Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Continent Nord] Disparitions

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Solok
Toa Useless
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
400/400  (400/400)
Jauge de Vie:
980/1000  (980/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3400/3400 | DEF : 1535/2500

MessageSujet: Re: [Continent Nord] Disparitions   Dim 24 Fév - 22:52

Le Toa prêta attention aux paroles prononcées par ce loup spectral qui avait fait une brève intervention, puis il remarqua ensuite que Laentraz était toujours présent. Ce géant leur dit que la vie était une récompense de l'épreuve que le trio de la Confrérie venait de traversé, il évoqua ensuite une ou plusieurs autres récompenses mais demanda aux membres de la Confrérie s'il pouvait accomplir une tâche pour eux.
Nui répondit à Lentraz en lui demandant de parler de cette tâche que le Sykkrahk voulait confier au trio. Solok était bien tenté d'accepter, les êtres de cette envergure mettait souvent a l'épreuve des guerriers qui accédaient, s'il réussissaient, a des récompenses d'un certain niveau. Mais la tâche ne serait certainement pas facile et il ne fallait pas accepter comme ça, et le Toa n'avait pas assez d'expérience pour prétendre réussir quelque chose de ce genre, et n'était pas assez haut gradé pour accepter au nom du trio la tâche.
Solok était tout aussi préoccuper par les Matoran, qui d'après ce loup spectral, avait réintégré leur village respectif, mais que leur était-ils arrivé? Et pourquoi avait-ils été pris a leur village? Le Toa espérait rapidement avoir des réponses, il aurait peut être un début de réponse une fois que le trio de la Confrérie aura pris chemin arrière.
Mais aussi, le mal de tête du Toa le reprenait, mais pourquoi disparaissait-il durant les combats? Ce n'en n'était peut être pas un mais autre chose, un message, une intervention, ou... Un être supérieur?


Quelque part

L'être qui avait imposé une marque sur le Kanohi de Solok était seul, il tenait bien des armes dans ses mains, des épées plus précisément, dont une qui n'était pas physique. Il contacta quelqu'un via un moyen inconnu :

-Saveratrem, j'ai imposé la marque sur le Toa Solok. Qu'en est-il des trois autres dont je t'avais confié la tâche?
-Une petite erreur m'a envoyé avant la naissance de deux d'entre eux, mais j'ai imposé la marque sur le plus vieux des trois...
-Bien, je n'ai plus a attendre que le Toa Solok perde la vie pour le faire changer de monde comme ce Makuta.
-Compris Alpha-Solok, mais pourquoi lui avoir imposé cette marque de voyage dimensionnel maintenant?
-Ce n'est pas qu'une marque de voyage dimensionnel, c'est pour signifier qu'il sont Solok eux aussi. Pourquoi maintenant? Tu l'a bien vu, il était inconscient. Je n'ai fait que profiter de l'instant présent.
-Je vois...

Il mit fin a la communication. Alpha-Solok continua son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/u1023
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Continent Nord] Disparitions   Jeu 28 Fév - 1:00

-"Je ne vois pas pourquoi je refuserais de vous donner des explications mais, néanmoins, je tiens à vous prévenier que cela risque de prendre un peu de temps.

Tout d'abord, commençons par le commencement. Mon espèce, les Sykkrahk sont originaires d'un monde qui, désormais, n'existe plus et contrairement à vous, nous, ainsi que le reste des habitants de notre monde, sommes une espèce entièrement biologique.

Peu avant que notre monde disparaisse, une guerre faisait rage entre les différentes populations qui l'habitaient. Bien que nous Sykkrahk étions neutre, nous nous retrouvâmes tout de même mélés à ce conflit : nos territoires étaient convoités par les bélligérants, et comme ils étaient plus... fragiles, plus petits que nous, ils vinrent à nous considérer comme une menace qu'il fallait éradiquer.

Alors, ils commirent le sacrilège d'oser inverser les rôles que la Nature nous avait confiés et de nous chasser comme si nous étions du gibier ou des parasites nuisibles. Evidamment, nous ripostâmes mais plus le combat durait, plus nous perdions du terrain. Nous avions l'avantage de la puissance et de la rapidité, certes, mais ils avaient ceux du nombre et des machines.

Un petit groupe de Sykkrahk, sentant que nous perdions le combat, décidèrent de partir pour les territoires des envahisseurs afin de leur rendre la pareille. Leur périple fut long et éprouvant et quant ils arrivèrent à destination, ils n'étaient plus que trois et, à leur grande surprise, découvrirent quelque chose à laquelle ils ne s'attendaient pas.

La source du conflit...

Un pouvoir qui les força à affronter leur destins respectifs...

...et les changea à tout jamais.

La puissance de contrôler les trois piliers de la Réalité, de la Création et de l'Univers leur fut donnée.

Temps, Espace et Existence...

Comme vous pouvez vous en doutez, je suis celui des trois qui a hérité de la puissance de l'Existence. Le plus jeune de notre groupe a obtenu le pouvoir du temps et celui de l'Espace a été attribué à mon frère..

..Distrakk.

Avec nos pouvoirs, nous apprîmes le destin que notre monde allait connaître et nous décidèrent alors de le quitter, emmenant le reste des Sykkrahk avec nous.

Avec notre puissance, nous voyagèrent à travers les dimensions et conquirènt les mondes que nous visitions. Certains comprirent qu'ils ne pouvaient rien faire contre nous et co-opérèrent avec nous, d'autres refusèrent d'accepter l'évidence et continuèrent de résister même si leurs efforts ne produiraient aucun résultat.

Du moins, c'était ce que nous croyons.

Aveuglés par notre puissance et nos succès, nous ne virent pas le coup venir. Les efforts combinés de toutes les rebellions présentes sur les mondes que nous avions conquis aboutirent à la création de trois artefacts dont l'objectif était sceller nos pouvoirs afin de pouvoir nous éliminer dfinitivement.

Cela réussit... partiellement mais cela n'eut lieu grâce à la trahison de ceux dont nous pensions la loyauté acquise.

Notre propre peuple, les Sykkrahk s'étaient retournés contre nous.

Et cette trahison en causa une autre : Ahvenris, le maître du Temps se retourna contre nous.

L'union qui avait fait notre forrce se brisa alors. Sentant la fin approcher, je m'y résigna et à la fin, seul Distrakk combattait encore.

Néanmoins, ils ne réussirent qu'à moitié. Nos pouvoirs furent scellés, certes, mais ils n'arrivèrent pas à nous tuer. Ahvenris et moi avions survécu. Désormais, sans moyen de quitter le monde dans lequel nous nous trouvions, nous rejoignirent, incognito, le reste de notre peuple qui eux aussi étaient piégés là et, ne voyant pas d'autre moyen, décidèrent de s'intaller.

Les années, puis les décennies, les siècles et enfin les millénainaires passèrent. Malgré la perte de nos pouvoirs, nous étions restés éternels, et avons assisté à l'avènement de la nouvelle civilisation Sykkrahk.

Mais le passé nous rattrapa : Distrakk, que nous avons crû mort, était bel et bien vivant et comptait à la foir récupérer sa puissance perdue et se venger de la trahison qu'il avait subi.

Tout d'abord, il tua celle qui avait hérité de l'épée de rubis, l'artefact qui avait été utilisé contre lui, et brisa l'arme. Bien qu'elle fut ensuite réparée, sa puissance avait été diminuée.

Il trouva ensuite le moyen de briser le sceau et recouvrit sa puissance d'antan. Ayant nous aussi récupéré nos pouvoirs, nous tentèrent de l'arrêter mais il utilisa les deux artefacts restants contre nous et prit l'avantage.

Heureusement, ceux que nous avions jadis combattu avaient anticipé cette possibilité et avaients laissé un dispositif capable de sceller des êtres de notre puissance.

Néanmoins, ce dernier avait été endommagé et pour l'activer nous dûrent sacrifier deux des artefacts ainsi que la majeure partie de notre pouvoir pour emprisonner Distrakk à jamais.

Malheureusement, ce dernier a, par un moyen qui m'est inconnu, réussi à affaiblir sa prison et si l'on ne fait pas quelque chose, il sera de nouveau libre et se mettra de nouveau à conquérir tous les mondes qu'il visitera.

Mais, pour le moment, ce n'est pas encore arrivé. Il n'a pas encore récupéré assez de puissance pour pouvoir se libérer lui-même et donc il a besoin d'agents à l' "extérieur" pour faire le travail à sa place.

Avant de venir dans ce monde, j'ai réussi à déterminer qu'il n'avait qu'un seul agent dans cette réalité et j'ai réussi à déterminer qu'il s'agissait d'un membre de la Confrérie.

Voici pourquoi je vous ais mis à l'épreuve. Je voulais déterminer lequel d'entre vous était associé avec lui et le faire disparaître. Heureusement pour vous, le fait que vous soyez encore vivants est la preuve que vous n'êtes pas l'individu que je recherche.

Ce qui m'ammène à ma requête. Je souhaiterais que vous trouviez l'agent de Distrakk et que vous faites l'éliminiez. Bien sûr, vous serez recompensés pour cela, alors acceptez-vous ?"-


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: Re: [Continent Nord] Disparitions   Ven 1 Mar - 0:21

Nui avait écouter le récit du Sykkrahk, l'histoire de son espèce ainsi que le raison se cachant derrière ce combat.
En temps normal, le Makuta se serait contenter de rester silencieux tout en analysant, voire en rejouant, les événements dans sa tête.
Pourtant cette fois-ci c'était différent, cette fois-ci Nui parla, il s'adressa a la créature, a Laentraz.

- Il n'y a que cinq individu faisant actuellement partit de la confrérie, vous en avez trois devant vous, moi, Solok et Shrecki.
Les deux restants sont Miserix et Phantrakk, l'un est le Fondateur et le premier chef de la Confrerie, l'autre est notre actuel dirigeant.

Vous rendez vous compte de ce que cela implique ? Vous nous demander de tuer a la fois l'un des nôtres voire même notre dirigeant.
En échange de quoi ? Une hypothétique récompense et...ah oui, le Monde sera préserver du Chaos qu'apportera Distrakk.

Cela aurait marcher avec l'Ordre de Mata-Nui, mais pas avec moi.
Pensez vous que vous pouvez nous engager pour abattre notre chef ?
Vous devez nous confondre avec les Chasseurs de L'ombre, ou tout autres forme d'organisation qui a prit leur places.
Certes nous avons une politique de mercenariat, mais nous ne sommes pas des Rahis de guerre enrager, prompte a mordre au moindre geste.
Certes nous avons une Moralités plus que relative, mais nous, ou du moins moi, ne sommes pas exempt de toutes loyauté et de tout bon sens.

Je sais déjà ce que vous allez répondre, Fierté que tout cela, erreur, ce n'est pas de la fierté, c'est de l'honneur.

Nui marqua une pause, non qu'il en est eut réellement besoin, afin de laisser ses mots résonner dans le silence.
- Tout ceci est risible, Laentraz des Sykkrahk, vous pouvez effacer un Wahi entier de l’existence mais votre verbe laisse a désirer.
Nous pourrions cependant reconsidérer votre proposition sous un jour meilleurs, si vous n'omettiez pas, volontairement ou non, quelques informations qui pourrait nous être crucial.
Par exemple, comment reconnaitre un agent de Distrakk ?
On t-il un comportement différent ? Des pouvoirs particuliers ? Est-ce quelque chose que l'on peut déceler via Télépathie ?
Vu toute cette mise en scène j'en doute quelque peu.

Autre chose, par quel moyen un agent de Distrakk peut-il agir en faveur de sa libération ?
Si cela nécessite certaine action bien précise cela pourrait aussi nous aider.

Vous voyer ? Ce genre d'information utiles quand on veut trouver un individu, mais peut être contiez vous nous les communiquer après que nous ayons accepter peut-être.

A ce moment précis vous allez rétorquer que je me contredit moi-même, c'est possible, je n'ai pas l'habitude de réfléchir a voix haute.
Cependant, voilà ce qui va se passer.
Nous allons avoir une petite discussion entre nous.
Il fit un large geste de la Main qui engloba Solok et Shrecki.
- De ce qui en sortira nous accepterons le marché ou pas, sachez juste que si vous avez les fameuses information que j'ai évoquer plutôt cela pourrait faire pencher la balance en votre faveur.

Nui s'écarta alors du Géant pour mieux s'entretenir avec ses collégues, plus particulièrement Shrecki.
- Shrecki, vous êtes toujours avec moi ? Vous êtes dans la confrérie depuis bien plus longtemps que nous deux, alors je vous le demande: Que savez vous de Phantrakk ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solok
Toa Useless
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
400/400  (400/400)
Jauge de Vie:
980/1000  (980/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3400/3400 | DEF : 1535/2500

MessageSujet: Re: [Continent Nord] Disparitions   Ven 8 Mar - 1:12

Le Toa avait écouté les paroles de Laentraz et puis de Nui. Il vint en la tête de Solok, une idée un poil suicidaire, irréalisable, et certainement refusé, a exploité au cas où il s’avérait que Phantrakk, leader de la Confrérie, serait l'agent de Distrakk.

-Euh Nui, s'il s'avérait que Phantrakk, notre chef, soit l'agent de Distrakk, afin de ne pas briser la Loyauté que l'on lui doit de son statut, pourquoi n'irions pas donc tuer Distrakk, directement? Puisqu'il cherche à l'atteindre par la mort de cette agent. Et puis même si c'est Miserix, pourquoi irions donc tuer l'un des nôtres? Même si c'est surement peu intelligent comme idée, ça sera ça ou tuer l'un des nôtres. Ou refuser la demande de Laentraz et prendre le risque qu'il nous tue. Mais tu as raison Nui, il y a trop de zones d'ombre dans cette histoire...

Le Toa de glace n'avait pas réfléchi beaucoup avant de proposé cette idée, mais c'était la troisième voie, certainement refuser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/u1023
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Continent Nord] Disparitions   Dim 10 Mar - 15:54

Laentraz ne savait pas si cela était dû aux effets secondaires de sa dernièrr attaque mais le Makuta Nui et le Toa Solok venaient tous deux de démontrer un manque flagrant de réflexion.

-"N'y songez même pas Toa. A deux reprises, l'on a tenté de l'éliminer et à chaque fois, cela a échoué. Croyez-vous pouvoir faire mieux ?

Quant à vous, Makuta, si vous aviez pris un peu plus le temps de réfléchir, vous n'auriez pas eu besoin de poser ces questions.

Premièrement, comme je vous l'ai dit, je n'ai point de réponse en ce qui concerne la façon dont il essaye de se libérer.

Deuxièmement, s'il n'existait pas un moyen de répérer un être qui est entré en contact avec Distrakk, comment pourrais-je être sûr que cela n'est pas l'un d'entre vous ? Afin d'éviter de perdre du temps, je vais vous montrer."-

Le sol se fissura et l'épée de rubis que les guerriers de la Confrérie avaient aperçu au début du combat refit surface.

-"Ceci est l'un des trois artefacts que j'ai mentionné précédamment, le dernier des trois. Cette arme a été conçue pour combattre ceux qui manipulent et contrôlent l'espace comme Distrakk. Bien qu'elle ait perdue la majeure partie de son pouvoir d'autrefois, cette épée est toujours capable de, entre autres, sceller des pouvoirs liés à l'espace, comme votre téléportation, ou de détecter des individus possédant de tels pouvoirs.

Voyez-vous, Distrakk est un être puissant mais cette puissance laisse des traces sur ceux qui sont entrés en contact avec lui, traces que cet artefact est capable de décéler. Néanmoins, je tiens à vous préciser que le processus prendra au minimum quelques minutes."-

Le sykkrahk se tut un instant avant de poursuivre.

-"Néanmoins, il y a en effet quelque chose que j'ais oublié de mentionner. Deux d'entres vous ont déja eu à faire à Distrakk, ou plutôt l'un de ses bras."-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: Re: [Continent Nord] Disparitions   Mer 13 Mar - 22:03

La dernière offensive ainsi que la proposition de Laentraz avait semer un certain trouble dans l'esprit de Nui, le sykkrahk n'avait pas tord en pointant le manque de réflexion de Nui.

C'est alors qu'il fit sortir une épée sertit de rubis du sol, Nui se souvint alors l'avoir vu au début du combat, mais la fureur de de dernier lui avait oublier ce détail.
C’était cette arme qui avait sceller leur pouvoirs de téléportations, et c'était aussi l'un des trois artefact citer par Laentraz, l'épe de rubis.

Le sykkrahk admis avait omis un détail, ils avaient déjà croiser le chemin de Distrakk, du moins l'un de ses bras.

Nui se souvint de cette étrange confrontation, le terrible affrontement contre la Mort en personne qui avait suivit l'avait rendu dérisoire.
Shrecki aussi avait été présent, mais pas Solok qui n'avait pas encore rejoint la confrérie a l'époque.

En ce remémorent son déroulement un détail le marqua, ce combat contre un adversaire aussi pue conventionnel avait fait laisser dans l’expectative tout les combattant présent a l'exception d'un seul.
Nui aurait aimer avoir l'assentiment de Shrecki a ce sujet, mais depuis la fin du combat le Commandant était comme...ailleurs.
Certes c'était souvent l'impression qu'il laissait mais cette fois-ci il y avait quelque chose de différent, le Makuta se demanda alors si son esprit n'avait pas fini par dériver un peu trop loin de ce monde.

Nui décida de faire pars de ces découvertes tout en faisant le récit du combat au Toa.

- Solok, ce d'on Laentraz parle remonte a avant que vous ne rejoigniez la confrérie.
A cette époque Tuma et Ikinat, respectivement chef des Fantômes et des Skrall, avait disparu et un groupe composé de guerrier de tout bord c’était retrouver a parcourir les vastes cavernes s'étendant sous Bara-Magna.
A la fin de notre périple ce n'était pas moins que l'incarnation de la Mort, Tericarax, qui nous attendaient.

Mais auparavant nous avions du menez un autre combat, une sorte porte dimensionnel s'ouvrit devant nous et un bras en sortit.
Nous n'avions alors aucune idée de ce que c'était ni même comment l'affronter.

Pourtant parmi tout les guerrier rassembler ici, un seul semblais savoir ce qui se passait.
Il nous conseilla de prendre notre mal en patience, qu'IL ne faisait que se divertir.
Le bras s'en alla et le portail se referma, exactement comme l'avait dit ce guerrier.
Ce guerrier, c'était Phantrakk.

Grâce a Laentraz nous savons que ce bras était celui de Distrakk, la conclusion logique est que Phantrakk est l'agent de Distrakk.
Cependant je reste partager sur la conduite a adopter, Phantrakk était déjà là a l'époque de la première confrérie, il a traverser toutes les guerres qui ont secouer notre monde.
Il est aussi notre Chef, notre Souverain........
Je me demande depuis combien de temps il est l'agent de Distrakk.........

Nui se tut plongeant a nouveau dans l'abime de ses réflexions.
Fallait t-il plusieurs agents pour le libérer ? Un agent s'alliait t-il de son plein gré a Distrakk ? Pouvait t-il refuser d'accomplir sa volonté ? Y avait t-il un moyen de les libérer de son empire sans les tuer ?
Une telle décision ne pouvait être pris a la légère, il lui fallait l'avis d'un autre que lui.
Le Toa Solok n'avait pas l'expérience de ce genre de chose, Shrecki aurait été de bon conseil mais les mots ne semblais pas pouvoirs atteindre son esprit.
Restait alors Miserix, mais accorderais t-il le moindre crédit a une histoire aussi étonnante ? Estimerais t-il qu'on ne saurerais remettre en cause l'intégrité d'un supérieur sur les affirmations d'une tels créature ?

Enfin Nui aurait parler avec Phantrakk, prononcer certains mots et espérer pour en jauger les réactions, Phantrakk nierait t-il ? Se contenterais t-il de rester si impassible, son esprit si impénétrable que Nui n'aurait rien pu savoir ?
Ou bien montrerait t-il son vrai visage et l'attaquerait t-il ?
il lui fallait plus d'information et surtout il lui fallait Shrecki.

- Laentraz, que savez vous a propos des agents de Distrakk ? De la façon dont ils se sont rallier a lui ? Existe t-il une possibilité qu'un agent désobéisse aux ordres de Distrakk, qu'il puisse échapper a son influence ?

Pour laissez le temps a Laentraz de répondre Nui se tourna vers Shrecki, le Makuta se tenait a présent a quelque centiBio seulement de lui.
Nui posa sa main sur l'épaule du Commandant:

- Shrecki, nous avons besoin de votre point de vue pour pouvoirs prendre une décision, nous avons besoins de ce que vous savez sur Phantrakk, nous avons besoin de vous.
J'ignore ce qui vous est arriver, j'ignore où se perd votre esprit mais, sentez la terre sous vos pieds, sentez ma main sur votre épaule, ma voix faisant vibrer l'air autour de vous.
Un temps, un lieu, ici et maintenant Shrecki.

Puis Nui se tut, attendant les réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shrecki

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4225 DEF : 6100

MessageSujet: Re: [Continent Nord] Disparitions   Dim 17 Mar - 15:11

Les entropies continuaient à se mélanger sous le regard de Shrecki. Le Makuta entendait des paroles différentes à chaque fois, mais dont se distinguait un fond ; il voyait toute une possibilité de décisions prises, de propos échangés, parfois de coups, de déplacements, d'insultes et questionnements, jusqu'à une Conclusion. Alors que Nui – le vrai – posait sa main sur le bras de Shrecki, une Puissance trancha le bras du soldat nettement. Le membre s'en alla quelques mètres plus loin. Bien sûr, aucune douleur pour lui, après tout les Makuta ne ressentaient pas la douleur, et un membre n'était qu'une partie d'armure. Mais l'action avait été si nette, si concise et rapide qu'elle aurait de quoi le surprendre. Le membre alla s'écraser quelques mètres plus loin, un liquide vert en dégoulinant.

Shrecki tenait dans l'une de ses mains un masque cuivré, qui n'aurait que recouvert partiellement son visage s'il l'avait mis. Pourtant, ce dernier brillait comme une étoile au milieu de l'obscurité apportée par les Mawas et les pouvoirs Kraata usés précédemment. Le Makuta se concentrait sur un seul Temps à la fois...Il le devait. Le contact rassurant de l'Essence même des tissus réels sembla raffermir sa prise sur son monde.


- Voici l'heure de la Conclusion, semble-t-il. Tous vos dires, Laentraz, pointent l'agent dont vous parlez comme bien évidemment Phantrakk. Le fait que vous nous offriez l'épée de Rubis n'est pas pour déceler une éventuelle trace d'Espace sur lui...Vous nous la livrez pour l'empêcher de fuir, et que nous l'abattions ensuite...N'est-ce pas ? Mais peut être avez vous fait vœux de ne pas intervenir envers les agents de vos frères...Sinon vous ne vous donneriez pas la peine de tergiverser avec nous, chose qui vous semble éminemment ennuyante.


Le Commandant, d'un pas lent, s'approcha de l'arme, et en effleura la garde, puis l'agrippa solidement, et l'accrocha à son dos. L'épée formait un contraste saisissait avec son manteau de noirceur, l'être se retourna à nouveau vers Laentraz.

- Je présume que vous le savez, n'est-ce pas ? Phantrakk est le haut dirigeant de notre Confrérie. Lever la main sur lui signifierait se rendre coupable de haute trahison, passible de peine de mort, de la main de nos frères. Qu'il est étrange de remarquer que tous tentent en ces temps troubles de l'abattre. Peut être que, malgré cela, notre monde s'achèvera. Les cycles cosmiques ne peuvent être contrôlés, comme vous l'auriez deviné. Phantrakk...Un être qui a résisté à tous les conflits ayant ébranlé cet univers depuis le commencement. La guerre contre les Envoyés des Grands Êtres...La domination de l'Alliance Criminelle...La terrible invasion du Protectorat...L'arrivée dans ce nouvel univers et la confrontation avec les nouvelles espèces...Si jusqu'à maintenant il a survécu, croyez vous que ce soit uniquement par une armure épaisse ? S'il s'agissait d'un rahi sans cervelle, Miserix aurait depuis longtemps repris son poste de dirigeant...Non, un Makuta n'est pas à prendre à la légère.

Mais cela aussi, vous le savez déjà.

- Très bien, Laentraz des Sykkrakh. Je vous aiderai à nullifier l'influence de votre frère Distrakk. Je vous aiderai à supprimer le Makuta Phantrakk. Mais...Toute chose a un coût. Sans doute pourriez vous trouver n'importe qui d'autre dans cet univers pour s'adonner à cette tâche mais...Qui aurait toutes les informations sur votre cible... ? J'en doute fortement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Continent Nord] Disparitions   Lun 18 Mar - 21:43

-"J'ignore tout de ce Phantrakk dont vous parlez, hormis ce dont vous venez de m'apprendre. Je vous prierais aussi de ne pas mettre, comment le dites-vous déja ? Ah oui, la charrue avant les Rahi. Bien que mon intention était de vous la prêter, je n'ais jamais parlé de vous offrir cette épée. Une fois que vous en aurez terminé, vous devrez la rendre.

Néanmoins, vous avez encore le temps de faire votre choix. Vous pouvez reposer cette épée et décliner ou acceptez. Dans tous les cas, vous êtes désormais libre de partir."-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: Re: [Continent Nord] Disparitions   Sam 23 Mar - 17:01

Stupeur, choc, curiosité se succédèrent dans l'esprit de Nui a mesure qu'il réalisait que son bras avait été trancher.

Alors que Shrecki s'avançait vers Laentraz le Makuta estropier se tourna vers son membre perdu gisant a quelque pas de là.
Seul une fraction de son esprit écoutait l'échange entre le Commandant et le Sykkrahk, le reste était concentrer sur ce qui se trouvait devant lui.
Son bras avait était trancher au niveau coude, la coupure était net, continue, sans le moindre accros.
Quelque soit le Pouvoir utiliser il était a la fois puissant et indécelable a l'oeil.

Une sorte d'attaque psychique ? Ou alors un mouvement si rapide que Nui n'aurait rien vue ?
L'image fugitive d'un masque entre les mains de Shrecki traversa son esprit, mais l'avait t-il vraiment vu ou seulement rêver ?

Mais cela n'était pas là sa principale préoccupation, il devait d'abord décider quoi faire au sujet de son bras.
On reforger un nouveau serait couteux en matériaux, assimiler un Rahi pour gagner en masse puis utiliser la Métamorphose pour régénérer le bras était une solution audacieuse mais il n'y en avaient aucun dans les environ a par les Mawa qui n'allait guère apprécier cela.
Restait alors la solution de ressouder le bras au rester de son corps, mais la coupure se situant au niveau de l'articulation il avait besoin des compétence de Dagata pour effectuer correctement le travail.
Son Antidermis continuant de s'écouler par la plein béante laisser par son membre manquant la priorité était donc de la colmater, une injection de Plasma contrôler suffirait.

Mais lorsque qu'il reporta son attention sur sa blessure il remarqua que plus rien ne s'en écoulait, l'ouverture était colmater par une matière noire et dur avec des relents de cristal.
Les Nanites qui s'était loger dans son corps réagissait aux traumatisme extrême mais ignorer comment elle réagirait face a une brèche ouverte dans son armure.
Plus grave l'Antidermis contenu dans le membre déchu, bien qu'en quantité réduite, se répandait dans l'atmosphère.
Les conséquences d'un contact directe avec un environnement de quelque sorte que ce soit lui était inconnu mais il n'attendrait pas que cela se produise.
Il utilisa son Kraata de désintégration moléculaire pour réduite l’enveloppe de Protoacier a l'état de particules éparse puis incinéra la parcelle vivace de son essence en un cratère fumant avec un jet de plasma.

A présent il pu revenir totalement aux autres protagonistes, la scène qu'il voyait a présent semblait couler de source.
Shrecki s'emparant de la lame de rubis et annonçant qu'il irait tuer Phantrakk.

Phantrakk était aussi fort que rusée derrière son attitude monolithique, Shrecki était sans doute la dernière personne en vie a savoir comment il fonctionnait tout en ayant le pouvoir pour lui faire face.
Lui même n'avait plus qu'a observer la rencontre de loin et voir qui en sortirait vainqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solok
Toa Useless
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
400/400  (400/400)
Jauge de Vie:
980/1000  (980/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3400/3400 | DEF : 1535/2500

MessageSujet: Re: [Continent Nord] Disparitions   Sam 23 Mar - 23:46

Le Toa était rester passif durant quelques moments, il observait sans réagir.
Tout d'abord, le Toa de Glace appris qu'un groupe de personne (dont apparemment les deux Makuta que Toa Solok avait accompagné) avait affronté Distrakk (ou indirectement) puis "La Mort" en personne, chose intéressante a laquelle le Toa de Glace aurait aimé participer.
Ensuite, Shrecki "repris conscience" et "conclus" un peu le problème Phantrakk et décida d'aller l'exécuté. Nui n'avait pas eu de réaction oral depuis la décision de Shrecki car son bras venait d'être coupé, une force inconnu au moment où il a parler à Shrecki lui a sectionner le bras pour d'obscures raisons.
Nui avait apparemment décidé d'observer, ou il n'avait pas pris sa décision, le Toa aussi était encore indécis, il décida donc d'observer comment allait évolué la situation, de voir si Phantrakk allait confirmer les dires de Laentraz.
Les membres de la Confrérie étaient maintenant libre de "partir", le Toa dit donc :


-Maintenant que nous sommes libres de partir, ne devrions nous dont pas y aller? Pour en finir avec cette histoire? Pour avoir les derniers éléments manquant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/u1023
Shrecki

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4225 DEF : 6100

MessageSujet: Re: [Continent Nord] Disparitions   Lun 25 Mar - 22:21

Shrecki marqua un instant de silence. Souriait-il sous son masque? Impossible à dire. Toutefois, la folie qui l'avait pris semblait l'avoir quitté pour l'heure. Ne faisant rien de la demande de Laentraz, il ne reposa pas l'épée, ne la touchant pas même à son évocation.

- Vous semblez ne pas comprendre. Non, je pense qu'en réalité vous comprenez parfaitement tout ce que mes actes impliquent, mais préférez que je l'indique à haute voix, n'est-ce pas? Que je prophétise les évènements que je compte amener à notre Réalité de moi même, afin que notre accord soit scellé? Laentraz, maître de l'Existence, voici les termes de l'accord que je passe avec vous: je vous aiderai à vaincre Phantrakk, et à affaiblir l'emprise que Distrakk a sur ce monde. Pour la durée de ce combat, j'aurai en ma possession cette épée de rubis, qui scelle les pouvoirs d'Espace proches. Si je devais être vaincu, je trouverais un moyen soit de mettre l'épée hors de portée de Phantrakk, soit de vous la retourner malgré tout ici même. Nui, Solok, vous m'accompagnerez dans cette tâche. Notre trio s'est montré suffisamment efficace. Nous irons à Destral, nous percevrons auparavant la rémunération pour notre tâche...Puis nous jetterons à bas notre chef.

Un coup d'état, oui. Une machination sans doute. Pour le plus grand bien commun, voilà qui n'a aucune signification vous en conviendrez...Mais sans doute pas pour la gloire. À moins que vous ne recherchiez une telle chose. Solok, je suis navré d'avoir à réclamer une telle chose d'une recrue. Vous montrer ainsi les changements brutaux en politique de notre univers n'est sans doute pas la meilleure chose que je puisse faire. Mais il semble bien sûr que cela soit un pas que nous devons faire...

Laentraz. Après notre affrontement, le Fantôme de Nynrah ne sera plus. Nous nous retrouverons ici, dans deux jours si le Destin le permet.


L'espace autour de Shrecki commença à se déformer. Nui et Solok furent englobés dans l'étrange perturbation. Après qu'ils eurent disparu, Shrecki adressa une dernière parole à Laentraz

- Nous savons tous deux ce qui résultera de cela, n'est-ce pas? La fin d'une ère. Pour nous sauver d'une destruction, je dois amener le Chaos. Quelle ironie, n'est-ce pas?

Là-dessus, il disparut à son tour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Continent Nord] Disparitions   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Continent Nord] Disparitions
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Reste de l'Univers Matoran :: Continent Nord :: Péninsule de Tren Krom-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos