Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Colisée] Bureaux de Dume

Aller en bas 
AuteurMessage
Shrecki

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4225 DEF : 6100

MessageSujet: [Colisée] Bureaux de Dume   Sam 5 Avr - 15:00

Metru Nui. Il y a quelques semaines des cendres fumantes, la désolation engendrée par la Chose. Le Colisée lui-même était dans un bien piteux état. Mais des fondations, tout ce qui est détruit peut être rebâtit. Ainsi, depuis plusieurs semaines déjà, les Matoran travaillaient d'arrache-pied sous les ordres de la Confrérie ; des autres territoires de l'organisation, on a fait venir de brillants architectes et les meilleurs ingénieurs de tout le territoire se penchent sur des solutions pour rénover de manière durable la ville. Le résultat se ressent déjà. Si le visage de Metru Nui a changé, c'est sans doute pour le meilleur. Les quartiers enclavés et arriérés sont maintenant desservis par les réseaux de toboggan de la cité. Une dépense assez exorbitante, mais que les fonds de la Confrérie couvriront largement. Alors que la porte de la pièce s'ouvre avec un sifflement, Shrecki se retourne, ôtant son regard des Matorans qui s'attellent à la reconstruction, montés sur différents échafaudages, et entourés d'étincelles et de poussières du travail de tous les matériaux. Dans la pièce, un grand bureau luxueux entre un petit Turaga à la démarche lente, mais digne, et à l'armure rouge.

- Turaga Dume. Je vois que vous avez effectivement tenu promesse. Avec vos mesures, Metru Nui sera bientôt comme neuve. Toutes mes félicitations. Vous avez prouvé, une fois de plus, votre aptitude à prendre les décisions qui conviennent.

Le Kanohi de Dume se déforme légèrement, prenant une expression courroucée.

- Je n'approuve pas vos méthodes. Vous avez obtenu le contrôle de Metru Nui par la force, en menaçant Toa Tanika, et vous venez maintenant avec vos airs de bienfaiteur ! Vous avez même dissimulé le retour du Protectorat au peuple de Metru Nui, c'est proprement scandaleux ! Combien de temps pensez vous que cela peut durer ? Et maintenant, vous me parlez d'un ton de bienfaiteur, mais personne ne vous a vu pendant que la Chose ravageait notre cité. Vous êtes un couard, Makuta Shrecki !

Le meneur de la Confrérie lève sa main droite. Le Turaga tressaille, tandis qu'un lien d'ombre se forme autour de son cou, comme une main noire, puis disparaît aussi subtilement qu'il était apparu.

- Vous ne mâchez pas vos mots, Turaga Dume, mais viendra un jour où quelqu'un décidera que vous parlez trop...La vue depuis votre bureau est splendide, imprenable même, on peut voir tout Metru Nui d'ici. Je vois que vous avez fait un travail remarquable, excellent même, et avez correctement appliqué mes instructions concernant les rénovations. Mais Dume, dites moi, que voyez vous exactement ? N'y a-t-il pas dans cette ville, au moins une ruelle sombre que vous ne voyez pas, où vous ne savez – ou ne voulez savoir – ce qui se passe ?

- Où voulez vous en venir ? Répond le Turaga, bouillonnant intérieurement de rage.

- Vous veillez sur Metru Nui. Mais en tant que Haut Commandant de la Confrérie, j'ai pour mission de veiller sur tout l'Univers. Au début, chaque territoire était sous l'observation, l'étude, la surveillance d'un Makuta, et tous ainsi s'assuraient que le monde était tel qu'il devait être. Puis ces...Malheureux événements, la guerre, et une grande partie des Makuta éradiqués de notre monde. Aujourd'hui, il n'est plus possible pour nous de surveiller directement...Alors nous prenons les territoires, et ceux qui sont sous notre juridiction, nous les surveillons comme nous le faisions par le passé ; chaque balise qui se trouve sur un territoire, j'ai chargé un Matoran en particulier – formé sur Destral même – de venir y déposer un rapport, sur l'état de la faune, la flore, l'atmosphère et l'air, l'eau et les sols, les différentes innovations technologiques de la région ainsi que les éventuelles infections sur les Rahi et la population. Mais il y a des coins qui échappent à ma vigilance. Avec le retour du Protectorat, il n'est plus concevable que des...Groupuscules échappent à notre surveillance et se dissimulent...Les plaies doivent toutes être fermées, si nous voulons survivre cette fois.

- Vous...Vous voulez une information de moi, c'est ça ?

- Les Fantômes des Sables. Certains membres ont survécu. J'imagine que vous en savez quelque chose ?

La méfiance et l'hostilité de Dume se muent en surprise. Les Fantômes des Sables, cette organisation qui s'opposait aux Skralls, et dont les deux chefs ont tour à tour succombé à la folie. Ce groupe aux intentions au début nobles, mais à la fin si tragique, à bord du croiseur de Zéro, où Gladius, dernier meneur de l'ordre, scella dans un incompréhensible élan sauvage le destin de ses plus fidèles serviteurs. C'est de ces mêmes Fantômes que Shrecki parle aujourd'hui ?

- Je...Non...Ce ne sont que des rumeurs infondées.

- Toutes les rumeurs contiennent leur part de vérité. Je ne vous demande pas de démêler le vrai du faux pour moi ; qu'avez vous entendu, exactement.

- Rien de sûr...Il semble qu'il y ait eu un protocole d'extermination au sein de l'organisation...Certains auraient échappé au massacre, et se seraient réfugiés dans notre univers, pour se protéger de leurs propres frères, dans des territoires où même eux n'oseraient pas aller, et survivraient en faisant du trafic d'armes...

- Voilà qui est déjà un bon progrès, Dume. D'où tenez vous ces informations ?

Après avoir répondu d'une voix assez faible et hésitante, Dume semble s'éveiller, et une petite étincelle de colère pétille dans ses yeux, tandis qu'il reprend sur un ton outré

- Je ne suis pas venu ici pour subir un interrogatoire, Makuta Shrecki ! Assez ! Ça suffit ! Vous voulez des sources? Trouvez en! J'ai survécu à Teridax, je vous survivrai à vous aussi !

- Naturellement, répond Shrecki en passant à côté du Turaga promptement. Naturellement Turaga Dume, car je n'ai aucune raison de vous tuer. Après tout, vous veillez si bien sur Metru Nui.

Laissant le Turaga face à la baie vitrée, et la vision de la cité en pleine reconstruction, le Makuta quitte la pièce, le bruit de ses pas portés dans le long couloir comme une marche funèbre. À son côté viennent se placer une escouade de Rahkshi. Des Fantômes qui feraient du trafic d'armes. Voilà une information intéressante. Quel endroit se prêterait le mieux au trafic ? Dans les territoires de la Confrérie, tout est minutieusement contrôlé et agencé, de telle sorte que les détournements de marchandise soient tout bonnement impossibles : quelques Rahkshi font une formidable arme de dissuasion. De là, il y avait beaucoup d'hypothèses possibles. Si Dume avait entendu parler de trafic, cela ne pouvait provenir que d'un marchand, et bien renseigné. Quelqu'un qui jouerait en même temps sur le tableau du commerce officiel et honnête, et qui plongerait en même temps dans le marché noir le plus abject. Quelqu'un qui agirait uniquement par amour des Makoki. La réponse tombe sous le sens. La personne qui lui a donné cette information est un Vortixx. Et où trouve-t-on le plus de Vortixx ? À Xia. Il est peut être temps de rendre à l'Ordre une petite visite de courtoisie. Pour trouver cette source...Et la tarir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Colisée] Bureaux de Dume
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Metru Nui :: Le Colisée-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos