Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Tesara] Le Loup Hérissé

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Tesara] Le Loup Hérissé   Mer 2 Juil - 13:07

Le bruit des choppes et des verres, les éclats de voix et les sombres murmures; l'odeur de la nourriture, de l'alcool et de... "vie" qui émanait des voyageurs. La musique jouée par un vieil appareil, et les cris du patron qui passait les commandes au chef dans la cuisine. Le Loup Hérissé était une auberge comme tant d'autres sur Bara-Magna, mais elle avait la chance d'être située à Tesara, dans les étendues fertiles. Le glatorian qui l'avait rachetée quelques années plus tôt avait réussi par miracle à trouver une petite source d'eau indépendante en profondeur, non loin de son établissement; grâce à cela, il pouvait distribuer de l'eau potable à ses clients sans avoir à payer la taxe Impériale - même si bien évidemment il restait discret à ce sujet.

Plus d'une vingtaine de personnes étaient attablées dans l'établissement; certains avaient déjà commandé à boire alors qu'il n'était pas encore midi, mais à cette heure aucun d'entre eux n'était hors de contrôle. Pas encore, mais cela ne saurait. Cependant, assis dans le coin de la taverne, deux être encapuchonnés et cachés derrière d'épaisses capes noires restaient assis, immobiles et silencieux. De nombreux autres clients les avaient remarqués par leur étrange mutisme, et les avaient dévisagé à plusieurs reprises; cependant, il n'était pas rare de voir des réfugiés de tout Bara-Magna au Loup Hérissé; certains affreusement défigurés par une blessure, d'autres simplement qui cherchaient à se cacher de forces supérieures - notamment l'Empire. Dans tous les cas, les clients savaient qu'il valait mieux ne pas se mêler d'affaires d'étrangers; chacun sa merde, comme l'expliquait si finement l'adage populaire.

Les deux mystérieux voyageurs portaient la même cape de grosse laine, qui ne laissait rien entrevoir d'eux; cependant, le plus grand émettait une très légère lumière bleutée à travers l'interstice qui lui permettait de voir devant, détail étrange qui ne manqua pas de marquer les deux clients les plus proches, qui tentaient par tous les moyens de ne pas les regarder, tout en faisant attention à ne pas laisser ces derniers les attaquer par surprise si telle était la raison de leur venue. Le plus petit des deux être cachés semblait parler à l'autre, mais ses paroles étaient noyées par le vacarme ambiant.

Jusqu'à ce que les portes du Loup Hérissé s'ouvrent avec fracas, claquant sur le mur alors qu'un grand guerrier entrait dans l'établissement. Il s'agissait à l'évidence d'un étranger lui aussi, et son étrange armure ne ressemblait en rien à ce qu'étaient capables de faire les artisans de Bara-Magna. L'étrange lance qu'il tenait entre ses mains, également, n'était sûrement pas de facture habituelle.



Le silence s'imposa de lui-même lors de l'entrée de l'étrange guerrier, qui s'avança ensuite vers une table à laquelle mangeait un glatorian qui ne sembla même pas remarquer l'entrée fracassante du nouveau venu. Ce dernier posa une main sur l'épaule du guerrier apparemment affamé, puis lui posa une simple question; sa voix, plutôt neutre, semblait extrêmement froide et dénuée de tout sentiment à travers le communicateur cybernétique de son casque, qui donnait une touche artificielle à tous les sons qui sortaient de sa bouche.

- Kaless, veuillez me suivre, l'Empire a des questions à vous poser.

Le glatorian s'arrêta de manger, s'immobilisant complètement - tout en déplaçant très lentement sa main droite en direction de sa hanche droite.

- J'ai pas très bien compris... répète ?

- Kaless, vous avez ordre de me suivre jusqu'à la caserne Impériale de Tesara; nous avons des questions à vous poser. Toute résistance sera superflue.

Le glatorian se leva doucement, puis se retourna soudainement en plaçant un fusil à canon scié directement dans la gorge de celui qui prétendait être un membre de l'Empire.

- Et si t'allais te faire voir, plutôt ?

Le dénommé Kaless appuya sur la détente, et la détonation qui suivit eut pour effet d'assourdir les clients du Loup Hérissé, alors que certains d'entre eux s'étaient déjà précipités dehors pour éviter une balle perdue. Mais le bruit fut apparemment le seul effet de l'arme supposée destructrice du glatorian; en effet, le grand guerrier se tenait toujours devant lui, stoïque et immobile, et les dégâts infligés par le tir semblaient se restreindre à la petite tâche noire qui salissait désormais le cou de ce dernier; sa main était d'ailleurs toujours fermement posée sur l'épaule gauche de Kaless, dont le visage affichait désormais une totale incompréhension.

- Citoyen, vous avez fait preuve de violence à l'encontre d'un agent; vous serez purgé.

- Euh... on peut discuter ?

Le guerrier leva sa lance, prête à l'abattre pointe en avant sur sa "pauvre" victime; c'est à cet instant précis qu'un carreau d'arbalète fut tiré sur lui, frappant sa tête au niveau de la tempe droite. Le projectile rebondit pitoyablement sur le blindage de tête, mais il eut amplement le temps de décharger une grande partie de l'énergie élémentaire dont elle avait été imprégnée avant le tir. Une onde bleutée se propagea à la surface de ce qui semblait être un métal souple, solide et brillant à la fois, grignotant une bonne partie de l'épaisseur avant de s'évaporer.

Le guerrier se retourna en direction de l'origine du tir; les deux êtres encapuchonnés avaient laissé tomber leur cape, et commençaient déjà à courir dans sa direction. Ce dernier jeta littéralement le glatorian qu'il tenait toujours de la main gauche en direction de la sortie, l'envoyant valser à plus de dix mètres et le faisant traverser la porte d'entrée puis voler pendant encore une bonne seconde; il raffermit ensuite sa prise sur sa lance, la tenant à deux mains et s'apprêtant à engager le corps à corps avec les deux assaillants.

Le plus petit d'entre eux, un skrall, était muni d'une armure légère noire et rouge; entre ses mains, une arbalète légère ainsi qu'une épée courte acérée semblaient prêtes à tuer celui qui se placerait sur leur trajectoire. L'autre, plus grand, était doté d'une étrange armure blanche-argentée; ses mains en elles-mêmes semblaient être d'excellentes armes de combats rapprochées, mais le fusil à l'apparence peu commune qu'il tenait fermement semblait pouvoir infliger plus de dégâts encore. Cependant, les deux soldats qui de toute évidence appartenaient à l'armée impériale courbèrent rapidement leur trajectoire, puis sortirent du bâtiment tout en tirant à intervalles réguliers sur leur ennemi.

Les carreaux d'arbalète, désormais dénués d'énergie élémentaire, n'eurent aucun effet notable; cependant, les puissants tirs du guerrier en armure claire étaient dotés d'une grande quantité d'élément de Désintégration, qui rongeait peu à peu le blindage de leur cible. Cette dernière vacilla et dut poser genou à terre, tandis que ses deux ennemis s'enfuyaient en récupérant le glatorian inconscient qui gisait au sol. Bientôt, l'étrange guerrier se releva; le blindage qui recouvrait son visage avait désormais disparu - au grand dam des quelques clients qui s'étaient déjà relevés, et attendaient la suite des événements.

Sous le blindage externe, seuls des circuits, câbles électriques et réseaux holographiques résidaient; aucune chair, aucune vie, aucun esprit. Seul un robot, un drone de combat extrêmement perfectionné - et aux ordres de quelqu'un, ou de quelque chose.


- Cibles hors de portée, en attente d'ordres. Voyage vers point d'extraction.

***

Trayx courait à quatre pattes, adoptant la posture des loups de fer et portant sur son dos le glatorian inconscient; derrière lui, le skrall peinait à le suivre et lui criait quelques indications de temps à autres - même si le rahkshi savait parfaitement où se rendre. Bientôt, les deux guerriers eurent rejoint le centre-ville de Tesara, une petite cachette que le soldat impérial connaissant depuis bien longtemps.

- Bon... on cherchait des étrangers, et bien on en a trouvé des étrangers ! J'espère que ce petit abruti aura des réponses à nos questions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Tesara] Le Loup Hérissé   Dim 6 Juil - 0:40

Trayx attendait, de nouveau caché sous l'épais tissu noir qui recouvrait son armure entière; il devait patrouiller autour de la cachette impériale, à l'intérieur de laquelle le soldat impérial procédait à un interrogatoire plutôt musclé. Le kraata marchait donc lentement, adoptant une posture commune et discrète, analogue à celle d'un habitant de la ville qui flânait après une dure journée de travail dans les mines ou les récupérateurs d'eau de geysers.

Cependant, le camouflage du rahkshi le faisait trop bien passer pour un autochtone, si bien qu'un bandit qui l'avait repéré - et qui ne se doutait pas du danger - et tenta bientôt de l'attaquer.
Revenir en haut Aller en bas
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Tesara] Le Loup Hérissé   Dim 6 Juil - 0:40

Le membre 'Trayx' a effectué l'action suivante : Actions

#1 'Initiative de rapidi' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Rencontre sauvage' :

#2 Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Tesara] Le Loup Hérissé   Dim 6 Juil - 1:00

Le glatorian portait lui aussi un épais capuchon noir, en plus d'un long manteau de cuir qui descendait jusque ses chevilles; les épaisses bottes militaires, dont la semelle semblait aisément pouvoir fracasser des visages - ou d'autres parties du corps d'ailleurs, qu'il portait résonnaient très peu sur le sol pavé malgré leur aspect dur, signe d'une très bonne manufacture. Cependant, la discrétion d'un bandit, même chevronné, ne pourrait jamais permettre à ce dernier de passer outre les sens extrêmement aigus d'un kraata élevé pour la chasse et le meurtre.

Alors que le malfrat était arrivé à quelques centimètres seulement de sa cible, s'apprêtant à lui asséner un puissant coup d'épée de taille, le rahkshi se retourna et le prit à la gorge avant de le plaquer au sol de sa seule main gauche. Ses doigts - ou plutôt ses griffes - métalliques entaillaient sa chair, laissant le sang couler lentement le long de sa peau et de son manteau. Trayx se contenta alors de frapper son adversaire d'un puissant coup de boule, sonnant ce dernier pour une bonne minute. Mais le kraata ne comptait pas s'arrêter là; il était fait pour la chasse, le meurtre, l'accomplissement. Un prédateur tue ses proies, protège ses alliés, et élimine ses concurrents. Il n'y a pas d'alternative possible pour la Bête qu'il était.

Le rahkshi approcha sa tête très près du malfrat devenu proie, puis ouvrit la visière de son casque tout en poussant un hurlement bestial; son petit corps organique se déploya sur toute sa longueur, avant d'émettre une légère impulsion de désintégration qui se propagea dans le corps du glatorian. Ses os perdirent toute leur solidité, tandis que ses muscles se déliaient. Sa chair elle-même commençait à "lâcher" s'apprêtant à se transformer en une bouillie informe. Mais avant cela, le kraata sortit sa propre tête du crâne métallique de l'armure rahkshi, et broya de ses crocs organiques la face de son adversaire, pénétrant littéralement dans sa boîte crânienne et dévorant au passage une petite quantité de chair.

Puis Trayx se releva, tandis que le corps du bandit s'effondrait sur lui-même, dents, os et cartilage devenant poussière, le reste se réduisant bientôt à un tas de viande hachée. Le rahkshi s'éloigna bientôt du cadavre de sa proie, avant de rejoindre la cachette du skrall.


[HRP] 2 fois destruction niveau 4, effet  de Faiblesses niveau 4 activés pour le tour; tout ceci, suivi d'une attaque normale sur le bandit.

--> Ce dernier perd 2 x 180 = 360 pts de défense, qui descend à 640; puis attaque normale qui réduit la défense du bandit à 0. Ce dernier meurt, Trayx gagne 10 XP [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Tesara] Le Loup Hérissé   Dim 6 Juil - 20:54

Le skrall leva le poing, puis frappa Kaless au visage à deux reprises; le sang maculait déjà le sol autour du glatorian, salissant ses vêtements ainsi que la chaise en bois sur laquelle il était attaché. Le guerrier grogna de douleur, mais restait toujours cloîtré dans un silence total.

- Tu sais, j'ai tout mon temps... et lorsque j'en aura marre, je laissera mon acolyte te réduire en poussière. Littéralement, en commençant par les extrémités. Lentement, assez pour que ça dure des heures en tout cas. T'es sûr que ça vaut le coup de crever pour rien ? Réponds juste à ma question, et on te laissera partir. Je veux juste savoir tout ce que tu as sur la chose qui t'a attaquée - et ses acolytes, si elle en a.

Le glatorian regarda par terre, longuement; de nouveau, le skrall le frappa à plusieurs reprises au visage et dans les côtes. Un craquement sinistre résonna dans tout son corps lorsque son ravisseur porta le dernier coup sur son flanc droit, caractéristique de la brisure d'un os; immédiatement, une énorme douleur irradia tout son côté, l'empêchant presque de respirer. Ce n'est que lorsqu'il comprit qu'il mourrait quelques heures plus tard en cas d'absence de soin qu'il se décida enfin à parler.

- Ces choses... ça fait plusieurs semaines qu'elles rôdent. En général, elles patrouillent, font de la reconnaissance. Rien de bien excitant, mais un jour j'en ai suivi une à travers la forêt humide, pendant des jours. Pas une fois, elle n'a eu besoin de manger ou boire quoi que ce soit. J'ai pensé que c'était sûrement un gars du robot géant alors, ils sont pleins à s'être installés sur notre caillou stérile.

Elle a fini par rejoindre une structure étrange, au cœur de la jungle. Et là, elle s’est littéralement décomposée ; c’est comme si sa peau, puis les circuits à l’intérieur fondaient, avant de former une flaque de liquide qui s’est ensuite déplacé dans le bâtiment. La bouillie mouvante me faisait penser à une sorte de mercure vivant, et surtout très rapide ; même à la course, je n’aurais jamais réussi à la suivre.

Hier, lorsque l’autre saloperie est entrée au Loup Hérissé, je savais qu’elle en avait après moi. Elle a dû me repérer lorsque je la suivais l’autre jour, ou une de ses potes m’avait peut-être remarqué lorsque je suis revenu à Tesara. Pitié, c’est tout ce que je sais, je vous le jure !

Le skrall soupira, puis afficha un sourire radieux ; Kaless resta de marbre, inquiet de la façon dont les événements risquaient de se poursuivre. Son interlocuteur leva une nouvelle fois le bras, plus haut qu’auparavant. Le glatorian ferma les yeux, s’attendait à recevoir un autre coup. Il ne pensait plus survivre, désormais ; cette brute d’impérial allait le tabasser à mort, juste pour passer le temps ! Et son acolyte, silencieux comme la mort, allait sûrement profiter du spectacle.

Ainsi, Kaless ne comprit pas ce qu’il se passait lorsqu’une seringue s’enfonça doucement dans sa gorge avant de se retirer sans causer le moindre dommage ; une seule goutte de sang macula la zone piquée.


- Qu’est-ce que .. ?

Le skrall s’était écarté de lui, et rangeait la seringue dans l’une des nombreuses sacoches qui pendaient sur son torse ou ses hanches.

- Un coagulant d’urgence ; il va arrêter les hémorragies, et t’endormir en quelques secondes. Lorsque tu te seras réveillé, tu seras en route pour l’Île du genou pour recevoir un traitement adapté à tes blessures.

Kaless sentit bientôt une douce torpeur envahir ses membres un par un, jusqu’à atteindre son esprit ; il ne chercha pas à résister, et entra avec joie dans un sommeil réparateur qui lui permettrait de survivre jusqu’à ce qu’il soit transféré aux centres de soin. Ses yeux se fermèrent, sa respiration se fit plus lente et profonde. Puis le skrall sortit un petit communicateur, avant d’envoyer un rapide message écrit à l’un de ses agents présents à Tesara. D’ici quelques minutes, un agori serait sur place et s’occuperait du reste.

***

Trayx rampait, allongé sur le sol humide et parfois même boueux ; ses sens en alerte, il se déplaçait en silence, ne causant que très peu de bruit. Son armure d’habitude brillante et claire était salie et opaque, recouverte de poussière, de terre et d’autres saletés, si bien qu’elle ne réfléchissait plus du tout la lumière ambiante. Sa visière, généralement légèrement brillante, était également totalement terne. Derrière lui, en hauteur, le Skrall qui l’accompagnait se déplaçait en sautant de branche en branche, passant d’un arbre à l’autre sans jamais toucher le sol.

Le kraata, mû par son instinct de prédateur, n’avait aucun mal à suivre le guerrier impérial, même freiné par la boue et le relief inégal au sol. Car devant lui, au loin, se trouvait une autre de ces Choses. Une autre proie à chasser, une autre cible à abattre. Il pouvait sentir qu’elle était immangeable, non comestible ; cependant, tout son être était alimenté par une seule et même volonté : celle de tuer, de détruire ce qui était devenu sa victime – même si cette dernière ne le savait pas encore.

L’entité mécanique se déplaçait rapidement, courant de temps à autres mais se contentant souvent de marcher à un rythme soutenu. Il ne lui fallut que quelques heures pour rejoindre une grande structure métallique, cachée au cœur de la jungle – la même qu’avait déjà vu Kaless. Le vétéran impérial se tenait immobile, sur une épaisse branche, à plusieurs mètres du sol ; lui non plus n’émettait pas le moindre son. Caché derrière un tronc qui aurait pu camoufler deux guerriers supplémentaires, il ne pouvait pas sortir de sa cachette sans risquer d’être découvert. Trayx, quant à lui, était totalement invisible. Cachée par l’épaisse végétation, enduite de terre et de boue, son armure n’émettait également aucun signal thermique qui aurait pu être détecté par l’ennemi.

Kaless fit un léger signe au kraata, lui faisant comprendre de se rapprocher doucement de leur cible. Trayx se déplaça d’abord latéralement, afin de se trouver dans le dos de sa proie, puis commença à fondre, lentement et silencieusement, sur l’entité qui ne se doutait nullement du danger. Ou du moins qui ne semblait pas s’en préoccuper. Tandis que le rahkshi n’était plus qu’à quelques mètres de ce dernier, attendant tranquillement dans l’épaisse végétation, la voix mécanique et artificielle du drone avancé résonna dans les airs, réverbérée par les innombrables arbres qui entouraient la structure métallique.


- En attente d’ordres.

Le skrall et le kraata ne faisaient plus du tout le moindre mouvement, attendant la suite des événements. Puis, alors que Trayx s’apprêtait à attaquer sa proie, cette dernière se retourna soudainement en direction du vétéran impérial, qui était toujours caché par un tronc dont le diamètre dépassait les deux mètres. Puis, levant sa lance, il avança d’un pas avant de lancer cette dernière comme un simple javelot.

Le trait partit à une vitesse ahurissante, laissant à peine le temps au rahkshi de la suivre de ses petits yeux organiques – même assistés par les systèmes de son armure. L’arme traversa sans problème l’arbre qui protégeait le skrall, puis le skrall lui-même, avant de continuer sa course et de perforer un autre tronc pour finalement se planter dans un autre. Le guerrier tomba de sa branche, le cœur à moitié arraché par la force du lancer. Alors que son corps percutait mollement le sol dans un bruit mat, le sang commençait déjà à dessiner une petite flaque autour de lui.

Trayx jeta un seul coup d’œil au corps de son allié. Au fond de lui, les prémices de ce qui deviendrait plus tard un esprit clair et conscient était la victime d’une sensation désagréable, qui se rapprochait de la tristesse ; cependant, son instinct primitif et animal ne fut à aucun moment déséquilibré par cette étincelle de raison. Le rahkshi continua donc, obéissant aux protocoles qui avaient été inscrits dans ses gènes avant même sa naissance. Se relevant sans bruit, il sauta ensuite dans le dos du drone. Tandis que se dernier, déséquilibré, mettait genou à terre pour se relever, le kraata dégagea une immense onde de Désintégration et ce, dans toutes les directions. Immédiatement, le sol s’effondra sous les pieds des deux êtres, tandis que l’entité artificielle voyait ses blindages superficiels fondre en une poussière si fine qu’elle en semblait liquide. Trayx, quant à lui, s’éleva dans les airs tout en regardant sa proie s’enfoncer dans le sol, bientôt recouverte par des tonnes de rochers, de terre et de boue. S’il n’avait pas été détruit par les pouvoirs élémentaires du rahkshi, il mettrait des jours à rejaillir à la surface – si jamais ses réserves d’énergie étaient suffisantes. Le kraata reposa pied à terre au bout de quelques minutes, puis poussa un long et puissant hurlement animal qui résonna pendant de longues secondes dans la jungle humide. Le cri d’une bête qui venait d’achever son adversaire ; un cri de victoire, de fierté également.

Trayx se retourna ensuite vers la structure métallique, puis s’approcha d’elle. Il ne s’agissait, au premier coup d’œil, que d’un immense pilier qui sortait du sol ; peut-être l’unique ruine d’un ancien bâtiment qui s’était autrefois trouvé là. Cependant, les capteurs avancés de l’armure du kraata détectèrent rapidement de nombreuses anomalies à l’intérieur même de la structure du bâtiment. Ce dernier était partiellement creux, et doté de « poches » qui enfermaient un étrange liquide, épais et visqueux. Le rahkshi s’approcha de la paroi métallique, puis créa une ouverture à l’aide de ses pouvoirs élémentaires.

Lorsqu’il entra dans la structure proprement dite, il épaula immédiatement son fusil puis continua son avancée. Il n’eut que quelques dizaines de mètres à parcourir, creusant parfois le métal dans le but de poursuivre son chemin, avant de se retrouver dans ce qui semblait être le centre de la haute flèche de métal. Au-dessus de lui, très haut, un petit cercle lumineux artificiel baignait l’espace d’une clarté blafarde. Les murs recourbés formaient un cercle parfait, dans lequel étaient encastrés des centaines de poches. Ces poches contenaient le liquide visqueux qu’avaient détecté les senseurs de Trayx quelques instants auparavant ; mais dans ces poches, des petits êtres étaient présents. Immobiles la plupart du temps, bougeant très légèrement de temps à autres, il y en avait de toutes sortes et de toutes tailles. Ils étaient en fait tous différents, tous uniques, et partageaient pourtant tous la même origine, et le même destin.

Le kraata ne savait pas quoi faire ; la mission était de découvrir l’origine des étrangers qui parcouraient Tesara, pas de sceller leur sort ici et maintenant. Cependant, même son instinct primaire lui permit de savoir ce qu’il se passerait. L’Empire enverrait des troupes pour détruire cet endroit, et peut-être pour récupérer quelques artéfacts utiles. Cependant, Trayx ne tarda pas à reconnaître dans l’architecture du bâtiment les mêmes codes que ceux qui avaient permis de bâtir la forteresse qu’il avait déjà détruite non loin des pics d’Iconox. Les mêmes ennemis qui avaient attaqué Xia quelques mois auparavant avaient apparemment survécu, et tentaient de lever une nouvelle armée – autrement plus évoluée que celle qui avait attaqué la cité industrielle, au vu des avancées technologiques qu’ils avaient opéré sur leurs soldats mécaniques.

Trayx savait quoi faire, même s’il n’avait pas les capacités mentales nécessaires pour mettre des mots sur les idées qui parcouraient son esprit à toute vitesse. Il rangea son fusil à l’aide des boucles magnétiques dans son dos, puis plaça ses deux mains à plat sur le sol dur et froid. Canalisant sa puissance, il rassembla une énorme quantité d’énergie élémentaire dans ses doigts, avant de la libérer tout d’un coup ; mais au lieu de la laisser déferler de manière uniforme dans le sol, il la guida à travers le sol jusqu’à atteindre les couches de roche souterraine avant de la faire littéralement exploser.

L’énergie de Désintégration se répandit dans la structure rigide et la transforma en poussière, ce qui déclencha immédiatement un effondrement massif qui allait très bientôt se répercuter à la surface. Trayx n’attendit pas que la structure s’écroule sur lui pour courir dans le chemin qu’il s’était créé à travers les nombreux murs métalliques qui le séparaient désormais de la sortie. Sprintant à quatre pattes, tel un fauve, et aidé par la puissante poussée que lui offrait ses pouvoirs de lévitation rahkshis, il se retrouva à l’air libre en quelques secondes seulement – tandis que derrière lui le bâtiment était réduit à un tas de ruines.

Le rahkshi ne se retourna pas, et rejoignit le Skrall agonisant, qui n’avait pas bougé. Il était toujours là, allongé sur le dos, attendant que la mort ne le prenne.


- Ah… petit tueur silencieux, approche…

Trayx avança d’un pas, puis s’accroupit aux côtés du guerrier ; ce dernier sortit un petit rouleau en parchemin de son paquetage, sur lequel un sceau impérial marqué à la cire attestait que ce dernier n’avait pas été ouvert.

- Remets ceci… à l’Empereur Tuma… mais avant… mets fin à mes souffrances. Tue-moi. C’est… un ordre.

Trayx n’avait aucune envie de tuer un allié ; ceci allait à l’encontre de son instinct. Eliminer un allié était synonyme de réduction des chances de survie sur le long terme. Cependant, il s’agissait là d’un ordre, et le rahkshi ne pouvait pas refuser d’obéir à la volonté d’un commandant – tant que celle-ci ne menaçait pas directement sa propre survie.

Le kraata leva le poing, puis frappa une unique fois le skrall au visage, avec une force telle qu’il lui brisa le crâne et réduisit son cerveau à l’état de bouillie informe. Immédiatement, Trayx sentit comme un froid remonter du fin fond de son esprit ; les balbutiements de son esprit lui faisaient ressentir de la pitié, de la compassion, sentiments autrement désagréables pour un chasseur et tueur-né dont la destinée était d’obéir jusqu’à la mort.

Le rahkshi ne s’attarda pas sur les lieux de sa mission, et préféré repartir immédiatement en direction de Roxtus. La Première véritable Chasse de Trayx venait de prendre fin ; il était temps de passer à la suivante.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Tesara] Le Loup Hérissé   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Tesara] Le Loup Hérissé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Reste de Bara Magna :: Etendues Fertiles :: Tesara-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos