Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Shrecki

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4225 DEF : 6100

MessageSujet: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Lun 28 Juil - 16:12

Le duo se retrouva dos à dos. Pas qu'ils soient sous la pression des insectes, ça non. Simplement que de cette façon, les énormes guêpes se regroupaient plus facilement ; c'était fatigant de les chasser une par une, bien plus facile de les regrouper, et d'un enchaînement de coups précis, de les abattre. Dès l'instant où ils se retrouvèrent omoplates contre omoplates, Tsuna prit une petite inspiration.

- Nolmus, à propos de ton aliment légendaire...

- Oui ? Tu connais quelqu'un qui pourrait m'aider ? Répondit l'autre, sa curiosité – et sa gourmandise - piquées au vif

- On peut dire ça...À la prochaine ville, il y a un artisan cuisinier qui pourrait bien me devoir une faveur. Je pourrais lui demander de cuisiner l'aliment.

- Ce serait génial, quand est-ce que tu...

- Si je  tue plus de guêpes que toi, je mangerai le plat en entier ! Annonça-t-elle sur un air malicieux.

Avant que Nolmus ait le temps de réagir, Tsuna s'était élancée, sa rapière de vent en avant, et scella le défi en abattant deux Nui-Rama d'un coup. Nolmus n'avait pas vraiment le choix de toute façon ; il n'avait aucun moyen de cuisiner l'aliment, quoi qu'il arrive. Décapitant un Nui-rama de son épée, le Toa entendait clairement derrière sa co-équipière, annonçant à voix haute son compte de victimes. Elle allait vite, beaucoup trop vite. À ce rythme, Nolmus était assuré de perdre. Lui qui voulait une chasse tranquille, voilà qu'il allait devoir faire de vrais efforts. Quelle plaie...Evitant le dard d'un des invertébrés, le Toa concentra son énergie dans sa main libre, et frappa la créature à la jonction entre l'abdomen et le thorax. Le choc fut trop violent, ce qui brisa littéralement l'insecte en deux. D'un revers de sa lame, il découpa un autre Nui-rama, puis un troisième, un quatrième. L'échauffement était fini. Du coin de l'oeil, il vit que Tsuna était de nouveau entourée. Elle bougeait avec une grâce qui lui paraissait presque surnaturelle. Chacun de ses gestes était comme accompagné d'un rayon de lumière ; sa rapière filant à une vitesse qui dépassait toute acuité visuelle, et qui à chaque touche terrassait une des grosses guêpes. Mais une des Nui-rama, dard au clair, volait dans la direction de la Toa, et venant de son angle mort, la frapperait avant qu'elle ne puisse réagir. Sortant une dague d'une de ses poches, Nolmus visa, et propulsa à pleine puissance l'arme de jet, qui partit en sifflant. Cette dernière se planta dans l'un des deux yeux de la Nui-rama, qui cessa de bouger. Mais aillant prit de l'élan, elle s'écrasa contre Tsuna, qui tomba au sol avec un cri aiguë de surprise.


- Nolmus ! Fulmina-t-elle. Tu l'as fait exprès ! Tu n'es pas capable de gagner à la loyale, c'est ça !

- Ah...N...Pas du tout Tsuna, ce n'est pas ce que je...bafouilla le Toa. Il fallait dire, la situation était assez cocasse. Et puis peu importe ce qu'il disait, il allait se prendre un savon de sa co-équipière, peu importait la façon dont il se justifiait. Cette dernière écarta promptement le cadavre de la guêpe, et redoublant de motivation, entama un nouveau massacre dans la population des Nui-rama, qui commençaient même à la fuir dès qu'elle s'approchait, ce qui semblait encore décupler l'amusement de Tsuna, qui annonçait fièrement « Cinquante ! Cinquante et un ! Cinquante deux ».
Cinquante deux. Cinquante deux ! C'était une catastrophe. Nolmus n'en était guère qu'à quarante sept. Il bondit sur une Nui-rama, et la trancha en deux d'un coup de sa lame. Il ne prendrait pas de retard, il avait encore possibilité de se rattraper. Mais...Cette Tsuna...On aurait dit qu'à chaque seconde, elle tuait de plus en plus vite. Bon. Et comment se débrouillait le groupe d'assaut au moins ?

En tournant ses yeux vers le centre de la clairière, Nolmus se maudit de s'être posé la question ; le Nui-Jaga était visiblement plus coriace que prévu. Le scorpion avait une taille démesurée, même pour un Nui-Jaga, et tous les membres du groupe étaient autour, complètement désorganisés. Pff, sans doute encore à cause de leurs querelles incessantes. Du reste, c'était pathétique ; le Nui-Jaga était juste une créature mineure, rien à voir avec ce qu'on aurait pu trouver comme les Gardiens des paliers. Enfin, créature mineure ou pas, il n'en restait pas moins un adversaire redoutable. Mais à quinze contre un, ils auraient pu lui faire bien plus de dommage. C'était quand même bizarre...
La créature émit un cri qui ressemblait à du verre qui se brise, puis fit jouer son énorme dard et...Se piqua elle-même ?!
L'attention de Nolmus revint sur une Nui-rama bourdonnant dans sa direction, qu'il trancha d'un coup d'épée, puis il observa à nouveau le Nui-Jaga. Les pattes de ce dernier étaient agités de spasmes de douleurs, et brusquement il doubla de volume. Derrière, Tsuna continuait sans s'en soucier son implacable chasse « Soixante-dix-huit, soixante-dix-neuf »...


- Tsuna, arrêtons le concours un instant...dit Nolmus.

Cette dernière se retourna vers lui et lui lança un regard révolté.


- Quoi ? Tu as juste peur de perdre !

Mais Nolmus ne l'écoutait déjà plus ; il était parti, épée en main, vers le gros scorpion. Le reste du groupe avait clairement spécifié qu'ils ne voulaient qu'aucun des deux Solitaires ne fasse d'intervention, mais à ce rythme, ces incapables pouvaient bien réussir à se faire tuer. La bête avait des faiblesses au niveau des articulations ; là, son exosquelette de protodermis était plus frêle. Et puis le scorpion avait une autre faiblesse ; sa taille. Il mesurait facilement plus de cinq fois celle de Nolmus à présent, en comptant sa queue, et bougeait donc plus lentement, surtout pour les rotations. Venant directement de derrière, Nolmus infligea un premier coup sur la patte la plus proche de lui, à l'intérieur de l'articulation. Avec un crissement de cristal cassé d'où ressortait un agacement profond, la bête tressaillit légèrement, tandis que l'épée ouvrait net la carapace, d'où s'échappa un liquide vert gluant. Sans y prêter attention, Nolmus s'apprêta à donner un second coup, lorsqu'une rapière vint se loger dans l'interstice créé, et d'une rotation, découpa tout de l'intérieur ; la patte tomba au sol, laissant derrière un moignon dégoulinant.

- N'essaie pas d'agir tout seul, on est partenaires tu te souviens? dit simplement Tsuna tout en essuyant d'un geste prompt sa rapière. Dans sa voix transparaissait une colère sous-jacente, à peine dissimulée. Avoir arrêté son concours l'avait énervé. Une chance que le Nui-Jaga ait été là pour qu'elle puisse se défouler, sinon c'était Nolmus qui en aurait fait les frais.

La grosse bête tourna sur elle même avec le même son suraiguë et désagréable, mais le binôme avait déjà plongé sous elle, et tranché une seconde patte, située au second segment de l'abdomen. Le scorpion frappa le sol de ses gigantesques pinces, ce qui fit perdre à Nolmus et Tsuna leur équilibre ; un intervalle suffisant pour l'arachnopode. Ce dernier tourna sur lui-même d'une façon que Nolmus ne comprit pas ; et ayant gardé sa queue plaquée contre le sol, il faucha violemment le binôme. Enfin pas Tsuna. Plus insaisissable que le vent, elle avait déjà retrouvé un appui et d'un bond avait évité l'appendice. Nolmus, lui, n'avait pas eu tant de chance, et encaissa le coup de plein fouet. Presque. La queue lui fournissant un nouvel appui, Nolmus utilisa la vitesse gagnée pour sauter vers le Nui-Jaga. Il saisit son épée d'une seule main, prêt à délivrer un coup d'estoc.


- Idiot ! Tonna Tsuna. Un coup d'estoc avec une épée n'est pas aussi efficace qu'avec une rapière !

- Heheh, ça ne coûte rien d'essayer ! Dit Nolmus avec un air tout aussi malicieux que Tsuna était indignée.

Là-dessus, sa lame fila entre ses doigts, et avec un flash argenté, traversa de part en part la tête du scorpion. Un coup logé ! Inspirant, Nolmus déclencha un second coup d'estoc, un peu plus à gauche, puis un dernier à droite. Le Nui-Jaga poussa un cri, comme de centaines de verres explosant, puis à son tour se vaporisa en une volée de cristal noir, qui disparurent avec le vent.

- Pas besoin d'une rapière pour ce style, eh Tsuna ? Constata Nolmus en se rattrapant au sol.

Cette dernière avait visiblement l'air énervé. Sans qu'il puisse protester, elle l'avait déjà tiré par le col, et l'emmenait loin de la clairière, laissant derrière eux les protestations des autres membres du groupe. Trop tard, l'essence de la créature s'était attaché à Nolmus, attendant seulement qu'il désire améliorer quelque chose pour s'y loger. Une substance vraiment étrange. Peut être qu'un de ces Makuta aurait pu l'analyser pour déterminer son fonctionnement ? En tout cas, c'était bien pratique, pour sûr ! Sauf que Nolmus n'avait, à l'heure actuelle, besoin d'aucune amélioration de son équipement, et il faisait si peu usage de ses pouvoirs de feu par besoin de discrétion – le feu est quelque chose d'assez voyant après tout – qu'il en oubliait parfois même qu'il était un Toa de feu. Donc l'essence était assez inutile. C'est alors qu'il eut une idée. Se rattrapant sur ses pieds après s'être laissé traîné sur bien cinq cent mètres, il empoigna subitement la rapière de Tsuna. Cette dernière n'eut pas même le temps de réagir que déjà, l'essence verdâtre du Nui-jaga se lovait autour de la lame, et disparaissait, bue par la garde de jade de l'arme.
Nolmus reporta son regard sur Tsuna, qui semblait avoir oublié toute la colère qu'elle avait pu ressentir pour un regard de pure incompréhension.

- Si mes armes étaient meilleures, je ne pourrai pas en tirer le maximum. Mais toi, tu peux encore évoluer, bien au-delà de ton niveau actuel Tsuna.

Cette dernière avait une expression de confusion, presque de fragilité tout à fait inhabituelle, mais qui pourtant la rendait encore plus belle. Elle hésita un instant sur ses mots.

- Tu...Tu n'as pas oublié que tu as perdu le concours, pas vrai ? Lâcha-t-elle subitement.

Nolmus pesta intérieurement. L'expression fugitive de confusion avait complètement disparue pour un visage complètement neutre ; Tsuna ouvrait de grands yeux, comme un enfant, mais avec le ton sérieux qui dénotait sa rapidité d'esprit. Même en comptant le Nui-Jaga, Tsuna avait toujours un compte de victimes supérieur au sien de vingt. De ce point de vue, on aurait pu dire qu'il s'était fait humilier, en effet. Alors qu'il maugréait intérieurement et se maudissait d'avoir jamais adressé la parole à Tsuna, cette dernière éclata à nouveau d'un rire cristallin.


- Tu dois encore connaître un artisan forgeron dans la prochaine ville qui sache comment faire de ma rapière une arme encore plus splendide, non ? Allez, pour cette fois j'oublierai la raclée monumentale que tu as pris. Montre moi un forgeron, et peut être que nous partagerons l'aliment légendaire, d'accord ?

Nolmus lui adressa un faible sourire. Elle négociait avec l'aliment légendaire qu'elle ne possédait même pas, là ?

- Très bien, dit il finalement, vaincu.


***

Shrecki se tourna vers les troupes. Il avait sorti son ample faux, et laissait la tête de l'arme reposer dans le sable à ses pieds, alors qu'il se tenait droit, ses deux mains posées sur le pommeau de l'instrument. Il ne voyait nullement l'armée, bien sûr. Son casque l'en empêchait volontairement, mais il percevait les essences vitales de chacun, chaque être présent et sa propre musique, en un accord dissonant mais profond quoi qu'il en soit. Une armée vraisemblablement unie.
Ils ne se faisaient pas encore totalement confiance ; il y avait une grande méfiance à l'égard des Rahkshi notamment. La garde de Shrecki était derrière lui, surveillant toute possible attaque envers leur maître. Étonnamment aucune troupe ne s'était égarée dans le labyrinthe. Il y avait bien eu quelques pièges inattendus, mais les plans de Gladius s'étaient avérés fort pratiques, d'une grande exactitude. À présent, ils se tenaient face à un grand mur. Selon les plans du Fantôme, c'était là qu'ils s'étaient arrêtés, et plus loin sur leur gauche avaient établi la plate-forme pour passer au dessus du labyrinthe, vers la forteresse des Grands Êtres.


- Vous avez eu vos consignes. Ne vous reposez pas sur l'affrontement précédent : ce à quoi nous allons faire face à présent est d'un tout autre calibre. Préparez vous d'ores et déjà à ne pas revenir vivants. Les Séides du Maître sont le plus haut niveau d'abomination que vous puissiez affronter. Des êtres d'un pouvoir immense, et aux capacités martiales qui surpassent ce que vous avez affronté jusqu'à maintenant...La moindre seconde d'hésitation signera votre mort, soyez en assurés.

Le Makuta observa ensuite le mur. Étrange. Il devait bien y avoir une solution pourtant.
Les Grands Êtres étaient des créateurs. Shrecki, en tant que Makuta, comprenait l'intérêt de ce labyrinthe : ce n'était pas pour protéger la forteresse elle même, car ce n'était pas un dispositif guerrier. Il y avait probablement quelque chose qui était dissimulé dans la forteresse. Dans la section que les Fantômes n'avaient pas réussi à atteindre, sans le moindre doute.

Les légions du Maître elles...Le Maître était un Grand Être, c'était ce que Artakha avait révélé, peu après la bataille du Codrex. Un détail que Shrecki avait jugé bon de taire à ses alliés Skralls. La haine envers les Grands Êtres était déjà trop vivace, il n'aurait pas été bon de l'alimenter plus.
Du reste, le Protectorat avait sans doute accès à l'entièreté de la forteresse, et à ce qui y avait été dissimulé, quoi que ce fut.

Le Makuta soupira intérieurement. Dans ce cas, ils n'avaient aucun intérêt à s'éterniser ici. Il s'interrogea furtivement sur la localisation de ses deux plus fidèles subordonnés, Nui et Solok. Il n'avait eu aucun rapport de situation de la part de Nui. Ou bien le binôme était hors de toute communication, à quelque endroit reculé dans l'immense désert qu'était la planète, ou bien ils étaient dans une situation délicate. Dans un cas comme dans l'autre, Shrecki savait qu'ils sauraient s'en tirer vivants. S'il les avait mobilisés sur cette mission, c'était parce qu'ils étaient pleins de ressources, et donc que peu importe les circonstances, ils reviendraient à la Confrérie. Ils en étaient capables.

Là-dessus, suivant le plan extrait du cerveau de Gladius, Shrecki mena les troupes ; comme annoncé, au-dessus de l'un des murs, les Fantômes avaient élevé une plate-forme en acier pour passer au dessus de la dernière ligne de murs du labyrinthe. Néanmoins, ils n'avaient pas pu accéder à la base de l'immense tour qu'était la forteresse des Grands Êtres : car au-dessus des derniers murs se dressait également un plafond. Audacieuse manière d'empêcher des opportunistes d'atteindre leur plus précieux trésor. Ces Grands Êtres...
La plate-forme était assez grande pour que l'armée puisse s'y engager, et solide pour supporter le poids de l'hécatonchire. Shrecki se tourna vers le lieutenant Skrall.


- Ne faites pas avancer votre machine. Laissez la en retrait. Aucun de ses canons ne pourront percer cette forteresse, vous le savez. Et si la plate-forme venait à céder, vous préféreriez que votre précieux véhicule soit sur la terre ferme, croyez moi.

Le commandant approuva avec une mine renfrognée – sans doute de la fierté – puis donna ses ordres pour que le véhicule ne s'engage pas immédiatement sur la plate-forme. D'abord, toute l'armée, qui s'arrêta en rangs ordonnés. Tanika vint bien vite rejoindre Shrecki, ainsi que le lieutenant Skrall.

- Lieutenant, j'avais demandé à Rehad des explosifs. Les avez vous apporté dans votre contingent ? Placez les au niveau des jointures des portes. Ensuite, donnez l'ordre à votre grand char de tirer directement dessus. De cette façon, la force des munitions plus celle de la détonation permettra de faire céder la porte...Espérons le. Tanika, ordonnez à vos guerriers de battre légèrement en retraite : le souffle pourrait sinon en faire chuter la plupart...



Troupes présentes:







RAHKSHI NIVEAU 2
Les Rahkshi sont les troupes d'élite de la Confrérie Makuta. Dotés de pouvoirs élémentaires qu'ils tirent directement de leur Kraata, ils incarnent la toute puissance de l'organisation dont ils sont issus. En voir sur le champ de bataille est souvent synonyme de ruine, et de défaite.

Le dirigeant de la Confrérie a pour possibilité de faire changer de niveau les Rahkshi. Pour ceci, il doit sacrifier la moitié du bataillon concerné. Les Rahkshi restants gagneront un niveau. Vous pourrez les faire se joindre à d'autres Rahkshi de niveau identique alors. À chaque changement de niveau, un Rahkshi gagne des boosts statistiques (voir plus bas). Un Makuta sacrifiant 1/3 de son énergie totale achète un bataillon Rahkshi moitié prix.





















x 108
Capacités unitaires

NIVEAU 2 :ATK : 1600 - DEF : 1600

Rapidité unitaire

NIVEAU 2 :60
Quantité présente
108 unités













RAHKSHI NIVEAU 6
Les Rahkshi sont les troupes d'élite de la Confrérie Makuta. Dotés de pouvoirs élémentaires qu'ils tirent directement de leur Kraata, ils incarnent la toute puissance de l'organisation dont ils sont issus. En voir sur le champ de bataille est souvent synonyme de ruine, et de défaite.

Le dirigeant de la Confrérie a pour possibilité de faire changer de niveau les Rahkshi. Pour ceci, il doit sacrifier la moitié du bataillon concerné. Les Rahkshi restants gagneront un niveau. Vous pourrez les faire se joindre à d'autres Rahkshi de niveau identique alors. À chaque changement de niveau, un Rahkshi gagne des boosts statistiques (voir plus bas). Un Makuta sacrifiant 1/3 de son énergie totale achète un bataillon Rahkshi moitié prix.




















x 6
Capacités unitaires

NIVEAU 6 :ATK : 3500 - DEF : 3500

Rapidité unitaire

NIVEAU 6 :110
Quantité présente
6 unités




~ ARMÉE SKRALL ~

Bataillons présents : 1
Effectifs présents : 36
Lieutenants présents : 1










[b][b][b]Artilleurs Skralls[/b][/b][/b]
Les Artilleurs Skralls. Aussi lents que les Skralls de bases, mais un peu moins puissants qu'eux, ils sont suffisamment puissants pour causer d'énormes dégâts dans une bataille et ainsi faire la différence. Ils sont très bien équipés, et peuvent être très dangereux. La plupart de ces Skralls, malheureusement dépourvus de leur intelligence, n'ont aucun sens de la logique, de la stratégie. Ils ne sont là que pour être rémunéré, ou simplement parce-qu'ils y sont obligés. Très limité intellectuellement, ils ne communiquent presque pas, ils obéissent simplement aux ordres de leur supérieur, quitte à mourir. Traités comme des anmiaux, individuellement, ils ne sont pas important aux yeux de Tuma et de ses subordonnés, mais c'est la masse qui fait la terreur de cette armée.
Nombre 26
CapacitésATK : 1000 – DEF : 1250
Rapidité
35


.








Défenseurs Skralls
Les Défenseurs Skralls, comme leur nom l'indique, ils sont présent simplement pour la défense. Ils sont munis d'un très lourd bouclier, et plus grand que les boucliers basiques. Ils sont aussi équipés de plusieurs renforcements. Mais toute cette artillerie sur eux les rendent vraiment très lents. En général, ils sont en première ligne lors d'une bataille, pour entrer en contact avec l'adversaire.
Nombre10
CapacitésATK : 400 – DEF : 1800
Rapidité
20


.









Lieutenants
Les Lieutenants sont non seulement beaucoup plus puissants que tous les guerriers de l'armée, mais ils sont aussi très rapide, et intelligent. Ils possèdent tous les points positifs d'un guerrier, et c'est d'ailleurs pour cela qu'ils sont lieutenants. Sur-entraînés depuis plus d'une quinzaine d'années, ce sont eux qui dirige les bataillons de Skralls. Ils se font souvent protéger par les guerriers lors d'une bataille, mais lorsqu'il le faut, ils combattent, et n'ont pas l'habitude de perdre un combat...
Nombre1
CapacitésATK : 2000 – DEF : 2000
Rapidité
75













Hecatonchire











Hecatonchire
[/color]








Véhicule blindé motorisé adapté aux déplacements dans les sables de Bara Magna, l'Indomptable est l'alliance de la technologie que les Fantômes des Sables ont pu "emprunter" à l'Univers Matoran et de l'ingénierie Skrall. Doté d'un moteur à poussée magnétique d'une autonomie de quatre semaines, et armé de toute une batterie lourde de canons à décharges électriques et de Thornax anti-personnel pour les troupes au sol, ce véritable char d'assaut se posera vite comme une machine équivalente aux croiseurs, tant par sa taille que sa puissance de feu, capable de percer les plus épais blindages ainsi que les plus braves guerriers...

'hécatonchire est le plus puissant des 4 premiers modèles de chars blindées de l'empire Skrall conçu pour mettre fin à la guerre contre les baterra, il s'agit d'une véritable forteresse mobile, pouvant détruire un village en quelques heures. Il doit son nom à sa puissance de feu, capable de soutenir une salves soutenu sur une centaine de trajectoire dans le même instant.

Commandement- Rehad
- Tuma
- Stronius
- Branar
Secteurs- Salle de commandement
- Sous hangars
- Quartiers personnel
- Salle de réunions
- Quartier privé du commandant
Capacités
Capacités contre croiseurs  :
- ATK : 550 000
- DEF : 440 000

Capacités contre personnages (HM-V) :
- ATK : 0
- DEF : 0
RapiditésRapidité maximale contre croiseurs :
- 2 100

Rapidité maximal contre chasseurs :
- 0
ÉquipementsRenfort :
- 1100 Renforts de coque
- 40 Réacteurs

Canons :
- 1700 Canons Thornax

Détections :
- 0 balises de détection


Équipages
Guerriers :
- Aucun

Robots :
- Aucun
Appareils à bord
- Aucun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Sam 2 Aoû - 5:11

Le vent souffla très légèrement sur ce qui semblait être une plaine complètement blanche, s’étendant jusqu’à l’horizon. Le vent était froid, chose inhabituelle dans ce pays suffocant. Pourquoi ? Pourquoi se retrouvait-il là, allongé sur le sol blanc et froid. Il n’en savait rien, sa tête était vide, son esprit était vide. Il regardait d’un regard vide le ciel d’un bleu éclatant, un magnifique bleu d’une clarté absolu et d’une pureté sans égale. Pas un nuage ne pointait à l’horizon. Il n’y avait que le ciel, la neige et Lui. Il se rendit alors compte qu’il tenait quelques choses dans sa main, quelques choses de plus chaud que la neige, mais plus froid que sa propre main. Il tourna la tête pour voir ce que c’était et vit alors un autre corps. Un autre être, semblable à lui et pourtant différent de lui, une autre conscience, habitant un autre corps, recouvert d’un long bout de tissu de couleurs ébène. Tout comme lui, cette autre personne regardait le ciel. Cependant tout comme lui, elle tourna la tête et les deux se retrouvèrent visage contre visage. La première chose qu’il remarqua fut ses yeux, d’une couleur aussi belle et aussi pure que le ciel qui s’étendait au-dessus d’eux. Puis ce fut son visage, pâle et fin, aussi fragile que de la porcelaine. Elle le regarda dans les yeux, puis se mit à sourire. Ce sourire illumina encore un peu plus son visage, déjà inondé par la lumière du ciel et le reflet de la neige immaculé. Les deux restèrent là, à se regarder l’un l’autre sans bouger. A cet instant il ne pensait à rien d’autre, il ne pensait à rien. Il ne se souvenait de rien. Sa tête était vide, son esprit libre. Il n’avait en tête que cet être différent de lui, et dans le cœur que le bonheur d’être ici. Il ne savait pas qui il était, ni qui elle était, mais il sentait une sorte de chaleur dans la poitrine quand il la regardait. Il entendit alors un bruit. Le bruit de l’eau, qui s’écoule en un mince et fin ruisseau, cherchant son chemin à travers la plaine pour atteindre un endroit où reposer. Il détourna les yeux un instant, cherchant l’origine de ce nouveau bruit, cette nouvelle sensation. Elle lâcha alors sa main et de ses deux mains agrippa son visage, à lui, l’empêchant de regarder autre choses qu’elle. Il n’avait besoin d’aucun mot pour comprendre ce qu’elle voulait. Elle ne voulait pas être seul, seule dans cette plaine à observer le ciel. Il ouvrit la bouche, mais ne put prononcer un mot. Une larme perla sur le coin de l’œil de l’autre être. Il sentit comme un coup de poignard en sa poitrine. Il passa son doigt sur le visage si fin de l’autre être pour en chasser la larme. L’autre se remis à sourire. Elle rapprocha son visage doucement de lui. Leurs deux fronts se rencontrèrent doucement, il continuait de se regarder. Sa vue se troubla. Il sentit quelques choses, une sorte de fluide sur ses paupières. Il pleurait aussi ? Pourquoi pleurait-il ? Elle ouvrit également la bouche, mais ce n’était pas de celle-ci que sortit cette voix. C’était du ciel, de la terre de la neige, de toutes choses en ce monde insouciant et isolé, constitué uniquement d’eux deux.
- Vergiss mich nicht. Rehad für immer zusammen.

Il ne comprit pas. Il savait qu’il aurait dût comprendre mais il ne comprit pas. Alors le ciel devint sombre. Alors le blanc devint noir. Alors le monde lui-même s’effondra, ne laissant que les deux êtres dans le vide et l’obscurité. La lumière cessa peu à peu d’arriver jusqu’à son œil. Peu à peu elle disparaissait. Il serra alors sa main, plus fort encore, essayant de se raccrocher à elle, ne pas la perdre. Cependant ses mains ne serrait plus que le vide. Il était seul à présent. Elle n’était plus là. Il ne la voyait plus. Il ne la tenait plus. Il ne la sentait plus. Il sentait alors dans son cœur un vide, un vide aussi immense que le vide dans lequel il baignait. Puis se vide laissa place à la colère. Une colère noire, une colère destructrice. Il hurla et le vide lui-même se désagrégea et pris une forme tout autre, écarlate. Il semblait que tout comme lui, le monde lui-même souffrait de cette perte. Alors son esprit n’était plus vide. Il se souvint alors, qui il était. Qui il était censé être. Le sol repris place à ses pieds, le bruit assourdissant des canons retentit. Il se tenait là, au milieu du champ de bataille. Face à lui se trouvait un être frêle, mais pourtant si puissant. Aerellys, tenant à la main, appliquée contre son épaule de manière à pouvoir la faire tournoyer dans son dos, créant par les trous et différents tissus des motifs lumineux sur le sol. Des motifs devenus macabres par la teinte sombre du ciel. Son visage toujours caché à moitié par ce masque blanc. Il était piégé ici, par cette sorcière, alors qu’il devrait se battre avec ses camarades.

- Pourquoi me piéger ici Aerellys?

La sorcière haussa légèrement la tête, épiant le commandant avec le même air espiègle qu’à son habitude. Du moins c’est ce qu’il pensait qu’elle allait faire. Cependant, au lieu de cela il vit, ou plutôt sentit, au travers son masque et dans sa voix une émotion qu’elle n’avait pas l’habitude d’afficher. Elle pleurait sans doute.


- Je ne veux pas te perdre ! Pourquoi tiens-tu tant à courir vers ta perte à tout bout de champs, Rehad !

Il était troublé. Presque autant que la sorcière. C’était la première fois qu’elle avait l’air sincère dans ses paroles. Peut-être n’était-ce qu’une nouvelle manipulation de sa part, cependant Rehad ne put rien. Il ne pouvait penser que ces paroles n’étaient pas sincères.


- Tu prétendais pouvoir voir… Comment les appelles-tu déjà ? Les fils du destin, non ? Qu’est-il censé m’arriver pendant cette bataille ?

La sœur Skrall se renfrogna. Elle regarda d’un air mélancolique le skrall. Il entendit de petit gémissement. Et il vit, sur la moitié inférieure de son visage, non caché par le masque blanc, une larme couler sur ses joues. Elle tremblait. Ses mains, ses bras, sa mâchoire, tout son être tremblait alors que sa voix s’élevait péniblement par-dessus le son des obus.

- Je ne vois qu’une infime partie des possibilités. Seulement la plupart d’entre elle conduise vers un dénouement des plus malheureux. Dès l’instant où tu t’engageras dans cette guerre, tu scelleras ton destin et celle de tout ton peuple. Tout notre peuple.

- Je me suis déjà engagé dans cette guerre. Il n’est plus l’heure de reculer !

Elle détourna le regard. Elle n’avait pas croisé les yeux de Rehad ne serait-ce qu’une fois depuis qu’elle était apparu ici. Ce dernier marcha alors vers elle et lui tenu les épaules, il lui parla à nouveau essayant de trouver un moyen de sortir de cette prison mentale.

- Parmi tous ces futurs possibles que tu vois, il y en a bien un où nous triomphons, n’est-ce pas ? Aerellys…
Elle ne répondit pas, ne réagit pas, refusait toujours de regarder le Commandant Skrall. Rehad réfléchissait. Il lui fallait sortir d’ici.
- S’il te plaît… Elinah…

Soudain il la sentit réagir. Ce nom sembla réveiller quelques choses dans la femelle Skrall. Elle tourna son regard et le plongea dans celui de Rehad. L’observant fixement pendant quelques secondes. Puis elle soupira, fis un pas en arrière, planta son ombrelle dans le sol, faisant soudain ressortir par d’étrange mécanisme une lame faisant alors prendre à l’outil l’apparence d’une faux.

- S’il y en a un, tu devras te le crée toi même !

Rehad se saisit alors de son épée, pour une raison inconnue, la sœur skrall ne l’avait pas supprimé dans cette projection mentale, sans doute avait-elle prévue que ce moment devait arriver. Tenant la lourde épée à deux mains, ou du moins sa projection dans cette espace psychique, la lame, autrefois manié par Arthaka lui-même pointa la sœur Skrall, prêt à s’abattre au moindre mouvement de son manieur.
Dans un mouvement parfaitement synchrone, les deux Skrall firent se mouvoir leurs lames respectives. Alors que Rehad poussa son arme vers l’avant pour frapper d’Estoc, la sœur Skrall souleva sa faux, contorsionnant son bras dans une position que son anatomie ne devrais pas lui permettre, pour dévier l’arme de Rehad avec son arme à la forme si peu adapté au combat d’aussi prêt. Alors que Rehad se trouvait face à elle, sa lame coincé entre le baton et le tranchant de l’arme de la Sœur Skrall, la sorcière fit claquer sa langue, faisant par apparaitre autour d’elle des lames d’énergies obscurs manquèrent de peu de touché le commandant, s’il n’avait pas réussi à se dégager à temps avec son arme. Profitant de la distance ainsi obtenu, Aerellys enchaina en invoquant une nuée de corbeau qui la fit quitter les champs de vision de Rehad pendant un instant. Un instant suffisant pour se retrouver assise sur l’un des canons qui tiraient des obus depuis son entré dans cette projection. Rehad essaya par réflexe de sortir son pistolet, cependant son épée était la seul arme qu’Aerellys lui avait laissée. Le Skrall chargea alors vers le canon à quelques centaines de mètres de lui, l’arme à la main, évitant plusieurs obus tiré dans sa direction.
Alors que Rehad n’était plus qu’à une dizaine de mètres d’Aerellys, celle-ci sembla se déconcentrer du combat. Elle tourna la tête vers l’horizon, entendit un sifflement, et sauta juste avant que le canon n’explose. Une voix s’éleva, Rehad se retourna et vit alors marchant vers les deux Skrall un être protégé par un long manteau noir et doté d’un masque couvrant son visage, il pouvait voir, depuis les déchirures de son manteau une armure apparemment jaune.


- Libère le Skrall. Il n’a rien à faire dans tout ça…

Vu l’apparence du masque, il s’agissait sans doute d’un kanohi, un Toa ? Aerellys semblait agité. Ce n’était pas normal. Qui était cette personne à l’habit noir ? N’était-ce pas une projection qu’Aerellys avait elle-même crée ? Comment pouvait-elle être surprise dans ce cas ? Avant qu’il n’ait eu la réponse il fut comme expulsé par une force inconnue.

Le commandant rouvrit alors les yeux, il n’était plus dans une vision mais bel et bien revenu dans le monde réel. Il ne savait ni où il était, ni combien de temps c’était passé depuis qu’il s’était évanoui, ni l’état actuelle de la bataille. Sa vision ne lui affichait pas encore une image nette dût au soleil qui l’éblouissait, mais il sentait une présence au-dessus de lui. Par instinct il dégaina son épée, prêt à trancher la créature au-dessus de lui, mais il s’arrêta à quelques centimètres du visage de cette créature. Il ne ressentait aucune hostilité. Une voix féminine sortit alors de la bouche de cette créature.


- Vous allez bien, commandant Rehad ? Vous vous êtes évanouis en plein milieu de l’attaque.

Ses yeux s’était finalement habitué à la lumière il reconnue que c’était une toa, à l’armure bleu et jaune, qui appartenait sans doute à l’ordre. Cependant il lui semblait l’avoir déjà vu quelques parts, sans pour autant s’en rappelé précisément. Peut-être l’avait-il entre aperçu lord de l’attaque sur Metru nui ?

- Combien de victimes pour l’instant ?

Elle se leva alors et s’apprêta à partir, le commandant se releva, le faîte qu’elle refuse de répondre n’annonçait rien de bon. Elle s’arrêta alors et répondit à la question du commandant Skrall.

- Vingt-huit pour cent de vos troupes ont péri, commandant. L’Hecatonchire est sur le point d’essayer d’enfoncer la porte de la forteresse. Nous devrions entendre la déflagration dans quelques secondes.

Comme pour répondre à la phrase de la toa une déflagration résonna, probablement dans toute la vallée, et un nuage de poussière important fut soulevé. Même de là où il était le commandant ressentait le souffle de l’explosion. Alors qu’il se couvrit les yeux avec ses bras, pour ne pas recevoir de poussières dans les yeux, il lui sembla entendre un murmure.


- Sie Sagte vergiss mich nicht.
Quand il put à nouveau voir, la toa avait disparu. Ne perdant pas plus de temps en question, il récupéra son équipement et alla rejoindre ses compères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etreinte

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
800/1000  (800/1000)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 10000 | DEF : 8000

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Sam 2 Aoû - 20:35

La fumée se dissipa sur la porte ; cette dernière brillait d'une étrange lueur. Shrecki resta silencieux, tandis qu'autour de lui s'élevaient des murmures de surprise. Rehad venait de les rejoindre, par ailleurs, au soulagement du lieutenant Skrall. Néanmoins, cela ne réglait pas la question. Il n'y avait que peu de possibilités pour que la porte ait résisté à un tel assaut. Ou bien elle avait absorbé toute l'énergie...Ou bien elle avait réussi à la répartir équitablement à sa surface pour supporter le choc. Dans un cas comme dans l'autre, c'était problématique, par ailleurs...
Shrecki cessa de réfléchir. Rediriger l'énergie...Le Makuta se tourna immédiatement vers l'armée. Comment n'y avait-il pas pensé plus tôt ? Avant qu'il puisse prévenir les troupes, la passerelle à leurs pieds s'illumina à son tour de la même couleur rouge : une mare de sang aurait-on dit, sinistre et sans fin, avec un bruit diffus et aiguë.

Puis la plate-forme disparut. Et alors les troupes chutèrent dans le vide. Le mécanisme était ingénieux : l'énergie était bien redirigée de la porte effectivement, captée de façon uniforme à sa surface, puis renvoyée dans la plate-forme pour lui faire perdre sa cohésion au niveau moléculaire, et retournant ainsi les offensives adverses...Contre les ennemis.

La chute de l'armée du Dernier Ordre serait un événement dont on parlerait longtemps après que les protagonistes survivants en racontent l'histoire : dans cette chute on se souviendrait notamment de la cuisante défaite tactique face au Protectorat, mais aussi de la chance inouïe des guerriers ; car tombant de cette hauteur, les troupes auraient dû se fracasser plus bas, sur le plafond empêchant d'accéder au dernier cercle du labyrinthe. Pourtant, alors qu'ils devaient s'écraser contre la roche jaune et orangée, tous auraient entendu alors une voix. Simple pourtant, une voix grave, que certains connaissaient déjà. Une intonation fière, arrogante, résonnant dans leur esprit en un message mental simple, mais surprenant.

- Aujourd'hui ne sera pas le jour où vous périrez. L'Univers a encore besoin de vous. Survivez, guerriers.

À ces simples paroles, le plafond sur lequel auraient dû s'écraser les troupes avait disparu, laissant place à un relief brumeux. En le traversant, les troupes furent soudain comme ralenties, portées par un bref nuage de légèreté...Puis rechutèrent. Le sable en dessous limita leur chute – en partie.

Les armées, bien qu'affaiblies, se regroupèrent autour de leurs meneurs respectifs. Cela posait un nouveau mystère. Car la voix qui avait parlé était facilement reconnaissable : c'était celle de Zéro.

Néanmoins, ils n'eurent guère plus le temps de réfléchir à cela. Car devant eux se trouvait une grande porte à double battants. Elle s'ouvrit. En sortirent alors des légions de robots et d'Assassins Protector. Et à leur suite...À leur suite...

Il avançait d'un pas lent. Revêtant la nuit comme unique accoutrement, un grand tissus qui recouvrait son corps, laissant apparaître uniquement un visage pâle comme la mort. Sur ce visage luisaient trois yeux rougeoyant, mais dénués de vie.

Avec lui venait un sinistre cliquetis ; et bientôt, hors de son habit, deux grandes chaînes. Chaque maillon était lui aussi sorti de la plus profonde obscurité, mais hérissé d'épines cruelles
.

- Bienvenue, invités. Ne vous inquiétez pas de ce comité...Vous n'aurez pas à résister très longtemps. Vous connaissez peut être le nom que mon Maître m'a donné...

Derrière lui, les portes se refermèrent en claquant. Il n'y avait aucune possibilité de fuite. Les armées, avant de comprendre comment, s'étaient retrouvées entourées.

-...Ceci est la forteresse du Protectorat, et je suis Étreinte. Aucun d'entre vous ne sortira vivant.


Citation :
Etreinte
Attaque : 10 000
Défense : 10 000
Rap : 100
PV : 1000/1000
Énergie : 1000 /1000
PA Utilisés : ?
Techniques utilisées:
Spoiler:
 
Techniques disponibles
Spoiler:
 





[b][b]SOLDAT PROTECTOR
[/b][/b]
[b][b][/b][/b]Les Soldats Protector sont des unités robotisés habiles et puissantes qui contribuèrent grandement à l'écrasante invasion du Protectorat de l'Ombre dans l'Univers Matoran. Ils auraient été créés par le Maître lui même.

Équipés de griffes puissantes, de pieds béliers massifs, d'un paquetage générateur de magnétisme, et de vision infrarouge et pouvant faire des bonds gigantesques, il sont aussi agiles dans l'air et dans l'eau autant que sur terre.
Ils sont considérés de loin comme les unités robotisées actuelles les plus évoluées technologiquement.



















x 400
[b][b]Capacités unitaires
[/b][/b]
ATK : 1200 - DEF : 1200
[b][b]Rapidité unitaire
[/b][/b]
25
[b][b]Quantité présente
[/b][/b]
400 unités
[b][b]ASSASSIN PROTECTOR [DETRUITS]
[/b][/b]
[b][b][/b][/b]Les Assassins Protector sont des unités robotisés habiles et puissantes redoutables. Amélioration d'un Soldat Protector par un potentiel offensif accru, ce modèle se montre beaucoup plus agressif.

Plus agiles que les robots Protector habituels, leur rôle est simple: tuer l'opposition sur le champ de bataille. Brutaux, efficaces, ce sont les troupes d'élite, et leur présence n'est généralement pas bon signe.

























x 100 0 [DETRUITS]
[b][b]Capacités unitaires
[/b][/b]
ATK : 2500 - DEF : 1400
[b][b]Rapidité unitaire
[/b][/b]
40
[b][b]Quantité présente
[/b][/b]
100 0 unités
→ Voir la technique "Pression" pour les effets que chacun subit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Sam 2 Aoû - 23:21

Le Séide se montre enfin. Il sort à présent de sa forteresse. Si les canons de l'Hecatonchire et les explosifs skralls n'ont pas fait de brèche dans les murs de la forteresse, au moins, cela a attiré l'attention du Séide qui est venu droit à eux. Et c'est exactement ce que tout le monde voulaient. Shrecki, Tanika et même peut être Rehad savaient que les Séides du Maitre viennent eux même se salir les mains quand ils savent que le protectorat a affaire à un ennemi puissant. Comme si il était tombé dans le piège du dernier Ordre car si ils sont venus ici, c'est bien qu'ils avaient l'idée en tête d'en finir avec lui. Mais plus facile à dire qu'à faire. Les Séides sont tout aussi puissants qu'avant, si ce n'est plus. Zéro est ici ? Tapis dans l'Ombre, avec Shrecki toujours au centre de sa garde personnelle de rakshi ? Étrange et étonnant. Beaucoup de rumeurs disaient que Shrecki était Zéro, si c'est le cas, comment peut il être à deux endrois à la fois ? À moins qu'il aie tout simplement trouvé un moyen détourné pour marcher aux côtés des rakshi et faire parler et agir Zéro autrement, par des pouvoirs ou on ne sait quoi d'autre. Un subordonné revetissant le costume de Zéro pendant un moment, par exemple. Mais pour l'heure, il n'était pas temps de penser à ca. Le fameux Zéro a tout de même sauvé une bonne partie des soldats qui auraient autrement péris dans une chute mortelle, du moins la plupart d'entre eux, ceux qui n'ont aucun moyen de voler ou ralentir leur chute. Tanika était en l'air retenant un soldat dont la plateforme s'était dérobée sous ses pieds à lui aussi. Cordax hurla à tout de monde de reculer, tout d'abord à cause de la déflagration car les skralls avaient un peu trop forcé sur le C4 et le plastique à base de thornaxx mais en plus avec une immense troupe de soldats protector s'approchant avec au centre Etreinte, prêt à briser des têtes. Tous remarquèrent que les robots étaient cette fois bien plus nombreux. Rien à voir avec la troupe de scout que tous ont affronté avant d'entrer dans le labyrinthe.
La stellaire se posa devant ses troupes, réajusta son diadème, sortit ses armes et se mit en garde. Elle avait Solis dans la main droite et une targue de plasma sur le poignet gauche, soit un bouclier luisant de vert pomme, brûlant et légèrement bombé, créé par un dispositif installé sur son poignet.
Cordax apposa sa main sur le manche de son épée noire et jaune, plantée dans le sol sablonneux. Il l'extraya du sol avec force et la brandit devant lui...avant de la ranger dans son dos et de dégainer ses deux canons cordaks.

-Ils me croyaient faible, lanca la stellaire. Shrecki ou le Maitre se moquaient de moi ? Je crois que si je reviens vivante d'ici, ils devront tous réviser leurs jugement, tous autant qu'ils sont

A nouveau elle était en colère, les yeux brûlant d'une envie dévorante de montrer sa vraie valeur. Mais à ce moment, tout les soldats organiques eurent une migraine intense. Lorsque le séide était sortit de la forteresse, ils sentirent comme un poid sur leurs esprit, comme si leur cerveaux étaient devenu plus lourd. Le Séide a une mauvaise influence. Son nom veut bien dire quelque chose, comme si l'air lui même excercait une pression alors que l'air n'a pourtant pas augmenté en densité. Certains doivent tout de même être habitués à un tel changement, comme ceux nageant au fond de la mer, là où la pression de l'eau menace de les écraser comme des boites de concerve, autant se dire que ce que l'esprit subit, c'est plus ou moins la même chose et pas grave, ils devront faire avec. Ils sont là pour se battre et ils n'abandonneront pas.

-ou est le Gardien du labyrinthe, vociféra Stenrak, qu'est ce que vous en avez fait.
-soldats, en position, cria Cordax, montrez moi à ces tas de feraille la technologie d'Arthaka et de Xia, feu à volonté.

Ils se mirent alors à tirer, encore et encore. Les protectors ripostèrent, se protégèrent et tirèrent eux aussi de leurs lasers optique.

Passez au corps à corps, butez moi les plus puissants en premier. Deux exo-toa par assassin, maxilos , finissez les, jveux les voir assassiné, un par robot affaiblis, exécution.

Une nouvelle fois la mêlée eu lieu. Deux armées se cognant l'une contre l'autre. Deux nuées, comme deux murs mous se congnant et se mélangeant dans un décor d'explosion, de coups et de morceaux de métal volants.
Tanika fonca drois sur un premier assassin qui s'est mit à l'écart, enchainant ses attaques, frappa et envoya valser le robot vert qui tomba droit sur un de ses congénères. Un rayon de plasma bien placé suffit à les vaporiser tout les deux.

*je vais lui montrer ce que c'est une étreinte pour moi* pensa Vorona

elle regarda en hauteur. Son esprit était toujours en alerte. Même en fermant les yeux, elle peut voir tout les esprits alentours, ces lumières dans la tête de chaque être vivant, même le Séide. Mais l'une d'entre elle se trouvait à l'écart, sur le toit de la forteresse des grands êtres ? Rehad subit encore des assauts mentaux. Une guerrière toa est à ses côté et essaye de l'aider. Pour Vorona, trois lumières sont plus fortes que que les autres, indiquant des esprit forts et très puissant, pouvant potentiellement manipuler les pensées et émotions. Shrecki, le Séide Etreinte et celui qui se trouve en haut de la forteresse.

*Aerellys, elle est ici *

Elle disparut alors dans un nuage sombre. Cordax l'a vu disparaitre. En suivant sa trace, une ou deux plumes de corbeau qu'elle laissait, il la suivit.

*tu ne m'échappera pas *

Sur le toit une ombre apparut alors sur le sol, qui prit forme alors pour se transformer en Vorona. Elle venait d'effectuer une téléportation de courte portée. Sur le toit, en hauteur, sur les balcons de pierre de la forteresse, il n'y avait aucun ennemi, du moins en l'apparence. Enfin un endroit plus calme, ou on entend moins toute les explosions est cris d'efforts en bas. Elle regarde les alentours, et à un moment, fit un saut en arrière, évitant un rocher qui allait s'écraser sur elle. Elle l'avait évité de peu. Une vague psychique la frappa, elle se défendit avec un bouclier d'énergie noire. Ce n'est pas avec de tels attaque que l'ennemi poura l'affecter, surtout pas des attaques psy.
Apparut alors devant Vorona le lanceur ou plutôt la lanceuse de ses attaques. Mais à sa grande surprise, il ne s'agissait pas de Aerellys mais d'une créature à l'aspect plus ou moins humaine. Les cheveux verts, une robe blanche fendue à l'avant, un cristal rose sur le torse. L'important pour Vorona, c'est que cet être a un très bon cerveau et un esprit fort. Elle peut contrôler le psychisme et lancer des attaques mystiques, ce qui ne fait pourtant pas peur à la psionique, qui se dit qu'elle a encore l'occasion d'affronter un ennemi à sa taille. Un excellent entrainement, pour si jamais elle devra affronter un autre psionique puissant, comme Aerellys, justement. Mais en attendant, qu'est ce que c'était que cette créature, elle n'en avait encore jamais vu. Une nouvelle espèce de rahi femelle ? Créé certainement par le protectorat. Aucun makuta penserait à inventer un truc comme ca avec un virus et un peu de protodermis.
Elles se mirent en garde et se préparèrent à attaquer, quand soudain, un grand et puissant laser frappa la créature à l'aspect féminin. Elle se défendit comme elle pouvait, ses mains devant elle, créant un bouclier d'énergie, elle résistait, tenait bon. Il y eu une explosion résultante du choc. Et une fois la fumée dissipée, elle était toujours debout. Comme quoi, elle est puissante. Le lanceur de cette attaque n'était autre que Cordax qui s'était lui aussi interposé. L'ennemi brandit l'un de ses bras et le makuta fut expulsé en arrière par une force invisible, de la télékinésie, certainement. Il tomba du toit pour s'écraser en bas, au milieu de la mêlée entre les soldats de l'Ordre et les robots protectors.
Vorona souleva alors le rocher avec sa télékinésie, le même que l'autre avait utilisé. Elle le lanca, l'ennemi l'évita et riposta par un choc mental. Encore une fois son cerveau était soumit à une puissante étreinte, mais elle y résista. Elle créa des flèches d'énergie noire qu'elle lanca, quand à l'autre, elle continuait en chargeant une balle d'ombre entre ses mains et en la lanceant. Les deux bloquèrent les attaques avec leurs boucliers psychiques respectifs. Si le Séide a créé cette chose, il a certainement fait en sorte pour qu'elle soit un adversaire de taille pour Vorona, comme quoi, le Séide la respecte. La créature l'a attiré ici pour engager le duel. Mais pour la vortixx cela ne semblait plus à une formalité qu'autre chose, un entrainement. Ce n'est qu'une créature. Elle se dit que si elle doit affronter le séide et ses armées entières, une seule de ses créations n'est rien. Elle continua l'affrontement.
Tandit que en bas, Tanika et ses troupes se battaient toujours. Cordax et Stenrak attaquent à leur tour, de concert pour détruire le plus de robots possible. Montrons au Séide que nous n'avons plus peur du protectorat.

Citation :
Tanika
Attaque : 4800
Défense : 2050
Rap : 90
PV : 1000/1000
Énergie : 600 /600
PA Utilisés : 4/8
Techniques utilisées:

Emotivité:
Colère : Vos attaques normales touchent X adversaires simultanément, moyennant 50X points d’énergie (X étant le nombre d’ennemis à toucher. Si un ennemi, la technique coûte 50, deux, 100 et ainsi de suite. Ce coût est divisé par trois si les cibles sont toutes des robots).

Energie stellaire:
Colère : Rend 50 points d’énergie à l’utilisateur par tour. Si l’utilisateur subi une attaque de lumière, il gagne 1/3 des points d’énergie utilisés dans l’attaque, mais doit l’encaisser pour cela.

Émetteur IEM (Lorsque vous portez une attaque sur un robot et le détruisez avec succès, vous détruisez également la moitié du bataillon auquel il est affilié en même temps. S'il s'agissait de Rahkshi, alors vous détruisez le nombre de Rahkshi présents dans un bataillon/niveau maximal des Rahkshi présents. Doit être greffé à une arme.): 100 Makoki

Troupes présentes de l'Ordre présents:

MAXILOS PR-7
Le Maxilos PR-7 est un robot seconde génération des Maxilos imaginés par Artakha pour aider le Geôlier Hydraxon.
Mais n'ayant servi que dans le Gouffre, les Maxilos ne se firent jamais connaitre.

La génération PR-7 leur ont aujourd'hui donné une seconde vie, et les bataillons de Maxilos servent dans les plus grandes armées des Puissants.
À leur libération du Gouffre, les Seigneurs Barraki reprenant Xia, commandèrent des modèles inspirés des robots détruits qu'il avaient ramené de la région de Mahri Nui.
Les premiers bataillons ne seront livrés qu'après l'assassinat des Barraki par le Protectorat.
x15
CapacitésATK : 2000 - DEF : 2000
Makoki8000
Rapidité45

EXO-TOA B-32
De tout temps, les Exo-Toa ont servi les armées de la Confrérie des Makuta.

Après la corruption de celle-ci, les Makuta ont dû faire face à un problème de taille : leurs Exo-Toa pouvaient être modulés pour servir d'armure à leurs ennemis Toa.
Face à cette contrainte sur les champs de batailles, le nouveau régime de l'Empire Makuta commanda à leurs concepteur Vortixx de nouveaux modèles uniquement robotisé, ne pouvant être combinés à des Toa.

Ainsi naquit le B-32, équipé d'un puissant poing à deux griffes et d'un lance-rocket bien plus performants que la version précédente.
x20
CapacitésATK : 2500 - DEF : 2500
Makoki8000
Rapidité35

Organisation des robots: 3 par bataillons, exo toa comme maxilos.

Actions effectuée: attaque normal sur un assassin protector, l'émetteur IEM en détruit un second. Les exo toa attaquent 10 assassins protectors qui perdent donc chacuns 1100 def (2500 - 1400) puis les maxilos achèvent les 10 assassins protector précédament attaqués par les exo-toa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Sam 2 Aoû - 23:56

Le membre 'Tanika' a effectué l'action suivante : Actions

'Rencontre d'ennemi' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Dim 3 Aoû - 0:34

[HRP]Bon... pas de chance, je dois passer mon tour de jeu du coup; je vais quand même faire un court RP, histoire d'expliquer l'inaction de Trayx. [/HRP]

Il attendait, tandis que la puissante explosion faisait trembler même le sol et l'air autour des guerriers; regardant Rehad se joindre de nouveau aux forces Skralls, Trayx se sentait tout à coup plus apaisé - alors même qu'il allait bientôt se retrouver dans une situation tout à fait délicate.

Une onde rubis, sanguinaire et violente, se répandit sous les pieds des forces du Dernier Ordre, transformant le sol et une plaque morbide et rougeoyante. Le sol qui soutenait alors les vivants perdit alors toute tangibilité, soudainement changée en une matière presque inexistante. Les pieds du rahkshi la traversèrent comme si elle n'existait pas, bientôt suivis par tout le corps de la Bête de l'Empire.

Trayx se laissa tomber sur quelques mètres, puis commença à utiliser son pouvoir de Lévitation, couplé à la propulsion de son réacteur dorsal, pour maîtriser sa chute. Cependant, concentré sur l'étrange brouillard qui venait de fortement ralentir sa chute, il ne remarqua pas que juste au-dessus de lui, un défenseur skrall lui tombait dessus à pleine vitesse - n'ayant pas encore atteint la singulière brume, apportée par une voix que le rahkshi n'avait pas encore entendu - même si quelques informations à son sujet avaient déjà été gravées par l'Ombre dans son esprit.

Trayx fut percuté au niveau de la tête par le bouclier du skrall, sonnant le kraata contenu à l'intérieur de l'épais crâne artificiel; son corps de métal chuta vers le sol, cependant préservé de tout dégât par l'intervention miraculeuse de Zéro. Ce n'est qu'alors que le guerrier bestial commençait à se relever, tentant tant bien que mal de reprendre ses esprit, qu'une présence oppressante se fit sentir tout autour de lui. Comme une pression, une étreinte étouffante qui l'empêchait de bouger convenablement.

Soudainement pris d'une panique animale, le rahkshi sauta en arrière, dégainant son épée à double lames parallèles sans toutefois se joindre au combat; il lui faudrait du temps pour se remettre du choc psychologique, et encore plus pour réellement pouvoir se lancer dans le combat qui allait suivre. Tandis qu'à travers les viseurs qui permettaient au rahkshi de voir le monde extérieur, ce dernier ne commençait qu'à peine à apercevoir le Séide et ses nombreuses troupes.


Dernière édition par Trayx le Dim 3 Aoû - 0:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Dim 3 Aoû - 0:34

Le membre 'Trayx' a effectué l'action suivante : Actions

'Rencontre d'ennemi' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Dim 3 Aoû - 10:56

La bataille contre l’Étreinte du Protectorat a commencé. Les résistants semble avoir un léger avantage, malgré l'attaque particulière du Séide. Puis au milieu de la bataille ont entendais un bruit. Celle que font l'avancer d'une troupe. Non loin de là, Raidark, le Commandant de l'Ordre arriva à la sortie du Labyrinthe, accompagné par une troupe robotique de l'Ordre qui sont venu en renfort pour le combat. A peine qu'il fut quelque pas que Raidark est eu un énorme trouble dans la tête, comme une sensation d'avoir le poid du monde sur ses épaules, puis finalement posa un genoux par terre et planta son épée au sol pour se rattrapé.

-Le Séide est surement derrière cette sensation de poids... Mais qu'importe, là il ne s’attendait pas à mon arrivé.

Suite à cela, le Skakdi se releva assez péniblement. Une fois debout, il ordonna à 10 Exo-Toa et 10 Maxilos de lancer une attaque sur les robots Protector tandis que le reste irai rejoindre la troupe restante de l'Ordre de Mata Nui.


MAXILOS PR-7Le Maxilos PR-7 est un robot seconde génération des Maxilos imaginés par Artakha pour aider le Geôlier Hydraxon.Mais n'ayant servi que dans le Gouffre, les Maxilos ne se firent jamais connaitre.La génération PR-7 leur ont aujourd'hui donné une seconde vie, et les bataillons de Maxilos servent dans les plus grandes armées des Puissants.À leur libération du Gouffre, les Seigneurs Barraki reprenant Xia, commandèrent des modèles inspirés des robots détruits qu'il avaient ramené de la région de Mahri Nui.Les premiers bataillons ne seront livrés qu'après l'assassinat des Barraki par le Protectorat.
x75
Capacités ATK : 2000 - DEF : 2000 Makoki 8000 Rapidité 45



EXO-TOA B-32
De tout temps, les Exo-Toa ont servi les armées de la Confrérie des Makuta.

Après la corruption de celle-ci, les Makuta ont dû faire face à un problème de taille : leurs Exo-Toa pouvaient être modulés pour servir d'armure à leurs ennemis Toa.
Face à cette contrainte sur les champs de batailles, le nouveau régime de l'Empire Makuta commanda à leurs concepteur Vortixx de nouveaux modèles uniquement robotisé, ne pouvant être combinés à des Toa.

Ainsi naquit le B-32, équipé d'un puissant poing à deux griffes et d'un lance-rocket bien plus performants que la version précédente.
x75 25
CapacitésATK : 2500 - DEF : 2500
Makoki8000
Rapidité35
Action effectué: 10 Maxilos ont attaqué 10 Assassin Protector (2000-1400) et 10 Exo-Toa détruisent 10 Soldat Protector (2500-1200).

[hrp] Suite au lancer de dé dans ce rp Je demande de sacrifié 50 Exo-Toa issus du bataillons de 75 Exo-Toa. Les troupes robotiques restant (75 Maxilos et 25 Exo-Toa), sont ajouter a à la troupe robotique actuelle de l'Ordre.


Dernière édition par Raidark le Dim 3 Aoû - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Dim 3 Aoû - 10:56

Le membre 'Raidark' a effectué l'action suivante : Actions

'Rencontre d'ennemi' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Dim 3 Aoû - 23:51

Un torrent. Voilà comment le Skrall pouvait décrire le flot de robot protector qui s’abattait sur eux. Le Skrall en lui-même n’avait pas grand-chose à craindre des ordres de robot protector et d’assassin protector. Son armure et ses capacités défensives devraient être suffisante pour pouvoir, même si la mêlée s’éternise, résister à ces ordres de machines sans âmes. Non, le vrai problème était ailleurs.  Le séide. Pour Rehad en tout cas, c’était la menace la plus importante. Si ce dernier lui assignait un coup frontal, Rehad ne donnait pas chère de sa peau. En tant que guerrier, il avait appris à juger d’un simple regard la valeur de ses adversaires. Une nécessité pour tous ceux qui voulait survivre en ces terres.  Il n’était pas de taille. Sa force était colossale. Trop colossal. Le Skrall pourrait sans doute pouvoir tenir une bonne dizaine de minutes en combat singulier, cependant, il n’arrivera surement pas à diminuer son adversaire d’une quelconque façon et s’épuiserais avant d’avoir l’occasion de percer son blindage. Que ce soit lui où chaque guerrier présent. N’étant pas doté de la technologie de l’univers matoran, permettant à certaine personne d’être bien plus efficace que lui lors d’attaque de grand nombre d’unités et ses unités d’attaque déjà détruite, ne restant que les artilleurs et les défenseurs, il sentait l’épée de Damoclès prêt à tomber sur le contingent Skrall. Si le combat s’éternisait, ce serait en leurs défaveurs, il en était certain. Et il voyait déjà les corps de ses camarades jonchés le sol. Tous comme autrefois.




Etait-ce là le sens des paroles de la sorcière ? Etait-ce de ça qu’elle espéré prévenir le commandant Skrall ?




Encore une fois, il allait devoir voir ses frères d’armes tombés un à un contre des machines sans âmes, dont la seul ambition est de tuer. La rage montait peu à peu en lui. La seule solution de victoire se trouvait dans « l’atout » que le chef actuelle des Makuta avait donné aux forces du dernier ordre. Le skrall en était conscient, mais était-ce une idée sage de dévoiler cet atout immédiatement ? De toutes manières, s’ils ne l’utilisaient pas, ils se retrouveraient rayés de la carte en quelques minutes si tel était la volonté du séide. Dans cette bataille, les Skralls seraient malheureusement les premiers à périr. Qu’elle qu’en soit l’issue, les Skrall serait sans doute ceux subissant le plus de perte. Rehad avait la gorge qui se serrait, avec l’amère sensation de la défaite inéluctable dans sa bouche.




Alors qu’il en soit ainsi.




Même s’il devait perdre, il se battrait. Tel avait toujours était l’orgueil des Skrall ! Rehad fit tournoyer son bouclier sur son support, à son avant-bras Et activa sans plus tarder le dispositif conçu par Shrecki. Même contre un guerrier aussi fort, il ne tournerait pas les talons. Et même si cela signifiait que tous ses frères trouvèrent la mort dans cette bataille, il continuerait le combat et resterais en vie. Tel était le devoir impitoyable du Skrall de Dévos. Il regarda dans les yeux chacune de ses troupes, qui comprirent aussitôt le commandant. Et tous, même s’il devait périr suivrait Rehad. Car tel était la voie qu’il avait choisie. Et car la fuite n’était plus une option, coincée dans ce piège à ciel ouvert aucune fuite n’était de toute manière possible. Le lieutenant se mis dos à son commandant, les deux avaient leurs armes dégainés, prêt à affronter la Horde qui se dressait devant eux. Le lieutenant parla, d’une voix grave, plus grave que d’habitude, ce qui était presque un exploit en soit vu le ton habituel des Skrall.


- Ainsi nous sommes à nouveau coincés face à la mort, Rehad. J’espère que vous vous en sortirez, vous au moins.

- Je ne compte pas mourir aujourd’hui. Peu importe l’issue de la bataille, je resterais debout et continuerai mon combat, l’ami. Comme je l’ai toujours fait, je garderai en moi les morts de vous tous, et m’en servirais pour combattre avec plus d’ardeur. Et un jour peut-être plus aucun de nous n’aura à donner sa vie pour de pareils causes.


- J’ai hâte d’y être…

Rehad activa le dispositif d’amplification psionique. La seule carte qu’il n’ait à disposition désormais.


__________________ __________________
Rehad active l’Amplificateur psionique

Citation :
Rehad
Attaque : 3100
Défense : 4150
Rap : 35
PV : 1000/1000
Énergie : 550/550
PA Utilisés : 8/8
Techniques utilisées:
Spoiler:
 

~ ARMÉE SKRALL ~

Bataillons présents : 1
Effectifs présents : 50  36
Lieutenants présents : 1










[b][b][b]Artilleurs Skralls[/b][/b][/b]
[b][b][b][/b][/b][/b]
Les Artilleurs Skralls. Aussi lents que les Skralls de bases, mais un peu moins puissants qu'eux, ils sont suffisamment puissants pour causer d'énormes dégâts dans une bataille et ainsi faire la différence. Ils sont très bien équipés, et peuvent être très dangereux. La plupart de ces Skralls, malheureusement dépourvus de leur intelligence, n'ont aucun sens de la logique, de la stratégie. Ils ne sont là que pour être rémunéré, ou simplement parce-qu'ils y sont obligés. Très limité intellectuellement, ils ne communiquent presque pas, ils obéissent simplement aux ordres de leur supérieur, quitte à mourir. Traités comme des anmiaux, individuellement, ils ne sont pas important aux yeux de Tuma et de ses subordonnés, mais c'est la masse qui fait la terreur de cette armée.
[b][b][b]Nombre[/b][/b][/b]26
[b][b][b]Capacités[/b][/b][/b]ATK : 1000 – DEF : 1250
Rapidité
35


.




[b][b][b]Défenseurs Skralls[/b][/b][/b]
[b][b][b][/b][/b][/b]
Les Défenseurs Skralls, comme leur nom l'indique, ils sont présent simplement pour la défense. Ils sont munis d'un très lourd bouclier, et plus grand que les boucliers basiques. Ils sont aussi équipés de plusieurs renforcements. Mais toute cette artillerie sur eux les rendent vraiment très lents. En général, ils sont en première ligne lors d'une bataille, pour entrer en contact avec l'adversaire.
[b][b][b]Nombre[/b][/b][/b]10
[b][b][b]Capacités[/b][/b][/b]ATK : 400 – DEF : 1800
[b][b][b]Rapidité
[/b][/b][/b]
20


.



[b][b][b]Lieutenants[/b][/b][/b]
[b][b][b][/b][/b][/b]
Les Lieutenants sont non seulement beaucoup plus puissants que tous les guerriers de l'armée, mais ils sont aussi très rapide, et intelligent. Ils possèdent tous les points positifs d'un guerrier, et c'est d'ailleurs pour cela qu'ils sont lieutenants. Sur-entraînés depuis plus d'une quinzaine d'années, ce sont eux qui dirige les bataillons de Skralls. Ils se font souvent protéger par les guerriers lors d'une bataille, mais lorsqu'il le faut, ils combattent, et n'ont pas l'habitude de perdre un combat...
[b][b][b]Nombre[/b][/b][/b]1
[b][b][b]Capacités[/b][/b][/b]ATK : 2000 – DEF : 2000
[b][b][b]Rapidité
[/b][/b][/b]
75












[b][b][b][b]Hecatonchire
[/b][/b][/b][/b]
[b][b][b][b]
[/b][/b][/b][/b]










Hecatonchire
[/color]








Véhicule blindé motorisé adapté aux déplacements dans les sables de Bara Magna, l'Indomptable est l'alliance de la technologie que les Fantômes des Sables ont pu "emprunter" à l'Univers Matoran et de l'ingénierie Skrall. Doté d'un moteur à poussée magnétique d'une autonomie de quatre semaines, et armé de toute une batterie lourde de canons à décharges électriques et de Thornax anti-personnel pour les troupes au sol, ce véritable char d'assaut se posera vite comme une machine équivalente aux croiseurs, tant par sa taille que sa puissance de feu, capable de percer les plus épais blindages ainsi que les plus braves guerriers...

'hécatonchire est le plus puissant des 4 premiers modèles de chars blindées de l'empire Skrall conçu pour mettre fin à la guerre contre les baterra, il s'agit d'une véritable forteresse mobile, pouvant détruire un village en quelques heures. Il doit son nom à sa puissance de feu, capable de soutenir une salves soutenu sur une centaine de trajectoire dans le même instant.

[b][b][b][b]Commandement[/b][/b][/b][/b]- Rehad
- Tuma
- Stronius
- Branar
[b][b][b][b]Secteurs[/b][/b][/b][/b]- Salle de commandement
- Sous hangars
- Quartiers personnel
- Salle de réunions
- Quartier privé du commandant
[b][b][b][b]Capacités
[/b][/b][/b][/b]
Capacités contre croiseurs  :
- ATK : 550 000
- DEF : 440 000

Capacités contre personnages (HM-V) :
- ATK : 0
- DEF : 0
[b][b][b][b]Rapidités[/b][/b][/b][/b]Rapidité maximale contre croiseurs :
- 2 100

Rapidité maximal contre chasseurs :
- 0
[b][b][b][b]Équipements[/b][/b][/b][/b]Renfort :
- 1100 Renforts de coque
- 40 Réacteurs

Canons :
- 1700 Canons Thornax

Détections :
- 0 balises de détection


[b][b][b][b]Équipages
[/b][/b][/b][/b]
Guerriers :
- Aucun

Robots :
- Aucun
[b][b][b][b]Appareils à bord
[/b][/b][/b][/b]
- Aucun


Dernière édition par Rehad le Lun 4 Aoû - 0:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Dim 3 Aoû - 23:51

Le membre 'Rehad' a effectué l'action suivante : Actions

'Rencontre d'ennemi' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shrecki

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4225 DEF : 6100

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Lun 4 Aoû - 20:19

Shrecki se redressa. Il sentait une immense pression s'abattre sur lui, un poids gigantesque sur ses épaules et son esprit. Alors, les portes face à eux s'ouvrirent, et un flot de robots s'en échappèrent. Le Makuta sentait tout autour de lui l'énergie de chacune des machines. Ils étaient nombreux...Très nombreux. Cette situation...Tout était comme au Codrex. Il sentait face à lui le Séide et sa puissance faramineuse...Y avait-il vraiment une possibilité de victoire ? Y en avait-il jamais eue ? Il se souvint de son duel face à Déchu. Il se souvint de l'affrontement final dans le cœur de l'Univers, des plus grandes flottes anéanties, et des vaisseaux en flammes. Lui même au cœur du Silver Darkness, qui avait lancé le bâtiment touché mortellement vers les croiseurs du Protectorat. Non...Cette situation...Le surnombre ne signifiait absolument rien. Rien.
Ses yeux aveugles se tournèrent vers Etreinte. Il ne l'affronterait pas seul, ça non. Mais...Mais il entendait bien retourner cette situation à son avantage. Il était le meneur de la Confrérie, le Makuta Shrecki. Survivant du Protectorat, vétéran des dernières guerres les plus meurtrières. Il fit jouer sa faux. Non, il n'attaquerait pas le Séide. Mais il annihilerait son armée quoi qu'il en soit. Il y avait une ligne d'Assassins qui se dressaient entre Etreinte et les généraux. Un message mental traversa immédiatement les esprits de Tanika, Rehad et Raidark.


*- La priorité ici est d'abattre le Séide. Néanmoins, nous ne pouvons laisser ces modèles améliorés de robots Protector massacrer nos rangs. Concentrez vos effectifs sur ces derniers.*

Alors qu'il parlait, les Rahkshi se mirent en marche : la garde d'élite, d'un mouvement commun, visa vers le mur d'Assassins : ce furent six qui s'effondrèrent, foudroyés. Les autres Rahkshi, eux, fauchèrent les Assassins déjà endommagés. Avant que le combat ne se soit engagé, ils n'étaient que de simples créatures froides. À présent, ils étaient des engins de mort précis, terriblement précis, rapides et efficaces. Sur les robots Protector restants, une quarantaine se retrouva rapidement en sous nombre, à deux Rahkshi contre un Assassin Protector. Les troupes de l'Ordre tentaient néanmoins de tenir en respect les robots Protector, trop nombreux pour être ignorés. Shrecki leva en l'air sa faux, pour coordonner ses troupes de Rahkshi mentalement. Trois Assassins se jetèrent vers le Makuta ; ce dernier bloqua le coup du premier de sa faux, et d'un coup de taille le trancha net en deux. L'arme émit un éclat sinistre, un vert spectral, et alors les deux autres Assassins explosèrent à leur tour.
Pour l'instant il était impossible d'approcher...Pour l'instant...



Citation :
Shrecki
Attaque : 4225
Défense : 6100
Rap : 55
PV : 1000/1000
Énergie : 980 /1000
PA Utilisés : 0/8
Techniques utilisées:
Spoiler:
 

Actions:
Les six Rahkshi de niveau 6 attaquent chacun un Assassin Protector, les détruisant sur le coup.
Tanika et Raidark ont au total affaibli 25 Assassins, que les Rahkshi de niveau 2 détruisent également (25 Rahkshi mobilisés)
3 Rahkshi sont mobilisés afin de détruire un Assassin Protector (1600 - 1400 puis 1600 - 1200 puis 1600 - 800 donc détruit)
Les 80 Rahkshi restants attaquent 40 Assassins Protector pour faire baisser leur défense à 800.
Une attaque normale de Shrecki sur un bataillon d'Assassins Protector, qui détruit un Assassin plus la moitié du bataillon (2) soit au total 3

--> 6 + 25 + 1 + 3 = 35 Assassins Protector détruits
40 Assassins Protector qui voient leur défense baisser à 800


Dernière édition par Shrecki le Lun 4 Aoû - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Lun 4 Aoû - 20:19

Le membre 'Shrecki' a effectué l'action suivante : Actions

'Rencontre d'ennemi' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master-Game's Hand

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Lun 4 Aoû - 21:34

Actions effectuées!

Selon ce qui a été dit plus haut, la répartition des bataillons est donc la suivante:

Les Soldats Protector sont par bataillon de dix, pour une rapidité par bataillon de 250 pour un total de 400 robots soit 40 bataillons.
Les Assassins Protector sont par bataillon de trois, pour une rapidité par bataillon de 120 pour un total de 100 robots, soit 33 bataillons et un Assassin isolé.

Les Maxilos sont regroupés par 3 pour une rapidité par bataillon de 135, pour un total de 100 robots, soit 33 bataillons et un Maxilos isolé.
Les Exo Toa sont regroupés par 3 pour une rapidité par bataillon de 105, pour un total de 45 robots, soit 15 bataillons.

Les Rahshi de niveau 2 sont regroupés par 6 pour une rapidité par bataillon de 360, pour un total de 108 robots, soit 18 bataillons.
Les Rahkshi de niveau 6 sont regroupés par 6 pour une rapidité par bataillon de 660, pour un total de 6 robots, soit 1 bataillon.


Afin d'éviter des nombres trop importants, les limitations pour les déploiements de bataillons en terme d'effectifs maximums sont les suivantes:
- Un bataillon doit contenir au moins une unité, et au maximum dix.
- Si rien n'est précisé, on considère que le bataillon est déployé dans les effectifs de l'achat (c'est à dire 8 pour les robots, 6 pour les Rahkshi).

En prenant en compte ceci Rehad, veuillez indiquer le déploiement de vos unités dès votre prochain message!


Tanika, vous réussissez à détruire un Assassin par votre attaque; votre émetteur IEM en détruit la moitié du bataillon en plus, soit deux, pour un total de 3 robots détruits. Vous gagnez 60 points d'expérience. Les Exo Toa ne parviennent pas à toucher les Assassins, leur rapidité étant trop basse; les Maxilos parviennent en revanche à toucher, faisant baisser la DEF de quinze Assassins à 800. Vous ne subissez pas les effets de Pression.

Trayx, vous n'aurez que quatre points d'action au prochain tour.

Raidark, les Exo Toa ne parviennent pas à toucher les Robots Protector de part leur déploiement. Les Maxilos parviennent toutefois à toucher, faisant baisser la DEF de dix autres Assassins à 800. Vous infligerez deux fois moins de dégâts au prochain tour.

Rehad, vous infligerez deux fois moins de dégâts au prochain tour.

Shrecki, vous réussissez à détruire un Assassin par votre attaque; votre émetteur IEM détruit la moitié du bataillon en plus, soit deux, pour un total de 3 robots détruits. Vous gagnez 60 points d'expérience. Les Rahkshi de niveau 6 détruisent 6 Assassins Protector. 25 Rahkshi de niveau 2 parviennent à détruire 25 Assassins Protector affaiblis par Tanika et Raidark. Les 3 Rahkshi supplémentaires mobilisés sur un Assassin parviennent à l'abattre. Les autres Rahkshi de niveau 2 (80) font bien baisser la défense de 40 Assassins Protector à 800.
Vous infligerez deux fois moins de dégâts au prochain tour.


38 Assassins Protector sont détruits.
Il en reste donc 62, dont 40 ayant une défense de 800, pour un total de 20 bataillons de trois et un bataillon de 2 (RAP de 80).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etreinte

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
800/1000  (800/1000)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 10000 | DEF : 8000

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Lun 4 Aoû - 23:05

Etreinte écrasa de son pied un Assassin Protector détruit. Il marqua un soupir, qui s'étendit comme une froide lamentation. Rehad venait alors d'activer son amplificateur psionique. Le Skrall put alors percevoir la scène d'un angle différent : une image s'imprégna dans son esprit. Etreinte était une gigantesque ombre où luisaient trois orbes lumineux, une immense Présence. Aux pieds de l'ombre se débattaient d'insignifiantes existences, les armées unies...Et devant l'ombre, deux formes plus petites qu'elle. Deux formes où des prunelles rougeoyantes luisaient également. Un mot unique apparut dans l'esprit du Skrall : les Ravageurs. Tous n'étaient que de minuscules existences suffoquant au milieu de la paume du Séide...
Rehad put sentir un instant la terrible sensation d'être enfermé ; comme si son esprit ne pouvait soudainement plus s'échapper. Mais l'amplificateur activa alors une sécurité, longuement étudiée, et l'image s'effaça, pour laisser place à la réalité.

Les robots Protector étaient repassés à l'attaque, s'acharnant vers les cibles les plus isolées et vulnérables. Les Assassins, eux, semblaient dans l'attente de quelque chose ; c'est alors qu'ils le virent. Les rangs des robots s'écartèrent, ouvrant la voie au grand Séide. Ce dernier avançait sinistrement, et ses yeux renvoyaient l'éclat carmin des unités tout autour de lui.


- Cessez vos pathétiques pleurs...Il n'y a pas d'espoir...Il est temps de vous apposer vos fers.

Un cliquetis s'éleva alors au dessus de la bataille. Avec une rapidité qui surpassait toute acuité, les chaînes du personnage fauchèrent. Un. Un premier frappé ; Rehad, qui fut heurté par l'un des maillons au niveau du poitrail. Le maillon frappa avec une force sans pareil, et sans même heurter l'armure, avait déjà sonné l'intérieur du corps. Tanika ensuite. Raidark. Trayx. Shrecki.

Aucun ne serait épargné. Sans distinction, ses chaînes fauchèrent, déchiquetant les blindages, annihilant les espoirs des fous qui se dressaient sur le chemin du Protectorat.
La danse macabre s'engageait...Ainsi se dévoilait la terrible puissance du Protectorat.



Citation :
Etreinte
Attaque : 10 000
Défense : 10 000
Rap : 100
PV : 1000/1000
Énergie : 1000 /1000
PA Utilisés : 8/8
Techniques utilisées:


Chaînes funestes : Effet 1 : Lorsque Etreinte attaque avec ses chaînes, ces dernières s'avèrent bien plus dangereuses qu'une arme classique. Les attaques de Etreinte ne peuvent être bloquées par aucune garde physique comme un bouclier (répulsif ou non), une épée etc. Les armes comme les lances perdent leur effet passif d'annulation d'attaque simple. Les attaques peuvent toutefois être esquivées normalement. (passif)
Effet 2 : ?

Maillon Noir (passif) : Etreinte ne peut subir de dommages ou voir ses statistiques baisser tant que la technique « Garde d'honneur » d'au moins un Ravageur Protector est active.
Toutes les attaques normales et techniques de Etreinte posent un marqueur « Pression » sur l'adversaire touché.

Écorchement (100 énergie et 3 PA) : La cible de la prochaine attaque normale de Etreinte perdra un tour complet d'action mais fera perdre 50% moins de DEF à la cible. Pour cinq PA, Etreinte peut toucher tous les ennemis présents. Inflige 300 dommages.

La volonté du Maître (passif) : Les techniques mentales sont sans effet sur un Séide du Maître. Toute attaque mentale directe contre ce dernier est renvoyée au lanceur, qui subit les pleins dommages s'il ne dispose pas d'un module de protection approprié (comme la protection mentale de l'Ordre de Mata Nui).
?
?

Techniques disponibles
Spoiler:
 


Actions:

        --> Attaque normale sur Rehad, à laquelle se greffe la technique Ecorchement pour 3 PA et 100 énergies. Pour 5 PA supplémentaires, cette dernière est étendue à tous les adversaires présents, qui subissent également une attaque normale et 300 dommages. La technique peut être évitée si l'attaque normale l'est. Sinon, la défense de l'adversaire touché diminue deux fois plus lentement (si elle devait descendre à 0, elle est donc diminuée par deux etc)
        --> Les attaques normales de Etreinte ne peuvent en aucun cas être bloquées, seulement esquivées.
        --> Les statistiques de Etreinte ne pouvant baisser d'aucune façon (voir plus haut), Ecorchement n'a aucun coût.
        --> Rehad a tenté d'utiliser l'amplificateur psionique: il ne subit aucun dommage, grâce à la protection du dispositif, et voit une image (voir RP) spécifique.
        --> Les Assassins Protector attaquent les cibles les plus isolées, soit les Artilleurs Skralls. Trois Assassins sont mobilisés pour abattre le lieutenant Skrall. Tous les autres attaquent les Artilleurs Skralls (soit 59) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Jeu 7 Aoû - 22:41

Alors que les explosions est le bruit des tirs retentissent en contrebas, sur le toit de la forteresse, Vorona est toujours face à la création protector, l'affrontant avec aisance. L'ennemi se défend bien, mais pas assez pour une Vorona plus motivée que jamais. Faire face à un être contrôlant des pouvoirs psy, que rêver de mieux, voilà une occasion de faire preuve de ses talents. L'ennemi crée des aiguilles de lumière qu'elle esquive en partie et contre l'autre partie par une barrière d'ombre. Les deux lancent des balles d'ombre, l'une esquive, l'autre bloque par un nouveau bouclier. l'ennemi attaque à nouveau par une puissante attaque psychique, accompagnée d'une onde de choc. La psionique de l'Ordre met ses bras devant elle pour se protéger et encaisser, le coup la fait reculer de plusieurs mètres. Son armure et sa cape étaient déjà ponctués de quelques entailles et déchirures. Les lames psychiques solide qui ont su par chance toucher leurs cible n'ont pourtant fait que des dégâts superficiels. La créature pousse alors un cri, accentué par une sorte d'écho mystique, un cri qui lui est certainement caractéristique, mais si les autres n'entendent que ca, Vorona entend quand à elle, dans son cerveau, le message télépathique qu'elle envoie.

*rien ne peux résister au protectorat, ce désert sera votre tombeau, à l'heure où nous combattons, mon seigneur parachève ses dernières créations, ses gardes du corps, ses serviteurs les plus redoutable. Ils causeront mort et désolation autour d'eux. Je ne suis qu'un prototype ayant pour mission de le protéger des attaques mentales, même si je dois y risquer ma vie. Mais un sacrifice qui ne sera pas vain. Je suis guidée par une étreinte, celle de l'amour et de la loyauté envers mes supérieurs. *

Une étreinte? c'est exactement ce que voulait entendre Vorona. Cette fois, il ne s'agit pas simplement d'une simple pression, exercée par les anneaux du serpent du séide que sont ses chaines, mais bien une étreinte psychique, émotionnelle. L'ennemi attaque encore, mais cette fois, Vorona ne bouche absolument pas, encaissant l'attaque. Elle révéla en effet que les attaques psychiques était inefficace contre elle, protégée par la protection naturelle de l'Ordre et cette de l'amplificateur psychique ornant sa tête, mais pourtant caché sous sa capuche. Elle a fait croire jusque là qu'elle subissait les assauts alors qu'il n'en était rien. Elle utilisa l'énergie ainsi encaissée et emmagasinée pour contre-attaquer. Une petite étincelle brillante apparait alors dans ses yeux en une fraction de seconde. Faisant un pas en arrière, braquant son bras et déclenchant son sortilège.
*feel my darkness*
Une explosion d'ombre frappa directement la créature, la mettant à terre et l'achevant. Ce qu'elle ne savait pas, c'était que cette technique mystique s'appelait Vengeance, apprise récemment dans un livre occulte, elle a pu ainsi renvoyer la puissance de l'attaque adverse en entier, même si elle l'avait préalablement encaissée. Vorona se frotte les mains puis les mit à ses hanches, elle se retourna pour observer la situation. Le séide n'était vraiment pas content. Les assassins protector se sont séparé pour le laisser passer. Les forces unies commençaient à l'ennuyer, il s'était donc décidé de mettre la main à la pâte à la place de ses robots. La psionique ferma les yeux et envoya un message télépathique.

*Tanika, Cordax, la Gardienne est tombée, la première protection mentale du Séide est tombée. Continuons le plan, désormais, il faut faire tomber la seconde. Comme Shrecki l'avait dit, il s'agit de son lien avec le Maitre. La maladie des matoran fonctionnaient également par un lien avec le Maitre, c'est la même chose pour les séides, en théorie. Une fois ceci fait, moi, ainsi que nos toa du psychisme et makuta pourront utiliser leurs pouvoirs pour vaincre. Aucune armure, même celle portées par ces fils du mal ne peut arrêter les assauts mentaux, tel est le pouvoir de l'esprit. Tanika, il est temps d'activer ton propre amplificateur. Fait le.
*comment veut tu annuler le lien entre le Maitre et le Séide* répondit Cordax toujours télépathiquement alors qu'il venait de trancher un énième robot de son épée. Avoue que tu ne sait pas*
*je n'ai jamais lancé d'attaque psychique, tu sais bien* répondit cette fois Tanika.
*tu ne l'a jamais fais, ce n'est pas ton élément, mais nous avons médité ensemble, n'est ce pas. Ton esprit est particulier, rappelle toi. Tes émotions sont ta force. Je sens une grande colère en toi. Fait la prendre forme et l'amplificateur psy fera le reste. Fait en ton étreinte. Ton émotion envahissant chaque neurone de ton cerveau et canalise la dans le dispositif. Rohrak avait lui aussi sa propre étreinte. Celle de l'Amour, il t'aimait plus que tout. Son esprit t'appartenait entièrement. T'en souvient tu? Voilà ce qu'est une vraie étreinte psychique"

D'accord, si elle le dit, c'est ce que se disait Tanika qui alors ferma les yeux et se concentra, activant ainsi l'amplificateur psychique, et faisant ainsi briller le chakra sur son front. La colère confère à Tanika le pouvoir de produire une grande quantité de plasma, pouvant déverser le feu nourri d'un petit croiseur depuis ses mains. Elle rangea l'épée Solis à son dos et courrut alors droit vers les assassins protector. Mais à ce moment, le Séide s'interposa. Il était à présent au millieu du champ de bataille, faisant tournoyer ses chaines funeste et nébulaire tout autour de lui, d'abord noir, elles prirent un aspect rouge vif. Personne ne pouvait alors s'approcher de lui, pire encore, tout ceux qui fut dans un rayon de 10 mètres autour de lui furent frappé par ses chaines tournoyantes, y compris Tanika. Elle avaient en réalité d'abord frappé Rehad, que le Séide visait, puis Raidark, Trayx et finit son combo droit sur la stellaire. Cordax ayant pu en réchapper de justesse en se jetant en arrière, tombant ainsi contre le sol, mais enchaina par une téléportation pour apparaitre un peu plus loin sur ses deux pieds.
Le coup fut tellement violent qu'il frappa la toa en pleine poitrine, la projetant dans les airs un peu plus loin. Gisant par terre à moitié consciente, son corps se mit à luire. Cordax hurla alors "barrez vous, ca va sauter" et une explosion retentit, ne laissant plus qu'un petit cratère et pas une trace de Tanika une fois la fumée dissipée. Est t-elle morte? ou tout simplement a t-elle disparu? Le makuta ordonna à Cordax de faire croire au reste de l'armée que la Stellaire n'était plus. Elle sera donc la première victime importante de la seconde guerre mondiale protector. A ce moment, une ombre apparu, enfin non, il ne s'agissait pas vraiment d'une ombre, mais d'une lumière. Un être se posa sur le sol, amortissant sa chute grâce à une roulade. Un toa aux pics verts, bien connu de certains: Rohrak, mais cette fois un Rohrak fantomatique, légèrement transparent, ayant également un faible aura vert pomme.

-le règne du Maitre va s'achever, j'en fais la promesse. Nous l'avons repoussé une fois, nous pouvons recommencer. Le premier des trois hagah est venu pour défendre les intérêts de ceux qui se battent pour la liberté.

Le toa se mit en position de starting block et fonca alors à tout allure, sortit deux de ses pics qu'il en fit alors comme ses katanas et trancha 3 assassins protector d'affilé en les traversant à une vitesse dantesque.

*eh bien, il semblerait que les enseignement de Vorona à Tanika aient porté leurs fruits, se dit alors Cordax pour lui même. Mais je n'en dirais pas autant des capacités stratégiques de commandement de nos hauts dignitaires. Les formations des exo-toa étaient trop mal organisés. Raidark a réussi à perdre 50 robots maxilos en chemin en se perdant dans le labyrinthe et à cause de ca, notre force de frappe s'en trouve considérablement réduite, va donc falloir que je règle ca moi même, à ma sauce, comme d'habitude. J'espère au moins que Shrecki va comprendre ce que je vais faire.*

Cordax ordonna aux robots, via des commandes tactiles une nouvelle réorganisation des unités. Les exo-toa prendront du temps à former de nouveaux rangs, mais le makuta sait ce qu'il fait. Il ordonna également aux maxilos d'attaquer.

-assassinez moi ces assassins, j'veux les voir tous griller.

Les tirs reprenaient à lors de plus belle. 35 nouveaux assassins attaqué. Le makuta a prit soin de faire tire les maxilos en priorité sur les soldats d'élite encore intacte. Les chiens d'énergie s'occuperont bien de manger 13 robots qui ont été précédement affaiblis. Les forces alliées ont désormais l'expérience des combats impliquant des Séides, ils savent comment réagir désormais pour résister et survivre le plus longtemps possible.


Citation :

Tanika
Attaque : 4800
Défense : 2050
Rap : 90
PV : 1000/1000
Énergie : 600 /600
PA Utilisés : 4/8
Techniques utilisées:

Huna (Grand masque de dissimulation )
Coût : 80
Effet : Ne peut plus être attaqué sans un Kanohi, un pouvoir de détection ou à moins de posséder l'élément lumière. Créé une diversion. les effets de ce masque durent trois tours.

Energie stellaire:
Colère : Rend 50 points d’énergie à l’utilisateur par tour. Si l’utilisateur subi une attaque de lumière, il gagne 1/3 des points d’énergie utilisés dans l’attaque, mais doit l’encaisser pour cela.

Émetteur IEM (Lorsque vous portez une attaque sur un robot et le détruisez avec succès, vous détruisez également la moitié du bataillon auquel il est affilié en même temps. S'il s'agissait de Rahkshi, alors vous détruisez le nombre de Rahkshi présents dans un bataillon/niveau maximal des Rahkshi présents. Doit être greffé à une arme.): 100 Makoki


Tanika encaisse le coup du Séide, elle se prend donc 300 de dommages, sera incapable de bouger au tour suivant et sa défense tombe à 1025. Activation du kanohi Huna (si je peux le faire évidement) et attaque normale sur un assassin protector, grâce à l'IEM, 3 de plus sont donc détruits.

Les 35 maxilos se remettent à attaquer les assassins protectors privilégiant les plus forts d'entre eux. Les 22 assassins intacts voient donc leurs défense baisser à 800 et 13 assassins déjà affaiblis seront détruits

Les exo-toa se regroupent désormais en 8 par bataillons pour atteindre donc 280 de vitesse, mais seront donc dans l'incapacité d'attaquer pendant le tour en cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Ven 8 Aoû - 17:05

[HRP] Au cas où l'attaque d'Etreinte annulerait ce tour-ci au lieu du tour suivant, je marque quand même mes actions "désirées" pour ce tour. Sinon, et bien je serai sûrement indisponible au tour suivant pour les relancer donc, donc je vous demande respectueusement de bien vouloir "transférer" ces actions de manière automatique au tour suivant (j'ai laissé 4 pa inutilisés); si jamais je subis une attaque normale provenant de la part d'un assassin protector au tour suivant, merci de bien vouloir considérer que j'utiliser un bouclier répulsif pour 50 énergie (je mettrai à jour ma fiche de perso dès que je serai de retour).[/HRP]

Citation :
Actions du tour:

Utilisation de Destruction niveau 4 sur un assassin protector précédemment affaibli à 800 de DEF; l'assassin protector fait partie d'une escouade de 3 unités. Sa défense baisse donc à 620 pts.

Utilisation de Faiblesses au niveau 4 sur Destruction pour réduire de 50 pts le coût en énergie dudit pouvoir.

Trayx utilise un bâton rahkshi niveau 2, ce qui réduit de 10% les coûts en énergie et PA de ses pouvoirs.

Une attaque normale sur l'assassin protector attaqué (1530 - 620 = 910 > 800), ce qui le détruit. Utilisation de l'émetteur IEM à ce moment précis, qui déclenche la destruction de 2 autres assassins protectors.

Destruction:
 

Faiblesses:
 

Récapitulatif:
 

Trayx se retrouva projeté dans les airs, touché par l'attaque foudroyante d'Etreinte. Ce dernier, d'un seul et simple mouvement, avait fait tournoyer ses chaînes avec une vitesse fulgurante, jusqu'à les projeter en direction du rahkshi. Ce dernier, incapable de les éviter, avait reçu le choc au niveau de l'épaule droite.

Immédiatement, de nombreux messages d'alerte d'affichèrent sur l'affichage intérieur de l'armure mécanique, prévenant le kraata des dégâts qu'avaient subi les systèmes internes et externes. Si la couche des blindages inférieurs avait tenu, toutes les protections supplémentaires s'étaient retrouvées broyées et déchiquetées, réduites en miettes par la force surhumaine du Séide. L'épaulette touchée par l'attaque d'Etreinte fut littéralement coupée en deux, la partie toujours fixée à l'armure du guerrier ne possédant désormais qu'une seule pique, bien plus pointue et acérée maintenant que l'autre partie avait été arrachée net.

Trayx retomba sur ses mains, et utilisa la force de ses bras mécanique pour prendre appui sur le sol, sauter dans les airs puis se rétablir de façon stable sur le sable. Ses générateurs internes avaient été endommagés suite à la surchauffe soudaine des boucliers de son armure, l'empêchant de déployer toute l'étendue de sa puissance physique avant au moins quelques dizaines de secondes. Pour l'instant, il ne pourrait donc pas passer à l'attaque de façon franche: il devrait se contenter de rester sur la défensive, jusqu'à ce qu'il puisse de nouveau se jeter dans la bataille.

Tandis que Trayx regardait autour de lui, tentant de prévenir toute attaque de l'ennemi qui pourrait lui être portée, il pouvait facilement discerner, jusque dans le moindre détail, les affres de la bataille chaotique qui se déroulait en tous sens. Des drones de différentes factions s'attaquaient les uns les autres, explosant parfois lorsque les dégâts reçus étaient trop importants. Les robots du protectorats bondissaient sur leurs cibles, parfois repoussées, parfois atteignant avec succès leur proie. Les maxilos et B-32, quant à eux, gardaient une position stationnaire afin de procéder à des attaques plus précises, mais les rendant également plus vulnérables face à une attaque rapide.

Les rahkshis faisaient pleuvoir la foudre et le plasma, transformant l'atmosphère en un enfer bouillant autour des dizaines de drones ennemis; les organiques du Dernier Ordre, quant à eux, tentaient tant que mal de survivre dans ce charnier. Et, au beau milieu de ce cauchemar, reconnaissable entre tous, parfaitement visible et ironiquement, pourtant intouchable, Etreinte frappait sans relâche de ses chaînes, blessant, tuant, déchiquetant, démembrant même parfois. Peu nombreux étaient ceux qui survivaient à l'un de ses mortels assauts, et encore moins avaient la force de se tenir debout par la suite - quand leurs jambes étaient encore reliées au reste de leur corps.

Trayx, absorbé par le cours de la bataille, fut cependant aisément capable de détecter les trois assassins protectors qui s'approchaient de lui par le côté gauche. Le kraata se retourna subitement vers eux, ouvrant momentanément son crâne artificiel pour pouvoir hurler à l'air libre; un puissant cri, bestial et violent, qui résonna durant de nombreuses secondes à travers la vallée du labyrinthe. Le premier drone atterrit juste devant lui, tentant de lui porter une attaque au niveau de la tête. Le rahkshi se baissa, puis donna un puissant coup d'épaule sous le menton du robot: l'épaulette aiguisée de Trayx, soudainement renforcée par une aura de Désintégration qui s'infiltra dans le métal avant de l'affaiblir, perça sans problème le crâne de l'assassin qui tomba au sol, inerte.

Le rahkshi sauta alors en arrière, gagnant un peu de distance par rapport aux deux drones qui s'apprêtaient à bondir sur lui. Le kraata leva la main droite, ouvrant grand les doigts et concentrant l'énergie de son armure en un unique point de sa paume. Les assassins protectors sautèrent, bientôt arrivés à portée de Trayx. Ce dernier déclencha alors une puissante IEM, sous la forme d'une onde émeraude parcourue d'étincelles électriques; cette dernière traversa les deux drones et les fit simplement exploser.

Le kraata ne perdit pas de temps et se concentra de nouveau sur la bataille en cours; les niveaux d'énergie avaient retrouvé leurs niveaux habituels, lui permettant enfin de se lancer à nouveau dans une dance létale. Cependant, quelque chose... "clochait". Trayx avait l'impression que le temps avait légèrement ralenti autour de lui, entre le moment où il avait reçu le coup d'Etreinte et maintenant. Son esprit fonctionnait soudainement plus rapidement, de façon plus claire. Les connexions de son système nerveux se réarrangeaient, de façon optimale, causant également une grande douleur mentale. Le rahkshi fut littéralement plié en deux par la souffrance, portant instinctivement mais inutilement la main droite à son crâne métallique.

Trayx se recroquevilla peu à peu, sentant une immense puissance envahir ses membres, une énergie nouvelle engorger jusqu'à la moindre fibre de son être. Lorsque le rahkshi se releva, le temps avait repris son cours normal, mais le kraata percevait avec une toute nouvelle clarté le monde qui l'entourait. Il parvenait mieux à anticiper les actions des drones. Et, pour la première fois depuis sa naissance, il "réfléchissait". Des pensées s'organisaient sous la forme de processus complexes, jusqu'à prendre l'apparence de mots. C'est ainsi dans la vallée du labyrinthe, face aux forces les plus mortelles que l'univers ait connu, que l'esprit rationnel du kraata s'éveilla - sans toutefois atteindre la véritable illumination. Les premières pensées, analogues en complexité à celles d'un vorox supérieur, envahirent alors son cerveau.

Trayx regarda ses mains, complètement interloqué par l'acuité avec laquelle il percevait ses propres mouvements, ne comprenant pas réellement ce qu'il se passait. Puis il repartit au combat, tandis que son cerveau bouillonnait de nouveaux schémas de réflexion.


*Je... suis... réveillé.*
Revenir en haut Aller en bas
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Dim 10 Aoû - 12:07

Étreinte fit fasse aux guerrier des armées unis et frappa de ses chaines sur Rehad. Vient ensuite Tanika, puis se fut au tour du Skakdi d'être frappé. Le fut de l'impact fut tel que Raidark se retrouvent expulsé en arrière avant d'être frappé par un mur et tomba au sol.

-Ce corps s'est soumis à ce Fou. Pareil pour son cœur. Mais j'en suis certain qu'au fond il y a l'esprit qui tente bien que mal a résisté.

Marmonna le Skakdi. Raidark se leva un instant, mais encore sous le choc, il tomba. Ce fut ensuite qu'avec son arme il se releva péniblement. Suite à cela, il chargea sur un Assassin Protector affaibli et frappa avec son épée avant de que le robot est put faire quoi que ce soit.

-Même avec un aspect différent, cela reste de la tas de ferraille sur pattes.

Action effectué: Suite à l’effet de la technique "Présence" d’Étreinte, l'attaque de Raidark est divisé par deux (1025).

Suite à l'attaque d’Étreinte, Raidark ne peut l'évité est subit l'attaque.

Attaque normal sur un Assassin Protector affaibli qui est détruit (1025-800).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Dim 10 Aoû - 19:41

Le Skrall évita la chaine d’étreinte. Cependant il sembla aux yeux de tous qu’il se prit la chaîne. Le skrall arriva dans une pirouette habile a évité le coup puissant du séide, en se projetant au sol lorsque le coup s’apprête à détruire l’armure du skrall. Il n’avait pas agis en réfléchissant, sinon il aurait surement subit le coup, non, c’était du pure instinct qui avait fait se mouvoir le guerrier Skrall. Trop déconcerté par l’image qu’il venait de voir, son corps avait agi tout seul, pour sa propre préservation. Maintenant au sol il essayait de remettre ses idées en places. Les ravageurs. Ce mot s’était ancrés dans son esprit, était-ce là la clef de la victoire des forces unis ? Quoi qu’il en soit il n’était présente ici. Le Skrall essaya de se relever péniblement, son esprit encore embrumer dans l’abime noir dont il venait de sortit. Il rangea son épée et sortit son pistolet. Il devrait attendre. Attendre le bon moment. Il n’était pas encore temps. Pendant que le commandant se relever, les guerrier Skrall se battait avec le plus d’ardeur possible pour garantir leurs propres survies.



Utilisation de Déséquilibre niveau 1
Les artilleurs attaquent les assassins protectors affaibli.
Citation :
Rehad
Attaque : 3100
Défense : 4150
Rap : 35
PV : 1000/1000
Énergie : 510/550
PA Utilisés : 1/8
Techniques utilisées:
Spoiler:
 

~ ARMÉE SKRALL ~

Bataillons présents : 1
Effectifs présents : 36
Lieutenants présents : 1
Les défenseurs sont organisés par 10, soit 1 bataillon
Et les artilleurs sont organisés en 5 bataillons, 4 bataillons de 5 et 1 bataillon de 6


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shrecki

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4225 DEF : 6100

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Mer 13 Aoû - 3:25

Shrecki sentit que la situation échappait à tout contrôle lorsqu'il comprit que les robots avaient un instant cessé l'offensive. Ce n'était pas une retraite ou une hésitation. Le Protectorat n'hésitait jamais, que ce fut pour annihiler ses ennemis ou sacrifier ses propres troupes, le mot « Peur » n'était pas une instruction que le Maître avait jugé bon d'inculquer à ses pantins décérébrés. Une retraite ? Non. Ce n'était pas le Maître lui même qui contrôlait ces troupes-ci, mais un Séide du nom de Etreinte. Il ne faisait aucun doute que ce dernier prendrait le plus grand des plaisirs – bien que ce mot également fut sans doute inconnu à celui-ci... - à torturer ses cibles.
Ainsi avaient-ils toujours procédé. Le seul langage que comprenaient les lieutenants sombres était le désespoir ; ils n'avaient de raison qu'à travers la mortelle terreur imposée à leurs ennemis.

Non, proie était le terme le plus approprié. Les troupes alliées avaient marché dans un piège aurait on dit. Piège ou pas, les Assassins étaient éliminés pour la majorité. Les Rahkshi avaient déjà leurs ordres ; tant que Shrecki n'en donnerait pas d'autres, ils élimineraient donc les Assassins. Une extermination simple et efficace.

Mais les troupes reculaient. En face, il les sentait. Elles reculaient. Il sentit soudain face à lui une grande emprise. Il sentit ce qui n'aurait pas dut être, il perçut le Chaos Psychique un instant à travers Rehad. Le Makuta s'appuya sur une carcasse d'Assassin, et bondit en arrière. Il se rattrapa d'un mouvement étonnamment agile pour sa carrure à côté du Skrall. Ce dernier était immobile. Shrecki saisit qu'il venait d'activer l'amplificateur psionique. Une action pleine de courage à n'en pas douter. Rehad avait potentiellement effectué un sacrifice pour le Dernier Ordre. Potentiellement bien sûr, il avait pris un risque, mais les assurances offertes par Shrecki n'étaient pas sans fondement. Lorsque le Skrall revint à lui, ses flux énergétiques cérébraux étaient toujours stables, ou du moins le meneur de la Confrérie les estima comme tels. Pour être tout à fait exact, la flamme vitale qui animait Rehad ne vacillait que légèrement, ce que Shrecki attribua à une déstabilisation psychologique ; probablement il été entré en contact avec l'esprit du Séide, et ce qu'il avait perçu durant le – bref – contact l'avait renvoyé durement au monde réel.

Quoi qu'il en soit, le Makuta ne put pas plus y prêter attention ; ce ne fut que par un réflexe surnaturel – et un mouvement non moins non orthodoxe - qu'il put éviter un coup qui sinon aurait eu bien plus de conséquences que simplement abîmer son armure; une arme qui émettait de sinistres vibrations passa à quelques millièmes de bio de son casque. Il la distinguait comme une grande ligne où coulait une énergie hurlant par sa morosité...

Une chaîne oui, mais d'où toute énergie que l'on eut qualifié de vivante semblait déserte.
Il sentit autour de lui que les autres n'avaient pas tous eu les mêmes...Aptitudes miraculeuses que lui ; que les guerriers avaient pour la plupart encaissé le coup comme ce qu'il était. Un choc terrible, mais pourtant une simple salutation de la part de Etreinte à n'en pas douter.

Shrecki se redressa. A l'heure actuelle, il était impossible de formuler une stratégie pour combattre le Séide de façon efficace. Il lui manquait les informations que Rehad avait peut être obtenu après avoir utilisé son amplificateur psionique. Il se rapprocha donc de ce dernier furtivement – n'étant qu'à quelques bios de lui.

- J'ose espérer que le dispositif que je vous ai fourni n'a pas été...Vain.



Citation :
Shrecki
Attaque : 4225
Défense : 6100
Rap : 55
PV : 1000/1000
Énergie : 980 /1000
PA Utilisés : 0/8
Techniques utilisées:
Spoiler:
 

Actions: Shrecki utilise Réflexe pour éviter l'attaque normale de Etreinte, mais ne peut mener aucune autre action ce tour.
Les Rahkshi, faute d'ordre, effectuent les mêmes actions que précédemment, soit élimination d'Assassins (impossibilité d'effectuer aucune modification sur ces commandes)

         Les six Rahkshi de niveau 6 attaquent chacun un Assassin Protector, les détruisant sur le coup.
         25 Rahkshi inactifs faute de cible.
         3 Rahkshi immobiles faute de cible.
         Les 80 Rahkshi restants attaquent 40 Assassins Protector qui sont donc détruits sur le coup (les Protector attaqués précédemment par les Rahkshi).


--> 46 Assassins Protector détruits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master-Game's Hand

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Lun 18 Aoû - 0:37

Actions effectuées!


Tanika, vous perdez votre tour actuel. De ce fait, vous ne pouvez utiliser le Huna, ni porter d'attaque normale sur l'assassin Protector. Par ailleurs, vous ne pouvez réorganiser vos bataillons ce tour. À défaut d'ordre, les bataillons de robot effectuent donc l'action qu'ils faisaient au tour précédent (si cette dernière peut se projeter sur la durée). Quinze de vos Maxilos font donc baisser la DEF de quinze Assassins à 800.

Trayx, vous ne pouvez agir ce tour.

Raidark, de même que Tanika, vous perdez votre tour actuel. De ce fait, vous ne pouvez porter d'attaque normale. À défaut d'ordre, les bataillons de robot effectuent donc l'action qu'ils faisaient au tour précédent (si cette dernière peut se projeter sur la durée). Les Maxilos parviennent donc à toucher, faisant baisser la DEF de dix autres Assassins à 800.

Rehad, vous parvenez à éviter avec succès l'attaque de Étreinte.

Shrecki, vous réussissez à éviter l'attaque normale de Etreinte, mais ne pouvez agir ce tour en contrepartie. Faute d'ordre, les robots effectuent l'action qu'ils faisaient au tour précédent (si cette dernière peut se projeter sur la durée). De ce fait, les Rahkshi de niveau 6 détruisent 6 Assassins Protector. À nouveau, 25 Rahkshi de niveau 2 parviennent à détruire 25 Assassins Protector affaiblis par Tanika et Raidark - que vous n'aviez pas considéré dans votre message, ignorant l'action des Maxilos. 3 Rahkshi sont inactifs, ne pouvant viser un Assassin selon vos instructions. Les autres Rahkshi de niveau 2 (80) détruisent bien 40 Assassins Protector.



Tous les Assassins Protector sont détruits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etreinte

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
800/1000  (800/1000)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 10000 | DEF : 8000

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Lun 18 Aoû - 1:24

Étreinte ne montrait aucune trace d'optimisme ou de satisfaction ; ses chaînes avaient frappé, et ses ennemis étaient au sol. Son emprise approchait, et ses ennemis étaient au sol. Tous les Assassins qui composaient son armée étaient détruits, et ses ennemis étaient au sol. Il semblait que ceux qu'il avait frappé étaient déjà aux limites de ce qu'ils pouvaient accomplir. Vraiment...Quelque chose de regrettable, à n'en pas douter. Tous si pathétiques...Tous si...Si hésitants face à la fatalité qui les attendait tous.

Le personnage d'effroi fit tournoyer sa longue chaîne, qui claqua avec un son d'acier crissant.


- Ainsi, deux vers de sable ont réussi à s'échapper de mes maillons... ? Dit il dans un murmure d'agonie tortueuse mais glacée en observant Shrecki et Rehad. Assurément, ces deux là commandaient aux bataillons les plus dangereux. Et ils étaient à présent côte à côte. Étreinte avait comme idée un petit spectacle pour le moins...Divertissant. Ses chaînes fondirent vers Rehad d'abord. Le prochain serait Shrecki ; lui commandait les Rahkshi. S'il ne donnait aucun ordre, il se retrouverait plus inutile qu'un rat de pierre au milieu d'une fournaise.

- Des félicitations sont de mise, dit le Séide sur un ton morne...Mais le Maître l'avait prédit. À présent, s'il vous plaît. Entrez dans les plans du Maître. Mourrez promptement. Je n'aurai pas la patience de vous tuer deux fois.

Il se tourna vers Tanika, Trayx et Raidark.

- Vos existences appartiendront bientôt à mes chaînes, ô serviteurs de Mata Nui. N'ayez crainte. Quelques millénaires d'esclavage pourront permettre au Maître d'oublier voter insubordination passée. Mais pour l'heure, tous. Souffrez.

Le Séide rayonna alors d'une puissance terrifiante. L'air autour se fit plus lourd. Les ombres s'étendirent. Le Soleil devint insoutenable. Étreinte émanait d'une suffocante aura. L'Enfer Libéré qui dans sa Folie dévorait toutes les choses qui s'approchaient


Citation :
Etreinte
Attaque : 10 000
Défense : 10 000
Rap : 100
PV : 1000/1000
Énergie : 1000 /1000
PA Utilisés : 8/8
Techniques utilisées:


Chaînes funestes : Effet 1 : Lorsque Etreinte attaque avec ses chaînes, ces dernières s'avèrent bien plus dangereuses qu'une arme classique. Les attaques de Etreinte ne peuvent être bloquées par aucune garde physique comme un bouclier (répulsif ou non), une épée etc. Les armes comme les lances perdent leur effet passif d'annulation d'attaque simple. Les attaques peuvent toutefois être esquivées normalement. (passif)
Effet 2 : ?

Maillon Noir (passif) : Etreinte ne peut subir de dommages ou voir ses statistiques baisser tant que la technique « Garde d'honneur » d'au moins un Ravageur Protector est active.
Toutes les attaques normales et techniques de Etreinte posent un marqueur « Pression » sur l'adversaire touché chaque fois qu'elles ne sont pas esquivées (mais bloquées ou encaissées), en dehors de Présence. Écorchement appose deux marqueurs simultanément.

Écorchement (100 énergie et 3 PA) : La cible de la prochaine attaque normale de Etreinte perdra un tour complet d'action mais fera perdre 50% moins de DEF à la cible. Pour cinq PA, Etreinte peut toucher tous les ennemis présents. Inflige 300 dommages.

Présence : Effet 1 : Lors de la première phase de combat, les personnages doivent lancer un dé de Rencontre. Pour tout autre résultat que « Attaque », on considère qu'ils sont écrasés par la simple présence du Séide. Les chefs de faction et généraux infligeront des dommages divisés par deux sur les deux premiers tours. Les lieutenants auront deux fois moins de points d'action. Les soldats et recrues perdront un tour d'action et ne disposeront que de quatre points d'action au tour suivant.
Effet 2 : Pour 5 PA, Étreinte peut refermer son étau sur ses proies. Lorsqu'il fait ceci, tous les personnages ayant sur eux un marqueur « Pression » sont en proie à une suffocation : ou bien ils subissent immédiatement 300 dommages non réductibles, ou 50 dommages par tour jusqu'à ce qu’Étreinte soit vaincu (au choix de chaque cible). Cet effet se cumule pour chaque marqueur présent sur une cible.


Noir Destin (Etreinte) : Effet 1 (100 énergie et 1 PA par cible) : Le Séide désigne une cible. Lorsque les PV de cette dernière atteignent 400 ou moins, elle invoque le Bras de Guerre. Si ce dernier ne tombe pas sur sa faction (en ignorant toute alliance avec une autre faction), la cible tombe sous l'emprise d’Étreinte. Elle perd toute volonté et agit selon les commandes du Séide, en regagnant 200 PV. Sinon, ses points de vie remontent de 100.
Effet 2 : ?


La volonté du Maître (passif) : Les techniques mentales sont sans effet sur un Séide du Maître. Toute attaque mentale directe contre ce dernier est renvoyée au lanceur, qui subit les pleins dommages s'il ne dispose pas d'un module de protection approprié (comme la protection mentale de l'Ordre de Mata Nui).
?
?

Techniques disponibles
Spoiler:
 


Actions:

        --> Attaque normale sur Rehad.
        --> Les attaques normales de Etreinte ne peuvent en aucun cas être bloquées, seulement esquivées.
        --> Les statistiques de Etreinte ne pouvant baisser d'aucune façon (voir plus haut), ses techniques ne lui ôtent donc aucune énergie.
        --> Etreinte marque par Noir Destin Trayx, Tanika et Trayx (voir la technique)
        --> Etreinte referme son étau sur tous ceux touchés précédemment (voir Présence). Ainsi, Trayx, Tanika et Raidark ont le choix entre encaisser 50 dommages par tour jusqu'à la fin du combat ou 300 dommages directs pour chaque marqueur pression posé sur eux. Le total posé à l'heure actuel est de deux sur chacun d'entre eux (Écorchement pose deux marqueurs Pression [Voir Maillon Noir]). Soit ou 100 dommages/tour jusqu'à cce que Séide soit vaincu, ou 600 dommages immédiats, ou 300 dommages immédiats plus 50 par tour (soit 350 minimum).
Lorsque les PVs de Trayx, Raidark ou Tanika atteindront 400 ou moins, le personnage concerné devra lancer le bras de Guerre (sans prendre en compte les effets habituels de ce dernier) et se reporter à Noir Destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Lun 18 Aoû - 21:27

Tanika a fini par recevoir le coup de Etreinte, Ses chaines funestes n'ont pas pu être bloqués alors qu'elle était en position défensive. Le coup fut si violent qu'elle fut projeté dans les airs loin en arrière, il en allait de même pour Raidark et Trayx. Elle s'écrasa cent mètres plus loin sur le sol rocailleux, dos contre terre, gisant sur le sol. C'était incroyable, la puissance du séide était pareil à nul autre. Son seul coup avait ébranlé son armure. Les parties supérieurs de celles ci tombèrent. Elle se trouvait paralysée, dans l'incapacité de faire quelque chose. En outre, une onde de choc s'était propagée, repoussant en arrière tout ceux qui n'ont pas été affecté par le coup directs, même si cette onde de choc n'a causé aucun dommage, les êtres qui étaient assez éloignés pour éviter l'attaque circulaire du séide en subirent également les frais. Cordax fut donc lui aussi repoussé en arrière, mais lui, que de quelques mètres seulement, glissant sur ses pieds à reculons, essayant de résister à la force qui le poussait. Sa première communication fut alors interrompue, les robots ne reçurent alors pas le premier ordre par message radio de Cordax. Faute d'ordre donné, les robots continuèrent à s'attaquer aux assassins, leurs forces combinés à celles des rakshis de Shrecki finirent par détruire entièrement tout les assassins protector, jusqu'au dernier. Mais il restait encore toute l'armée de soldats normaux protectors qui n'ont jusqu'à présent que recu de faible dommages. Débarrassé de ses guerriers d'élite protector ennemis, les membres de l'Ordre et de l'empire skralls reprirent l'avantage lors des combats au corps à corps et finalement, la destruction de l'armée du séide se fait de plus en plus vite. Cordax donna son ordre une seconde fois. Réorganiser les exo-toa en groupe de 8 afin de surpasser la vitesse de chaque bataillons de soldat protector, ainsi que les maxilos en groupe de 6 pour aider les exo-toa à terminer le travail de destruction de l'armée de Etreinte. Le but des guerriers est avant tout d'isoler Etreinte. Puissant, mais seul, il sera alors à la merci de la coalition des trois factions.

Gisant sur le sol, à moitié consciente, Tanika ne pouvait alors voir que le champ de bataille et l'action qui se déroulait encore, mais de manière floue. Ses yeux se fermèrent. Et un peu après, son corps se mit à luire et à briller d'une lumière de plus en plus intense et aveuglante, si bien que même le Séide aurait à détourner le regarde. "attention, ca va exploser, barrez vous" hurla Cordax. Une grande détonation s'en suivit pile à l'endroit où se trouvait Tanika. Les flammes et la fumée s'élevèrent dans le ciel, ceux qui étaient trop proches furent touché par la déflagration. Et enfin, quand ca se calma, quand la fumée se dissipa, il n'en resta plus rien, ne serait ce alors qu'un petit cratère, mais aucune trace du corps de Tanika. Elle avait à présent disparu.

-Séide, dit alors doucement Cordax, presque pour lui même, magnifique coup, vous venez de vous offrir votre première victime, par une chance ou par une maitrise inoui, vous avez réussi à toucher son point faible. Elle vient alors d'exploser, mettant fin à ses jours. Car notre impératrice était une étoile, et comme toute étoiles dans l'univers, elle finit par mourir dans une grande déflagration. Naine blanche? étoile à neutron? ou même trou noir? de toute facon, nous finirons bien par enterrer son cadavre. Cela étant, puisqu'elle n'est plus là, les plus hauts gradés à présent, ceux en charge de notre armée sont donc moi et Raidark...

mais le makuta s'arrêta, il vient alors de recevoir un message télépathique de Vorona. La psionique était toujours en haut, sur le toit de la forteresse des grands êtres, cette fois, elle se battait contre des robots protectors. Une bonne vingtaine contre elle seule. De la rigolade pour elle, qui a déjà vaincu plus au cours de sa vie.

*Cordax, la seconde protection mentale du Séide vient de tomber, il ne lui en reste plus qu'une seule*
*comment est ce possible, répondit le makuta, des gardiennes psy, il y en avait deux?*
*non, cette fois, ca ne vient pas de moi. Le séide possède certainement d'autres gardiens, mais un second est mort dernièrement, je cherche à savoir pourquoi*
*alors peut être jouissons nous d'un soutien inespéré de quelqu'un d'autre, va savoir*
*je le pensais avant que tu me le dise, voit si il ne manque pas des effectifs à la coalition du dernier ordre...*

...

Pendant ce temps, très haut dans l'atmosphère de Bara magna, au dessus des nuages, là où personne ne pourra la voir depuis la terre ferme, à moins d'avoir des yeux de requins et de pouvoir voir à travers les nuages, mais le parfait endroit où il y a moins d'atmosphère, donc plus de lumière du soleil qui passe, Tanika se trouvait là, en vol stationnaire, entourée d'un bouclier d'invisibilité, elle pouvait se voir, mais les yeux extérieurs ne pourra la voir. En bas, sur le champ de bataille, tout le monde la croit morte, ceci faisait partie de sa stratégie. Elle contait sur Cordax, Vorona et Raidark pour transmettre l'info de son hypothétique mort, ayant donné son dernier souffle par une explosion finale afin de feinter le séide. Mais à ce moment, elle regarda ses mains et ses bras... mais, qu'est ce que c'est que ces taches noires. Elles grandissent à vue d'oeil, et ne recouvre pas uniquement ses membres supérieurs, bientôt son ventre, son dos également, ses jambes et peu à peu son masque. Elle serait alors affectée par une terrible maladie, elle serait alors entrain de se transformer? d'abord des boutons, puis des taches noires, aussi noires que le vide spatial, qui gagne de plus en plus en superficie sur ses membres. Sa tête, elle avait un mal de tête incroyable, elle ne pouvait que se tenir le front suite à la douleur atroce. Quelqu'un est justement entrain de presser son cerveau comme un citron. Le séide. Il finira par le broyer comme une vulgaire canette de soda dans sa poigne. Son cerveau se trouvait maintenant comme plusieurs milliers de mètre sous l'océan, dans les abysses, là ou la pression de l'eau est insoutenable. Bientôt elle sera aussi élevée que celle de l'atmosphère d'une planète gazeuse, où rien ne peut aller sans se faire broyer net par la pression de milliers de bars.

Dans son esprit, un combat s'était engagé. Les forces du mal, le Séide, combattait contre elle même. Le puissant être maléfique faisait de l'escrime contre elle même, contre son incarnation de sa propre volonté. Solis frappait les chaines rougeoyantes. mais elle ne pouvait résister, bientôt elle perdra le combat et l'émotion, non, plutôt l'étreinte du désespoir s’abattra sur elle, emplissant son esprit des ténèbres du protectorat. Mais elle devait résister, à tout prix. N'ayant plus aucune autre option, elle devait alors une nouvelle fois activer l'amplificateur psychique afin de repousser la présence du Séide, cet engin développé par Shrecki, il avait dit qu'il permettrait d'éviter au Séide de réaliser des intrusions mentales. En l'activant, elle devrait alors permettre de le chasser de son cerveau. Elle se mit en tailleur et commenca à méditer, comme Vorona le ferait. La protection de l'Ordre de mata nui, et l'amplificateur psychique la protégera... pendant un moment, du moins le temps d'achever la bataille, du moins, elle l'espérait. Le dispositif, en forme de joyau sur son front s'illumina de rouge, elle se concentra, devait faire appel à toute sa volonté. Elle servirait la lumière, jamais les forces du mal du Maitre. Elle devait résister, autant qu'elle peu. Mais son corps est de plus en plus consumé par la matière noire du Protectorat. La maladie protector, le poison funeste se répand à travers son organisme, et si le Dernier Ordre échoue, elle sera alors finalement transformée complètement. En Séide? ou en ravageur? trop affreux d'essayer de l'imaginer.
Alors qu'elle était toujours en méditation, elle joignit ses mains devant elle, une boule de plasma se forma entre ses mains, grossit encore et encore, avant d'être envoyée vers le ciel...

...

Sur le champ de bataille, les robots essayaient encore d'exécuter les ordres, leur intelligences artificielle ne le permettaient pas de se réorganiser rapidement, alors que les guerriers de l'Ordre, Toa, Vortixx, Steltian et Glatorian étaient toujours entrain de se battre. Explosions, giclées de sang ou d'huile de moteur, cri se souffrances, déchainement de pouvoirs élémentaires et de techniques au corps à corps. l'armée protector avancait encore, regroupée. Soudain, ils levèrent la tête. Qu'est ce que c'était ces points rouges dans le ciel? ils le surent rapidement mais ne purent réagir à temps. Une pluie de météorites s'abattit sur la masse des soldats protector. Des boules enflammées explosant à l'impact, créant des cratères et exterminant au moins 5 robots d'un coup par leurs déflagration.

-le ciel nous a écouté, mes frères, Mata nui a répondu à notre appel et combat à nos côtés, hurla un glatorian déchainés, arme levée, dans les rangs de guerriers suivant de près Trayx.

alors que pendant ce temps, Schrecki recut une communication.

"-Commandant, ici Tanika à l'appareil. Je ne suis pas réellement morte, nous faisons croire au Séide que c'est bel et bien le cas afin de le rassurer dans son envie de victoire. J'ai activé mon Huna au dernier moment, mais nous avons un grave problème, certains de nos soldats et moi même vient d'être infecté par le virus protector, le même que le matoran que vous avez soigné possédait, et nous nous affaiblissons à chaque minutes. Si nous ne faisons pas vite, il se pourrait bien qu'il en soit fini de nous tous, si nous ne mourrons pas, alors il est possible que nous devenions des zombies à la solde des Séides, dans le pire des cas, il faudra alors nous tuer pour espérer vaincre les Séides, cela dit, je crois en vos talents, je sais que vous avez réussi à soigner le matoran grâce à votre amplificateur psychique, pensez vous que cela marchera sur nos guerriers et moi même?"


Citation :
Tanika
Attaque : 4800
Défense : 1025
Rap : 90
PV : 600/1000 (poison niv 4)
Énergie : 454 /600 (épée du labyrinthe équipée)
PA Utilisés : 3/8
Techniques utilisées:

Emotivité:
Colère : Vos attaques normales touchent X adversaires simultanément, moyennant 50X points d’énergie (X étant le nombre d’ennemis à toucher. Si un ennemi, la technique coûte 50, deux, 100 et ainsi de suite. Ce coût est divisé par trois si les cibles sont toutes des robots).

Energie stellaire:
Colère : Rend 50 points d’énergie à l’utilisateur par tour. Si l’utilisateur subi une attaque de lumière, il gagne 1/3 des points d’énergie utilisés dans l’attaque, mais doit l’encaisser pour cela.

Émetteur IEM (Lorsque vous portez une attaque sur un robot et le détruisez avec succès, vous détruisez également la moitié du bataillon auquel il est affilié en même temps. S'il s'agissait de Rahkshi, alors vous détruisez le nombre de Rahkshi présents dans un bataillon/niveau maximal des Rahkshi présents. Doit être greffé à une arme.): 100 Makoki

Huna (Grand masque de dissimulation )
Coût : 80
Effet : Ne peut plus être attaqué sans un Kanohi, un pouvoir de détection ou à moins de posséder l'élément lumière. Créé une diversion. les effets de ce masque durent trois tours.

Action effectuée: activation du kanohi Huna, attaque normales 6 fois sur les bataillons de soldats protector grâce à Colère qui seront donc détruits et réorganisation des robots exo-toa et maxilos en bataillons de 8 exo-toa et 6 maxilos par bataillon.

Energie dépensée: 33 x 6 = 200 + 80 (huna) = 280 - 30% (épée du labyrinte) = 196 -50 (énergie stellaire) = 146 énergie dépensée.

résultat: 30 soldats protectors détruit, Tanika ne peut pas être la cible de l'ennemi pendant les trois prochains tours mais subira toujours l'effet du poison protector, perdant ainsi 100 PV à chaque tour. Dans 2 tours, le dé bras de guerre devra être lancé. Perte de 146 énergie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Mar 19 Aoû - 11:06

Le Séide du Protectorat démontre une nouvelle fois de sa puissance en faisant frappé ses chaines contre Raidark, Trayx et Tanika. Cependant, ce coup ci fut différent de l'autre fois. En effet au moment où le Skakdi fut frappé, il senti une brulure en lui. Ce fut ensuite que la brulure s'intensifie de plus en plus. Il est entrain de suffoquer.
Se ressaisissant un peu, il voyait Cordax parlait au Séide disant que la mort de Tanika ne sera pas vain, même si le Skakdi se doutait qu'il s'agit enfaite d'une ruse.
Ce fut ensuite que les brulure repris de plus belles, et Raidark voyait certaine partie de son corps devenir noir ébène, même son bras mécanique devenait aussi de la même couleur que le noir du Protectorat.
Misant sur une attaque puissante, Raidark puisa dans son énergie le pouvoir de son arme et usa de son pouvoir pour faire tomber des rochers sur les Soldat Protector. Tombant à terre, le Commandant de l'Ordre souffrait de la brulure incessante et roula sur lui même pendant un cours laps de temps.


-Les Soldats... Attaquer les !...

Cria t-il dans son agonie au robots Maxilos. Le Skakdi voyait que d'ici peu il en sera probablement fini de lui. Mais peu importe, il va faire en sorte que son arrivé ne sera pas veine tandis qu'il voyait avec peine les Robots Maxilos attaqué les Soldat Protector qui a put affaiblir.

Citation :
Raidark
Attaque : 2050
Défense : 2200
Rap : 68
PV : 590/1000
Énergie : 500/500
PA Utilisés : 8/8
Techniques utilisées:
Spoiler:
 

Action Effectué:

Suite au deuxième effet de la Technique "Présence", je choisi de subir 300 Dommages direct plus 50 par tour ce qui donne 350 de dégâts et ma barre de vie descend à 590. (940-350=590).
Ce qui fait que dans un tour je subirait la technique "Noir Destin" et ait recours au lancer de dé "Bras de la Guerre" pour en décider.

Utilisation de la technique "Pluie de Rochers" de niveau 2 sur les Soldats Protector infligeant 120 de dommages direct baisse la défense ennemi de X 45 Pts. Coûtant 205 pts d'énergie.

Les 6 bataillons de Maxilos se lancent dans une nouvelle attaque contre les Soldats Protector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   Sam 23 Aoû - 23:35

Rehad était debout, prêt à bondir au moindre signe d’hostilité pour éviter les attaques surpuissantes de son ennemi. S’il ne faisait rien de plus le Skrall pouvait éviter ses attaques facilement, seulement ce n’était pas le cas de tout le monde. Ceux touché par l’attaque d’étreinte semblaient… Affaiblit, corrompu par un mal connu de tous, le même qu’ils étaient venu combattre. Le mal du protectorat était en train de s’infiltrer dans le corps de ceux venu le combattre. Ses chaînes étaient empoisonnées ? Alors que le Skrall essayait tant bien que mal de reprendre ses esprits et de se préparer pour les prochaines attaques, Shrecki vint le voir voulant s’informer des résultats de son dispositif d’amplification mentale. Le Skrall pris son pistolet de point en main et commença à révéler ce qu’il avait vu.

- Il semblerait que le dispositif n’ait pas eu l’effet escompté. Il n’a cependant pas été vain. Il m’est apparu… Une sorte de vision. Le séide, Deux ombres et des mots. « Les ravageurs ». Ce doit être deux entités protégeant le séide. Je pense que c’est la clef de sa puissance. Ou du moins sont imperméabilité aux dispositifs que vous avez conçus. L’un de nous va devoir allez les débusquer et les anéantir si nous voulons avoir une chance contre lui. Vu l’état des autres, le mieux serait sans doute que ce soit l’un de nous deux… L’hecatonchire pourrait peut-être crée une diversion suffisante pour permettre à l’un de nous d’aller à leurs rencontre. A moins que vous n’ayez un autre tour dans votre manche.

Le Skrall sentit l’air se déplacer il entendit le cliquetis des chaînes. Sans réfléchir, par instinct et car il ne devait se laisser aucun temps à hésiter s’il voulait survivre, il tira sur le sol à une vingtaine de mètre de lui. A peine le projectile toucha le sol qu’une explosion se déclencha, soulevant un nuage de poussière et créant un souffle. Le souffle fut suffisant pour dévié légèrement les lourdes chaines protector, dans le même temps Rehad profita de la fumée pour changer de position, se positionnant dans un endroit plus approprié pour le genre de manœuvre qu’il allait devoir effectuer. Le Skrall se positionna un peu en retrait, sur une petite butte permettant de prendre un peu de hauteur sur le champ de bataille et voir plus clairement la situation. Il y avait forcément une solution. Il devait juste la trouver.
Les défenseurs Skralls et les artilleurs continuaient à tenir les soldats protectors, pour l’instant, malgré le sous nombre important. Le lieutenant Skrall essayé de faire garder la cohésion de ses troupes, de manières à pouvoirs lutté le plus efficacement possible dans ces conditions mauvaises. Ce n’était pas la première fois qu’ils combattaient dans des conditions de désavantages, cependant aujourd’hui était particulier. Cet ennemi n’était pas comme les autres.
Soudain le skrall saisit une idée, parmi toutes celles qui vagabondait en cette instant dans sont esprit. Il la murmura, cependant personne n'aurait put l'entendre vu tous les bruits du champs de batailles s'entremêlant. Du moins personnes avec une audition normale.


- Que se passerait-il, si nous usions les amplificateurs sur ceux qui ont été touché par étreinte ? Y’a-t-il une chance que ça les libère de ce « poison » protector ?


[hrp]

Utilisation de Déséquilibre niveau 1

Citation :
Rehad
Attaque : 3100
Défense : 4150
Rap : 35
PV : 1000/1000
Énergie : 470/550
PA Utilisés : 1/8
Techniques utilisées:
Spoiler:
 

~ ARMÉE SKRALL ~

Bataillons présents : 1
Effectifs présents : 36
Lieutenants présents : 1
Les défenseurs sont organisés par 10, soit 1 bataillon
Et les artilleurs sont organisés en 5 bataillons, 4 bataillons de 5 et 1 bataillon de 6


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Vallée du Labyrinthe][Event] Bras de fer avec l'Etreinte
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» # Un guitariste sans bras qui joue avec les pieds
» C'est comme si une chasseuse avait entraîné son gibier dans un labyrinthe pour mieux s'amuser avec (PV Grace)
» [RAW]Zack parle de son match face à Randy Orton, et des participants au MITB de Raw
» Main Event - The Undertaker VS The Miz.
» Labyrinthe des illusions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Vallée du Labyrinthe :: Forteresse des Grands Êtres-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos