Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Stelt] La ville

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Exo-Jal (disparus)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 1200 - DEF: 1500

MessageSujet: [Stelt] La ville   Sam 2 Oct - 16:54

Un ussanui sortit d'un des deux vaisseaux dorés surplombant Stelt, signe bien représentatif de la puissance de la flotte de la Triade. L'atterrissage fit voler une gerbe de débris, de ressorts, de têtes arrachées et bien d'autre déchets technologique. Les rares survivant s'enfuirent, le regard pourtant éteint : il ne leur restait plus que l'instinct de conservation, la moindre parcelle de leur intelligence effacée par la peur des combats récents.
Ils ne faisaient rien pour sauver les bâtiments qui brûlaient encore, et à peine pour sauver les blessés. Ils n'avaient plus rien, à part des cadavres, des ruines et la vie. Exo-Jal n'avait pas besoin d'explication quand à l'état pitoresque de ceux ci : il avait lui même vécu ça.
Le commandant pausa le pied sur une dalle noircie par un tir perdu, écrasant au passage une main. De soldat protector ou de matoran, peu lui importait pour l'instant : seul ce craquement, ce sinistre, ce léger craquement le maintenait à la réalité, à ce sol, l'empêchant de repartir dès maintenant sur son vaisseau, laissant quelques personnes à leur misère. D'un geste rageur, il frappa du pied dans une jambe, séparant la cuisse de celle si. Il piétina, un instant, désorienté, à moitié perdu dans ses pensée, puis éteignit tout. D'un geste lent, serein, qui comme son visage ne reflétait pas les troubles intérieurs du Turaga, il appela les flammes à lui. Peu à peu, une boule de feu vint s'accroître au dessus de lui, attirant, puis absorbant une grande partie des flammes de la ville.
Celle si sembla soudainement obéir au loi de la gravité; s'écrasant sur le sol, les flammes se répandirent sur la route comme un liquide, incinérant au passage tous les débris organiques ou mécanique jonchant le dallage de Stelt.
D'un pas mesuré, il se dirigea vers un autre endroit, lui aussi touché par les flammes, et répéta l'opération.
Il fit de même partout, partout où les guerriers de la Triade avaient massacré des robots Protector sans ce soucier de leur environnement, partout où les robots Protector avaient tués, brûlé, partout où des vaisseaux s'étaient écrasés, écrasant eux même une dizaine de matoran. Quand on guerroyait, on ne faisait pas attention à ces détails. Après, le plus souvent, on pensait sûrtout encore à guerroyer. Il arriva à la place centrale, point de bataille les plus marqué pour les matorans : certains erraient encore, agitant des épées imaginaires pour combattre, d'autre pleuraient, se tenant une côte, un moignon. Le même regard, celui de la défaite : il n'y avait eut aucune victoire. Ils avaient tués tous les robots, mais pas à temps. Tenir Tramor impliqué ne servait à rien : si il y avait urgence, il n'attendrait plus. Pas un ordre, rien, peut être une remarque intelligente qui permettrait de sauver plus de vie, mais sinon, rien. Foncer serait le mot d'ordre, répondre à l'ennemis tout en faisant attention à l'allié, aussi petit soit il.
Le combat avait été inégale : des armes à feu à la pointe de la technologie et une force équivalent à celle d'un toa. Les matoran s'étaient bien battus. Il jeta un regard froid, inexpressif, sur chacun d'entre eux. Il en pensait plus, mais exprimer sa tristesse et crier comme un perdu n'aurait servit à rien. Il ne savait pas ce qu'il fallait faire : vu l'état des matorans, il n'y aurait sûrement aucune personne pour leur porter secours. Il envoya une boule de feu sur un de ses ancien, très ancien congénère, tentant d'arrêter une hémoragie provenant de son coup à moitié coupé. Il regarda un autre avec pitié, tentant de remettre, à même le sol, les morceaux de son masque brisé, ne se souciant même pas du fait qu'il lui manquait une bonne partit d'un de ses pieds, et que son oeil droit était transpercé par un éclat d'un soldat portector ayant explosé.
Lui aussi, il l'acheva. Il n'y avait plus rien à faire pour eux, rien. Ces précédants geste étaient à peu près les seuls signes de la douleur intérieur du Turaga. Il ne savait plus quoi faire.
Le commandant s'agenouilla, se mettant en tailleur, et commença à méditer. quatres boules de feu, tellement brillantes qu'elle blessaient les yeux et tellement chaude qu'elle faisaient fondre le sol sous elles, apparurent. Elles commencèrent à déambuler. Tranquilement, sans se presser, dans la ville. Elles flottaient dans le silence, évitant les gens qui se taisaient en les voyants approcher, créant un canaux traversant le millieux de toutes les routes traversant l'ancien port. Enfin, elles rejoignèrent la mer. La mer, qui n'avait pas était touchée par l'attaque du Portectorat. Enfin, elles l'atteignirent. cette onde pure et cristalline, et celle si commença à envahir chaque rue, chaque route de son eau salée mais propre.
Maintenant, il allait avoir besoin d'un toa de l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelerak (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 10475 - DEF: 4000

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Dim 3 Oct - 10:18

-Mon dieu...

Ce furent les premières paroles d'Alcadeïas, lorsqu'il put voir ce qui s'était passé dans la partie nord de la ville. Des centaines de cadavres, de robots, de matorans, et d'autres choses encore. Le reste de la ville avait été fortifiée de puis l'arrivée du Protectorat sur les régions tribales, et n'avait pas été atteinte. Mais tous les quartiers qui s'étaient développés par la suite -pendant la "pause" du Protectorat- n'étaient désormais plus que des ruines.

-Mort... les troupes que tu as menées ont répandu ton nom. Et je ne te le pardonnerai pas. Jamais.

Le toa de lumière ferma les yeux, et leva les bras au ciel. Les rayons lumineux solaires se concentrèrent sur lui, et Alcadeïas en absorba une petite partie. Une sphère de pénombre apparut autour du toa, vite emportée par la luminosité du guerrier de la Triade.

Et alors qu'un matoran s'était approché pour voir ce qui se passait, de la poussière brillantes, argentée, presque lumineuse, apparut autour d'Alcadeïas. Celle-ci se dispersa lentement, et parcourut la ville en fond et en large.


-Qu'est-ce que tu as fait ?
-Je vous aide. C'est mon devoir, en tant que toa.
-Qu'est-ce que tu as fait ?
-La poussière que j'ai répandue dans la ville soignera un peu tout personne qui la respirera. Cela limitera les pertes dues aux blessures, hémorragies et infections.

Mais passons à autre chose: que tous les blessés qui peuvent se déplacer se rendent au port. Ils seront envoyés à Metru-nui pour être soignés... ou réparés. Passe le message à tout le monde que pourras voir.
-Cela va m'être difficile.

Le matoran s'avança d'un façon étrange, et sortit de sa "cachette": une petite dalle qui empêchait Alcadeïas de voir autre chose que sa tête et ses bras. Le toa eut un haut-le-coeur. Il manquait la moitié de l'une des jambes au matoran, et la deuxième n'était pas en bon état.

Le matoran tomba avant d'avoir pu faire trois pas, mais Alcadeïas se déplaça assez rapidement pour le retenir.


-Je... je suis désolé. Je n'ai pas su vous protéger. Pardon.
-La ferme. Et promets-moi une chose. Je sais que je ne survivrai pas.
-Tout ce que tu voudras. Mais ne t'inquiète pas, nous allons pouvoir te soigner !
-Je ne survivrai pas à un voyage vers Metru-nui. Mais promets-moi de me venger.
-Je le promets... mais tu ne mourras pas !

Toa Alcadeïas concentra sa lumière dans ses mains, ferma les yeux, et attendit. Les particules lumineuses ne tardèrent pas à émerger de son corps, et former une sorte de "gant" de lumière. Et lorsque la main toucha le petit être, une onde le parcourut, et ses blessures se refermèrent. Sa jambe se reforma, mais cette-fois, entièrement dorée, avec quelques détails argentés. La deuxième jambe fut entourée d'un gangue de lumière, et lorsque celle-ci disparut, le matoran était désormais entièrement soigné.

-M... merci.
-Je ne fais que mon... devoir.
-Je vais porter le message aux autres.

Le matoran partit en courant aller chercher ses frères, pour leur dire de se rendre au Port proprement, et de se faire évacuer vers Metru-nui, la cité des légendes.

Et alors que le petit être disparaissait de sa vue, le toa s'évanouit, et tomba par terre. Il avait dépensé trop de lumière, et était désormais vulnérable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rohrak (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4300 DEF : 0

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Dim 3 Oct - 11:55

Rohrak volait vers le Brême porté par Tanika quand celui ci vit toa Alcadeias sur le sol inconscient.
-regarde, c'est le boss, disait Rohrak en le montrant du doigt.
-tu a raison, attend, on va se poser
et elle changea de direction pour aller se poser près du toa de lumière.
-c'est affreux ce qu'a fait le protectorat.
-tu crois pas qu'on y est un peu pour quelque chose?
-oui, peut être mais c'est pas ca l'important
Tanika touchait l'armure du toa de lumière.
-il a utilisé pratiquement toute son énergie, je vais l'emmener au Brême et toi, tu vas t'occuper d'amener les blessé au port, j'ai vu qu'il y avait des vaisseaux d'évacuation, montre leur que tu coure vite.
-d'accord.
Tanika s'envola avec Alcadeias et Rohrak partit en courant pour transporter les matorans qui ne pouvait pas se déplacer jusqu'au port.
il rencontra un premier matoran dont il manquait une jambe et donc qui ne pouvait pas marcher, le toa s'approcha de lui
-laissez moi mourir en paix, je ne survivrais pas assez longtemps pour être soigné.
-alors je ferais au plus vite, c'est en dehors de mes principes de laisser mourir un matoran.
il le porta et repartit en courant vers le port, son kakama l'aidant dans ses accélérations. sa vitesse était telle qu'il atteignit le port en moins d'une minute. il le déposa dans le vaisseau sur une civière d'une Ga-matoran et repartit toujours en courant....

après des dizaines d'aller et retours, il était carrément épuisé, il se coucha sur un banc, essoufflé.par l'effort.
-y a trop de monde
*faut pas renoncer, y en a encore plein*
*oui, t'a raison*
alors il se releva et repartit mais plus lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelerak (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 10475 - DEF: 4000

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Dim 3 Oct - 14:53

Tanika remontait Alcadeïas vers le Brême, quand celui-ci ouvrit lentement les yeux, et essaya de parler. Il ne réussit qu'à provoquer un murmure rauque, et inaudible. Il tourna alors son regard vers le soleil, et l'énergie que lui procura ce petit sursaut de luminosité lui permit de se faire entendre.

-Redescends-moi.
-Mais...
-C'est un ordre. Redescends-moi, s'il-te-plaît.

Tanika accepta à contre-coeur, et rejoignit le sol. Le toa de lumière mit quelques minutes pour réussir à tenir debout, mais lorsque il réussit à avancer convenablement, il se mit en route vers le centre-ville extérieur.

Là, sur la place centrale secondaire, se tenait Mata-nui, debout, fièrement, bravant le paysage de massacre devant lui. Bien sûr, il ne s'agissait là que d'une statue, une oeuvre d'art. Mais qui, polie à la façon d'un miroir, reflétait la lumière.

Alcadeïas eut beaucoup de mal pour marcher jusque la structure. Il mit plusieurs minutes, à cause du terrain -désormais- accidenté, et faillit tomber à plusieurs reprises. Mais lorsqu'il arriva à la toucher, il commença à absorber toute la lumière que la statue reflétait, la rendant invisible, et lui rechargeant ses réserves élémentaires. Au bout de quelques minutes, il se sentait déjà beaucoup mieux, et au bout d'une heure, il était au top de sa forme.


*Bien... il faudra que je fasse attention la prochaine fois.*

Le toa de lumière regarda de nouveau le soleil, et repartit vers les bateaux d'évacuation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rohrak (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4300 DEF : 0

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Dim 3 Oct - 16:09

pendant ce temps là, Rohrak était toujours en train de faire des aller et retours mais lors d'un des ses passages, il vit brièvement un toa portant un matoran par le cou, il fit demi-tour et le regarda en essayant de ne pas se faire voir et il vit que ce toa était le scarabée, un toa portant une armure rouge et argentée et aimant les armes de haute technologies. il braquait une arme vers le matoran mais il dut la lâcher lorsque Rohrak lanca un petit pique dessus.
-ne bouge pas, scarabée et dit moi pourquoi est tu venu ici, tu ne vois pas que le protectorat en a pas fait assez? dans cette ville, les règles sont les mêmes qu'à metru nui.
-et moi, je t'en pose des questions? si tu veux vraiment le savoir alors rattrape moi.
il lâcha le matoran et s'envola grâce à son réacteur dorsal et partit, Rohrak courra, sauta par dessus un grillage et accéléra lorsqu'il le put.
ce fut une course poursuite dans les rue du port, le scarabée tirait des boules de plasma de ses canons aux poignets, tout en courant, Rohrak esquivait les tirs et à mesure que le toa criminel accélérait, Rohrak en fit de même. pendant que le scarabée évitait les batiment en volant, Rohrak courait, évitait les voitures, glissait sur les rampes d'escaliers et faisait des sauts muraux pour passer par les toits. à un moment, le scarabée entra dans un batiment en cassant une vitre et il se retrouva dans un laboratoire, il prit dans une machine un flacon et c'est là que Rohrak entra par la même fenêtre.
-je voulais juste te parler tout à l'heure mais en faite, ce que t'a besoin c'est un bon coup....
le criminel tira des lasers sur le toa qu'il esquiva avec des acrobaties et le scarabée s'enfuit par une autre fenêtre et Rohrak continua de le poursuivre jusqu'à ce qu'il arriva à le frapper et le forcer à atterrir dans un bâtiment en construction.
-tu est...très énervant disait le scarabée
-ah bon, j'ai plus l'impression d'être plus charmant qu'énervant.
et les deux se mirent à combattre en haut de ce batiment, Rohrak avec ses piques et le scarabée avec ses canons laser et ses lames de plasma. au bout de quelques prises et quelques esquives, Rohrak prit l'avantage, il donna un uppercut au criminel avant de sauter et donner un autre coup qui fit s'écraser le scarabée sur le trottoir. Rohrak descendit mais une fois descendu, il vit les fissures sur le trottoir mais ne vit personne.
-d'accord...alors voilà, je fais mon taf, je dérouille un gars comme jamais et il reste même pas pour le deuxième tour, vous aurez pas vu passer un type en armure avec un sac à dos, demandait Rohrak à deux matorans qui lui montra un batiment assez grand et assez luxueux.
-à l'ambassade de l'alliance criminelle, eh bien c'est parfait.
Tanika arriva en volant vers le toa.
-alors c'est bon, tu as déposé Alcadeias au brême?
-non, il a pas voulu, la lumière du soleil ca l'a suffit à le guérir.
-pas étonnant pour un toa de lumière, et moi de mon coté, j'ai du désinsectiser au passage mais rien de grave, va falloir faire des recherches sur l'alliance criminelle.
et les deux repartirent vers le brême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tramor

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3090 DEF : 2650

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Dim 3 Oct - 17:57

Soudain, un grand vaisseau croisé arriva au dessus de l'évènement, assombrissant le sol, sans pouvoir être identifié faute de la lumière qu'il éclipsait.

Un grand haut-parleur fit retentir une sirène suivi d'une communication entendu sur toute la ville portuaire...


« Ici l'Amiral Tramor à bord du vaisseau de commandement Heremus !
À tous les survivants pacifiques de Stelt, montez à bord du Heremus pour évacuation immédiate... SHIIIIIII... »

Le croiseur de combat de la Triade se posa dans une zone dégagée de décombres, son commandant attendant les rescapés, et priant pour revoir ses frères, dont il allait plus que jamais avoir besoin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/u1
Rohrak (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4300 DEF : 0

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Dim 3 Oct - 18:02

-t'a entendu, Tanika, le Heremus est là avec Tramor.
-ca fait longtemps qu'on a plus parler de lui, on va aller le voir.
et elle s'envola vers le Heremus suivit par Rohrak qui courrait.
*je vais enfin pouvoir lui parler de cette histoire de véhicule*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelerak (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 10475 - DEF: 4000

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Dim 3 Oct - 18:27

Alcadeïas leva la tête au moment où l'énorme ombre causée par le Hérémus passa sur lui.

*Le voilà enfin. Cela faisait quand même plusieurs mois que l'on ne l'avait pas vu... que faisait-il ?*

Le toa absorba une bonne partie de la lumière environnante, et repartit à la recherche des matorans survivants. Il avait déjà trouvé quelques dizaines de blessés qu'il était possible de sauver. Et d'autres, qui avaient eu moins de chances. Certains étaient morts; d'autre agonisants. Alcadeïas ne put que apaiser leur douleur avec sa lumière, et certains lui demandèrent même de les achever. Chose qu'il ne put se résoudre à accomplir. Il n'était pas encore assez mûr pour ça. Après tout, il était encore jeune...

Quelques dizaines de minutes après l'arrivée de Tramor, le toa sentit une petite vibration dans le sol. Son origine était peu profonde, mais assez pour qu'il ne puisse s'y rendre en creusant. Il se décida donc à chercher une entrée, et ne tarda pas à la trouver. Il s'agissait d'une immense dalle de protodermis blindée. Et des personne en dessous n'arrêtaient pas de taper dessus, dans l'espoir de la soulever.

Le toa concentra la lumière environnantes au centre de la dalle, la faisant chauffer, puis finalement fondre. Les vibrations cessèrent aussitôt.


-Il... Il y a quelqu'un ?

Un projectile lumineux, sûrement un boulet de lumière tiré par un canon midak, le frappa au torse. Le toa, par réflexe, absorba le tir, et sentit une immense puissance affluer en lui. Il la fit sortir de son corps, sous forme d'une lumière laiteuse, vive, brillante, qui inonda la galerie souterraine. Alcadeäis n'en crut pas ses yeux. Des centaines de matorans étaient là, tous sains et saufs, et la plupart, armés. Le toa leva les bras, en signe de reddition.

-Qui es-tu ?
-Je suis le toa de lumière Alcadeïas, commandant de la Triade du Grand Esprit, et capitaine du Négociant. Et vous ?
-Nous sommes la milice de Stelt. Enfin, ce qu'il en reste. Merci d'avoir ouvert la dalle; elle ne fonctionnait plus, sûrement à cause de l'attaque du Protectorat.
-Bien... vous êtes appelés à vous rendre sur le Hérémus, vaisseau amiral de la Triade, pour y être évacué vers Metru-nui. Passez le message aux autres matorans et Steltians de l'île, merci. Je vais aller faire de même.
-Nous verrons. Au revoir, et merci.

Alcadeïas repartit en courant, heureux de voir le nombre de matorans qui avaient pris les armes, et s'étaient protégé convenablement. Après tout, leur situation n'était peut-être pas aussi désespérée qu'il le croyait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelerak (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 10475 - DEF: 4000

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Dim 3 Oct - 18:51

Une heure avait passé. Alcadeïas, aidé par quelques dizaines de rescapés de la milice de Stelt, avaient ratissé la ville extérieure entière, à la recherche de survivants, de blessés... et de morts. La plupart qui avaient succombé, ou qui agonisaient, étaient ceux qui étaient les plus éloignés des murailles principales de la ville. Plus l'on s'écartait du centre-ville... plus le nombre de blessés et de morts était grand. Mais heureusement, la plupart étaient sains et saufs.

-Cela devrait aller... nous avons ratissé presque tout la ville. Les autres groupes de la milice s'occupe des quartiers que nous n'avons pas encore fouillés... tous les matorans que nous pouvons sauver ont été trouvés. Bien, maintenant, rendez-vous au Hérémus.
-Euh... comment on y va ?

Celui qui avait répondu était un matoran, qu'Alcadeïas connaissait bien... phénix, un ta-matoran, qui était venu à stelt il y a peu de temps. Son vrai nom était Jaller, mais personne n'était au courant de sa véritable identité, pas même le toa de lumière qui se trouvait à ses côtés.

-Allez au port, et quelqu'un vous fera monter !

Alcadeïas matérialisa une planche de lumière, qui l'emmena au Hérémus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exo-Jal (disparus)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 1200 - DEF: 1500

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Dim 3 Oct - 20:13

Exo-Jal activa son communicateur.

- Tramor, la prochaine fois que vous méditez, tentez de sortir de votre transe avant que le Protectorat n'attaque. Je sais que c'est bête, mais on a pas mal manqué d'organisation sans vous ....

Sur ce, le commandant se laissa porter par la maigre foule s'accumulant au bord des quais ...


Dernière édition par Exo-Jal le Dim 3 Oct - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
inconnu

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 1700 DEF :1200

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Dim 3 Oct - 20:31

c'est alors que exo jal vit skiro courir vers eux
-tramor vous demande , tous les deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vakh'ti

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK :2700 DEF : 1000 RAP:50

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Sam 16 Oct - 12:26

Vakh'ti arriva en ussanui a Stelt.
-Bon les reconstructions ont ...
Il se fit interrompre quand il entendit le cri d'un matoran qui soufrait.
-Au secours monsieur!!
*Bon je vais aller aider ce pauvre matoran.*
Vakh'ti essaya de sauver le matoran mais il n'y arriva pas quand soudain un rayon vert sortit de sa main pour aller vers le matoran et 2 secondes après il était guéri.
-Merci monsieur.
-De rien, je ne fais que mon devoir.
Vakh'ti pensa, en marchant vers son ussanui pour aller voir Tramor.
*Que c'est il passé?Ce pouvoir a guéri le matoran mais comment est il apparu?*
Vakh'ti monta sur son ussanui pour aller vers le Heremus, seul vaisseau de la triade a Stelt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rohrak (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4300 DEF : 0

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Mar 19 Oct - 23:53

les deux guerriers, Rohrak et Tanika se dirigeait vers le Brême chacun à bord d'un chasseur jetrax. ces vaisseaux était des vaisseaux très rapide et on voyait bien que Rohrak aimait faire des pointes de vitesse pendant que Tanika, dont ce n'est pas la première fois qu'elle pilote un vaisseau, allait plus doucement, faut pas énerver le moteur. Mais à ce moment, Cordax appela les deux guerriers via son communicateur.
-Rohrak, Tanika, Perfide a été repéré en ville, il est proche de votre position.
-c'est qui Perfide? demanda Tanika, un séide?
-non, Perfide est un petit criminel, son nom fait penser à un séide mais ce n'est qui motard fou à lier braqueur de banques, on va s'occuper de lui, Alcadeias peut attendre pour les renfort, après tout, tout les croiseurs sont détruit et le séide est parti de karzani au dernière nouvelle, n'est ce pas? dit Rohrak
-oui c'est vrai mais maniez vous quand même.
et les deux guerriers posèrent les jetrax au dernier endroit ou Perfide avait été aperçu, ils descendirent et marchèrent un peu jusqu'à ce qu'ils virent le malfaiteur agresser un matoran. les deux guerriers ne purent réagirent avant qu'il ne parte en chevauchant sa moto noir ressemblant à une harley. les toa allèrent interroger le matoran, Rohrak le prit et il demanda.
-ou est ce que Perfide est parti? répond.
-arrête, tu crois pas qu'il en a assez eu, des questions? je m'occupe de ca.
maintenant c'était au tour de la toa de le prendre et contre tout attente.........elle l'embrassa. en voyant ca, Rohrak eu un énorme choc.
-p....pourquoi tu l'a embrassé???
-ce n'est rien, rassure toi, je peux échanger des informations par simple contacte des lèvres, maintenant il est un peu groggy mais je sais que c'est un banquier et que Perfide s'apprête à braquer la banque de Stelt.
-mais c'est là ou est entreposé le tiers des fonds de la triade.
-exacte alors comme tu le dit si bien, on fonce
et les deux partirent à sa recherche, Rohrak se mit à courir à grande vitesse sur les routes de la ville et Tanika volait elle aussi à grande vitesse quand après un moment, elle le vit au loin et il n'a pas fallu plus de temps à Rohrak pour le voir aussi.
-oh non pas eux, dit le criminel en accélérant avec sa moto tout en slalomant entre les voitures.
-je vais te montrer combien je suis rapide. lanca Rohrak et sur ces mots il accéléra lui aussi.
-fonce, toa de la vitesse. lancait Tanika avec joie.
le guerrier courrait, courrait et courrait encore allant de plus en plus vite jusqu'à dépasser la vitesse du son, on entendit un bang sonore, le fameux mur du son. Avec cette vitesse, il ne prit que deux minutes pour rattraper le criminel et l'obliger à s'arrêter avec une attaque.
-qu'est ce que tu va faire cette fois, tu t'est enfin décider à me tuer avec ta mitraillette?
le toa regardait Tanika l'air surprit.
-je n'ai pas de mitraillette?!?! bon, vous pouvez l'embarquer.
ce que fit les vakhi qui sur le coup était venu en renfort
-et nous on part pour Karzani
ils rejoignirent les jetrax pour monter dedans et repartir vers le Brême. pendant le vol, Rohrak repensait à ce qu'avait dit Tanika: "toa de la vitesse", la vitesse n'est pas un élément mais c'est comme ca qu'il se voyait et comment les matorans le voient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rohrak (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4300 DEF : 0

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Ven 22 Oct - 22:55

une vortixx marchait dans les ruelles les sombres de la ville de stelt, elle était couverte d'une cape noire. quelques pas de plus et elle apercu une enseigne d'une vieille bibliothèque, elle y entra.
-eh oh, est ce qu'il y a quelqu'un?
aucune réponse.
*c'est certainement une mauvaise idée mais pas grave*
elle alla dans les rayons et se mit à regarder plusieurs livres, les feuilleter les uns après les autres mais apparemment, elle ne trouvait pas ce qu'elle recherchait. soudain, une main lui toucha l'épaule alors par reflex, elle se retourna rapidement et chargeait ses mains d'ombre, prête au combat mais devant elle s'avanca un vieux turaga.
-bienvenu dans ma noble échoppe, mademoiselle, cherchez vous un ouvrage en particulier?
elle baissa sa garde.
-euh... je cherche un livre sur les énigmes et le protectorat mais je ne trouve rien dans le rayon fiction et mythologie.
-c'est tout à fait normal, mon enfant.
il partit vers un rayon reculé de la librairie et la vortixx le suivait. il se baissa et sortit un livre qui semblait bien planqué.
-nous somme très peu à le savoir mais les énigmes ne sont pas un mythe.
il donna le livre à la vortixx et elle le regardait l'air intriguée.
quelques minutes plus tard, Vorona sortait de la boutique et utilisa ses pouvoirs de lévitation pour voler droit vers le Brême...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rohrak (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4300 DEF : 0

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Sam 29 Jan - 21:33

Rohrak était assis sur un trottoir d'une rue déserte, les autres était en train d'acheter de l'équipement. le toa regardait le soleil se lever peut à peut annoncant un jour nouveau puis il baissa la tête. Il avait l'air de se morfondre puis il entendit un bruit de pas, c'était Tanika qui arriva et s'assit à coté de lui.
-alors, ca va?
-oui, ca va.
-t'a pas l'air très entousiaste, je sais que ca va pas, dit t'elle.
-oui, je te l'accorde. Je suis heureux d'être toujours en vie après l'affrontement contre les séides mais j'ai quand même l'impression qu'on va se faire tous détruire par le maitre.
-je croirais entendre Vorona, tu sais bien qu'il y a toujours de l'espoir.
-oui mais on a quand même subit une cuisante défaite, Alcadeias est peut être mort à l'heure qu'il est, Nynrah est occupée et c'était notre principal source de revenu et d'armes, peut être que ce monde est condamné et qu'on devrait fuir sur une autre planète, peut être Tamaran.
la toa se leva d'un bond

-je ne vais pas te laisser dire un truc pareil, il faut toujours être optimiste dans la vie même dans les pires situations, tu l'a toujours été jusqu'ici et c'est pas parce que nos ennemis nous ont pris ce si beau territoire qu'il faut renoncer, j'ai confiance en toi et tout les autres aussi et toi tu as aussi besoin de nous. on a pas fait tout ce chemin pour déclarer forfait.

Rohrak se releva et lui sourit.
-oui, tu as tout à fait raison, j'adore ton éternel optimisme, merci.
-de rien, après tout, Tamaran n'est toujours pas tombé au mains des gordaniens en partie grâce à ca. Allons voir Cordax, peut être qu'il a terminé les achats.
ils allaient partir mais à ce moment, Tanika remarqua quelque chose d'étrange.
-dit, c'est quoi cette stèle au beau milieux de ce rond point?
-c'est vrai, je ne l'avais même pas remarqué malgré tout mes passages par ici.
ils allèrent vers la fameuse stèle poussiéreuse.

-elle est pleine de poussière et elle parait plus ancienne que toute la ville, je n'arrive pas à la dater.
la toa la dépoussiéra un peu et elle vit les inscriptions écrites en langue matoran.
-mais...c'est la stèle sur les énigmes, elle était là depuis toujours et on l'avait même pas remarqué.
Rohrak se mit à lire
Citation :
«Même le plus valeureux esprit, aussi protégé soit-il de la mort, ne peut Le vaincre seul ...

" Union, Devoir, Destiné " disait le proverbe Matoran.

Quand l'heure sera venue, il faudra savoir l'appliquer - sur le fond comme sur la forme ...

Et si la Force brute ne peut Le vaincre, elle pourrait bien protéger les Valeureux qui, eux, iront chercher les Clefs de la victoire ...»

-donc apparemment, réveiller Mata nui ne suffit pas, il ne peut pas vaincre le protectorat seul
-...union, devoir, destinée?
c'était la première fois que Tanika voyait ce proverbe typiquement matoran qui a été enseigné par Mata nui à ceux si, elle resta dubitatif en lisant ses mots.
-c'est notre proverbe, celui qui est le plus connu de tout l'univers matoran, c'est notre facon à nous de rester optimiste. Il veut dire qu'il faut être unis, travailler en équipe et resté soudé devant l'adversité pour accomplir notre devoir, celui qu'on a envers Mata nui, celui qu'on a envers les autres pour ainsi découvrir et accomplir notre destinée, ce pourquoi nous sommes ici, ce pourquoi nous vivons. Il nous a été enseigné par Mata nui mais je pense qu'il te concerne aussi et il faudra pas l'oublier le moment venu. dit le toa de l'air.
-c'est un très beau proverbe, je m'en souviendrais...et la dernière phrase?
-à vrai dire, là, je planche tout comme toi, c'est la plus énigmatique qui est écrite ici (qui a parlé d'énigme ^^) apparemment, on a très bien vu que la force brutale ne marche pas contre le protectorat, toutes nos armes sont inefficaces contre eux mais au moins, elle devrait être utile en tant que diversion pour que certains d'entre nous aille chercher ces fameuses "clefs" ce qui impliquerait peut être de fouiller l'UM de fond en comble car on sais pas ou elles se trouvent... ou du moins, c'est ce que je pense, ensuite, je sais pas si elle a un sens caché. dit t'il.
-il faut en parler aux autres, c'est urgent, toute les factions doivent être au courant de notre découverte.
-alors allons y.
et ils partirent en quatrième vitesse en direction de l'Orion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steelerak (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 10475 - DEF: 4000

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Sam 12 Fév - 20:58

L'Orion arriva dans le ciel nuageux de Stelt. La pluie tombait drue, et des orages déchiraient le firmament, éclairant la ville d'une lumière violente.

Et personne ne remarqua le grand Steltian, ancien champion d'une tribu des régions en dehors de la juridiction de la Triade. Ancien, car les membres de la Tribu étaient tous morts, éradiqués par le Maître et ses Séides, accompagnés d'une légion de troupes. Toutes les personnes en qui le nouvel arrivant avait fait un jour confiance, étaient mortes. Ou disparues.

Le steltian se dirigea vers la stèle, qui s'était érigée d'elle-même en plein coeur de la ville, et qui dont les textes semblaient avoir été là depuis la création de l'univers. Le grand guerrier la regarda attentivement pendant de longues minutes, puis se détourna de l'objet, et repartit pour les régions tribales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rohrak (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
300/300  (300/300)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4300 DEF : 0

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Jeu 7 Avr - 19:29

La ville de Stelt est une très grande cité, c'est la seule cité de toute l'ile, le reste n'étant que désert. Et qui dit grande ville, dit forcément commerce. Les rues de la ville sont bordés de commerces en tout genre. Bistrots, antiquaires, pharmacies, magasins et centre commercial mais les magasins les plus prestigieux se trouvent dans l'allée centrale de la ville ou l'on peut trouver de magnifiques hôtels, des banques et bien sûr, des bijouteries.
Un toa très riche au vu de l'armure dorée et ornée qu'il portait entra dans une bijouterie accompagné de deux robots, des gros bras ou des gorilles comme on les appellerait. Le marchand alla s'adresser à lui.
-bien le bonjour, cher client, en quoi puis-je vous être utile.
-bonjour, je cherche une magnifique pierre précieuse pour ma compagne, elle adore de mettre en valeur pendant une cérémonie de remise des prix.
-bien, je vais vous montrer notre plus belle acquisition, si vous voulez bien me suivre.
Ils partirent dans le fond du magasin vers une vitrine qui était recouverte d'un tissu contrairement aux autre, le marchand l'enleva et ils purent voir une grande pierre bleue foncé émettant une douce lumière.
-magnifique, est t-il possible de la monter sur une bague?
-ca sera un peu difficile mais oui, nous le pouvons.
Un peux plus tard, le toa fortuné, un riche banquier de l'alliance, repartit avec un grand écrin contenant la fameuse pierre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Mar 31 Jan - 20:06

Tanika arriva à Stelt. Sa campagne des territoires n'étant pas terminée contrairement à ce la confrérie pourraient laisser croire pour eux. Depuis un jour, aucune informations disant que la confrérie avait envahi de territoire n'était parvenu.
La toa arriva dans la grande ville de Stelt et se dirigea vers le centre administratif de la ville. Une fois arrivé, elle demanda à parler au turaga dirigeant la cité. Celui ci accepta de lui parler.

...

-pourquoi êtes vous venu ici?
-j'aimerais renouveler le contrat que la Triade avait avec la ville de Stelt. J'aimerais faire de ce territoire une avant poste de l'Ordre de Mata nui.
-vous savez que ce territoire a été légué par le toa Rohrak à l'alliance criminelle

Tanika se souvient de ce moment, Rohrak lui avait dit que c'est grâce à ca qu'elle a pu se tirer des griffes de Darkness vivante. Sinon, elle serait toujours dans la dimension miniature créé par le dictateur de l'Alliance.

-mais aujourd'hui, l'Alliance criminelle a été dissoute et j'ai besoin de votre soutien car votre ville possède un relai de commerce et jusque là, aucun territoire de l'Ordre en possède.

Après un petit temps de négociation, le turaga signa le pact. Tanika en était ravie.

-et pouvons nous parler des régions triballes ?
-pour ca, il faudra voir avec le chef des tribues steltiane du désert, ce n'est pas de mon ressort.
-ok, merci pour tout.

Tanika s'en alla vers les régions triballes.

[hrp]prise du territoire[hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Mar 31 Jan - 20:23

Ordre de Mata-Nui: Vous capturez le territoire du Port de Stelt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Sam 29 Sep - 23:19

Cela faisait des mois qu'ils ne s'étaient passé rien sur l'île de Stelt. Les habitants avaient peu à peu reconstruit tous les dégâts de la guerre et la ville s'était reconstruite vers le port. Désormais il ne se passait guère de chose intéressante ce monde était calme. La nuit commencer à tomber sur l'une des villes portuaires de l'île, la nuit n'était plus effrayante depuis longtemps, depuis la chute du protectorat. Il était temps maintenant temps de se reposer pour un grand nombre d'habitant, plus rien ne les menaçaient, absolument rien.

Dans le dense et froid rideau de la nuit s’échappa un grand bruit, un simple coup de tonnerre, c'est ce que pensait la majorité des habitants, mais bientôt dans la nuit un reflet blanc et doré perça, une ombre volante et immense qui recouvrit un quartier de la ville. Le bruit cessa en même temps que les mouvements de cette chose géante. Des petites lumières, petit point lumineux traversant la nuit, commença à s'allumer dans une grande partie de cette chose. De longue minute sans rien d'autre passèrent, les bruits d'une dispute étouffer par la lourde carlingue protodermique. Un lourd et pesant bruit métallique finit par se faire entendre, d'abord faible puis de plus en plus fort, pendant quelques minutes il continua, puis brisant ce bruit un coups de canon retentit, une dizaine de secondes plus tard une explosion secoua le village violemment. Bientôt suivit par d'autre. Une série d'explosion au quatre coin du village, des dizaines de blessés, déjà des morts. Les explosions finirent par pleuvoir, les cris et les bruits métalliques de la fuite masqué par l'assourdissant bruit des canons tirant en cadence, détruisant en quelques minutes plus de la moitié de la ville, tuant la même part d'habitants. Le masque de la mort était revêtit par cette structure maudite de destruction, et le feu finit par se taire enfin. Les survivants de ce bombardement osèrent un coups d’œil dehors, un à un ils sortirent de leurs cachette, pour découvrir leurs villes en ruines, et le responsable repartant dans la pénombre. La guerre venait-elle de reprendre? Ce fléau immortel renaissait-il une nouvelle fois à l'intérieur de cette univers minuscule?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Jeu 10 Jan - 20:58

Un navire, comme tant d'autre glissait sur l'océan de la mer steltianne. Ce port,, l'endroit le plus précieux de l'île économiquement, le fameux port de stelt n'avais pas affaire à un simple navire marchand comme tant d'autre, le navire qui accosta cette fois était le navire des fantômes des sables. La machine accosta en forçant le passage aux navires venu le contrôler et laissa s'échapper son contenu, une troupe de fantômes des sables descendit de la machine, arme au poing et prirent le contrôle de la zone, l'effet de surprise n'avais pas encore permis à la garnison de l'ordre, s'il y en avait une, de se mobiliser pour défendre les travailleurs qui s'enfuirent en courant. La souveraine des fantômes descendit alors du navire, fredonnant un air dont seuls quelques mots étaient audible.
♪♫ La reine de coeur ... tout au long d'un beau jour d'été ... s'est alors écriée : Coupez lui la tête ! ♫♪
Une nouvelle bataille commençait dans cette guerre si particulière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Dim 13 Jan - 13:16

Les premiers guerriers rebelles sorti alors du bateau de débarquement pour se lancer à l'attaque suivit d'un autre groupe. Les guerriers foncent directement vers le port quand les premiers Steltian remarquèrent alors la présence des troupes Fantômes. Mais alors qu'ils s’approchèrent à grand pas vient une scène qui est totalement bizarre pour tous. ce fut à ce moment là que des épées en pierre virent du ciel et flotté de manière comme étant imprévisible. Suite à ceci les Rebelles fonçait droit sur les lames de roche pensant qu'il y est des membres de l'Ordre ayant recours à de l'invisibilité. Mais sauf que voilà: ils ont beau à frappé de leurs armes, ils frappèrent dans le vide, laissant l'occasion aux épées de frappé. Les Steltian qui se sont réfugié aussitôt purent regarder le bain de sang de guerrier Bara-magnien par les épées de roche qui tranchèrent la tête des opposants, fessant ainsi tombé les corps sans têtes. Seul certain Rebelles on réussi à survivre en prenant retraite de ces lames.

-Des têtes coupées, n'était-ce pas ce que je vous est annoncer sur le canal que vous allez êtres servi ma chère ?..

La voix qui se fit entendre venait d'en haut, les survivants ignorait à qui appartenait mais Ikinat sait à qui appartenait. Et les doutes de la Glatorian se confirment lorsqu'un planeur apparait à cette instant avec pour seul pilote le commandant de l'Ordre Raidark. Le Skakdi tenait son épée qui brillait d'une légère lueur. C'était surement lui qui est derrière ces fameuses épées de roche qui flottèrent dans les airs. Puis à cette instant Raidark déclara alors au Rebelles et à la Glatorian.

-Mais je pense pas que vous préfériez que la votre le soit aussi, c'est pourquoi que j'annonce qu'il y a des places gratuite pour le Gouffre pour les survivants, et ainsi qu'une section privée pour votre Majesté si vous vous rendez. Mais bien sûr vous avez surement votre mot à dire et je respecterez avec une déclaration à ce moment là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Dim 13 Jan - 13:54

[hrp] Demande de passage en combat rp [hrp]

- Et voici du valet de trèfle.

Le sol devînt bientôt écarlate suite aux massacres que venait de perpétué le commandant de l'ordre de mata nui. La scène serait bientôt en place pour un acte mémorable. La cheffe des fantômes sortit l'une de ses épées de son fourreau et la planta dans le sol, puis la glatorian laissa s'échapper un soupir. Encore une scène qui se terminera dans le sang, le sang est toujours là, il coule en permanence dans ce monde.

- Vous n'êtes pas du genre à discuter tranquillement je me trompe? L’excitation du combat, vous êtes intéressés bien plus par cela que n'importe qu'elle tirade... Le combat est une sorte de langage. Nous nous affronterons donc, lame contre lame...
Pâle copie de notre monde, vous avez garder les défauts, vous faîtes les mêmes erreurs que nous avions faîtes... Je ne peux me permettre de perdre, et vous non plus. Ce combat se terminera peut être si l'un de nous tombe, peut être avant... Mais dans tout les cas, Acceptez-vous mon défi?
Acceptez vous de remettre le sort de cette île dans un unique combat entre nos deux personnes? Ou préférez-vous combattre l'ensemble de mes troupes et tenter de me capturer, au risque de blesser plus de personne que nécessaire?

La glatorian regarda son interlocuteur dans les yeux, elle avait déjà eu le temps de repéré le terrain et était prête pour ce combat, du moins c'est ce qu'elle espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Dim 13 Jan - 20:02

[hrp] Demande de combat rp accordé [hrp]

Raidark écouta attentivement ce qu'Ikinat disait sur un défi entre eux deux. Le Skakdi est aussi eu le temps de jeter un œil sur l’endroit ou ils sont en ce moment même. Ce fut ensuite qu'il marmonna à voix basse à un Steltian qui était proche de lui. Surement pour dire au autres qui sont au port d'évacuer le plus vites des lieux et de se réfugié dans les régions tribales. Puis à la suite Raidark se prononça enfin à la Glatorian.

-Sachez qu'il y a bien plus que Stelt qui est en jeu sur ce combat. L'enjeu de ce combat dépendra sur le destin de votre faction, mais aussi de l'avenir des deux mondes. Ce qu'il est sûr, c'est que si je mourrais ici, je mourrais tel est ce que je suis en dehors d'être le commandant de l'Ordre de Mata Nui.

Les épées de roches, flottant toujours dans les airs s'approchèrent alors de leur maître tendis que les civils évacuèrent les lieux le plus vite possible. Quand le dernier civil est parti, le Skakdi leva ses bras et s'écria alors aux Rebelles.

-Ikinat et survivants guerrier de Bara Magna ! vous avez devant vous l'unique survivant d'une faction aujourd'hui éteinte mais qui était la faction la plus crainte après le Protectorat de l'Ombre. Oui vous avez devant vous, Lord Kintobor le survivant de l'Alliance Criminelle !

Suite à cela il baissa son bras de libre, tendis que son autre bras occupé par son épée qui brillait toujours de la même lueur. Ce fut ensuite qu'il déclara.

-Mais vous avez raison Ikinat, sur ce que vous dites sur nous. Nous possédons des défauts. Nous pouvons faire des erreurs. Mais ce qu'il est passé est le passé. Le temps viendra ou il faut pour nous de ce tourner vers le présent et de se remémoré sur le passé pour ne plus commettre ce genre d'erreur à l'avenir.
Mais sachez aussi que j'ai enfin compris ce que le Grand Esprit voulait dire par "usurpateur". Il ne fessait pas allusion que aux Skralls, mais il fessait allusion aussi à ceux qui causeront la fin de la liberté pour l'Univers Matoran, et Bara Magna... Et vous êtes l'un d'eux !

Ce fut par un sourire au lèvre qu'il baissa son autre bras. Suite à ceci les lames de roches foncèrent droit sur Ikinat et les survivants. Les guerriers Bara-Magna résistait tant bien que mal face à cette attaque. Mais quelque chose clochait. Bien qu'ils peuvent résister en donnant à coup d'arme contre les épées de pierre, environs 15 autre épées viennent aussitôt à la charge. Certains mirent du temps pour comprendre ce qu'il se passent tendis que la plus part d'entre eux tombèrent au sol alors que les lames est frappé sur leurs corps.
Ce fut que trop tard, qu'ils comprenait comment c'est possible: Raidark se sers des bâtiments du port pour crée de nouvelles épées de pierre. Le trop tard en question arriva quand tout les épées ainsi que ceux qui viennent à la charge encerclèrent entièrement le groupe de Rebelles, formant quasiment une tornade d'épée de pierre qui attaquèrent encore et encore les Bara-Magniens.
Le Skakdi souriait toujours à la vue de ce spectacle de lame. Il est vrai que cette endroit semblais être inoffensif pour la plupart des gens, mais pour Raidark ou autres guerrier sachant contrôlait la roche, c'est un terrain de jeu.
Cela dit Raidark comptait de tête le nombre de Rebelles qui mourrait par le poids d'un très grand nombres d'épée, mais jusqu'à présent, la Glatorian ne donnait pas encore de signe. Arriva t-elle à riposter ?


https://www.youtube.com/watch?v=xIjJSCqBs5Q
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Master Game

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Dim 13 Jan - 21:19

Passage en combat RP accordé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Stelt] La ville
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Reste de l'Univers Matoran :: Stelt :: Port de Stelt-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos