Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Montagne du Crâne][Event] Un retour bien piteux...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shrecki

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4225 DEF : 6100

MessageSujet: [Montagne du Crâne][Event] Un retour bien piteux...   Dim 2 Nov - 18:13

Un choc ; l'air vibrant, les couleurs se mélangeant sans cohérence, début ni fin. Le haut et le bas fusionnant, les sensations se muant en des images étranges, puis soudain la dureté des murs qui les entouraient ; Rehad, Solok et Raidark purent retrouver finalement conscience de là où ils se trouvaient. L'hécatonchire. Ils étaient à l'intérieur du char Skrall, entourés de plusieurs officiers. À côté de Rehad se trouvait un grand prisme de glace opaque. La machine n'offrait aucun point de vue sur le monde réelle, si ce n'était par ses instruments ; mais tous désactivés à l'heure actuelle. La porte principale du véhicule s'ouvrit en sifflant, et laissa entrer une soudaine bouffée d'air froid ; quelques flocons entrèrent, tourbillonnant, et se déposèrent dans l'encadrement de la porte. On voyait la blancheur maculée des montagnes, sur un ciel gris. Les pics les plus sombres étaient des dents proches, mais elles aussi surmontées d'une aveuglante couronne neigeuse. Plusieurs gardes skralls se tenaient juste au dehors, observant avec un mélange de circonspection, d'impatience et de surprise entremêlée malgré tout de la résolution d'effectuer leur devoir, protéger le territoire. Mais le char portait les bannières de l'Empire, ce n'était pas un ennemi. Bien que boucliers et épées au clair, ils restaient immobiles, prêts à agir avec l'efficacité inhérente à leur espèce toutefois. Ils s'écartèrent soudain, avec un mélange de méfiance et de respect forcé.
Dans l'encadrement de la porte, éclipsant un instant la blancheur aveuglante de l'extérieur vint Shrecki. Sa faux était toujours accrochée à son dos. Son casque était toujours là, sur lequel ni la lumière ni l'ombre ne s'accrochait, son manteau toujours si parfaitement épuisé, mais pourtant nullement abîmé par la bataille qui avait précédé.

Il avait téléporté l'hécatonchire au moment critique, téléporté directement à l'un des rares endroits de Bara Magna qu'il jugeait stratégiquement satisfaisant pour une retraite comme celle qu'ils venaient d'effectuer.


- Aucun d'entre vous n'est mort pendant le voyage. Parfait. Pardonnez moi Rehad, mais je vais devoir vous demander d'abuser de votre hospitalité pour les temps à venir. Il y a énormément de choses dont il nous faut parler, mais tout ceci pourra attendre après que vous ayez prit du repos, probablement. Je ne connais pas les chemins les plus rapides de votre planète, mais il me semble que vous pouvez vous rendre de façon assez rapide à...Tesara, c'est cela ? – pour y recouvrir vos forces.
J'ai ordonné à mes Rahkshi de venir sur ce territoire au plus vite, sitôt sortis du labyrinthe ; il est tout à fait probable que les troupes de l'Ordre et les vôtres fassent de même, faute d'instructions. Nous parlerons de la suite plus tard.
Solok, Raidark, comment vous sentez-vous ? Peut être avez vous des questions ?


Le Makuta parlait d'un ton toujours si calme, si uniforme qu'on eût dit que toute la situation à laquelle ils venaient de faire face – et le Séide, et le changement brutal de côté de Nui, de Tanika, de Trayx, et l'explosion gigantesque à l'intérieur de la forteresse des Grands Êtres -, une situation pourtant tout à fait problématique, une situation insoluble, on eût dit que cela ne l'affectait guère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne][Event] Un retour bien piteux...   Dim 2 Nov - 18:47

Raidark se surprit avec Solok à être téléporté par Shrecki dans un tourbillon, probablement causer par l'explosion de la Forteresse des Grands Êtres. Cependant, il sait ce que la téléportation n'as pas d'effet sur ceux qui ils l'emprunte, mais pour lui c'est différents. Ses brulures intérieurs qui avait ressenti lors du combat contre le Séide du Protectorat ressurgissait et brulé encore plus. Pour Raidark c'est limite s'il aurait voulu vomir ses organes, tellement que la douleur est insupportable... Et puis plus rien. Les brulures cessèrent d'un coup comme ci c'était une piqure rapide d'une bestiole. La téléportation étant fini.
Quand ils arrivèrent, ils été tous dans le char de combat des Skralls, l'Hécatonchire, et dehors se trouvé un paysage blanc maculé de pointe noire.
L'arrivé fut assez brutal pour la Main de l'Impératrice qu'il trébucha au sol métallique du véhicule, et regarda avec un air surpris que la couleur ébène du Protectorat avait disparu.
Ce fut à la suite que le responsable de la fuite des trois factions, fit son arrivé. Shrecki demanda une requête au chef des Skralls avant de se retourner vers Solok et Raidark pour savoir si ils se sente mieux.


-Bah ça va. Beaucoup de remous d'estomac, des côtes fracturé, la santé habituelle pour un Skakdi sortant d'une bagarre quoi. Mais visiblement les effets de la Peste du Protectorat semble avoir un lien avec le Séide, en me téléportant, cela à dus coupé le lien entre lui et moi. Et j'en remercie à vous pour avoir réussir à faire sortir l'Ordre de ce piège, bien qu'à contre cœur vus de nos différents.

Il se releva péniblement, et se dégourdit les jambes en explorant un peu le char de combat de l'Empire Skrall. Il profita également pour utiliser son communicateur pour appeler les unités robotique de l'Ordre. Quand le Skakdi revient à fini avec son communicateur, il rejoignit le Makuta et le Skrall pour résumé ce qu'il faisait, étant le seul membre de l'Ordre, il doit bien participer avec les deux chefs de factions.

-Bon, de mon coté j'ai ordonné aux robots d'aller en la direction de Tesara. Néanmoins aller de front sur la bataille été une mauvaise idée finalement, surtout que j'ai cru comprendre que cela venez de vous Shrecki. Ça me surprend, vus que vous êtes depuis toujours un stratège ambulant.

Action effectué
Suite au effet de "Présence" (Voir le Topic Event), je perd 150 PV.
Cependant suite à la technique d’Étreinte "Noir Destin" (Voir le Topic Event) Je me devais de lancer le dé Bras de la Guerre sans en tenir compte du pouvoir de ce dernier.
Dans la consigne, si le résultat du dé est celui de ma faction, je regagne 100 PV, dans le cas contraire je serait soumis à Étreinte et gagne 200 PV. Le résultat du étant la Confrérie de Makuta, je gagne donc 190 PV (140-150+200=190)


Dernière édition par Raidark le Dim 2 Nov - 21:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne][Event] Un retour bien piteux...   Dim 2 Nov - 18:47

Le membre 'Raidark' a effectué l'action suivante : Actions

'Le Bras de la Guerre' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solok
Toa Useless
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
400/400  (400/400)
Jauge de Vie:
980/1000  (980/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3400/3400 | DEF : 1535/2500

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne][Event] Un retour bien piteux...   Lun 3 Nov - 0:30

Dans le tête de Solok

-REJOINS. NOUS. TU. FINIRAS. PAR. CÉDER.
-Ferme là.

Le Toa de Glace se releva. Il n'avait presque plus une pièce d'armure et son corps pissa le sang d'à peu près partout. Mais tout cela se passait dans sa tête. L'être noir changeait sans cesse de forme. Il avait au début commencer avec une forme humanoïde, mais plus le Toa résistait, plus la forme que cette chose prenait devenait moins précise. Des ailes, des bras, ce qui semblait être des têtes, des jambes, des tentacules finies par divers types d'arme. Et Solok n'avait toujours pas réussi a porter un coup à cette chose. Il commençait à douter de lui. Douter de lui? Mais qu'elle idiotie! S'il doutait, il serait bien plus facile au Protectorat de le soumettre!

-Mais pourquoi je n'arrive pas à combattre cette chose?
-NOUS TE DÉPASSONS DANS TOUT LES DOMAINES. ABANDONNE ET REJOINS NOUS.
-...Jamais. Plutôt mourir que de servir vos desseins idiots.

Un détail très important échappait au Toa. Il ne l'avait certainement pas compris. Il c'était certainement trop fait tapé dessus pour pouvoir réfléchir clairement. Reprenant son épée dont la lame avait été complètement rendue inutile par une sorte de bouche qu'avait utilisé son opposant précédemment, le Toa de Glace fonça vers son opposant, utilisant ce qui lui restait de force pour essayer quelque chose. En vain. Tout cela était inutile.

-MÊME DANS TON ESPRIT TU EST FAIBLE. FAIBLE TOA INUTILE. TOA DE PACOTILLE. PSEUDO TOA. REJOINS NOUS OU MEURT INUTILEMENT.
-Sois. Alors je mourrais inutilement... Attends... Attends une minute. Il réfléchit une petite minute. Ah ah ah... Comment n'ai-je donc pas pu y penser? Nous sommes dans ma tête... Mais oui, bien sur.

Il pensa. Il pensa a une armure neuve. Une épée neuve. Un bouclier neuf, celui-ci ayant été réduit à néant précédemment dans le massacre qu'a subit le Toa. Puis tout cela lui revint. Il était comme neuf. Mais étant dans son esprit, il pouvait faire bien plus. Et plus le temps passait, plus il se sentait puissant. Pourquoi cela? Il le saurait bientôt. Il pensa. Il pensa a un rayon de glace transperçant son ennemi. Il arriva et le fit souffrir.

-COMMENT?!
-Je suis et je serais toujours maître de moi même. Je n'ai pas besoin du votre.
-C'EST IMPOSSIBLE. UN FAIBLE TOA NE PEUT NOUS TENIR TÊTE. REJOINS NOUS. REJOINS NOUS. REJOINS NOUS. DE TES ALLIÉS PARMI LES PLUS PUISSANTS NOUS ON DÉJÀ REJOINS. COMMENT UN FAIBLE TOA PEUT IL NOUS TENIR TÊTE?
-Aucune idée. Ce que je sais, c'est que je ne vous ai pas rejoins. Et tant que je serais apte a résister a votre domination, j'y résisterais.

L'être noir lança toute ses armes en direction du Toa. Les armes de tir restant armées à distance. Celle de combat rapproché fonçant vers leur cible. Le Toa de Glace se saisi de son épée à deux main, la combinant à son bouclier pour gagner en puissance. Chargeant l'épée en énergie de foudre et de glace. Pour finir, une fois les armes assez proches, avec un coup circulaire provoquant une onde d'énergie réduisant toute les armes de son ennemi à néant. Voyant cela, l'être noir fut étonné. Mais il pouvait encore changer de forme. Il se désintégra, ce qui interpella le Toa, et réapparu en un géant de plusieurs bios de haut.

-Ceci est la fin. Soumets toi à tes nouveaux Maîtres.
-Tu est sur de cela?

L'amplificateur psionique apparu devant le Toa de Glace. Non, ce n'était pas tout. Il y en avait trois. Ils lévitaient devant lui puis se plantèrent dans son épée. La lame d'Électro fut complètement détruite par une nouvelle lame, composée d'énergie, électrique, de glace, ou même d'énergies d'origines inconnues pour le Toa. La lame était étonnement légère. Étonnement puise qu'il était étrange pour quelque chose qui mesurait plusieurs bios de haut de ne peser presque rien. Le manche de l'épée était un peu modifier. Devenu noir avec des tâches de bleu, et les amplificateurs qui en ressortait. L'énergie affluait aussi autour du Toa de Glace. Il saisi l'épée à deux main, la taille de la lame doubla, dépassant de plusieurs bios le géant qui s'apprêtait à recevoir cette lame dans son corps.

-COMMENT? QU'EST-CE QUE CELA?
-Aucun idée. Mais c'est ici pour te finir.

Poussant un cri de rage, Solok exécuta un puissant coup d'épée, coupant en diagonale le corps de son opposant. Bloquant au centre de sa cible, l'énergie composant la lame explosa dans une explosion qui aurait rasé le Colisée s'il elle avait été réel. Non, ce n'était pas une explosion... C'était un millier d'explosion pour être précis. Et une fois chacune de ces explosions achevée, la lame se reconstitua et quand elle frappa le sol, une colonne d'énergie termina d'exterminer l'être noir, qui aurait pu être vu de Tajun si le coup avait été exécuté à Roxtus. Une dernière phrase de cet être maintenant désintégré pu être entendu.

-Ce n'est pas une victoire Toa... Tu finira par nous rejoindre ou par mourir.
-Pas maintenant en tout cas. Pas aujourd'hui je l'espère. J'aimerais pouvoir assister à votre chute, j'ai raté la dernière.

L'épée disparu, Electro revint dans les mains du Toa, c'était apparemment fini. Réellement, Solok n'avait aucune idée de pourquoi il avait été "purifier" de la présence du Protectorat dans sa tête. Parce qu'il le sais que tout ceci n'est qu'une façon pour lui de s’interpréter tout cela.

Réalité

Sur le Champ de Bataille, le combat contre le Séide continuait, toujours en faveur de ce dernier. Solok venait de porter un coup à Nui et avait utilisé son amplificateur psionique sur lui même. Étrangement, il avait l'impression que la présence pesante qui pesait sur lui disparu, il se sentait mieux. Même s'il était toujours près de mourir avec aucune armure pour protégé son corps. Et puis tout d'un coup, il senti une explosion, il vit du sable, et de la lumière. Puis il vit une silhouette, des chaines, puis il était dans l'Hécatonchire. Puis le véhicule Skrall se retrouva dans les Montagne du Crâne. Tout cela se déroula bien vite. Il y faisait froid, ce que Solok appréciait. Au bout de quelques secondes, Shrecki, supérieur de Solok, ouvrit la porte de l'Hécatonchire et prononça quelques phrases, concluant par deux questions au Skakdi et au Toa. Comment se sentait-ils? Avaient-ils des questions?

-Étrangement, j'ai commencé à mieux me sentir avant l'explosion... Pour je ne sais quelle raison. Mais je suis toujours dans un piteux état et je doute de pouvoir être réellement utile dans cet état si on retourne tout de suite au combat. Mais je suppose que si nous avons effectué une retraite dans cet état, ce n'est pas pour retourner en enfer tout de suite, nous allons certainement passer par la case hôpital si nous voulons avoir une chance contre le Séide et de ramener du bon côté ceux qui sont passé à l'ennemi, si c'est possible.

Il marqua un petit temps d'arrêt.

-Mais les sauver est-il quelque chose de possible? Perdre ces personnes définitivement serait un très grand désavantage pour notre combat contre le Protectorat... Aussi... Mais que c'est-il passé à la fin? L'explosion, si c'en était bien une, qu'est-ce que c'était? ...J'ai peut être trop de question, c'est encore un peu confus dans ma tête...

Sur ces derniers mots, Solok semblait fatigué, les combats l'avait épuisé, enchainé cette infiltration dans la Forteresse par une arrivé dans le combat contre un Séide n'était pas la meilleure chose a faire et cela était très fatiguant, normal. Le Toa de Glace rangea son épée dans son dos avec son bouclier, réfléchissant, à tête presque reposé, a tout ce qui venait de se passer, et attendit les ordres du chef de la Confrérie ou tout autre information dont il avait besoin. Qu'allait-il se passer maintenant? Solok n'en avait aucune idée. Il n'aimait pas cette situation. Partir du champ de bataille comme cela... Mais c'était certainement la meilleure chose à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/u1023
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne][Event] Un retour bien piteux...   Lun 3 Nov - 20:18

Rehad se trouvait dans l’Hecatonchire. Il n’observait plus les instruments de mesures, mais essayait de se débarrasser de son armure désormais inutilisable. Son armure était déjà moins lourde que le reste des troupes d’élites, cependant il devait rompre les morceaux d’exidians fondu entravant ses mouvements. Alors qu’il arrivait à se libérer un bras, il entendit une explosion, puis eu l’impression de tomber, l’espace semblait se déformer autour de lui.
L’instant d’après, deux autres personnes se trouvait avec lui dans le char, un toa de glace et le dernier haut gradé de l’ordre de Mata nui de l’opération. La porte du véhicule s’ouvrit, faisant découvrir le lieu où se trouvait désormais le groupe. Le Skrall ayant passé de nombreuses d’années de sa vie dans ces montagnes, il les reconnus sans grande peine, de plus, au vue de la garnison les attendant à l’extérieur, le doute n’était pas permis. Ils étaient de retour dans les montagnes des pics noirs, dans l’une des parties les plus froides des pics qui plus est, sans doute vers la montagne du crâne. Dès qu’il le put, Rehad s’échappa du véhicule armée. Le Skrall, aussitôt dehors se débarrassa de son armure, avec le froid environnent, le métal deviendrait rapidement glacé, il n’avait d’autre choix que de s’en débarrassé temporairement. Aussitôt qu’il défit son armure, l’un des Skrall présent se dépêcha de donner un manteau de couleur noir et rouge au Commandant Skrall. Rien qu’en regardant l’état de l’armure du Skrall, de l’état de la machine indomptable, pourtant fleuron de l’ingénierie Skrall, les soldats présents savaient que la bataille d’où revenait les combattant n’avait pas été une partie de plaisir et au vue de leurs mines, ils devinèrent sans grandes peines le vainqueur. Le Skrall prit quelques secondes pour réfléchir, observant le ciel et ses nuances de gris.

- Tesara ? C’est certes l’un des coins les plus « vivant » de Bara magna, et je suis sûr que vous seriez ravi de déchiqueter; disséquer les espèces organiques qui s’y trouve, cependant je pense qu’il vaudrait mieux se rendre à Tajun si nous voulons nous poser, nous rétablir et nous préparé pour les prochains assauts. Des Agori ont investi un ancien laboratoire, ayant vraisemblablement appartenu aux grands êtres et tiennent un centre de soin. C’est un peu plus loin que Tesara par rapport aux pics noirs, mais il serait préférable de se retrouver là-bas. L’endroit me paraît plus sûr. Si vous ne savez pas où se trouve Tajun, vous pouvez m’accompagnez, je vais faire venir un indomptable, ou je peux désigner un skrall pour vous y escorter, à votre gré…

Quand à vous, Rehad se tourna vers le Skakdi, Il me semble que vous êtes le plus haut gradé de l’ordre ayant encore ses esprits… Excuser moi de ne point connaitre votre nom, il ne me semble pas vous avoir rencontrer auparavant. Sachez toutefois que cette attaque bien qu’ayant été organisé sous la pulsion de Shrecki est une attaque conjointe de nos trois Factions. Elle a été reconnu nécessaire et urgente par moi-même et par Tanika et c’est pourquoi nous avons joint nos forces. Peut être avons-nous agis dans la précipitation, MAIS vous ne POUVEZ dans ce cas incomber la responsabilité de cet échec sur un seul homme, alors que vous n’avez pas pris vos propres responsabilités, général des armées de l’Ordre !

Rehad était toujours énervé. Plus calme maintenant qu’il avait quitté le champ de bataille, mais on sentait toujours la tension dans les muscles et la voix du Skrall d’élite. Le commandant Skrall se détourna alors du groupe pour regarder les soldats Skrall présent autour de l’Hécatonchire.

- Vous, dit-il en s’adressant au premier Skrall dans son champ de vision, allez immédiatement à la rencontre de Tuma. Faîtes-lui savoir que la campagne de la vallée du labyrinthe est un échec et dîtes lui que je recommande de restreindre l’accès à la ville de Roxtus. Considérez tous autres Skralls survivant de la bataille du labyrinthe comme un danger potentiel, faîtes les immédiatement suivre le plus discrètement possible, et arrêté à la moindre action suspecte. Et avertissait le que les tragédies d’il y a un millénaire pourraient se reproduire.

Il est probable que dans les prochains jours des attaques soient effectués envers l’empire, informé moi en priorité et le plus rapidement possible dans ce cas, il est peu probable que qu’ils restent sans bouger après cette bataille. Emmener et faîtes réparez au plus vite l’hécatonchire. Faîtes également venir le Ragnörd ici, pour nous transporter jusqu’à Tajun au plus vite.

Le commandant pris l’un des Skralls qu’il estimait pouvoir faire confiance, bien qu’il ne fut pas nommé et lui murmura pour que les autres ne l’entendent pas, bien qu’il n’ait pas de doute que le Makuta avec ses pouvoirs psychiques pouvaient très bien deviner son intention.
- Faîtes suivre le Soldat de la confrérie et le général de l’Ordre ici présent. N’intervenait cependant à aucun prix. S’ils font quelques choses de louches, informer moi immédiatement et attendait mes ordres. Si vous réaliser bien ce travail vous pourriez bien gagner votre propre nom l’ami. Ou du moins y seriez-vous bien avancer sur ce chemin.

Rehad se tourna alors vers le groupe, seul Shrecki était encore dans un état que l'on pouvait qualifier d'honorable, les autres étaient tous en piteux états.
- Le Ragnörd ne devrait pas tarder à arriver, je vous pris de patienter quelques heures et il pourra nous voiturer jusqu'à Tajun, où nous pourrons reprendre des forces pour la suite des évènements. Malgré notre défaite, je pense que nous avons fais suffisamment de dégâts pour les empêcher de nous attaquer directement... Du moins pour l'unité conduit par étreinte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shrecki

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4225 DEF : 6100

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne][Event] Un retour bien piteux...   Jeu 13 Nov - 21:18

Shrecki resta silencieux. Si silencieux, on aurait pu penser qu'il n'écoutait pas même ce qui se disait. La réalité était toute autre ; à la remarque de Raidark, il était resté pensif. Il venait de sauver la vie du Skakdi, mais ce dernier n'avait qu'un mot à la bouche. Plutôt que de le remercier, plutôt d'avouer que sans le Makuta, la Main droite de l'Ordre serait ou mort ou sous contrôle du Protectorat – avec une forte faveur pour la seconde option – il ne faisait que repousser sur lui l'échec de l'assaut. Si Rehad prit la défense du Makuta, Shrecki, lui, ne répliqua pas. Quelle était la raison de leur défaite ? Une ignorance totale des pouvoirs du Séide. Dans les batailles précédentes, dans la guerre précédente, les Séides n'avaient jamais démontré de pouvoirs particuliers. Bien sûr, ils étaient des combattants hors normes, des êtres qu'on ne défiait pas ouvertement en duel, mais ce qui s'était produit...Il y avait plusieurs éléments particulièrement troublants. En premier lieu, Tanika avait cédé à la domination mentale. Cela impliquait que la protection mentale de l'Ordre de Mata Nui n'était d'aucun secours face à Etreinte.
Secondement, et c'était ce qui occupait principalement Shrecki à l'heure actuelle, Solok comme Raidark affirmaient se sentir mieux qu'au début de l'affrontement.

Shrecki pensait au cas qu'il avait constaté en entrant dans l'esprit du Kraata ; lorsqu'il avait pénétré l'esprit du rebut d'ombres, il avait d'abord aperçu un chaos de désespoirs ; quelque chose qu'il avait retrouvé en utilisant l'amplificateur sur Solok ensuite. Mais à partir d'un certain point, l'esprit du Kraata avait comme...Cicatrisé du traumatisme, il n'y avait soudainement plus eu aucune trace de la présence du Séide qui l'écrasait pourtant.
Cette apparente guérison coïncidait avec le moment précis où le Kraata avait succombé à la domination du Protectorat. Un état stabilisé semblait ainsi rimer avec l'esprit cédant à l'emprise de Etreinte.

Mais ni Solok ni Raidark ne montraient de signe flagrant d'insubordination ; les deux étaient dans leur état habituel, bien que plus fatigués, épuisés par le combat insupportablement éreintant qu'ils venaient de mener.

Il fallait à présent considérer le cas Nui. Lorsque Nui avait un instant touché l'esprit de Shrecki, il avait tenté un échange avec son supérieur. Et ce qu'il lui avait dit...
C'était une ligne de pensée qui correspondait au Nui que Shrecki connaissait. C'était une façon de raisonner qui était tout à fait en phase avec ce que le meneur de la Confrérie avait entendu jusqu'alors.
La personnalité, la façon d'être de Nui n'avait pas été modifiée par la domination. C'était exactement comme ce qu'avait dit Artakha.
Une domination qui altérait la perspective...Une corruption bien plus perverse que tout ce qu'aucun Makuta ou autre être intelligent de l'Univers Matoran ou de Bara Magna aurait pu espérer réaliser. Le Protectorat avait la méthode parfaite pour amener des guerriers sous sa bannière.

Mais...Il y avait quelque chose. Quelque chose qu'il avait pu tester. Quelque chose qu'il avait constaté.

Lorsque Nui avait tenté d'entrer dans son esprit, la première idée qui était venue à l'esprit du Makuta avait été d'utiliser son amplificateur psionique sur lui-même ; pour se trouver sur un pied d'égalité avec Nui, et le repousser. De façon étonnante, il avait soudainement obtenu un contrôle impressionnant sur tout son esprit. Il avait pu à sa guise montrer uniquement ce qu'il désirait à Nui ; il avait pu dissimuler ses pensées, ses souvenirs qui revenaient par bribes, il avait pu dissimuler toute sa psyché à son subordonné. À bien des égards, ce mouvement avait été riche. Mais il lui avait surtout permis de comprendre quelque chose.

Utiliser son amplificateur sur soi-même. C'était la condition. À plusieurs reprises, il avait tenté d'utiliser l'amplificateur, sur Trayx, sur Solok, mais le Kraata avait succombé trop rapidement pour que le Makuta puisse déduire quoi que ce soit, pour qu'il puisse estimer si ses tentatives avaient été fructueuses. Mais il avait pu saisir le fonctionnement ; tant qu'un esprit était en proie au Séide, alors l'esprit du Séide lui-même était vulnérable. Tout au long de l'affrontement, Etreinte avait été victime de contrecoups, de revers imposés par les amplificateurs sur son propre esprit. À plusieurs reprises, il avait été pris à contre pied. Sitôt la victime enfin tombée sous son joug, la grossière faille n'était plus accessible.

Mais il y avait enfin un dernier élément. Une personne qui utilisait l'amplificateur psionique sur elle-même...Elle n'avait l'espoir de s'échapper que si elle avait auparavant été aidée par d'autres attaques d'amplificateurs, des attaques extérieures.

La domination était une forme de contrôle mental ; Shrecki était particulièrement intéressé par les paroles de Raidark et Solok. Le Skakdi...Le Skakdi venait de dire quelque chose de très intéressant. Les rouages scientifiques de l'esprit de Shrecki continuaient de tourner. Sitôt téléportés, ils auraient perdu leur lien avec Etreinte ? Improbable. Cela allait à l'encontre de toutes les observations que le Makuta avait établi jusque là. Ses théories étaient-elles fausses ? Probablement pas ; sinon l'amplificateur n'aurait eu aucun effet sur le Séide. Le fait qu'il ait réagi aux attaques mentales allaient dans le sens contraire.

Pourquoi le lien aurait-il été coupé alors ? Il n'y avait que deux possibilités. La première, c'était que les deux étaient tombés sous l'emprise du Protectorat. Cette hypothèse était la plus probable. Mais le Makuta n'en dit rien. Il était resté complètement silencieux jusque là, et il n'avait pas encore l'intention de partager tous ces éléments avec ses alliés. La possibilité que deux des trois personnes autour de lui soient des traîtres impliquait que toute information qu'il donnait pouvait tomber immédiatement entre les mains du Protectorat. Qui savait ? Peut être que la domination mentale allait jusqu'à une forme de partage de pensée. Faute de certitude, il valait mieux ne prendre aucun risque inutile.


- Félicitation pour votre promotion, dit Shrecki sur un ton froid mais qui sonnait cruellement ironique. En l'absence de Tanika, vous êtes la tête pensante de l'Ordre de Mata Nui. Ne faites pas usage de cette fonction bêtement...Et surveillez vos propos. Un leader dont la langue file trop vite signe bien assez tôt l'arrêt de mort de sa faction toute entière. Lord Darkness en a fait l'expérience.

Il se tourna vers Solok.

- Vous avez raison sur plusieurs points, Solok, et je répondrai à vos questions en temps voulus, mais n'oubliez pas. Personne, absolument personne n'est irremplaçable. S'il nous faut clairement tenter de ramener à nous Nui, Tanika et ce Rahkshi, il nous faut également considérer la possibilité que nous ne puissions jamais les retrouver. À ce sujet...Excellent travail. Vous avez montré qu'en situation de crise, vous étiez capable de réagir avec sang froid, lorsque je vous ai demandé d'abattre Nui.
Vous qui avez combattu à ses côtés, vous saurez probablement mieux que Rehad ou Raidark comment exploiter ses failles, si vous deviez venir à l'affronter.
Par ailleurs, il me semble que vous avez un certain...Rapport de mission à me fournir. J'ai déjà eu la version de Nui, mais j'aimerais également que vous me fournissiez la vôtre – plus tard du reste, nous avons des problèmes plus importants à régler à l'heure actuelle, et tout particulièrement votre état actuel à tous ; tant physique que mental. Aussi, se rendre à ce centre de soin semble être notre meilleure option.
Je vous accompagnerai jusque là-bas personnellement. De nous tous, je suis celui en meilleur état ; dans l'éventualité d'une attaque, vous ne serez – ne le prenez pas mal – pas en état de vous défendre. Ne vous méprenez pas, je ne fais pas ceci par grandeur d'âme. Il y a déjà assez de personnes qui sont sous le joug du Séide. Il serait fort désagréable pour l'Univers de voir ses derniers hérauts tomber ; cela m'obligerait, faute d'options, à vous éliminer un à un.
Mais avant cela, s'il vous plaît, remettez moi vos amplificateurs psioniques. Il y a plusieurs données cruciales que je dois contrôler, notamment au sujet de leur fonctionnement. Le temps que je puisse en extraire les résultats, probablement, notre transport sera arrivé.
Raidark, je ne puis vous donner d'ordre ; Solok, restez auprès de Raidark. S'il existe une corrélation entre votre état actuel et des facteurs que nous ignorons, il vaut mieux que vous soyez dans des conditions tout à fait exactes pour que nous puissions tirer des conclusions sur la moindre de vos évolutions, dans un sens comme dans l'autre...


Le Makuta tendit ensuite sa main gantée, dans l'attente des amplificateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne][Event] Un retour bien piteux...   Sam 15 Nov - 14:27

Le Skakdi écouta donc les propos du commandant Skralls, il est un peu vrai que ce combat été agi dans la précipitation.. tout comme les premiers propos de Raidark quand il pensa.

-Mon nom est Raidark si vous voulez savoir, et ce fut au final un malentendu de ma part.. Rehad c'est ça ? Ci c'était avec le consentement de vous, ainsi que de Shrecki et Tanika, j'admets donc mon erreur de jugement.

Soupirant de sa grande fatigue, la Main de l'Impératrice se tourna vers Shrecki qui parlait d'abord d'un aspect ironique sur le fait que Raidark est devenu le chef temporaire de l'Ordre, qu'il faut savoir parler au bon moments, puis à propos que le leader de la Confrérie devra voir les Amplificateurs pour trouver une éventuelle idée pour mieux guérir les soumis du Protectorat.

-Peut être que cela aurait pus se passer ainsi, mais il faut savoir que c'était le coup de poignard de Steelerak qui a causer la perte de Lord Darkness. Mais merci du compliment, bien que je suis à ce titre beaucoup trop tôt.

Rétorqua le Skakdi également par l'ironie tandis qu'il donna son Amplificateur au Makuta. Marchant un peu au alentours, la Main de l'Impératrice finit par s'assoir près d'un siège. A cela, il put entendre le Makuta ordonner à Solok de rester auprès de Raidark. Une chose simple auquel si jamais il y aurait quelque chose entre soit chez l'un ou chez l'autre, le non infecté réagirais à la situation en le maintenant en place.

-Bon, si tu veux savoir, l'explosion été surement un moyen pour nous permettent de nous enfuir du traquenard, Toa de Glace... Du moins, c'est ce que j'ai compris. Après il faudra savoir comment s'y prendre pour sauver nos alliés, même ci pour cela j'aurais pas le choix de tuer. Mais en attendant je suis ouvert à toute proposition possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne][Event] Un retour bien piteux...   Mer 26 Nov - 18:08

Du grisonnant et au travers les montagnes, vînt alors souffler le vent du nord. Les neiges se soulevant à la puissante bourrasque, vinrent aveugler pendant un temps les vaincu du dernier ordre. Un bruit des enfers se propagea dans les vallées, de milles esclaves trainant le traineau de leur maître et quand enfin le vent se tut sur les pics noirs, et que la neige retomba sur le sol dur et froid apparut alors le Ragnörd. La machine s’arrêta alors, se prosternant devant son chef et maître, le commandant de l’armée Skrall. Ce dernier d’un geste souple ouvrit et se glissa, dans la machine infernale qui vînt le récupérer, le froid attaquant déjà ses muscles et sa chair, qui aurait bientôt finit par geler. Le Skrall s'assit à la place prévu pour lui, puis enfin depuis des jours il laissa enfin ses muscles se reposer. Il ferma un œil, anticipant le repos qu'il comptait prendre à Tajun et pendant le voyage, car il ne pouvait rien faire de plus en l'état, parler et dormir.

- Ceci sera notre monture pour ce voyage, Ragnörd, l’un de nos indomptables. Bien qu’ils se soient révéler peu efficace sur la forteresse des grands êtres, l’indomptable reste le moyen de transport le plus sûrs de Bara magna, les bêtes, trop effrayer par le vacarme de cette chose, n’osant pas approcher, il y a pas de chances qu’un Scorpio viennes nous attaquer. Montez, et nous partirons. Il vaut mieux partirent vite, plus vite nous nous serons remis de nos blessures, plus vite nous pourront effectuer les mesures à prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Montagne du Crâne][Event] Un retour bien piteux...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Montagne du Crâne][Event] Un retour bien piteux...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un retour bien mouvementés [pv: Aëlia]
» Un retour bien mouvementer [mission avec Mickey]
» EVENT - Le Retour du Roi
» Retour en Enfer? [Pv Rayquaza]
» Montagne russe ? Event 002

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Montagne des Pics Noirs :: Montagne du Crâne-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com | Forums RPG | Univers connus
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos