

-désolé du retard, Commandant Raidark, je me suis empressée d'arriver ici au plus vite dès que j'ai eu l'info m’annonçant la capture de Ikinat et son enfermement au gouffre. J'ai pu entendre Ikinat parler et rire depuis le hangar tant il y a de l'écho ici.

elle fixa ensuite la glatorianne, toujours dans sa cellule. Une pièce plutôt petite sans rien d'aménagé. Tout juste un lavabo pour boire qui était en mauvais état et rouillé. La cheffe des fantômes avait aux poignets des menottes anti-pouvoirs, destiné à toute espèce, qui ont la particularité de voler l'énergie du porteur, pouvant le fatiguer rapidement et surtout empêcher toute utilisation de techniques de combat ou de pouvoirs élémentaires.

-bien, nous pouvons commencer le véritable interrogatoire. que ça va être très psychologique, tout ça.

Vorona prit un tabouret qui était dans un coin et s'assit mais au lieu de s'asseoir normalement, elle se mit en tailleur. Une position plutôt confortable pour elle, qui lui permet une meilleur concentration. Elle ferma les yeux avant de parler.


-tout d'abord, sachez que vous êtes ici au Gouffre. C'est ici que nous enfermons tout les prisonniers de guerre et ceux ayant commit des crimes atroces. Inutile d'essayer de trouver une issue. A peine votre cerveau se mettra à cogiter pour trouver un moyen que je le saurais à l'avance. Qui plus est, nous sommes au plus profond des océans de l'univers matoran, je n'aimerais pas vous voir saluer les monstres marins rôdant ici et surtout sans combinaison de plongée. Quand aux gardiens, ce sont des maxilos mais il s'agit du modèle original donc beaucoup plus puissant que la pâle copie vendue par les vortixx à Xia. Donc faite ici comme chez vous. Tout ceci a été placé, pas spécialement parce que nous avons peur mais par simple mesure de sécurité. Ce serait évidement trop simple pour vous sinon et pour que les prisonniers ici sentent leur passage dans cet endroit comme un bannissement pur et simple pour leurs nombreux crimes.
Ensuite, permettez moi de vous dire qu'il ne m'est pas nécessaire de faire de longues études pour savoir d'ou vient votre haine des Grands êtres. Je suis une Empathe, en plus d'être télépathe, je peux donc ressentir vos sentiments les plus profonds. Je comprends le langage des sentiments. La haine et la colère sont des sentiments comme les autres. C'est d'ailleurs moi qui ai permit à Tanika de maitriser les siens qui ont souvent tendance à s'emparer entièrement de son esprit et devenir incontrôlable. Je pourrais même, si le coeur m'en dit, extraire et réduire à néant toute cette haine et toute cette colère qui est en vous. Je ne le ferais pas, pour les mêmes raisons que vous êtes à présent dans cette cellule. De mon point de vue, votre esprit semble entièrement mélangé, tel un enchevêtrement de câble. Nous sommes là pour démêler un peu le tout pour que nous puissions y voir un peu plus clair. Cela nous aidera pour la suite et permettra certainement de vous guérir de vos tourments. La suite risque d'être intéressante. Raidark, vous pouvez continuer à poser les questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Mer 21 Nov - 23:41

Une nouvelle arrivante se présenta, une créature féminine, aussi provenant de cette univers, vêtu d’un manteau bleu cachant une bonne partie de son visage, mais ce sont plutôt ces mots qui rendirent la glatorian suspicieuse.
Elle la considéra un moment avant de ne rouvrir la bouche.


- Empatte et Télépathe... grommela-t-elle, intéressant, peut être devrait je vous laissez avec ma tendre, elle insista particulièrement sur ce point en prolongeant le mot pendant plusieurs secondes, moitié alors... Si vous trouvez mon esprit tordu attendez de la voir elle... Elle n’as plus du tout d’équilibre après le passage de zéro.

Un large sourire ce dressa sur son visage. A ces mots elle appuya avec sa main, se situant au coin de son œil, de toutes ses forces, jusqu’à ce que du sang sortent, comme une larme rouge. La tête de la guerrière chavira alors, son corps commença à trembler… Puis plus rien, juste la respiration de la captive.
Le sourire qu’elle affichait il y a quelques minutes s’étaient envolés, de même que tout éclat dans ces yeux. La guerrière de l’ordre ne put cacher son étonnement, l’esprit d’Ikinat venait de littéralement changer.
Bien qu’il n’était pas la psyché d’une personne parfaitement sainte, celle qu’elle avait il y a un instant était parfaitement normal en comparaison à celle qui venait de la remplacer, cette esprit était totalement briser, seul quelques vagues souvenirs lointain, très lointain pouvait encore être discernable pour la télépathe de l’ordre.
Mais trouver un quelques sens à ces diverses images étaient quasiment impossible.

Du sang, une montagne blanche, le vent qui souffle sur la plaine, une immense structure, un lac de liquide argenté…

Elle mit la tête dans ses mains, se recroquevillant sur elle-même comme une bête apeurée. Un murmure semblait émaner de la bouche de la native de bara magna. La haine avait été remplacer par la peur et la tristesse. Visiblement terrifier par quelques choses, et ce n’était ni le sort qui l’attendait, ni les membres de l’ordre.


- Tuez la… Tuez la…


Dernière édition par Ikinat le Sam 24 Nov - 1:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Jeu 22 Nov - 19:25

Raidark aller continuer la série de question quand la Glatorian elle commença à parler. Elle parlait sur des chose un peu incompréhensible ayant pas de rapport avec les évènements. Le Skakdi commença à réfléchir lorsque Ikinat est commencé un espèce de crise, puis à supplié de tuer une personne que Vorona et Raidark ne voyait pas de qui il s'agit. Il a fallu ce petit laps de temps pour le Skakdi réfléchir et compris alors comment Ikinat est devenu comme ça.

-Bien sûr ! Tout s'explique à présent: pendant le combat contre Tericarax, l'esprit d'Ikinat est tombé dans le subconscient. Laissant le corps sans esprit, et à cette instant; Une esprit d'un être malveillant c'est détaché, et il s'est accroché pour prendre la place de la Souveraine durant ce temps. Causant alors ce qu'il c'est passé jusqu'à aujourd'hui...

Raidark s'arrêta de parler lorsqu'il avait compris autre chose. Le fait que le corps de la Glatorian soit pris entre l'esprit de cette dernière contre celle d'un être maléfique suite au combat contre le Maître de la Mort, coulait de source, mais la question est: Qui ? Raidark avait compris qui fut l'être qui était là avant que la Glatorian laisse place à un esprit effrayé. Cette même être en qui est causé la mort de centaines de Matoran soit la une des créations des Grands êtres, mais aussi que cette être avait une haine contre eux. Le Skakdi aurait pensé de plus le revoir, mais pour lui, il semble qu'Il soit revenu. D'un bond en arrière, le Commandant de l'Ordre dégaina ses armes et se mit en position de combat, puis il répondis à Vorona.

-Fait très attention Vorona, c'est surement Lui qui est revenu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Ven 23 Nov - 1:46

Jusque là, Vorona était restée totalement silencieuse et calme. Toujours ses yeux fermés, dans la même position qu'elle avait depuis qu'elle était arrivée ici. Elle fut tout de même étonnée de voir Ikinat s'ouvrir une petite plaie dans le coin de son oeil et surtout changer radicalement d'esprit, de façon de penser. Il semblerait que pour Vorona, la cheffe des fantômes soit un cas psychologique vraiment très spécial mais la psionique ne se laisse pas démonter pour autant, loin de là. Elle venait à peine de s'échauffer. Ce qui l'étonnait le plus, c'est ce changement brutal de personnalité qui est surprenant à voir mais aussi très bon pour la suite de l'investigation. Mais là, Raidark s'était levé, avait empoigné son arme et prenait une posture de combat, en toute somme inutile ici puisqu'il n'y a aucun adversaire à combattre. Ikinat ne représentant pas spécialement une menace direct, enfermée sous triple verrou comme elle est. La psionique porta ses yeux sur Raidark.

-posez donc vos armes, commandant, je ne pense pas que ce soit le meilleur moment pour combattre. Je ne pense pas que Ikinat soit spécialement possédée par un quelconque esprit extérieur d'un de nos adversaires soit disant décédé. Si c'était le cas, je l'aurais su rapidement. Or jusque là, seul l'esprit d'Ikinat habite son corps. Il n'est jamais très bon de tirer des conclusions aussi hâtives. Ainsi c'est comme ça que les plus mauvais psychologue font des diagnostics erronés de leurs patients. Mais son esprit semble totalement mélangé et semble à présent dissocié en deux parties. Une sorte de schizophrénie même si cela n'en est pas vraiment une. Je reconnait là l'ancienne Ikinat. Celle qui était notre alliée, qui n'aurait fait aucun mal à un matoran et qui portait son dévolu à la libération de sa planète du courroux des skralls. Elle semble nous supplier de tuer la nouvelle Ikinat, représentant sa haine profonde pour les grands êtres.

Vorona même en sondant l'esprit de la cheffe des fantômes ne pouvait avoir que peu d'informations qui soit lisibles. Et déjà elle essayait de voir à quoi ces bribes d'information et ses images de souvenirs déformés pouvaient représenter. Le lac de liquide pouvait à tout les coup être du protodermis liquide, qui sait, voir même du protodermis énergisé, substance qui a la particularité d'être très convoitée. Pour ce qui est du sang, il s'avère que à Xia, Stenrak avait parlé d'une guerre ayant causé la déperdition de Bara magna donnant ainsi son visage actuel, il y a certainement un lien. Il était tout à fait normal pour Vorona de ne pas tirer plus de l'esprit de Ikinat pour l'instant car elle considère qu'un esprit peut être lu comme un livre par un télépathe mais quand il est malade comme celui de Ikinat, les mots étant inscrits dans le livre y sont effacés, gribouillés, des pages déchirées et manquantes et plus encore. Il ne tiendra qu'à Ikinat d'en révéler plus, que ce soit volontairement ou nom, dans la suite de cet entretien et au fil des question suivantes posés par Raidark.
Elle fixa à nouveau Ikinat pour lui parler.


-vous savez, vous n'êtes pas la première que j'ai rencontré à avoir un esprit aussi tordu que le vôtre. Les êtres vous ayant précédé m'ont toujours bien étonnée. Je n'ai pas le rôle de guérisseuse autant physique et mentale dans l'équipe Alpha pour des thornax. Vous êtes plus âgée, mais j'ai eu moi aussi ma propre expérience de vie même si c'était sur un plus court laps de temps. Désolé encore pour la réaction de mon coéquipier qui même pour moi fut assez surprenante mais il n'a pas tort dans une certaine mesure. Je pense savoir pourquoi votre mental est à son état actuel: Vivre une guerre et voir son monde ainsi que son peuple mourir peu à peu, tout autant que de vivre dans le désert avec peu de ressources depuis si longtemps est déjà néfaste pour le moral ainsi que sur la clarté de l'esprit et les sentiments, alors en plus rajouter à cela votre mésaventure avec Tuma au plus profond de Bara magna qui a du sembler être très éprouvant. Beaucoup de personnes sainte d'esprit auraient déjà perdu la raison à ce stade mais celui qui a définitivement corrompu votre esprit est Tericarax. Il dégageait une aura de peur et de ténèbres, surtout vers la fin du combat lorsque nous l'avions tous affronté et que j'ai pu ressentir et qui a bouleversé tout les esprits l'ayant combattu. Après tout, le maitre de la mort contrôle aux âmes. Il n'est pas bon pour l'esprit de rester trop longtemps trop près de lui. je vais faire de mon possible pour essayer d'apaiser votre esprit même si cela prendra certainement beaucoup de temps et de force mentale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Ven 23 Nov - 20:36

Le rire d'Ikinat envahi à nouveau la salle. Vorona reconnut immédiatement la présence qui était auparavant là, juste avant qu'elle ne dévoile "sa moitié". Elle mit sa main au niveau du coin de l’œil et essuya le sang qui coulait de la blessure.

- Je suis désoler ‘Ina , mais c’était trop brutal pour toi de revivre « ça », vous auriez pu faire preuve de plus de douceur… Nous allons y venir plus doucement... Ma pauvre 'Ina... Elle qui était si forte... Si forte, avec tant de conviction, avec tant d'espoirs, tant de gentillesse... Pauvre, pauvre, pauvre, pauvre 'Ina... Elle est maintenant prisonnière de cet endroit lugubre, et elle pourrait y passer des années... Elle pourrait en mourir... Mais cela serait tout aussi dangereux pour elle d'être dehors, dans ce monde en guerre et soumis…

La guerrière se releva et s’adossa au mur. Vorona pouvait accéder à son esprit, elle n’avait pas le choix, il lui fallait à tout prix garder certaine chose secrète, elle se mit donc à parler mentalement à celle qu’elle nommait ‘Ina. Existait-elle ou pas ? Cette ‘Ina était-elle « sa moitié » ? Ou était-ce simplement une tromperie sans sens destiné à perturber la télépathe ? Vorona ne pouvait pas le savoir. Une certaine tension commençait à naitre entre la cheffe des fantômes et les deux êtres l’interrogeant… Elle ne devait pas faire de faux pas, sinon l’ordre acquerrait des informations qu’ils ne doivent pas connaitre…

- Si vous comptez me tuer, je deviendrais le martyr de mon peuple, et cette guerre ne prendra fin que quand l’un de nos peuples soit exterminé. Malheureusement pour vous, vous ne pouvez me maintenir aussi longtemps en captivité que les autres prisonniers ici, ni dans les mêmes conditions… Je peux parfaitement mettre fin à mon existence avant que vous ne trouviez des informations utiles…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Ven 23 Nov - 21:35

Voilà qui était intéressant pour Vorona. Les choses avançaient comme la ténébreuse le pensait. Ses sens logiques se mirent alors en éveil après ce qu'avait dit Ikinat sur sa "moitié" qu'elle nomme 'ina. Étrangement, il pourrait s'agir d'un diminutif de son propre nom qui serait prêt à conforter l'idée qu'il s'agit bien d'une part d'elle même. Et pourtant, Vorona pense que c'est un petit nom qui a été inventé, certainement à partir de comment les généraux de son armée l'appelaient de facon amicale. En ce moment, elle a toujours l'esprit aussi tordu et dérangé mais être fou ne veut pas forcément dire être stupide. Loin de là. Il s'avère que jusqu'à maintenant, la cheffe de faction a fait preuve de logique et de stratégie pour mener à bien son invasion de l'univers matoran, en se servant notamment du Seshat, de Gladius, en faisait un pacte avec les skrall et plus encore. Le pact avec les skrall semblait insensé mais prouve que Ikinat serait prête à toute les folies pour arriver à ses buts. quand à Vorona, le simple fait qu'elle soit de très haut niveau aux échecs prouve certaines capacité en logistique et stratégie.

-Ce que vous venez de dire n'a aucun sens, vous savez? mais cela ne m'étonne pas de vous, affirma Vorona. Vous avez une "tendre moitié" pourtant je ne sens aucune schizophrénie en vous. Autrement dit vous semblez créer un personnage fait à partir de ce que vous étiez avant. Vous reconnaissez donc dans vos paroles que vous étiez différente par le passé, que vous avez retourné votre veste. Quand je disais que je reconnaissais l'ancienne Ikinat, c'était plutôt vrai parce que si vous pouviez utiliser un Mohtrek pour faire venir une version de vous même du passé, en sachant que ce que vous avez fait, elle vous aurait assassiné. Avant notre combat contre Tericarax, je ne pense pas que vous auriez été capable de faire une alliance avec les skrall, par exemple. Je n'ai jamais dis que vous étiez idiote. Vous savez élaborer à merveille plans et stratégies mais qui peuvent sembler tordus et dénué de sens. A peine si cette fois, cela ne vous sert juste à gagner du temps.

Elle se tut, regarda son communicateur, certainement pour avoir des nouvelles du front, mais heureusement, il n'y avait rien. ni Cordax ni aucun chef de faction n'avait fait de nouveaux messages. Elle souffla un peu avant de regarder Ikinat et reprendre la suite de ce qu'elle voulait dire.

-Vous tuer? je ne ferais pas une chose pareille. Pour ca, demandez donc à Raidark qui avec son arme dans la main semble beaucoup plus disposé à le faire. De toute facon, cela ne changera rien à la situation. Si vous mourrez, Gladius reprendra le commandement de vos forces et avec sa colère, son honneur de skrall, son esprit stratégique et sa volonté sera d'autant plus menaçant pour nous. Il essayera effectivement de vous venger en donnant encore plus de forces à nous détruire. Mais si vous restez en vie, la situation ne va pas bouger non plus car si vous sortez d'ici, je doute que vous serez prête à changer d'avis et retourner votre veste une seconde fois. Vous qui pensez si fortement que les Grands être et toute leurs création représentent le mal même si nous essayons de vous prouver le contraire. Personnellement, il s'agit plus de Raidark qui souhaite ardemment vous tirer les vers du nez. Moi, je suis ici non pas pour interroger mais pour comprendre. Comprendre pourquoi nous en sommes arrivé là, ce qui a bien pu vous arriver et ce qui a pu vous pousser à nous trahir et à faire alliance avec ce qui a pourtant été votre pire ennemi. Comprendre aussi vos sentiments et votre point de vue sur la guerre. Autrement dit, je suis là pour vous aider à vous sentir mieux et libérée de cette folie qui semble vous ronger. Je vais donc laisser Raidark parler si il a quelque chose à ajouter.


Dernière édition par Tanika le Sam 24 Nov - 0:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Ven 23 Nov - 21:40

- Vous faites en partie erreur, Ikinat. En partie seulement, mais cela pourrait peut-être bien changer la donne pour l'avenir de nos deux univers.

Vorona et Raidark se retournèrent brusquement, surpris par l'arrivée de l'intrus qui avait prononcé ces paroles. Un rahkshi doté d'une armure entièrement noire leur faisait désormais face. Adossé au mur froid du couloir, ce dernier aurait pu arborer un sourire si enveloppe métallique le lui permettait. Étrangement, il semblait être apparu là comme sortant de nulle part, complètement immobile. Si ses yeux ne rougeoyaient pas d'une intense lueur, les deux guerriers de l'ordre auraient pu le croire mort, mais le fils de Makuta se redressa, abandonnant tout contact entre son dos et la roche froide et humide de la prison du gouffre. Une escouade de maxilos s'approcha, attendant un ordre de Vorona ou Raidark avant d'agir.

- Car il reste d'autres options, d'autres possibilités, qui permettraient à tous de s'en sortir sans trop de dommages. Cependant, elles demanderont des sacrifices, autant de la part des serviteurs de Mata-Nui que des rebelles. Nous pouvons dégager trois solutions principales. Les meilleures selon moi.

La première, est d'éliminer immédiatement la leader des Fantômes ici présente. Il en résultera un schisme chez les peuples de Bara-Magna, qui se retourneront les uns contre les autres dans une guerre fratricide et mortelle. Des millions de morts en perspective... à moins qu'un nouveau leader prenne leur tête. A moins qu'un autre guerrier, qui s'est illustré lors d'exploits guerriers récents, ne prenne la relève, et ne réunisse à nouveau toutes les résistances de la planète des sables sous une seule bannière. Cependant, la transition se fera dans le sang, et le temps que le calme revienne, l'Empire aura de nouveau étendu son emprise sur la planète des sables, alors que des milliers de rebelles s'entre-tuaient avant l'avènement de leur nouveau Roi. Cette solution serait totalement bénéfique pour l'univers matoran. Cela faciliterait l'accomplissement de la mission donnée par Mata-Nui, car vous pourriez ensuite facilement prendre possession des terres laissées sans surveillance par les rebelles en déroute. Mais de lourdes pertes seront à prévoir du côté des natifs de la planète des sables, et des rancoeurs pourraient naître. Une colère sourde, qui risquerait un jour d'éclater en un autre conflit meurtrier. Mais sachez que Gladius ne reprendra pas une guerre qui coûterait trop cher en vies à une faction qui serait déjà affaiblie.

Il y a cependant une deuxième solution. Rendre à Ikinat la totalité de ses esprits. En faisant ça, certes vous aiderez la leader de ceux qui agressent votre univers, vous soignerez leur reine. Cependant, si vous avez raison, la véritable Ikinat rebroussera chemin, et tentera à nouveau de conclure au moins une trêve, peut-être même une paix durable, entre les peuples des deux univers. Vous pourrez alors vous concentrer uniquement sur l'Empire skrall, sans risquer d'avoir à tenir un deuxième front. Aidés par la confrérie et la main d'artakha, et grâce à l'aide des plus Puissants de ce monde - Helryx, Botar, Brutaka, Axonn, et j'en passe - vous pourriez rétablir un équilibre sur la planète des sables, permettant aux rebelles de survivre à l'intérieur de l'univers matoran. La mission que vous a donnée Mata-Nui ne serait pas accomplie dans les règles, mais le nombre de victimes serait négligeable par rapport à celles qu'engrangerait un conflit global. Vous pourriez également compter sur l'aide de Gladius. Il aurait une dette envers vous, et la Légion Fantôme serait un allié de poids pour repousser vos ennemis hors de l'univers matoran. Vous obtiendriez alors de nombreuses bases d'appui sur Bara-Magna. De plus, cette planète recèle bien des secrets, qui n'attendent que d'être découverts par vos plus grands scientifiques et aventuriers.

Vorona, Raidark... vous pourrez également choisir de libérer Ikinat sans tenter de la soigner. Elle rejoindra alors les Fantômes, et recommencera les massacres. Cependant, cela vous donnera l'occasion d'écraser une bonne fois pour toutes - et définitivement - les rebelles dans le sang. Leur peuple ne sera qu'un lointain souvenir, et vous ne risquerez plus jamais de subir aucune attaque provenant de cette faction. L'Empire sera votre dernier ennemi, mais seul face à toutes les forces réunies de cet univers, Tuma ne pourra pas résister indéfiniment. Et alors, Bara-Magna toute entière vous appartiendra. Toutes ses richesses cachées, toutes ses reliques perdues, et surtout ses terres presque infinies. Et si jamais vous arrivez à reformer Spherus, aucun peuple connu ne pourra vous empêcher de coloniser le système tout entier. Vous seriez les maîtres de tous les univers connus. Cependant, votre gloire serait tâchée par le sang de millions d'innocents, qui seront morts afin de permettre votre ascension au sommet de la puissance.

Vous avez le choix, désormais. La balle est dans votre camp, et tâchez de vous en servir avec prudence. Je suis aujourd'hui venu vous apporter des réponses aux questions que beaucoup se posent. Sachez que quoi que vous décidiez, je n'interviendrai pas. Peut-être mon Maître décidera-t-il d'agir, mais je ne vous empêcherai pas de faire quoi que ce soit.

Le rahskhi désigna ensuite les maxilos qui s'étaient lentement rapprochés pendant son discours.

- Quant à cette garde, sachez-la inutile. Si vous tentez de me capturer, je ne résisterai pas, et je suivrai tous vos protocoles de sécurité à la lettre. Je ne cherche pas à semer la discorde dans un complexe de l'Ordre de Mata-Nui.
Revenir en haut Aller en bas
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Ven 23 Nov - 22:29

Vorona se tourna son regard rapidement en direction du rakshi qui était apparu. Le rakshi noir avait parlé et ses mots étaient tout à fait très intéressant. Il exposait les diverse solutions qui sont possible pour l'Ordre de Mata nui, donnant ainsi quelques visions de ce que peut donner l'avenir mais aussi précise que ce que fera Vorona et Raidark avec Ikinat sera décisif pour la suite des événements.

-Rakshi, quelque soit vos intentions et d'où vous venez, vous marquez un point avec ce que vous dites, affirma Vorona. Je suis plutôt d'accord avec vous. Personnellement je préconiserais votre seconde solution. Justement, j'étais en ce moment même entrain de m'y atteler. Je sais pertinemment que Ikinat n'est pas mauvaise en soi et que la tuer ne sera que néfaste autant pour les fantômes que pour l'Ordre. Elle n'est juste pas claire d'esprit et mérite considération de notre part. Seulement, la relâcher maintenant reviendrait à faire comme si Raidark n'avait jamais réussi à l'emmener jusqu'ici, rendant cette discussion totalement inutile. Je sais que je peux faire quelque chose pour vous, Ikinat, Cela ne sera que bénéfique pour nos deux univers réuni. De toute facon, c'est ce que Tanika m'aurait demandé de faire, si elle était présente avec nous. Mais malheureusement, ce n'est pas moi qui prends les décisions ici. Raidark, c'est à vous de savoir ce que nous devons faire autant de Ikinat que de ce rakshi, sachant que je suggère de le laisser partir. Il n'est pas un ennemi mais pas un allié non plus. Tout comme tout les êtres servant les intérêts de Zéro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Sam 24 Nov - 12:09

Raidark avait longuement réfléchi durant de temps, entre le fait que Vorona expliqua qu'Ikinat ne soit pas spécialement possédé, et que le Rahkshi appartenant à Zéro expliqua qui à d'autre solution que la mort. Oui, le Skakdi avait réfléchi à tout ça. A la suite il rangea son épée et son lanceur avant de déclaré.

-...Comme vous le voulez, la deuxième proposition semble être la meilleurs pour les deux peuples. Mais... Il se retourna vers le Rahkshi de l'Ordre Noir. Si cela échouerait, je n'aurais pas le choix que de vous enfermé. Mais je me demeure pas ingrat pour autant. A ce moment là j'envoie un message à Zéro pour qu'il paye une caution pour votre liberté.

Raidark se détourna du regard pour regarder Ikinat avant de déclaré à la Vortixx.

-Aller s'y Vorona, vous pouvait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Sam 24 Nov - 12:59

Le rahkshi se laissa mener à une cellule, où il serait enfermé jusqu'à ce qu'il soit donné une caution contre sa libération. Cependant, le fils de makuta ne pouvait pas se permettre de rester longtemps au même endroit. D'autres missions, bien plus importantes, l'attendaient aux quatre coins des deux univers. La créature attendit que les maxilos s'écartent de sa cellule, avant déclencher une balise radio qu'il portait sur lui. Quelques instants plus tard, un être encapuchonné apparut à travers un portail dimensionnel. Un autre agent, entièrement recouvert d'un tissu noir. Le rahkshi et ce dernier traversèrent ce portail, et les deux étrangers étaient désormais très loin du Gouffre...

Le rahkshi avait bien dit qu'il accepterait protocoles de la prison, pas qu'une fois enfermé, il laisserait ses hôtes se passer de sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Dim 25 Nov - 23:18

-Je vais faire mon possible, mais je ne vous garantis rien, Raidark.

Vorona se concentra. Les yeux fermés, elle était toujours en tailleur, les bras à moitié levé de chaque moité de son corps. Les doigts disposés d'une manière bien précise. Une véritable position de méditation. Sauf que cette fois, elle ne méditait pas. Pourtant, elle lévitait au dessus de sa chaise. Complètement concentrée et calme. Ikinat pouvait remarquer que sous sa capuche, son masque était un Iden, grand masque de la projection astrale. Ses yeux s'illuminèrent d'une lueur blanche et à ce moment, un corbeau d'un noir total sortit d'elle même. Jusque là, elle n'avait même pas fait attention au serviteur de Zéro. Qu'il soit partit. elle s'en moquait. Le corbeau fait d'une énergie étrange et psychique, monta haut dans la salle avant de s'envoler droit sur Ikinat, traversant dans le même temps la porte blindée comme si elle n'existait pas, tel un fantôme. Il entra dans la tête de la chef des fantômes.

A l'intérieur de l'esprit de Ikinat, tout était mélangé. Il n'y avait ni haut ni bas ni gauche ni droite. Ce qui se passa fut des plus étrange et mystérieux. Une tigresse à dent de sabre, blanche rayée de rouge était dans le désert totalement vide, en proie à une tempête de sable, la nuit. Les dunes paraissaient violettes dut à l'éclairage très faible. Devant elle se trouvait un corbeau noir de jais, les yeux rouges. perché sur un arbre mort. Le corbeau parla sans pour autant faire le moindre mouvement, même pas du bec.


-savez vous qui sont vos véritables ennemis? Détestez-vous plus les grands être que les skralls? Les grands êtres sont la cause de ce qu'il s'est passé dans votre monde et son état actuel. Mais savez vous exactement pourquoi ont t-il fait ca? quelle était leur principale motivation? sont t-il réellement méchant comme tu le prétend? sont-ils plus machiavélique encore que les skralls? ce peuple assoiffé de pouvoir et de domination? vous seule possédez les réponses à toute ces question. Je ne suis au courant de rien, c'est à vous de savoir si ce que vous faites est vraiment la bonne chose a faire et si vos motivations ne sont pas fausses.

la tigresse répondit, le corbeau rétorqua à son tour. Une discussion s'engagea puis, après un moment d'échange, les deux disparurent comme emportés par la tempête de sable.

Dans la réalité, Vorona ouvrit les yeux brusquement, surprise. Elle semblait respirer rapidement, son coeur battait à vive allure avant qu'elle ne reprenne son calme. Elle parla à Raidark.


-je ne pense pas avoir réussi, je n'ai pas un aussi bon niveau qu'un makuta expérimenté. Elle fait référence à Shrecki ou Phantrakk. Mais je l'ai bien aidé, du mieux que j'ai pu. En vérité, c'est à elle que revient le pouvoir de reprendre ses esprits. Si elle a la volonté nécessaire pour le faire, après ca, elle pourra reprendre ses esprits d'elle même mais je suppose que cela prendra du temps. Qu'adviendra t'il de faire, désormais, commandant Raidark?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Dim 25 Nov - 23:58

Ikinat se tenait là, sans un mot. En vérité elle n'avait plus parlé depuis l'arrivée de ce "rahkshi". Ce qu'elle faisait exactement? Elle se concentra, elle essayait de se préparé mentalement... Elle ne devait pas laisser cet empatte apprendre la vérité... Elle ne pouvait pas la laissé pénétrer trop profondément dans son esprit. Soudain la vortixx se mit à méditer, un immense oiseau noir sortit d’elle puis se précipita sur Ikinat… La scène se passait dans son esprit, elle était en désavantage. Ils se mirent à parler.

Citation :
-Savez-vous qui sont vos véritables ennemis? Détestez-vous plus les grands êtres que les skralls? Les grands êtres sont la cause de ce qu'il s'est passé dans votre monde et son état actuel. Mais savez-vous exactement pourquoi ont-ils fait ça? Quelle était leur principale motivation? Sont-ils réellement méchant comme tu le prétends? Sont-ils plus machiavélique encore que les skralls? Ce peuple assoiffé de pouvoir et de domination? Vous seule possédez les réponses à toutes ces questions. Je ne suis au courant de rien, c'est à vous de savoir si ce que vous faites est vraiment la bonne chose à faire et si vos motivations ne sont pas fausses.

- Que savez-vous de moi, pauvre ignorante ? Vous ne connaissez rien de nous, de notre passé… Nous ne pouvons pas laissez votre peuple détruire notre monde. Nous ne pouvons pas laissez vos forces faire subir à notre peuple ce que nous avons subis. Votre peuple souhaite la paix, le nôtre la liberté. Ces valeurs sont proche, peuvent s’assembler, se ressembler, mais ne sont pas des valeurs communes. Ina pensait qu’elles étaient suffisamment proches pour les voir se rapprocher, s’assembler, ne faire qu’un… Je sais pertinemment que non. Les skralls ne valent pas mieux que vous, mais je ne partage pas la haine d’Ina envers eux… Nous ne sommes pas la même personne… Mais les skralls mourront… Cet univers sera leurs tombeaux, nous n’en doutons pas.

*** … ***

La vortix regagna ses esprits elle resta toujours silencieuse. Quelques secondes passèrent et elle ne parler toujours pas… La vortixx s’était adressé à son compagnon… Un murmure finit par sortir de la bouche de la glatorian, ou plutôt un soupir, un soupir de soulagement:


- Elle s’est de nouveau endormie…

La glatorian se redressa alors et se rapprocha de la porte blindé, mais ne fis rien… Elle ne comprenait pas ce que la vortix avait fait mais elle devait jouer le jeu, si on la croyait capable de redevenir « comme avant » elle avait une chance de sortir d’ici assez rapidement.

- Vous n’êtes que de misérable copie, vous n’êtes pas fait pour vivre de la même manière que nous… Vous ne pourriez pas comprendre l’origine de cette haine, même avec tous vos pouvoirs…

* Ina, ne t’inquiète pas, je ne les laisserai pas t’approcher, jamais ils ne pourront te faire à nouveau du mal… Je te protègerais Ina… Ma pauvre Ina… Je ne les laisserais plus te faire du mal…*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Lun 26 Nov - 21:08

Raidark resta debout tendis que Vorona procédés à la guérison d'Ikinat. Quand la Vortixx sortit de état de transe, elle murmura au Skakdi qu'elle avait fait du mieux qu'elle pouvait. Évidemment elle était dans le vrai concernant le fait qu'un Makuta aurait était le bienvenue comme Phantrakk ou Shrecki... Oui, voila une grande idée pensa Raidark. Suite à cela, la Glatorian répondit d'un soulagement. Disant comme quoi que les habitants du monde Matoran serait incapable de vivre de la même façon que ceux de la planète sable.

-Recommence Vorona et essaye de voir, si tu peux au moins envoyé le message qu'on a la possibilité de rendre Bara-Magna comme elle est était avant, je suis sûr que cela permettra à la vraie Ikinat de reprendre le contrôle de son corps. Je vois claire que c'est encore son esprit maléfique qui nous a parlé. Dans le pire des cas, je vais peut être mettre à jour...

Raidark avait répondit cela à la Vortixx d'un murmure profond pour pas que la Glatorian puissent entendre. Il expliqua alors que ci dans le pire des cas, Raidark mettrait son idée en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Mar 27 Nov - 21:11

Non, surtout pas ! Il ne fallait surtout pas que la vortixx pénétrer encore l’esprit de la glatorian. La glatorian avait résisté jusque-là, notamment grâce aux divers évènements, comme l’arrivé de se rahkshi, qui lui ont permis de préparé son esprit, mais si elle tentait une nouvelle fois ce qu’elle venait de faire la vortixx pourrait lire entièrement en elle. Il lui fallait trouver quelques choses, il lui faillait détourner l’attention…

- Si jamais vous réussissiez à prendre le contrôle d’Iconox au skrall… Je reconsidérerais votre proposition corbeau ébène. Autrement vous devrez me tuer pour espérer revoir Ina…

Elle connaissait la « peur » des habitants de l’univers matoran envers les skralls, cette empire était puissant et disposé de très nombreux guerrier, fanatique de leur seigneur, un peu comme les glatorian à l’époque de la guerre du cœur…
- Ne me dîtes pas que ceux qui ont réussi à vaincre un grand être ont peur de quelques Skrall ? Bien que je ne comprenne toujours pas pourquoi un peuple ayant vaincu un grand être reste sous le joug de leurs tyrans…

Ikinat se leva alors, elle avait l’ouïe fine et l’écho dans le gouffre était assez important. Son communicateur avait été laissé allumé, sans doute pour essayer de décrypter les codes qu’utiliser sa faction… En tout cas elle savait que de nouvelles communications venaient…

- Vous feriez mieux de consulter votre communicateur, il y a un nouveau message…

* … *

La discussion entre le corbeau noir et le tigre blanc touchait à sa fin. Le tigre commençait à devenir de plus en plus agressif, ses paroles commençaient à se durcir…

- Je refuse… Il est hors de question que j’accepte …

Alors que le tigre affirmait une nouvelle fois son refus contre la proposition du corbeau le sol commença à bouger. Peu à peu le sable s’écoula, le sable commençait à diminuer, un vortex de sable engloutissait le sable dans la profondeur de l’esprit de la glatorian. Les dunes de couleurs violettes virèrent au rouge sang. Le tigre se retourna et courut à l’opposé du corbeau. Elle plongea dans les sables mouvant sans hésitation.

- Il ne faut qu’elle se réveille maintenant… Pas maintenant… Elle n’est pas prête…

Le désert se dissipa peu à peu, laissant place au vide, ainsi qu’à une immense trappe, ce fut à ce moment que la connexion avec les deux esprits se dissipa, et que le corbeau fut chassé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Mar 27 Nov - 21:56

-Justement, je ne pense pas que nous puissions reprendre Iconox sans votre aide. De toute facon, je sais bien que vous comptez le faire au nom des fantômes. Gladius vous veut intact? Il aura ce qu'il désire car nous ne sommes pas là pour vous faire du mal, bien au contraire.

Disait la psionique avec un léger sourire. Elle qui pensait qu'elle serait désorienté par les dires d'Ikinat. Contrairement à ce que pourrait être Rohrak ou Tanika, elle ne se laisse pas berner aussi facilement et, lorsqu'elle est aussi calme et a plein contrôle de son esprit, rien ne semble pouvoir l'attendre. Elle jouerait au poker que bluffer ne servirait à rien face à la vortixx. Elle ferma à nouveau les yeux et ayant écouté les demandes de Raidark recommença à nouveau à se servir de la projection astrale. Cette fois, le message devait passer. Même si Ikinat pensait que l'Ordre voulait la manipuler, ils ne veulent juste que lui faire entendre raison. La faire retourner à ce qu'elle était avant que Zéro ne l'aie envoyé avec Tuma dans les profondeurs de Bara magna. Qu'elle redevienne une alliée, tout comme avant et qu'elle cesse de haïr sans raison apparente les créations des grands êtres. Cette fois, si elle n'y parviendrait pas. Vorona ne s'en inquiétera pas pour autant. Cet échange lui aura permit de savoir quelques détails sur Ikinat même si elle ne sait pas tout. Ce qu'elle veut, mis à part le fait d'essayer de soigner la cheffe des fantômes, c'est aussi de comprendre d'ou vient cette haine des Grands être qui n'est pas forcément le propre de Ikinat mais aussi de celui de beaucoup de fantômes dont Gladius. Le tout était de faire passer un message clair et précis à Ikinat et essayer de voir ce qu'il y a à travers cette tempête de sable, à l'intérieur de son esprit.

*-je vais te révéler un petit secret, déclara à nouveau le corbeau dans l'esprit de Ikinat, sait tu que Tanika pense haut et fort que ce robot est en réalité ici pour reformer votre monde désolé. Que mata nui a un rôle guérisseur sur cette planète. Vous qui pensiez qu'il était menaçant. Elle l'a même dit plusieurs fois dans les réseaux de communications mais cette information ne semble pas vous êtes parvenu à votre esprit. La guerre qui est actuellement en court est entrain de faire du mal à Mata nui. Imaginez vous votre estomac vous faire tellement mal que vous vous pliez de douleur. Il s'avère que si vous gagnez cette guerre, vous et les skralls... vous ne reverrez jamais votre monde tel qu'il était avant. Qui plus est, si la conviction de Tanika et de Raidark s'avère vraie et en prenant compte que Mata nui et l'univers matoran est un immense robot, il est possible que les grands êtres l'ont programmé pour ce but. Vous pouvez penser qu'il ne s'agit que de spéculation de notre part, mais nous y croyons dur comme fer, pensez y, réfléchissez*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Mar 27 Nov - 23:06

- Aux faîtes dîtes à ce stupide tas de muscles que je ne suis pas maléfique, et encore moins un esprit...
* Vous ne pouvez pas? Vous me dîtes que vous ne pouvez pas ? VOUS AVEZ VAINCU UN GRAND ÊTRE ! Vous avez dépassé vos créateurs ! VOUS AVEZ TUER CEUX QUI ONT CRÉER LES SEIGNEURS ! Vous avez vaincu une personne qui joue avec la vie, la réalité... Votre réalité qui plus est... Et vous voulez sérieusement me faire croire que vous ne pouvez pas vaincre de misérables Skrall ?...
A quoi bon que je daigne coopérer avec des personnes ne désirant que prendre la planète pour eux... Même au prix de millions de vies.

En vérité vous vous fichez bien de notre sort, temps que la mission que vous a confié votre souverain est remplie. Si vous ne voulez pas mettre les moyens de prendre un stupide village, comment pourrait-je avoir confiance en vous pour libéré une planète entière, alors que vous nous laissez crever en les affrontant... comme de la chair à canon...

Si vous voulez notre bien comme vous le prétendait, prenez Iconox… Je reconsidérerais votre proposition, c’est un assez bon marché non ?

Vous pensez sérieusement que votre seigneur est aussi bon qu'il le dit? Vous êtes encore plus illuminer que nous ne l'étions à l'époque... Votre seigneur est une création des grands êtres, et rien que ça ferait rechigner la plupart des habitants de bara magna... Les grands êtres ont créé les seigneurs pour nous diriger, et tous ce qu'ils ont réussi à faire c'est mener notre peuple à sa perte... Ce n'est pas différent pour votre "grand esprit".

Quant à sa mission, qui a part lui peut la connaitre véritablement? A par lui ou un de ses créateurs...*

***


Alors que la vortixx commençait de nouveau à pénétrer dans l'esprit de la glatorian elle dût pénétrer bien plus profondément dans cette tempête… Elle ne vit pas le tigre blanc qui l’avait accueilli précédemment, mais une porte, en plein milieu d’un siphon de sable. Elle essaya de la traverser, et c’est là que s’opérait la fracture…
Le monde au-delà de cette porte était différent… Blanc, entièrement blanc… Fissuré de partout par des failles noires, par d’immense trou sombre, traversé par un liquide argenté, coulant dans le vide… et au milieu de ce lieu si profond dans l’être de la glatorian se trouvait des traces de sang. La neige était devenue écarlate.
Ce monde, cette visualisation de l’esprit d’Ikinat, comme un souvenir, était encré très profondément dans son esprit, loin de la surface tempétueuse. Mais toujours personnes… Ikinat se trouvait plus profondément, bien plus profondément enfuie… Encore fallait-il trouver la porte qui menait plus profondément dans son esprit…

* Je ne suis pas maléfique, je veux seulement la protéger... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Mer 28 Nov - 0:02

Vorona se sentait confiante dans l'esprit de rétorquer, d'argumenter et d'essayer de faire entendre sa raison.

*-Et c'est là que vous vous trompez. Nous ne désirons pas prendre la planète pour nous, je peux vous retourner vos paroles en disant que vous avez décidé de coopérer avec les skralls qui eux veulent la planète entière rien que pour eux même au prix d'innombrable vies. Nous n'avons jamais dis que nous ne pouvions pas faire face aux skralls et les vaincre. J'ai toute confiance en Tanika, Colbalt et notre armée pour pousser Tuma hors de cet univers. Cela dit, nous pensons que nous ne pouvons pas le faire si nous nous battons contre les skralls ET contre votre armée. Cela étant, nous avons peut être vaincu un grand être mais nous avons jouit d'une certaine chance, d'un côté. Il était certes bien plus fort que nous mais même si nous pensions l'avoir vaincu, nous ne savons même pas si il est réellement mort ou non. Donc tuer est un bien grand mot pour dire ce qu'on lui a fait. Et que pensiez vous que nous fassions d'autre. Nous avons été programmé pour accomplir notre destinée donnée par Mata nui, Cela dit, je ne serais jamais prête à dire que ni Tanika, ni le reste de l'Ordre de Mata nui ne vous laisserait crever en affrontant vos ennemis. Qu'est ce qu'a fait l'Ordre quand vous combattiez contre les skralls? on vous a aidé, non? Mais nous même comment pouvons nous aider quelqu'un qui nous tape dessus? Soit, nous essayerons de prendre Iconox, je sais que ce village vous tient à coeur pour une raison ou pour une autre. J'en toucherais deux mots à Tanika pour vous prouver notre bonne fois. Et à l'Ordre, nous savons tenir promesses.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Mer 28 Nov - 0:32

Résonna alors dans son esprit la réponse d'Ikinat au propos de la vortixx.
* - Vous avez été programmé pur accomplir votre destiné? ... Ca me rappelle une petite discutions qu'a eu Ina... Un personnage ayant un point de vue très intéressant des choses. Vous ne pouvez lutter contre les skralls et notre armé... Je vois... Mais comme vous venez de le dire, J'ai toute confiance en Tanika, Colbalt et votre armée pour pousser Tuma hors de cet univers. Mais au niveau de votre implication dans la guerre... N'oubliez pas que durant la dernière attaque, vous n'avez jamais daigné nous aider durant la bataille... Les skralls avait déjà eu le temps de tuer ce qu'il voulait puis de ce retirer... Vous n’aviez pas levé le moindre petit doigt si ma mémoire est bonne… De toute façon la marche arrière est-elle possible ? Pensez-vous que votre peuple l’accepterait ?

De plus ne nous traiter pas de barbare qui ne peut pas parler… Qui m’a capturé de force alors que je tentais simplement de discuter amicalement ? L’hypocrisie n’est pas un défaut que vous prenez à cœur. Mais la stratégie n’est pas non plus ce qu’il vous étouffe le plus…
Si vous me relâcher dans les 24 prochaines heures, je veux bien faire une trêve temporaire pour voir votre « efficacité » et votre détermination à gagner la guerre… Après il reste à voir qu’en pense votre commandant, qui a mon avis est bien plus fou que moi… *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Jeu 29 Nov - 19:40

*-En conclusion, pour faire très simple, ce que les factions de l'Ordre et de la Main réunies demandent est le retour de Ina, telle que nous la connaissions avant l'arrivée de Zéro et Tericarax.* Conclut le corbeau

L'oiseau couleur nuit traversa alors une nouvelle fois la porte blindée tel un fantôme avant de réintégrer le corps de la psionique toujours un effet de stase permanent. Vorona rouvrit les yeux.


-c'est terminé, et c'est plus ou moins un succès.

En lévitation, elle se posa et se releva. Regardant Raidark puis Ikinat à nouveau, mais cette fois d'un autre oeil. Elle n'était plus obligée de garder sa concentration. La partie délicate ayant été passée, elle rangea le siège à un endroit, mais pas avec ses mains, mais par télékinésie, évidement.

-Pour finir, nous sommes arrivé à un commun accord. Cela me va parfaitement. Personnellement, ce que je voulais était au moins une trêve entre nos factions. Nous n'arriverons certainement pas à faire revenir l'Ikinat du passé mais ca valait le coup d'essayer. Ikinat, rassurez vous, je tenais à essayer d'améliorer votre santé mentale, pas spécialement à lire vos pensée. Vous avez vos petits secrets que vous avez bien le droit de garder. Je vous prie de me pardonner si j'ai semblé être un peu brusque mais des fois il est nécessaire d'utiliser des méthodes plutôt drastiques. Cela dit, nous tiendrons nos engagements. Raidark (elle tourna la tête vers lui), heureusement pour nous, Ikinat est prête à engager une trêve temporaire entre nos deux factions mais en contre-partie, nous devons leur montrer que nous pouvons bouter les skralls hors de leurs terres, à Iconox, Ikinat tenant beaucoup à ce territoire. (elle fixa à nouveau Ikinat, les mains sur les hanches.) Je pense que vous pourrez revoir sous peu vos hommes. Cela empêchera la mort de Colbalt et évitera du même temps que Arthaka, très en colère, s'amuse avec un lance-pierre pour se projeter sur la forteresse de zakaz, la détruire et tuer votre commandant par la même occasion. Un marché qui arrange tout le monde, n'est ce pas, Raidark?
J'ai aussi été plutôt contente de discuter avec vous, Ikinat. Cela m'a permit de vous comprendre un peu mieux. Comprendre vos sentiments, votre ressentit par rapport aux grands être et la raison plus profonde de votre haine, qui va beaucoup plus loin que le simple fait de faire vengeance. Et après tout, je peux très bien, par empathie, retirer et détruire la haine et la colère envers les grands être à un individu, mais pas à une faction entière. Je vous remercie de votre coopération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Jeu 29 Nov - 20:37

Raidark avait mit longtemps à réfléchir à à l'annonce de Vorona. Ce fut là une longue minute de silence avant de dire à voix basse.

-Cela est bien plus que risqué...

Puis il leva sa main, donnant ainsi l'ordre au robots Maxilos de ré-ouvrir la prison à la Glatorian.

-Si nous acceptons cela, comptez vous à cette instant à tenir parole en ne fessant aucune traitrise, ainsi que votre Commandant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Jeu 29 Nov - 21:18

- Vous savez Skakdi, tel que je connais mes hommes ça ne m'étonnerai pas qu'ils aient continuer le plan que nous avions mis en place, il est plus que probable qu'ils soient prêt à attaqués dans les prochains jours une de vos terres... Dès lors que je pourrais communiquer avec mes troupes j'ordonnerai un cessez le feu. Cela vous convient Skakdi?

* Aussi vous êtes la première personnes à vous être introduit dans mon esprit depuis la déclaration des hostilités... Nous nous reverrons sans doute, mesurez vous comment peut dérivé le moindre sentiment après 100.000 années de souffrances? Vous n'avez encore rien vu... *
Ne sachant pas si La vortixx continuait de lire dans ses pensées, Ikinat lui avait adressé ses paroles.
La glatorian se releva alors est commença à marcher vers la porte de la cellule, elle s'arrêta au milieu de la cellule, la tête lui tourna, le monde semblait tourner autour de la glatorian, sa blessure à l’œil se rouvrit, le sang commença à couler de nouveau sur son visage. Elle essuya le sang avec sa main.

- Si vous voulez bien vous dépêcher, j'ai besoin de soins et j'aimerais mieux stopper cette hémorragie au plus vite. De plus je commence à être fatiguer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Jeu 29 Nov - 22:14

Ikinat avança lentement tendis que Raidark et Vorona la suivait. Le Skakdi était un peu en retrait, et déclara avant que les deux guerrière se retourna.

-Allez s'y dehors, j'ai d'abord un message à transmettre.

Suites à cela, le Commandant s'éloigna et appuya sur son communicateur pour envoyé le message. Après cela il rejoignit alors la Vortixx et la Glatorian avant de déclaré.

-Ceci étant fait, nous pouvons il y aller. Quand à vous Vorona... Non non, je préfère parler discrètement sur ce propos.

Suite à cela, il enfourcha son planeur qui décolla à vol basse, avant -qu'à peut près tous soit à bord- qu'il décolle et s'éloigna du Gouffre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Dim 10 Avr - 23:45

Prison du gouffre, tard dans la nuit, dans une cellule close, Tanika reprit conscience, ouvrant les yeux, elle se réveilla, désorientée. Elle observa les alentours. Un espace sombre, restreint et vide. Elle se rendit compte qu'elle était couchée à même le sol froid et humide dans ce qui semble être une cellule de la prison du Gouffre. L'endroit n'avait rien de particulier mis à part être sale et humide comme toutes les cellules de la prison, cependant, elle pouvait y voir des vieilles traces de sang séché dans un coin. l'entretien ménager n'étant pas beaucoup présent. Les affrontements passés auxquels elle a participé ont provoqué des douleurs qui restent encore à cet instant, bien que plus faible, ce ne fut qu'une partie infime du prix à payer pour les cauchemars qu'elle a enduré et fait endurer.

-qu'est ce que... pourquoi je suis à la prison du gouffre, que m'est il arrivé?
-tu était sous l'emprise du Protectorat, ils t'ont forcé à combattre pour eux et à les servir, heureusement, nous avons réussi à neutraliser la menace, pour l'instant.

Cette voix féminine et mystique l'ayant répondu, ces yeux qui la fixe à traverse les barreaux, pas de doute, Vorona avait assisté à son réveil. Tanika se leva et s'avanca, bien que difficilement dut à la fatigue, vers les barreaux qui la sépare d'elle.

-Ouch, je ne sens même plus mon gradmacs... mais... pourquoi je suis enfermée ici? ils m'ont contrôlé mentalement? et maintenant, c'est fini?
-en effet, quelqu'un t'a aider à briser le lien qui t'unissait au Protectorat, cependant Raidark et l'Ordre de Mata nui ne veulent prendre aucun risque quand à la possibilité qu'ils puissent encore se servirent de toi afin de détruire la faction de l'intérieur. Il nous est impossible de savoir si tu est toujours maudite par Étreinte ou non. As tu gardé des souvenirs de ce qu'il s'est passé?
-oui... c'était horrible, affreux, c'était comme un cauchemar. Je ne savais pas pourquoi je faisais tout ca, tout ce que je m'en souviens, c'est que... ma volonté avait changé, elle n'était plus qu'une seule chose, accomplir celle du Maitre, plus rien d'autre n'avait d'importance. Je ne comprends pas pourquoi lui obéir était soudainement devenu plus important que tout le reste, pourtant, je m'en veux tellement de m'être fait avoir et d'avoir laisser tomber ce qui est vraiment essentiel pour moi. Faire ce qui est bon pour Mata nui, pour Tamaran ainsi que pour ceux que j'aime, je suis désolée.

Elle prit sa tête dans ses deux mains et des larmes se mirent à couler sur son kanohi

-Je comprends, sentir le regret après tant de choses était inévitable. Le sort qu'a lancé Etreinte à la Forteresse des Grands être est d'une nature bien supérieure à un simple contrôle mental, une forme évolué de manipulation. Au moins tu est consciente que même si tu nous a combattu, c'était contre ton gré et contre ta vraie volonté. Et même si tu est en cellule, c'est plus une garde à vue qu'une véritable sanction. Ce sera Helryx qui devra trancher pour savoir si nous pouvons encore avoir ta confiance ou non.
-mais...si j'ai été victime d'un sort de manipulation, pourquoi me porterait on responsable de ce que j'ai fait. Avoir les mains tâchés de sang contre son gré n'est il pas déjà assez difficile à vivre?
-ne t'en fait pas, je peux aisément comprendre ce que tu peux endurer
-mais, tu dit ca à chaque fois, est ce que c'est vraiment le cas?
-écoute, moi et Cordax en sont parfaitement conscient, Rohrak fera aussi tout ce qui est en son pouvoir pour te défendre, mais malheureusement la décision ne nous reviens pas, de plus, je ne doute pas de ta franchise, tu as toujours été l'un des membres les plus important de l'équipe Alpha, cependant, nous craignons que le Protectorat puisse encore se servir de toi pour accomplir leur desseins.
-et que vas-tu faire alors, utiliser la projection astrale sur moi comme tu l'a fait sur Ikinat?
-non, cette fois, je n'en ais nullement besoin, je te connais assez bien pour ne pas y avoir recourt.
-c'est comme si le temps se répétait, disait elle d'un air dépité, ce n'est pas la première fois que je passe sur une table d'opération, que je sert comme esclave, puis que je suis enfermée dans une prison, est ce que les horreurs de la guerre tel que je l'ai connu sur Tamaran doivent vraiment se répéter sur toutes les planètes?
-et en plus ce n'est pas la première princesse qui soit enfermée au même endroit.

S'exclama ironiquement une autre voix, celle de Cordax, qui arriva d'un pas tranquille. Il avait son communicateur à la main, écoutant les éventuels messages sur les canaux privés avant de le ranger.

-Vorona, nous sommes convoqués à Daxia pour affaires urgentes, continua le makuta. Raidark sera sur place d'un instant à l'autre.
-Bien, mais avant que je parte, j'aimerais que tu sache une chose, Tanika, tu n'est pas la seule à avoir ce genre de... désagrément
-que veut tu dire par là, je ne comprends pas.
-ce serait trop long à expliquer, mais sache qu'il s'avère que si je peux te comprendre aisément, c'est parce que moi aussi, je suis sujette au même problème. Quelque chose de très puissant a envie de s'emparer de mon esprit afin que l'aider à réaliser ses sombres projets contre mon gré, cependant, j'ai été formée et entrainée pendant toute ma vie pour le combattre, ce qui n'est pas ton cas avec le Protectorat. Il y a pourtant une chose en laquelle tu peux grandement compter, c'est ta foi. La foi en ce que l'on croit juste est très forte, elle t'a aidé aussi à t'en sortir, car toi aussi tu croit en une figure divine qui guide tes pas, même si ce n'est pas forcément Mata nui.
-je comprends mieux à présent, toutes les fois où Cordax a dû t'affronter en duel, tu...
-en effet, mais tâche de ne jamais en parler, ceci doit rester entre nous, raison pour laquelle je t'en parle dans un endroit aussi reculé que le Gouffre. Sur ce, Cordax, allons y, ne faisons pas attendre les autres haut gradés, ils ont horreur de ça.
-et que Mata nui te garde, Tanika, conclu Cordax

les deux partirent, laissant la stellaire seule, à méditer sur son sort. Elle s'adossa à un mur et glissa contre celui ci jusqu'à se retrouver assise contre, fermant les yeux afin de se reposer. Quand les deux autres étaient trop loin, leur bruits de pas cessèrent, mais alors qu'un silence de mort régnait et qu'elle cherchait à se reposer, n'y arrivant pas à cause de ses pensées trop entrain de cogiter et ses sentiments trop en éveil, notamment son inquiétude de ne pas savoir ce qu'il adviendra d'elle, un étrange bruit la mit de nouveau en alerte...


Plus tard, pendant le voyage de Cordax et Vorona vers Daxia, dans le vaisseau de transport.


-il n'empêche que tu pourrait te retrouver dans la même cellule que Tanika, et pour les mêmes raisons, qui plus est.
-et tu crois que je ne suis pas au courant, comme si ce n'était pas une de mes priorités, aurait-tu perdu confiance en ma force de volonté, ou à la tienne, rétorqua Vorona à Cordax, occupé à piloter et qui se disait que décidément elle avait réponse à tout.
-bref, autre chose, je ne sais pas qui est ce type, mais ce qui est sûr c'est que je reconnais parfaitement l'énergie avec laquelle il utilise ses lames. L'une de lumière, et l'autre, je la connais mieux que personne, le Chaos, la force de destruction et de désolation, générée par les conflits. Un tel pouvoir n'est pas anodin. Il faut que je sache comment il en a acquit la maitrise, et en quoi cela aurait il un effet sur les corrompus du Protectorat. Je peux sentir la puissance du Chaos couler dans les veines des séides à chaque fois que nous en affrontons un, ça a surement un rapport.
-une bataille terminée, de nouvelles questions, comme toujours.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement
» [Prison du Gouffre] Pour sauver...
» Un Kidnappeur condamné à dix ans de prison
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Moussa Kaka toujours en prison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Reste de l'Univers Matoran :: Prison du Gouffre-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos