Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Chutes Sombres][Event] Rehad VS Trayx

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: [Chutes Sombres][Event] Rehad VS Trayx   Mar 14 Avr - 23:33

Inesquivable? Sûrement pas. Si la chaînes avaient traversés directement le mur, peut être. Mais le Rahkshi s’était annoncé, et c’était là sa première erreur. Les quelques instants laissés à Rehad pour anticipé l’action avait suffit à Rehad pour dégainer sa lame. Ce que Trayx avait attrapé n’était pas la jambe de Rehad, c’était le bout de sa lame, et sa chaîne glissa dessus jusqu’à ne plus attraper que l’air ambiant. Cependant quand le Rahkshi saute et lévita pour rejoindre une autre arène, Rehad le suivit en effet. Mais il s'agrippa à cette chaîne de sa propre volonté, grâce à son gantelet, il limita toutes marques, toutes griffures que le métal aurait pu apposé sur sa chair. Pourquoi avait-il fait ça? Bonne question.
Une bête pareil, munie d’à peine le minimum de jugeote nécessaire pour survivre et doté de pouvoir de destruction pareil. Ce type de pouvoir aurait été moins dangereux au main de personnes plus capables, dotés de raisons. Non, là il ne les utilisé que par instinct. Cela le rendait d’autant plus destructeur, il pourrait, du moins s’il avait l’intelligence et la puissance nécessaire, fragiliser la structure même de la roche et mettre en danger aussi bien le dernier ordre que les troupes du protectorats, mais il fallait supposé que ces troupes étaient remplaçable pour eux. Il ne connaissait pas les limites de ce rahkshi, peut être aurait dut-il lui portaient plus d’attention quand il était sous les ordres de l’empire? Question ridicule, ce n’était qu’une bête, ce préoccupe-t-on des Vorox? Il se disait qu’arrêter ce Rahkshi, ou du moins le tenir éloigné de là où il pourrait causé des dégâts seraient la meilleurs solutions, et il était le plus proche de lui alors qu’il s’enfuyait.
Cependant cela ne faisait pas forcement de lui un adversaire plus dangereux. Se sont des choses que l’on apprend qu’avec l'expérience de nombreux combats, libéré toute sa force, déchaîné et brute était souvent moins efficaces que de la contrôlé, la canalisés dans des coups, certes moins impressionnant, mais bien moins fatiguant et bien plus mortelles. Rehad aurait l’ascendant dans ce combat, cependant, Rehad avait peu d’expériences pour combattre des êtres dotés de pouvoirs. Ce qu’il pourrait tirer de ce combat pourrait lui être utile contre des adversaires plus habile… Tel ce Nui, ou l’impératrice Tanika.
Alors que le Rahkshi se rapprochait du sol, Rehad lâcha la chaîne amortissant sa chute en prenant soin de tomber dans la poudreuse. Il se releva rapidement et sortit son épée de son fourreau. Il analysa rapidement l’endroit où il avait atterrit. A la fois assez loin de la bataille pour le tenir éloigné, mais assez proche pour la rejoindre une fois ce petit duel terminé. Malgré tout il ne devait pas perdre trop de temps, l’armée était suffisamment habille et forte pour tenir, mais si les conditions devaient empirer il seraient nécessaires qu’il soit là pour déclencher leurs atouts.

- Désoler mais je vais en finir vite avec vous. Laissez vous mourir tout de suite, ne serait-ce que pour apaiser vos pathétiques pleurs.

La Skrall dégaina et tira précisément trois balles avec son pistolet, les deux premières visaient directement le rahkshi, la troisième doté d’un anneau rouge sur la douille était dirigé sur le sol en dessous du Rahkshi. Ainsi même s’il esquivait les deux premières balles… La troisièmes, immédiatement dès qu’elle eut touché le sol, explosa, dégageant une fumée de vapeur d’eau de la neige sublimer ainsi, prenait une teinte noir, ou était-ce l'explosion qui lui donnait cette teinte? La fumée cacha Rehad un instant, et l’instant suivant, la fumée et l’air était ciselé par la lame de Rehad, qui s'apprêtait à trancher en deux son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Rehad VS Trayx   Mer 15 Avr - 18:48

Rehad esquiva la lourde Morgenstern que lui avait lancé le kraata, puis tira une courte rafale sur son ennemi; les deux premières balles fusèrent droit sur le rahkshi, fendant l'air en émettant la détonation caractéristique de munitions régulières. Trayx s'avança. La bête n'esquiva pas les tirs, pas plus que ceux-ci ne le touchèrent - ou si ce fut le cas, elles n'eurent aucun effet apparent sur les blindages de ce dernier, ne causant pas même la moindre égratignure sur le métal lisse et mat. Les projectiles avaient... disparu ? L'instant suivant, une épaisse fumée se dégagea aux pieds du Réprouvé, noire et totalement opaque, cachant Rehad des rayons du soleil; ce dernier profita de la diversion pour frapper un grand coup au travers de l'intangible rideau, se préparant à séparer le rahkshi en deux parties bien distinctes d'un puissant coup de taille. Trayx... se contenta de sourire.

La lame cisailla littéralement la fumée en deux, puis frappa le métal. Cependant, le tranchant n'eut pas le temps de toucher l'épaule du rahkshi ainsi visée: alors que l'épée était sur le point de fendre l'armure rahkshi comme une coquille de noix, le kraata déploya la chaîne noire avec une vivacité déconcertante, dépassant de loin ce dont il aurait été capables quelques jours plus tôt; entourant la lame, les froids maillons de métal formèrent une spirale de ténèbres métalliques, apparentes à une liane parasite enserrant un arbre gigantesque jusqu'à l'étouffer et le tuer. Un simple mouvement de bras, et l'épée du général se retrouva déviée de sa trajectoire initiale, battant l'air avant de s'enfoncer dans le sol; Trayx se retrouvait donc ainsi juste devant Rehad, immobile, le visage fendu par un sourire carnassier si large qu'il en devenait inhumain, dérangeant; de larges crocs synthétiques dépassaient de chacune de ses lèvres, entre lesquels s'écoulait lentement une fumée blanche - en fait de la vapeur d'eau condensée en un épais brouillard, dû à l'écart de température entre l'intérieur et l'extérieur de l'armure rahkshi. Ses yeux, camouflés par la fumée, apparaissaient comme deux disques rouges et brillants dans la poussière, eux émettant une vapeur rouge et sombre. Ainsi, dans le silence presque complet des hauteurs montagneuses, il était plus semblable à un démon qu'à un véritable guerrier.... un rire sonore retentit alors dans les pics noirs; un rire animal, cruel, dénué de toute compassion, semblable à un rugissement de skopio. Trayx ne prenait pas du tout son adversaire au sérieux - et qu'il se trompe ou non, cela ne changerait rien à l'issue du combat.


- Pitoyable...

Le rahkshi avait énoncé ce mot avec un dégoût plus qu'apparent; le sourire qui s'affichait jusqu'alors sur son visage s'était subitement changé en un rictus de rage, une expression de dédain mêlé à la déception et une très forte colère.

- Je veux...

Le rahkshi se mut de nouveau, passant de l'immobilité à une vitesse folle en un instant; le moindre de ses mouvements était empli d'une violence extrême, d'une précision parfaite. La bête ne savait certes pas ce qu'elle faisait, mais cela ne l'empêcha pas de tout de même l'accomplir avec brio: là où l'expérience lui faisait défaut, elle était secondée par un instinct prodigieux, à la fois brut et efficace... l'instinct de survie, tout simplement. Frappant le sol d'un puissant coup de poing qui ébranla l'étroit plateau montagneux; se fissurant sous l'impact, la roche et la glace se zébrèrent d'un rouge brillant, éclairant la neige d'un vermillon sinistre. La neige ressembla alors mystérieusement à une quantité colossale de sang qui aurait coagulé avec le temps. Jusqu'alors magnifiques, les pics noirs s'ornèrent d'une teinte inquiétante, effrayante.

- ... un vrai...

Utilisant la force de réaction de son propre coup, Trayx s'écarta subitement de son adversaire autour duquel une toile sanguinolente se formait avec une vitesse prodigieuse, encerclant bientôt totalement ce dernier.

- Combat !

Un autre flash rouge, puis tout s'effondra; sous les pieds du skrall, la glace et la roche se retrouvèrent concassées, broyées... désintégrées, rapidement réduites en une fine poussière brillante. L'onde de choc généra rapidement un éboulement, au cours duquel des morceaux plus conséquents - atteignant parfois plusieurs tonnes - furent entraînées dans le gouffre ainsi créé. Si jamais Rehad avait été happé par l'attaque... dire qu'il avait peu de chances de survie serait un bel euphémisme. Mais ce n'était pas ce que souhait Trayx, après tout.

- Reviens-moi... reviens-moi, Rehad... nous n'en avons pas terminé !

Le rictus de rage s'était apaisé, remplacé une fois de plus par un large sourire meurtrier.

*Amusons-nous ..!*


Dernière édition par Trayx le Jeu 16 Avr - 2:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Rehad VS Trayx   Mer 15 Avr - 19:13

[hrp: Rappel : TRAYX dans un combat rp vous pouvez décrire les coups que vous portez à l'adversaire mais AUCUNEMENT les effets qu'ils ont sur eux ou même s'il les reçoit ou les esquives. Vous pouvez en revanche décrire les effets que causerait ce coup si encaisser. De plus le protectorat n'a effectuer aucun changement physique dans votre armure, ceux ci sont uniquement interne, merci d'en tenir compte dans vos prochains rp. ]

Edit Shrecki: J'ajoute simplement que les combats RP se basent à présent sur les grades et non plus les statistiques pour déterminer l'ascendant (le tutoriel n'est pas à jour à ce sujet, toutes mes excuses). En dehors de cela, Rehad a déjà tout dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Rehad VS Trayx   Mer 29 Avr - 22:37

Beaucoups sur le champs de bataille, face à ce type d’attaque essaieraient de fuir, de s'éloigner de leur adversaire, pour trouver là où son pouvoir ne porterais plus. Rehad n’était pas de ceux là. Non, il avait observé comment utilisait leurs pouvoirs élémentaires ces personnes. La plupart les maîtrisaient, mais n’était pas immunisé contre eux. Ainsi, il gardait une distance autour d’eux, relativement petite pour les plus aguéris, certes, où ils n’utilisaient pas leurs pouvoirs, pour leurs propres sécurités. Ce rahkshi était de ceux là, et sur la tempête de poussière et de désintégration qu’il faisait s’enrager devant lui, il y avait un rayon, approximativement un demi bio, où il n’avait pas utilisé son pouvoir. Rehad avait foncé auprès du Rahkshi, dans cette petite zone, la plus sûr qu’il soit alors que la concentration de son adversaire était requise pour l’utilisation de ses pouvoirs, il s’y était glisser, faufiller, puis telle une ombre s’en était écarté dès qu’il put, assénant au passage un coup en taillade de son épée, pour éviter une contre attaque du Rahkshi, qu’il aurait, de toutes manières parés avec son bouclier.

- Vous n’êtes qu’une bête, pourtant vous sembler doué d’un certain… Talent pour le combat? Ou bien n’est ce que votre primitif instinct de survie. Si tel est le cas, il est bien atrophier. Sinon vous auriez tous de suite su que me défier était une mauvaise idée. M’enfin vous n’êtes qu’une bête, le simple fait que vous ayez déjoué cette première attaque est déjà impressionnant. Devrais-je vous achever sur le champ? Ou bien reporter votre destin à plus tard. Fus-je trop clément, larve, de vous laisser en vie? Tss. Sérieusement. Je me ramolli.

Rehad se dressa alors, dans une posture noble et droite, qui cependant lui laissait le temps d’anticiper toutes attaques de son adversaire et de répliquer, que ce soit avec son épée ou son bouclier. Il observa quelques secondes le ciel, prévoyant le chemin de l’astre de lumière sur son chariot céleste. puis commença à marcher, tournant autour du Rahkshi pour se positionner là où il seraient dans une position plus favorable.

- La loi du plus fort. Serait-ce ce qui motive vos actions? Le protectorat, plus fort que les skralls, vous lui obéissez donc au doigt et à l’oeil. Mauvais choix. Ou peut être l’est-il encore aujourd’hui. Je ne suis même pas sûr que vous conceptualisé des concepts tels le futur. Sachez cependant que le protectorat ne vaincra pas. Et s’il le fait aujourd’hui, nos peuples continuerons de se révolter demain. Et nous gagnerons. Comme si la vie avait accepter qu’on la musole. Vous tous, qui pensez pouvoir ainsi maltraité la vie d’autrui. Vous qui penser pouvoir faire taire les échos des peuples libres. Vous qui n’êtes que des pantins dans cet océan de chaos ! Pensez vous vraiment pouvoir résister à la tempête qui se prépare?

Pile au moment où sa phrase fut terminer, alors que le son de sa voix arrivait à peine aux oreilles de Trayx, un coup d’estoc, vif comme l’éclair. Ce type d’affirmation aurait pu être dit par quelqu’un avec un oeil non entraîné. La lame de Rehad à cette instant n’était pas particulièrement vif en réalité, elle aurait pu être beaucoup plus rapide. Cependant, le changement entre sa posture décontracté où il parlait à son adversaire et son attaque l’était. Ce changement brutale de vitesse, peu était ceux capable de le paré. Car ce n’était pas la vitesse qui contait ici, mais le temps de réaction, le temps que mettrait le corps de Trayx a passé de l’état d’inaction à celui d’action. Combatrre un adversaire rapide serait plus facile dans le feux de l’action, mais le discours de Rehad avait interrompu cette action. Un autre paramètre à prendre en compte était le soleil. La position qu’avait adopté Rehad par rapport à celui ci. Rehad s’était placée entre le soleil et Trayx, ainsi le métal de sa lame avait reflété brièvement la lumière et aveuglé le Rakhshi, baissant encore sa faculté de perception et donc de riposte à l’attaque de Rehad.
Une telle attaque, contre un guerrier en armure, pourrait ne faire qu’une égratignure sur l’armure, ou bien l'amocher mais en aucun cas la perforer. Cependant la lame que tenait Rehad était particulière. C’était la lame d’Arthaka. Un chef d’oeuvre du forgeron le plus renommé de l’univers matoran. Nulle doute que son tranchant pourrait mettre à mal même l’armure de ce Rahkshi.


Vous disiez vouloir un vrai combat? Tss. Un pauvre insecte ne mérite pas que je le combatte à fond. Même un insecte pouvant détruire une montagne.

Rehad repris alors sa posture défensive, observant et anticipant le moindre sursaut musculaire de son adversaire. L’écharpe de Rehad voguait légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Rehad VS Trayx   Jeu 30 Avr - 0:50

Le premier coup de taille s'enfonça largement dans les bras gauche du rahkshi, détruisant une bonne part des systèmes qu'il contenait; à l'intérieur du crâne artificiel, plusieurs signaux d'alerte se déclenchèrent, tandis que les circuits, coupés net, pendaient mollement au travers de la "blessure" béante de laquelle jaillirent quelques étincelles. Trayx grogna légèrement, puis recula d'un pas tandis que Rehad s'écartait de lui dans l'autre sens. La bête observa un instant son membre rendu inutilisable, puis regarda en direction de l'officier impérial, qui se déplaçait légèrement en formant un arc de cercle; le Réprouvé ne bougea pas, se contentant de fixer son ennemi, tandis que sa bouche dessinait un sourire de plus en plus dément; les crocs acérés qui dépassaient de chaque côté tremblaient, s'entrechoquant les uns aux autre à un rythme régulier... de la peur, cachée par un sourire ?

- La vérité... n'est qu'une question... de... point de vue...

Trayx ricana de manière grossière, puis explosa complètement de rire, son bras gauche pendant inutilement à son flanc.

- Museler la vie... maltraiter autrui... éliminer les faibles... une perte de temps...

Pitoyable.

Une minuscule lumière bleue s'alluma à l'intérieur du crâne métallique, illuminant un instant la peau translucide du Kraata; un signe caractéristique, qu'il avait déjà connu par trois fois - à chaque changement de niveau, en fait. Les expériences du Protectorat semblaient avoir... retardé la nouvelle transcendance qu'il aurait dû connaître au sortir de la bataille du labyrinthe. Mais l'unique point important était que ce changement avait finalement eu lieu, et au beau milieu du combat.

- Vous ne m'intéressez pas... en tant qu'adversaire... mais uniquement... en tant que...

Rehad ne le laissa pas finir; se plaçant entre le soleil et le rahkshi, il comptait sûrement sur l'imprévisibilité de son action et la lumière de l'astre pour le de déstabiliser et lui porter le coup mortel; deux éléments d'une stratégie, qui se révélèrent être deux erreurs flagrantes. La première - tenter de surprendre un rahkshi de désintégration, dont l'ADN, le patrimoine génétique tout entier le vouait à détecter les faiblesses de son adversaire. Sur un kraata commun de faible niveau, inexpérimenté et doté d'un instinct de survie ou de réflexes atrophiés, cela aurait pu marcher; mais contre une bête infernale qui ne manquait pas le moindre détail de ce qui l'entourait, les mouvements du général avaient été lents, décomposés, prévisibles, comme si ce dernier avait prévenu son adversaire de l'action escomptée. La deuxième fut celle de croire que le soleil pouvait aveugler Trayx; aveugler un kraata était en effet tout à fait possible. Faire de même avec une armure rahkshi, par contre, relevait de l'inconscience pure.

La lame, fusant en un coup d'estoc dévastateur, s'apprêtait à perforer sans problème l'armure de la bête; facturée par l'artisan le plus renommé de l'Ultime machine, cette véritable relique était une oeuvre d'art guerrière qui pouvait passer outre la plupart des défenses traditionnelles. Le fer ne rencontra pas le fer, cependant; se figeant uniquement dans l'air, à quelques millimètres de Trayx qui avait gracieusement glissé sur le côté, mimant le mouvement d'une panthère; dans ses yeux, enfin, brillaient les feux d'une passion dévorante. A cet instant précis, Rehad sut qu'il n'avait pas affaire à une simple "bête"; s'il s'agissait en effet d'un animal, il représentait cependant tout ce que l'univers matoran et Bara-Magna renfermaient de créatures mortelles, de prédateurs nocturnes, de fléaux aussi sauvages qu'indomptés.

Tandis que le skrall reprenait sa posture défensive, il fut suivi de près - de très près - par le poing griffu de son adversaire, qui passa à un cheveu de son visage avant d'aller réduire en lambeaux l'une des extrémités de l'écharpe qui flottait autour de son cou. Trayx recula ensuite d'un pas lui aussi, se débarrassant des fibres colorées coincées entre les lames mécaniques de ses doigts avant de poursuivre.


- Comme je le disais... uniquement... en tant que...

Alors qu'il avait parlé - ou plutôt grogné de façon à peine intelligible - jusque là, cette fois la bête hurla assez fort pour faire trembler la neige, le sol et l'air autour de lui.

- Défouloir !

Le pouvoir se réveilla enfin; autour de la main droite de Trayx, une sphère fantomatique bleutée apparue, brillant faiblement dans la clarté du jour. Le kraata sursauta, aussi étonné que son adversaire d'un tel événement; l'étrange objet disparut très vite, tandis que la surface de son armure de veinait soudainement de rouge; le vermillon forma des stries qui tournoyèrent, ondulèrent jusqu'à rejoindre le bras gauche du rahkshi. Le membre mécanique frémit un instant, puis tomba tout simplement en poussière, laissant cependant intact la chaîne qui l'entourait jusque là. Le matériel rendu inutilisable était devenu un poids mort, et il convenait de s'en débarrasser; cependant, ce n'était pas Trayx qui en avait décidé ainsi. Qui - ou quoi - que ce soit qui l'accompagnait, il semblait ne pas être seul dans ce combat.

Le rahkshi ne se demanda pas un instant ce qui venait de se passer; il constata uniquement que cela le rendait plus rapide, et ne s'embêta pas à se torturer l'esprit au-delà de cette simple conclusion. Il n'était qu'une bête, après tout; les causes, les phénomènes, les conséquences et les raisons lui importaient peu. Tout ce qui comptait, à ses yeux, était uniquement l'instant présent, l'envie écrasante d'obéir à ses pulsions les plus sauvages; et en cet instant précis, elles ne lui dictaient qu'une seule chose: combattre, de quelque manière que ce soit.

La victoire n'était toujours qu'illusoire - un simple prélude à la bataille suivante. La défaite n'était rien de plus qu'une probabilité, réduite à près de zéro en cet instant. Alors, seule comptaient l'émotion, la sensation, la joie, le bonheur. Et le plaisir de passer à l'action sans s'inquiéter des dommages collatéraux.


- Apportez moi plus... de cette énergie... ce n'est pas... suffisant ..! Je vous pensais... plus amusant... Rehad... guerrier de pierre...

Il ne s'agissait ni plus ni moins que d'une provocation aussi grotesque que prévisible; Trayx n'en escomptait pas le moindre effet - à part peut-être que son adversaire se concentre davantage dans le combat, et devienne enfin un adversaire intéressant. Ce qui était tout sauf un mal, à ses yeux.

- Si vous voulez savoir.... pourquoi je combats... pour la Grande Nuit...

Un léger regard malicieux, comme celui d'un lynx jaugeant une proie avant de fondre sur elle; mais un regard empreint de franchise, qui excluait tout mensonge dans ce qui allait suivre.

- Faites mieux... que cela... en attendant... jouons... autrement...

Trayx resta aussi immobile qu'une statue, tandis qu'il s'élevait dans le ciel, lévitant lentement jusqu'à atteindre une altitude d'environ quinze mètres au-dessus de son adversaire. Cloué au sol, le ver était à la merci du rapace. La bête leva sa main droite en l'air, tandis que de nouveau cette étrange luminescence verte pulsait autour de ses griffes acérées. Puis, tandis que cette dernière gagnait en vigueur, il tendit le bras vers Rehad.

Immédiatement, une dizaine de rayons mêlant le rouge vif et le bleu électrique fusèrent dans sa direction, désintégrant tout sur leur passage - air, neige et poussière étaient totalement anéantis, ne laissant derrière eux qu'une frêle vapeur rougeâtre, dernier reliquat de leur présence avant l'ultime suppression. Dans l'esprit de Trayx, des images défilaient à une vitesse ahurissante, illustrant des possibilités, des capacités, des paradoxes, des éventualités. L'Ombre le tirant de sa propre essence, le modifiant au-delà de ce qui pouvait réellement être appelé "kraata", pour e faire devenir... autre chose.


*Porteur... de Destruction ?*

Cet instant de confusion mentale ne suffit cependant pas à le déconcentrer entièrement; il reprit les tirs Supresseurs, désintégrant toujours plus tout ce qui se trouvait sur leur passage; sans créer aucune fumée, aucun impact ni effet de souffle, aucun son à part un léger bourdonnement, ils se révélaient cependant d'une mortelle efficacité.

*Cela ne m'intéresse pas... le destin que l'on m'a imposé... ne me plaît pas...*

Les pensées de celui qui croyait suivre son instinct en se battant pour le Protectorat retrouvèrent leur totale intégrité, tandis que ce dernier continuait de darder de ses rayons le général impérial qui se retrouvait alors en bien mauvaise posture - le moindre impact désintégrerait sans distinction au contact - que ce soit une épaisse couche de blindage... ou le visage de Rehad, et le cerveau juste derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Rehad VS Trayx   Ven 22 Mai - 17:49

- Une perte de temps. Certes, pour vous cela doit l'être, et vous n'en avez plus beaucoup. Vous auriez tord de le gaspiller.  

L’attaque aurait dût l'aveugler. Ainsi cela lui donnait une information précieuse, ce Kraata, bien que possédant une acuité visuelle, ne s’en servait pas comme son sens primaire de perception. Ainsi il restait plusieurs autres sens. Le sens tactile, l'ouïe, ou encore l’odorat. La dernière pouvait sans doute être éliminer, l’odeur de poudre étant trop présente sur l’entièreté du col, il y avait peu de chance que ce sens était celui qu’il utilisait principalement. Les contours de sa stratégie semblait peu à peu se dessiner. Il se repassa toutes les informations qu’il avait déjà eu sur les rahkshi. En effet, devant probablement en commander au nom de Shrecki lors de prochaines batailles, ce dernier lui avait expliqué quelques bases sur le fonctionnement de ces armures et sur les larves qui les contrôlaient, le strict nécessaire pour qu’il puisse les utilisé de manières optimales sans pour autant lui donner trop d’informations, pour l’hypothétique futur où la confrérie devrait affronter l’empire un jour.
Alors qu’il revenait en posture défensive la main du Rakhshi passa devant lui, ne réussissant pourtant à arracher qu’un morceau de son écharpe, si sa main n’avait pas été griffu, il aurait pu avoir une prise sur Rehad et en profiter pour l’atteindre, lui ouvrant alors une possibilité d’attaque, mais le métal dur coupa le tissu fin, et ce morceau fut arraché et coupé en lambeau.

- Sérieusement ? Si vous voulez à ce point mourir, allez donc vous mettre sur le chemin d’un de nos obus, et arrêter de faire m’emmerder ainsi! Ce sera plus rapide, pour vous et pour moi. Ne comprenez vous pas ? Vous n’avez aucune finesse, aucune retenue, aucun contrôle sur vous même.

Le Rahkshi s’était alors débarrassé du bras que Rehad avait atteint, apparemment inutilisable. C’était un geste que Rehad ne pouvait comprendre, lui qui ne pouvait remplacer son bras à son aise s’il était amputé, contrairement à des créatures de l’univers matoran dont il avait entendu parler de tels exploits durant son cours séjour. Le débarra de se poids mort lui faisait gagner un peu de vitesse semblait il, mais cela n’était guère significatif et même handicapant, compte tenu de la perte d’équilibre que cela représentait, son centre de gravité avait ainsi été décalé, et ils étaient ainsi plus exposé aux attaques déséquilibrantes, non habitué que ce rahkshi était à cette masse inégalement répartit.

Sans doute s’était-il aperçut de cela, ou bien pensait-il qu’en volant il échapperait au Skrall cloué au sol par sa morphologie terrestre? Ou n’était-ce qu’un instinct, imposé par celui qui veillait sur cette larve? Le Kraata se concentra et une dizaine de rayons désintégrateurs fusèrent vers Rehad. Si Shrecki ne lui avait pas expliqué un minimum sur les rahkshi aurait pu le faire paniqué, mais Trayx venait de faire deux erreurs, qui rendait son attaque futile. La désintégration était un pouvoir de contact. Ainsi, la lancé en rayon de cette manière demandé énormément d’énergie. La deuxième avait été de multiplier les rayons, les faisant couvrir une plus grandes zones, certes, mais les affaiblissant largement.

- Citer moi une seule personne ayant réussit à vaincre son adversaire sans avoir le contrôle sur soi même? Les agori déjà  démembrés ne compte pas comme des adversaires, si vous vous posez la question. Vous croyez être un adversaire puissant? Vous n’avez démontré absolument aucune compétence depuis le début du combat, autre que votre pouvoir, un flingue, mis dans les mains d’un môme.

Rehad avait une pierre en main, un morceau de roches de la taille de sa tête, le Rahkshi aurait pu se demander quand l’eut-il ramassé, il se contenta de le jeter dans la trajectoire du rayon le visant. Ces rayons désintégrait tous sur leur passage, air, neige, poussière… mais contre un objet consistent, il suffisait alors d’à peine un demi mètre pour leurs faire perdre toute force, l’énergie du rayon se vida entièrement en réduisant la pierre en poussière. Les autres rayons eux se vidèrent sur le sol autour de lui, ne le touchant point. Il n’eut même pas à faire un pas.

- Même les Vorox ont la décence de chasser en meute. Vous pensez pouvoir me prendre en duel si je m’y met sérieusement contre vous? Ma mansuétude fait que vous êtes toujours en vie, je vous laisse une chance de vous rendre compte de vos erreurs.

Pendant le court instant de déconcentration que le Rakshi eut, Rehad eut lui, le temps de dégainer son arme, de la charger de deux projectiles, et de les tirés tous deux. Il devait lui en rester une vingtaine après ces deux coups, stockés dans une petite pochette à son genou. Le rahkshi repris ses tirs de suppressions. Ces tirs aurait put désintégré les deux projectiles de Rehad, cependant le Rahkshi se rendit compte trop tard qu’ils était légèrement excentré sur la droite, le vent alors, soufflant en une forte bourrasque, se chargea de lui même de corrigé la trajectoire, il n’y avait que quelques degrés à rectifié après tout, la première fonça alors vers le Rahkshi et explosa au contact de quelques choses, la deuxième explosa à son tour quelques secondes plus tard, cependant elle dégagea en plus un écran de fumer noir, cachant au Rahkshi Rehad. Même s’ils n’avaient pas été touché, ils avaient dut recevoir le choc de l’explosion, le déséquilibrant. Un bruit de métal s’entrechoquant fut cependant entendu. Esquiver les rayons désintégrateurs fut alors pour Rehad un jeu d'habileté. Quelques pas bien rythmé, quelques mouvement de son tronc entier pour s’esquiver les rayons, le Skrall se dégagea de la zone bombardé ainsi, profitant de l’espace entre les tirs.
Un murmure se fit alors entendre dans le vent noir portant la fumée.

- C’est votre dernière chance, Rahkshi.

[hrp] Ta perception des faiblesse ne fais pas de Trayx quelqu’un ayant une acuité visuelle accrue, se sont des choses totalement différentes.[hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Rehad VS Trayx   Ven 22 Mai - 23:29

Les rayons de suppression frappèrent le sol en nombre, transformant rapidement le plateau glacial en un véritable gruyère, très peu propice aux déplacement rapides et soudains; Rehad avait cependant su se défendre de cette pluie mortelle, au moyen d'une simple pierre qui servit de bouclier au premier tir. Le skrall esquiva ensuite les autres tirs, au rythme soutenu mais à la précision plus grossière; puis, tandis que Trayx se préparait à un autre assaut, le leader impérial profita du court répit pour charger deux munitions dans son revolver, et faire feu sur le Réprouvé.

Arrivés à moyenne distance du rahkshi, les projectiles explosèrent l'un après l'autre; sans cependant pouvoir le toucher, détruites par l'étrange mal qui semblait s'obstiner à vouloir protéger le kraata des assauts à distance de son ennemi, elles purent détonner et déclencher une puissante onde de choc. Trayx, pris de court, fut projeté au sol quelques mètres plus bas, parvenant cependant à voltiger dans les airs pour se rattraper à l'aide de son unique main valide.

Autour de lui, une épaisse fumée s'était installée, partiellement soufflée par l'explosion mais cependant assez épaisse pour cacher Rehad aux yeux du kraata. Le silence retomba subitement autour des deux guerriers, tandis que le rahkshi se relevait lentement, avec précautions. Son corps organique avait été fortement secoué, suffisamment pour le sonner quelques instants, mais le serpent des ombres sut se remettre du choc avant que le skrall ne puisse réellement en profiter.


- C’est votre dernière chance, Rahkshi.

Si Rehad se croyait caché par ce fin rideau de poussière, il se trompait lourdement; certes, son image était occultée, mais il en était tout autre des vibrations de son corps, de la chaleur de ses muscles, du battement de son corps ou encore du champ électrique de son système nerveux qui trahissaient sa présence aussi bien que s'il avait allumé un phare en pleine nuit. Attendant, dans les ténèbres, il semblait laisser un ultime répit à Trayx avant d'en finir. L'éventail de choix qui s'offraient à ce dernier se retrouvait donc singulièrement limité: soit il tentait de fuir, préservant son existence mais risquant la colère du Protectorat, soit il continuait la lutte, au risque de se retrouver complètement dépassé par Rehad.

La neige tombait doucement autour du rahkshi, immobile et silencieux dans cet enfer gelé; humant doucement l'air autour de lui, la bête se retrouva de nouveau envahie de flagrances entêtantes et violentes: sang, poudre, métal, unis en une cacophonie sensorielle qui aurait tôt fait de rendre fou le prédateur sanglant si jamais il ne s'était pas immédiatement repris, maintenant de peu le contrôle précaire sur ses propres émotions.

Fermant les yeux un seul instant pour tenter de se concentrer et d'échapper à ses instincts barbares, son esprit fut cependant momentanément empli d'un flux frénétiques d'images, défilant trop rapidement pour que Trayx puisse les comprendre: des souvenirs flous, les réminiscences d'un passé qui ne lui appartenait pas mais qu'on lui avait imposé à la naissance. Lorsque ses paupières se relevèrent, pas même un battement de cœur ne s'était écoulé. Un léger sourire se dessina sur son visage synthétique, tandis que ses crocs s'écartaient légèrement les uns des autres en un rictus presque forcé; ce faisant, une épaisse vapeur fut exhalée entre les lames acérées qui hérissaient sa mâchoires, se dissipant bien vite dans l'air environnant.


- Le cycle se répète, comme des explosions dans le ciel... la seule chose qui pourrait vous sauver, est également la seule chose que vous refusez de voir. Vous avez tellement bâti... uniquement pour détruire ensuite... cet autel de malédiction que vous avez élevé... je le réduirai en cendres.

Vous me regardez de haut, jouant au roi... mais vous avez depuis longtemps... perdu le droit de porter cette couronne. Vous tomberez, Rehad. Aujourd'hui... ou demain... quelle importance ? Vous ne serez pas le seul... et lorsque ce sera le cas... je saisirai ma chance... j'attiserai les flammes de la destruction... pour le réduire en cendres... cet autel d'injustice...

Trayx enroula lentement la chaîne noire autour de son bras droit, puis recula avec nonchalance de quelques pas pour ramasser la Morgenstern hérissée de pointes qu'il avait lancée sur Rehad au début de leur joute; tandis que les maillons de l'arme hétéroclite tintaient les uns contre les autres en un morbide carillonnement, la masse d'armes émit un bruit désagréable lorsque ses piquants métalliques griffèrent la glace qu'elle avait fait littéralement éclaté sous la force du choc.

- Amusons nous... encore un peu..!

Trayx se retourna subitement, contrastant de façon brutale avec ses mouvement jusqu'alors lents, calculés. Sans plus attendre, il étendit le bras droit sur Rehad qui se croyait faussement caché par l'épaisse fumée environnante. Les maillons de la chaîne s'étirèrent en une courbe latérale qui dépassait la position du skrall de plusieurs mètres; ainsi, s'il n'esquivait pas, l'arme s'enroulerait autour de lui, le capturant en une étreinte qui le laisserait vulnérable à un assaut ultérieur. Sachant pertinemment que ceci ne serait pas suffisant contre un skrall de la caste supérieure, le rahkshi lança en même temps sa massive Morgenstern droit sur la tête du général impérial; elle partit en ligne droite et avec une vitesse impressionnante malgré sa masse importante. Cerise sur le gâteau, le kraata émit une légère onde de désintégration au travers de son pied droit qui se propagea ensuite dans la roche en direction de Rehad, réduisant le sol en poussière sur son chemin en vue de le déstabiliser.

L'assaut semblait très complexe - surtout pour un serpent de l'Ombre; fonçant droit sur le skrall, la chaîne, la masse d'armes et la désintégration se refermaient rapidement en un piège mortel. Et le tout, bien entendu, camouflé par l'épais rideau de fumée que Rehad avait lui-même fait tomber sur le plateau de glace...
Revenir en haut Aller en bas
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Rehad VS Trayx   Dim 28 Juin - 16:06

Les balles de Rehad avaient explosé en vol... Qu'était-ce que cette sorcellerie encore? Une aura de désintégration peut être? Cependant sa lame avait très bien put lui trancher le bras sans pour autant qu'il y ait d'impact sur celle ci, à cette vitesse une telle aura n'aurait pas eu le temps de grignoter le métal qui entouré les douilles de ses projectiles. Cela devait sans doute être un processus conscient, il avait sans doute canaliser son pouvoir de désintégration dans les endroits où ils allaient être frappées pour les désintégré avant cela. Peut être Rehad avait légèrement sous estimé son adversaire sur sa maîtrise de son élément. Il commençaient à bien percevoir les limites de cette armure articulé, et avec cette écran de fumé, Rehad avait ainsi une nouvelle confirmation, le Rashkshi ne se fiait pas au bruit pour le trouver. Le champs des possibilités se réduisaient petit à petit. Malgré le bruit des coups de feu et la bataille en fond, Rehad entendit le bruissement du métal s'entrechoquant de la chaîne, un sifflement d'une arme qui traversa alors la fumée... Rehad pensa à deux choses en cette instant. La première était que cette action étaient atrocement stupide, ainsi lâcher son arme le rendait vulnérable à une contre attaque, et il prenait le risque de perdre celle ci. D'un autre côté, Rehad pour esquiver la masse d'arme dût contorsionner son corps et la pointe de l'arme passa à quelques centimètres du casque du Skrall, il remarqua ensuite une chaîne, ratissant le terrain de côté dans un arc de cercle, sans doute dans le but de le capturer, la chaîne s'enroulerait sur le premier obstacle qu'elle rencontrerait ainsi. Rehad ne se fit pas prier et fit danser sa lame. D'un simple coup latérale, il trancha l'un des maillons qui fit se fendre la chaîne en deux, la raccourcissant ainsi d'un bon mètre. Si le bout connecter à Trayx continua ainsi sa course sans toucher Rehad, l'autre voltigea, frappant sur l'armure du Skrall, sans pour autant faire de dégâts, peut être un bleu, à peine, sur la peau du guerrier, puis elle s'écrasa lourdement au sol quelques mètres derrière lui. La fumée commençait à disparaître alors, emporter par une rafale de vent, Rehad recula alors d'un pas, repérant que le sol était en train de s'effondrer. Les trois actions qu'il venait de faire pour déjoué l'assaut de Trayx n'étaient absolument pas au même niveau que celle qu'il avait précédemment exécuter, elle s'était suivit dans un mouvement fluide et rapide, ne laissant pas la place à la réflexion. C'était plus que des parades, plus que de l'instinct, mais les réflexes affûtés d'un combattant qui n'avait combattu que pour défendre sa vie. Si cette assaut avaient été mieux coordonnés, en prenant en compte la vitesse de frappe de chaque assaut pour les rendre simultanées, alors il aurait pu devenir bien plus dangereux. C'était déjà d'un niveau plus que correct, et nombres de ses soldats se seraient laissé pris au piège, encore un peu d'entrainement et ce rahkshi pourrait constituer une menace importante. Même si la dernière attaque n'était pas immédiatement dangereuse, elle fragiliserait la structure de la plateforme sur laquelle était les deux combattants, ils se devaient d'être prudent, cette créature serait bien capable d'essayer de faire s'effondrer un pan de montagne et s'envoler en laissant Rehad à terre. Il ne devait pas rester statique. Rehad commença à courir, observant un cercle d'un rayon de 10 bio autour du Rahkshi. Il n'avait pas de thornaxx sur lui, il ne transporter que de la poudre de thornaxx comprimer dans ses balles, les explosions ainsi créer étaient plus faibles mais plus précise, cependant ne suffirait pas contre son adversaire. S'il pouvait désactivé cette... "aura" de désintégration, l'une des balles pourraient percer l'armure et provoquer des dégâts internes.
Une fois a l'opposé de l'endroit où le sol avait été fragiliser, Rehad, fit trois pas, à la fois rapide et assez amples pour le rapprocher de Trayx suffisamment pour lui asséné une nouvelle estoc. Cette frappe était légèrement plus rapide que la dernière fois. Il donna ensuite un coups de bouclier pour sonner le rahkshi qu'il suivit son coups d'une taillade circulaire sur le côté, ainsi si le rahskshi devait exécuter la même esquive, il se ferait prendre par le deuxième coups. Le Skrall fit alors deux pas arrière pour constater le résultat de son action, bouclier lever, lame prêt à frapper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Rehad VS Trayx   Mar 30 Juin - 4:56

Trois pas seulement, qui suffirent au skrall pour s'approcher de son ennemi et l'attaquer de front. Une attaque directe, sans fioriture ni bavure, mais qui manquait cependant cruellement d'originalité et d'imprévisibilité pour réellement espérer pouvoir éliminer un rahkshi de ce seul assaut. Le premier coup d'estoc passa à un cheveu de la tête de Trayx, qui se baissa juste à temps pour ne pas voir son corps organique embroché par la lame d'Artakha; malgré le caractère simpliste de l'attaque, elle était portée de façon extrêmement précise, et si les réflexes du rahkshi n'avaient pas été assez aiguisés, ce dernier aurait été tué sur le coup.

Alors que le fil de l'épée passait glissait le long de la joue synthétique du guerrier bestial, ce dernier resta immobile, un unique instant; tandis que le métal poursuivait sa route derrière sa tête, le rahkshi de désintégration laissa tout simplement agir son patrimoine génétique, enregistrant méticuleusement chaque détail, chaque information qui pourrait se révéler utile à l'avenir; y compris le lourd bouclier labyrinthe qui s'apprêtait à le frapper pour le sonner et qui, s'il parvenait à percuter sa tempe, mettrait immédiatement un terme à cette escarmouche isolée.

Tout cela n'était pas bon pour Trayx, qui sentit une certaine frustration monter en lui, gâchant presque le temps d'un instant le plaisir du combat: chaque attaque, chaque action du skrall était trop dangereuse pour être ignorée, trop puissante pour être arrêtée et trop précise pour pouvoir s'en défaire facilement. Désormais affaibli par le combat, ce qui semblait loin d'être le cas de Rehad, la moindre erreur pouvait signer l'arrêt de mort du Réprouvé; lui qui avait rejoint le Protectorat pour augmenter ses chances de survie, périr en ce lieu aurait été une fin bien ironique.

Le rahkshi décida de mettre là un terme à son observation. Utilisant de concert son pouvoir de lévitation, son propulseur dorsal ainsi que les puissants servomoteurs de ses jambes, il prit appui sur le sol pour se dégager de son adversaire. Le bouclier passa prêt de son visage, mais le coup d'épée qui suivit trancha uniquement de l'air tandis que Trayx se réceptionnait sur le sol plusieurs mètres en arrière. Dérapant de quelques centimètres sur le sol, le guerrier bestial maintint ensuite sa position grâce à ses griffes mécaniques, avant de recentrer immédiatement son attention sur le petit skrall qui lui faisait face. Laissant échapper un sifflement enjoué, le Réprouvé enroula de nouveau la chaîne autour de son unique bras restant; raccourcie d'un bon mètre, son utilité s'en retrouvait réduite, surtout face à Rehad qui se concentrait sur la maîtrise du corps à corps.

Les deux guerriers se firent face un instant; le vétéran de milliers d'années de guerre, renforcé par l'expérience d'innombrables conflits, et le jeune prédateur à peine sorti de l’œuf, encore en train de découvrir le monde au travers des souvenirs que lui avait légué son créateur. Eux qui avaient combattu côte à côte dans la vallée du labyrinthe, et qui désormais par la ruse du Maître se faisaient face en une joute mortelle. Eux qui pensaient tous deux se battre pour la vraie raison, eux qui pensaient tous deux avoir le devoir de tuer pour sauver ce qui lui était cher; la guerre ne faisait pas de cadeau, aux anciens comme aux nouveaux arrivants. Cela, Rehad le savait parfaitement depuis très longtemps; Trayx, quant à lui, ne le percevait qu'à peine au fil de ses multiples et méticuleuses observations.

Un grondement sourd, sortant des entrailles de la bête; une poussée de rage, aussi brutale que violente, et Trayx s'envola dans les airs tandis que sa lévitation l'éloignait du sol. Entre les doigts de son unique main, des étincelles rougeâtres crépitèrent un instant alors que le hurlement du rahkshi retentissait avec force au travers des montagnes noires. Un mouvement rapide et soudain, analogue à celui d'un lancer de couteau à cela prêt que le geste était horizontal et non vertical. Les étincelles s'épaissirent, formant une colonne foudroyante de Désintégration brute qui frappa le sol au centre du plateau - à plusieurs mètres de Rehad. Un geste qui, contrairement aux apparence, n'avait rien de hasardeux.

La colonne rougeoyante s'évapora très vite, tandis que l'essence élémentaire s'enfonçait profondément dans la roche, ne se déversant qu'aux points les plus faibles de la structure minérale. Le plateau, déjà affaibli par les nombreuses attaques du rahkshi, s'effondra immédiatement sur lui même en un glissement de terrain qui risquait à tout moment d'enterrer vivant le petit skrall, à moins qu'il ne le fasse tomber dans le gouffre mortel qui l'entourait; le général impérial allait devoir faire preuve de finesse et de sang froid...

L'attaque, bien au-delà des standards d'un rahkshi de désintégration, sembla également avoir un effet sur Trayx; ce dernier sentit une grande fatigue envahir son corps organique, même si cela ne réduirait en rien la puissance de son armure mécanique. Par réflexe, le Réprouvé cessa d'utiliser sa lévitation pour basculer sur le propulseur dorsal qui crachota un instant avant de prendre le relais. Tandis qu'en dessous de lui, à plus d'une quinzaine de mètres de là, le plateau rocheux s'effondrait sur lui-même en un nuage de neige et de poussière qui cachèrent très bientôt le Réprouvé au yeux du skrall.
Revenir en haut Aller en bas
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Rehad VS Trayx   Jeu 9 Juil - 20:21

L'attaque que le Rakhshi relâchait n'avait rien de particulièrement puissante. C'était même une attaque assez faible en terme de puissance destructrice seul, cependant elle visait des points précis de la structure, le point qui ferais s’écrouler une partie du plateau. Il ne touchait que ces points là, les points porteurs de la structure minérale. Manipuler avec une telle précision son pouvoir, à distance qui plus est, semblait avoir quelques peu affaiblit le rahkshi. Si Rehad fatiguait lui aussi, il n'en aurait laissé rien paraître, le rahkshi n'aurait ainsi pu savoir l'état du Skrall, c'était une personne stoïque en combat, qui ne laissé aucune émotion s’étalait sur son visage. En cela, cette action relevait d'un niveau supérieur à ce que le rahkshi avait proposé jusque là. Le Skrall cependant avait déjà envisagé cette éventualité depuis un moment, et avait déjà réfléchi à comment il allait réagir. Ainsi avant même que le Rahkshi n'est fini son action Rehad était déjà en marche. Parmi l’éventail des possibilités laissé à sa disposition, l'un aurait été d'agripper l'armure volante, cependant cela laisserait à son adversaire l'ascendant et créerait des ouvertures. Une autre solution aurait été de rester sur le plateau. En effet seule une partie de celui ci était sur le point de s'effondrer, là où Rehad était rester la majorité du combat, cependant une combattre dans un espace aussi réduit ne convenait pas à Rehad. Si cela n'était que du corps à corps il n'y aurait eu aucun problème, mais il avait besoin d'espace pour anticiper et esquiver ces attaques élémentaires dont il n'avait que peu l'habitude d'affronter. Un défaut qui, avec le temps, finirait par disparaitre. Une autre solution serait de s'engager sur le chemin pour rejoindre le col, une arche, tel un pont escarpé. Cette endroit était bien trop exposé aux attaques de désintégration, et il lui faudrait bien moins de temps qu'avec le plateau pour fragilisé la structure. Non, le choix de Rehad s'était porté sur une option encore différente.

Il fonça vers le gouffre, rengainant au passage son épée lui permettant de courir sans gêne, elle l'aurait de doute façon gêné dans son action. Et car il avait déjà prévu cette possibilité il arrivait au bord de celui ci alors que l'attaque du Rahkshi commençait à peine à détruire les points sensibles de la structures minérales. Il observa le fond quelques secondes, estimant la profondeur de celui ci, puis sans une pensée de plus sauta. La paroi était extrêmement raide mais pas verticale pour autant, il manquait peut être 4° pour que cela soit le cas, ainsi le mur semblait se rapproché de lui et dès qu'il fut assez proche Rehad enfonça sa main gantelé dans la roche pour ralentir sa chute. Les doigts s'enfoncèrent dans la roche et des étincelles s'échappaient du frottement entre le métal et la roche, une longue trainée se dessinait sur la paroi. Un bruit de craquement s'échappa alors et des longues fissures se dessinèrent sur la paroi. D’abord de la poussière, puis des cailloux commencèrent à chuter sur Rehad. Son bouclier était malheureusement accroché à son bras ganté, son bras gauche et il lui fallut le décrocher avec sa main libre pour se protéger avec, laissant le temps à de la poussière d'entrer dans ses yeux et à plusieurs cailloux de frapper son armure et son casque. S'il n'était pas ainsi armuré, il serait déjà mort. S'il n'était pas ainsi armuré même, sa chair aurait sans doute était arraché par la roche. Un bruit se fit soudain entendre, un énorme rocher de plusieurs mètres commençait sa chute, juste au dessus de Rehad. S'il se le prenait il serait sans doute écrasé. Il soupira.

Rehad estima qu'il restait entre une bonne dizaine de mètres et une vingtaine. Il ne pouvait attendre plus longtemps sous peine de se faire écrasé. Il détacha sa griffe de la roche, s'appuya de ses deux jambes sur le flanc de montagne et donna une puissante impulsion pour s'écarter du flanc. se tourna alors en l'air, sa tête faisant face au ciel et se protégea avec son bouclier. La douleur fut vive, cependant il ne tombait pas sur le sol nue mais sur de la poudreuse, de quoi amortir sa chute, pas assez cependant pour lui éviter l'intense douleur secouant ses membres. Il entendit un grand bruit et sentit une projection de neige provenant de quelques mètres à sa gauche. Le rocher qu'il voulait éviter venait de s’écraser. Contre son bouclier se fracassèrent alors plusieurs cailloux, roches moins importante, une bonne dizaine. Il prit une grande respiration puis se releva, espérant un instant que son adversaire le croyait mort. Il ne fallait pas compté la dessus. Il commença alors à marcher. Il avait encore mal dans ses muscles à cause de la chute, cependant rien d'insurmontable. Il boita quelques pas dans un premier temps, puis recommença à marcher normalement, ignorant le douleur. Il pourrait toujours se battre si le besoin s'en faisait sentir, ce n'était pas un problème. Le rahkshi avait fait une erreur en pensant que cette arche était le seul accès au col. Rehad connaissait la région, tout skrall qui se respecte avait appris par cœur les cartes de la région. S'il suivait ce gouffre vers l'ouest, il finirait par trouver un petit sentier, le ramenant au col... L'autre bout du col. Celui par lequel le protectorat était venu. Arrivé par ici seul serait suicidaire, cependant si le rahkshi le suivait, il pourrait même utiliser cela à son avantage. Tous ce qu'il devait maintenant savoir était que ferait son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Rehad VS Trayx   Dim 19 Juil - 23:29

Rehad tomba lourdement dans la neige, sa carcasse de chair et de sang protégée des éclats rocheux par l'épaisse armure skrall; amortie par l'épaisse couche de poudreuse, la chute ne fut cependant pas décisive, et le général impérial fut seulement gêné quelques instants, boitillant sur quelques pas avant de reprendre sa marche normale. Trayx, quant à lui, soupira avec un léger sourire. Satané, sacré Rehad ! Malgré tous les efforts du Réprouvé, ce dernier était parvenu à toujours retourner la situation en sa faveur; fort de plusieurs dizaines de milliers d'années d'expérience, d'une infinité de combats et d'un nombre incalculable de batailles - auxquelles il avait, faute de vaincre, au moins survécu - il n'avait laissé aucune chance au rahkshi à peine sorti de l’œuf protodermique qui avait autrefois enfermé son essence organique.

La petite créature élémentaire prit un peu d'altitude, s'écartant encore du monde en contrebas. Un étonnant silence régnait, malgré la bataille qui faisait rage à quelques kilomètres d'ici. Le vent du nord soufflait doucement, mais suffisamment pour emporter au loin les violentes clameurs du conflit. De très légers flocons tombaient du ciel en une pluie de diamant, éclairés par les rares rayons du soleil qui parvenaient à se frayer un chemin à travers l'épaisse couche nuageuse.

De nombreux signaux clignotaient en rouge à l'intérieur du crâne artificiel; des runes d'avertissement pour la plupart, ainsi que quelques indications quant au déroulement de l'assaut du Protectorat, qui suivait son cours malgré l'absence des chefs du Dernier Ordre. Profitant du calme et du fait que son adversaire n'avait aucun moyen de le toucher à cette distance, Trayx lança un rapide diagnostic, laissant alors apparaître des explications plus précises.


++ Rapport d'état ++

+ Intégrité structurelle compromise: bras gauche, épaule gauche
+ Intégrité structurelle des autres segments sécurisée
+ Blindages ablatifs efficaces à 84%
+ Barrières cinétiques chargées
+ Réserves de secours en attente
+ Evénements enregistrés avec succès, stockage dans les capsules mémoire terminé

-------------

+ Etat de santé optimal; légère fatigue détectée. Injection de stimulants et de purgateurs.

++ Fin du rapport ++

Le kraata siffla lorsqu'une minuscule aiguille se planta directement dans sa chair, transfusant diverses substances qui eurent un effet immédiat: les stimulants firent disparaître les effets de la fatigue physique, liée à l'utilisation de la Désintégration, tandis que les purgateurs éliminaient progressivement les sous-produits organiques inutiles et autres toxines inextricablement liés au métabolisme organique de Trayx. Il faudrait plusieurs minutes pour que le guerrier puisse de nouveau combattre efficacement, et en attendant il devrait se tenir loin de tout corps à corps...

En-dessous de lui, marchant péniblement dans l'épaisse couche neigeuse qui lui arrivait aux genoux, son adversaire s'était immobilisé, observant attentivement ses moindres faits et gestes. Si Rehad avait décidé de se laisser tomber au sol, il comptait soit quitter le combat, soit trouver un autre lieu où il pourrait se battre contre le Protectorat - que ce soit en affrontant les drones ou l'un des Réprouvés, à moins qu'il ne tente tout simplement d'attirer Trayx dans un piège.

Cependant, ce dernier avait admis sa défaite; il ne pourrait pas vaincre le skrall en ce jour. Après tout, il ne l'avait pas suivi pendant plusieurs mois pour rien. Il l'avait choisi, lui et pas Tuma ou un autre; car il avait parfaitement senti que parmi tous les membres de l'Empire qu'il avait rencontrés, ce petit guerrier râblé était celui qui saurait maximiser au mieux ses chances de survie, et lui apporter le plus de connaissances sur ce monde dangereux. En tant qu'allié comme en tant qu'ennemi, Rehad avait apporté au rahkshi un précieux savoir. Chacun de ses mouvements, ses attaques précises, ses esquives millimétrées, ses parades fermes et rapides à la fois... une véritable mine d'or, une technique qui n'avait rien à envier aux meilleurs bretteurs de l'univers maroran.

Tout cela avait parfaitement été enregistré dans les banques mémorielles du kraata, même s'il devrait faire un tri important des tactiques utilisées par le skrall en ce jour; quoique terriblement efficaces, la plupart d'entre elles étaient complètement inadaptées à la structure corporelle du rahkshi et du serpent mortel qui l'habitait.

Le vent tourna, et immédiatement les clameurs de la bataille au loin envahirent de nouveau le ciel des Pics Noirs. Cris de guerre, martèlement mécanique, râles d'agonie, bruit caractéristique de drones explosant.

Là.

C'est là-bas qu'il devait retourner; se battre contre Rehad n'apporterait rien de plus, à part le mettre en danger. Trayx huma l'air un instant, goûtant à ses multiples mais âcres saveurs. Sang, poudre, huile, fumée; quelques notes plus douces, minérales, peinant à se frayer un chemin au travers de ces violentes et agressives senteurs. Le rahkshi jeta un dernier regard à la fourmi qui le fixait, une centaine de mètres plus bas, puis activa son réacteurs dorsal à double sortie. La température augmenta immédiatement de plusieurs degrés à l'intérieur de l'armure rahkshi, très vite ramenée à la normale par les systèmes automatiques de régulation; l'instant suivant, le Réprouvé s'élançait à travers le ciel des Pics Noirs, minuscule point sombre au milieu des béhémoths de roche et de neige qui l'entouraient de toutes parts, défilant sous ses yeux.

En quelques minutes il fut de nouveau au Col de la Croix Noire; la victoire ne semblait pas vouloir se décider à finalement tomber dans l'un des deux camps, mais il s'agissait là toujours d'une manne pour Trayx, qui repéra très rapidement le porteur Protector grâce aux affichages interactifs de son crâne artificiel. D'une simple torsion de son torse, il passa de la ligne droite à une élégante vrille qui le vit redescendre en piqué vers le sol, loin du front.

Enroulant de nouveau la chaîne noire autour de son avant-bras droit, il se munit de nouveau de Pitié avant de s'élever encore une fois loin au-dessus du col. Il ne lui fallut qu'un seul regard pour trouver une position de tir idéale: une petite corniche rocheuse sur le flanc d'une montagne qui offrait un abri aussi monumental qu'escarpé. Une puissante impulsion, suivie d'une légère courbure puis d'un salto, et Trayx se retrouva sur la plateforme minéral, surélevé et en retrait par rapport à la bataille.

Parfait...

Coupant son réacteur dorsal, il bascula immédiatement l'énergie ainsi libérée dans les barrières cinétiques du son armure - en cas d'attaque surprise - puis épaula Pitié à une seule main. Sans son bras gauche, le recul risquait de s'avérer plus que conséquent; mais en espaçant les tirs et en laissant les stabilisateurs de son épaule restante faire leur travail, ses attaques à longue portée se révéleraient tout aussi mortelles que s'il enfonçait le canon de son arme directement dans la tête de ses cibles.

Trayx coupa les processeurs d'acquisition de cible et laissa son seul regard guider ses mouvements. Il avait l'embarras du choix; aucune armure des artilleurs ou attaquants skralls ne risquait de les sauver de sa létale précision; même renforcées, elle laissaient toujours une faille, un défaut dans leur conception que le rahkshi ne manquait pas de remarquer.

Son dévolu se porta finalement sur un artilleur qui venait d'arracher la tête d'un soldat Protector isolé. Le kraata inséra une munition en protodermis standard, la chargea en énergie de Désintégration, et se permit de savourer cet instant particulier, sachant pertinemment que sa proie allait périr, complètement inconsciente de l'épée de damoclès qui s'apprêtait à frapper. Son instinct de prédateur aurait voulu le pousser à aller abattre le petit guerrier de ses griffes, déchiquetant son armure puis ses chairs et ses os, mais sa raison surpassa immédiatement la pulsion de violence: les effets des stimulants étaient certes encore actifs, accroissant encore son acuité martiale, mais les purgateurs n'avaient pas fini d'éliminer toutes les toxines de son organisme.

Il pressa la gâchette de tir.

Le recul fut amorti par les stabilisateurs de son épaule restante, mais l'arme s'éleva tout de même de plusieurs centimètres alors que la balle avait déjà fait exploser le crâne de l'artilleur. L'instant d'après, la Désintégration se libéra, se frayant un chemin à travers le corps puis la roche sans cependant se décharger. Tâtonnant à travers la matière, elle avança au hasard en plusieurs arcs brisés semblables à des griffes brillant d'un bleu éclatant. Cinq autres artilleurs furent touchés, un après l'autre. Leurs armures, leurs armes, leurs os et leurs chairs furent immédiatement réduits en une fine poussière sanguinolente, ne laissant rien d'eux sinon une tâche macabre sur le sol, et un léger voile de fumée qui ne tarda pas à être soufflé par le vent et les détonations.

Une demi-douzaine de vies, ainsi effacées en un clin d’œil. Satisfait, Trayx chercha une autre cible des yeux, puis se prépara à un nouveau tir, prenant cependant garde à surveiller en permanence l'indicateur radar qui le préviendrait au cas où un certain skrall décidait de le prendre à revers...


[HRP] Attaque normale sur un artilleur skrall, qui est détruit; utilisation de l'émetteur IEM pour propager l'attaque sur 5 autres artilleurs si le dernier didacticiel n'est toujours pas actif (comme c'était le cas pour le dernier message de Tanika). Mon prochain message sera posté sur le topic principal à moins que Rehad ne décide de continuer le combat contre moi sur le col de la Croix Noire. [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chutes Sombres][Event] Rehad VS Trayx   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chutes Sombres][Event] Rehad VS Trayx
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Chutes Sombres][Event] Raidark VS Tanika
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Montagne des Pics Noirs :: Les Chutes sombres-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos