Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Chutes Sombres][Event] Nui vs Solok

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: [Chutes Sombres][Event] Nui vs Solok   Mar 14 Avr - 21:19

Il ne savait rien, le Rode était formel, il ne savait rien. Un esprit plus médiocre que le sien en aurait alors déduit que, pour quelques obscures raisons, Shrecki avait refusé de s'impliquer lui et les forces de la Confrérie dans cette bataille et se serait contenté de cela.
Un esprit égal au sien aurait déjà déterminé que ce n'était pas parce que que le Toa ne savaient rien qu'il n'y avait effectivement rien, que le guerrier avait pu tout simplement être tenu dans l'ignorance la plus totale des plans du Chef de la Confrérie, il était en effet bien difficile de trahir quand on ne savait rien. Mais cet esprit ferait l'erreur d'assimiler Shrecki à un simple chef militaire.
Erreur que son propre esprit ne commettrait jamais.
Le Chef de la Confrérie était l’intellect à l'origine du Dernier Ordre mais aussi le Cerveau de ce dernier, sans ses stratégies sur le long terme et l'arme qu'il était supposément en train d'élaborer à partir des amplificateurs ce groupuscule ne serait rien de plus qu'une meute de rats de pierre un peu turbulente. Son temps était donc précieux et il n'en avait pas à gaspiller dans de telles escarmouches, le jour où il paraitrait à nouveau sur un champ de bataille serait le jour où il estimerait pouvoir mettre à bas le Maitre en personne ou tout du moins l'un de ses séides. Shrecki jouait la montre voilà tout, il avait du réquisitionner les forces de la Confrérie, les plus compétentes d'entre toutes mais aussi celles dont la loyauté était aussi indiscutable qu’inflexible, comme ultime ligne de défense pour sa propre personne.
Sans doute estimait t-il que les forces combinées des Skrall et de l'Ordre seraient suffisante pour contenir un temps durant les assauts du Protectorat, il était aussi possible que Shrecki donne l'Empire Skrall en pâture au Maitre afin de gagner le temps nécessaire à finaliser ce qu'il pense être l'arme décisive. Oui, cela sonnait on ne peut plus Shrecki.


- Pourquoi Shrecki ? Lança finalement Nui au Toa ignorant. Prenez garde, poser cette question vous rapproche dangereusement de la frontière qui sépare l'innocence de la stupidité.
 Pourquoi Shrecki donc ? Parce que vous, Rehad, Raidark, chaque soldat tout autour de nous qui ne porte pas les couleurs du Maitre, même la montagne de ferraille sur laquelle nous nous tenons, ne sont que des marionnettes dont il tire les ficelles.
Un marionnette je l'étais moi-même avant que le Protectorat ne me libère en me montrant le chemin de la Paix.
 Pourquoi Shrecki enfin ? Car vous n'aviez, vous tous, qu'un seul et unique, mince, espoir de survivre à cette bataille et c'était lui.
Si il vous a vraiment abandonné, estimant, par exemple, que sans la présence d'un Seide toute escarmouche était indigne de la présence d'un être de sa qualité, alors la seule chose qu'il vous reste à espérer c'est une mort rapide.
Dans le cas contraire, si il se contente de vous utiliser comme diversion pendant qu'il achève les derniers détails de l'un de ses plans grandiose, ils vous faudra alors espérer que je ne vous réduise pas en poussières avant qu'il ait le temps de finir.

Chacun des deux protagonistes fut interrompu par un événement qui retint leur attention. Pour Solok il s'agissait d'un Assassin Protector tentant une attaque dans le dos, pour Nui une explosion en provenance de la forteresse au loin.
Se tournant de demi afin de conserver le Toa dans son champ de vision il porta son attention vers la Porte Rocheuse. Les Autres devaient avoir commencé leur assaut, Tanika étant toujours visible et aux prises avec Raidark il en déduisit que le responsable de l'explosion devait être Trayx qui se frayait un chemin à l'intérieur de la Forteresse avec son pouvoir de désintégration.
Il n'eut pas besoin de deviner plus longtemps quand une forme noire s'échappa du complexe et s'en éloigna en volant, cette forme semblait être "accompagnée" d'une seconde...Rehad ?

Nui ne pu alors s’empêcher de soupirer intérieurement quand à ce manque complet, total et absolu de subtilité, un rahkshi restait un Rahkshi après tout, cela même le Maitre n'avait le pouvoir de le changer. Si cela avait été lui il aurait tiré profit de l'espace restreint et de ses pouvoirs d'Ombre pour transformer ce que le Commandant prenait pour un refuge en son tombeau mais dans le cas de Trayx il devait bien reconnaitre que le Kraata n'aurait pu donner libre cours à son pouvoir destructeur sans risquer de faire s'effondrer toute la Forteresse sur sa tête et dans sa situation actuelle le Skrall aurait la plus grande difficulté à commander son armée. Cependant, en amenant le Commandant dans un endroit isolé et connu de lui seul il courrait le risque que celui-ci ne trouve un moyen de s'échapper.
Il envisagea alors la possibilité de les suivre, partagé entre un manque de confiance envers les capacités du Rahkshi, non pas à tuer son adversaire mais à l'empêcher de s'enfuir, et le désir d'enfoncer sa main dans la cage thoracique de Rehad pour en extirper son petit cœur obstiné. Puis il se rappela l'existence du Toa Solok qui de son coté avait déjoué l'attaque et éliminé son assaillant.


- Un Toa parmi tant d'autres vraiment ? Un Toa parmi tant d'autres serait en train de patrouiller dans les ruelles de Metru-Nui, à se plaindre que les Rahkshi font peur à tout le monde au lieu de se retrouver face à moi en ce jour.
Un Toa parmi tant autres se serait enrôler dans l'Ordre de Mata-Nui et non dans la Confrérie comme vous l'avait fait.
Un bien curieux choix il est vrai, pour vous qui semblez à la fois dépourvu d'ambitions personnelles et pourvu d'une certaine moralité.
Peut-être l'ignoriez vous à l'époque mais c'est là le chemin de la Folie que vous avez choisit et il est trop tard pour vous en détourner à présent, vous en avez trop vu, la folie fera partie de votre existence jusqu'à la toute fin.

Ce Toa, ne commandant à rien il avait envisager de différer sa destruction pour ce concentrer sur des cibles plus importantes, pourtant il s'en était abstenu, pourquoi ?
Ce Toa, seul membre de la Confrérie engagé dans cette bataille, ce n'était pas un hasard, avec Shrecki le hasard n'existait pas.
Ce Toa, qui à présent le menaçait de sa lame, qui avait des ordres à exécutés, oui tout devenait clair à présent.
Ce Toa, était là pour le tuer, c'était la véritable raison de sa présence.
Ce Toa, était un message de Shrecki, à travers lui le Chef de la Confrérie lui faisait savoir que Ça lui semblait être suffisant pour le tuer.
Ce Toa, allait mourir, non mourir était un mot trop faible pour ce qu'il allait lui faire.
Ce Toa, allait être détruit, pulvérisé en un millier de morceaux qui seront ensuite éparpillés aux quatres coins de cette planète.
Ce Toa, allait devenir le message de Nui à Shrecki, si le Makuta voulait le tuer, il devrait venir le faire lui-même.

Aux dernières paroles de Solok Nui resta sourd, instaurant un silence aussi glacial que la Haine qui sourdait en lui.

- D'abord vous rejeter la Paix, maintenant vous osez lever votre lame sur moi ? Brave petit Pantin.

C'est avec une lenteur inquiétante que ces mots avaient été prononcés. Une aura obscure commença à apparaitre, pour l'instant encore superficielle et quasi-imperceptible, autour du corps du Makuta. Ce dernier écarta largement les bras comme si il voulait montrer quelque chose au Toa.
- Ce corps est tout juste sortit de la forge, un présent de la part du Maitre. Dit-il, toujours avec ce même ton lent.

Il ramena alors ses bras devant lui et les croisa en une étrange posture de combat.
- Selon vous, Pantin Solok, combien de sa puissance vais-je devoir déployer pour pouvoir vous étrangler avec vos propres fils ?

Un ultime silence s'imposa, celui qui ne dure qu'un instant, celui qui sépare le prédateur d'une proie.
- Découvrons-le ensemble.

Sa jambe gauche donna l'impulsion, déformant le blindage sous lui, Nui s'était élancé sur le Toa, les bras toujours croisés comme les lames d'un ciseau. Au cours de sa course l'Ombre gagna en densité entre eux, ce qui n'étaient que des membres jusque là parurent à présent comme les mâchoires d'une bête cruelle, des mâchoires avides qui s’apprêtaient à se refermer sur Solok.


Dernière édition par Nui le Ven 17 Avr - 1:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solok
Toa Useless
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
400/400  (400/400)
Jauge de Vie:
980/1000  (980/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3400/3400 | DEF : 1535/2500

MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Nui vs Solok   Mar 14 Avr - 23:45

Le Toa de glace écouta toutes les paroles du Makuta du Protectorat sans dire un mot. Observant son interlocuteur dans le silence. Il avait dégainer sa lame, il savait qu'il se fera attaqué a tout moment durant ces paroles. Peut importe le moment où elles prendraient fin, il passerait à l'action. Il pris des notes, pour répondre. Il parti d'un coup, sur un "Découvrons-le ensemble" référençant la puissance qu'il devra déployer durant le combat. Le destin qu'il réservait a Solok n'étais guère une mort que quelqu'un aimerait recevoir. Les mâchoires d'ombre achevèrent leur course dans le vide. Leur cible avait eu le temps de ressortir son Kualsi afin de se poster derrière son ennemi. Il pu enfin lui répondre :

-"Je suis un pantin à la solde de Shrecki? Une marionnette? Et qu'êtes vous donc dans ce cas? Est-ce réellement celui qui a changé de camp en l'espace de quelques minutes qui me dit être un pantin? Est-ce réellement le pantin du Protectorat qui ose me dire que je suis un pantin? Contrairement a vous, mon libre arbitre n'a pas été détourné par quelqu'un d'autre. J'agis comme je l'entends et j'en suis conscient. Vous agissez avec la volonté d'un autre et vous prétendez le contraire. D'entre nous deux, vous êtes le pantin..."

L'électricité s'intensifiait au fur et a mesure que le Toa parlait et qu'il serrait le manche de son épée. Les doigts de sa main à laquelle était attachée son bouclier commençait à s'agiter.

-"...Celui qui se fait réellement manipuler! Celui dont les fils sont passé d'une personne à une autre. Je prends le chemin que je veux. Je me moque que le chemin que j'ai choisi soit celui de la folie, c'est celui que je voulais prendre. Si j’exécute ces ordres, c'est parce que J'AI choisi de le faire, J'AI jugé que c'était la meilleure chose à faire en cet instant. Ce choix étant pris en considérant les informations que j'ai pu récolté ainsi que ma seule et unique ambition : Exterminer le Protectorat."

Le Toa brandit sa main libre vers Nui, faisant s'abbatre trois colonnes de glace, une sur son emplacement, et les deux autres dans un rayon de cinq mètre de façon symétrique. Au lieu de les détruire comme habituellement, il les laissa dressés, afin de pouvoir s'en resservir plus tard, ayant déjà quelques idées en tête. Il savait que quelque chose d'aussi basique n'atteindrait certainement pas l'ennemi du Toa de Glace, mais il lui fallait bien répliquer. Il avait déjà quelques esquisses de plan pour mener le combat a son terme, mais rien de vraiment concret. Il observa autour de lui, impossible de localiser le Makuta. Était-il sous la colonne ou s'apprêtait-il a surgir de nul part? La première solution étant la moins probable, Solok resta en garde, remit son Akaku pour avoir la meilleure vision possible. Son épée continuait d’emmagasiner de l'énergie pour plus tard.

-"Vous probablement avez raison sur un point, je rejette la Paix. La Paix qu'offre le Protectorat, la fausse Paix que cet organisation veux instaurer par la peur. Ils veulent prendre notre monde en massacrant ses habitants. Ceci n'est en aucun cas ce que je conçois être la Paix. Un monde en Paix est un monde où tout le monde peut vivre sans avoir peur de mourir dans les minutes qui suivent. Pas un monde où les gens l'ayant conquis menaceraient tout le monde. Mais un monde en paix tel que je le conçois est impossible. C'est une utopie. Même quand le monde semble calme, il se déchaine lui même contre nous. Fourvoyer vous dans votre pseudo-Paix. Je préfère empêcher le Protectorat de prendre possession du monde. C'est le mieux que je puisse faire.

Vous avez aussi raison sur un autre point. Shrecki a été notre seule chance de survie lors de la bataille précédente. Je ne connais rien de son véritable plan. Mais aujourd'hui je vais m'appliquer a vous prouver une chose. Déployez toute la puissance que vous voulez, je m'en moque. Je vais vous montrer que je n'ai pas besoin de Shrecki pour survivre. Nous allons vous montrer que nous ne reposons pas que sur une seule personne."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/u1023
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Nui vs Solok   Mer 22 Avr - 19:54

Kualsi.

C'était le Kanohi qui était apparu sur le visage du Toa Solok juste avant qu'il ne disparaisse pour éviter l'assaut de Nui, un masque agaçant mais qui avait ses limites. Le Makuta finit sa course au bord de cette arène improvisée qu'était le toit de l'Indomptable, juste sous ses yeux s'étendaient les deux armées qui continuaient de s'entredéchirer. Sans même avoir à se retourner il pouvait deviner la nouvelle position du Toa tant ce dernier se montrait bavard, cela n'était pas pour lui déplaire, le temps que le Guerrier gaspillait à disserter lui donnait toute latitude pour réfléchir à une stratégie...et à la mettre en place.
Les Limites du Kualsi donc, en premier lieu son porteur ne pouvait se téléporter que dans un endroit présent à l'intérieur de son champ de vision, il devait voir avec ses yeux l'endroit où il voulait aller à l'inverse d'un Makuta qui n'avait besoin que d'une représentation mentale suffisamment précise. Le point intéressant était que si le Porteur, pour diverses raisons, était incapable de voir quoique ce soit il se retrouvait dans l'incapacité d'utiliser son pouvoir.

Se tournant enfin vers le Toa, -lui tourner le dos trop longtemps aurait paru suspicieux même pour lui- il nota l'électricité qui commençait à s'accumuler dans son épée et l'Akaku sur son visage, son masque régulier. Il en avait un troisième il se rappelait, un Crast.
Tous avec leurs propres limites, l'Akaku réduisait l'efficacité des camouflages et des diversions mais était pratiquement inutiles dans un espace aussi ouvert, sans compter qu'il ne pouvait percer les ténèbres. Le Crast était un puissant Kanohi défensif mais uniquement contre certains types d'attaques et Nui l'avait suffisamment utilisé pour savoir exactement lesquels.

Solok tenta à cet instant une attaque, une colonne de glace qu'il comptait faire s'abattre sur le Makuta, ce dernier ne s'en inquiéta nullement, se contentant de lever le bras gauche pour intercepter la froide construction avant de la faire exploser avec son pouvoir de fragmentation.
Le nuage givré qui en résultat allait fournir une distraction des plus adéquate, mais pas celle à laquelle le Toa pourrait être amené à penser, celle que son Akaku parviendrait à déjouer en l'instant.


- Pendant une seule seconde cessez d'être un imbécile Solok, ne laissez pas votre soudaine proximité avec ces cafards vous faire oublier ce que vous êtes, ce que nous sommes. Notre monde est un monde de raison et de logique, nous sommes nés de la raison et de la logique, nous avons une fonction, un but, une destinée, notre existence a un sens...contrairement à la leur.
Nous ne vivons pas que pour nous mais aussi pour assurer la pérennité de quelque chose de bien plus grand, nous sommes l'ordre et la perpétuation, ils sont le chaos et l'auto-destruction.
Regardez autour de vous, regardez ce monde, leur monde, un désert, un cimetière, mais nous pouvons changer cela, c'est là la tache que Mata-Nui nous a confiée, c'est là notre Destinée: Guérir ce monde, en commençant par éradiquer les fous qui l'ont souillé en premier lieu.
Glatorian, Agori, en avez vous déjà vu ? Ne trouvez vous pas que la ressemblance avec les Toa et les Matoran est troublante ? C'est parce que nous somme eux, de meilleures versions qu'ils ne le seront jamais, crées pour les remplacer et corriger leurs erreurs.

Les Ombres, elles étaient légions, juste derrière lui, des ombres de soldats, des ombres de boucliers, des ombres d'épées.
Pendant que Solok lui parlait, et pendant qu'il lui répondait, Nui se servait de son nouveau pouvoir pour toutes les appeler à lui. Les voici à présent, quittant leurs propriétaires pour venir ramper jusqu'au char, s'agglutiner en un seul flux, à peine plus large que son bras, remonter le flanc de cette forteresse terrestre, silencieuses comme elles seules savaient le faire, pour venir se déverser en lui.


- Vous dites avoir choisi la Confrérie, mais ce n'était pas ma question, ma question était Pourquoi l'avoir choisie ? Pourquoi alors qu'aujourd'hui vous semblez incapable de comprendre que parfois on est obligé de séparer le bon grain de l’ivraie.
Nous ne massacrons pas des habitants, nous régulons la prolifération d'une espèce invasive qui met en péril l'équilibre de l'écosystème.

Il n'avait pas oublié la présence des deux autres colonnes de glace, celles qu'il avait largement et volontairement manquées, celles qui étaient toujours là, le Toa leur réservait sans doute un usage spécifique, ironiquement lui aussi. Le paysage de montagne rendait le Soleil rasant, si bien que ses structures généraient leur propres ombres, ces ombres étaient elles aussi en son pouvoir mais celles-là il ne les absorba pas, elles avaient un autre rôle à jouer.
- La Paix c'est l'Ordre, l'Ordre ne peut être instauré qu'en éradiquant le Chaos, le Chaos ne peut-être éradiqué qu'en éliminant tout ceux qui s'y vouent. Nous n'avons pas à être ennemis Solok, pendant trop longtemps nous nous sommes entredéchirés, faisant là le bonheur de tout ces cafards. Vous, Raidark, l'Ordre de Mata-Nui, votre destruction est loin d'être une chose inéluctable. Tout ce que vous avez à faire c'est déposer les armes, vous arracher enfin des griffes de Shrecki et laisser cette engeance à son sort plus que mérité.
Ensemble nous pouvons transfigurer ce monde, ressusciter une splendeur qui n'existe plus que dans leurs souvenirs envieux.

5%, depuis le début de cette bataille il n'était qu'a 5% de ces capacités. Et maintenant qu'il était près à refermer son piège sur le Toa à combien était-il ? 6...7...8...8%

Un seule inflexion de son esprit et les ombres des colonnes de glaces s'allongèrent en direction de Solok, point de discrétion cette fois-ci mais une évidente, et hostile, rapidité. Renforcées par les pouvoirs de Nui et se déployant en éventail elles recouvriraient bientôt une large portion du toit du char, portion qui comprendrait bien évidement le Toa. Si ce dernier ne voulait pas suffoquer sous un manteau de ténèbres il lui faudrait agir rapidement, la nature bi-dimensionnelle de cette noirceur l'immunisant contre l'utilisation du Crast il n'aurait d'autre choix, selon les prévisions de Nui, que d'utiliser son Kualsi ou une quelconque autre manœuvre évasive, aussi appelée saut, pour rejoindre la seule zone sure qu'il restait. Zone sure que le Makuta avait lui-même créée et qui occupait un espace en quasi-losange compris entre lui-même, les colonnes de glaces et le point d'intersection de leurs deux ombres.

Tout ce qu'il avait à faire à présent était d'attendre la réaction du Guerrier.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solok
Toa Useless
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
400/400  (400/400)
Jauge de Vie:
980/1000  (980/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3400/3400 | DEF : 1535/2500

MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Nui vs Solok   Mer 6 Mai - 23:11

Le Makuta ne laissait qu'une petite aire libérée de son ombre, le reste étant bientôt entièrement recouvert de son pouvoir. Il avait un plan, c'était certain. Et se jeté tête baissée dans la seule ouverture que Nui offrait à Solok était une erreur. Et qu'allait donc faire le Toa dans cette situation?

Exactement ce qu'on attendait de lui.

C'était cela ou il s'éloignait du Makuta, élargissant leur petite arène et pouvant potentiellement causé des dommages collatéraux. Ou perdre de vue son ennemi et le laisser s'adonner aux joies du massacre de soldat de l'Empire Skrall et de l'Ordre de Mata Nui. Des dommages collatéraux en somme. Et puis, il avait une petite idée. Cela ne fonctionnerait certainement pas, mais il fallait au moins tenté. Comment monterait-il dans le ciel... Colonne ou Kualsi? Il avait déjà fait usage des deux, mais dans des cadres différents.

Il avait utilisé son Masque du Voyage Rapide afin d'évité le premier assaut de son opposant, ainsi que pour s'extraire des pièges posés par Tanika précédemment. Il faisait souvent appel à ce Kanohi, présentant un moyen de déplacement efficace et rapide sur de très courtes distances. C'était rapide, mais le Makuta s'attendait certainement a une utilisation de ce masque.

Il pouvait aussi utiliser une colonne de glace. Il en avait déjà crée trois durant se combat. C'était aussi une technique qu'il utilisait souvent, mais surtout de manière offensive. Cela serait moins rapide pour monté dans le ciel qu'un Kualsi, mais il avais espoir que Nui ne voie pas cette procédure à l'avance. Mais il verrait certainement aisément le coup qui suivrait. Solok allait cependant, s'il prenait cette option, rapidement faire pousser la colonne du sol. La température du champ de bataille devrait pouvoir pallier a ce problème, il faisait froid. La glace devrait pouvoir se crée plus rapidement. Ou pas, mais il y aurait au moins une sorte d'effet placebo. Il aurait pris le temps de faire descendre la température, s'il l'avais eu, certainement.

Après une petite seconde de réflexion, largement moins poussée que ces deux paragraphes de narration, Solok finis par choisir l'option de la colonne de glace. Le Toa posa la main avec laquelle il portait son bouclier au sol, et une tour de glace pris origine de sa localisation actuelle. Elle monta dans le ciel jusqu'à atteindre quelques bio, pour que Solok puisse concevoir un fil de glace et utilisé les pouvoirs de son épée pour suivre le fil a une grande vitesse. Le fil prenait fin en face du Makuta, dans la zone sans ombre. Il était difficilement visible, mais le Toa de Glace lui l'était. En un instant, il fut dans la fausse zone de sûreté, devant sa cible. Mais sauta juste avant la fin de sa course et frappa son épée au sol, provoquant un explosion d'électricité.

Dans la fumée provoquée par l'assaut, certainement évité par le Makuta au grand nombre de pouvoir, le Toa dis :


-"Ces cafards, comme vous dites, sont infiniment meilleur que tout ce qu'un membre du Protectorat peut être. "Ce que je suis"? "Ce que nous sommes"? Vous n'êtes que les pions du Protectorat. Vous n'êtes qu'un pion parmi tant d'autre. En l'état des choses, ne m'incluez dans aucun sac vous incluant.

Vous parlez d'éradiqué ces "fous". Soi, alors pourquoi avoir continuer a aider ces fous? Pourquoi ne pas les combattre? Qui sommes nous pour juger du destin d'espèces? Est-ce réellement notre rôle que de réguler leur "prolifération"?"

La fumée commençait à se dissiper. Il commença a regarder autour de lui.

-"J'ai choisi la Confrérie... La seule personne qui m'a aider dans ma vie aurait fait pareil. J'ai donc suivi son chemin, après sa mort. C'est tout.

Ensemble vous dites? ENSEMBLE? Ne me faites pas rire. Le Protectorat n'est pas une voie que je peux me permettre de prendre. Le Protectorat n'est pas une solution."

Le Toa, sur ces mots, termina de se relever, observant l'absence de fumée et apparemment de Nui. La première c'était dissipé, l'autre était... Où au juste? Il avait probablement évité l'attaque de Solok, qui cherchait toujours un moyen d'atteindre l'ennemi. Mais face à un ennemi doté de téléportation et d’intangibilité, comment faire? Et il ne se limitait pas qu'à cela. Il fallait être assez rapide, ou faire quelque chose qu'il ne pourrait avoir vu venir. Mais quoi dans ce cas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/u1023
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Nui vs Solok   Lun 11 Mai - 20:42

Comme Nui l'avait prévu Solok esquiva, pas tout à fait de la manière qu'il avait imaginé car le Toa utilisa une colonne de glace pour s'élever au-dessus des ténèbres rampantes. Une manœuvre qui au premier abords pourrait sembler hasardeuse, les ombres n'aurait qu'a courir sur la face de celle-ci pour atteindre leur cible, ce qu'elles étaient d’ailleurs en train de faire mais il était évident que ce n'était que la première étape de la vrai manœuvre du Guerrier.
Il ne s'était pas tromper, le Toa venait de sauter de sa colonne pour s'élancer droit sur lui, ce avec un peu trop de vitesse pour qu'il n'utilise pas ses pouvoirs d'une façon ou d'une autre pour s’accélérer mais cela n'avait aucune importance en fin de compte car, comme il l'avait prévu, Solok venait droit sur lui, droit dans la zone "sur".
Le Makuta leva le bras en direction du Toa, faisant mine d'essayer de le stopper, le Guerrier de glace quand à lui ne finit pas sa course contre son ennemi comme ce dernier le pensait en premier lieu mais sur le sol face à lui. A l'instant où sa lame toucha la surface métallique Nui s'était déjà téléporté pour réapparaitre au sommet de la colonne de glace récemment créer, et à présent recouverte par les ombres.
Alors que l'explosion électrique venait à peine de naitre à l'endroit où il se trouvait auparavant le Makuta activa son piège, les ombres qui encerclaient cette fausse oasis de sureté se dressèrent alors, à une vitesse au moins égale à celle que le Toa avait déployer pour essayer d'atteindre son adversaire, en d'oppressantes murailles. Celles-ci, après avoir dépassés en hauteurs les colonnes de glaces, se courbèrent pour se rejoindre et ne plus former qu'un seul et unique dôme de ténèbres.
Comme cela avait été simple au final, la Noirceur qui était devenu l'univers du Toa à présent rendait son kualsi inutile, le sol sous lui était trop blindé pour qu'il se frayer un passage au travers, que lui restait-il alors ? Son Crast, sa glace et son épée.

- Nous sommes tout deux des créations de Mata-Nui, accomplir sa Volonté est autant notre Devoir que notre Destinée et sa Volonté il l'a clairement exprimer il y a de cela quelques années, peut-être avez vous oubliez ces mots ou peut-être avez vous fait la sourde oreille ou encore les avez vous simplement mal compris, ce n'est pas mon cas.
" Mes chers peuples...Je vous ai enfin conduis là où nous pourrons tous accomplir notre destinée. La vôtre...Et la mienne. Mes chers, je vous offre une nouvelle terre, où vous pourrez vous étendre et prospérer. Hélas, des usurpateurs ont volé cette terre qui vous était depuis longtemps promise. Les dénicher sera là votre dernier devoir, votre dernier pas vers votre Destinée." voilà qu'elles furent ses mots.
Mais à travers Mata-Nui s'exprime une volonté plus grande encore, celle des Grands Êtres, le Maitre Est un Grand Être, la suite de ce raisonnement même vous seriez capables de la deviner.

Nui n'avait pas baisser le bras depuis le début de l'échange, à présent il serra son poing, la dôme commença alors à rétrécir avec pour finalité de faire suffoquer celui qui était supposément enfermer à l'intérieur dans une épaisse gangue de ténèbres.
Son Crast lui serait bien peu utile face à la nature omnidirectionnelle de la menace, si il tentait quand bien même de repousser la noirceur elle ne ferait que se distordre sans pour autant se rompre. Sa glace, eh bien, une ombre ne gèle pas. Quand à son épée, ses ombres recouvraient instantanément toute surface avec laquelle elles entraient en contact, attaquer son dôme ainsi ne ferraient que hâter un peu plus sa fin.

- Le Protectorat EST la solution, la solution à des problèmes dont vous n'entrevoyez même pas l'existence et que vous n’entreverrait jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solok
Toa Useless
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
400/400  (400/400)
Jauge de Vie:
980/1000  (980/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3400/3400 | DEF : 1535/2500

MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Nui vs Solok   Mar 12 Mai - 23:13

Il savait bien que cela finira d'une façon semblable a la situation dans laquelle il se trouvait. Évidement que c'était un piège, c'était évident. Tellement évident que Solok c'est jeté dedans la tête la première, en étant CONSCIENT que ceci était un gros piège. Il était maintenant sous un dôme de ténèbres solides qui rétrécissait, prêt a resserré son étreinte sur le Toa, très certainement dans l'optique d'achever se qu'on appel communément "sa vie". Mais il s'adressa d'abord au Makuta qui tentait toujours de le tué, il faut dire, dans un combat entre un membre du Protectorat et celui qui veux éliminé le Protectorat, les chances que l'un des deux veuille tuer l'autre sont élevé. Il s'adressa donc à Nui, tout en préparant son évasion du dôme, qu'il aurait bien essayé de détruire, mais le comportement des ombres crée par le Makuta précédemment dans le combat l'en dissuadai.

-"Mata Nui a dit qu'il fallait exterminer les espèces de Bara Magna pour que nous nous fassions notre place sur LEUR planète a LEUR place? Que ce soit la volonté de Mata Nui, des Grands Êtres, du Maître, de Shrecki ou de n'importe qui, jamais je ne m'avancerais dans cette voie. Si je dois détruire Mata Nui, ou n'importe qui, de mes propres mains pour épargner le monde de sa folie, JE LE FERAIS! Si ceci doit être ma destinée, alors au diable la destinée. Je me créerais la mienne. Je ne serais jamais le pion d'une force qui ne veux que la destruction. Ce n'est pas la voie vers une vraie paix, ni à aucune autre question dans ce monde."

Une vrille de glace apparu entre ses mains.

-"VOUS n'êtes pas la solution. Si le Protectorat est vraiment votre solution, vous n'en avez ici qu'un simulacre."

L'arme de glace crée par le Toa fit son travail, perçant un trou assez grand pour laisser passer Solok tandis que le dôme commençait a être de plus en plus proche de lui. Nui rembourserait s'il repassait du "bon" côté de la barrière, le dôme n'était pas l’œuvre du Toa de Glace. Allons.

Solok se trouvait maintenant dans le char, ayant évité de peu l'attaque de son adversaire. Il lui fallait maintenant sortir du char. Le toit entier était recouvert des ombres de Nui. Il fallait donc prendre une sortie qui déboucherait au pied du char sur lequel le combat avait lieu. Solok pris donc la sortie de gauche, il observa très rapidement ce qu'il pouvait voir de l'arène improvisée : Nui se tenait sur une des colonne de glace. Une idée fusa dans l'esprit du Toa : Convertir la colonne en une pluie. Il le fit donc, et la colonne sur laquelle se tenait le Makuta se brisa, le prenant peut être par surprise, peut être pas, et se transforma en une nuée de pics de glace qui foncèrent sur lui. Comment essayé de tourner la situation à son avantage maintenant, en admettant qu'il y a une petite chance que ceci soit possible? Faire baisser la température? Il le faisait souvent, c'était certainement l'aspect de son pouvoir élémentaire de glace qu'il utilisait le plus souvent... Cela pourrait l'aider, certainement. C'est donc ce qu'il fit, sur une région localisée, comprenant la totalité du char ainsi qu'une bonne partie de ses alentours. Ceci couvrant certainement toute la zone du combat. Le Toa à l'armure noire et blanche retrouva Nui du regard une fois la pluie de pics terminée et retombée au sol, tout autour du char, et utilisa son Kualsi pour se téléporté devant lui, en assénant un coup d'épée large amplifiée par son pouvoir de glace. Sans regardé s'il avait touché, Solok créa une colonne a un demi bio du char et se téléporta dessus grâce, encore une fois, a son Masque du Voyage Rapide, qui lui serait certainement encore utile dans cet affrontement. Il était assez à découvert actuellement, mais Solok pourrait très certainement se tirer d'un assaut dans cette position, enfin toujours plus facilement que dans sa posture précédente, où il c'était volontairement jeté dans un piège évident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/u1023
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Nui vs Solok   Lun 1 Juin - 8:39

Le Toa s'acharnait à parler, en vain car aucun de ses mots n'avait le pouvoir de le sauver à présent, très bientôt les Ombres refermeraient leur étreinte sur lui. Soudain le Makuta se retrouva projeté dans les airs, il lui fallut quelque instants pour comprendre que la colonne sur laquelle il se tenait venait d'exploser et aussi pourquoi. Bien que recouverte par les ombres la construction restait faite de glace, glace que le Toa pouvait toujours manipuler, ses ombres ne bloquant en rien les pouvoirs élémentaires. Malgré l'absence de repère visuel le Toa avait réussi à "atteindre" son élément, ce qui dénotait d'un niveau plus élevé qu'il ne le pensait. Cette impression se renforça quand, à l'instant où il toucha à nouveau terre, il vit les fragments de la colonne adopter une forme plus effilée avant de changer brutalement de trajectoire pour fondre droit sur lui.  
Il appela alors ses ombres qui formèrent un bouclier conique autour lui, celui-ci encaissa la totalité des impacts sans broncher. Une fois qu'il estima que la tempête était passée il dissipa cette protection pour constater que son armure était en train de se recouvrir d'une pellicule de givre, une fois encore l’œuvre de Solok. Il comprenait la stratégie, éliminer celui qui permettait au piège d'exister plutôt que d'essayer de s'échapper du piège en lui-même, cependant le Toa n'avait aucunement les capacités pour l'éliminer rapidement.
L'explosion n'avait fait au mieux qu'érafler son armure et la pluie avait été neutralisée par son bouclier, la baisse de température pourrait-être gênante sur le long-terme, mais il n'y aurait pas de long-terme.
Certes ce coup d'éclat avait rompu une partie de sa concentration et stoppé la progression du Dôme, mais cela n'avait fait que retarder sa fin de quelques secondes, un acte de pur désespoir voilà tout.

- Qu'est-ce que vous espérez ? C'est terminé.

Il referma à nouveau son poing, plus violemment que la première fois, et c'est avec une vitesse redoublée que les ombres achevèrent de combler l'espace qui jusque là était resté vierge de leur présence.
Cependant le Makuta remarqua bien vite que quelque chose clochait, devant lui se trouvait désormais une surface plane entièrement recouverte par les ombres or il aurait du y avoir à la place la silhouette de Solok prisonnier des ténèbres.
L'explication s'imposa d'elle-même, le Toa avait réussi à s'échapper, mais comment ?  

Avant qu'il n'ait pu trouver une réponse à sa silencieuse question le dit personnage se matérialisa alors devant lui pour lui asséner un magistral coup de taille, coup renforcé par son pouvoir de glace. Il fut surpris c'est vrai, mais pas au point de se retrouver complètement démuni. Les assassins qu'il avait affronté dans les Archives étaient bien plus rapides et eux étaient véritablement sans pitié.    
La lame passa au travers de son corps devenu intangible, la chute brutale de température couplée à l'effet de surprise l’empêchait de déployer une parade plus élaborée et plus propre mais celle-ci convenait parfaitement. Tout dommages étaient évités et Solok se retrouvait dans une position vulnérable, son ennuyeux Kualsi en plein milieu de son champ de vision. Il activa alors son Jutlin avec la ferme intention de réduire le Kanohi du Toa en poussière, ainsi que tout ce qui se trouverait derrière par la même occasion, mais ce dernier se téléporta dans le même temps si bien que le Makuta n'était pas certain qu'il n'ait ne serait-ce qu’endommagé quoique ce soit.    

Comme le Kualsi dépendait du champ de vision de son porteur il était possible de deviner, en se fiant à la direction de son regard, où approximativement il allait se téléporter. Nui ne mit ainsi guère longtemps à retrouver Solok, ce dernier se trouvait perché sur une de ces colonnes de glaces qu'il affectionnait tant à approximativement un demi-bio du char. Une position à la fois très exposée mais aussi lui offrant de nombreuses possibilités d'évasion.

Le tapis d'ombre qu'il avait déployé sur le toit du char étant désormais inutile il se décida à le rappeler à lui, cependant il constata que la quantité d'Ombre qu'il était en train d'absorber était supérieur à celle qu'il avait déployée pour le générer.
Se tournant de moitié seulement, pour toujours garder le Toa dans sa ligne de mire, il remarqua que là où autrefois se tenait son dôme de ténèbres se trouvait désormais un large trou duquel s’échappait un flux constant d'ombres, les ombres qu'il y avait l'intérieur du char.
C'est alors que Nui comprit l'évidence, il n'y avait qu'une seule direction que le Guerrier de la Confrérie avait pu prendre pour échapper aux ombres et c'était à travers le blindage du char. L'incident de la colonne avait donné à Solok le temps nécessaire pour accomplir son œuvre, une fois à l'intérieur du blindé il lui avait suffi d'en ressortir par l'une des issues pour prendre le Makuta par surprise.

Nui dut reconnaître qu'il avait sous-estimé le Toa, il n'avait pas envisagé qu'il puisse être capable de perforer un métal aussi épais. Le guerrier s'était donc créé une superbe occasion, mais l'avait cependant gaspillée dans un coup d'épée qui n'aurait jamais pu venir à bout d'un adversaire disposant d'autant de ressources que lui là où une tombe de glace aurait-été bien plus rapide et mortelle pour lui.

Cela lui déplaisait d'une certaine façon, certes Solok était loin d'être le meilleur des guerriers mais il valait mieux que ça lorsqu'ils faisaient face aux Ravageurs. Là il ne faisait qu'éviter et se contentait de quelques attaques timorées. Nui était-il donc devenu si fort qu'en comparaison les actions du Toa paraissaient dérisoires ? Non ce n'était pas cela. Se retenait-il ? Si oui était-ce par peur ou par hésitation ? Contestait-il les ordres de Shrecki ? Pensait-il pouvoir le neutraliser sans avoir à le tuer ? Avait-il l'espoir que l'on puisse encore le ramener du "Bon coté" ?

- Vous vous dérobez sans cesse à mes coups, vous allez même jusqu'à creuser des trous au travers de l'acier pour cela. Êtes-vous un Toa ou un Rat de Pierre Solok ? Lâcha t-il à son intention.

Un Toa expérimenté était capable de mettre hors d'état de nuire n'importe quel adversaire sans pour autant en être réduit à le tuer.
Un Toa au service de la Confrérie, un "renégat" comme on les appelait en d'autres temps, était animé de cette froide détermination qui caractérisait ceux habitués à prendre une vie. Solok au milieu de tout ça n'était pas assez bon pour être l'un et pas assez mauvais pour être l'autre. Aussi longtemps qu'il serait écartelé entre ces deux voies il ne pourrait pas gagner ce combat.
Faisant à nouveau pleinement face au Toa il lui restait un détail à régler avant de repasser à l'offensive: La température.


- Étonnant, qu'un Toa de la Glace vive autant dans l'instantané. Vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre Kanohi et en plus vous vous permettez de venir m’assommer avec vos petits fantasmes de libre-arbitre ? Vous n'êtes plus un petit Matoran rêvant de nouveaux horizons, vous êtes un Toa par Mata-Nui ! Pour la première fois depuis le début de ce combat Nui avait élevé la voix ce qui en disait long sur son état d'esprit ou du moins voulait-il le faire croire.

Il rassembla les énergies du plasma dans ses deux mains puis, en se remémorant la façon dont Tanika procédait, il les façonna en deux sphères quasi-parfaites, deux soleils approximatifs qui pulsaient dans ses paumes. La chaleur qui en irradiait fut plus que suffisante pour vaporiser le givre sur son armure et réduire considérablement l'impact du froid.
Puis il les lança, non pas devant lui sur le Toa mais derrière lui en direction des deux colonnes de glace présentes depuis quasiment le début de l'affrontement, les deux boules tracèrent une large saignée de métal en fusion dans leur sillage avant de venir frapper les constructions qui furent instantanément sublimées.


- Il faut savoir voir plus grand et plus loin que soi Solok, j'ai vu plus loin que vous et que moi-même et qu'ai je vu ? Que ce qui est en train de se jouer, ici, ailleurs et partout, dépasse de très loin nos petites personnes.

Il avait fini par absorber toutes les ombres à sa portée, à combien de ses capacités était-il à présent ?

- Le Protectorat n'est pas l'ennemi de votre "Dernier Ordre" pas plus que celui-ci n'est l'ennemi du Protectorat. Tout ceci n'est qu'une sorte de Test, une épreuve destinée à déterminer qui sera digne de défendre ce monde quand viendra le Véritable Ennemi.

10%

- Vous souvenez vous de ce jour Solok ? Oui vous ne pouvez que vous en souvenir, ce jour où nous avons tué Phantrakk.
Ce jour maudit où le voile entre les espaces et les temps s'est déchiré. Quelle excuse nous sommes nous raconté ce jour-là ? Que c'était l’œuvre de Distrakk, l'entité que le Survivant servait en secret ? Peut-être était-ce vrai ou peut-être était-ce quelque chose d'autre, le Destin lui-même qui sait, toujours est-il que cela c'est produit. Ce qui pour vous n'a duré que quelques minutes ou heures a pour moi duré des semaines ou des mois. J'ai vu le Futur de ce monde, je l'ai vécu et je peut vous le dire: Il n'en à aucun.

J'ai vu les Puissants que des années d'apathie et de querelles futiles avait réduit à un magma putrescent.
J'ai vu une Nation de fous en émerger pour se répandre à travers notre univers tel un virus.
J'ai vu le visage de ceux qui vont bruler ce monde pour de ses cendres en bâtir un nouveau à leur image.
j'ai vu ces visages, ce n'était pas ceux des Puissants ou des Seides, du Maitre ou de qui que ce soit d'autre. Ce n'étaient les visages de personne car de visages ils en étaient dépourvus.

12%

- Vous souvenez vous de Metru-Nui ? Avez vous lu les rapports qui n'ont pas manqué de tomber ? La désolation d'Onu-Metru ? Un district entier retourné comme un gant ? Ce n'est pas là l’œuvre du Protectorat, mais ce n'est pas celle de la Nuée non plus, c'était quelque chose d'autre, quelque chose de plus terrible encore.
Je l'ai combattu de toutes mes forces, y compris celles que je ne pensait même pas posséder, pendant un bref instant j'ai pensé l'emporter mais en réalité ça ne faisait que jouer avec moi puis ça m'a tué, presque tué. Un peu d'Antidermis flottant au-dessus de quelques fragments de ce qui avait été mon armure, c'est tout ce qui à pu être retrouvé de moi et ramené à Destral. Ce que vous devez vous dire à cet instant c'est que ce n'était guère pire que l'état dans lequel j'ai fini après notre rencontre avec les Ravageurs. Ces Ravageurs nous les avons combattus, nous les avons vaincus et comme vous avez sans doute pu le constater il me restait encore quelques forces après ça.

Il n'y a pas eu de combat, il n'y à même pas eu d'attaque, juste un point de lumière, on veut l'éviter mais on ne peut pas car ce point c'est le monde et le monde n'est que lumière alors il vous touche et l'on devient lumière à son tour. Une lumière, une pensée, un souffle, soufflé, il m'a soufflé comme une petite flamme. Une partie de moi est morte là-bas, mais je n'arrive plus à me souvenir de laquelle.
Ce dont je me souvient par contre, c'est que ça n'avait pas de visage.

15%...

- Naïvement j'avais cru à l'époque qu'après la mort de Phantrakk, si je me montrais attentif aux signes, il me serait possible d'étouffer cette menace dans l’œuf ou du moins de la minimiser suffisamment pour que des Puissants revitalisés puissent réussir à triompher d'elle.
Comme je me trompais, Metru-Nui fut là pour me le rappeler, il n'y avait pas de signes, du moins aucun que je pouvais percevoir, ils apparaissent, ils nous balayent et c'est ainsi. C'est une menace que l'on ne peut éviter et à peine prédire, c'est une vague que l'on ne peut que subir et espérer qu'il subsiste quelque chose après son passage.  
Puis le Protectorat est revenu et tout à changé. Il faut le voir comme une grande répétition de ce qui va arriver, apparaissant de nulle part sans le moindre signe avant-coureur, une vague engloutissant de larges portions du Monde, les Puissants s'unissant enfin pour y faire face avec toutes leur forces. Le résultat fut édifiant mais pas dans le sens que j’espérais, j'y ai vu notre défaite et avec elle la fin absolue du Monde.

Le Protectorat est une force conquérante, une machine militaire qui annexe plutôt que purement détruire et vous êtes déjà au bord du gouffre, que ferez vous lorsque viendra la véritable force d'Annihilation ?  
Celui de Metru-Nui n'était que la première, d'autres suivront, jusqu'à ce qu'il soit neuf alors le monde commencera à bruler et seule une Union parfaite pourra les arrêter.

Souvenez vous de mes mots Solok, de chacun d'entre eux, si jamais vous survivez à notre rencontre vous pourrez les répéter à qui bon vous semblera. Que le Dernier Ordre sache que si les manigances de Shrecki aboutissent, que si il parvient à défaire le Protectorat et qu'il reste encore quelque chose après cela, que c'est à Ça qu'il devra faire face.

L'assemblage complexe de pièces métalliques qui composaient le torse de Nui sembla alors se déceler, des fentes nouvellement formées un torrent d'Ombres s'en échappa avant de prendre la forme d'une gigantesque main qui se referma sur la colonne de Glace et le Toa qu'elle supportait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solok
Toa Useless
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
400/400  (400/400)
Jauge de Vie:
980/1000  (980/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3400/3400 | DEF : 1535/2500

MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Nui vs Solok   Dim 7 Juin - 22:52

Le Makuta avait évité tout ce que le Toa avait sorti. Tout c'était donc passait comme on pouvait s'y attendre. Nui n'eut aucune difficulté a se défendre de la pluie de pics de glace crée par Solok, et dégaina son pouvoir d'intangibilité pour esquiver le coup d'épée. L'ennemi le surpassait en terme de pouvoir. L'ennemi le surpassait aussi au niveau intellectuel, il était capable de mettre au point des assauts plus intelligents et meurtriers que ceux du Toa de Glace. Juste avant de se téléporté avec son Kualsi, Nui sorti son Jutlin, pour tenter de détruire le masque si utile à son opposant. Il échoua dans cette tâche, n'ayant pas été assez rapide pour que les pouvoirs du Kanohi puissent affecter celui du Toa lui faisant face. Le masque fut cependant un peu abimé. Cela dit, ce n'était rien qui empêcherait de l'utilisé pour la suite du combat.

Le Makuta parlait, critiquant les actions et la façon de combattre de Solok. Il se plaint que le Toa se dérobait à ses coups, l'insultant de Rat de Pierre. Ceci ne fit absolument rien au Toa, qui répondit simplement :


-"Je serais idiot de me prendre volontairement des coups. N'importe qui serait idiot de se laisser volontairement frappé avec la distance qui nous sépare actuellement. Il peut y avoir un intérêt a se laisser frapper si l'ennemi approche, mais pas s'il reste à distance pour observer son attaque. Je vous pensais plus intelligent que cela."

Sans faire attention a ce que le Toa venait de dire, le Makuta continua, disant que le Toa ne combattait que dans l'instantané, ne voyant pas plus loin que "le bout de son Kanohi". Il sembla élevé la voix sur la fin de sa phrase. Énervement? Il faudra voir ses prochaines actions pour tirer une conclusion claire tout cela. Il évoqua aussi les "fantasmes de libre arbitre" dont Solok a parlé.

-"Peut être que je ne vois pas plus loin que le bout de mon Kanohi, c'est vrai... Je n'ai rien à dire là dessus. C'est peut être une erreur.

Il est ironique de vous voir qualifier de "fantasmes" mes paroles sur le libre arbitre, vous qui l'avez perdu."

Une fois ceci dit, le Makuta s'occupa de détruire les colonnes de glace posées sur le lieu du combat, que le Toa prévoyait d'utilisé pour sa prochaine attaque. Il avait quelques autres idées quand a sa prochaine action, mais avant d'y penser clairement, il allait devoir utilisé son Kualsi. Parce que oui, esquivé une attaque reviens souvent a faire appel au Kualsi dans ce combat. Ou alors il faudrait encore écouté les paroles de Nui, qui rappela la mort de Phantrakk et l'attaque de Metru Nui aux souvenirs du Toa. Pour lui parler d'une chose dont il n'avait jamais entendu parler.

-"Le monde n'a peut être aucun futur parce que c'est à nous, les vivants de le forger... Enfin je suppose, j'ai toujours vu la chose comme ça... Mais le futur n'est pas fixe comme le passé. Il y a tellement de possibilité. Vous n'en avez vu qu'une seule.

Une Nation de fous vous dites? Et bien on verra quand on y arrivera. S'il faut que je les détruise, ou que quelqu'un ait à le faire, peut importe son nom et son identité, on verra bien le résultat.

Ce que vous avez affronter à Metru Nui... N'étiez vous pas dans le croiseur aux côtés des gens affrontant la bête qui détruisait tout? *Je suis persuadé de l'avoir vu pourtant là bas...* Je n'ai aucune idée de ce qui vous est arrivé se jour là, mais ceci n'est pas le sujet de ce combat.

La Fin absolue du monde vous dites? Je ne crois jamais en ce genre de prophétie, je ne crois pas que le futur soi totalement écrit. Qu'ils soient neuf, qu'il soit seul, ou qu'ils soient mille, qu'ils viennent. Je n'aurais pas de repos tant qu'ils seront debout."

Sachant la réaction qu'il avait eu face à l'attaque qu'avait subis Metru-Nui au Colisée, il était assez facile de rire au nez du Toa après ces mots. Il avait pris peur et avait eu besoin d'une aide pour se remettre sur pied. Mais entre temps il à changer, son envie de détruire le Protectorat ou tout ce qui se mettrais sur son chemin prenait le dessus. Solok ne savait pas vraiment si le Protectorat, l'attaque de Metru-Nui et les mots de Nui étaient entièrement lié entre eux. L'épée que tenait Solok fut encore une fois parcourue d'électricité, mais elle étaient d'un bleu plus marqué qu'habituellement. Ceci l'intrigua, observant son épée une petite seconde avant de se faire attraper par la Main d'Ombre du Makuta. Ou peut être c'était il laissé volontairement attrapé, en se rappelant des mots que Nui avait précédemment prononcé.

Qu'est-ce que le Makuta allait faire de cette main? Il était probable qu'il y aurait en premier lieu une attraction de Solok vers son ennemi. Mais il ne jouait pas la carte du combat rapproché dans ce combat, il pouvait donc essayé une autre action. Arrivé à proximité de Nui avantagerais le Toa, il pris donc le risque de ne rien faire contre cette Main d'Ombre, afin de voir ce qu'il se passerait. Il avait toujours de quoi se libéré si la Main d'Ombre devait le mettre dans une position désavantageuse. S'il pouvait bien la déchirer. Au pire, il n'aurait qu'à sortir son Kualsi, son champ de vision n'était pas entièrement réduit par l'attaque de Nui. Cette position lui permit d'absorber la neige présente dans les montagnes. C'était à peine perceptible. Solok n'avait pas spécialement d'autre idée en tête que d'investir le temps qu'il perdait à voir ce que son adversaire voulait faire de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/u1023
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Nui vs Solok   Sam 27 Juin - 16:30

Étonnamment le Toa qui jusque là s'était révélé si prompt à esquiver les attaques de Nui se retrouva semble t-il pris au dépourvu par la Main d'Ombre de ce dernier. Le Makuta n'était pas si crédule, cet assaut des plus évident était destiné à échouer, cependant il avait réussi, ce qui signifiait que Solok s'était fait prendre intentionnellement. Avait-il été informé à propos de la Main d'Ombre ?

A première vue elle semblait n'être qu'une construction de pouvoir comme une autre, mais il n'en était rien. Plus qu'une attaque elle faisait partie intégrante d'une faculté propre aux Makuta, celle de pouvoir absorber d'autres individus. Le rôle de la Main était d'attraper la cible et de la ramener à l'Être de Ténèbres pour y être immédiatement assimilé. Mais il y avait un revers à cette technique, une fois initiée elle était quasiment impossible à contrôler et une fois que la Main attrapait quelque chose, que ce soit la cible voulue ou non, elle le ramenait à son invocateur quelles qu'en puissent êtres les conséquences. Seuls quelques Makuta, après des années d'entrainement, avaient réussi à la maitriser et Nui n'en faisait pas partie, ce qui allait donc poser un problème.
Mais les problèmes étaient faits pour être résolus, grâce aux améliorations du Protectorat il parvenait à maintenir la main dans un état stationnaire, avec un peu plus de pratique il aurait pu en faire une étreinte qui aurait broyé le Toa. Mais tel n'étant pas le cas et il devrait se rabattre sur une autre solution.

- Je loue votre Volonté, sincèrement, mais la Volonté seule est inefficace à changer le Monde, ce n'est qu'en lui adjoignant du Pouvoir qu'elle le peut. Alors, Solok, vous qui affirmez haut et fort que vous détruirez toutes les menaces qui déferlerons sur ce monde, montrez moi que vous possédez le Pouvoir à la hauteur d'une telle bravade.

Simultanément son Jutlin se matérialisa sur son non-visage et des lames se déployèrent de ses avant-bras, dans sa situation actuelle le Toa arriverait-il cette fois-ci à échapper à la puissance corruptrice du Kanohi ? Cela n'était que secondaire en réalité. Son véritable mouvement fut de relâcher toute la concentration qu'il avait mobilisée pour retenir la Main d'Ombre, la construction retournant à sa fonction primaire commença alors à ramener sa proie à son maitre. Nui plongeât alors ses lames dans le torrent d'ombre qui refluait dans son torse, une partie du flux ténébreux se retrouva alors canalisé au sein des deux armes. Quand les énergies élémentaires atteignirent un niveau critique il les libéra sous la forme d'une vague déferlante, la main et ce qu'elle contenait disparurent à sa vue dans une grande explosion d'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solok
Toa Useless
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
400/400  (400/400)
Jauge de Vie:
980/1000  (980/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3400/3400 | DEF : 1535/2500

MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Nui vs Solok   Lun 6 Juil - 23:42

Le Toa de Glace était attiré vers le Makuta grâce à la Main d'Ombre qu'il avait crée. Cette chose ne savait faire que cela, amener la chose attrapée à son créateur puis faire ce qu'elle avait à faire, l'absorption généralement. C'était de cela dont Solok voulait profiter. Son instinct lui avait dicter que cette main était faite pour l'attiré. Mais si cela était bien vrai, pourquoi approcher le Toa à lui alors qu'il n'avait fait aucune tentative d'approche? Peut être en était-ce justement une. Ce n'était qu'une intuition. Ou alors Solok était entrain de faire la plus grosse erreur du combat. Ce qui est probable.

L'attraction causée par la Main d'Ombre s'arrêta. Nui loua la volonté de son opposant, mais lui demanda de montrer s'il avait le pouvoir de se hisser au niveau de ce qui serait nécessaire dans le pire des cas pour resté vrai envers ses idées. Un pouvoir "à la hauteur d'une telle bravade". Une fois ces quelques mots prononcés, la Main d'Ombre du Makuta repris sa course vers son créateur, le tout avant d'exploser, une fois qu'une certaine distance fut parcourue. Une fois que le Makuta eut émit une vague d'énergie puissante.


L'explosion fut puissante, réellement. Et les façons de s'en échapper était minime. Le Toa avait la vision très affaiblie par la Main d'Ombre, le Kualsi était donc inutile, et trop endommagé par le Jutlin de son opposant. Les autres Kanohi de Solok seraient certainement tout aussi inutiles. Il tenta bien d'utiliser son Akaku pour y voir mieux, mais cela ne donna rien. Qu'avait donc t-il fait pour échapper à cette explosion meurtrière? Il avait forcément fait quelque chose n'est-ce pas? Il y a certainement moyen de s'échapper de cette main ou de la repousser. Non?

...

Une fois l'explosion passée, seul restait la fumée et quelques éclats de glace. Une fumée noirâtre, facilement assimilable à son origine. Mais quand était-il de sa cible?

La cible sorti de la fumée étrangement vite. Solok n'avait absolument rien fait pour éviter l'explosion, si se n'est une légère protection. Il en avait profiter pour mettre au point son prochain assaut. L'occasion offerte de s'approcher de Nui était trop belle pour l'éviter. C'était stupide, clairement. L'armure en morceau, la main droite abîmée tenta d'attraper le Makuta avec une rapidité surprenante. La vitesse à laquelle il arrivait était assez anormale. Mais ceci était l’œuvre de son épée, qui lui permettait d'utilisé la foudre ainsi que de se rapprocher de sa rapidité. Cependant, le Makuta aurait certainement du mal à voir la main de glace s'ouvrant derrière lui, qui avait été préparé plus loin, lors du cours instant où Nui parlait de la volonté de Solok. Mais une autre des capacités de Nui serait certainement apte a l'informé de l’existence de cette attaque. De son côté, l'épée continuait toujours son petit chemin vers le côté droit du Makuta, tenu par Solok. Il est possible que Nui ait esquiver la main du Toa, mais cela ne changerait pas l'objectif de la main de glace, qui le suivrait tant qu'elle ne serait pas détruite ou trop loin de son créateur.

Mais tout ceci aurait un prix, et Solok en était conscient. Si cela échouait, il s'écroulerait certainement sur le sol et perdrait toute chance de l'emporter. Qui plus est, cet état physique dans lequel l'avait mis l'attaque subite accélérait l'arrivé de la fatigue, donc sa création et son état de rapidité durerait certainement moins longtemps qu'il ne le voudrait. Les autres approches qui avait été possible au Toa était trop directe. Se téléporté au Kualsi juste derrière Nui aurait été facilement puni par le Makuta. Il avait ici l'avantage de la surprise. On s'attend rarement a se que l'ennemi se laisse délibérément atteindre par une attaque de se type. C'était clairement un pari, suicidaire de surcroit. La cible le surpassait clairement en terme de puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/u1023
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Nui vs Solok   Mer 8 Juil - 19:04

C'est en se souvenant de Metru-Nui, de comment lui et Redorak avaient combiné leurs pouvoirs respectifs, que Nui avait eu l'idée d'utiliser son élément sous une forme explosive. Une manœuvre qui avait porté ses fruits si l'on en jugeait par le Toa sévèrement endommagé qui en sortit, blessé mais toujours déterminé ce dernier se jeta sur le Makuta à une vitesse surprenante. Une main tendue vers lui, promesse de quelque libération élémentaire, une autre prête à abattre son épée sur son flanc, un assaut misant tout sur la vitesse et l'effet de surprise.

Nui avait laissé son Jutlin activé et il continuait de regarder le Toa. Seule la moitié de l'énergie qui avait servi à créer la main d'ombre avait été infusée dans ses lames pour créer l'explosion, l'autre avait rejoint son corps. Lorsque le Toa fut assez près à son gout le Makuta libéra cette énergie, de chaque jointure entre les multiples pièces composant son armure l'Ombre jaillit en prenant la forme de pointes longues de plus d'un Bio. Nui avait désormais l'aspect d'un oursin ou d'un pelote d'épingle, le bruit qu'il entendit derrière lui, couplé à la sensation qu'une ombre nouvelle était apparue, l'informa de l'existence de la Main de glace, cette dernière n'était plus une menace cependant, empalée comme elle l'était par la multitude d'épieux ténébreux. Un sort que son créateur, de par sa proximité avec le Makuta, ne manquerait pas de partager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solok
Toa Useless
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
400/400  (400/400)
Jauge de Vie:
980/1000  (980/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3400/3400 | DEF : 1535/2500

MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Nui vs Solok   Jeu 9 Juil - 3:49

À la vue de l'attaque de Nui, le Toa eut tout d'abord le réflexe de se protégé avec son bouclier. Son assaut avait échoué, mais il c'était rapproché du Makuta, qui venait de prendre une mesure contre l'approche de son opposant. Nui, debout sur l'un des chars du Dernier Ordre, avait pris comme la forme d'un oursin de ténèbres. Il avait mis en morceau la main de glace, Solok pouvait s'en apercevoir. Les pics de la défense sortaient des failles naturelles de l'armure de l'agent du Protectorat. L'idée était donc de faire un trou dans cette armure... Comment faire cela? L'état physique de Solok était déplorable. Il ne tiendrait pas longtemps. Il n'avait plus la force pour effectuer de puissants coups d'épée, et celle-ci sentait l'effet du Jutlin du Makuta, tout comme ce qui restait de l'amure du Toa et le bouclier.

Alors que son corps approchait des pointes sombres, Solok réfléchissait. Un trou dans l'armure? Comment le faire sans que Nui puisse le voir venir? Une attaque de glace, car c'était tout ce qui lui restait, aurait peu de chance de fonctionner. Si elle était directe, elle serait tout simplement inutile à cause du Jutlin. Si elle était bruyante ou que le Makuta pouvait voir un mouvement de Solok, il comprendrait se qu'il se passe. Qu'est-ce qui lui restait?

Cette chose qui tourne, tourne, tourne... Encore et encore. Cela ne cesse de tourner en attendant son heure. Elle arriverait bientôt. Elle arrivait maintenant pour être exact. Sans dire un mot, alors que Solok s'arrangea pour se retiré de l'oursin crée par Nui. Au même moment qu'il fit cela, quelque chose sorti du toit du char. Il avait déjà fait cela durant le combat pour sortir du dôme de ténèbres du Makuta et n'avait toujours pas détruit cet outil, qu'il pensait pouvoir réutilisé. La vrille de glace arrivait par en bas, sortant du véhicule de combat. C'était la seule idée qu'avait eu le Toa. Le Makuta s'en sortirait certainement, ayant plus d'un tour dans son sac... Si Nui ne réussissait pas à s'en apercevoir a temps et que la vrille atteins sa cible dans son état actuel, cela causerait au moins un trou dans son armure, voir plus si la création était maintenue assez longtemps.

Pendant se temps, Solok avait réussi a retiré son bouclier de l'oursin et tomba au sol, hors de portée de l'oursin au pied du char. Il n'avait pas réussi a resté debout mais il avait pu limité la casse avec son Crast. Il avait du mal à resté debout, mais réussi a reprendre une position de combat crédible tant bien que mal, même si elle n'était pas habituelle. Son bouclier était par terre, mais la main qui le portait habituellement était plus blessée que prévue... Elle avait été touchée par les oursins. Celle de l'épée allait mieux. L'arme en elle même avait était un peu abîmée par le Jutlin, et même si ses fonctions d'épée classique, ses pouvoirs étaient encore utilisable. Mais arriverait-il a les utilisé dans son état?


-"Il... Faudrait... Un miracle..."
-*Un miracle.*
-"Je... Délire..."
-*Tu es trop faible. Tu dois vivre.*
-"Je... Suppose... Qu'il va... Se pointer... Maintenant... Il a du... Esquiver..."

Solok attendit l'arrivé de se que l'on pourrait appelé "son bourreau" dans l'état actuel des choses, en faisant quelques mouvements de sa main valide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/u1023
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Nui vs Solok   Mar 21 Juil - 4:38

Le Toa avait de très bons réflexes, en dressant son bouclier dans l'instant il avait réussi à éviter des blessures qui l'auraient tué sur le coup, cependant tout ce qu'il avait gagné en faisant cela était une mort bien plus lente et douloureuse. En effet, Solok se retrouvait à présent empêtré dans les pics d'ombre, à la totale merci du champ d'action corrupteur du Jutlin. Dans un silence absolu Nui regarda son adversaire se consumer lentement tandis qu'il essayait vainement de se dégager.

C'est alors que l'impossible se produisit, il sentit le blindage sous ses pieds se bomber, une seconde plus tard émergea ce qui semblait être une vrille de glace faisant au bas mot la taille d'un Toa. La surprise du Makuta fut totale et chassa totalement Solok de son esprit. Sévèrement déstabilisé son torse se retrouva sur la trajectoire de la construction, dans sa position actuelle il ne pourrait pas éviter l'impact. Il tenta d'utiliser son Jutlin, mais la cible était à la fois trop imposante et trop proche pour que ce soit vraiment efficace, de plus il risquait de s’endommager lui-même dans la confusion aussi décida t-il de le désactiver. Ces pointes n'étaient d'aucune utilité en plus de gêner considérablement ses mouvements aussi les rétracta t-il pour concentrer toute l'énergie ténébreuse nécessaire à leur existence dans son plastron en prévision de l’inévitable choc.

Le Choc fut rude, des gerbes d’étincelles jaillirent là où la pointe de la foreuse et l'armure entrèrent en contact, le métal grinça, ploya même légèrement mais tint bon. Sous la force de l'impact Nui se retrouva propulsé dans les airs, avec la vrille essayant toujours de se frayer un chemin à travers lui. Il plaça ses mains de chaque coté de la construction dans une tentative de la bloquer, mais pour l'instant sa tentative ne fit que produire plus d'étincelles.

Tout ceci avait un désagréable gout de déjà vu, il avait acculé le Toa, il s’apprêtait à délivrer le coup fatal et à nouveau l'une de ses constructions glacées venait le priver de sa victoire. Pas l'une, la même. L'aisance avec laquelle elle avait perforé le blindage du Char Skrall ne laissait pas la place au doute, Solok l'avait déjà utilisée pour échapper au Dôme d'Ombre. Mais qu'est ce que le meilleur de la sidérurgie Skrall face à un alliage Protector renforcé par le Temen-Ni-Gru ? Techniquement il tenait, mais sa position le rendait vulnérable à toute autre attaque. En temps normal il n'aurait eu qu'à faire appel à l'un de ses nombreux pouvoirs pour réduire cette foreuse en poussière mais dans ce cas précis cela signifiait devoir réduire son renforcement. Craignait-il donc tant que cela cette vrille ?

Cette vrille, elle était différente de tout ce que le Toa avait lancé jusque là, bien plus puissante et Nui savait pourquoi. C'était parce qu'il y avait plus dans cette construction que simplement de la glace et de l'énergie, il y avait aussi de la Volonté. La volonté d'un être qui sait que sa fin est proche et qui lutte avec ses ultimes forces pour changer ce funeste destin. Une fois encore tout cela lui rappelait Metru-Nui. Metru-Nui, plus qu'un simple événement, une leçon et le temps était venu pour le Toa de l'apprendre.


- Vous êtes bien un Toa après tout. Lâcha le Makuta avec un calme désarmant au vu de sa situation. Obstiné au delà de votre propre bien.

Jusqu'ici Solok avait fait preuve d'une certaine volonté mais la Volonté seule avait ses limites, Nui lui aussi avait de la Volonté mais il avait aussi du Pouvoir, bien plus que le Toa. Il était un Makuta, un Maitre des Ombres, de toutes les Ombres, pas seulement le simple phénomène physique mais aussi celles qui se terrent au plus profond de chaque être, lui y compris.

Ils commençaient à apparaitre, progressivement sur toute la surface de son armure, de sa tête jusqu'au bout de ses doigts, les cercles rougeoyants, ceux-là même qui s'étaient manifestés dans la Vallée du Labyrinthe quand la Puissance du Protectorat avait déferlée à travers lui. L'Ombre qui l'entourait changeait elle aussi, le rouge se mêlant au noir.


* 30% *

Le voici donc, le pouvoir pour lequel son espèce avait tué la pâle lueur qui persistait dans leur cœur, le vrai pouvoir de l'Ombre. De l'Ombre mais pas seulement, il y avait un tout autre pouvoir qui se déversait en lui à cet instant, nul autre que celui du Maitre en personne.
Soudainement ce n'était plus aussi difficile de repousser la foreuse, à vrai dire ce n'était plus difficile du tout, les ténèbres qui affluaient dans ses bras lui donnant la force nécessaire pour la faire reculer.


- Ce dernier petit tour, vous y avez placé toute la volonté et l'espoir que contenait encore votre petit corps brisé n'est-ce pas ? Et à présent vous vous demandez: Se pourrait-il qu'il réussisse ? Permettez moi, pour cette fois, de vous répondre avec autre chose que des mots.

Le Toa n'avait pas vécu ce que lui avait vécu, il ignorait ce qu'était la vraie Peur, ce désespoir, ce répugnant sentiment d'impuissance que l'on ressentait quand on se retrouvait face à un pouvoir qui nous surpassait totalement, un pouvoir qui vous supprimait méthodiquement, atome après atome. On ne pouvait apprendre ce genre de chose par les mots, il fallait le vivre, le ressentir. Cette bataille serait le Metru-Nui de Solok et celui qui gravait la Peur et le désespoir dans la chair et l'esprit du Toa ne serait nul autre que lui.

Il resserra alors son étreinte sur la Vrille, cette dernière vit sa rotation ralentir rapidement pour finalement se figer complètement. Il augmenta encore la pression, plusieurs fissures apparurent à la surface de la Construction, elle résista encore quelques secondes avant d'exploser en un nuage de particules glacées.

De ce nuage émergea la forme de Nui, ayant vaincu la seule chose qui le maintenait en l'air il tombait à présent, mais dire qu'il tombait était un euphémisme. Il fonçait littéralement tête la première sur Solok, son Jutlin réactivé. Mais juste avant l'impact fatidique il disparu, pour dévoiler ce qui le suivait, une vrille. Faite d'ombre, deux fois plus longue et plus étroite que celle du Toa et bien plus acérée dans son aspect il se dégageait d'elle une aura sinistre et meurtrière. Au cours de sa rapide descente le Makuta avait exsudé de son armure de fins rubans d'ombre qui s'étaient assemblés dans son sillage en cette construction. Que le Toa essaye de la bloquer ou de l'éviter ne ferait aucune différence, l'énergie qui la composait était instable et elle exploserait au moindre contact, ce avec une portée supérieur à la précédente.

Nui quand à lui s'était téléporté en plein milieu du champ de bataille à plus d'une centaine de Bio de son adversaire, à peine avait-il toucher le sol que les ombres alentours commencèrent à converger vers lui. Soudain l'armure de ses bras parut se disloquer, chaque pièce se disjoignant de l'autre, des membres ainsi éclatées s'échappèrent des filaments d'Ombres qui plongèrent aussitôt dans le sol.

Si le Toa survivait à la vrille il comprendrait bien vite qu'il n'avait pas le monopôle des ruses chthoniennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solok
Toa Useless
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
400/400  (400/400)
Jauge de Vie:
980/1000  (980/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3400/3400 | DEF : 1535/2500

MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Nui vs Solok   Sam 1 Aoû - 1:21

La situation ne faisait qu'empirer. Le Makuta avait grandement limité les dégâts d'un assaut qu'il n'avait vu venir. Pour la stopper, il avait renforcer ses mains. L'agent du Protectorat avait brisé la vrille de ses propres mains... Laissant un nuage de particules de glace autour de lui. Mais c'était des particules de glace, provenant de la propre création de l'agent de la Confrérie. Sans que Nui puisse s'en apercevoir, il créa une petite sphère de glace, toute petite, qui ne fut tangible qu'au moment où le Makuta commença a foncer sur Solok avec son Jutlin. Étrangement, le Kanohi Akaku n'était pas affecté, mais le reste de l'armure du Toa senti le pouvoir de ce Kanohi, sans pour autant être trop ravagée. Cet instant n'avait pas été très long.

Le renforcement de son corps... Ceci était impossible pour Solok, ne possédant ni se genre de capacité, ni la force nécessaire pour l'utilisé a cet instant du combat. Ceci l'aurait bien arrangé, car Nui venait d'utilisé et crée le même objet, à sa sauce, avec lequel le Toa de Glace venait de le surprendre. Que lui restait-il? Kanohi Sanok, le Grand Masque de la Précision. Inutile dans la situation actuelle. Kanohi Kualsi. Celui-ci aurait servi, mais il est endommagé. Kanohi Akaku... Qui n'avait encore jamais vraiment servi dans la courte vie de Toa de Solok. Il lui sera utile un jour, peut être aujourd'hui, mais ce n'était pas dans l'instant qu'il se montrerais décisif, apparemment. Le Grand Masque des Possibilités... Cette situation n'était pas propice à son utilisation. Enfin, le Kanohi Crast, Grand Masque de Répulsion. C'était celui qu'utiliserais Solok, peu importe le risque que cela impliquait. Mais cette vrille était apparu trop près de lui et ne semblait pas la chose la plus stable qui soi, étant composée de ce qui ressemble a des ténèbres. Peut être était-ce plus que ça avec les nouveaux pouvoirs du dominé. Mais Solok n'avait le temps de trouvé une autre solution, autant se faire blesser légèrement que de perdre la vie sans rien faire. Alors il sauta, pas très loin, pour se distancer un peu de l'objet tournoyant et activa son Crast a pleine puissance. Il pu se sauver d'une mort assurée grâce a cette petite manœuvre, mais la vrille du Makuta explosa, blessant légèrement Solok. Cependant, les armures au niveau des jambes avait pris tout les dégâts. Les jambes du Toa étaient toujours fonctionnelles. Il restait encore une bonne partie de l'armure, mais beaucoup moins qu'avant.


-*Faible.*
-"Je ne sais pas... Ce que c'est... Mais j'aimerais... Que ça cesse..."

Le Toa se releva. Le combat n'était pas encore fini. Il put reprendre son bouclier, mais sa main étant incapable de le porté dans son état, il le mis dans son dos, histoire de ne pas le perdre. Ça combiné au semblant de démence n'arrangeais en rien la situation. Chaque fois que ceci arrivait, le Kanohi Akaku revenait sur le visage de Solok sans qu'il ne l'ait décidé. C'était tout ce qu'il avait pu observé. Avant de partir à la recherche de Nui, Solok fit venir la petite sphère à lui. Il l'a cacha sur lui, de façon a ce qu'elle ne puisse être vue. Ensuite, le Toa s’agenouilla et posa sa main dans la neige. Elle vint a lui et disparu. Il fit de même avec le froid de la zone, se l'accaparant en partie. Avant de se lever, Solok créa des fils de glace. Certains venaient de l'avant bras valide du Toa, attachés autour de lui de façon a être difficilement visible. D'autres s'accrochèrent au mollet droit de leur créateur et était assez longs pour se caché dans la neige. Enfin les derniers, très courts, apparurent sur le sol et trouvèrent foyer dans la poudre blanche. Une fois tout ceci fait, le Toa de Glace se releva et augmenta la pression sur son épée. Il utilisait le pouvoir de cette dernière pour pouvoir une nouvelle fois se rendre plus rapide. Il avait fait ça au moment de sortir de l'explosion. Ceci ne durait que quelque seconde, ce pouvoir n'était donc utilisé que pour le déplacement. Lorsqu'il était appliqué à son utilisateur. Car Solok pouvait aussi l'utilisé sur ses créations de glace. Et c'est exactement ce qu'il fit sur ses plus petits fils de glace. Ceux-ci étant maintenant extrêmement rapide et caché dans la neige. On pouvait voir de petits éclairs sortir, rarement, des endroits où se trouvaient les fils, mais avec leur couleur et la neige, on ne les voyaient presque pas. Avec ceci, même s'il était parti a un millier de bio, Nui serait rapidement retrouvé par le Toa. Il n'était qu'a une centaine de bio, c'était donc l'affaire de quelques secondes. En même temps de se déplacé si vite, Solok continuait d'absorbé une partie du froid alentour pour se renforcer du mieux qu'il pouvait. S'accélérer de la sorte le fatiguait assez vite, mais il tiendra le coup.

En moins d'une dizaine de secondes, Solok arriva non loin du lieu où c'était téléporté le Makuta. L'accélération du Toa c'était stoppée, il espère ne plus avoir a utilisé ce pouvoir pour rattraper Nui, mais il était persuadé qu'il devrait serait dans l'obligation de le ressortir à un moment donné. Le Makuta se tenait au milieu du champ de bataille, entre les robots et soldats qui combattaient. Nui pouvait l'avoir repéré, mais ce n'était pas sur. Cela n'empêcha pas Solok de considéré que c'était fait. Il bougea donc discrètement un doigt, permettant d'ordonner aux fils accélérés de foncé sur Nui. Il fallait l'occupé afin de pouvoir l'approché. Une fois a porté du Makuta, les petites créations lui foncèrent dessus, semblant être d'être éclairs de glace venus du sol. Nui ne devrait avoir aucune difficulté a empêché ces fils de l'atteindre. Ils avaient commencé leur course assez prêt du Makuta, était très rapides, mais Nui possédait beaucoup d'atout qu'il n'avait pas encore montré. S'il n'arrivait pas a vaincre ces fils, ils se planteraient dans son armure et exploseraient dedans, plaçant de la glace dans le corps de la cible et donnant un avantage considérable à Solok.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/u1023
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Nui vs Solok   Mer 12 Aoû - 8:33

Alors que tout autour de lui Protectorat et Puissant s'affrontait dans un chaos de Chair et de Métal Nui lui restait indifférent. Figure monolithique posé en plein milieu du champ de bataille, dont la seule présence suffisait à faire le vide autour de lui, seul le Toa semblait digne de son attention. Ce dernier avait choisit l'option de l'esquive et était parvenu à réchapper de l'explosion de la vrille, non sans écoper au passage de nouvelles blessures. Mettant à profit le temps qu'il faudrait à son adversaire pour récupérer, le localiser et revenir à la charge le Makuta l'étudia attentivement. Armure lourdement endommagée, blessures aux jambes et au bras non directeur, le fait qu'il ne se soit pas simplement téléporté pour évité la Vrille en disait long sur l'état de son Kualsis.
Solok n'avait plus qu'un seul membre encore en bon état et ce dernier se cramponnait fermement à son épée. Cela signifiait que le jeu du Muaka et du Rat de Pierre était terminé, le Toa ne se déroberait plus, il comptait mourir l'arme à la main. Non, il comptait gagner, tout habité qu'il était par la certitude qu'il devait l'emporter ou plutôt qu'il ne pouvait pas se permettre de perdre. Et pourquoi ne pouvait-il pas se permettre de perdre ? Parce ce que sinon il mourrait ? Non ce n'était pas pour sa vie qu'il avait peur, il redoutait ce qu'il arriverait au monde si il venait à échouer et c'est pour ça qu'il ne pouvait se permettre de faillir, quand bien même son corps tombait en morceau.

D'une certaine façon ce n'était rien de moins que la leçon de Nui qui était en train de rentrer de le Crâne du Toa, mais qu'il interprétait de travers, n'y voyant qu'une injonction à ce battre jusqu'au bout alors que c'était bien plus que cela. Quel gâchis, il avait la Volonté et avec l'expérience il aurait aussi eut le Pouvoir mais il se refusait à comprendre la Paix et s'acharnait contre le mauvaise adversaire. Et il était bien trop obstiné pour s'en rendre compte, pour son propre bien hélas.
Comme Shrecki avait été sage de l'envoyer lui pour le tuer, combien d'énergie allait-il devoir dépenser pour pouvoir lui arracher son dernier souffle de vie ? Autant qu'il en serait nécessaire.

Nui savait ce que Solok était en train de faire, accroupit ainsi dans la fine couche neigeuse. Il absorbait le froid alentour pour recharger son énergie. Cette environnement où le froid et la neige abondait était évidement à l'avantage du Toa. Le Makuta aurait pu se ruer sur lui pendant qu'il récupérait mais il préféra mettre ce temps à profit pour apporter la touche finale à sa nouvelle stratégie.

Dès l'instant où il avait toucher le sol, le vrai sol, il avait libérer dans celui-ci une fraction de fragmentation, pas assez pour le fracturer franchement, juste assez pour créer un réseau de petites fissures dans un vaste périmètre autour de lui, des fissures qu'il avait ensuite emplit avec son ombre. Sous les pieds du Toa la neige, sous la neige les ténèbres. Et quand à ce qu'il allait en faire...

Il passa une main dans son dos, une lame s'y glissa. Non pas une de ces lames qu'il cachait dans ses avant-bras, ces lames d'assassins, mais Cette Lame, celle qu'il avait un temps perdu avant de la récupérer lors de son voyage retour de la Dimension du protectorat, une "récompense" à la suite de ses actions à Metru-Nui: Apocrypha. Plus qu'une simple épée elle agissait comme un amplificateur qui augmentait autant qu'il affinait son pouvoir élémentaire, sans elle il n'aurait jamais tenu aussi longtemps face aux ravageurs, il en était convaincu.
Grâce à elle il pouvait opérer des actions de précisions tout en dépensant un minimum d'énergie.

Le Toa se mit enfin en mouvement, courant droit vers lui à toute vitesse, un vitesse bien supérieur à celle qu'un Toa était normalement capable d'atteindre et ce alors qu'aucun Kakama n'ornait son visage. Solok semblait fréquemment sujet à ces "accès" de vitesses, souvent le Toa arrivait à lui plus vite qu'il ne le pensait ou bien parvenait à s'extraire d'une situation à priori inextricable, comme sa vrille.
Tout ceci ressemblait fort au Temen-Ni-Gru, une variante basé sur la Glace ? Non, cette technique avait été inventé par les Makuta eux-même et eux seuls, de par leur condition physique unique, pouvait l'utiliser. Nui remarqua alors les éclairs qui crépitaient autour de l'épée du Guerrier de la Confrérie, ce n'était pas la première fois qu'il les voyaient, majoritairement quand il se montrait plus vif que prévu. Il était alors facile de déduire que sa capacité d’accélération venait de son épée, un point intéressant.

Le Toa acheva enfin sa course, un peu trop loin du Makuta au gout de ce dernier. Plusieurs possibilités se bousculèrent alors dans sa tête: Plus assez de force pour maintenir sa vitesse, il pensait que Nui l'avait perdu de vue après l'explosion de la foreuse et tentait à présent une attaque surprise, il s’apprêtait à lancer une attaque élémentaire de zone. Peut-être tout cela en même temps, qu'à cela ne tienne, il chassa ses vaines réflexions comme l'ont chasse une mouche, il devait agir dans l'instant avant que son adversaire ne puisse faire de même.    
S'appuyant sur ses jambes il exécuta un mouvement qui s'apparenta à un pas de coté, à ceci près que ce pas le fit glisser d'une trentaine de Bio sur sa droite, ce à une vitesse qui n'avait rien à envier à l'une des accélérations de Solok, laissant une trainée d'ombre dans son sillage.

Nui fut satisfait du résultat, l'ombre qu'il avait glisser dans les fissures n'avait pas pour but de simplement jaillir lorsque son adversaire mettrait un pied dessus, du moins pas en premier lieu, en réalité c'était pour lui qu'elle était destinée. Grâce à une combinaison subtile de Temen-Ni-Gru et de Manipulation des Ombres, rendue possible grâce aux capacités d'Apocrypha, il pouvait glisser sur ces ténèbres ou plutôt être porté par elles pour décupler sa vitesse.

Solok pensait sans doute pouvoir le prendre par surprise mais c'est lui qui risquait bien d'être surpris par ce brusque changement de stratégie. Jusqu'à maintenant il l'avait combattu principalement à distance, posant des pièges pour contrer son Kualsi. Maintenant que le Kanohi était hors-d'usage il avait toute latitude pour revenir au corps-à-corps.  

A peine son premier déplacement achevé il pivota sur ses pieds et enchaina sur une nouvelle glissade, sur la trajectoire de cette dernière Solok, plus particulièrement son flanc gauche que Nui savait vulnérable. Arrivé à son niveau il ne donna même pas un vrai coup d'épée, se contentant de tendre sa lame et de laisser la vitesse faire le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Nui vs Solok   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chutes Sombres][Event] Nui vs Solok
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Chutes Sombres][Event] Raidark VS Tanika
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Montagne des Pics Noirs :: Les Chutes sombres-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos