Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Stelt] La ville

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Sam 23 Fév - 13:24

Raidark se jeta vers l'avance quand la porte de la cellule s'ouvrit. Contrairement ce que certain pensé, l'épreuve des Ballots de pailles est plus compliqué à la version de Gordon et Fisk. En effet Raidark constata qu'enfaite la salle est tapissé de corde perpendiculaire pour montrer comme un genre de filet, les fameux ballots quand à elle indiqué bien un lieu issu de l'Univers Matoran et de Bara-Magna, mais la difficulté en est qu'il se balance et que ma moindre erreur en est qu'on se fasse projeté par ces ballots pour tombé au sol. Mais pire encore; le sol est tapissé de ronce et que le seul chemin possible est un pont qui est pile sur le chemin des ballots. Rassemblant assez de courage, Raidark attendit que le chemin puissent se former.
Quand arriva le bon moment, il fonça en direction du coffret qui se trouvait de l'autre coté. Raidark trouvait que Fisk et Gordon se foutait de lui donnant cette épreuve, lorsqu'il arriva à l'autre bout. Et quand il ouvrit le coffre pour voir l'indice, Raidark confirma en effet que Gordon et Fisk se moquer pertinemment de lui avec cette indice qu'il est un message de la part des deux Toa.

Tu n'est pas au bon endroit.
Attention à toi pour ne pas te perdre de nouveau.
Je te conseille donc de refaire
Un cours de géographie pour
Ne pas te reperdre.


*Mais où est-il donc ?... Voyons...*

Il perdait du temps certes, mais il découvrit la réponse en regardant attentivement le début de chaque mot qui sont rangé par ligne. Il se retourna alors pour voir où se trouve le ballot indiqué, et il voyait le sésame de sa réussite; le ballot de paille indiquant Tajun.
Il courra alors dans sa direction puis il sauta alors vers le ballot de paille. Mais à la surprise de Raidark, la corde retenant le ballot lâcha et tomba vers le sol avec le Skakdi.
De l'autre coté de la cellule on entendait un hurlement effroyable avant de disparaitre un instant. Fisk regarda alors la clepsydre, le temps de l'épreuve est presque écoulé et ce fut sur des paroles joyeux qu'il déclara au reste de l'équipe.


"Voilà bien un triste sort, mais c'est les règles. Donc qu'il..."

Fisk s'arrêta sur ses mots quand tout le monde entendit des mécanisme actionné. Cela durée quelque seconde quand cela s'est arrêté, ce fut alors ensuite que la porte de la cellule s'ouvrit. puis apparait alors le Skakdi, totalement rempli d'épine de ronce sortir en marchant à quatre patte avec sa main gauche empoigné. Il l'ouvrit alors pour donner la deuxième clé au groupe tendis qu'il essayé tant bien que mal à sortir les épines par la bouche. Cela ne put empêché Fisk de se moquer de lui, en réponse le Skakdi cracha ses épines sur le Toa et lui répondis.

-Vivement que cette histoire s'arrête, parce que là mon seuils de tolérance envers vous est vite passé à l'orange...

"Bon Répondit le Toa d'un air neutre, alors qu'il enleva les épines qu'il avait reçu et qu'il put constaté que le temps était écoulé. Un gros coup de chance en sommes. Cela vous donc deux clés, il est temps de passer à la..."

C'est alors qu'apparu un Matoran, celui désigné pour être le messager du Père Turaga. Ce dernier montra du doigt un des candidats et Fisk comprit ce qu'il veut, ce fut alors qu'il répondit à la personne désigné.

"Je vois, Cordax, tu va devoir suivre ce Matoran, et je pense savoir où il va te mener. Alors petit conseil: pense un peu plus à ton intellect qu'à ta force."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Sam 2 Mar - 23:41

Pendant que Cordax partit avec le petit matoran, Vorona revint auprès du reste du groupe, propre et fraiche, et en se sentant mieux mentalement. Mais pourtant, elle ne voulait pas imaginer ce que gordon et fisk réservait encore au groupe, ne voulant pas faire parler son côté pessimiste. Tanika lui expliqua que Cordax était partit voir le père Turaga à la vigie, tandit que Fisk invita le groupe à suivre l'autre matoran pour aller directement vers la prochaine cellule.

Pendant ce temps, à la vigie, le père Turaga rangeait un peu son matériel dans une armoire accrochée à une vitre de la petite salle où il se trouve. Le Turaga en question était blanc et portait un kanohi huna noble tout aussi blanc. Devant lui se trouvait un présentoir avec un livre posé dessus. Un livre dans l'univers matoran n'est pas forcément composé de papier mais peut aussi fait de tablettes de pierre liées les unes aux autres.

-aujourd'hui, l'impératrice nous a rendu visite, j'espère que je n'ai pas trop forcé sur le parfum.

pensait-il tout haut de sa voit rauque. Puis il vit son messager arriver suivit de Cordax, montant les escaliers.

-ah, Cordax, s'exclama t'il, content de vous voir enfin devant moi, j'ai toujours voulu vous demander comment se passait la vie d'un guerrier aussi entrainé?
-oh, je ne souhaite pas en dire beaucoup, entre les phases de repos et les phases de tensions et de conflits, mettre et enlever nos casques, c'est ce qu'on fait le plus, c'est tout.
-je vois, mais aujourd'hui, essayez tout de même de réfléchir un peu plus que les autres jours, n'est ce pas? Car voici l'énigme, si vous répondez juste, vous repartez avec une clé.
-allez y, j'écoute.

Le turaga regarda dans son bouquin une énigme qu'il allait dire, quand à Cordax, il n'était pas très chaud pour répondre à une énigme "à la con", la voix du turaga devint plus calme et posée, lorsqu'il l’énonça.


-souvent blanc, fait de bois, de tesara ou de verre, le journaliste le fait, l'auteur le noircit

Pourquoi n'ont ils pas choisi un autre membre de l'équipe? Vorona, par exemple, c'est ce que devait se dire Cordax. C'est une véritable conspiration. Mais aussi un bon entrainement pour que tout le monde puisse faire face à ses points faibles respectifs. Car comme pour le cas de Vorona, le membre de l'équipe devant faire l'épreuve est assez mal choisi. Voilà que Cordax doit faire de la réflexion. Le makuta possède tout de même une bonne connaissance de l'univers, surtout dans le domaine militaire, les armements, etc. Il a de très bonne base stratégique et aide souvent Vorona à résoudre les plus gros problème, mais n'est pourtant pas le cerveau du groupe. Il n'a pas lu autant de livres que la psionique, loin de là, et en général ne réfléchit pas très loin et plutôt rapidement avant de prendre une décision.
Le makuta n'est pourtant pas stupide, là où quelqu'un d'autre aurait fait de nombreuses proposition, que le père Turaga aurait répondu faux à chaque fois, lui, garde ses propositions pour lui et vois laquelle est la plus plausible. Mais rien ne collait car malheureusement, ce qu'il cherchait devait venir de Bara magna, or il n'a pas voyagé très longtemps sur les terres glatorians et pas où la civilisation et donc la connaissance se trouve.


-allez y, donnez moi une proposition, il n'y a rien? c'est dommage car le temps est écoulé, je pensais que vous pourriez trouver. la réponse, c'était le papier.

le turaga levait les bras comme pour montrer que c'était l'évidence même, pour Cordax aussi, maintenant, c'était évident, le seul morceau de papier qu'il aie vu jusque là est certainement le parchemin des tâches, montré un jour par le chef de la triade en personne, une document papier révélant les différentes tâches nécessaires au réveil de Mata nui, et bien sûr, le papier étant le seul matériaux -rare donc peu connu- à être blanc et venant de la planète des sables. Il n'est donc pas allé chercher assez loin dans son cerveau pour trouver la réponse qu'il possédait en mémoire pourtant. Il redescendit les escaliers sans la clé, mais sans croire qu'il a réellement perdu quelque chose, selon lui, il n'était pas là pour répondre à des énigmes bidon mais bien terminer cette mission et mettre les deux criminels sous les verrous une fois l'émission terminée.

-décidément, il ne sera pas le plus grand gratte-papier du monde, c'est sur.

Pendant ce temps, le reste de l'équipe était déjà devant la cellule suivante. Au rez de chaussé du fort, dans un endroit seulement éclairé par les pierres de lumière sur les murs.

-en attendant que Cordax revienne de la vigie, déclara Fisk, je vous propose de poursuivre, voici donc la cellule suivante, celle des cylindres, une cellule qui n'est pas aussi simple qu'il n'y parait, et c'est toi, Tanika, qui devra y aller, fait attention tout de même à ne pas tomber, tu pourrait le regretter.

Une nouvelle fois, il fit tourner la clepsydre et cette fois, c'est Tanika qui entra à l'intérieur de la cellule. La salle se composa donc d'un sol composé là aussi de plantes carnivores et autres ronces, au fond, un tuyau d’où de la fumée sortait, au dessus de celui ci, la clé, pendant à une corde et au dessus du sol, un gros cylindre composé de plusieurs parties tournant sur elles mêmes grâce à l'axe en leurs centre. Ces cylindres sont le seul chemin pour traverser la salle et atteindre la clé. La stellaire alla vers le cylindre, et commença à monter dessus, à cheval et à plat ventre. La technique ici consiste donc à ramper sur les cylindres pivotants et éviter de perdre l'équilibre sous peine de finir avec autant d'épines que Raidark à la sortie de sa cellule. A partir de maintenant, Tanika devait énormément se concentrer et rester calme. Un gros effort mental pour la toa qui rappelons le est très vive émotionnellement. Les autres l'encourageaient du mieux qu'ils pouvaient. Et Cordax, qui était revenu entre temps, s'y mit lui aussi.


"tu reste calme, tu reste bien collée au cylindre, tu regarde bien en face de toi, tu fixe que ton objectif, la clé, et tu rampe jusqu'au bout"

l'avantage de Tanika est qu'elle est très légère, un véritable poids plume qui ne perd pas facilement l'équilibre, de plus sa grande poitrine l'aide à garder l'équilibre lorsqu'elle est bien à plat ventre, c'est d'ailleurs pour cette raison que c'est toujours une femme qui participe à cette épreuve, et aussi, accessoirement, pour le plaisir de tout les téléspectateurs, surtout lorsque la caméra filme droit en face de la candidate.
Néanmoins, c'est une épreuve qui reste dans les anales du fort de par sa difficulté extrême, peu de jeunes femmes toa ou vortixx peuvent se vanter de l'avoir réussit jusqu'au bout. Non seulement les cylindres sont huilés, donc tournent très facilement, ils sont à roulement à bille, ils sont de différentes tailles, ce qui rend le travail plus compliqué et en bonus, la fumée qui sort du tuyau et la petite araignée pendant au plafond qui ferait sursauter et faire tomber la stellaire à tout les coups si elle n'était pas constamment concentrée sur son objectif, le regard fixé en permanence sur la clé. Elle rampait lentement mais surement, les autres regardaient la clepsydre s'écouler, mais ne voulait rien dire à Tanika, de peur de la déranger avec du stress. Une fois le plus grand cylindre passé, elle tendit son bras pour attraper la clé, juste un millimètre encore et finalement, ce mouvement, provoqua une asymétrie dans ses mouvements, le cylindre finit par pivoter et elle tomba le dos contre les plantes piquantes. Après un petit cri de douleur, elle se releva et sortit de la cellule. Encore une fois, quelqu'un devra donc se servir d'une pince à épiler pour enlever les aiguilles de l'armure. Mais elle tendit la main au matoran, tenant la clé qu'elle a finalement réussi à avoir de justesse et à nouveau il l'a prit pour la montrer à la caméra. mettant ainsi le nombre de clé à la disposition de l'équipe à 3.
l'autre matoran messager remit une nouvelle tablette aux mains de Fisk.


-Ah, cette fois, le père Turaga nous parle de femme coupée, étrange, je n'ai encore jamais rien vu de tel dans le fort, je me demande ce que c'est.

Et une fois arrivé à la cellule suivante, c'est là que l'équipe remarqua encore plus le sadisme de Gordon et fisk. Ce fut Colbalt qui fut assigné à l'épreuve et qui dut entrer dans la cellule. L'épreuve de la femme coupée est certainement l'une des épreuve les plus répugnante et les plus sadique que les deux criminels puissent trouver. En effet, une fois entré dans la cellule, Colbalt découvrira que cette femme coupée est en réalité une vraie matorane innocente enfermée dans une boite. Le matoran lui donna une scie qu'il devra utiliser pour la couper en deux, seul moyen de déplacer le haut de son corps vers la clé et la débloquer pour ressortir de la cellule avec. Tout le monde se demande encore si Colbalt aura assez de cran pour faire ca, si il peut laisser la morale et l'éthique de côté juste pour cette fois ou si les cris de sa victime le feront sortir de la cellule aussitôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colbalt (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
550/550  (550/550)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 2975 | DEF : 1400

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Dim 3 Mar - 19:26

Le Fa-Toa constata l'épreuve avec rancœur. Une jeune Matoran assommée, attendant son heure de mort, attaché sur le mur, écarté, de façon que la scie puisse bien se placer. C'était une torture mentale. Colbalt tomba à genou, sous le choc.

Bien sûr, tout le reste de l'équipe était tout autant troublé par ce dilemme...sauf Ardan (allez savoir pourquoi). Le Toa de la lave restait neutre à cet évènement, comme si il fit exprès de montrer cet indifférence aux yeux des autres. Colbalt, pendant que le temps se perdait, ne fit qu'ouvrir de gros yeux, agenouillé, sans rien faire. Il ne fit rien, pertubé par cela. La scie qu'il tenait était une arme Skakdi:




C'était le caractère principal des Toa: la pitié envers les Matoran. Certains pensaient que ce caractère n'était que qualité, ils avaient tort. C'était dans les situations de sacrifice que ce caractère devient désavantageux... Le Toa, par terre, tremblait, vibrait pendant que de précieux secondes passèrent lentement. Les membres de l'équipe se taisaient, se demandant tous s'il allait tuer cette Matoran pour la clé. Un silence de mort durait trop longtemps. Sa main serrait de plus en plus la scie.

Soudain, d'une grande violence, la scie explosa sous la pression magnétique, et les lames explosa de partout, transperçaient même la porte de la cellule. Une autre lame détruisit le Clepsydre, une autre détruisait les chaînes de la Matoran. Mais aucune la tua, et aucune atteignit la clé. Colbalt, dans la douleur, Hurla:


-VRAIMENT ! VRAIMENT ! Vous croyez vraiment que j'allais tuer un membre de mon peuple juste pour du fric ! Vraiment ! Vous n'êtes qu'une bande d'abruti !!! Je vous hais définitivement, je comprends maintenant pourquoi l'Ordre te haït tant, Fisk, avec ton ami Gordon !

Colbalt se releva, les yeux brûlant de nouveau, dans la rage, sortit de la cellule et annonça à Tanika qu'il abandonnait la clé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.bionifigs.com/u1063
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Dim 10 Mar - 13:09

"Hm... bon, ce n'est pas tout ça mais vous avez encore des épreuves à faire, et la prochaine et c'est celui de la ventouse."

L'équipe suivirent alors Fisk en direction de la porte de cellule ou se trouvent la fameuse épreuve du ventouse. Quand ils sont arrivé, une échelle était à coté de la porte. Suite à cela, le Toa prit un objet qui était posé sur la clepsydre et se dirige alors vers le Skakdi.

"Raidark, il est temps pour toi de prouver que vous êtes bien un ancien Chasseur de l'Ombre. Le but est donc que vous preniez la clé, mais d'une façon différente. Elle se trouvent dans une boite en verre, et donc, tu va devoir utiliser cette ventouse pour l'ouvrir. Mais attention la moindre erreur et c'est couic."

Une épreuve d'une tentative de vole. cela sembles être un jeu d'enfant pour Raidark qui est le survivant de l'Alliance Criminelle ou encore de Garianne qui est toujours un penchant pour volé des bijoux ou autres joyaux. Suite à cela, il prit la fameuse ventouse et grimpa à l'échelle. Raidark avait compris le fin mot de Fisk que la moindre objet ou lui même soit au sol de la pièce, le Skakdi ira directement dans les prisons.

-Ha, ha, ha ! Vous allez voir que je remporte cette clé facilement.

...

-RRRHAG !! Je hait tant les hamacs !

S'écria Raidark, alors qu'il se trouvent au sols en dessous d'un hamac. Visiblement, le Skakdi est raté l'épreuve à un obstacle près, il avait réussit avec tant bien que mal à sauter d'une armoire à une échelle de corde, de l'échelle de corde à une en ferraille, et de l'échelle en ferraille jusqu'à une plate-forme en bois avant le fameux hamac. Ce hamac a toujours était problématique dans cette épreuve, et rares était ceux qui on eu la chance de réussir. Et malheureusement pour Raidark, il fait pas parti de l'un d'eux. Cependant il avait constaté avant de sortir de la salle avec avec La Boule, que de la fumée échappé de la salle. Le Skakdi se retourna un instant et voyait que la boite contenant la fameuse clé est rempli de fumée.
Fisk expliqua alors à Raidark que c'est temporaire avant de se retourner vers les autres candidats que l'un d'eux va devoir faire l'épreuve du cabestan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Dim 10 Mar - 21:53

L'équipe se dirigea donc vers leurs prochaine épreuve. Une fois arrivés devant la cellule, Fisk reprit à nouveau la parole.

-cette fois, nous aurons donc besoin d'un homme fort, c'est donc à toi, Cordax, de prouver que tu vaut quelque chose physiquement, si ce n'est pas intellectuellement.

Il faisait rappeler à se dernier encore une fois son échec face au père Turaga, ce qui l'énerva un peu. Encore une fois, Fisk tourna la clepsydre et le makuta y entra.
L'épreuve était donc le Cabestan, une épreuve assez connue de par le fait qu'elle requière une grande force physique. En effet, une fois entré dans la cellule, le makuta était face à un cabestan, sorte de grande poulie utilisée par les marins des anciens temps pour enrouler les cordages et qui se composait de deux barres reliées à un axe. En haut de l'axe se trouvait la clé, pour l'instant bloquée. l'Homme fort était là aussi. Un grand et lourd steltian de 3 mètres de haut, imposant, il avait une lourde armure et semblait très fort. Voilà enfin une épreuve pour Cordax, lui qui était désigné comme étant le plus fort physiquement de l'équipe. Encore faut il qu'il sache prouver qu'il a effectivement beaucoup de force dans les biceps car le but de l'épreuve était relativement simple. Il faut pousser la barre du cabestan et le faire tourner assez pour pouvoir libérer la clé, et cela en dépit du fait que l'Homme fort pousse dans le sens inverse, ce qui donne à l'épreuve une allure de duel.
Cordax se mit à la barre de droite, son adversaire à la barre de gauche, ils commencèrent donc à pousser. Le makuta se rendit vite compte que le steltian ne s'appelait pas l'Homme fort pour rien. Au début, il n'arrivait pas à avancer, mais en y mettant un peu plus de volonté, il arriva à grapiller quelques centimètres. Le steltian, lui redoubla d'effort, réduisant à néant les progrès de Cordax, qui pourtant ne laissa pas tomber l'affaire. Il savait qu'il ne devait par trop tarder à rester ici, non seulement à cause de la clepsydre, bien entendu, mais aussi à cause de la fatigue. Plus il essayait de pousser, moins il aura de chances d'y arriver si il tarde. Si les deux pouvaient suer, il est évident qu'ils le feraient. Bien entendu, le makuta se servait de stratagèmes plus élaboré pour faciliter son avancée que d'utiliser uniquement la force brute. Relâcher un peu puis aller à fond pour profiter de l'effet de surprise ou encore essayer d'inverser les rôles et d'épuiser son adversaire. théoriquement, les deux se valent, ils ont tout les deux autant de force, encore faut il s'en donner les moyens d'arriver jusqu'au bout. Après un moment d'effort intense et d'encouragements de l'équipe à l'extérieur de la cellule, Cordax finit par déployer ses dernières forces en un coup, juste le nécessaire pour activer le mécanisme débloquant la clé. Il s'en empara et sortit de la cellule rapidement dont la clepsydre était déjà presque vide. Le steltian, ayant perdu cette fois, croisa juste ses bras musclés sans dire mot.
Le makuta, essouflé, donna donc la clé au matoran.


-à vrai dire, c'était très simple, l'autre n'avait aucune chance.
-le pense tu réellement? lui dit Vorona
-parle pour toi, tu crois que tu l'aurait fait?

Bien entendu, Vorona savait en voyant Cordax faire l'épreuve que ce n'était pas aussi simple qu'il le prétendait, mais que d'autre part, peu sont ceux qui auraient réussi l'épreuve à sa place. Fisk annonca alors l'épreuve suivante, la tête chercheuse. Et fait on ne peut plus étrange, tous remarquèrent que Tanika avait disparue. En effet, l'un des matorans l'avait emmenée...

Un peu plus tard, alors que le reste de l'équipe était arrivés à la porte de la cellule, la jeune toa entendit une voix, c'était celle de Fisk qui était à ses côtés. Elle ne voyait absolument rien du tout à cause des lunettes noires qu'elle portait. Le présentateur de l'émission lui expliqua alors l'épreuve:
La toa aura alors à avancer, attachée à sa chaise, sur un parcours qui l'amènera à traverser différents compartiments, dans chacun d'eux, elle devra alors trouver un nombre qu'elle criera aux autres membres de l'équipe, qui additionnera les nombres pour créer un code à quatre chiffre, pour ouvrir le coffre renfermant la clé suivante.
Fisk enleva alors les lunettes noirs des yeux de la toa afin qu'elle puisse voir ce qui l'attendait. La surprise ne se faisait pas attendre. Elle se trouvait dans une sorte de laboratoire très sombre où était installés béchers, éprouvettes et autres outils de mesures scientifiques. Voilà qui rendait l'ambiance glauque, surtout qu'elle ne voyait pas son corps et que tout ses membres étaient effectivement attachés à la chaise.
Il activa ensuite un levier qui fit démarrer l'épreuve. La toa pouvait donc avancer. Ce qu'elle fit jusqu'au premier compartiment remplis de crapauds. A vrai dire, Tanika n'avait pas spécialement peur de part le fait qu'elle n'y prêtait pas attention. De l'autre côté de la porte, l'équipe lui criait des conseils, Cordax le premier, qui connaissait bien l'épreuve. Elle regarda donc à droite suivant ses dires pour voir le premier chiffre qu'elle put crier au reste du groupe. Pendant ce temps, c'était Vorona qui tenait l'ardoise et qui inscrivait les nombres à l'aide d'une craie pour ensuite faire le calcul. Tanika avanca jusqu'au compartiment suivant remplis cette fois de rats. Pour l'instant, ca allait pour elle, rien de bien gênant même si sa situation la mettait mal à l'aise. Elle souffla alors sur le tas de sable à sa droite pour y voir le prochain chiffre toujours suivant les conseils du reste du groupe qu'elle cria une fois de plus. Elle dut le crier une seconde fois car la première, il n'avaient pas bien compris. Le troisième compartiment était vide, si ce n'est une corde que Tanika devait tirer. Elle tira la langue pour prendre le fil avec sa bouche et le tirer. Tout à coup, une masse de vers gluant lui tomba dessus. Au départ, elle montra un petit signe de dégout avant de voir que ses vers lui rappelaient un plat typique de sa planète. Elle fit alors mine d'en avaler un ce qui provoqua cette fois le dégout des autres et même de Fisk, lui qui voulait se montrer si malin. Elle regarda en l'air pour voir le nombre et le crier une fois de plus. Le quatrième compartiment était remplis de blatte. La aussi, cela ne gênait pas trop Tanika qui se rappelle une fois de plus d'un met à base de blatte pour le moins croustillant. Elle prit alors la paille qui était là pour boire le contenu d'un flacon de liquide et révéler le nombre suivant. Le liquide qu'elle buvait était dégueulasse mais les autres connaissaient bien Tanika pour sa capacité à boire et manger sans broncher même si ca lui plait pas. Le cinquième compartiment contenait cette fois des mouches qui cette fois gênaient la toa dans sa progression. Elle réussit à avoir le nombre en soufflant dans une nouvelle paille pour libérer une balle sur laquelle était inscrite le nombre même si toute les mouches lui venaient sur le visage.
Une fois l'addition faite, Vorona annonca le résultat et donc le code que Ardan entra sur le cadenas. Cela fonctionnait. Les capacités de calculs de la vortixx étant sans faille, il retira rapidement la clé du coffre avant qu'elle n'explose. Surtout qu'il ne restait seulement une ou deux secondes au compteur avant que cela n'arrive. La cinquième clé était donc en possession de l'équipe. Il ne restait donc que quelques épreuves à réaliser, surtout que le temps qu'il doit leurs rester ne doit pas être énorme. C'est là que à nouveau, le matoran messager du père Turaga arriva pour désigner un nouveau candidat qui devra monter à la vigie. Et cette fois, ce fut Colbalt qui fut choisit. Peut être saura t-il se montrer plus intelligent ou plus chanceux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colbalt (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
550/550  (550/550)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 2975 | DEF : 1400

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Lun 11 Mar - 13:00

Colbalt découvrit alors un nouvel aspect du Fort naval: en montant les escaliers du fort entourant les cellules, il arriva sur les bords du Fort. La vue panoramique était superbe. Le Fa-Toa s'approcha de la mer pour la contempler et pensa tout haut:

-Quel dommage qu'Azu', Karinos et Vurak ratent cela...d'ailleurs, je me demande s'ils l'ont retrouvé.

Mais le Matoran brisa sa rêverie en le rappelant à l'ordre le Toa et l'amenant dans le phare.

Le phare.

Grand et imposant, le phare datait de la même époque que ce fort, au vue de l'architecture. Colbalt croyait qu'il s'agissait d'un décor juste pour l'émission. C'était bel et bien un vrai phare d'ancien Steltian de bas classe marins. Le Matoran le fit avancer dans un escalier fort étroit. Le Jeune Souverain monta seul. Plus il monta des marches, plus il entendit les paroles du Père Turaga. Ces paroles étaient graves et rauques, ce qui accentuait la vieillesse du Turaga. Le phare n'était composé que d'une seule chambre. En entrant, le Père Turaga accueillit Colbalt le bras ouvert, et le salua tel le souverain de la Main. Après avoir posé quelques politesses, le vieillard finit par poser la question.


-Alors...hum...êtes-vous-prêt ?
-Il faut dire que je ne suis pas là pour rien.

Colbalt avait une nature fataliste, il n'avait montré peu d'opposition à sa vie, surtout quand il s'agissait des malheurs...Mais dans le niveau des énigmes, il n'était pas mauvais, mais pas aussi supérieurement intellectuel que d'autre éminent Vortixx tel que Vorona.
Il prend un grand souffle, et se concentra.


-Allez-y, je vous écoute.
-Bien. "Pas très aimé des citadins,
Matoran et Turaga aiment l’attirer ;
Il peuple pourtant toits et jardins,
Des escrocs, il est le jouet,
Grand, il est pris des Forces."
-...hum...Je dirais bien...les petits Gukko ?

Colbalt répliqua cette réponse d'un seul coup, mais il hésita seulement après avoir donné la réponse. L'inquiétude monta en lui, et fit serrer ses mains. Il n'avait pas totalement réfléchi sur cette réponse, il n'est n'en pas sûr. Le Père Turaga levant le bras, et soupira:

-Ah !
-?
-Vous êtes très doué ! Mieux que votre camarade ! Bien sûr, le petit Gukko du Le-Wahi. Balançant leur fientes sur les citadins, il n'est pas très aimé des citadins, les Matorans et Turaga aiment l'attirer en lançant des miches de pains, il s'accroche sur les branches des arbres, peuplant toits et jardins, et il est utilisé comme messager secret par les escrocs, tels des jouets, et quand le petit Gukko devient grand, il est utilisé comme cavalerie dans les Forces Gukko des Le-Matorans. Excellent, prenez votre clé, vous l'avez bien mérité !
-Merci beaucoup !

Colbalt partit du phare très fier de lui, en se disant qu'il s'agissait peut-être de la chance..ou de la destinée.

Pendant que Colbalt rejoignait les autres, Fisk demanda Ardan pour la prochaine cellule. Mais avant cela, Cordrax proposa de crier une nouvelle fois leur cri de guerre, pour se remotiver après la perte de Raidark. Suite à cela, le Toa soi-disant de lave, fut accroché à une menotte, pendant par une barre dépassant la cellule par Fisk. Perplexe à cela, il demanda des explications à son "frère du sadisme" qui lui répondit:


-Voici la nouvelle épreuve, tu devras passer tout un chemin de tuyau par ces menottes, sans te délivrer, et démonter les obstacles sur ton chemin. Si tu échoues, tu iras rejoindre le Skakdi. Compris ?
-Oui.

Ardan prit son élan, et partit dans la cellule au moment où l'animateur télé retourna le clepsydre. En y entrant, il fit accueilli par une ambiance d'usine désaffectée. De nombreux bains d'acide ika-sulfurique qui lui rappela des souvenirs, et des tuyaux d'échappement de gaz d'azote. Ainsi, plus il avançait, plus il souffrait.
Premier passage, il devait passer un obstacle ordinaire: le but étant de se retourner de l'autre côté du tuyau afin que les menottes (n'étant pas continu) passait la petite tige qui gênait. Rien de grave, Ardan y passait. Deuxième passage. Ardan devait dévisser la première chambre de gaz d'azote. Lors de l'ouverture du gaz d'azote, le Toa s'en prit plein les yeux et hurla de souffrance à nouveau. Mais il continua. Il continua à passer les tuyaux aussi bien horizontales que verticales, des bains de souffrances, des gaz qui se répandaient...jusqu'à que le temps s'écoula, et Ardan, évanoui, était juste à 0,052 bio de la clé...Ardan avait échoué, et les autres qui l'avaient encouragé étaient triste.
Colbalt arriva en plein milieu de cet épreuve, et constata l'échec de son ami. Fisk, s'adressa de nouveau.


-Hé ! Ne Faites pas une mine comme ça, il sortiront après la deuxième partie de l'émission.
Il ria.
-Bien, j'ai besoin de quelqu'un d'assez souple...désolé Tanika, tu vas devoir passer la cabine interactive, suis-moi.

Malgré que la Stelaire n'était pas totalement remis de sa précédente épreuve, elle suivit Fisk vers la cellule correspondante. Gordon aurait profité de la venue de l'équipe Alpha pour la déstabiliser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.bionifigs.com/u1063
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Lun 18 Mar - 0:59

Cela ne gênait pas Tanika de faire une autre épreuve. Bien entendu, même si elle a quelque peu subit à la dernière, l'important pour elle était d'arriver au bout de la mission. C'est elle qui dirige l'équipe. Et ce n'est pas quelques bestioles qui la feront abandonner. La stellaire était entrée dans la cellule dite interactive. Fisk ayant tourné la clepsydre, l'épreuve commenca. La salle était sombre, la lumière ambiante ne venait que de deux écrans LCD, un placé au sol sur lequel la toa marchait et un sur le mur d'en face. Et à côté se trouvais la clé pour l'instant enfermée dans un réceptacle transparent. Sur l'écran d'en face, il y avait une créature humanoide luminescente ressemblant vaguement à une toa. C'était un personnage informatique réalisé à l'aide d'un logiciel de graphismes 3D. L'intelligence artificielle se mit à parler de sa voix robotique.

-je vais te guider...

elle expliquait à Tanika le principe de l'épreuve qui s'avère plutôt simple: elle doit écraser les araignée apparaissant et disparaissant sur l'écran au sol en les touchant avec le pied ou la main. Une épreuve qui demandait donc de très gros réflexes et une agilité hors paire, ce qui ne semble pas poser de problème pour la toa. Est ce que Gordon et Fisk ont voulu impressionner Tanika en voulant lui montrer qu'ils savent se servir de la technologie même dans un fort aussi vieux que celui là? si c'était ca, c'était assez raté. Pour elle, ca semblait tout à fait normal. Les écrans tactiles aujourd'hui étant dépassé, on peux faire des écrans holographiques. Ils devaient être en restriction de budjet. Quoi qu'il en soit, elle commencait à écraser les premières araignées. Même si au début, c'est très lent, le rythme s'accélère rapidement et comme cela ne suffisait pas, à peine 1 minute et demi plus tard, ils en viennent même à mettre des vitesses variable d'apparition des araignées. Tanika en loupait quelques unes, mais c'était pour écraser les suivantes plus rapidement.
L'écran est assez grand et aller d'un bout à l'autre demande tout de même de faire quelques pas. La toa prit de l'élan, fit une roue, puis un saut périlleux arrière et écrasa donc trois araignées d'affilé avant d'enchainer sur son combo suivant. Car oui, il a fallut un petit moment à Tanika pour connaitre plus ou moins les méthodes de calcul du programme informatique et prévoir à l'avance l'endroit où va apparaitre l'araignée suivante. Même si ca reste aléatoire, on peux tout de même prévoir certaines des prochaines actions de l'IA, comme lorsqu'on combat un boss de jeu vidéo. Une dernière araignée écrasée avec la main et la clé finit par se libérer. Tanika la prit et sortit en courant.

A peine fut elle sortit de la cellule et put donner la clé au matoran que le gong retentit. La Boule venait de le frapper pour avertir que le temps pour la collecte des clé était écoulé. Heureusement pour le groupe, ils ont réussi à obtenir les sept clés à temps.
Fisk invita le groupe à suivre le matoran. Ils arrivèrent alors au rez de chaussé du fort. Devant l'équipe, il y avait une énorme grille fermée protégeant la cour du fort où l'on peut voir de nombreux Muaka. Des tigres d'une férocité sans nom entrain de rôder. Sur la grille, il y avait 7 serrures qui permettaient à l'équipe d'y mettre les sept clés, une dans chacune d'elles.


-bien, ceci étant fait, nous allons donc passer à la seconde partie de l'émission. Dans cette partie, vous devrez essayer de libérer vos deux prisonniers. Et pour ce faire, vous devrez réussir avec succès les défis de Blanche.

Ils se dirigèrent alors vers le sous-sol du fort. Tanika pensait encore à son commandant, elle se demandait ce qui a bien pu lui arriver. Quel calvaire peut il subir en prison. Fisk disait qu'ils seraient libérés à la fin, mais Cordax ne le crois pas trop. Ce n'est qu'après qu'il eu la réponse.
Effectivement, ils arrivèrent devant un endroit étrange. Fisk leur expliqua qu'il s'agit en réalité du domaine de Blanche. L'équipe se devait de réussir les défis, sinon, ils ne savent pas ce qui pourrait advenir des prisonniers. L'animateur de l'émission désigna alors directement Vorona pour le premier défi. Elle entra alors dans un sas tournant. Celui ci se mit à pivoter et la vortixx découvrit alors une nouvelle salle entièrement blanche, vide et lumineuse. Si lumineuse qu'elle devait s’habituer à la lumière. Devant elle se trouvait une toa assise sur un trône à l'armure entièrement blanche. Aussi blanche que de la neige au soleil. Il s'agit en réalité de Blanche elle même, qu'elle est toa du psychisme et adepte des jeux d'adresse.


-bonjours, Vorona, alors comment allez vous, ma chère?

commenca la toa sur un ton extrêmement calme. La vortixx se demandait réellement si c'était une blague de la part de Gordon et Fisk que de faire intervenir une toa du psychisme ici mais en tout cas, cela ne l'impressionnait pas le moins du monde, elle aussi gardant son calme légendaire. Les deux psioniques se regardaient les yeux dans les yeux
.

-voilà enfin un défi intéressant, depuis le temps que j'attendais ça, essayez donc de me surprendre, tant que vous le pouvez.
-eh bien nous allons voir ca. Nous verrons bien ce que vous pouvez faire sans télékinésie...

Le défi que Vorona devait relever paraissait très simple. Il s'agissait de celui de la planche. La vortixx devait porter une planche en bois et faire aller une balle d'un bout à l'autre de la planche en la tenant en équilibre. Ca pourrait être facile si la planche ne mesurait pas 10 bio de long et qu'il y avait des poids de chaque côté pour ajouter du déséquilibre et de la difficulté. Mais même avec ca, Vorona arriva à faire traverser la balle dès le premier essai. Car même sans télékinésie, l'adresse et la concentration n'est pas quelque chose qui manque chez la vortixx car il en faut de base beaucoup pour manier de nombreux objets via télékinésie avec précision. Gordon et Fisk ont ils pour une fois été sympa sur ce coup? ou voulaient t'ils voir absolument deux êtres maitrisant le psychisme face à face, pour voir ce que ca donne.

-Bien, la boule, amène donc le prisonnier, déclara Blanche.

Le zyglak super musclé apporta Raidark avec lui et les deux purent sortir de l'antre de la toa.

-dites bien à Gordon et Fisk de trouver autre chose, la prochaine fois, ce n'est pas avec ca qu'ils pourront déstabiliser notre équipe.

Après être sortit, le deuxième à entrer était Colbalt, qui devra affronter Blanche dans un nouveau défi pour cette fois libérer Ardan. Tanika, quand à elle, serra dans ses bras le skakdi en guise de retrouvaille, tellement elle était contente.

[...]

Colbalt sortit de la cellule avec Ardan derrière lui. Ce fut un grand soulagement pour tout le monde. Cordax se disait à présent que Gordon et Fisk ne pourront donc rien faire aux prisonniers cette fois. Mais Il demanda tout de même à Raidark ce qu'il a bien pu se passer pendant son temps en prison histoire que tout le monde sache.

-Parfais, maintenant que toute l'équipe est au complet, passons à la troisième partie, je vous propose à présent d'aller vers la salle du conseil pour pouvoir gagner du temps supplémentaire pour la salle du trésor.

Et fisk les emmena encore une fois dans le sous-sol du fort, dans un des lieux les plus profonds de celui ci. Dans les méandres des caves pour arriver à une petite pièce où ils arrêtèrent leurs course. La pièce était vide mais il y avait un hublot au mur permettant de voir la pièce voisine et aussi un passage étroit pour y accéder. Dans cette fameuse pièce entièrement sombre, illuminée uniquement avec des pierres de lumière de faible intensité, se trouvait le Père Turaga se tenant à une barre, devant lui se trouvait un pupitre sur lequel seront réalisé les différents duels et autour de lui, de nombreux êtres sombres aux masques noirs qui sont en réalité des makuta, des maitres des ténèbres.

-Nous voici actuellement devant la salle du conseil, le Père Turaga va appeler quelqu'un qui devra affronter un des maitre des ténèbres dans un duel pour espérer gagner du temps supplémentaire dans la salle du trésor.
-j'appelle Cordax, cria le turaga.

Le makuta s'engouffra alors dans le tunnel pour accéder à la pièce. Décidément, selon lui, cette histoire de maitre des ténèbres, c'est très cliché, ils ont rien trouvé de mieux? Une fois entré, le père Turaga parla à nouveau.


-vous voilà, Cordax, après tout ce que vous avez vécu, vous devrez être fatigué et en avoir marre, n'est ce pas? eh bien, ce n'est pas le moment de lâcher prise avec ce qui vous attend. Maitre, je demande le jeu.

L'un des makuta s'approcha et ouvrit le pupitre pour dévoiler deux poids. Il installa une cordelette tendu entre deux poteaux.

-Je vous explique l'épreuve, le maitre et vous devrez prendre ce poids d'un seul doigt et tendre le bras au dessus de la cordelette. Le premier qui touche la cordelette ou qui lâche le poids à perdu. Mais avant de commencer, vous devrez miser une somme de seconde entre dix, et vingt secondes. Si vous gagnez, vous les gagnez, mais à l'inverse, si vous perdez, ca fera des secondes en moins sachant que vous avez 3 minutes pour la salle du trésor. Donc allez y, soulevez.

Cordax décida de miser les 15 secondes, assez confiant mais voulant quand même jouer "safe" Les deux makuta prirent alors chacun leurs poids respectifs avec leur index le leva au dessus de la cordelette le bras tendu. Une bonne endurance est nécessaire pour une telle épreuve, surtout que les makuta ne ressentant pas la douleur comme toute les autres espèces. Le duel pouvait durer longtemps. Normalement, pour un autre être qu'un makuta, lorsque les muscles faiblissent, ils font mal et alors un matoran normal abandonnerait au bout de 3 minutes mais un makuta ne ressent pas ca, ou du moins moins que les autres, étant constitué d'antidermis dans une armure mécanique. Cordax était donc capable de garder pendant très longtemps cette pose et de figer son bras tendu comme si il avait été transformé en statue de pierre. Le Maitre des ténèbre étant aussi un makuta le pouvait aussi. Alors que ce duel fait appel à la force brut du candidat, il s'avère que les deux makuta n'en manquent pas.
Une heure et demi plus tard, ce fut le maitre qui craqua le premier, son bras étant trop descendu, certainement par manque d'attention. Celui de Cordax, par contre, était toujours à la même position, pas bougé d'un millimètre, comme si c'était réellement une statue de pierre. Le makuta ayant gagné le duel, il put s'emparer de l'éprouvette de billes symbolisant les 15 secondes et les verser dans une réceptacle avant de rejoindre le reste du groupe. Ce fut la joie dans l'équipe, surtout pour Tanika, qui au final s'était lassée de voir le duel durer une éternité.
Par la suite, ce fut alors au tour de Raidark d'être appelé par le père Turaga, et qui devra faire son duel contre un autre maitre des ténèbres. En espérant qu'il réussisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Lun 18 Mar - 20:10

Raidark apparait avec la Boule dans la salle de jugement. A en juger, Vorona était peu surpris de voir le Skakdi dans un état pas terrible. Il était un peu pale au visage, il tremblais de peur et semblait avoir un air comme ci il supportait tout le poids des deux mondes. Vorona le soigna avec ses pouvoirs de guérison mental, permettant alors à Raidark de se ressaisir. Il allait mieux à présent et sorti de la salle avec la Vortixx.

...

L'équipe de nouveau réuni arrivèrent devant une fenètre qui à une vue sur la salle du conseil diriger par le père Turaga. Fisk expliqua maintenant que le but était de gagner du temps pour la récolte de Makoki dans la salle du trésor et désigna Cordax pour aller dans la salle à la demande du Turaga.
Cordax réussi l'épreuve que le père Turaga avait désigné. Cela dit en passant, le Makuta aurait pus réussir plutôt l'épreuve s'il avait utiliser la technique de Raichkman lors de sa participation à cette épreuve. Cordax apparait et il expliqua que le père Turaga a désigner Raidark pour aller dans la salle. Le Skakdi descendit alors pour aller dans la salle du conseil.


"Ahhh... Et voici donc le célèbre échouer de l'Ordre !"

S'exclama le Turaga à la venu de Raidark, surement dus au fait qu'il avait louper l'épreuve de la ventouse. Ce fut alors que commença une discussion rapide entre les deux personnes.
"Alors, es ce que vous vous en êtes sorti indemne de votre séjours dans les prisons du fort ?"

-Non, non et non ! Ces enflures la haut, m'ont mis des images d'un Irnakk autour de ma cellule afin de me faire perdre la boule. Et dire qu'Ardan a dus ce coltiner de faire un jeu Infogrammes.

"Eh bien disons qu'ils pensez que cela aurait était drôle. Enfin passons à votre épreuve, qui est enfaite une énigme que je vais vous poser. Mais avant, vous devez choisir entre 10 et 20 secondes pour la mise."

-Bon... vus que les énigmes c'est pas trop mon point fort... Mais peut être que la chance me sourira. Je vais prendre les 20.

Le père Turaga fut surpris des dires du Skakdi. C'est une énorme prise de risque qui couterait cher à l'équipe entière. Et suite à cela le Turaga reprit la parole.

"Eh bien voyons voir ci la chance vous sourit, ce qu'il n'est chose faite jusqu'à présent, mon cher Raidark. Voici l'énigme...
Au soleil il faut qu'on l'étale, on le regarde en temps normal. S'il est petit on l'a chez soi, et s'il est grand il est en salle... Qui-est-il ?

-Voyons...

Raidark se mit alors à réfléchir... Enfin, chose difficile, puisque Fisk et Gordon fit des mimes de mauvais gout derrière la vitre. Ce qu'il ne fait que provoquer le Skakdi, le fessant ainsi perdre du temps précieux pour résoudre l'énigme. Et au bout d'un certain temps, alors que temps était à un tiers de la fin, Raidark commença par grogner.

-GRRRR ! Attendez un peu vous deux là en dehors de l'écran...

"Ah, t'ah, t'ah, t'ah. Il semblerais que la chance vous a sourit Raidark."

Coupa alors le père Turaga au Skakdi, laissant alors ce dernier perplexe. Et Raidark comprit alors pourquoi, "écran" était la réponse à l'énigme et il avait lacher le mot sans le savoir. C'est alors que le Turaga confirma.

"Eh oui, c'est effectivement écran. Écran pour un écran total qui est un liquide qu'utilise les Bara-Magniens pour protéger certaines partie de leurs corps. Et l'écran qu'on regarde est celle d'un holoviseur, soit aussi qu'on a un petit écran chez soi et qu'il y a des écrans plus grands dans des salles. Félicitation pour cette prise de risque qui vous vaut du temps en plus pour la salle du trésor. Maintenant vous pouvez y aller, et allez dire à Ardan de venir ici.

Raidark sourit alors à cette réponse, et avança vers le tube contenant les 20 secondes et le versa dans le réceptacle, puis il s'en alla de la salle afin de rejoindre ses coéquipiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colbalt (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
550/550  (550/550)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 2975 | DEF : 1400

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Mer 20 Mar - 23:46

[...]

Ainsi c'était au tour du Jeune Souverain d'entrer dans la salle dite "du jugement". En prenant le passage, le Toa rencontra alors Blanche, qu'il la trouva fort charmante. La salle était entièrement blanche, et tout colla avec l'atmosphère: le calme, le costume du Toa, les décors...Blanche commença à s'adresser à Colbalt:

-Mes salutations, Grand Colbalt, comment allez-vous ?
-Sincèrement votre présence ne me déplaît pas du tout, répondit-il en souriant.

Bien qu'elle fusse insensible au compliment du Toa, elle continua:


-Bien. Nous allons voir si votre ami Ardan mérite d'être libéré...
-Frère. C'est mon frère.
-Vous allez participez à l'épreuve des deux tiges. Pour cela, vous disposez de deux tiges métalliques. L'objectif : faire rouler une balle le long des deux tiges afin de la faire tomber dans le cylindre qui se trouve en face. Si vous faites tomber la balle sur le sol, ou si vous prenez appuie sur le cylindre pour y faire tomber la balle, c’est un échec.
Vous disposez de trois balles, représentant vos trois essais ; si vous parvenez à mettre une des trois balles dans le cylindre, Ardan sera libéré, sinon il ne participeras guère à la fin de l'aventure. Prêt ?
-Quand vous voulez.

Colbalt se place sur le socle centrale. Il prit les deux tiges métalliques puis se concentra. De nature, le Toa était mal placé, sensible et stressé, il était fort désavantagé. Il y plaça la première balle (qui semblait être une balle Zamor). À peine que 10 secondes se sont écoulés, la première balle chuta, de la maladresse de Colbalt. Une légère pression se fit dans sa tête. La deuxième fut également un échec. Soudain, il perdit calme et réfléchit un peu. Une vision lui traversa l'esprit.

...
*T'énerver n'apporteras rien* répliqua Veniroh.
*Pourquoi donc ?* répondit le jeune Fa-Matoran naïf et perplexe.
*La colère, est entraîné par la peur. La peur est dangereuse mais maîtrisé c'est un allié puissant. Écoute, et retiens-le: La peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine mène à la souffrance, et la souffrance te mène vers le malheur. Mais n'oublie pas, tu ne peux pas te forger sans échec. Personne ne peut être un grand homme sans échec ou erreur. Sois prudent.*
...

La troisième balle fut une réussite, suite à la leçon du Makuta. Blanche félicita Colbalt et ordonna au Zyglak d'amener Ardan. Les Toas se serrèrent violemment à leur vue, soulagé.
-J'étais sûr que tu y arriveras, annonça le Ta-Toa.
-Je ne t'abandonnerais jamais mon vieux.
-Je crois qu'il est temps de se quitter interrompit Blanche, bnne chance pour la suite jeunes Toas.
-On peut se revoir ! Chère Blanche ! lança Colbalt enthousiasmé.
-...

[...]

Peu après la réussite (par chance) du Zakazan de l'Ordre, Ardan fut appelé pour le prochain duel. Lors de son entrée dans la salle du conseil, le Père Turaga salua le Toa.

-Oh oh ! Le fort et fougueux Toa de la Main, sensible à nos petits pièges. Comment allez-vous ?
-Plutôt bien.
-Et votre séjour dans les cachot du fort.
-Oh c'était...oui, c'était tellemennnnnnt, agréââble, trèès très....oh oui, j'ai dû disséquer un par un les Rahis environnants et les couper en deux, détruire, massacrer ce jeu crée par la bande Nynrahan d'Infogrammes, c'était d'un grannnnd plaisir...Iaaaaaarrrh.... Ouuiiiii, le sang, raaaaaah.

Le Turaga stoppa la folie schizophrène d'Ardan en faisant une pichenette sur son masque, ce dernier reprit immédiatement conscience. Le Turaga présenta alors les tubes de gravier représentant le temps.

-Reprenons, Ardan, tu affronteras le duel Awalé:

Dans ce duel, Le père Turaga découvre une rangée de boules colorées (rouge, noire, blanche) durant dix secondes. Pendant ce temps le Maître et le Toa schizophrène mémorisent l’ordre des couleurs.

Lorsque le modèle est refermé, ils doivent reconstituer chacun de leur côté la bonne combinaison de couleurs.
Au moment de la correction, le premier qui a fait une erreur perd le duel.


-Alors, combien misez-vous ?
-Je ne suis pas fort dans ces conneries-là...prions que la Force d'Artakha et de Mata Nui soit avec moi, je mise 10 secondes.
-Bien allons-y.

Le modèle fut découvert. Le Makuta lui, semblait impassible. On y découvrit la suite suivante:

Rouge - Blanc - Rouge - Noir - Rouge - Blanc - Noir - Blanc - Rouge

Ardan eut des difficultés à mémoriser cela. Lors de la fermeture, Ardan oublia la suite après 7 boules. Déstabilisé, il commença quand même à ranger ses boules, alors que le Maître des ténèbres prit son temps. Après un long instant de réflexion, les billes rangés des deux côtés, le Turaga annonça la correction.

Ardan perdit, malheureusement. Il avait placé cela:

Rouge - Blanc - Rouge - Noir - Blanc - Noir - Rouge - Noir - Rouge

Heureusement que ses coéquipiers avaient gagné les précédents duels, ainsi, ils n'étaient pas si désavantagé que ça. Le Toa sortit, peu fier de lui. Il annonça à ses amis le prochain entrant: Tanika.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.bionifigs.com/u1063
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Dim 31 Mar - 17:19

Du moins, c'est ce qu'Ardan croyait entendre et pensait qu'il y aurait un quatrième duel. Mais ce ne sera pas le cas, en effet, les trois duels avaient été effectués. L'équipe s'est plutôt bien débrouillé face aux makuta de la salle du conseil. On pouvait encore entendre le père turaga à l'intérieur parler aux Maitres des ténèbres.

-bien, messieurs, je lève cette séance du conseil, vous n'avez pas été sensationnel cette fois ci.

Fisk parla à son tour.

-maintenant que la salle du conseil est terminée et que vous avez pu récupérer du temps supplémentaire, 25 secondes, ce n'est pas mal du tout, en plus des 3 minutes déjà offertes, nous allons désormais passer à la dernière partie, à savoir la salle du trésor.

Les membres de l'équipe étaient plutôt contents que ca soit enfin l'heure d'entrer dans la salle du trésor puisqu'ils sont impatients pour la plupart de terminer l'émission le plus rapidement possible. Tous suivirent le matoran et montèrent au rez de chaussé devant la grille qu'ils avaient débloqués avec les clés précédemment acquises. A ce moment, c'est là que le groupe doivent travailler leurs talents stratégiques. Le matoran donna à chacun d'entre eux une capsule. Chacune d'elle contient un des indices qu'ils ont pu récupérer (sans le savoir) en même temps que les clés. Suivant les instructions de fisk, ces indices permettent de découvrir un mot code et l'entrer sur les dalles au sol permettant de débloquer la chute du butin et de permettre de le récupérer. Ils devront faire très vite car ils ne disposent que de 3 minutes et 25 secondes, ce qui peut sembler très court. Ils devaient s'organiser pour savoir comment ils allaient procéder. Tanika pensait encore à Rohrak qui n'aurait eu aucun mal à gérer le stress, étant de tout évidence très rapide et en tirant toujours partie. Ils se mirent d'accord rapidement sur la marche à suivre. Tanika a toujours confiance en la cohésion de son équipe et de sa capacité à travailler de concert et en harmonie. Même avec des membres de la Main d'Arthaka. Et pendant ce temps là, les tigres Muaka qui étaient à l'intérieur, commandés par une dompteuse toa s'en allèrent dans leurs enclos.
A cet instant, fisk s'approcha d'un gros levier et sans même avertir l'équipe (le sadique) l'activa. à partir de maintenant le compte à rebours commenca. Heureusement, ils ne prirent qu'une demi-seconde à s'en rendre compte, surtout en voyant la grille se lever. D'un geste vif, Tanika commenca à dévisser la première capsule pour dévoiler le premier indice aux autres qui doivent réfléchir au mot code. Le temps passa un petit peu et alors que Cordax et Vorona réfléchissaient, les autres indices furent énumérés.


-bulle... mer... étage... vie... passage... jauge... décibels.

annonçait t-elle en montrant les plaquettes sur lesquels était inscrits les mots. Cordax, Vorona, Ardan et Raidark qui réfléchissaient à cent à l'heure arrivèrent à une conclusion et comme l'avait ordonné Tanika, c'était la vortixx qui devait prendre la dernière décision et choisir un mot code, celui qu'elle semble le plus logique parmi tout ceux proposé lors de ce court échange télépathique. Au début, si Raidark avait pensé au mot air, Vorona a préféré choisir une solution plus logique.

-on prend Niveau.
-c'est bon, allez y.

Quarante secondes s'étaient écoulés alors que Fisk demandait à l'équipe si ils étaient sûr de leur réponse ou si ils voulaient faire des sacrifices, ils s'en fichaient. Ils n'allaient tout de même pas sacrifier froidement un membre du groupe juste pour augmenter leurs chances de réussite, fallait pas rêver. Autant prendre des risques. Néanmoins, les téléspectateurs pouvaient voir qu'ils s'agissait certainement de l'équipe la mieux organisée. Ils s'étaient déjà répartit sur les six lettres du grand damier au sol formant le mot adéquat. Vorona, sûre d'elle ayant proposé le mot Niveau. Fisk se mit à hurler:


-Félindra, tête de muaka

la dompteuse de tigres s'avanca et se mit à tourner la tête d'une statue représentant un muaka et à ce moment, tous purent entendre un gros bruit de mécanisme et de rouages qui s'active. Tous étaient sous le stress, tous se faisaient des mourrons. Et si ce n'était pas le bon mot code? et si ce n'était qu'un piège tendu par Gordon et fisk, tous étaient tendu mais certaine le montraient plus que d'autres. Tanika se rongeait les ongles d'inquiétude. Que va t'il se passer?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Lun 1 Avr - 12:49

Ce fut alors que des bruits de pièces retentissent, c'était bien le bon mot code. Suite à cela Raidark courra en direction de la fontaine pour prendre les Makoki, mais ils trouva cela trop facile. Au moment où il est au pied de la fontaine, le Skakdi jeta un œil derrière et ils voyait que Gordon et Fisk on prit la fuite, mais qu'ils est eu le temps déclencher la fermeture de la grille et d'ouvrir les enclos pour libéré les Muaka. Ce fut par un air surpris que l'équipe voyait le Zyglak "La Boule" en dessous de la grille et de maintenir pour qu'elle descende pas.

"Prenez vite ce qu'il vous faut et vite ! Je vais pas retenir longtemps..."

A déclaré le Zyglak, pour certain c'était surprenant que le Zyglak parlait mais Raidark et Ardan eux ce ne fut pas le cas, car le fait qu'ils était en prison, cela leurs à permis de voir que c'était de la comédie pour l'émission. Suite à cela, Le Skakdi prit aussitôt une poignée de Makoki et il voyait aussi un autre objet, une pierre qui brillait d'une lueur jaune. Il y a pas de doute, c'est bien une pierre du Chaos. Raidark prit alors la pierre et courra vers la sortie de la salle avec le reste de l'équipe. Après que l'équipe et la dompteuse est sorti à temps, le Zyglak s'éloigna de la grille juste à temps avant que les Muaka est sorti de leurs cages.

-Merci d'avoir tenu la porte assez longtemps pour qu'on puissent s'en aller de là avant qu'on se fasse dévoré. Maintenant occupons nous de ces deux criminels.

...

Coupé le reste des caméras ne fut qu'une formalité; maintenant que Fisk et Gordon ont prit la fuite. Suite à cela l'équipe ainsi que les personne ayant fait les personnage du jeu partirent donc du fort en direction du port de Stelt. Quand ils furent tous arriver, les membres de l'Ordre et de la Main on put voir les deux Toa devant.
Cependant Cela semble moins facile de les capturer, car ils se trouvent qu'ils ont quatre Toa pour devant eux. Surement des fans qui ferait n'importe quoi pour éviter malheur à Fisk et Gordon, suite à cela le chef des quatre Toa qui est arpenté d'une armure rouge lança alors un ton accusateur vers Tanika, Colbalt et les autres.


"C'est terminer, vous avez eu de la chance jusque là, mais cette fois ci vous alors souffrir, au combat !"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colbalt (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
550/550  (550/550)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 2975 | DEF : 1400

MessageSujet: Le combat commence !   Lun 1 Avr - 14:25

Les Toas n'étaient pas de stupides subordonnés, au contraire, ils semblaient puissants cependant ils avaient une mince chance de vaincre la folie meurtrière d'Ardan, la puissance de feu de Colbalt, la force extraordinaire de Raidark et l'équipe Alpha même s'il manque Rohrak. Le Ta-Toa n'hésita pas à faire démarrer sa tronçonneuse alors que Colbalt ne faisait que charger son fusil, il déclara:

-Au nom de la Main d'Artakha je vous ordonne de circuler ! Vous n'êtes que des complices de criminels !
-C'est faux ! C'est vous, bande de politiciens sans scrupule qui ne cherche que réputation, vous voulez enlever notre divertissement, notre patrimoine ?!!
-Je vous demande une dernière fois, écartez de notre chemin, cette histoire ne concerne que nous ! Je ne vais pas le répéter !
-Et la liberté professionnelle, tu connais ?!
-Tant pis pour vous alors.

Colbalt se retourna rapidement vers ses amis:

-Les gars, ne les blessez surtout pas, mais essayez de nous frayer un chemin, ce sont des simples fanatiques récidivistes !

Au loin, les Toas prirent rapidement deux Motos Destraliens et se dirigèrent à toute vitesse sur les routes rapides. Mais une bonne et heureuse surprise les attendait. La forte Toa de la Glace, Azurah, surprenait les gredins en sautant sur la moto de Gordon, sortit de nulle part.

Les membres de l'Ordre l'avaient oublié la jeune demoiselle, elle fait bel et bien partie de la Main. Azurah , sur le train arrière de Gordon, tendit son bras armé de son Shuriken Fuma de Glace vers son dos, alors que le Toa ne se laisse pas faire: un salto arrière fit basculer la Moto, et Gordon se situait derrière Azurah en un rien de temps. Le véhicule roulait toujours, au grand étonnement de la Ko-Toa. Un furieux duel se déclencha, Gordon maniant ses deux lames lourdes et destructeurs contre la fière Azurah et ses paires de Shruikens Fumas rapides et légères. Des étincelles de lames surgirent de partout. Brusquement la Toa, en difficulté, s’effondra avec violence sur l'arrière, dû au poing lourd de Fisk, qui s'était rapproché de la moto de Gordon. Assommée, le Toa gisait sans rien dire. Alors que Gordon portait le coup fatal, le gros Matoran obèse hurla, sans aucune raison:


-ATTENTION !

Un gigantesque laser bleu surgi de nulle part frappa la route, creusant un énorme cratère, mettant le réflexe des deux criminels à rude épreuve. Ces derniers contournèrent in extremis ce trou. En levant la tête, le ciel était recouvert de deux Rockoh T8-MA, piloté par la paire d'ingénieurs Massak et Aloni. Ces derniers portaient secours à Azurah.

-Yihaaaa ! Vous avez eu chaud, hein ?!
-Arrêtez-vous, vous avez aucune chance !

Pendant ce temps, au port, Colbalt mit à couvert tout le monde derrière une maison, excepté Ardan qui fonçait dans le tas en projetant les sbires en l'air. L'un d'eux, énervé de ce psychopathe, eu la malheureuse idée d'asperger une nouvelle fois le pauvre Ardan une bombe d'acide ika-sulfurique. Décidément, le Toa n'avait vraiment pas de chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.bionifigs.com/u1063
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Mar 2 Avr - 3:54

-Sur le fort, un disrupteur énergétique bloquait l'utilisation de nos pouvoirs élémentaires, cette fois, on ne rigole plus. Equipe Alpha, en position de combat.

hurla Tanika, qui s'envola et chargea les adversaires accompagnée de Raidark, Cordax et Vorona. Tous ayant préparé leurs armes et fin prêts à engager le combat décisif de cette mission. Car c'est là que l'équipe pourra savoir si cette mission était une réussite ou non.
Participer à l'émission n'était en réalité qu'un moyen de tendre un piège au camp adverse. Mais qui a tendu un piège à l'autre? sur qui le piège s'est il réellement refermé? l'équipe Alpha ou les criminels? certainement personne ne le saura. Jusque là, l'équipe avait très bien joué le jeu, se faisant passer pour des candidats lambda. Ils ont réchappé de peu à la mort dans la salle du trésor face aux tigres grâce à la Boule lui même. L'erreur de Gordon et Fisk auraient été de faire payer les mercenaires comédiens juste pour jouer la comédie. Peut être que la Boule avait trouvé trop sadique, le sort réservé à l'équipe de Tanika. En prime, Raidark a pu récupérer une pierre du chaos perdue. Signe que ces fameuses pierres aux pouvoirs immenses n'ont pas disparu. Mais maintenant les voilà face à quatre soldats d'élite surentrainés eux aussi payés (sous-payés, dirons nous) par les deux gredins. Des toas aux armures de différentes couleurs. Rouge, jaune, noire et verte et équipés de haches. Ou plutôt est-ce des hallebardes, c'est plus juste. Le combat fut engagé et ne tardera pas à faire des ravages.

...

pendant ce temps, Azurah a réussi à intercepter les deux criminels, à monter sur une de leurs motos et à engager le combat même une fois lancé à pleine vitesse. Pas facile de se battre sur un aussi petit engin, surtout lancée à vive allure sur les voies rapides de Stelt. Elle se battait contre Gordon, armée de ses deux katana, pendant que Fisk avait sortit un magnum comme ceux de ces vieux films de far west pour lui tirer dessus. Eux même pourchassé par les deux techniciens de la Main à bord rockoh. A ce moment, quelque chose dépassa Fisk. Ce n'était pas un véhicule mais un être entrain de courir. Rohrak dimensionnel s'était invité à la fête et était prêt à soutenir ses coéquipiers de la Main. Fisk, avec un moment de surprise, lui tira dessus mais le toa de la vitesse esquivait parfaitement bien. Et voilà qu'il devait recharger. le toa hordika monta sur une voiture, dépassa un camion par la droite et se trouvait à présent à côté de la moto de fisk. Il sortit ses pics de son dos pendant que son adversaire sortit un sabre laser pour engager l'escrime, toujours à toute vitesse. Ils évitèrent un véhicule, décidément trop lent et reprirent de plus belle. le toa de l'air espérait que les deux ingénieurs et leurs rockoh sont de bons soutiens.

...

à cet instant, sur le port de stelt. De loin, les explosions se voyaient, tels des champignons de gaz apparaissant dans le ciel. Alors que Tanika rouait de coups l'ennemi rouge, Cordax s'occupait du noir, qui dut rapidement esquiver l'intervention du vert, qui lui même fut soulevé via la télékinésie de Vorona, qui l'envoya balader avant de l'envoyer un bidon explosif à la figure. Le jaune vint derrière elle, et comme c'est celui qui tape le plus fort de son groupe, il chargea son coup de hache, stoppé net par Cordax qui s'était téléporté derrière lui et qui le projeta d'un grand coup de poing. Celui ci s'écrasa contre le mur du bâtiment en face, qu'il traversa. Le noir et le vert se mit alors ensemble et exécutèrent un combo en fusionnant leur deux haches et en tournant sans arrêt. Cordax dut rapidement fuir pour éviter de se faire trancher. Après un saut mural, il passa au dessus de ses deux adversaires qui tranchèrent net le bâtiment sur lequel Cordax avait fait son saut mural. Ce dernier, était pourtant bien toujours poursuit par les deux adversaires. Il se mit derrière la vortixx, qui les arrêta net grâce à la télékinésie. Cordax frappa à son tour, plusieurs fois à la seconde en se téléportant. Les deux toa, bloqués puis séparé par les nombreux coups, furent projetés au loin et s'écrasèrent contre un mur.
au même moment, Tanika s'était mit en hauteur pour avoir la meilleur vue sur le combat, mais c'était sans compter sur l'ennemi jaune qui passa au dessus de sa tête et qui tomba lourdement droit sur elle. Après un petit cri de surprise, elle s'en alla rapidement. Et en s'écrasant sur le toit de de l'immeuble, il trancha se dernier en deux.
Donc beaucoup de dommages collatéraux pour un combat qui semble ne pas se terminer
Mais à un moment, Cordax et Vorona attendait que leurs adversaires se relèvent, ils se mirent de nouveau en position pour une nouvelle attaque combo. Ils se remirent ensemble et commencèrent à tourner de plus en plus vite. Les deux ténébreux se préparèrent à y faire face, mais c'est alors que la vortixx fut frappée par un détail qu'elle venait de remarquer. Il y avait une autre présence en ces lieux, quelque part près du port. Elle ne pouvait pas cacher son étonnement. Et Cordax qui se demandait ce qui lui arrivait.


-qu'est ce qui t'arrive?
-il est là, je le sens.
-qui est là?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Mer 3 Avr - 18:58

Vorona senti une présence de pouvoir, un pouvoir sombre même. Elle se souvient à cette instant d'où elle provenait, c'était la même présence qu'elle avait senti le jours où ils avait combattu Tericarax et qu'elle avait fait pensé à Naga. Puis sans crier gare un bruit violent semblable à une bang parvient à l'oreille des guerriers puis ce fut alors qu'ils furent tous renversé en même temps. C'est l'occasion pour se débarrasser d'eux pensa rapidement le Toa à l'armure rouge. Suite à cela il sorti de son pack dorsale une pierre qui brillait d'une couleur bleu, c'était aussi une pierre du Chaos.
Mais à peine qu'il l'avait sorti que le Toa reçu un coup assez fort et tomba sur Fisk et Gordon, qui à la suite n'a pas pus résister et se retrouvèrent tout les trois à terre, provoquant un genre vent de sable. fessant en sorte qu'on puissent pas voir. Les Trois Toa alliée du Ta-Toa on put voir juste à temps où le crash à eu lieu, puis de sa voix grave, le Toa à l'armure jaune posa la question à son chef.


"Eh Boss, es ce que vous allez bien ?"

"Es ce qu'on a l'air d'aller, imbécile ?.."

Les Toa de Gordon et Fisk les aidèrent à se relever bien qu'ils ait eu du mal étant donner qu'il y avait de la fumée. Mais ce fut une surprise pour le Ta-Toa, il y avait plus sa pierre du Chaos. Tanika, Colbalt et les autres se relevèrent aussi et ils sont aussi dans le même état de consternation, Raidark n'a plus aussi sa pierre qu'il avait trouver dans la fontaine, et Cordax avait aussi sa pierre qu'il avait utiliser un jours pour évacuer des Matoran d'un combat entre l'Ordre contre les créatures d'autre monde nommé Black Arms. Puis ce fut alors que deux yeux rouge apparait devant le groupe de guerrier des faction de l'Univers Matoran. Prouvant qu'il y a une personne qui est ici, et il confirma sa présence en parlant de sa voix.

"Nous nous retrouvons enfin en face à face, Rohrak."

La voix du personnage mystérieux est entièrement métallique, et assez similaire à celle du Toa Hordika. La fumée se dissipa au fur et à mesure, laissant apparaitre le vrai visage. Puis quand la fumée disparait complètement, tout le monde était surpris de voir l'étranger. C'est un robot vert argenté, il avait une cape noir qui se trouvait au niveau du bassin et il portait les trois pierres du chaos en l'air sur sa main droite. Mais l'étonnent principal était que ce robot soit à l’effigie de Rohrak.

...

Une discussion entama entre les guerriers de l'Ordre et de la Main en face de ce clone robotique de Rohrak. Ce dernier se nommé Néo Métal Rohrak et a expliquer alors qu'il est le prototype du premier Mecha Rohrak que Makuta Naga est crée. Durant ce temps là l'équipe Toa de Gordon et Fisk fixèrent le robot des yeux tandis que le Ta-Toa utilisa un calculateur de puissance. Et à sa surprise la petite machine explosa suite au niveau de puissance trop élevé. Ce fut ensuite que l'Onu-Toa parla à son chef.

"Alors Boss, qu'en dit ton calculateur de puissance ?"

"C'EST PLUS DE 120 000 !!"

"Comment ça plus de 120 000 ?!?"

S'exclama le Toa à l'armure jaune suite à la déclaration du Ta-Toa. En entendant parler derrière lui, le robot se retourna dans la direction des six Toa et commença à parler.

"Pourrais-je savoir qui sont les misérables idiots que vous êtes ?"

"Misérables idiots ? Tu as en face de toi l'équipe numéro 1 de Gordon et Fisk, nous les défendront contre n'importe qui, pas même toi la boite de conserve !"

"Soit, ça ne fait que confirmer que vous êtes des imbéciles. Vous avez devant vous la véritable forme de vie ultime, Néo Métal Rohrak ! Je possède différente technique et pouvoirs de plusieurs Puissant, vous en êtes rien en face de moi."

"Eh bien c'est ce qu'on voit voir ! Va s'y Yehrroh, détruit le !"

"Ce sera avec un grand plaisir !"

L'arme brandit, le Toa à l'armure jaune fonça en direction du robot et lui trancha le corps métallique de ce dernier. Cela semblais facile, trop même. Du Protodermis d'une couleurs sombre coulait de la lame du guerrier et du robot, mais à la surprise du Toa le liquide sur son arme se mettent à bouger et semblais grandir aussi. Prit de frayeur, le Toa lacha son arme dans l'endroit ou se trouve le robot tandis que le Protodermis continuait d'absorber le métal composant l'arme et se joignit alors au corps du robot qui se reforma en une flaque de Protodermis sombre. Puis la flaque reprit la forme du robot Prototype. Quand il reprit entièrement forme, Néo Métal Rohrak lâcha d'un ton neutre.

"Pauvres âmes aveugles... Je suis passer à un stade où la mort ne m'affectera pas facilement, mais puisque vous tenez vraiment à savoir l'art de tuer, alors qu'il en soit ainsi !"

https://www.youtube.com/watch?v=hKJUCQXEKpM

Les trois pierres du Chaos se mettent à tourner autour du robot Prototype et finirent par fusionner avec ce dernier, provoquant aux passage un flash lumineux. Quand le flash a disparu, tout voyait que le robot est différent, ce dernier est maintenant d'une couleur dorée tandis que sa cape noir est passé au blanc pale. Puis Néo Métal Rohrak fixa les quatre Toa d'un regard d'assassin et leurs cria sur eux.

"JE VOUS TUERAIT TOUS !!!"

Puis la bataille commença, le robot s’éleva vers le cieux, suivit ensuite de ses adversaires. Le combat fut une cacophonie incompréhensible, Les coups s'enchainer mais le robot a l'avantage. Certains voyait dans le regard du robot un plaisir, comme ci tout ça n'est qu'un jeu, mais ce fut un plaisir de combattre en vérité. Néo Métal Rohrak réussit à envoyé trois des quatre Toa loin de lui, tandis que le Toa à l'armure jaune se prépare à lancer son coup de poing. Mais le prototype était plus rapide et il enchaina une série de coup que le Toa ne put agir. Ce fut en suite que le robot s'est mit en boule et trancha le corps entier du Toa, provoquant la mort de ce dernier. Suite à cela le Toa rouge se jeta droit sur le robot qui en échange lui donna un coup assez puissant pour qu'il lâche son arme.
Néo Métal Rohrak envoya le Toa mais il garda l'arme pour contre attaquer le Toa vert et noir qui refont leurs combo boule. Le robot fit de même et les deux boules s'entrechoquèrent. Mais hélas le robot est puissant et détruisit alors le combo, le Toa à l'armure était destabilisé et le robot n'a eu aucun scrupule pour lui trancher la tête et le broyé aussitôt en même temps que son masque de sa main métallique de libre. L'Onu-Toa chuta et arriva au niveau du robot, ce fut ensuite que ce dernier lança l'arme du Ta-Toa provoqua la mort du Toa à l'armure noir en le coupant en deux.
Le robot prototype se téléporta alors en face du Toa à l'armure rouge qui a reprit conscience, mais il a eu le temps de voir le massacre que Néo Métal à fait, ce fut alors d'une voix effraie que le Ta-Toa parla au robot.


"No, NON ! Comment a tu pu faire une chose pareil ?! Tu est un monstre !"

"Un monstre dis tu ? Non non je ne suis pas un monstre... JE SUIS UN DIEU !"

Suite à cette déclaration du robot, la colère du Toa virent aux rouge et appuya sur un bouton de son communicateur. Ce fut à ce moment là qu'un genre de Bazooka apparait sur l'épaule droit du Toa. Puis ce fut alors d'un ton narquois que le Toa réengagea la conversation.

"Eh eh, qu'en pense tu de ceci, tu en est la première victime de cette arme que j'ai fait moi même, alors as tu un dernier mot à déclaré ?"

"...Qu'en es-ce que tu va fermer ton clapet ?"

"Vraiment ? Ci c'est ça tu sera plus ici pour m'entendre parler."

Ce fut alors qu'une explosion apparait, le Toa a bien lancer sa machine en marche pour vaincre Néo Métal Rohrak. Mais le Toa prit une frayeur consternante, en effet la fumée causer par l'explosion se dissipa et laissa apparaitre le robot prototype comme neuf, pas même une égratignure. Ce fut ensuite qu'il lança avec ironie.

"C'est bon c'est fini ? Parfait, c'est mon tour maintenant. Azarath Metrion Zinthos !"

Une gigantesque vague de ténèbres s'abattit alors sur tout le port, prouvant a tout le monde que Néo Métal Rohrak avait raison sur ses dires. Maintenant on ne voyait rien du combat étant donné que la vague de ténèbres provoquer par le robot empêché de voir ce qu'il advenu ci ce n'est qu'une série de coup de lame. Ce fut un dernier coup de lame, plus puissante encore que la lumière du jour réapparu. On ne voyait plus le robot mais le Toa à l'armure rouge un peu secoué tomba en piqué en direction du sol pour s'écraser. Gordon et Fisk décident alors d'aller le sauver de la chute mais tout les deux se fit violemment pousser par derrière en fessant accéléré leurs avancé vers le Toa Rouge. C'est à ce moment là que les trois Toa reçurent un coup puissant du robot qui réapparu au moment ou ils allait entré en collision. Puis Néo Métal Rohrak les lança dans les airs et il ce concentre alors, en mettant les paumes de ses mains métallique et forma alors une boule d'énergie de couleur bleu.

"AND NOW... DIE !!!"

Suite à cela, le robot brandit alors sa boule d'énergie en direction des trois Toa et la boule d'énergie ce changea alors en un rayon dévastateur. Cela ne durait que quelque seconde avant que le rayon se dissipent, tandis que ce qu'il en est advenu des trois Toa, ils n'en restait plus rien d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colbalt (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
550/550  (550/550)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 2975 | DEF : 1400

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Sam 6 Avr - 18:20

Le gigantesque androïde à l'effigie de Rohrak se retourna vers les membres de l'Ordre et de la Main. Aloni, sur son Rockoh, s'exclama:

-Hey, vous êtes sacrément puissant dites-moi ! Voudrez-vous bien joindre la Main pour devenir encore plus fort ?
-Tu crois vraiment que j'ai une face à se soumettre à une entité verte ?!
-Et indirectement à moi, remarqua Colbalt.

Néo Metal Rohrak hurla et fonça à toute vitesse sur la paire d'ingénieurs, dont ces derniers détourna rapidement leur trajectoires et contourna le robot. Suite à un looping arrière, Massak tira une salve puissante de balle lumière en vain, le robot fit un salto arrière puis frappa violemment Massak, qui chuta de son Rockoh.

Colbalt ralentit sa chute avec ses pouvoirs de magnétisme. Il n'hésita pas à tirer ses balles lasers sur le robots, alors qu'Ardan fonça avec sa tronçonneuse démarré. Le Ta-Toa provoqua une éruption volcanique sous ses pieds, ce qui le projeta dans les airs, et mutila le visage de Néo Metal Rohrak en une coup de scie. Énervé, il balança le Toa au loin, récepté par Azurah in extremis. Un regard d'émotion se fit entre les deux, puis reprirent tout de suite à l'assaut du Robots. Les Trois Toas Artakhanistes attaquèrent en même temps, exécutant plusieurs combos ensemble, plus ou moins efficace, accompagné des membres de l'Ordre. Aloni, lui, portait secours à Massak, blessé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.bionifigs.com/u1063
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Dim 14 Avr - 17:30

L'équipe de Colbalt, bien trop confiants à en finir avec lui, passèrent à l'attaque pour faire un petit assaut éclair sur Neo Metal Rohrak, que le robot stoppa net. Il faut dire qu'avec la puissance de 3 pierres du chaos, il était devenu presque invincible et possédait une puissance capable de tuer presque n'importe qui. L'équipe Alpha n'aurait jamais cru devoir affronter à nouveau un tel adversaire. Le combat s'arrêta à nouveau pendant un court laps de temps. Pourtant, certains n'en revenaient pas de ce qu'ils venaient de voir. A commencer par Vorona, la première à remarquer que ce Metal Rohrak possède plusieurs techniques d'autres guerriers dont les siennes. Quelque chose qui lui semblait insensé en pensant qu'il n'était qu'un prototype du premier Metal Rohrak que Tanika et Rohrak ont détruit il y a si longtemps.

-c'est dingue comment il a détruit ces toas super facilement, fit remarquer Rohrak.
-au moins comme ca, ces loosers ne seront plus dans nos pattes.
-tu sais, j'adore ton optimisme, Cordax.
-alors impressionés? déclara Neo metal Rohrak de sa voix métallique, et pourtant, je n'ai fait ca qu'avec 3 pierres du chaos, imaginez ce que je pourrais faire avec les sept en ma possession, mais évidement, vous ne serez plus de ce monde pour voir ca.
-ca n'arrivera jamais, tant que nous serons là, rétorqua Tanika.

Le combat reprit de plus belle. Tout les membres de l'équipe Alpha se lancèrent à l'assaut de Neo Metal Rohrak à toute vitesse... sauf Raidark, qui au début s'était rechigné à attaqué en voyant la puissance démesurée que le robot a montré. Mais, il finit par lui aussi se lancer à l'assaut, sa nature de skakdi l'obligeant à se battre. Rohrak fut le premier à attaquer, il fit des attaques rapide à base de coups de pieds mais Neo Metal esquivait tout le temps en se téléportant. Il était bien trop rapide. Rien à faire, Rohrak n'arrivait pas à le toucher. Le toa et Cordax finirent par se rentrer dedans, éjectant Rohrak un peu plus loin. Le makuta attaqua à son tour. Cette fois, Cordax était bien plus rapide car lui aussi se téléportait. S'en suivit un duel à très haute vitesse entre Cordax et Meta Rohrak. Ils se téléportèrent, se donnèrent un coup puis se téléportèrent pour frapper une nouvelle fois ainsi de suite et cela à une vitesse si effarante que les deux n'étaient pas discernables par l'oeil normal d'un matoran. Mais le robot finit par prendre l'avantage et d'envoyer Cordax s'écraser au sol avec un coup de coude. Pendant ce temps, Vorona arrivait droit sur lui en transportant Rohrak via lévitation. elle envoya le toa qui se mit en boule pour frapper le robot. Celui si se prit le coup de plein fouet sans pourtant que ca ne lui fasse grand chose. La vortixx continua et lanca Rohrak plusieurs fois enchainant ainsi les attaques, mais le robot résistait toujours. Après un coup de pied bien placé du toa, le robot se mit en boule, roula sur le sol et se téléporta pour frapper la vortixx avec ses deux pieds et enchainer sur Rohrak. son immense vitesse l'ayant aidé à reprendre l'avantage sur un combo pourtant bien pensé des deux guerriers. Après quelques coups du robot, Rohrak fut mit à terre. Il chargea alors un rayon d'énergie au dessus de lui pour l'achever qu'il ne pourrait pas se relever à temps pour esquiver. mais heureusement stoppé par une boule de plasma lancée par Tanika, ce qui eu au moins servit à attirer l'attention de l’androïde.
La toa du plasma, volant à pleine vitesse, continua à lancer ses boules de plasma que Neo Meta Rohrak esquivait et même parait avec une grande facilité. L'une des boules surchauffées fut renvoyée par un coup de pied du robot et finit par cramer un pauvre matoran qui, affollé par ses brûlures, finit par se jeter à l'eau.
Neo Metal se téléporta haut dans les airs, chargea son énergie et lanca des dizaines de boules de lumière qui s'écrasèrent sur le groupe qu'ils devaient éviter à tout prix.
Rohrak arriva sur une falaise rocheuse et s'arrêta juste à temps pour éviter de tomber, mais le reste du groupe qui était derrière lui le poussa. Ils tombèrent un peu plus en contrebas. Seul Cordax avait réussi à s'en réchapper et continua son attaque sur Metal Rohrak. Il refit comme tout à l'heure des enchainements de téléportations. Les deux semblaient tenir bon face à l'autre. A un moment, ils se posèrent au sol, au milieux du entrepot de la ville. Les deux chargèrent leurs énergie

-chaos...Blast

hurlèrent les deux en coeur. Une énorme explosion retentit dans tout les environs, détruisant tout ce qu'il y avait autour sauf le makuta et le robot qui sont toujours debout. Malheureusement, l'explosion était si violente qu'elle propulsa Rohrak, Tanika et Vorona en l'air. Metal Rohrak effectua alors un puissant uppercut sur Cordax qui avait bien essayé de se défendre, l'envoyant lui aussi en l'air. Le robot s'envola à son tour et frappa un a un les membres du groupe en terminant par Cordax histoire de le faire s'écraser contre le sol une fois de plus. Tanika était bien partit à sa rescousse en enchainant les attaques au corps à corps mais là non plus, rien à faire, le robot était toujours plus rapide. Il réussit à charger un nouveau rayon sur la toa et à faire feu. Quelque chose dont elle ne s'y attendait pas. La puissance du rayon était telle qu'elle l'envoya s'écraser sur le mur d'un immeuble. Elle gisait désormais au sol, à moitié consciente. Raidark accourra vers elle, inquiet pour sa souveraine. Il se demandait ce qu'il allait faire, mais ne paniquait pas pour autant.
Rohrak et son double robotique étaient de nouveau face à face. Le robot se mit à rire.


-qui a t'il de si drôle? demanda Rohrak d'un ton sérieux.
-je ne peux pas croire que ce soit aussi facile. Jusque là, je n'ai fais que m'amuser avec toi, et je t'ai déjà battu, toi et tes petits compagnons.
-arrête de te la raconter, rétorqua le toa, ce combat n'est pas terminé.
-oh que si, et tu va admirer ma toute puissance, profite bien de tes derniers instants le temps que j'envoie cette partie de l'ile au fond de la mer.
-QUOI, mais...il y a des milliers d'innocents ici!
-je le sais bien, héhé, passe un bon séjour dans l'au delà

Neo metal Rohrak s'envola sans que Rohrak ne puisse l'arrêter. Le robot alla haut dans le ciel. Il leva sa main en l'air et alors se créa au dessus de lui une boule de plasma rouge qui se mit à grossir de plus en plus et atteindre une taille de plus en plus gigantesque. Le temps changea et des nuages d'orage apparurent. Raidark, qui était toujours à côté de Tanika semblait effrayé par ce qui allait arriver car en effet, la plus grande crainte des skakdi allait arriver sur Stelt. Que le ciel leur tombe sur la tête. Il essaya de réveiller Tanika du mieux qu'il pouvait mais n'y arriva pas. Alors soudain, une idée lui vint en tête. Il s'en souvient avoir recu une sphère Amana volo sur Daxia avant de partir en mission. C'était le moment de l'utiliser. Il l'utilisa alors sur Tanika qui se releva d'un bond

-just what I need it.

Comme quoi, ces sphères de guérison était réellement efficaces. Une fois réveillée, Tanika comprit rapidement ce qu'il se passait. Le port de stelt était menacé et il fallait arrêter Neo metal Rohrak avant qu'il ne lance sa boule de plasma, ou bien le port serait détruit. Elle regarda autour d'elle et trouva une boite non loin de là. Quelque chose lui disait qu'elle devait regarder à l'intérieur. Elle alla voir et trouva un objet ressemblant à une étoile. Une aubaine pour elle car elle est l'un des seuls à savoir que c'est un objet possédant une grande puissance. Elle le rangea et alla vers le reste du groupe. Et pendant ce temps:


-Cordax, on doit partir d'ici au plus vite, déclara Rohrak.
-je sais bien mais avec tout les matorans qui sont entrain d'évacuer, je ne pense pas qu'on puisse trouver un véhicule et partir de là à temps.
-est ce que tu pourrait nous téléporter?
-non, désolé, avec autant de monde, c'est limité à une courte distance, et je ne suis même pas sur de pouvoir sauver tout le monde. Si j'avais pu récupérer une pierre du chaos durant le combat, j'aurais pu faire quelque chose.
-alors on fait quoi? on attend de crever?

Tanika arriva auprès de Rohrak et les autres.

-ca fait du bien de te revoir, Tanika. dit Rohrak.
-regardez ce que j'ai. (elle montra l'étoile), Rohrak, j'aimerais que tu absorbe son pouvoir avec moi, c'est le seul moyen de s'en sortir.
-c'est quoi ce truc? une étoile?
-pose pas de question, Rohrak, fait le, rétorqua Cordax.
-ok, ok, je le fais.

Les deux se mirent alors à absorber l'énergie de l'étrange objet. Une grande puissance parcouru alors leurs corps. Ils sentaient l'énergie circuler. alors, Rohrak et Tanika se transformèrent. Il reprirent alors leurs formes qu'ils avaient prit il y a si longtemps face au protectorat. Solar Rohrak et Stella. Ils pensaient qu'avec ca, ils pourraient enfin arrêter Neo metal Rohrak et empêcher que le port ne soit détruit. Ils foncèrent alors droit sur le robot qui avait presque achevé son énorme boule prêt à la lancer vers le sol. Les deux exécutèrent un combo redoutable et frappèrent Neo de plein fouet lui faisant perdre les pierres du chaos et sa forme dorée. Les deux toas s'emparèrent des pierres à toute vitesse et Rohrak commenca à charger une nouvelle attaque, mais c'est alors que l'effet de l'étoile s'arrêta. Rohrak et Tanika reprirent leurs formes originales.

-ooops, eh ben, c'était de courte durée.

malheureusement, le toa était en l'air et ne sait pas voler. Il tomba alors en piqué cependant rattrapé par Vorona qui l'amena à elle via télékinésie. Quand à Tanika, elle lanca l'une des pierres à Cordax. Prêt à faire téléporter tout le monde si le port allait être détruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Lun 15 Avr - 18:49

Coup de malchance, alors que Néo Métal Rohrak était sur le point de lancer sa boule de plasma gigantesque Tanika et Rohrak on puisé dans l'énergie d'une étoile pour leurs donné temporairement leurs puissante formes. Ce qu'il a eu pour conséquence que les deux Toa on réussit à donné un coup assez puissant pour que le robot n'a put les pierres du Chaos en sa possession. Suite à cela, le Prototype décida de donner un coup de pied sur sa boule de plasma, la fessant envoyé en hauteur. Ce fut ensuite que la boule de plasma explosa, détruisant certaine partie des montagnes de l'ile. Mais par chance, l'équipe de l'Ordre et de la Main on échappé à l'explosion juste à temps. Néo Métal Rohrak quand à lui, il se tenait en l'air et son regard menaçant pointa en direction des guerriers.

"Vous vous jouissez d'une grande chance... Mais qu'importe, tôt ou tard, les pierres seront miennes. J'ai juste assez d'énergie pour causer la plus grande humiliation que l'Ordre de Mata Nui est connu !"

Certain fut surpris de la réponse du robot. Mais en même temps, c'est normal car après tout, avec les épreuves qu'ils ont fait sur le fort, plus le combat qu'ils viennent de finir, les membres de l'Ordre et de la Main était tous à bout de souffle.

"So long my 'friands' !"

Suite à cette phrase, Néo Métal Rohrak s'en alla dans les l'air vers une destination inconnu. Laissant alors les membres de l'Ordre et de la Main fêtait leurs victoire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Lun 22 Avr - 8:43

Les membres de l'Ordre et de la Main regardèrent Neo metal Rohrak partir quelque part loin d'ici. Ils le savaient tous, cela n’annonçait rien de bon. Le robot irait certainement chercher les pierres du chaos restantes. Qui sait ce qui va arriver par la suite. Tanika aida Cordax à se relever, celui ci ayant prit beaucoup de coups lors de cette bataille.

-je ne peux pas croire que Naga aie réussit à créer un robot capable d'utiliser bon nombres de nos capacités, s'étonna Cordax.
-c'est dingue ce qu'il pouvait être fort. Comment Naga peut il créer de nouveaux robots alors qu'il est mort?
-je ne pense pas que ce soit une nouvelle création à Naga, mais plus l'un de ses prototypes, peut être jugé trop dangereux pour lui pour qu'il le mette en fonction, répliqua Vorona, Ca ne m'enchante pas qu'il se serve de mes pouvoirs contre nous, qui sait ce qu'il pourrait en faire.
-une chose est sur c'est qu'aucun robot n'est capable de maitriser le psychisme, c'est déjà ca. J'ai bien envie de savoir comment est ce qu'il arrive à copier les capacités et pouvoirs.
-Dans ma dimension, intervient Rohrak, Naga est toujours vivant, peut être m'a t'il suivit? même si je ne sais pas pourquoi il aurait fait ça. Je pense qu'il cherchera à avoir les pierres du chaos restante, il faudra tout faire pour l'arrêter.
-quoi qu'il en soit, nous devons retourner à la base, coupa Tanika, j'ai déjà demandé à un vaisseau de transport de nous expatrier vers Daxia. Vous avez tous été excellents lors de cette mission. Je vous remercie tous pour votre soutien, vous aussi, membres de la Main d'Arthaka. Nous n'auront désormais plus à craindre de Gordon et Fisk dans le futur. Mais ils ne représentaient que le plus petit de nos maux, surtout face à l'armée Skrall.

Le vaisseau de transport arriva, il se posa et son sas s'ouvrit. Un toa en sortit, portant des bourses d'argent.

-bonjour madame, votre commande est arrivée, et comme convenu, une équipe de toa a été assignée pour soutenir les matorans de Stelt et réparer les dégâts causé.
-bien, merci à vous

elle prit les bourses et les donna aux participants de la mission

-voilà 500 Makoki pour chacun d'entre vous, ils viennent de la trésorerie de Daxia. Vous l'avez tous mérités.

Evidement, elle en garda une pour elle.

-Seigneur Colbalt, nous devons à présent nous séparer. Préparez vous convenablement pour la suite, les fantômes des sables et les skralls ont affichés un silence de mort inquiétant pendant notre mission, saluez bien Arthaka de notre part.

Elle invita les membres de son équipe à monter dans le vaisseau pour s'envoler vers Daxia, leur base principale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colbalt (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
550/550  (550/550)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 2975 | DEF : 1400

MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   Sam 27 Avr - 19:15

Même si Néo Metal Rohrak ne fut pas vaincu, ce fut un soulagement pour les Artakhans. La grande menace partit, Colbalt remercia les alliés de leur aide mais aussi de leur invitation à la mission. Après que Tanika ait donné la bourse au Fa-Toa, il lui répondit:

-Je vous remercie à vous aussi, chère Tanika, mais c'est à vous de vous préparer le plus: bien que je soit le plus vulnérable, les Bara Magniens auront un avantage considérable sur vous si jamais on échoue notre devoir. Faites très attention, le peuple Matoran dépend de nous, et encore plus de l'Ordre. Faites bon voyage.
-Au moins, vous nous avez offert beaucoup de dynamisme ! Et vous vous remercie pour ça ! Continua Ardan, à bientôt, j'espère !
-N'hésitez pas à nous demander de l'aide, s'exclama Azurah.

Les membres de l'Ordre partirent alors. Massak, observant le vaisseau de transport s'élever dans le ciel, il réfléchit à de nouveaux systèmes de défenses. La Main devait surtout s'appuyer sur la défense et la protection du peuple, au détriment de leur faible offensive. De nouvelles idées lui vînt à l'esprit, il s'empressa à discuter avec Aloni et Colbalt. De brefs discussions s'imposent. Soudain, un "Traqueur" se matérialisa juste devant eux par leur plus grande surprise.


-Mes excuses pour mon impolitesse, le chef des Templiers Noirs souhaiterait vous voir pour la plus grande importance.
-Des Templiers Noirs ? s'interrogeait Azurah, ignorante.

En effet, le "Traqueur" est une entité semblable au défunt Chasseur de l'Ombre Nidhiki: ces sont des machines contrôlées par l’essence psionique de leur créateurs les Templiers Noirs. Les traqueurs sont équipés de disrupteurs à particules et, avec l’amélioration appropriée, ils peuvent se téléporter instantanément d’un lieu à un autre. En conséquence, les traqueurs peuvent attaquer par surprise, rattraper des ennemis en fuite ou se dégager des combats qui tournent mal.


-Mais qui sont ces Templiers ?
-Ah, c'est vrai, s'exclama Ardan, tu ne les connais pas. C'est la classe d'élite officiel de la Main d'Artakha. Formé par le Créateur lui-même, ce sont des êtres divers de grandes capacités. Redoutables, implacables, ils sont capable de véritable carnage sur le terrain de combat. Leur atout majeur est sans doute leur capacité à maîtriser les sombres puissances du Vide, ce qui leur confère la possibilité de se rendre invisible à volonté. Ce sont donc des guerriers à la discrétion incontestable et craint par leur savoir ténébreux, seul la Main possède une telle unité d'espions meurtriers.

Colbalt devait accourir alors au plus vite au Royaume. Les Artakhanistes furent téléportés par le Traqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.bionifigs.com/u1063
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Stelt] La ville   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Stelt] La ville
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Reste de l'Univers Matoran :: Stelt :: Port de Stelt-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos