Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Lun 11 Avr - 12:04

La prison du Gouffre, lieu réputé comme par tant d'autre comme la zone la plus sécurisé de l'Univers Matoran en raison qu'il y sont enfermer les criminelles les plus rechercher, mais également le lieu où eu le dernier combat contre une monstruosité qui a engendré un virus mortelle. Ces dans cette prison que l'Impératrice de l'Ordre, Tanika fut enfermer avec contrainte. En raison du fait qu'elle a été succombé par le sombre pouvoir du Protectorat. Mais qui grâce à un mystérieux étranger réussi à la sauver, bien que temporairement.

De ce fait et par mesure de sécurité, la Main de l'Impératrice Raidark avait ordonner à ce que Tanika soit ici, en attendant qu'il fera ce qu'il faut quand il annonça son rapport à Helryx mais surtout par mesure de sécurité si jamais la Stellaire retomberait sous le joug du Maître.
A la sortie de la prison, Cordax avait ordonner à un garde Toa de laisser entrer personne sans sa permission ceux à quoi le Toa obeit tandis que le Makuta et la Vortixx qui l'accompagnait s'en alla vers Daxia afin d'aider Raidark dans son rapport.

Une quinzaine de minutes passa quand un être apparait devant le garde. L'inconnu est peu possible à distinguer de quel espèce qu'il est puisque que son corps et sa tête et couvert d'un manteau noir. L'inconnu s'approcha et le Toa fit son devoir en amenant sa lance sur la porte pour la bloquer.


-Désolé j'ai reçu l'ordre de ne laissait quiconque passer sans autorisation. Je vous priait de partir sur le champ.

De ce fait, l'inconnu passa sa main droite devant le Toa. Le garde distingua que des traits lumineux apparaissait sur le visage de l'être au manteau noir alors que ce dernier lui ordonna ses mots.

"Tu me laisse passer voir l'Impératrice."

-Je ne vous laisserait pas passer.

Les traits lumineux brilla un peu plus alors que le garde insista encore sur le sujet. Cependant ses yeux verts fini par virer aux gris et semble être dans le vider de toute âme. Ce fut alors qu'il répondit d'un air vide.

-...Je vous laisse passer voir l'Impératrice.

"Bien, merci mon brave."

Répondit l'être aux manteau noir alors que le Toa baissa sa lance et ouvrit la porte. L'étranger passa le seuil et entra dans la zone des cellules et s'approcha alors de celle où se trouve la Stellaire. L'inconnu finit par être devant et lui répondit alors de sa voix grave qui pour Tanika lui ai familière.

"Enfin nous nous trouvons en face à face, Tanika de Tamaran."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Sam 25 Juin - 20:28

Des bruits de pas se font entendre, de plus en plus fort, quelqu'un approche. Tanika ouvre les yeux, intriguée. Elle entend le garde parler avec quelqu'un, d'abord avec un ton soutenu et sérieux, puis quand il dit qu'il autorise le nouvel arrivant à la voir, le ton de sa voix était devenu soudainement monotone, étrangement régulier et lent, comme si on venait soudainement de le priver d'énergie. Quelqu'un apparut alors, de l'autre côté des barreaux. Un être vêtu d'un manteau pour dissimuler entièrement son corps et son identité, Vorona? non, un nouvel être qu'elle n'avait encore jamais vu, mais qui semblait avoir patienté avant d'avoir l'opportunité de rencontrer la stellaire. Tout comme avec Vorona, même en portant une capuche, un peu de lumière permet quand même de d'entrevoir le visage.

-Qui êtes vous et que me voulez vous? demanda t'elle, curieuse.

Elle leva sa main, essayant de créer une boule de plasma, comme à son habitude, dans le creux de sa main, mais rien ne se passe. Elle la rebaisse, décue du résultat, mais tout de même consciente de la raison de celui ci. Un robot maxilos s'approcha de quelques pas, sortit un briquet et l'alluma. Au lieu de créer une petite flamme, suffisante pour brûler un cigare, une grande flamme en jaillit, avant de se taire. De l'hydrogène mais pas de plasma. Cordax a certainement dû prévoir le coup par mesure de sécurité, il savait que pour elle, passer plusieurs jours à l'ombre la priverait d'énergie solaire. Comme quoi, la prison du gouffre mérite encore ses titres de noblesses en terme de sécurité

-vous semblez beaucoup me connaitre, dit-elle, j'aurais voulu me montrer à vous sous un meilleur jour, ca fait si longtemps que je n'ai pas accordé d'audience à quelqu'un qui sait d'où je viens. Je suppose que vous avez dû m'observer pendant pas mal de temps avant de venir me parler, Je m'y ferais sans doute jamais à certaines coutumes de cette planète. Et puis, on dirait que vous avez quelque chose à craindre de moi, sinon, pourquoi me voir pile au moment où je suis inoffensive. Dites moi, comment dois-je vous appeler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Sam 25 Juin - 22:53

Enfin l'être mystérieux se tenait face à Tanika de Tamaran. Une Tanika qui montre des signes de faiblesse face au manque de lumière naturelle dans la prison. Sentant d'abord une hostilité, la Stellaire voulut faire apparaitre une boule de Plasma, mais rien ne passe. L'inconnu émit un rire grave face à cet situation ironique surtout au moment ou un robot Maxilos voulu l'aider avec une petite flammèche mais qui reviens aux même résultat. Toujours sur sa garde, l'Impératrice de l'Ordre de Mata Nui repris parole en faisant preuve de perspicacité vis à vis de l'Inconnu. Ce dernier rétorqua d'un sourire caché par la capuche de son manteau et fermant ses yeux alors qu'il répondit.

"Vous avais perdu bien du temps 'princesse'. Les cellules du Gouffre ont la capacité nécessaire pour résister à toute type pouvoir. Cependant vus que vous insistait sur ce point je vais m'y présenter. Mirihwoi, désactive l'émulateur vocale."

L'étranger avait porté sa main sur sa tête quant il ponctua sa dernière phrase qui semble dire à quelqu'un. Mais étrangement absente vus que la Stellaire avait regarder un peu partout sans trouver une autre personne avant de se reporter vers l'inconnu. Ce dernier enleva sa main de la tête et dégrafa alors le maintiens de la veste noire. Ce fut ensuite que l'être mystérieux l'enleva, dévoilant alors son aspect véritable, auquel sur le coup la Tamaranienne fut surprise. L'être mystérieux était en réalité une Toa a l'armure noire et marron. Sur son visage se dressait un Kanoki Komau de couleur marron, transpercés par des yeux aux couleur ambre.

"On me nomment aux nom d'Hali-Na. Et cela fait un long moment que je vous ai observé vous ainsi que le reste de la fameuse Équipe Alpha. Quant à ce que je veux de vous, Cela dépendra de ce que vous me considérée. Soit une amie... soit une ennemie. C'est par cette discussion autour de ce jeu qui en décidera."

La Toa de la roche s'approcha alors de la module de commande de la cellule et pianota dessus. Ce fut alors que les grilles centrale s'ouvre pour laisser une espace pour servir de réception avec l'ouverture d'une mini table. Ceci étant fait, Hali-Na prend alors une chaise et l'amènent face à la cellule et sortie alors de son armure dorsale, un plateau de jeu d'échec. La mystérieuse Toa reprit la parole pendant qu'elle prépara le jeu.

"Les échecs ont longtemps été mon jeu préféré, ainsi que celui de mon mentor. Il m'expliquait que ce jeu est idéal pour se former à la tactique. Aussi bien que pour gravir les échelons, et dans les batailles, et dans les procès juridiques égalisant avec les autres marchés. Après j'imagine que les tactiques militaires de votre planète semble être similaire à nous tout comme votre culture. Ne vous méprenez pas, mais une Toa comme moi a quand même le droit de connaitre celle qui fut choisi pour être l'impératrice de l'Ordre, vous ne trouvais pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Sam 9 Juil - 18:24

Tanika regardait son interlocuteur, ou plutôt son interlocutrice agir avec intérêt, elle n'était pas très étonnée de voir qu'il s'agissait en réalité d'une toa, sans doute de pierre ou de terre, au vue des couleurs qu'arborent son armure même si elle s'attendait plus à un quelqu'un de de nature plus introvertie, tel qu'un makuta ou tout autre espèce plus inquiétante qu'un toa. l'autre avait décidé de présenter un échiquier devant la stellaire en vantant les vertus du jeu d'échec comme base d'initiation à toutes forme de stratégie, qu'elle soit militaire ou non, sans doute avec l'intuition que Tanika ne connaitrait pas ce jeu.

-oh, j'aime bien les échecs, Vorona m'a appris à y jouer, elle est imbattable à ce jeu... oh, j'aurais juste voulu qu'il y aie plus de lumière, cet endroit est bien sombre à mon goût, dit celle qui voulait faire briller une boule de plasma plus tôt. Vous savez, je n'ai aucune raison de vous considérer comme mon ennemie, du moins pour l'instant, Je sais que le Protectorat m'a forcé à faire tant de mal contre mon gré, mais je n'abandonnerais pas l'idée de protéger ceux qui ont tant confiance en moi. Mon peuple est né avec une âme guerrière, nous nous battons pour défendre nos valeurs. Beaucoup ont donc compris que j'étais apte à prendre le commandement du système immunitaire du corps de Mata-nui. Bien que procès il y aura, j'ai espoir que Raidark et Helryx aient encore confiance en moi. J'ai encore des ressources stratégiques à faire valoir contre le Protectorat qui a souhaité me démettre de mes fonctions de force, ne vous inquiétez pas, même si je l'avoue, me faire feinter la trahison de ma faction fut aussi subtile qu'une prise en passant.

la toa faisant référence à ce genre de petites règles que l'on oublie facilement et qui surprend quand l'adversaire s'en sert habillement.


-mais dites moi, pourquoi nous avoir observé dans l'ombre pendant tout ce temps, moi et mes coéquipiers, vous n'avez rien à vous reprocher envers nous, du moins je l'espère, et ce qu'importe la faction à laquelle vous appartenez puisque pour l'instant, seul le Protectorat est une menace. Ou alors avez vous eu envie de jouer un rôle important durant ce procès?

...

Pendant ce temps, à Daxia, les membres de l'Ordre de Mata nui s'affairaient à une grande quantité de travail, entre les rapport et les comptes rendus des événements passés sur Bara magna, ainsi que la diffusion des informations nouvelles à leur sujet. Malheureusement, il semblerait que les systèmes de communications aient subit entre temps des problèmes majeurs. De nombreux messages n'ont pas pu être envoyé et être reçu entre la base et les territoires colonisés. La cause des dysfonctionnements des réseaux d'informations, de média et de communication est encore inconnue et sont devenu constamment sous maintenance. Les canaux d'urgence étant les quelques uns des derniers encore parfaitement fonctionnels. Les informations sur les conflits armés dans les montagnes noires de la planète des sables sont arrivé très tard.
Vorona était à la recherche dans la bibliothèque de nouvelles informations qui auraient pu lui échapper à propos de Shrecki. Les archives récentes indiquèrent que le Protectorat voyait Shrecki comme un nouveau Messi qui guidait leurs ennemi et donc s'était mit à l'attaquer en priorité, profitant que le siège de Roxtus mobilise un maximum de guerriers pour qu'il se retrouve seul, quelque part, mais impossible de savoir si il est encore en vie ou non et où il pourrait bien se trouver. La piste d'un voyage à travers les dimensions était également envisageable même si ça rendrait sa localisation infiniment plus compliquée. Même si son intuition lui disait que Shrecki est bien plus qu'un simple makuta, encore aucune trace écrite n'ayant été découverte ne fait mention d'un quelconque lien entre le Dieu de la mort et une quelconque divinité des énergies élémentaires. Mais voilà que le communicateur de la Vortixx vient à sonner, une simple alerte de la salle de contrôle, elle s'y rendit alors.
Plus tard, elle et Cordax rejoignit Raidark. Le makuta a pu obtenir des nouvelles inquiétantes venant de quelques points de l'univers Matoran, ce qui l'avait incité à mobiliser les autres.


-Raidark, je crois que nous avons un autre problème plus urgent que de préparer l'audience avec Helryx, il semblerait que les matoran manifestent dans certaines villes contre le manque d'information et de transparence quand aux activités militaires contre le protectorat. La coupure des réseaux de médias a sans doute accéléré le processus, laissant le peuple sans nouvelles des activités des principaux dirigeants des factions. Shrecki ayant disparu et Nui étant encore sous le contrôle du Protectorat, il semblerait que nous soyons obligés de faire appel à Tanika pour calmer les foules. Cela pourrait être dangereux, mais nous n'avons pas vraiment le choix. Si vous allez seul à Metru nui, ils vont sans doute croire à un coup d'état organisé de votre part.

[hrp]désolé pour ce RP mais j'ai perdu l'accès a Daxia par le fait que je soit encore dans le groupe du Protectorat[hrp]


Dernière édition par Tanika le Sam 9 Juil - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Jeu 14 Juil - 18:18

Le jeu étant installé, Hali-Na commença par déplacé le premier pion. Suivi ensuite de Tanika, alors que la Stellaire fait de ses aprioris concernant le Protectorat, son peuple, ainsi que sur ce qu'elle doit faire après le procès. La Toa de pierre fit un petit sourire amusé quand l'Imperatrice de l'Ordre lui posa la question si elle joue un rôle dans le procès qui va suivre.

"Mes raisons et objectif n'ont rien avoir avec le Protectorat, je ne défend aucune faction pour ainsi dire. Mais avant que je vais droit au but, permettez moi de vous raconté une histoire."

Elle déplaca alors un autre pion dans la case D4 du plateau et entama alors son histoire alors que le jeu continue.

"C'était il y a fort longtemps, et ceux bien avant l'avènement de la Guerre des Puissants. Il y avait une petite Matoran qui s'étaie perdue dans une forêt, s'étant trop éloignée de son village pour se promener. En cherchant par tout les coins et recoins, elle ne parvenais pas à trouver la sortie. Jusqu'à ce qu'un être de grande taille la trouva et l'amena hors de la forêt, cet être était un Makuta. La Matoran remercia alors le Makuta pour son aide ainsi que ses sages mots réconfortant. Mais elle voulait rendre plus qu'un simple remerciement, elle voulait offrir à ce Makuta son aide et en apprendre plus. Et un jour le destin sourit à la Matoran qui est maintenant une Toa, elle parvient rapidement grâce à l'ancienne guerre opposant le peuple contre la Ligue des Six Royaumes la Hagah du Makuta. Durant la suite des années elle fit sa tache de Hagah et elle ainsi que le Makuta était très proche.

Mais ces doux moments fut hélas écourté par la cause d'un virus qui provoqua une maladie qui oblige la Toa à respirer de l'air artificiel. Ce fut alors que le Makuta eu l'idée et l'ambition la plus grande qu'il y eu: avec un groupe de spécialiste il créa une base orbital afin de mener des recherches sur la création d'un être puissant et immortelle, et ces avec ces recherches qu'il finit par y trouver une antidote pour la Toa. Mais la destinée était bien trop cruelle à ce moment ci, car l'Ordre de Mata Nui eu vent de ces recherches interdites et décide de faire une mise en arrêt du projet en en tuant tout les membres, seuls certain y échappe tel que le Makuta qui avait lancer le projet. La Toa elle finit par être tuée par l'Ordre malgré qu'elle a réussi à faire échappé la créature dans une capsule de sauvetage. Et ainsi ce termine cet histoire triste."


La Toa de pierre déplaça à la suite d'une manœuvre pas habile de la stellaire une de ses deux cavalier qui pris du coup le pion adverse. Ce fut ensuite qu'Hali-Na reprit la parole, mais sa voix elle changea et sembla avoir une amertume quant elle parla.

"Cependant, ce n'est que la version officiel tel que l'Ordre a montrer au monde. Il existe une suite plus sombre qu'elle ne laisse imaginé. En vérité la jeune Toa n'as pas été tuée sur le coup, mais mise en sommeil par anesthésie. L'Ordre l’emmena après avoir mis utiliser l'antidote et lui fit faire un endoctrinement au point que la Toa fut une autre personne avec de fausse souvenir. Elle passa ses longs années a être au service de l'ordre dans les affaires juridiques jusqu'au aux moments où l'Univers Matoran arriva sur Bara-Magna.

Mais malgré tout, la Toa ne se sentait pas à sa place, qui y avait un vide, et ressentait que quelque chose l'appela dans son fort intérieur: l'attrait de l'ombre. Cet attrait la guida jusqu'à retrouver le dossier d'un Makuta dont elle lui rappelait étrangement, et c'est en regardant que la Toa sentit que l'attrait des ténèbres était plus forte. Elle souffrait alors que l'ombre lui révéla des images qui semble être contradictoire, mais qui semble corroboré à elle.

Elle se demanda tout du long pourquoi et comment, se demandant même si cela la conduit à la folie, mais surtout; qui est elle. Et en fin de compte, les images procuré par les ténèbres était comme les bouchons qui bloqua le vide de son cœur et sut maintenant ce que c'était: ces véritables souvenirs. Dés cet instant tout ce qu'elle intéressait dans l'immédiat été de retrouver son maître mais hélas elle arriva que trop tard: le Makuta a été tué, bien que mentalement il a été tué par la folie de subir moult échec. Alors la jeune Toa jura de faire payer la vengeance de son maître et a elle envers les responsables qui a causer tant de perte."


Elle termina sa phrase en déplaçant un autre pion qui amène à une situation d'échec en sa faveur. Mettant également Tanika dans une situation délicate, aussi bien dans le jeu qu'en vraie. Hali-Na regarda à nouveau la stellaire alors qu'avec une certaine habilité, on pouvait lire dans les yeux ambré de la Toa de pierre une animosité à l'égard de l'Impératrice.

"Il y a peut être plus de chance de se considéré comme ennemie pas vrai ?"

...

Durant ce temps là sur Daxia, Raidark le commandant de l'Ordre fit les cents pas dans la salle de contrôle du QG de l'Ordre. Voilà que trop longtemps que le procès de Tanika aurait dut se terminé et se montre anxieux. Il continua sa ronde quand le Makuta Cordax arriva et annonça un rapport qui n'ai guère réjouissant: à savoir que les Matorans de Metru Nui font une manifestation pour connaitre la situation face au Protectorat. Suite à cette nouvelle, le Skakdi dégaina alors son épée et saccagea sans crier gare un plateau de bord. Une Vortixx arriva aux même instant et resta au même endroit que le Makuta du chaos alors que la Main de l'Imperatrice donna un dernier coup de lame sur l'appareil détruit. Raidark ne se retourne pas pour savoir qui s'était, ayant deviné qu'il s'agissait de Vorona.

-Autre chose ?

Répondit le Skakdi d'un air renfrogné avant qu'il se calma complètement. Il finit par répondre au Makuta et à la Vortixx après qu'il rangea son épée.

-Mouais excusez moi. Je suis sur les nerfs par rapport au perte du temps qu'on fait alors que le Protectorat gagne en force. Et le fait que les Matorans de Metru Nui sont au courant alors qu'ils ne devraient l'être qu'à la fin du procès m'a lâché un câble. Prépare la navette Cordax. Toi et Vorona, vous m’accompagnais pour la cité. Il est temps de réglé cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Lun 15 Aoû - 1:16

Elle continua de jouer ses coups, du mieux qu'elle pouvait, réfléchissant à toutes les alternatives possible à chaque fois. Bien que sur la défensive, c'est dans ce cas là qu'elle semblait la plus douée, à défendre efficacement. Cela ne semblait pas si difficile pour elle, qui n'avais pas ce sentiment que l'ennemi a toujours un coup d'avance, voir deux, cette impression qu'il lit dans ses pensée et agit en conséquence, que seul des makuta comme Shrecki ont su lui donner.

-Je ne suis décidément pas la meilleure à ce jeu, avoua Tanika, mais pensez vous réellement juger de mes talents de chef sur une simple partie? vous me portez donc responsable de la mort du makuta. En effet, j'ai bien tué un makuta, mettant un terme un conflit qui semblait sans fin entre lui et mes chers compatriotes et amis. J'ai fais ce que je pensais être juste pour moi et le reste de l'équipe Alpha. Celui ci nous ayant causé tant de souci pendant des années.

La partie semblait arrivé à un statut quo, comme bloquée. C'était serré et le vainqueur était encore incertain.

-Je ne sais pas comment vous avez eu connaissance du projet Cordak, désolation en matoran, mais il fait partit des archives du passé, un temps où je n'étais pas encore venu sur cette planète. De ce que je sais, l'Ordre de Mata nui de l'époque était en guerre ouverte contre la confrérie makuta car leur chef visait à renverser le Grand esprit pour prendre sa place. Il est évident que en tant qu'ennemi, il semblait nécessaire et juste pour l'Ordre de stopper la conception d'une arme suprême par les makuta, eux qui visaient à créer le makuta ultime, celui qui peux gagner toutes les guerres. Il ne faut pas me porter responsable de décision que je n'ai pas prise personnellement, puisque je n'étais pas encore là, mais je pense que c'est une stratégie que j'aurais approuvé car elle a du sens. Savez vous qu'un vrai dirigeant sait se servir habilement aussi bien de l'épée que du bouclier. L'un pour protéger son peuple tant aimé afin qu'il ne lui arrive rien, l'autre pour éliminer les menaces si nécessaire, pour le même but. Et j'ai su en voyant le corps de Mata nui depuis l'extérieur que l'Ordre de Mata nui n'est pas seulement un serviteur du grand esprit, mais aussi le système immunitaire de son corps et de sa source de vie que sont les matorans. Cela étant dit, je n'ai pas eu connaissance du fait que la toa soit toujours en vie ainsi que les tourments qui lui sont arrivé. la créature l'est aussi, vous le savez sans doute, aspirant à un monde meilleur et ne servant pas d'arme de destruction pour une faction désireuse de révolution ou de fin du monde. Il combat le Protectorat à nos côté et c'est tout à son honneur. Mais dites moi, quelle relation aviez vous avec Naga, pour que vous soyez si en colère contre celle qui l'a tué?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   Ven 19 Aoû - 15:50

La partie continue alors qu'Hali-Na écouta à son tour les paroles de l'Imperatrice de l'Ordre de Mata Nui. Expliquant que le passé reste le passé et qu'il est impossible d'y remédié. Ajoutant le fait qu'elle se demanda comment la Toa de la Roche puisse être aux courant du projet Cordak ainsi de quel relation la Toa de roche entretiens avec celui qui fut jadis le plus grand ennemi de Tanika et de l'équipe Alpha aujourd'hui mort. Ceux à quoi elle lâcha un soupir amer avant de répondre à l'Impératrice.

"Oooh, j'avoue que là vous m'avez un peu déçu, Tanika de Tamaran. Je m'attendais à plus de perspicacité de votre part. Savez vous les faits cachés par rapport aux conteurs d'histoire ? Les personnes ayant un sens développeur peuvent comprendre du conteur qu'il ne raconte pas seulement une histoire vécu, mais également sa propre histoire. Et je vous ais raconté la mienne."

Conclut-elle alors qu'elle déplaça un pion pour fortifier sa défense. Et c'est par cette conclusion que la Stellaire comprit qu'elle est en face de la première Hagah du Makuta Naga alors qu'elle déplaça un autre pion pour la poursuite de la partie. Elle fit face à la personne qui semble vouloir sa mort, mais pourtant, l'expression de son masque semble indiqué le contraire. Elle semble démontré la neutralité, proche de la tristesse. Ce fut alors que la Toa de la roche reprit la parole.

"Pour vous dire la vérité, je ne vous en veux pas pour avoir tuer mon maître. Son âme a été décimé par la folie, il fallait que le corps fasse de même. Et puis, ça m'avait bien aidé pour détruire tout ce qui été crée par sa folie. eEt comme vous le dites, le passé est le passée"Hali-Na avait émit un léger sourire en pensant alors qu'elle avait envoyé aux trépas les anciens séides de son maître avant de changer l'expression de son visage. Plus sérieux, dont ses yeux de couleur ambres refléta comme une maléfique."Mais maintenant je vais aller droit au but Tanika. Nous partageons des similitudes vous et moi, et tout comme moi, vous avez été bafoué et pervertis contre votre grée: vous aux ténèbres, et moi à la lumière. C'est pour quoi, j'aimerais vraiment que nous collaborions ensemble.

Si nous travaillons ensemble, je suis sure que nous serons alors imbattable. Nous terrasserons alors le Protectorat ainsi que les Makutas et les Skralls. Toutes les choses erronées des Grands êtres s’effondrera, et sous notre égide, sous notre empire, créera alors, un monde meilleur."


La partie d'échec s'approcha alors de la fin tandis que la Toa de pierre posa un nouveau pion mettant à nouveau en position d'échec en la faveur de cette dernière.

"Et une fois Spherus Magna à notre portée, nous irons sur votre planète et nous imposerons notre loi. Et nous connaitrons alors, la paix. La décision vous reviens maintenant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Prison du Gouffre] Les cellules d'emprisonnement
» [Prison du Gouffre] Pour sauver...
» Un Kidnappeur condamné à dix ans de prison
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Moussa Kaka toujours en prison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Reste de l'Univers Matoran :: Prison du Gouffre-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos