Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Nynrah] Le village

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Nynrah] Le village   Sam 1 Déc - 16:42

-Pas si vite Gladius.

Raidark avait dit cela tendis qu'il avançait vers le Skrall. Quand il fut assez près, le Skakdi lança alors un crachat au visage du Skrall. Apparemment pour Raidark, quand un échange doit se faire, cela ce fait avec réellement bien et non très mal équilibrée comme il viens de se passé quand il voyait Colbalt.

-Prenez ceci comme un avertissement à mon égard, et non à l'Ordre. Sachez que comme vous voyez, Ikinat n'a pas reçu la moindre blessure durant son "séjour". Et quand je vois l'état que vous avez mit Colbalt; je vous souhaite surement un "agréable" moment, quand Artakha vous retrouvera. Et croyez moi, il vaut mieux lui obéir en ramenant son dus en meilleur état, même si vous l'avez mis inconscient avec vos nano-robots. Bon ok vous voyez Ikinat avec une blessure à l’œil, mais sachez que je n'y suis pour rien à ce sujet.
Et aussi, je tiens à ce que ce soit Ikinat, et non vous qui confirmera cette trêve.

A à la suite de cela et que la Glatorian est fait cette formalité, il tourna dos au deux guerriers, toute en transportant Colbalt, il s'approcha de son planeur et décolla à la suite. Quand il aperçois alors le Makuta de Nynrah et Artakha, il s'en approcha et répondis alors au porteur du masque de la création.

-Comme vous pouvez voir votre Excellence, l'échange c'est plutôt pas mal passé. Et je compte bien emmenée Colbalt à la cité du Grand Esprit pour qu'il soit sauf.
Quand à vous Phantrakk, je vous remercie d'avoir accordé votre hospitalité pour le lieu d'échange, et après avoir ramenez Colbalt à Ga-Metru, je compte bien payer votre dus pour notre marché.

Suite à cela, il décolla, avec la somme d'argent qu'Artakha est donné pour les soins. Le planeur du commandant décolla en direction de Metru Nui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colbalt (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
550/550  (550/550)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 2975 | DEF : 1400

MessageSujet: Re: [Nynrah] Le village   Sam 1 Déc - 17:57

Gladius avait tort. Colbalt est toujours amputé d'un bras, les blessures ouvertes et le Skrall a même osé lui injecté ses propres programmes. Pour le Toa, c'était torturé, c'est de transformer un corps. Faire des expériences immondes et immatoran.
Colbalt ne parla pas, il était sous un état de transe. Seul son esprit était agité. Lorsque ce dernier vit son maître, un grand soulagement vînt à lui.


*Maître Artakha ! Quelle joie de vous revoir, je ne sais si vous pouvez m'entendre, mais Gladius m'a envoyé plusieurs décharges sur moi, et ensuite il m'épargna. Quelles étaient ses intentions ?*

Phantrakk, Raidark, Artakha étaient présents. Colbalt était donc une personne très importante. Il ne servait pas à rien contrairement à ce qu'il pensait. L'Architecte avait demandé à Raidark d'emmener le corps à Ga-Metru, pendant qu'il allait parler au Makuta. Colbalt ne répondit pas.

Puis quatre êtres arriva, ils semblaient accompagner Artakha. C'étaient le lieutenant Ardan, Azurah, le sergent Vurak ainsi que Karinos. Le Ba-Toa armé de ses deux lances répliqua alors à cet échange.

-Désolé de vous interrompre, mais je ne crois que le corps là est "bien entretenu" comme vous le dites, Skrall. Je ne sais pas ce qui me retient de vous-...

Ardan arrêta Karinos dans son mouvement de colère. Il lança un regard, puis le jeune Toa s'arrêta. Le lieutenant n'avait guère confiance à Gladius. Il pensait que les nanites transplantés étaient un poison mortel pour le Souverain.

-Je tolère cette fois-ci ce que vous avez fait à Colbalt, parce qu'il est vivant mais ce sera la première, unique et dernière fois que je vous épargne. De toute façon, nous allons pas combattre sur les terres de la Confrérie, n'est-ce pas Karinos ?
-Veuillez m'excuser pour mon comportement inadmissible, répondit-il.

Le Toa se retourna vers le Skakdi de l'Ordre et ordonna:

-Je vous accompagne à Ga-Metru, moi et Karinos. Azurah et Sergent Vurak, restez avec notre Puissance le Créateur.

Colbalt resta neutre. Sa mort n'était pas venu, c'était tout ce qu'il comptait. Artakha n'avait pas lever son arme, c'était déjà suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.bionifigs.com/u1063
Rehad
Skrall philosophe
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/900  (700/900)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 3100 – DEF : 4150

MessageSujet: Re: [Nynrah] Le village   Sam 1 Déc - 19:17

Pour Raidark, dire qu’Ikinat était indemne n'était pas non plus la stricte vérité, bien que le traitement de l'ordre fût très différent de celui que les fantômes avaient réservé au souverain Colbalt...
Il était moins violent physiquement. La glatorian avait les yeux cernés, une blessure au-dessous de l’un de son œil, mais les blessures qu’elle s’était infligé lors du combat contre le vorox n’avait pas été traité, leurs cicatrisations prenaient du temps. Mais surtout la glatorian était à bout psychologiquement.

En fin de compte, pour « une simple discussion », pour avoir eu envie de ne pas prendre la parole par les armes sur la baie de Voya nui, Ikinat avait quand même été enfermé dans le gouffre…
Et après c’est les glatorians les barbares !
Les Skakdi sont beaucoup plus barbare que les skralls eux même !

M’enfin cette expérience avait été enrichissante, Ikinat connaissait maintenant les méthodes d’interrogatoires en pratique sur l’univers matoran, elle pourra s’y préparer la prochaine fois. Et surtout...


- Nous allons pouvoir commencer la seconde étape du plan.

Pour l’heure, la glatorian avait deux priorités, faire arrêter, temporairement le combat entre sa faction et les forces de cette univers, et ce préparé pour la suite des évènements. Tous l’équipement d’Ikinat devait avoir était récupéré par les forces de Nakito, après les avoir récupéré, la glatorian devra sans doute se faire soigner. Alors qu’elle était dans le Jetraz de son général, elle lui ordonna :

- Gladius, direction Voya nui, vous me déposerez là-bas, et après avoir fait état des lieux de la situation, nous devrons parler.
Les différents protagonistes de l’univers matoran démontraient une certaine haine envers les fantômes des sables… Ou était-ce que les mots de leur souverain leur parvenaient enfin aux oreilles ?
« Des usurpateurs ont volé cette terre qui vous était depuis longtemps promise. […] En cas de résistance, employez la manière forte. »
Considéraient-ils ainsi les glatorians, les agoris et les skralls? Ces êtres qui se considéraient comme supérieur, dans leurs cœurs commençaient à germer les ténèbres qu’ils ont maintes fois repoussé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantrakk

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
550/550  (550/550)
Jauge de Vie:
0/1000  (0/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4425 DEF : 3850

MessageSujet: Re: [Nynrah] Le village   Sam 1 Déc - 21:01

Le Makuta resta silencieux le temps que tout le cirque causé par l'arrivée des "compagnons" de Toa Colbalt cesse avant de s'adresser au colosse à l'armure gravée qui lui faisait face. Ce dernier avait bel et bien dit sur le canal de communication universel qu'il souhaitait discuter avec le chef de la Confrérie et Phantrakk avait déja une idée concernant ce que le légendaire Artakha comptait lui demander...

...Et il connaissait déja la réponse qu'il allait lui donner.


-"Même pour nous qui avons , le temps est une chose précieuse et afin de ne pas en perdre plus qu'il n'est nécessaire, je vais aller droit au but. Vous souhaitez que la Confrérie entre en guerre contre la coalition formée par les fantômes des Sables d'Ikinat et l'empire Skrall de ce Tuma, correct ? Voici ma réponse : non. La Confrérie est et restera neutre, à moins bien sûr que quelque imbécile ose nous attaquer, auquel cas nous prendrons les mesures nécessaires. Sur ce, je vais devoir vous laisser, je n'ais pas que cela à faire."-

Une fois qu'il eut fini, il tourna le dos à l'ancien séide et commença à s'éloigner du lieu où avait eu l'échange et à se diriger vers l'arsenal de l'île.


Dernière édition par Phantrakk le Sam 1 Déc - 21:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domination

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
1500/1500  (1500/1500)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 15000 DEF : 15000

MessageSujet: Re: [Nynrah] Le village   Sam 1 Déc - 21:42

Le forgeron laissa s'échapper un soupir. Bien qu'il se doutait que le Makuta ne l'écouterait pas, il aurait espéré que ce dernier le laisse au moins s'exprimer. Peut-être ainsi, aurait-il réaliser que son choix n'était pas le plus avantageux sur le long terme. Néanmoins, Artakha n'avait pas l'intention de laisser le Makuta partir, pas sans lui avoir dit ce qu'il pensait.

-"Makuta Phantrakk, ne voyez-vous pas que cette "neutralité" ne vous avez choisie risque de mener la Confrérie à sa perte ? A votre avis, qu'arrivera t-il à votre faction si la Main et l'Ordre perdent ? Vous croyez-vous capable de vaincre à vous seuls à un ennemi qui aurait vaincu deux factions ? Et même si cela n'arrive pas, croyez-vous que les peuples de notre monde n'auront pas remarqué le fait que vous avez refusé de les défendre face à nos ennemis ? Je pense qu'il serait sage pour vous de prendre en compte ce que je viens de vous dire et de réfléchir de nouveau à votre choix. Vous disposez d'une grande puissance et par conséquent, vous avez de lourdes responsabilités auxquelles vous ne pouvez échapper Phantrakk."-

Artakha n'attendit pas que le Makuta lui réponde, si jamais c'était son intention, avant de se téléporter sans oublier d'emmener Vurak et Azurah avec lui. Il avait dit tout ce qu'il avait à dire. Que la Confrérie les rejoignent ou non, cela ne lui importait guère car que ces derniers restent neutre ou qu'ils rejoignent le combat, il n'avait pas l'intention de laisser son univers se faire détruire sans réagir. La création était son domaine et il comptait faire comprendre aux habitants de Bara-Magna qu'il allait le défendre bec et ongle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Nynrah] Le village   Sam 1 Déc - 23:29

Jusque là, Vorona, qui avait suivit Raidark jusqu'ici pour assurer le transfert sans encombre de Ikinat, était restée totalement discrète et ne disait mot. Il était évident que pendant tout le voyage. Ikinat ne pourrait pas tenter quelque chose pour s'échapper ou tuer les deux membres de l'Ordre. Qui plus est, pourquoi l'aurait t-elle fait. L'échange au centre du village qui venait de se passer s'est plutôt bien déroulé. Rien à signaler de vraiment grave. Tout est bien qui finit bien pour cette affaire, même si la guerre est loin d'être terminée. Néanmoins, elle pouvait sentir pendant l'entretien la haine de Gladius. Mais surtout mélangé à cela une certaine prétention, avec tout de même un peu de peur. Elle pouvait le deviner, il s'agissait évidement de la peur de Arthaka qui est venu en personne avec Phantrakk pour servir de médiator et d'arbitre pour ce meeting pourtant très rapide. Toujours encagoulée et enveloppée dans sa cape, la vortixx n'avait pas fait le moindre geste mais finit par prendre Colbalt avec elle pour l'embarquer sur le véhicule de Raidark et prendre soin de lui. Le souverain de la Main était en transe, ou plutôt dans un coma profond. La psionique prendra le temps de l'examiner pendant le voyage et y appliquer des premiers soins si nécessaire.
Cela fut la deuxième fois que Vorona croisa, face à elle, Gladius. Elle même le voyait comme ayant un certain sens de l'honneur, la dernière fois, en le voyant élaborer le code de la guerre avec Tanika, mais depuis un moment, il n'a pas arrêté de se montrer présomptueux et pour le moins orgueilleux, disant lui même, à tort que ce sont les autres qui le sont. Elle aurait bien voulu répondre sèchement aux paroles du skrall mais s'était retenue. Elle n'est pas Ikinat ou Tanika, après tout. Insolent, puiérile, voilà quelques uns des termes employés par Gladius. Se croyant au dessus des autres, juste parce qu'il a plus de renforcement protodermis lourd que ses ennemis et une moitié de lui même entièrement en fer. Quoi qu'il en soit. Voir des personnalités connus était pour elle un grand honneur aussi. Le tout puissant Arthaka qui ne montrait pas son mécontentement à Gladius mais qui devait certainement le penser. Phantrakk aussi, qui reste entièrement sur son avis d'être neutre. Un choix qui lui revient de droit et qui n'est ni bon ni mauvais en soi. Raidark avait embarqué sur son planeur et était partit avec Colbalt à son bord. Vorona le suivrait en lévitant, derrière lui, le planeur étant petit et n'ayant pas trois places.

Pendant le voyage, elle parla à Raidark. Haut dans l’atmosphère de l'univers matoran, personne d'autre semblait pouvoir l'entendre à part Raidark et peut être même Colbalt.


-ne trouve tu pas Gladius arrogant, commandant? je n'apprécie pas beaucoup que quelqu'un nous prenne de haut. Prétextant encore et toujours que Tanika a délibérément tué des innocents dans la forteresse de Voya nui pour nous mettre encore en faute. Lui non plus n'est pas tout à fait clair dans ses gestes. Il faut voir dans quel état se trouve Colbalt pour le comprendre. Qui plus est, l'action de Tanika n'était qu'une erreur, lourd de conséquences, mais une erreur quand même. Mais bon, je ne suis pas là pour débattre encore et encore. Tout ceci n'est que discussion incessante pour moi. Toujours cette manie que les factions ennemis ont de se vanter d'être les plus forts ou avoir des buts qui sont juste, dire tout le temps que l'adversaire est le méchant et nous les gentils. Tout ca n'est que débats sans fin de politique. à vrai dire, je ne sais pas comme Tanika fait pour continuer encore dans cette voie. Laisse donc Gladius te provoquer autant qu'il le pourra. Cela doit te passer au dessus de ta tête. Tuma n'est pas plus différent de lui même si ils sont de factions différentes. Il n'y a pas de bien ou de mal, juste deux visions différentes de la justice. Peut être Phantrakk l'a t'il bien comprit plus que nous tous et avant tout le monde, ce pourquoi il reste neutre. Tanika savait qu'il resterait ainsi. C'est Cordax et moi qui avons eu l'idée d'offrir le territoire de Ga-metru à la confrérie, territoire sous assaut direct des fantômes. Gladius l'aurait prit très cher mais Phantrakk l'a deviné, il s'est montré plus intelligent. Mais dit moi, ne voulait tu pas me dire quelque chose en particulier?

Elle regarda ensuite Colbalt et lui envoya un message télépathique. Seul moyen de communiquer avec quelqu'un encore plongé dans un profond sommeil.

*-Seigneur Colbalt, vous voilà sain et sauf, Gladius ne vous fera plus rien pendant un long moment. Remerciez Arthaka et Raidark pour leurs soutien. Nous allons vous donner les soins nécessaires pour que vous soyez remit sur pied et que vous puissiez à nouveau diriger votre faction. Je peux lire dans votre mémoire ce que Gladius a pu vous faire lors de votre séjour à Zakaz. Cela nous aidera pour compléter les diagnostics que vont faire les médecins de Ga-metru pour vous soigner au mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Nynrah] Le village   Sam 1 Déc - 23:55

-L'arrogance est encrée en lui depuis sa naissance, Vorona. Et pour autant que je sache, un Skakdi en temps normal n'est t-il pas un arrogant de nature ?
Quoi qui en soit oui en effet, je tenais à ce que tu m'explique ta discussion avec Ikinat dans son esprit, histoire à ce que je réfléchisse à quelque chose qu'il pourrait changé la donne. On ignore si Ikinat et Gladius vont tenir la trêve durant le temps qu'il arrive.
Et concernant Tanika, elle a fait ce choix pensant que c'était une bonne solution. Mais la cause vient toujours du fait que les Matorans sont devenus des esclaves, donc ce sont les nouvelles idéaux des Fantômes qui sont la cause.

Répondit Raidark au volent du planeur. Vorona comprenait que la voix du Skakdi était rauque, comme ci Raidark n'avait pas apprécié ce qu'il c'est passé.

-Je pense que de mon point de vue, il est sera grand temps que ce Skrall sera remis à sa place par Artakha, voir Ikinat, s'il continue ainsi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colbalt (décédé)

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
550/550  (550/550)
Jauge de Vie:
1000/1000  (1000/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 2975 | DEF : 1400

MessageSujet: Re: [Nynrah] Le village   Dim 2 Déc - 17:43

Personne ne l'avait remarqué mais Ardan et Karinos étaient monté avec Vorona et Raidark. Le lieutenant de la Main s'exprima à leur conversation.

-Mes salutations Vortixx. Vous dites que vous avez interrogé Ikinat ? Vos informations nous serons également utiles si vous le permettez de nous donner un rapport, vous êtes bien sûr libre de censurer des choses choquantes à notre égard.
-On n'est pas censé être contre la censure ? interrompit le jeune Karinos.
-La vérité n'est pas toujours bonne à dire, Karinos.
-Mouais, répondait le Toa perplexe.

Ardan jeta un regard au corps de Colbalt. Il n'avait qu'un bras gauche et une cuisse paralysé. Gladius était en effet un guerrier redoutable, il pouvait combattre même les Puissants. Sa haine envers les Grands Êtres était grande et l'avait motivé. Ardan ne croyait pas à cela. Il murmura dans son coin des choses sordides, dans son côté meurtrier.

-Je jure de décapiter, arracher son crâne à ce vil Skrall et en faire des cendres. On le brûleras vivant toute personne touchant à mes amis.
*Oh là, doucement Ardan, ferme-la un peu, on va te prendre pour un fou.*

Le Ta-Toa se concentra sur autre chose.
-Dites-moi cher allié, cela ne vous étonne pas qu'Artakha réclame un assaut de la Confrérie sur les Fantômes ?
-C'est parce qu'ils ont touché à notre Grandeur, lieutenant, continua Karinos.
-Mais à ce point-là, ça devient louche.

Les deux Toas entrèrent alors dans le planeur de l'Ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.bionifigs.com/u1063
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Nynrah] Le village   Mar 9 Juil - 18:27

Après un voyage sans périple, Raidark arriva à Nynrah, l'Ile où le défunt Makuta Phantrakk avait reçu comme territoire de surveillance d'où il vient son surnom de Spectre de Nynrah. La raison de sa venu sur l'ile est non pas pour acheter quelque chose chez les fantômes, mais pour réglé une affaire avec Nui. Le Commandant de l'Ordre savait depuis un moment qu'avec le temps, Nynrah est devenu un fruit de convoitise pour les différentes factions. Et lors des négociations, Tanika, la souveraine de l'Ordre avait succombé à cette tentation, donnant pour résultat qu'elle a été capturer par Nui.
Raidark posa alors son planeur au pied du village le plus proche, et il attendit donc que le Makuta retrouva sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: Re: [Nynrah] Le village   Mer 10 Juil - 18:59

Au centre du village des fantômes se tenait le Skakdi Raidark, un agent de l'Ordre de Mata-Nui venu conclure une affaire de la plus haute importance avec la Confrérie.
Cet agent attendait la venu du Makuta Nui, son attente allait touchée à sa fin.

Depuis son arrivé le climat avait été assez clément et le ciel toujours dégager, mais ce n'était plus le cas a présent.
De lourds nuages commencèrent a se masser dans le ciel, il ne fallu pas plus de quelque minutes pour que le temps ce dégrade.
Une lourde chape de brume tomba alors sur le village, serpentant entre les habitations, mais étonnamment semblais épargner l'endroit où se trouvait le Skakdi.

Puis, surgissant de la brume devant Raidark, le Makuta Nui, à ses cotés l'Impératrice dans ses entraves d'Ombres.

- Commandant Raidark, comme convenu votre Impératrice, intacte de Corps et d'Esprit.
Je peut donc supposer que de votre coté les dispositions ont déjà été prises concernant la passation de pouvoir dans les territoires concernés par notre accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanika

avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4800 | DEF : 2050

MessageSujet: Re: [Nynrah] Le village   Mer 10 Juil - 22:36

Alors que Nui et Tanika marchaient, le temps, jusque là ensoleillé commença à s'assombrir peu à peu. Des nuages recouvrirent peu à peu le ciel. Un effet devenu anodin pour annoncer la simple présence d'un makuta. Surtout qu'un kraata permet le contrôle de la météo. La toa, toujours ses chaines au poignet commenca en avoir assez de toute ces simagrées. Elle ferma les poings et forma des boules de plasma à l'intérieur. Elle les rendit plus intense et plus brillante encore. La lumière qui en résulte détruisit les chaines d'ombres car c'était fort connu que la lumière dissipe les ténèbres. Elle se massa les poignets et avant que Nui ne puisse réagir, elle parla.

-Rassurez vous, je n'essaierais pas de fuir une fois de plus, je tiens juste à avoir mon confort personnel. Vous aurez ce que vous voudrez, ou plutôt ce que Shrecki veut. Si il n'y a que ca pour le contenter, puisqu'il est si difficile de marchander, néanmoins sachez que nous aussi, nous aurons ce que nous voudrons, un jour ou l'autre car vous devez savoir que ni mon âme, ni mon corps ne sont une monnaie d'échange. Si ce n'est pas Nynrah, ce sera une autre compensation. Si il y a bien une chose qui est sûr, c'est que je suis une dirigeante, une noble, et comme tout noble, ce qui a son importance, c'est l'honneur. Il s'avère après ce que vous aviez dit et fait, j'en vois mon honneur bafoué. C'est quelque chose que je supporte que difficilement. Peut être que je ne connais pas autant de choses que vous de Teridax, il faut croire que je suis une cheffe plus jeune que vous ne le pensez. Quoi qu'il en soit, je sais qu'un makuta n'est pas immortel. Si mes prédécesseurs l'on déjà prouvé, je l'ai moi même fait une seconde fois de par le passé avec l'un de vos confrères. Et quand à parler de paix, certains voient la paix seulement par la mort. La mort de l'ennemi précédant toujours la paix. J'espère que ce n'est ni votre vision des choses, ni celle de Shrecki mais si vous dites que votre destinée est d'éviter que le monde n'explose à cause de quelconque fous assoiffés de sang et de destruction juste pour le plaisir de détruire, je serais de tout coeur avec vous.

Les deux arrivèrent vers l'endroit où était Raidark. Les deux êtres masculins allaient discuter de la passation des territoires à la confrérie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raidark
Main de l'Impératrice
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
700/700  (700/700)
Jauge de Vie:
790/1000  (790/1000)
Capacités du Personnage: ATK:2050 DEF:0000

MessageSujet: Re: [Nynrah] Le village   Jeu 11 Juil - 18:35

Raidark voyait Nui avec Tanika. Effectivement il a tenu parole sur le fait que la Stellaire est rien reçu. Et suite au paroles de Nui, le Skakdi lui répondit.

-Elle seront prises une fois que nous quittions Nynrah. Vous avez ma parole ainsi que celle de Tanika.

Suite à cela, la Toa rejoins Raidark qui enfourcha son planeur avant de décoller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nui
Chevalier Noir
avatar

Masculin
Fiche d'identité
Energie:
430/500  (430/500)
Jauge de Vie:
700/1000  (700/1000)
Capacités du Personnage: ATK : 4975 | DEF : 4600

MessageSujet: Re: [Nynrah] Le village   Jeu 11 Juil - 23:55

Nui regarda Raidark et Tanika s'en aller, après avoir dissiper la brume qu'il avait générer il en fit de même, se téléportant au Colisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Nynrah] Le village   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Nynrah] Le village
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï[accepté]
» Village Hentaï
» Village d'âme.
» Premier village rush trophée crotall
» Montegrande, un village d'aveugles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Reste de l'Univers Matoran :: Nynrah :: Village des Fantômes-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos